Universe image 1, 2, 3...Géant! Universe image 1, 2, 3...Géant!

1, 2, 3...Géant!

The story of Jean-Jean the giant who lives in the country of Arbra. One day, after a Grand Braoum, an enormous tree grows outside his castle. In it, he finds two tiny children, Rose and Olivo, whom he decides to adopt. Other characters include Mosa, the fairy who has lost her magic wand, Blou, Mouline and Monsieur Ding Dong.

Official sitefor 1, 2, 3...Géant!
Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Nippy with the Penguins

It`s scalding hot… Rose and Mouline don`t know what to do for fun. But when she blows into some frozen fleece with her “payaye,” Mouline creates a continuous gust of cold wind. Mouline and Rose quickly adapt to the situation by playing penguins.



Production year: 2012

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Au royaume d'Arbra, habite une famille de géants; ceux-ci sont joués par des comédiens humains. Sous la terre, habitent les SOUSSIS, des marionnettes qui parlent un langage inventé. Un appareil, le soussiscope, permet aux géants d'observer chez les SOUSSIS.


Début chanson thème


JEAN-JEAN

Un, deux, trois…

Trois géants.

♪ Ma famille-mille-mille ♪

♪ Deux petits, un très grand ♪


EN DUO

♪ Ça fourmille tout le temps ♪


JEAN-JEAN

♪ Une fée bien rigolote

qui voudrait une baguette ♪

♪ Un marchand et sa roulotte


CHŒUR

et son joyeux baratin ♪


JEAN-JEAN

♪ Une amie qui virevolte ♪

♪ Un copain qui vient de loin ♪

♪ Un gros chien qui roupille ♪

♪ Ils font partie

de la famille ♪


CHŒUR

♪ Et puis il y a ♪

♪ Les soussis ♪


LES SOUSSIS

♪ Kek, kekek, kek, kek,

kekek, kekek, kekek, kekek ♪

♪ Youh ♪


CHŒUR

♪ Des bêtises, des bêtises ♪

♪ Par ici les malappris ♪


JEAN-JEAN

♪ Un papa, deux enfants ♪

♪ Ma famille-mille-mille ♪

♪ Viens chez moi…


CHŒUR

...on est là ♪


♪ 1, 2, 3 ♪

♪ Géant ♪♪


Fin chanson thème

Dans la cour, JEAN-JEAN lit une histoire à ROSE.


JEAN-JEAN

Dans la forêt, le feu

se propageait d'arbre en arbre.

Tous les animaux

s'étaient enfuis.

Le feu allait bientôt atteindre

les premières maisons du royaume

quand soudain...


ROSE

Boum! Boum! Boum! Boum!


JEAN-JEAN

On aperçut le géant Thorax

qui descendait de la montagne.

Le géant s'arrêta,

gonfla ses gigantesques poumons

et, de son souffle puissant...

(Soufflant avec ROSE)

Il éteignit toutes les flammes.


ROSE

Et les maisons

n'ont pas brûlé.


JEAN-JEAN

Non.

(S'adressant au public de l'émission)

Heureusement que le géant Thorax

est arrivé à temps.


Un petit vent souffle et MOULINE arrive dans la cour.


MOULINE

Bonjour!


JEAN-JEAN

Hé! Bonjour, Mouline.


ROSE

Il est chaud aujourd'hui,

ton petit vent.


MOULINE

C'est parce qu'il faisait chaud

chez moi.


JEAN-JEAN

Et il fait très chaud

ici aussi.

Tellement que je me suis permis

une petite pause avec ma Rose.


ROSE

Oui, nous, on a lu l'histoire

du géant Thorax.


MOULINE

Dans le livre des Géants!


JEAN-JEAN

Bon, assez de repos.

Je vais vous laisser

jouer ensemble.

(Se levant avec son livre)

Et hop!


JEAN-JEAN s'en va.


ROSE

À quoi on joue

quand il fait chaud?


MOULINE

Euh... Je ne sais pas.


