Universe image 1, 2, 3...Géant! Universe image 1, 2, 3...Géant!

1, 2, 3...Géant!

The story of Jean-Jean the giant who lives in the country of Arbra. One day, after a Grand Braoum, an enormous tree grows outside his castle. In it, he finds two tiny children, Rose and Olivo, whom he decides to adopt. Other characters include Mosa, the fairy who has lost her magic wand, Blou, Mouline and Monsieur Ding Dong.

Official sitefor 1, 2, 3...Géant!
Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

The Green Pencil

After the Grand Braoum, Olivo and Blou would like to grow colorins with Blou`s shell, which seems to have magnifying properties. Jean-Jean must fell a sick tree before it falls over.



Production year: 2012

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Au royaume d'Arbra, habite une famille de géants; ceux-ci sont joués par des comédiens humains. Sous la terre, habitent les SOUSSIS, des marionnettes qui parlent un langage inventé. Un appareil, le soussiscope, permet aux géants d'observer chez les SOUSSIS.


Début chanson thème


JEAN-JEAN

Un, deux, trois…

Trois géants.

♪ Ma famille-mille-mille ♪

♪ Deux petits, un très grand ♪


EN DUO

♪ Ça fourmille tout le temps ♪


JEAN-JEAN

♪ Une fée bien rigolote

qui voudrait une baguette ♪

♪ Un marchand et sa roulotte


CHŒUR

et son joyeux baratin ♪


JEAN-JEAN

♪ Une amie qui virevolte ♪

♪ Un copain qui vient de loin ♪

♪ Un gros chien qui roupille ♪

♪ Ils font partie

de la famille ♪


CHŒUR

♪ Et puis il y a ♪

♪ Les soussis ♪


LES SOUSSIS

♪ Kek, kekek, kek, kek,

kekek, kekek, kekek, kekek ♪

♪ Youh ♪


CHŒUR

♪ Des bêtises, des bêtises ♪

♪ Par ici les malappris ♪


JEAN-JEAN

♪ Un papa, deux enfants ♪

♪ Ma famille-mille-mille ♪

♪ Viens chez moi…


CHŒUR

...on est là ♪


♪ 1, 2, 3 ♪

♪ Géant ♪♪


Fin chanson thème

Dans l'atelier de JEAN-JEAN, OLIVO dessine à la table pendant que JEAN-JEAN prend son équipement pour aller abattre un arbre.


OLIVO

Pourquoi tu dois

abattre un arbre, papa?


JEAN-JEAN

Parce qu'il est très, très

vieux et trop malade.

Il pourrait tomber

et blesser quelqu'un.


OLIVO

Je trouve ça triste,

un arbre malade.


JEAN-JEAN

Oui, mais grâce à lui,

on aura du bois.

Bon!

J'ai ma scie, ma grosse corde,

ma hache.

(Sortant quelque chose d'un tiroir)

Et... Ah! Et voilà!

Mes gants de travail.


OLIVO

Tu vas le couper

avec ta grosse scie?


JEAN-JEAN

Ah non! La scie,

c'est pour les petites branches.

Je vais l'abattre

avec ma hache.


OLIVO

Je veux y aller avec toi.


JEAN-JEAN

Ce n'est pas possible,

mon Livo.

Tu es encore trop petit.

C'est très dangereux.


OLIVO

Mais je vais faire

très, très attention.


JEAN-JEAN

Il y a trop de risques.

Tu pourrais recevoir

une branche sur la tête.


OLIVO

Dis oui, s'il te plaît, papa.

Je ne vais pas bouger.

Je vais juste regarder.


JEAN-JEAN

Je comprends que tu sois déçu,

mon Livo, mais non, c'est non.

Tu pourras m'accompagner

quand tu seras plus grand.


OLIVO est triste. BLOU entre dans l'atelier.


JEAN-JEAN

Hé! Bonjour, Blou.


BLOU

Bonjour, Jean-Jean.


JEAN-JEAN

Bon, à plus tard,

les garçons.


BLOU

Oh! À plus tard.


JEAN-JEAN sort.


BLOU

(Montrant un coquillage à OLIVO)

Hé! Regarde.


OLIVO

Il est beau,

ton coquillage.


