Universe image 1, 2, 3...Géant! Universe image 1, 2, 3...Géant!

1, 2, 3...Géant!

The story of Jean-Jean the giant who lives in the country of Arbra. One day, after a Grand Braoum, an enormous tree grows outside his castle. In it, he finds two tiny children, Rose and Olivo, whom he decides to adopt. Other characters include Mosa, the fairy who has lost her magic wand, Blou, Mouline and Monsieur Ding Dong.

Official sitefor 1, 2, 3...Géant!
Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Daddy`s Faux Pas

Jean-Jean teaches Olivo how to play Spit Rock, but when they hit a rock with their foot and break it, they realize it was the Fairy School`s camera rock.



Production year: 2012

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Au royaume d'Arbra, habite une famille de géants; ceux-ci sont joués par des comédiens humains. Sous la terre, habitent les SOUSSIS, des marionnettes qui parlent un langage inventé. Un appareil, le soussiscope, permet aux géants d'observer chez les SOUSSIS.


Début chanson thème


JEAN-JEAN

Un, deux, trois…

Trois géants.

♪ Ma famille-mille-mille ♪

♪ Deux petits, un très grand ♪


EN DUO

♪ Ça fourmille tout le temps ♪


JEAN-JEAN

♪ Une fée bien rigolote

qui voudrait une baguette ♪

♪ Un marchand et sa roulotte


CHŒUR

et son joyeux baratin ♪


JEAN-JEAN

♪ Une amie qui virevolte ♪

♪ Un copain qui vient de loin ♪

♪ Un gros chien qui roupille ♪

♪ Ils font partie

de la famille ♪


CHŒUR

♪ Et puis il y a ♪

♪ Les soussis ♪


LES SOUSSIS

♪ Kek, kekek, kek, kek,

kekek, kekek, kekek, kekek ♪

♪ Youh ♪


CHŒUR

♪ Des bêtises, des bêtises ♪

♪ Par ici les malappris ♪


JEAN-JEAN

♪ Un papa, deux enfants ♪

♪ Ma famille-mille-mille ♪

♪ Viens chez moi…


CHŒUR

...on est là ♪


♪ 1, 2, 3 ♪

♪ Géant ♪♪


Fin chanson thème

Dans la cour, OLIVO et JEAN-JEAN se préparent à jouer à un jeu.


JEAN-JEAN

Tu vas voir,

c'est un jeu très amusant.

Je jouais toujours à ça

quand j'étais petit géant.

C'était un de mes jeux préférés.


OLIVO

Comment ça s'appelle déjà?


JEAN-JEAN

Roche-que-broche.


OLIVO

Roche-que-broche, c'est drôle.


JEAN-JEAN

Attends, écoute ça.

Roche que broche,

brounche que brounche,

crounche que crounche,

cabrounche!

(S'adressant au public de l'émission)

C'est ce qu'il faut dire

juste avant le cabrounche.


OLIVO

Cabrounche?


JEAN-JEAN

Oui, c'est le coup de pied.


OLIVO

Oh! Je veux le dire avec toi.


JEAN-JEAN

Répète après moi.


OLIVO

Oui.


JEAN-JEAN

Roche que broche.


OLIVO

Roche que broche.


JEAN-JEAN

Brounche que brounche.


OLIVO

Brounche que brounche.


JEAN-JEAN

Crounche que crounche.


OLIVO

Crounche que crounche.


JEAN-JEAN

Cabrounche.


OLIVO

Cabrounche.


JEAN-JEAN

(Montrant des cibles en bois au fond de la cour.)

Alors, tu vois, ça,

ce sont nos cibles.


OLIVO

Oui, oui. Je sais,

il faut les faire tomber

en lançant des roches dessus

qu'on cogne avec nos pieds.


JEAN-JEAN

Hé hé! Mais, tu as vu?

J'ai fait bien attention

d'installer le jeu

à un endroit

où on ne peut rien briser.


OLIVO

Oui, oui.