ROSE

Oh! Je sais. On va aller voir

si les ouatines glacées

sont prêtes.


MOULINE

Oui!


Chez les soussis, BARBICHETTE et NEZ BLEU se servent d'une pompe pour se faire du vent. C'est BARBICHETTE qui pompe et NEZ BLEU qui reçoit l'air au visage. Épuisé, BARBICHETTE arrête de pomper, ce qui déplaît à NEZ BLEU.


NEZ BLEU

Alalal alalal!


BARBICHETTE recommence à pomper.


BARBICHETTE

Ah!


Dans la cuisine de la famille Géant, JEAN-JEAN arrive à table avec des verres de ouatines glacées.


ROSE

Miam!


MOULINE

Miam!


JEAN-JEAN

Alors, qu'est-ce

qu'on rajoute?

Sirop de bibouilles,

de coucourdelles

ou de couetchis-couetchas?


ROSE

Hum... Bibouilles!


MOULINE

Moi, couetchis-couetchas.


ROSE

Moi aussi,

couetchis-couetchas.


JEAN-JEAN

Bibouilles

et couetchis-couetchas?


ROSE

Oui, les deux, ça va faire

un bon mélange.


MOULINE

Moi aussi,

je veux un mélange.

Euh...

Couetchis-couetchas

et coucourdelles.


JEAN-JEAN donne son verre à ROSE.


JEAN-JEAN

Alors, couetchis-couetchas

et coucourdelles

pour mademoiselle.


ROSE

Je vais t'attendre

pour goûter.


JEAN-JEAN

(Donnant son verre à MOULINE)

Alors... Et voilà!


MOULINE

Merci.


JEAN-JEAN réfléchit au mélange qu'il va se faire.


ROSE

Il fait des belles ouatines,

mon papa Jean-Jean, hein?


MOULINE

Ah oui! Les plus belles

ouatines du pays d'Arbra.


ROSE et MOULINE prennent une gorgée et commencent à chanter.


ROSE

♪♪ Choubidou oua


ROSE et MOULINE

♪ Choubidou c'est si froid ♪

Choudidou oua

choubidou c'est si doux ♪

♪ Choubidou oua

choubidou bidou oua ♪

♪ Choubidou oua ouatine ♪


JEAN-JEAN

♪ Oh yeah ♪♪


Une fois la chanson terminée, tout le monde reprend une gorgée.


JEAN-JEAN

Ouf!


MOULINE

Une fois, j'avais mangé

de la crème glacée

et mon petit vent,

il est devenu tout froid.


MONSIEUR DING DONG

(Voix au loin)

Ding dong! Me voici!


ROSE

Monsieur Ding Dong! Peut-être

qu'on pourrait lui demander

un jeu pour jouer

quand il fait chaud.


MOULINE

Ah oui! Un boyau

pour s'arroser.


ROSE

Oh oui! C'est amusant de

s'arroser quand il fait chaud.

On va lui demander.


MOULINE

Oui. On va finir

nos ouatines dehors.


JEAN-JEAN

Parfait.


ROSE et MOULINE sortent de la maison en chantant.


ROSE et MOULINE

♪♪ Choubidou oua

choubidou bidou oua ♪

♪ Choubidou oua ♪♪


JEAN-JEAN

(S'adressant au public de l'émission)

Moi aussi, il faut que je voie

monsieur Ding Dong.

J'ai justement quelque chose

à lui échanger.


ROSE et MOULINE entrent dans la cour et MONSIEUR DING DONG est là avec sa Touthèque.


ROSE

Bonjour, monsieur Ding Dong.


MOULINE

Bonjour.


MONSIEUR DING DONG

Hola! Que calor!


JEAN-JEAN entre dans la cour.


JEAN-JEAN

Hola! Que calor,oui!

Quelle chaleur!

Monsieur Ding Dong, en échange

de ce pain aux patates,

auriez-vous quelque chose

pour me rafraîchir

pendant que je fendrai mon bois?