BLOU

C'est un coquillage

qui fait grossir les choses.


OLIVO

Grossir les choses?


BLOU

Oui.

Et même les poissons.

Il paraît qu'un jour,

une petite sardine est entrée

dans le coquillage

et après, elle s'est transformée

en baleine.


OLIVO

On peut faire grossir

quelque chose, tu crois?


BLOU

C'est sûr!


OLIVO

Mon crayon?


BLOU

Oui!


OLIVO

Oui?


OLIVO met son crayon dans le coquillage.


BLOU

Vas-y.


OLIVO

Mais il est trop grand.


BLOU

Oui, il faudra qu'on trouve

quelque chose de plus petit.


Les garçons sont surpris lorsqu'ils entendent un grondement.


OLIVO

Oh! Un Grand Braoum!

Des colorines!


BLOU

Eh! On pourrait

les faire grossir.


OLIVO

Oui!


BLOU

Allez!


BLOU prend son coquillage et lui et OLIVO sortent.


Chez les soussis, TISSOU et TACHE-TACHE ont peur, car le Grand Braoum fait trembler le terrier.


TACHE-TACHE

Nip.


TISSOU

Nip nip.


TACHE-TACHE

Nip nip.


TISSOU

Nip.


Les deux soussis se collent pour se protéger.


Dans la cour, OLIVO et BLOU observent le Grand Braoum qui émet une lumière près du grand arbre.


BLOU

Wow!

(Parlant à l'arbre)

Elles sont belles,

tes lumières.


OLIVO

(Parlant à l'arbre)

Et tu vas nous donner

des belles colorines.


Le Grand Braoum est terminé.


OLIVO

Allez, Blou! On cherche.


BLOU

Oui, d'accord.


BLOU et OLIVO commencent à chercher les colorines que le Grand Braoum a fait tomber dans la cour, mais s'arrêtent lorsqu'ils entendent des bruits venant de sous la terre.


BLOU

T'as entendu?


OLIVO

Oui, les soussis.


OLIVO regarde dans le soussiscope.


Chez les soussis, TACHE-TACHE et TISSOU ont des casseroles sur la tête et ont peur.


OLIVO

(Voix au loin)

Tissou et Tache-Tache ont des

casseroles sur la tête. Regarde.


BLOU

(Voix au loin)

Il est drôle, Tissou.

Ça lui fait comme un chapeau

pointu avec la terre dessus.

Hé! Tache-Tache! Tissou!

Il est fini, le grand braoum.


OLIVO

(Voix au loin)

Au revoir, les soussis.


Les soussis arrêtent de trembler et TACHE-TACHE se met à rire.


Dans la cour, les garçons rangent le soussiscope.


OLIVO

Allez, on cherche

des colorines.


BLOU

D'accord.

(S'adressant au chien en pierres de la famille Géant)

Gaminet, est-ce que tu veux nous

aider à trouver des colorines?

Oui? Allez, vas-y, cherche.

Allez, bon chien!


BLOU se met à chercher autour de Gaminet.


BLOU

Wow!

Eh! J'en ai trouvé une.

Merci, Gaminet.


OLIVO

Moi, j'en ai deux.

Eh! Une troisième.


BLOU

Quoi? Je veux voir.

(Allant voir son ami)

Wow!

Elles sont toutes petites, hein?

Regarde, celle que j'ai trouvée

aussi, elle est toute petite.


OLIVO

On dirait

des petites perles.

Allez, Blou, j'ai hâte de voir

si elles vont grossir.


Les garçons vont prendre le coquillage et s'assoient.


BLOU

Vas-y.


OLIVO

(Mettant leurs colorines dans le coquillage)

On peut en mettre plus.

Il y a encore

beaucoup de place.


BLOU

Oui, on va remplir

le coquillage.


OLIVO

On va en faire grossir

plein, plein, plein.


BLOU

Plein, plein, plein.


MOSA est à sa table et ouvre un paquet. Elle prend une enveloppe dans le paquet, l'ouvre et la lit.


MOSA

(Lisant)

"Chère Mosa,

parce que vos mains

sont si habiles

et votre voix si ravissante,

nous avons décidé

de vous confier

la préparation d'un spectacle

de marionnettes à doigts

à l'occasion du Festival

de la toute petite Marionnette,

qui sera présenté

à l'École des fées ce soir."

