Universe image 1, 2, 3...Géant! Universe image 1, 2, 3...Géant!

1, 2, 3...Géant!

The story of Jean-Jean the giant who lives in the country of Arbra. One day, after a Grand Braoum, an enormous tree grows outside his castle. In it, he finds two tiny children, Rose and Olivo, whom he decides to adopt. Other characters include Mosa, the fairy who has lost her magic wand, Blou, Mouline and Monsieur Ding Dong.

Official sitefor 1, 2, 3...Géant!
Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Knights of Arbra

Rose and Mouline complete the hardest quest for knights: freeing a princess. Olivo reads the great feats of strength in the book of giants. He`d like to be as strong as they are.



Production year: 2013

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Au royaume d'Arbra habite une famille de géants; ceux-ci sont joués par des comédiens humains. Ils ont pour amie une fée dont un des doigts, nommé Dougue, s'est transformé en baguette magique. Un gentil marchand ambulant qui transporte tout dans sa Touthèque vient également leur rendre visite. Sous la terre habitent les SOUSSIS, des marionnettes qui parlent un langage inventé. Un appareil, le soussiscope, permet aux géants d'observer chez les SOUSSIS.

Début chanson thème


JEAN-JEAN

♪ Ma famille-mille-mille ♪

♪Deux petits, un très grand ♪


EN DUO

♪ Ça fourmille tout le temps ♪


JEAN-JEAN

♪ Une fée bien rigolote

qui voudrait une baguette ♪

♪ Un marchand et sa roulotte


CHOEUR

Et son joyeux baratin ♪


JEAN-JEAN

♪ Une amie qui virevolte ♪

♪ Un copain qui vient de loin ♪

♪ Un gros chien qui roupille ♪

♪ Ils font partie

de la famille ♪


CHOEUR

♪ Et puis il y a ♪

♪ Les Soussis ♪


LES SOUSSIS

♪ Kek, kekek, kek, kek,

kekek, kekek, kekek, kekek ♪

♪ Youh ♪


CHOEUR

♪ Des bêtises, des bêtises ♪

♪ Par ici les malappris ♪


JEAN-JEAN

♪ Un papa, deux enfants ♪

♪ Ma famille-mille-mille ♪

♪ Viens chez moi...


CHOEUR

...on est là ♪

♪ 1, 2, 3 ♪

♪ Géant ♪♪

(Fin chanson thème)

(ROSE et MOULINE s'amusent dans l'aire de jeu.)


MOULINE

(Trouvant une cape)

Rose! Regarde

ce que j'ai trouvé.


ROSE

Oh! Oui, on va jouer

aux chevaliers.


MOULINE

Oui!


ROSE

Ça va nous prendre, hum...

Ah! Des épées.


MOULINE

Oui.

Ah, je suis une chevalière.


ROSE

Ah oui!

Et maintenant,

tu peux combattre

tous les méchants dragons

du monde entier.

(ROSE et MOULINE ont maintenant chacune une cape et une épée. Elles font semblant d'être des chevalières.)


MOULINE

Oui! Tiens, tiens! Prends ça,

vilain dragon cracheur de feu.


ROSE

Et zam! Zoum!

Va-t'en, méchant monstre.


MOULINE

Oui!


ROSE

Ah, ah, Mouline!

Le dragon a pris mon pied

avec ses grosses pattes

pleines de griffes.

Je ne peux plus bouger.

Il faut que tu m'aides.


MOULINE

Oh! Ne fais pas mal

à mon amie Rose, toi, dragon!

Allez, oust!

Laisse-la tranquille.

Et zam!


ROSE

Ah, il s'est sauvé.

Tu as réussi, Mouline.


MOULINE

Oui!


ROSE

On est des bonnes

chevalières.


MOULINE

Oh oui! Mais...


ROSE

Mais quoi?


MOULINE

Les très, très bons

chevaliers, eux,

ils ne font pas juste

combattre les dragons.

Ils sauvent les princesses.


ROSE

Ah!

Mais oui, c'est vrai.

Dans mon livre de la princesse

aux longues tresses,

la princesse est prisonnière

dans un donjon

et le chevalier vient la sauver

en chassant tous les dragons

qui surveillent le château.