JEAN-JEAN

C'est très important. On ne

peut pas lancer des roches

n'importe où n'importe comment.


OLIVO

Non, je sais papa.


JEAN-JEAN

On ne se place pas devant

une fenêtre, par exemple.


OLIVO

Mais non.


JEAN-JEAN

J'ai même bouché la crevasse.

Comme ça, avec des bûches.

Pour pas que les roches

tombent chez les soussis.


OLIVO

Ah, bonne idée!


JEAN-JEAN

Mmhhmm.


OLIVO

On joue, maintenant?


JEAN-JEAN

Bien, tu oublies quelque chose

de très important, Olivo.


OLIVO

Quoi encore? J'ai hâte

de jouer, moi.


JEAN-JEAN

On a besoin de belles

grosses roches.


OLIVO

Ah, mais oui! Ha ha!

Oh! Il y en a là, juste là.


JEAN-JEAN

Ah, comme ça, ça fera un petit

ménage du potager.


OLIVO

Oui!


JEAN-JEAN

Oh, ha ha! Voilà.


OLIVO

Comme ça.


JEAN-JEAN

Oui, parfait.


Chez les soussis, tous sont couchés ensemble les uns sur les autres et ronflent.


Assise sur son sofa, MOSA lit une lettre.


MOSA

"Lève, lève, lève-toi.

Reste, reste, reste là."


Un petit vent souffle chez MOSA.


MOSA

Oh! De la visite?


MOULINE

(Entrant)

Bonjour, Mosa.


MOSA

Bonjour, petite brise.

Oh, sautillante.


MOULINE

Oui!

Tu as vu, je suis venue

jusqu'ici

en sautant sur un pied.

Tu sais pourquoi?


MOSA

Non.


MOULINE

Parce qu'aujourd'hui, je fais

tout avec mon côté coeur.


MOSA

Ton côté coeur?


MOULINE

Oui. Tu vois, mon petit coeur,

il est ici, de ce côté-là.

Alors, tout ce côté,

c'est mon côté coeur.


MOSA

Je vois, je vois.


MOULINE

Là, je saute

sur mon pied-coeur,

et quand je serai fatiguée,

je vais faire des choses

avec ma main-coeur.


MOSA

C'est amusant tout ça, Mouline.


MOULINE

Mosa, est-ce que tu as

des petits collants coeur

que je pourrais coller

sur les parties de mon corps

pour me souvenir que

c'est mon côté coeur?


MOSA

Mais bien sûr. Des collants,

j'en ai de toutes les sortes.

(Ouvrant sa boîte à collants)

Qu'est-ce que tu préfères, hmm?

Des coeurs en couleur?

Des coeurs doux?

Des coeurs brillants?


MOULINE

Des coeurs doux.

(Prenant les collants)

Je vais les mettre

tout de suite.


MOULINE s'assoit près de MOSA sur le divan pour coller les collants de cœur sur elle. MOSA reprend sa lettre et la lit.


MOULINE

Qu'est-ce que tu lis, Mosa?


MOSA

Une lettre de l'École des fées.

Encore un devoir-surprise

pour Dougue?


MOULINE

Qu'est-ce qu'il doit faire?


MOSA

Il doit faire lever un objet

et le maintenir en l'air.

Sans y toucher, évidemment.


MOULINE

Wouah! Est-ce que tu crois

qu'il va être capable?


MOSA

Je ne sais pas.

Ces devoirs sont toujours

de plus en plus difficiles.


MOULINE

Est-ce qu'il y a une nouvelle

formule magique?


MOSA

Oui, et elle est plutôt jolie.

Écoute bien...

(Pointant l'oreille de MOULINE)

avec ton oreille-coeur.


MOSA

"Lève, lève, lève-toi."

(Voyant un panier près d'elles s'élever dans les airs)

Oh!

"Reste, reste, reste là."

"Redescends doucement,

sans patatra."


Le panier redescend doucement.

MOSA

Ah, je n'en crois pas

mes mirettes!