(S'adressant au public de l'émission)

Oh la la la la!

Un spectacle de marionnettes!

Mais, je n'ai jamais fait ça!


MOSA regarde le contenu de son paquet. Elle en sort une petite marionnette de fée.


MOSA

Oh!

Petite fée.

Que c'est mignon!

Jolie marionnette.

Vous êtes bien trop grande

pour mon petit doigt,

mais vous serez parfaite

pour mon index.


MOSA continue de fouiller dans le paquet qu'elle a reçu et sort d'autres marionnettes.


MOSA

Ces marionnettes sont si jolies!

J'adore les marionnettes.

(S'adressant à son doigt magique)

Dougue!

On dirait

que celle-ci est pour toi.


Dougue s'agite et MOSA essaie de lui mettre la marionnette.


MOSA

(S'adressant à son doigt magique)

Moi aussi, je la trouve

très jolie, Dougue,

mais si tu n'arrêtes pas

de bouger comme ça,

je n'arriverai pas

à te l'enfiler.


La marionnette disparaît et réapparaît dans une lueur magique sur le doigt de MOSA.


MOSA

(S'adressant à son doigt magique)

Dougue!

Cette marionnette te va

comme un gant.

Tu seras ravissant

dans le rôle du magicien.

Mais tu n'as pas de chapeau.

(S'adressant au public de l'émission)

Un magicien sans chapeau

n'est pas un vrai magicien.


Dans la cour, OLIVO et BLOU comptent les colorines qu'ils déposent dans le coquillage assis à la table de la salle de jeu.


BLOU

17.


OLIVO

18.


BLOU

19.


OLIVO

Et 20.


BLOU

On en a trouvé beaucoup.


OLIVO

Oui. Ça, c'est

parce qu'on a beaucoup cherché.


BLOU

On a cherché partout,

partout, partout.


OLIVO

Oui, dans tous

les petits coins.


BLOU

J'ai même cherché en dessous

de la patte de Gaminet.

Ça l'a chatouillé.


OLIVO

(S'apprêtant à fermer le coquillage)

Prêt?


BLOU

Oui. Ferme-le.

Et maintenant,

il faut attendre.


Les garçons s'appuient sur la table pour attendre et commencent à chanter.


OLIVO et BLOU

♪♪ Rouge et jaune

et bleu et vert ♪

♪ Toutes les couleurs

de la terre ♪

♪ Toutes ces colorines

trouvées ♪

♪ Grossissez grossissez ♪♪


BLOU et OLIVO arrêtent de chanter et se mettent à fixer le coquillage.


Chez les soussis, TACHE-TACHE rit toujours, car TISSOU ne veut pas sortir de sous sa casserole et il y a une montagne de terre sur sa casserole.


TISSOU

Kekek!

Nip nip!


TISSOU n'est pas content et essaie d'enlever la casserole qui est coincée sur sa tête.


MOSA, toujours à sa table, essaie de faire un chapeau à la marionnette de Dougue.


MOSA

(S'adressant à son doigt magique)

Oui, c'est beaucoup

trop grand pour toi.

Oui, je t'enlève tout ça.

(Se parlant à elle-même)

Un chapeau de magicien...

Qu'est-ce que

je pourrais bien trouver

pour faire

un chapeau de magicien?


MOSA va dans son étagère et cherche.


MOSA

(S'adressant au public de l'émission)

Un couvercle? Trop plat.

Un bouchon? Trop petit.

Un petit dé? Pas assez pointu.

Oh la la la la!


JEAN-JEAN entre chez MOSA.


JEAN-JEAN

Ah! Mosa!

J'ai une surprise pour toi.


JEAN-JEAN tend un sac à MOSA. Elle prend le sac et l'ouvre.


MOSA

J'adore les surprises

surprenantes.

(Sortant une écorce)

De l'écorce d'éraboulo!

Fabuleusement fabuleux!

Sens cet arôme délicieux,

Jean-Jean.

Avec cette écorce, je vais

pouvoir parfumer

mon coffre et mes tiroirs

de cette douce odeur de forêt

que j'adore.