MONSIEUR DING DONG

Mais bien sûr! J'ai tout, tout,

tout, tout dans ma touthèque.

Ha ha! Ding dong!

(Sortant un ventilateur de sa Touthèque)

Un ventilateur

pour mon ami Géant-Géant.


JEAN-JEAN

Merveilleux!

Je vais me mettre au travail

de ce pas.

Merci.


JEAN-JEAN s'en va.


MOULINE

Monsieur Ding Dong,

avez-vous un boyau d'arrosage?


MONSIEUR DING DONG

(Cherchant dans sa Touthèque)

Un boyau! Boyau,

boyau, boyau...


Mouline échappe sa paille par terre.


MOULINE

Oh oh!


ROSE

Elle est sale, ta paille.


MOULINE

(Reprenant sa paille)

Ce n'est pas grave.

Je vais utiliser ma payaye.


MONSIEUR DING DONG

(Cherchant toujours dans sa Touthèque)

Un tuyau, des joyaux...

Le boyau ne devrait pas

être très loin.


MOULINE

Regardez bien,

je vais faire une bulle.


MOULINE se sert de sa payaye et souffle dans son verre pour faire des bulles. Un vent froid sort du verre de MOULINE.


MOULINE

Oh oh!


ROSE

Mais il fait froid!


MONSIEUR DING DONG

Ding dong de ding dong!

Ce n'est pas normal.

Ce n'est pas normal.


MOULINE

C'est parce que

j'ai soufflé trop fort

dans ma ouatine glacée.


Chez les soussis, BARBICHETTE et NEZ BLEU s'envoient toujours de l'air avec la pompe. Ils arrêtent quand un vent froid entre dans le terrier. Les deux amis se mettent à grelotter.


BARBICHETTE

Kekek.


BARBICHETTE prend NEZ BLEU dans ses bras pour le réchauffer.


JEAN-JEAN entre dans la cour. Tous grelottent.


JEAN-JEAN

Avez-vous senti

le coup de froid?


ROSE et MOULINE

Oui.


MONSIEUR DING DONG

Mais que se passe-t-il?

Ding ding ding ding!


MOULINE

J'ai soufflé trop fort

dans ma ouatine glacée

avec ma payaye.


JEAN-JEAN

Ah! Et le vent de ta payaye

est devenu tout froid?


MOULINE

Oui.


JEAN-JEAN

Ça ne devrait pas durer.


ROSE

Ça fait quand même

un petit peu du bien

d'avoir un petit peu froid.


MONSIEUR DING DONG

Il nous faudrait quand même

des vêtements plus chauds.

Voyons voir.

Artichaut, réchaud...

Ah! Vêtements chauds, ding!

Voilà ce qu'il nous faut.


MONSIEUR DING DONG sort une peluche de pingouin manchot de sa Touthèque.


ROSE

Mais non,

monsieur Ding Dong.

Ce n'est pas des vêtements

chauds, c'est un manchot.


ROSE prend le manchot.


MONSIEUR DING DONG

Oui, c'est bien vrai.


MOULINE

Un manchot?


ROSE

Oui, un manchot. C'est comme ça

que ça s'appelle, hein papa?


JEAN-JEAN

Oui, ma Rose.


MOULINE

Est-ce qu'on emprunte

le manchot?


ROSE

Oui, on va jouer

aux manchots

qui habitent

dans les pays froids.


MOULINE

Oui.


MONSIEUR DING DONG

(Notant dans son carnet)

Alors, emprunt numéro 980...


MOULINE

Viens, bébé manchot,

on va se promener.


ROSE et MOULINE commencent à jouer avec le manchot.


JEAN-JEAN

Avant d'aller vous promener,

allez donc dans ma chambre

prendre des foulards de laine.

Je ne veux pas

que vous attrapiez froid.


ROSE

Oui, d'accord.

Viens, Mouline.

Je vais te prêter

un foulard.


ROSE et MOULINE s'en vont en jouant avec le manchot.


MOULINE

Manchot!


ROSE et MOULINE

Manchot!