Il a réussi du premier coup.


MOULINE

(S'adressant au doigt magique de MOSA)

Bravo, Dougue!

Tu as bien fait ton devoir.

Les fées professeurs

vont trouver

que tu as fait du bon travail.


MOSA

(L'air triste)

Oh!


MOULINE

Qu'est-ce qu'il y a, Mosa?

Pourquoi tu fais "oh"?


MOSA

Parce que j'aurais bien aimé

filmer ce devoir

avec la caméra-roche que les

fées professeurs m'ont envoyée.


MOULINE

Mais où elle est?


MOSA

Je ne sais pas.

Les fées professeurs

sont très prudentes

depuis que la vilaine

fée Caramoche a réussi

à mettre la main sur une caméra

pleine de nouveaux

tours de magie.


MOULINE

Oh!


MOSA

Elles ont été obligées

de changer

toutes les formules magiques.

Et depuis, on ne sait jamais

quand, ni où,

ni comment Vol-au-vent

va livrer la caméra-roche.


MOULINE

Alors, il faut la trouver.


MOSA

Exactement.


MOSA et MOULINE se lèvent et commencent à chercher.


Dans la cour, JEAN-JEAN et OLIVO sont debout près de roches.


JEAN-JEAN

Prêt?


OLIVO

Prêt.


ENSEMBLE

Roche que broche,

brounche que brounche,

crounche que crounche,

cabrounche!


Chacun donne un coup de pied sur une roche devant lui et leurs roches atteignent l'une des cibles. Ils sautent de joie.


ENSEMBLE

Roche que broche,

brounche que brounche,

crounche que crounche,

cabrounche!


Entendant un bruit de vitre cassée, OLIVO et JEAN-JEAN ont l'air inquiets.


OLIVO

Oh oh!


JEAN-JEAN

Mais qu'est-ce que c'était?


OLIVO

On a brisé quelque chose?


JEAN-JEAN

Mais il n'y a rien à briser,

j'ai tout enlevé.


OLIVO

Mais il y a eu un bruit.


JEAN-JEAN

Mais ces blocs de bois

sont bien solides.

Rien de cassé.


OLIVO

Des roches, c'est encore plus

solide que du bois, hein, papa?


JEAN-JEAN

Presque incassable,

tu as raison, mon fils.

Mais...

(Prenant un morceau de roche par terre)

Alors, pourquoi je tiens

un morceau de roche?


OLIVO

(Tenant un morceau de roche dans ses mains.)

Moi aussi, j'en ai un.

Oh non! Mais ce n'est pas

une roche ordinaire, ça.

Je la reconnais.

C'est la caméra-roche

de l'École des fées.


JEAN-JEAN

Ah, mais qu'est-ce qu'elle

faisait dans le potager?


MOSA et MOULINE arrivent dans la cour, très excitées.


MOSA

C'est très excitant.

Je me demande où elle peut être.


MOULINE

Moi, je cherche

avec mon oeil-coeur.

Olivo, Jean-Jean!

On cherche la caméra-roche

de l'École des fées.


OLIVO et JEAN-JEAN font comme si de rien n'était et cachent la caméra-roche. MOSA et MOULINE commencent à fouiller la cour.


MOSA

Ah! Regarde, Mouline.

Un tas de roches, juste ici,

justement aujourd'hui.

Je parie que c'est Vol-au-vent

qui a caché la caméra-roche

juste ici.


MOULINE

C'est une bonne cachette.


MOSA

Ah non!

Ah, peut-être là.


MOULINE

Ou là!

Hé, tu joues aux blocs, Olivo?


OLIVO

Oui, oui, avec mon papa.


JEAN-JEAN

Oui, oui, avec mon fils.


OLIVO

On s'amuse.


JEAN-JEAN

Oui, on a beaucoup de plaisir.


OLIVO

Il faut les faire tomber.


JEAN-JEAN

Oui, vroum! Pow!


MOULINE

Je vais revenir jouer

avec vous tout à l'heure.