JEAN-JEAN

C'est vrai que ça sent bon.


MOSA

Merci beaucoup,

Jean-Jean.


JEAN-JEAN

J'ai aussi trouvé

de drôles de bouts de bois,

tout rongés. Regarde.


MOSA

C'est de l'éraboulo.


JEAN-JEAN

Oui, c'est de l'éraboulo.


MOSA

C'est sûrement Grabidugong

qui les a grugés.

Il adore l'éraboulo.


JEAN-JEAN

Mais non! Ce sont les castors

qui ont fait ça.


MOSA

Tu en es sûr?


JEAN-JEAN

Mais oui, regarde les marques

laissées par leurs dents.


MOSA

Je crois que tu as raison.


JEAN-JEAN

Et aucune trace de Grabidugong.

Ni au sol ni dans le ciel.

Pas d'écailles vertes

ni de traces de pattes.


MOSA

Tant mieux!

Il aurait bien été capable

de gruger tous tes rondins.


JEAN-JEAN

Ne t'inquiète pas. Dis-moi

plutôt ce que tu comptes faire

de tous ces drôles

de petits bonshommes.


MOSA

Je prépare un spectacle

de marionnettes à doigts.

Et dans mon spectacle,

il y a un rôle de géant.

Tu voudrais participer?


JEAN-JEAN

Non merci,

je n'ai pas le temps.

Je dépose mon sac de rondins

à l'atelier

et je retourne en forêt.


MOSA

Dommage! Tu aurais fait

un très bon géant.


JEAN-JEAN

Par contre,

je connais quelqu'un

qui aimerait bien

jouer le géant de ton spectacle.


JEAN-JEAN sort, son sac sur le dos.


MOSA

(S'adressant au public de l'émission)

Qui aimerait être un géant

aujourd'hui?

Je crois savoir qui c'est.


Dans la salle de jeu, OLIVO et BLOU regardent toujours la coquillage, l'air de s'ennuyer. JEAN-JEAN passe dans la cour et les voit.


JEAN-JEAN

(S'adressant au public de l'émission)

Blou et Olivo

ont l'air concentrés.

Tu sais ce qu'ils font, toi?

Je ne vais pas les déranger.


JEAN-JEAN s'en va.


OLIVO

Tu penses qu'on peut

l'ouvrir maintenant?

Ça fait longtemps

qu'on attend.


BLOU

Oui, tu as raison.


OLIVO

Oui? Ah!

(Ouvrant le coquillage)

Oh! Zut de zut!

Les colorines

n'ont pas grossi.


BLOU

Il faut juste attendre

encore, c'est tout.


OLIVO

Attendre, attendre! Ça fait

longtemps qu'on attend.


BLOU

Oui, c'est vrai

que c'est long.


OLIVO

Si on allait dessiner

en attendant.


BLOU

D'accord.

Attends! Le coquillage.


OLIVO

On l'apporte.


BLOU

Mais non!


OLIVO

Pourquoi?


BLOU

Si on le bouge, peut-être

que ça ne fonctionnera pas.


OLIVO

On a juste à le prendre

doucement, doucement

et à marcher

sans le faire bouger.


BLOU

D'accord.


OLIVO

(Prenant le coquillage)

Je vais le faire.

Je vais faire très,

très, très attention.

Voilà.

Comme ça.


BLOU

Doucement.


OLIVO

Oui.

Tout doucement.


BLOU protège OLIVO qui marche tout doucement. JEAN-JEAN entre dans la cour.


JEAN-JEAN

N'oubliez pas

de regarder devant vous,

mes petites chenilles

à deux pattes.


OLIVO

Papa, j'ai failli

faire bouger le coquillage.


JEAN-JEAN

Oh! Désolé, Olivo.


BLOU

C'est un coquillage spécial.

Il fait grossir les choses.


OLIVO

On a mis

des colorines dedans.


BLOU

Elles vont devenir géantes.


JEAN-JEAN

Oh! Il est arbratralalesque,

ton coquillage, mon Blou.


BLOU

Merci.

Hé! Est-ce que c'est comme ça

que t'es devenu un géant,

en dormant dans un coquillage

comme celui-là?


JEAN-JEAN

Mais non! Quand j'étais petit,

j'étais déjà un géant.