MONSIEUR DING DONG

Mais... Mais vous n'avez pas

froid, vous?


JEAN-JEAN

Oui, en effet,

j'ai l'impression

d'avoir de plus en plus froid.

Vous n'avez pas quelque chose

dans votre touthèque

qui nous permettrait

d'ajuster la température?


MONSIEUR DING DONG

Oh ding dong! Mais oui!

Mon thermostat.

C'est exactement ce qu'il nous

faut pour ramener la chaleur.

(Cherchant dans sa Touthèque)

Voyons voir, des cravates,

des patates...

Ding dong!


Dans la maison de la famille Géant, MOULINE imite un manchot tandis que ROSE fouille dans un coffre.


MOULINE

Manchot!

Manchot!


ROSE

Tu le fais bien,

le manchot, Mouline.


MOULINE

Merci.

Qu'est-ce que tu cherches?


ROSE

(Sortant des vestons noirs)

Ça!

Pour faire

des manteaux de manchot.


MOULINE

Oui!

Ça prendrait aussi

quelque chose de blanc.


ROSE

Oui.


ROSE et MOULINE regardent dans le coffre.


MOULINE

(Sortant deux morceaux de tissu blancs)

Rose! Est-ce qu'on peut

prendre ça?


ROSE

Oh oui! Comme ça, on va

avoir l'air de vrais manchots,

avec le dos noir

et le bedon blanc.


MOULINE

(Sortant des foulards orange)

Oh! Et le cou orange.


ROSE

Oui.


MOULINE

J'ai hâte de voler

comme un manchot.

Je vais voler vite, vite,

vite, vite, vite.


ROSE

Mais non, Mouline,

les manchots, ils ne volent pas.

Ils nagent.

Tu ne sais pas ça?


MOULINE

Non.


ROSE

Moi, je le sais. Leurs ailes,

ce sont des nageoires.


MOULINE

Ah!


ROSE

Une fois, j'ai lu un livre

sur les manchots avec mon papa.

C'est pour ça

que je sais tout sur eux.


MOULINE

Moi, je ne sais pas beaucoup

de choses sur les manchots.

Je n'ai pas lu de livre.


ROSE

Eh! Tu ressembles

à une maman manchot.


MOULINE

Toi aussi.


ROSE

Il nous manque juste des gants.

Viens, on va aller en chercher

dans ma chambre.


MOULINE

Oui!


ROSE et MOULINE

Manchot! Manchot!


Dans la cour, MONSIEUR DING DONG explique à JEAN-JEAN comment fonctionne son thermostat.


MONSIEUR DING DONG

Quand on veut avoir

plus chaud,

on tourne la roulette

vers le soleil.

Et quand on veut

avoir plus froid,

on tourne la roulette

vers le flocon de neige.


JEAN-JEAN

Alors, je tourne

vers le soleil.

Et voilà!


ROSE et MOULINE entrent dans la cour avec leur déguisement.


ROSE et MOULINE

Manchot!


MOULINE

Regardez, on est

des manchots.


JEAN-JEAN

Des manchots

chaudement habillés.

Il fait toujours froid.


MONSIEUR DING DONG

Ding dong de malheur!

Le thermostat fonctionne bien

à l'intérieur d'une maison,

mais il ne change pas

la température dehors.

Ding dong!

Mais qu'est-ce qu'on va faire?


ROSE

Monsieur Ding Dong,

si vous avez trop froid,

on peut vous réchauffer comme

des manchots. C'est rigolo.


JEAN-JEAN

Oui.


MOULINE

Comment ils font,

les manchots?


ROSE

Ils se mettent en rond,

collés, collés, collés.

Oh papa!

Est-ce que tu veux faire

le manchot avec nous, toi aussi?


JEAN-JEAN

D'accord.

Allez, venez! On se colle.


ROSE

Allez, monsieur Ding Dong!

Vous aussi, venez.

Mettez-vous au milieu.