Là, je suis occupée.


MOSA

Je vais aller voir

près de l'arbre.


JEAN-JEAN

Oui, oui.


MOULINE

J'y vais avec toi.


JEAN-JEAN soupire de soulagement en voyant MOULINE et MOSA s'éloigner.


OLIVO

Qu'est-ce qu'on fait?


JEAN-JEAN

Euh, viens, viens. Aide-moi.


Chez les soussis, tous dorment collés quand TISSOU se réveille.


TISSOU

(Réveillant TACHE-TACHE)

Alalal! Alalal.


TISSOU fait signe à TACHE-TACHE de le suivre et sort.


TACHE-TACHE

(Réveillant BARBICHETTE)

Alalal.


TACHE-TACHE fait signe à BARBICHETTE de le suivre et sort.


BARBICHETTE

(Essayant de réveiller NEZ BLEU)

Alalal.


NEZ BLEU ne se réveille pas.


BARBICHETTE

(Essayant encore de réveiller NEZ BLEU)

Alalal!

(Criant)

A-la-lal!


NEZ BLEU ne se réveille pas.


Dans son atelier, JEAN-JEAN est avec OLIVO et observe la caméra-roche.


OLIVO

Tu sais qu'elle appartient aux

fées professeurs, hein, papa?

Si Mosa leur envoie

la caméra brisée,

elles ne seront pas contentes.


JEAN-JEAN

Ne t'en fais pas, mon Livo,

je vais la réparer.


OLIVO

Tu ne connais pas tellement ça,

toi, les caméras, hein?


JEAN-JEAN

C'est vrai.

Mais j'ai confiance.

Tu oublies que mes grandes mains

de géant réparent tout.


OLIVO

Oui.


JEAN-JEAN

Ne t'inquiète pas, mon Olivo.

J'ai fait une gaffe, je vais

la réparer. Promesse de géant.


MOSA

(Voix au loin)

Dougue! Pas si vite.


JEAN-JEAN

(Faisant signe à OLIVO de cacher les morceaux de la caméra-roche.)

Allez, allez, allez, allez.


MOSA entre en courant, animée par Dougue qui la guide.


MOSA

(S'adressant à son doigt magique)

Tut tut tut tut!


JEAN-JEAN

Bonjour, Mosa.

Qu'est-ce qui t'amène?


MOSA

C'est Dougue.

Je lui ai demandé de m'aider

à trouver ma caméra-roche

et il m'a attirée ici.

Oh! Alors, si vous permettez,

je vais chercher ici.


JEAN-JEAN

Non, non!


MOSA

Non?


JEAN-JEAN

J'avais... Je veux...

Laisse-moi

m'occuper de ça, Mosa.

Tu devrais exercer Dougue

en attendant.

Et quand j'aurai répar...

récupéré la caméra-roche, hein,

il sera prêt à faire son devoir.


MOSA

Mais il est prêt. Il a réussi

son devoir du premier coup.

Je n'ai pas besoin de l'exercer.

Regardez.

"Lève, lève, lève-toi.

Reste, reste, reste là.

Redescends doucement

sans patatra."


Un pantin de girafe s'élève, reste quelques moments dans les airs et redescend brusquement.


MOSA

(Voyant la figurine se briser)

Ah!


JEAN-JEAN

(Faisant signe à OLIVO de ramasser les morceaux de la caméra-roche par terre pendant que MOSA va près de la girafe)

Allez, allez, allez.


MOSA

Je suis désolée, Jean-Jean.

Dougue, j'avais dit

"doucement, sans patatra".


JEAN-JEAN

Ce n'est pas grave, Mosa.

Ça arrive à tout le monde

de briser quelque chose,

sans faire exprès.


MOSA

Tu as raison.

Dougue a besoin

de s'exercer un peu.

Il ne peut pas réussir

à tous les coups.


JEAN-JEAN

Mais c'est normal.

Prenez votre temps.


MOSA

Mais il a brisé

ton pantin girafe.