J'étais si grand que même

ma petite main de bébé

n'aurait pas pu entrer

dans ce coquillage.


BLOU

Wow!


OLIVO

Mon papa, c'est

un vrai de vrai géant.


JEAN-JEAN

Bon, je retourne travailler.

À plus tard, les garçons.

Amusez-vous bien.


BLOU

À plus tard.


Les garçons sortent doucement de la cour, pour ne pas trop bouger le coquillage.


JEAN-JEAN

(S'adressant au public de l'émission)

J'ai trouvé

une belle surprise

dans la forêt

pour mon petit géant.

Je l'ai laissée sur l'établi.


Chez les soussis, TACHE-TACHE aide TISSOU à tirer sur la casserole qui est toujours prise sur la tête de TISSOU. TACHE-TACHE arrête de tirer lorsqu'il voit que des plantes poussent dans la terre sur la casserole.


TACHE-TACHE

Hoh! Kekek?


TISSOU

Kekek?


TACHE-TACHE tend un miroir à TISSOU qui voit ce qui pousse sur la casserole sur sa tête.


TISSOU

(Joyeux)

Hoh!

Zouzou.

Zouzou!

Hah!

Boubou.


TACHE-TACHE part et revient avec un arrosoir. TISSOU se penche pour que TACHE-TACHE puisse arroser les plantes.


BLOU guide toujours OLIVO lorsqu'ils arrivent dans l'atelier.


BLOU

Doucement.


OLIVO

Oui, tout doux.

On va le déposer juste là.


BLOU

Doucement.


Déposant le coquillage sur la table de l'atelier. Les garçons voient un gros morceau de bois sur la table.


OLIVO

Eh! Qu'est-ce que

c'est que ça?


BLOU

Je ne sais pas.


OLIVO

On dirait un crayon géant.


BLOU

Mais, c'est ton crayon!

C'est ton crayon

qui est devenu géant.

Celui qu'on a mis

dans le coquillage.


OLIVO

Mais, on l'a juste mis

un petit peu de rien du tout!


BLOU

Je savais qu'il était capable

de faire grossir les choses,

mon coquillage.


OLIVO

Il est vraiment magique!

Wow!

(Soulevant le morceau de bois)

Il est lourd.

Eh! Il n'a plus de mine.


BLOU

C'est peut-être

parce qu'il n'est pas resté

assez longtemps

dans le coquillage.


OLIVO

On ne pourra pas faire

de dessins géants.


BLOU

On pourrait demander à Mosa

de faire apparaître une mine.


OLIVO

Bonne idée!


BLOU

Allez!


Les deux garçons sortent. OLIVO tient le morceau de bois dans ses mains.


Chez les soussis, les pousses de plantes sont maintenant de belles fleurs sur la casserole de TISSOU. TISSOU s'admire dans le miroir.


TISSOU

Zouzou!


TACHE-TACHE

Zouzou.


TACHE-TACHE veut lui voler une fleur.


TACHE-TACHE

Koup koup.


TISSOU ne veut pas, mais TACHE-TACHE lui en vole tout de même une.


TISSOU

(Fâchée, courant après TACHE-TACHE.)

Gogo!

Gogo!

Gogo!

Gogo!


Chez MOSA, celle-ci est à sa table et les garçons lui expliquent la situation.


OLIVO

C'est le coquillage de Blou

qui a fait grossir

mon crayon de couleur.


BLOU

On l'a mis juste

un tout petit peu dedans

et, quand on est revenus,

il était devenu géant.

Mais regarde,

il n'a pas de mine.


OLIVO

Ça, c'est parce

qu'il n'est pas resté

assez longtemps

dans le coquillage.


MOSA

Il est extraordinairement

extraordinaire, ce coquillage.


OLIVO

Est-ce que tu peux ajouter

un petit peu de couleur

à mon crayon, s'il te plaît?


BLOU

Pour qu'il soit comme

un vrai crayon à colorier.


OLIVO

Oui, un vrai crayon de géant

pour faire des dessins de géant.


MOSA

Je devrais pouvoir y arriver.


MOSA montre Dougue, son doigt magique, avec la marionnette de magicien à OLIVO et BLOU.