MOULINE, ROSE et JEAN-JEAN se mettent à tourner autour de MONSIEUR DING DONG. On chante une chanson.


ROSE et JEAN-JEAN

♪♪ Ah le manchot ♪

♪ Ce gros oiseau ne vole pas ♪

♪ Mais ne craint pas d'aller

nager dans l'eau glacée ♪

♪ Pour y pêcher son déjeuner ♪


ENSEMBLE

♪ Chaud chaud

ce n'est pas chaud ♪

♪ Ce n'est pas chaud

chez les manchots ♪

♪ Chaud chaud

ce n'est pas chaud ♪

♪ Ce n'est pas chaud

chez les manchots ♪


ROSE et JEAN-JEAN

♪ Le bedon blanc

bien bedonnant ♪

♪ Un manteau noir

contre le froid ♪

♪ Le manchot va à petits pas ♪

♪ Se dandinant dandi-dandan ♪


ENSEMBLE

♪ Chaud chaud

ce n'est pas chaud ♪

♪ Ce n'est pas chaud

chez les manchots ♪

♪ Chaud chaud

ce n'est pas chaud ♪

♪ Ce n'est pas chaud

chez les manchots ♪


Tournant en rond, tous imitent des manchots.


ENSEMBLE

♪ Chaud chaud

ce n'est pas chaud ♪

♪ Ce n'est pas chaud

chez les manchots ♪

♪ Chaud chaud

ce n'est pas chaud ♪

♪ Ce n'est pas chaud

chez les manchots ♪♪


La chanson est terminée.


ROSE

Alors, monsieur Ding Dong,

est-ce que vous avez plus chaud?


MONSIEUR DING DONG

Ding dong! Je me sens

beaucoup mieux.


De la neige commence à tomber.


ROSE

Regardez!


MOULINE

Il neige!


ROSE

Youpidou!


MONSIEUR DING DONG

Oh non! Ding dong de ding dong

de ding dong!


ROSE

Hoh!


Chez les soussis, de la neige tombe du trou. BARBICHETTE s'approche et touche la neige.


BARBICHETTE

Brrr brrr brrr!


NEZ BLEU

(Touchant la neige)

Hah!

Brrr brrr.


BARBICHETTE

Brrr brrr brrr.


Les deux amis se collent pour se réchauffer.


Dans la cuisine de la famille Géant, MONSIEUR DING DONG est assis à table et JEAN-JEAN est un peu plus loin.


MONSIEUR DING DONG

Ding ding ding!

Ding ding ding ding ding!


JEAN-JEAN

(Voix au loin)

Arrêtez de dingdingner,

monsieur Ding Dong.

(Arrivant auprès de MONSIEUR DING DONG)

Cette fois,

j'ai la solution.


MONSIEUR DING DONG

Vous croyez?


JEAN-JEAN

Oui! Puisque c'est

la payaye de Mouline

qui a amené le froid,

il nous suffit de la réchauffer

et ensuite de souffler dedans

pour produire du vent chaud.

(S'adressant au public de l'émission)

Il fallait y penser!


MONSIEUR DING DONG

C'est une ding dong

de bonne idée.


JEAN-JEAN

N'est-ce pas? Et c'est vous

qui allez la réchauffer.

Tenez-la contre vous

sous la couverture.


MONSIEUR DING DONG

Je vais la tenir

tout contre mon coeur.

Vous savez ce qu'on dit, hein:

"Mains froides, coeur chaud".


JEAN-JEAN

Oui, pendant ce temps,

je vais préparer

de la soupe aux ravilunes

pour tout le monde.


MONSIEUR DING DONG

Géant-Géant! Géant-Géant!

Pouvez-vous toucher mon front?

Il me semble

que je fais de la fièvre.


JEAN-JEAN

Euh... Bien... Bon.

(S'approchant pour prendre la température de MONSIEUR DING DONG)

Mais non! Votre front

n'est pas chaud du tout.


MONSIEUR DING DONG

Est-ce qu'il serait

trop froid alors?