JEAN-JEAN

Bof!


OLIVO

Ce n'est pas grave, Mosa.

Mon papa peut tout réparer

avec ses grandes mains de géant.


MOSA

Ça, c'est bien vrai.


JEAN-JEAN

Allez, ne t'inquiète pas,

je m'occupe de tout.


MOSA

Merci, Jean-Jean.


JEAN-JEAN

Oui, oui, oui.


MOSA sort et JEAN-JEAN est soulagé.


MOULINE

(Voix au loin)

Olivo!Viens jouer.


JEAN-JEAN

Oui, va, mon grand.

Je m'occupe de tout.


OLIVO remet les morceaux de la caméra-roche sur la table de l'atelier de JEAN-JEAN.


OLIVO

Bonne chance, papa.


JEAN-JEAN

Merci, mon garçon.


Transition animée


Dans la cour, MOULINE replace les cibles du jeu de JEAN-JEAN et OLIVO.


MOULINE

Tu vois, je me sers seulement

de ma main-coeur.

C'est ma main gauche.

C'est plus difficile

parce que d'habitude,

je prends ma main droite.


OLIVO

Moi aussi, je veux essayer.


MOULINE

Ah, attends.

(Mettant un collant sur la main gauche d'OLIVO)

Comme ça, tu n'oublieras pas

que c'est ta main-coeur.


OLIVO

Merci.

(Se penchant pour ramasser un morceau de la cible)

C'est vrai que

c'est plus difficile.


MOULINE

Toi aussi, tu prends ta main

droite d'habitude?


OLIVO

Oui. Mais il faut replacer

les bûches comme elles étaient

parce que sinon, ça pourrait

être un petit peu dangereux.

Ah non!


OLIVO fait tomber les morceaux de bois d'une cible.


Chez les soussis, des morceaux de bois tombent dans le terrier et atterrissent sur la tête de NEZ BLEU que BARBICHETTE essayait encore de réveiller.


NEZ BLEU

(Se réveillant paniqué)

Kek kek?


Dans la cour, MOULINE va regarder dans le soussiscope.


Chez les soussis, on voit NEZ BLEU qui ne comprend pas ce qui s'est passé et BARBICHETTE rit de lui.


MOULINE

(Voix au loin)

Oh oh!

Ha ha! Oh non!

Ils sont tombés sur Nez Bleu.


OLIVO

(Voix au loin)

Désolé, Nez Bleu.

On n'a pas fait exprès.


Dans la cour, MOULINE replace le soussiscope.


MOULINE

Ah! C'était pour ça,

les bûches.


OLIVO

Mais oui, mon papa

les avait placées

pour bloquer la crevasse.


Les enfants regardent au loin pour voir d'où vient le bruit d'un objet qui casse.


MOSA

(Voix au loin)

Nom d'une fée!


MOSA entre dans la cour avec un vase cassé.


OLIVO

Est-ce que ça va, Mosa?


MOSA

Non. C'est ce devoir.

Dougue n'y arrive plus.

Je me demande bien

ce que nous allons filmer

pour l'École des fées.


MOULINE

Est-ce que tu as retrouvé

la caméra-roche?


MOSA

Non. Mais Jean-Jean la cherche

pendant que j'exerce Dougue.

(S'adressant à son doigt magique)

Nous allons y arriver, Dougue.


MOSA sort de la cour.


OLIVO

On joue?


MOULINE

Non, je vais aller chercher

la caméra-roche avec Jean-Jean.


OLIVO

Non, non, non, non.


MOULINE

Tu ne veux pas

que j'aide ton papa?


OLIVO

Euh non, non, c'est pas ça.


MOULINE

Mais alors?


OLIVO

Mouline, j'ai un secret

à te dire.


MOULINE

Un secret?

Qu'est-ce que c'est?


OLIVO

La caméra-roche,

je sais où elle est.


MOULINE

Quoi? Mais pourquoi...


OLIVO

C'est mon papa, il l'a brisée

en jouant à Roche-que-broche.