MOSA

Avec l'aide

de Dougue le magicien.


BLOU

Dougue le magicien?


MOSA

Si, si.

(Prenant une autre voix)

Je suis Dougue le magicien

et je vais vous faire

la plus merveilleuse

de toutes les couleurs.


BLOU

Il est amusant,

Dougue le magicien.


OLIVO

Il a un drôle de chapeau.


MOSA

(Prenant une autre voix)

C'est un chapeau

en écorce d'éraboulo.

C'est un géant de la forêt

qui m'en a offert aujourd'hui.


BLOU

Wow!


MOSA

(Prenant une autre voix)

Alors, dis-moi, quelle couleur

aimerais-tu avoir

pour ton vrai crayon de géant?


BLOU

Moi, je voudrais qu'il soit

bleu comme la mer.


OLIVO

Vert.


MOSA

(Prenant une autre voix)

Vert bouteille? Vert forêt?

Vert olive? Vert gazon?

Vert splougne?


OLIVO

Vert splougne.


BLOU

Non, pas vert splougne.


OLIVO

Vert olive, parce que, quand

papa Jean-Jean m'a trouvé,

j'étais petit

comme une olive.


MOSA

(Prenant une autre voix)

Zou zou magimagi zou.

Zou za magimagi ma!

Vert olive tu seras.

Zazi Zazou

Zouzi Zouza

Zazoum!


Une lueur magique sort du doigt de MOSA et va sur le crayon où une mine vert olive apparaît.


OLIVO

Merci, Mosa!


BLOU

Merci, Dougue magicien.


MOSA

(S'adressant à son doigt magique)

Bravo, Dougue.


La lueur magique ne s'arrête pas au crayon et descend vers le sol.


Chez les soussis, la lueur magique se pose sur les fleurs et elles disparaissent, ne laissant que le feuillage.


TISSOU

Kekek?


TACHE-TACHE prend le miroir et montre à TISSOU que les fleurs sur la casserole sont maintenant toutes vertes.


TISSOU

Zouzou!


Voyant le feuillage, TISSOU est content.


Chez MOSA, elle et les garçons regardent le crayon géant.


OLIVO

Je veux l'essayer.


BLOU

Oui!


MOSA sort du tiroir de sa table une feuille blanche. OLIVO prend le crayon géant.


OLIVO

C'est difficile.


BLOU

C'est sûr!

C'est parce qu'il est vraiment

géant, ton crayon.


MOSA

Gigantesquement gigantesque.


OLIVO

(Dessinant)

Ça fonctionne!


BLOU

Moi aussi,

je veux essayer.


OLIVO

(Donnant le crayon à BLOU)

Prends-le avec

tes deux mains, Blou.


BLOU

Oui.

(Dessinant)

Je l'ai!


MOSA

(S'adressant à son doigt magique)

Ah! Dougue! Tu as fait

une vraie petite merveille.

Tu seras le magicien le plus

extraordinaire du spectacle.


BLOU

(Déposant le crayon)

Hein?


OLIVO

Un spectacle?


MOSA

Je dois préparer

un spectacle de marionnettes

pour l'École des fées.


BLOU

Wow! Chanceux, Dougue.


MOSA

Dites-moi, les garçons,

que diriez-vous d'y participer?


OLIVO

Nous?


BLOU

On n'est pas

des marionnettes, nous.


MOSA

Mais bien sûr que non!

C'est qu'il me faut un géant

et un arbre à mille feuilles.


OLIVO

Moi, moi, moi!

Moi, je veux être un géant.


BLOU

Et moi, je veux être

l'arbre à mille feuilles.


MOSA

C'est entendu, mais il faudra

s'exercer un peu.


OLIVO

D'accord.


BLOU

Mais avant, il faut

aller voir notre coquillage.


OLIVO

Oui, pour voir s'il a fait

grossir nos colorines.


BLOU

On revient tout de suite.


OLIVO

Tout de suite.


OLIVO prend son crayon géant et BLOU et lui sortent de chez MOSA.


MOSA

(S'adressant au public de l'émission)

Des colorines géantes!

J'ai bien hâte

de voir ça, moi aussi.


JEAN-JEAN entre dans son atelier et remarque que ce qu'il avait laissé sur sa table n'est plus là.