JEAN-JEAN

Ni trop chaud,

ni trop froid.


MONSIEUR DING DONG

Vous en êtes certain?


JEAN-JEAN

Attention à la payaye,

monsieur Ding Dong.


MONSIEUR DING DONG

Géant-Géant, est-ce que j'ai

des rougeurs ici?


JEAN-JEAN

Mais non! Vous n'avez pas

de rougeurs.

La payaye,

monsieur Ding Dong!

Croyez-moi,

un bon bol de soupe

et vous retrouverez

la pleine forme.


MONSIEUR DING DONG

Géant-Géant, vous ne trouvez

pas que je suis pâle?


JEAN-JEAN

Monsieur Ding Dong, je vais

la réchauffer moi-même,

la payaye, si vous préférez

retourner chez vous.

Je suis certain

qu'il y fait plus chaud.


MONSIEUR DING DONG

Jamais je ne vous abandonnerai

alors qu'une terrible

catastrophe

s'est abattue

sur le château d'Arbra.


JEAN-JEAN

Catastrophe, catastrophe!

N'exagérez pas.


MONSIEUR DING DONG

Sachez quand même

que je vais rester

et vous aider jusqu'à ce que

le beau temps soit revenu.


JEAN-JEAN

Alors, ça ne tardera pas.

Il ne faut pas se décourager.


Les deux hommes grelottent et JEAN-JEAN va préparer sa soupe.


Dans la cour, MOULINE et ROSE sont assises à côté d'une petite boule de neige.


MOULINE

On n'a pas eu

beaucoup de neige,

mais au moins on en a eu assez

pour faire une belle boule.


ROSE

Oh non! Ce n'est pas une boule

de neige, c'est un oeuf.


MOULINE

Un oeuf glacé!


ROSE

Oui, et maintenant,

on va dire que la maman manchot

va pondre un oeuf.


MOULINE

Oh oui!

Mais attention,

c'est fragile.


ROSE

Oui, j'y vais doucement.

(Déposant la boule de neige par terre)

Oh! J'ai pondu un oeuf.


MOULINE

Bravo!


ROSE

Maintenant, toi, tu vas faire

le papa manchot.

Il faut que tu prennes l'oeuf

avec tes pieds.


MOULINE

Avec mes pieds?


ROSE

Oui, c'est comme ça

qu'ils font, les manchots.


ROSE montre comment pousser la boule avec ses pieds en imitant un manchot.


ROSE

Tiens, fais-le, toi.


MOULINE

(Poussant doucement la boule)

Il ne faut pas le casser.


ROSE

Tu le fais bien.


MOULINE

Merci.


ROSE

Maintenant, il faut

que tu couves l'oeuf.


MOULINE

(Se penchant pour couver la boule de neige)

Comme ça?


ROSE

Oui. Chez les manchots, ce sont

les papas qui couvent les oeufs

pendant des jours et des jours

et des jours.

Tu ne le savais pas?

Moi oui. Ça fait longtemps

que je le sais.

Moi, je connais beaucoup plus de

choses que toi sur les manchots.


MOULINE se lève, l'air triste.


ROSE

Eh! Mais... Il ne faut pas

que tu te lèves.

L'oeuf va avoir froid.


MOULINE

Ça ne me tente plus

de faire le papa manchot.

Fais-le, toi.


MOULINE s'en va.


ROSE

D'accord.

Toi, tu vas faire la maman

et tu t'en vas à la pêche.

Rapporte-nous un beau poisson.


ROSE imite un manchot et couve la boule de neige.


Chez les soussis, NEZ BLEU et BARBICHETTE sont couverts de vêtements pour les réchauffer et ils se sont servi de la neige pour faire un petit bonhomme de neige.


Dans la cuisine, MONSIEUR DING DONG déguste avec appétit un bol de soupe.


JEAN-JEAN

Alors, ma soupe?


MONSIEUR DING DONG

Oh ding dong!

Si je n'avais pas

cette mission capitale

à accomplir,

j'en redemanderais.