On pensait que c'était

une roche. Il a donné un gros...

un énorme coup de pied dessus.


MOULINE

Oh! Alors elle est fichue!


OLIVO

Non, non. Mon papa

va la réparer.

En attendant,

on ne dit rien à Mosa.


MOULINE

Mais ton papa sait réparer

les choses magiques?


OLIVO

Non. Non, il ne connaît pas

trop la magie.


MOULINE

Ah! Mamie Bise dit toujours:

"Une chose brisée,

il faut la remplacer."


OLIVO

Tu crois que si mon papa

ne réussit pas

à réparer la caméra-roche,

il faudra la remplacer?


MOULINE

Oui.


OLIVO

La remplacer par quoi?


MOULINE fait signe qu'elle ne sait pas.


Dans son atelier, JEAN-JEAN fouille dans un grand livre. Il ferme le livre


JEAN-JEAN

Ouf!

(S'adressant au public de l'émission)

Je ne connais rien

aux caméras-roches.

Je croyais bien trouver une

façon de la réparer, mais rien.

Il n'y a absolument rien

sur les caméras-roches.

(Prenant des morceaux de la caméra-roche dans ses mains)

Bon!

Bah, ça ne doit pas

être si compliqué.

Il suffit de replacer

les morceaux ensemble.

Comme un casse-tête.

Allez, j'essaie.

Euh... ça.

Hmm, non.

Ah! Non.


JEAN-JEAN tente de recoller les morceaux de la caméra-roche.


Chez les soussis, NEZ BLEU fait une sculpture avec les morceaux de bois qui lui sont tombés sur la tête.


BARBICHETTE

(Voyant la sculpture)

Hah, hah, hah!


BARBICHETTE se met à danser d'un pas lourd qui résonne tout en tournant autour de la sculpture de NEZ BLEU. Les deux amis s'esclaffent.


Dans son atelier, JEAN-JEAN est découragé.


JEAN-JEAN

Ouf!

(S'adressant au public de l'émission)

Les difficultés

avec les casse-tête,

ce n'est pas tellement

de placer les morceaux,

mais de les placer

au bon endroit.


JEAN-JEAN essaie différentes façons de placer les morceaux de la caméra-roche. Rien ne fonctionne et il est découragé.


Chez MOSA, OLIVO et MOULINE aident MOSA à ramasser ce que Dougue a fait tomber au sol lorsqu'il pratiquait son devoir.


OLIVO

Tu as encore essayé

de faire ton devoir?


MOULINE

Et Dougue a fait à sa tête.


MOSA

Comme d'habitude.


MOSA et les enfants commencent à chanter.


MOSA

♪♪ Il s'appelle Dougue,

il veut être une baguette ♪

♪ C'est un doigt magique ♪

♪ Qui aime bien

faire à sa tête ♪


MOULINE et OLIVO

♪ Il s'appelle Dougue,

il veut être une baguette ♪

♪ C'est un doigt magique ♪

♪ Qui aime bien

faire à sa tête ♪


MOSA

♪ Il sait faire de la magie ♪


MOULINE

♪ Aime bien les plaisanteries ♪


OLIVO

♪ Il se trompe,

MOSA

il improvise ♪

ENSEMBLE

♪ Ça fait de jolies surprises ♪


MOSA

♪ Il s'appelle Dougue,

il veut être une baguette ♪

♪ C'est un doigt magique ♪

♪ Qui aime bien

faire à sa tête ♪


MOULINE et OLIVO

♪ Il s'appelle Dougue,

il veut être une baguette ♪

♪ C'est un doigt magique ♪

♪ Qui aime bien

faire à sa tête ♪


MOSA

♪ Il fait souvent des erreurs ♪


MOULINE

♪ Nous, ça fait notre bonheur ♪


OLIVO

♪ On ne peut pas tout réussir ♪


ENSEMBLE

♪ Et puis il nous fait

bien rire ♪

♪ Il s'appelle Dougue,

il veut être une baguette ♪

♪ C'est un doigt magique ♪

♪ Qui aime bien

faire à sa tête ♪

♪ Il s'appelle Dougue,

il veut être une baguette ♪

♪ Une baguette magique ♪

♪ Ça viendra un jour...

peut-être ♪♪


La chanson est terminée


MOULINE

Mosa, qu'est-ce qu'elles

aiment, les fées?