JEAN-JEAN

On dirait qu'Olivo

a trouvé ma surprise.

J'ai bien hâte de voir

s'il l'a aimée.


OLIVO et BLOU entrent. OLIVO tient son crayon géant dans ses mains.


OLIVO

Papa Jean-Jean!


JEAN-JEAN

Hé! Bonjour, les garçons.


OLIVO

Regarde ce que le coquillage

de Blou a fait à mon crayon.


JEAN-JEAN

Euh... Vous en êtes certains?


OLIVO

Oui, et Mosa a ajouté

de la couleur.


JEAN-JEAN

C'est vraiment

une belle couleur.


OLIVO

Oui, vert olive.


JEAN-JEAN

Je dirais même vert Olivo.


OLIVO

(Pointant le coquillage à BLOU)

Vas-y, ouvre-le.

Tu vas voir,

nos colorines aussi

vont avoir grossi.


BLOU ouvre le coquillage.


OLIVO

Eh! Mais, il n'a pas fait

grossir nos colorines.


BLOU

Mais non, il les a

toutes collées ensemble.


OLIVO

On a une grosse colorine

multicolore.


BLOU

Comme une boule

d'arc-en-ciel.


OLIVO

Il fait des drôles de choses,

ton coquillage.


JEAN-JEAN

Le coquillage

n'est pas le seul

à faire de drôles de choses,

les garçons.

(Sortant un bout de bois de son sac)

Regardez ce que les castors

ont fait aux arbres de la forêt.


BLOU

Ce sont les castors

qui ont fait ça?


JEAN-JEAN

Oui, avec leurs longues dents

bien effilées,

ils grugent les branches d'arbre

jusqu'à ce qu'elles se brisent

et qu'ils puissent

en emporter un bout.


OLIVO

Elles sont coupantes,

leurs dents.


BLOU

Très coupantes!


JEAN-JEAN

(Pointant le crayon géant d'OLIVO)

Alors, devinez

qui a grugé ce rondin-ci.


OLIVO et BLOU

Les castors?


JEAN-JEAN acquiesce.


JEAN-JEAN

Je pensais

que ça te ferait plaisir

d'avoir un crayon de géant.

Alors, je l'ai apporté pour toi.

Le plus joli et le plus pointu

des rondins

que les castors ont rongés

dans la forêt.


OLIVO

Merci, papa Jean-Jean.


BLOU

Je pensais que c'était

mon coquillage

qui avait fait grossir

le crayon d'Olivo.


OLIVO

Mais il a quand même fait

la colorine géante.


BLOU

Oui, c'est vrai.


OLIVO

Moi, je vais jouer

le géant au crayon vert

dans le spectacle de Mosa.


BLOU

Et moi, je vais faire

l'arbre à mille feuilles.


JEAN-JEAN

(S'adressant au public de l'émission)

J'ai bien hâte de le voir,

ce spectacle.

Tu veux venir le voir,

toi aussi?


Chez les soussis, la plante sur la tête de TISSOU a encore poussé. TACHE-TACHE l'observe.


TISSOU

(Content)

Zouzou zouzou zouzou.

Zouzou zouzou.

Zou zou.


TACHE-TACHE s'approche et vole une fleur de TISSOU.


TISSOU

(Fâché)

Gogo!


TACHE-TACHE

Nip nip nip.


TACHE-TACHE arrête de courir et pointe quelque chose par terre.


TACHE-TACHE

Hoh!

Kekek?


TISSOU

(Se penchant pour regarder)

Kekek.

Kekek.


TACHE-TACHE profite du moment où TISSOU se penche pour couper une autre fleur.


TISSOU

(Fâché)

Gogo! Gogo!


TISSOU se lance à la poursuite de TACHE-TACHE et tombe.


TACHE-TACHE

Kekek.


TISSOU se relève. La casserole n'est plus sur sa tête. TACHE-TACHE donne les bouts de plante qu'il a volés à TISSOU.


TISSOU

(Remerciant TACHE-TACHE)

Zouzou.


Dans la cour, MOSA, BLOU et OLIVO pratiquent leur spectacle de marionnettes. BLOU est au fond et tient des branches d'arbre faites de carton. Devant MOSA se trouve une couverture imitant un sol de gazon. JEAN-JEAN regarde leur spectacle.