Mais, le devoir d'abord.


MOULINE entre en courant.


MOULINE

Est-ce que ma payaye

est assez réchauffée?


MONSIEUR DING DONG

Ça y est presque.


JEAN-JEAN

En attendant, tu peux boire un

bon bol de soupe aux ravilaunes.


MOULINE

Ah merci!

Oh! Le livre des Géants!

Est-ce que je pourrais voir

la page du géant Thorax?


JEAN-JEAN

Bien sûr.


JEAN-JEAN ouvre le livre à la page du géant Thorax.


MOULINE

Wow!

Elle est chanceuse, Rose.

Chez moi, on n'a pas

de livre aussi beau

que le livre des Géants.


JEAN-JEAN

Ce livre est unique au monde.

Mais tu peux toujours venir

le regarder ici.


ROSE entre en courant.


ROSE

Mouline, regarde!

J'ai couvé l'oeuf

et on a eu un bébé manchot.

Tu viens dans la cour?

On va montrer au bébé manchot

comment nager.


MOULINE

Non, je ne joue plus

au manchot.

J'aime mieux regarder le livre.


JEAN-JEAN

(Donnant un bol de soupe à ROSE)

Tiens, ma Rose.

Ça va te faire du bien.


ROSE s'installe à table et commence à manger sa soupe.


ROSE

Mais... Pourquoi

tu ne veux plus jouer?


MOULINE

Parce que tu n'arrêtes pas

de dire

que tu connais tout

sur les manchots.


JEAN-JEAN

Oh! C'est vrai, ça?


MOULINE

Et moi, je n'aime pas ça

parce que je ne connais rien.


ROSE

Ça te fait de la peine?


MOULINE

Oui.


ROSE

Mais...

Moi, je ne voulais pas

te faire de peine.


JEAN-JEAN

Tu connais beaucoup de choses,

toi aussi, Mouline.


MOULINE

Pas sur les manchots.


JEAN-JEAN

Non, mais je parie que tu

connais les vents et les nuages

mieux que tout le monde ici.


ROSE

Et tu étais

meilleure que moi

pour tenir l'oeuf

avec tes pieds.

Moi, je n'étais pas

très bonne.


MOULINE

Ça, c'est vrai.


MONSIEUR DING DONG

(Sortant la paille de sous sa couverture)

Oh! Ding dong! Je crois

qu'elle est assez chaude.


MOULINE

Oui, elle est presque brûlante.


Merci, monsieur Ding Dong.


JEAN-JEAN

Alors, allons voir

si elle pourra chasser

le froid qu'elle nous a apporté.

Allez!


Tout le monde sort de la maison.


Les filles entrent dans la cour, suivies de MONSIEUR DING DONG et JEAN-JEAN.


ROSE

(Montrant la peluche que MONSIEUR DING DONG leur a prêtée)

Mouline, regarde où j'ai mis

l'oeuf de manchot.


MONSIEUR DING DONG

Mais... Mais...

Il fait un froid de renard.


JEAN-JEAN

Oui, en effet.

On dirait

qu'il fait encore plus froid

que tout à l'heure.


ROSE

Même les manchots

ont un petit peu froid.


MOULINE

Oh oh!

Ma payaye commence

déjà à refroidir.


JEAN-JEAN

Alors, vite, Mouline,

avant qu'il ne soit trop tard.

Souffle-nous du vent chaud.


MOULINE souffle un grand coup dans sa payaye. Tous attendent de voir si quelque chose se produit.


MONSIEUR DING DONG

Ding dong de ding dong!

Mais... Rien à faire!

Rien à faire, il fait toujours

un froid de lézard.


ROSE

Papa, regarde.

(Plus loin, les coucourdelles de JEAN-JEAN sont couvertes de glaçons.)


JEAN-JEAN

Oh non! Des glaçons!

Si ce froid de canard continue,

je vais perdre ma récolte

de coucourdelles.


MONSIEUR DING DONG

Est-ce que ça veut dire

que ma touthèque

va se transformer en igloo?