OLIVO

On veut dire,

toutes les fées.


MOSA

Les fées aiment

les jolies choses.

Les fleurs, les étoiles.


MOULINE et OLIVO

Aah!


MOSA

Les belles couleurs.


MOULINE et OLIVO

(Parlant tout bas)

OK, oui.


MOSA

Les rires d'enfants.


MOSA chatouille les enfants.


MOSA

Comme ceux-là.

Pourquoi vous voulez

savoir tout ça?


MOULINE

Euh, parce qu'on a quelque

chose à faire. Viens.


OLIVO

Oui. Attends, attends.

Mosa, as-tu encore des petites

éponges à sons?


MOSA

Oui, sûrement.

Tu en veux?


OLIVO

S'il te plaît.

Des petites rondes.


MOSA prend un pot sur son étagère.


MOSA

Et voilà.

(Donnant des éponges aux enfants)

Des éponges à sons rondes.


OLIVO

Oui.

Merci!


MOULINE

Merci!


Dans son atelier, JEAN-JEAN a réussi à assembler la caméra-roche.


JEAN-JEAN

Ah! Ha ha!

(S'adressant au public de l'émission)

J'ai réussi. Je savais qu'il

ne fallait pas se décourager.

Bon, maintenant, reste à savoir

si ça fonctionne toujours.

C'est ce qu'on va voir.

Si je peux trouver

comment l'utiliser.

(Voyant quelque chose sur la caméra-roche)

Oh, ha ha!


Chez les soussis, NEZ BLEU et BARBICHETTE regardent le tas de bois qui est tombé et se demandent quoi faire.


NEZ BLEU

Haï! Heh, umh...

Kek kek. Uhm!

Hah! Hah...

Umh, nip nip.


BARBICHETTE

Hoh hoh! Heh...

Kek kek.


Dans un coin du terrier, TSSOU et TACHE-TACHE sont cachés et grognent.


NEZ BLEU et BARBICHETTE

(Effrayés)

Hah! Atatat!


BARBICHETTE et NEZ BLEU sont effrayés et se sauvent en courant. TISSOU et TACHE-TACHE trouvent ça drôle et rient.


Dans la salle de jeu, OLIVO et MOULINE font un bricolage de pot de fleurs de couleurs. Au centre des fleurs se trouve une éponge à son de MOSA.


MOULINE

Elles vont vraiment être

contentes, les fées professeurs.

On a tout mis

ce qu'aiment les fées.


OLIVO

Oui, plus une surprise.


MOULINE

Ce sera un beau cadeau

pour remplacer

la caméra-roche brisée.


JEAN-JEAN

Oui. Mais si mon papa réussit

à réparer la caméra-roche, on...


MOSA arrive auprès des enfants.


MOSA

Aaah!

(S'adressant au public de l'émission)

C'est ravissant. C'est

magnifiquement magnifique.

(S'adressant aux enfants)

C'est vous qui avez bricolé

ces jolies fleurs?


MOULINE et OLIVO

Oui.


MOSA

C'est tout simplement

arbratralalesque.


MOULINE et OLIVO

Ah, merci.


OLIVO

Et en plus,

il y a une surprise.

Touche ici, le bouton

de la fleur, au milieu.


MOSA

D'accord.


MOSA touche une éponge à son au centre d'une fleur. On entend le rire de Mouline. Elle touche une autre éponge et on entend le rire d'OLIVO.


MOSA

(S'adressant au public de l'émission)

Des rires d'enfants,

des fleurs,

des étoiles, des couleurs!

Tout ce que j'aime

le plus au monde.