MOSA

(S'adressant à leur spectateur)

C'est la belle histoire

d'un gentil géant,

perdu en forêt en se promenant.

Le gentil géant cherche,

cherche son chemin

toute la journée,

jusqu'au lendemain.


OLIVO entre sur la scène avec son crayon géant dans les mains.


OLIVO

Je suis perdu.

Et je suis fatigué.

J'ai besoin de dormir

et de me reposer.

Juste une petite sieste.

Je ferme les yeux et ça ira

beaucoup, beaucoup mieux.


OLIVO se couche avec son crayon sur le gazon.


MOSA

Deux petites fées mignonnes

se promenant

découvrent sous un arbre

un géant dormant.


MOSA sort une main avec deux marionnettes. Elle fait se promener les marionnettes sur le gazon. Les marionnettes s'arrêtent en voyant OLIVO.


MOSA

(Prenant la voix de la première marionnette)

Oh! Il est beau.

(Prenant la voix de la deuxième marionnette)

Il est charmant.

(Prenant la voix de la première marionnette fée)

Je veux le réveiller.

(Prenant la voix de la deuxième marionnette fée)

Non! Pas maintenant.

(Prenant la voix de la première marionnette fée)

Approchons-nous doucement.


Les marionnettes s'avancent plus près d'OLIVO qui bâille. Les marionnettes ont peur et reculent.


MOSA

(Prenant la voix de la deuxième marionnette fée)

C'est un géant, un géant géant.

Il nous fait peur.


De son autre main, MOSA sort la marionnette de magicien.


MOSA

(Prenant la voix de la marionnette magicien)

N'ayez crainte.

Il a grand coeur.

(Prenant la voix de la deuxième marionnette fée)

Comment fais-tu, fais-tu,

fais-tu pour le savoir?

(Prenant la voix de la marionnette magicien)

Par son joli sourire,

juste à le voir.

(Prenant la voix de la deuxième marionnette fée)

Non, non, non, non!

Nous avons trop peur.

(S'adressant au spectateur du spectacle)

Le petit magicien de la grande

forêt regarde les petites fées

et du courage il leur promet.

(Prenant la voix de la marionnette magicien)

Un grand coup de baguette,

et le tour est joué.

(Prenant la voix de la première marionnette fée)

Merci.

(Prenant la voix de la deuxième marionnette fée)

Merci, merci, merci.

(Prenant la voix de la première marionnette fée)

Maintenant, nous avons

du courage

pour le chatouiller.


Avec les trois marionnettes, MOSA chatouille OLIVO dans le cou.


OLIVO

(Se réveillant)

Oh!


Sur scène, une chanson commence.


OLIVO

♪♪ Mais qui êtes-vous ♪

♪ Pouvez-vous m'aider ♪

♪ Je veux rentrer chez moi ♪

♪ Je suis fatigué ♪


MOSA

(Prenant la voix de la première marionnette fée)

♪ Nous sommes les petites fées

de cette belle forêt ♪

♪ Nous allons t'aider

te raccompagner ♪


OLIVO

♪ Pour vous remercier

de votre gentillesse ♪

♪ Un petit cadeau

je vais vous remettre ♪


OLIVO remet aux marionnettes de fée le coquillage de BLOU.


MOSA

(Prenant la voix de la deuxième marionnette fée)

♪ Oh mais qu'il est beau

qu'il est magnifique ♪


ENSEMBLE

♪ C'est un coquillage

un coquillage magique ♪♪


Le spectacle est terminé et JEAN-JEAN applaudit.


JEAN-JEAN

Bravo!

Bravo! Bravo, Blou.

Bravo, Olivo.

Bravo, Mosa.

(S'adressant au public de l'émission)

C'était géant!

(S'adressant à MOSA, OLIVO et BLOU)

C'était formidable!


MOSA

Merci.


JEAN-JEAN et MOSA font au revoir de la main au public de l'émission.


JEAN-JEAN

Blou, tu étais magnifique.


BLOU

C'était moi l'arbre.


Générique de fermeture



Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Age
  • Category Season

Résultats filtrés par

Coloring

3 images