Ah! Ding ding ding ding!


JEAN-JEAN

Calmez-vous,

monsieur Ding Dong.

(S'adressant au public de l'émission)

Il faut que ce froid s'en aille.


MOULINE

Jean-Jean, est-ce que

tu serais capable de faire

comme le géant Thorax

avec son souffle puissant?


JEAN-JEAN

Souffler sur l'air froid

pour le chasser?

Mais, ma petite Mouline, tu

me donnes une excellente idée.

Je ne vais pas souffler

sur l'air froid,

je vais l'aspirer.


ROSE

Ça veut dire

que tu vas l'avaler?


JEAN-JEAN inspire et expire rapidement.


JEAN-JEAN

Je dilate mes poumons.

Je les étire le plus possible.

Ça y est!


JEAN-JEAN prend une grande inspiration. Un air glacé entre dans les poumons de JEAN-JEAN.


ROSE

Ça marche!


MOULINE

Il avale l'air froid

dans ses poumons.


MONSIEUR DING DONG

Ça, c'est géant!

Mais où va-t-il

l'envoyer, ce vent?


ROSE

Dans le ciel,

loin, loin, loin, loin.


MOULINE

Oui, au-dessus des nuages.


JEAN-JEAN lève la tête et souffle le vent vers le ciel.


ROSE

Attends, attends, papa.

Il faut en garder un petit peu

pour notre boule de neige.


MOULINE

Ah oui! Sinon elle va fondre.


JEAN-JEAN envoie un peu d'air froid dans la boîte où ROSE avait rangé sa boule de neige.


JEAN-JEAN

(Finissant d'expirer l'air froid)

Ouah!


MOULINE

Vite, vite,

referme le couvercle.

Il fait chaud maintenant!


MONSIEUR DING DONG

En effet, le froid de pétard

est parti.


JEAN-JEAN

Oh! Mais oui!

(Regardant ses coucourdelles)

La chaleur est revenue et

mes coucourdelles sont sauvées.


MONSIEUR DING DONG

Formidable!


ROSE

Merci, Mouline.

Tu as eu la meilleure idée

pour faire revenir la chaleur.


MOULINE

De rien.


Chez les soussis, NEZ BLEU et BARBICHETTE pleurent de voir fondre leur bonhomme de neige.


NEZ BLEU

(Ayant une idée)

Hoh!


NEZ BLEU va plus loin pour aller chercher deux pailles. Il revient vers la neige qui fond en riant. Il tend une paille à BARBICHETTE et les deux amis commencent à boire l'eau de la neige fondue.


BARBICHETTE

Minam minam.


Dans la cour, MONSIEUR DING DONG met ses lunettes de soleil.


MONSIEUR DING DONG

Oh!

Quelle chaleur!


ROSE

On n'aime pas ça, la chaleur,

nous, les manchots.


JEAN-JEAN

Chaud, pas chaud,

j'ai du bois à fendre, moi.

Je vais enfin pouvoir utiliser

le ventilateur.

Un grand merci,

monsieur Ding Dong.


MONSIEUR DING DONG

C'est moi qui vous remercie de

rendre un marchand si heureux.


ROSE et MOULINE enlèvent les vêtements de leur costume de manchot.


MOULINE

Bon! Il faut

changer de jeu.


ROSE

Est-ce qu'on peut avoir

le boyau d'arrosage?


MOULINE

Ah non! Moi, je voudrais

avoir un bon livre.


MONSIEUR DING DONG

Excellent choix!

Je te prête un livre

sur les manchots?


MOULINE

Non, j'aimerais avoir

un livre qui parle euh...

des animaux des pays chauds.


ROSE

Oh oui!

Les animaux des pays chauds.


MONSIEUR DING DONG fait au revoir de la main au public de l'émission. Il cherche dans sa Touthèque tandis que ROSE et MOULINE finissent d'enlever leur costume.


Générique de fermeture


Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Age
  • Category Season

Résultats filtrés par

Coloring

3 images