(S'adressant aux enfants)

Vous avez fait ça

pour moi, hmm?


JEAN-JEAN arrive dans la cour en courant, la caméra-roche dans ses mains.


JEAN-JEAN

Ah, Mosa!

Je te cherchais justement.


MOSA

(Prenant la caméra-roche)

Oh, tu l'as trouvée?


JEAN-JEAN

Euh, on peut dire ça, oui.


MOSA

Enfin!


JEAN-JEAN

Mosa, hmm...

Je dois t'avouer quelque chose.


MOSA

Hmm, quoi?


JEAN-JEAN

Ce sera très long

à t'expliquer,

mais disons seulement que...

j'ai brisé la caméra-roche.

Mais je l'ai réparée.


MOSA

Ah bon?


JEAN-JEAN

Oui.


OLIVO

Tu l'as réparée, papa?


JEAN-JEAN

Oui.

J'ai même fait un petit film

pour vérifier.


MOSA

Et elle fonctionne à merveille?

Comme avant?


JEAN-JEAN

Euh...


MOSA

Ah, voyons voir.


JEAN-JEAN

(Son sortant de la caméra-roche)

Ceci est un test.


MOSA

Mais les images sont

à l'envers, Jean-Jean.


JEAN-JEAN

Oui, oui,

je sais, je sais.

Mais ce n'est pas bien grave.

Tu n'as qu'à tourner la caméra

dans l'autre sens,

et comme ça, ce sera

comme à l'endroit.


OLIVO

Tu es drôle, papa,

la tête en bas.


MOSA

Alors, elle est encore

un peu brisée.


JEAN-JEAN

Un peu, oui.


OLIVO

Mais non, regarde.


MOULINE

Monsieur Ding Dong

nous a montré,

il connaît bien les caméras.

Quand l'image est à l'envers...


OLIVO

On appuie sur ce bouton

une fois.

Et encore une fois.

Ha, regarde!


MOSA

Oh, merci, les enfants!

Je vais enfin pouvoir

enregistrer le devoir de Dougue.

Merci, Jean-Jean.


JEAN-JEAN

Bon, bon, bon!

Vas-y, Mosa.

Essaie, je vais te filmer.

Maintenant que je sais

où est le bouton,

ce sera un jeu d'enfant.


MOSA

D'accord.

Allons, allons.

Qu'est-ce que nous pourrions

utiliser cette fois-ci?


MOSA et les enfants cherchent un objet que Dougue pourrait utiliser pour son devoir.


MOULINE

Ah, les fleurs!

Ce n'est pas grave s'il les

échappe, elles sont en papier.

Elles ne se casseront pas.


OLIVO

Oui.


MOULINE

Très bien. Allons-y

avec le merveilleux bouquet.


JEAN-JEAN

Bon, vas-y, Mosa.

Ça y est, ça tourne.


MOULINE

(S'adressant à la caméra-roche)

Bonjour, fées professeurs.

Lève, lève, lève-toi.

(Le pot de fleurs s'élève dans les airs)


MOSA

Reste, reste, reste là.

Redescends doucement,

sans patatra.


Les fleurs restent quelques instants dans les airs. Elles redescendent tranquillement et se posent sur la table.


MOULINE

Bravo!


OLIVO

Oui!


MOULINE chuchote quelque chose à l'oreille d'OLIVO. OLIVO prend les fleurs que lui et MOULINE ont construites.


OLIVO

Mosa, c'est pour toi.


MOSA

Merci, merci, merci beaucoup,

mes amours géants.


JEAN-JEAN

Alors, qui veut jouer

à roche-que-broche?


MOULINE et OLIVO

Moi, moi!


MOSA

(S'adressant au public de l'émission)

Moi aussi.


JEAN-JEAN et MOSA font au revoir de la main au public de l'émission.


JEAN-JEAN

Allez!

Broche-que-broche!


Générique de fermeture

Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Age
  • Category Season

Résultats filtrés par

Coloring

3 images