Avec son épée, comme ça.

"Arrière, dragon, sinon

je vous transforme en jambon."


MOULINE

Ah! Puis, il dit:

"Allez, princesse,

montez sur mon cheval.

Mais faites attention

à votre beau jupon.

(Elles font semblant d'être sur des chevaux.)


ROSE

Il nous faudrait

une princesse.


MOULINE

Euh, oui. Mais qui va faire

la princesse?


ROSE

Hmm... Ah, je sais

où il y en a une. Je reviens.

(ROSE s'en va.)


MOULINE

(Jouant avec son épée)

Ya!

(Chez JEAN-JEAN, OLIVO est captivé par un livre.)


JEAN-JEAN

Ça va, mon Livo?

Tu sembles bien sage.


OLIVO

Oui, il est trop géant,

ton livre des géants.


JEAN-JEAN

(S'adressant au public de l'émission)

Dans ce livre, il y a

toutes sortes

d'histoires et d'exploits,

tous faits

par mes ancêtres géants.


ROSE

(Entrant)

Olivo! On a besoin

d'une princesse.

Viens faire la princesse

pour nous, s'il te plaît.


OLIVO

La princesse?


ROSE

Mmhhmm!


OLIVO

Non, ça ne me tente pas.

Je préfère regarder mon livre.


ROSE

Ah! Mais on n'a pas

de princesse à délivrer.


OLIVO

Tu peux en inventer une.


ROSE

En inventer une?


OLIVO

Oui.


ROSE

Ah! Mais oui, c'est une bonne

idée. Merci, Olivo. Ya!


OLIVO

(Montrant une image dans le livre)

Hé! Regarde, papa.

Il traverse une rivière

en marchant sur des roches.

Il a un sac plein de pierres.

Et c'est lourd, des pierres.


JEAN-JEAN

Ah oui! C'est un très, très

lointain cousin.

Jojo Géant.

Un des plus forts

de la famille.


OLIVO

J'aimerais beaucoup ça, moi,

être très, très fort.

Comme toi et Jojo Géant.


JEAN-JEAN

Ah, ça demande beaucoup

d'entraînement.


OLIVO

Est-ce que je peux

m'entraîner avec toi?

Comme ça, je pourrais faire

des exploits moi aussi.


JEAN-JEAN

Ah, mais bien sûr!

Hum, tu aimerais traverser

une rivière, comme Jojo Géant?


OLIVO

On va à la rivière

aux renards? Oui!

Transporte-moi sur ton dos,

ça va aller plus vite.


JEAN-JEAN

Hein? Oui, mais...

Oh là, tout doucement, mon Livo.

La rivière aux renards,

c'est beaucoup trop loin.


OLIVO

Ah!


JEAN-JEAN

Hmm, mais tu sais, des

rivières, il y en a d'autres.


OLIVO

Tu en connais une autre, toi?


JEAN-JEAN

Mmhhmm!

(Dans l'aire de jeu, ROSE et MOULINE cherchent quelque chose qui pourrait ressembler à une princesse.)


ROSE

(Sortant un toutou d'un coffre)

Mais... une princesse

éléphant, ça ne se peut pas.


MOULINE

Moi, en tout cas,

je n'ai jamais vu ça.

(Sortant un autre toutou)

Et je n'ai jamais vu un singe

princesse non plus.


ROSE

Mais le coffre est vide,

Mouline.


MOULINE

Qu'est-ce qu'on va faire?


MONSIEUR DING DONG

(Arrivant avec sa Touthèque)

Ding dong, ding dong!

Me voici! Hé hé!

Enfin!


ROSE ET MOULINE

Bonjour,

monsieur Ding Dong.


MONSIEUR DING DONG

(Prenant un accent)

"Bonjou", Rose.

"Bonjou", Mouline.


ROSE

Wouah! Vous en avez,

des choses.


MOULINE

Votre touthèque a l'air

d'un gros éléphant.


MONSIEUR DING DONG

Je reviens d'un long voyage

au pays des plages.

Tous ces fruits magnifiques!

Toutes ces plantes exotiques!

Voyez, je n'ai pas pu résister.


ROSE

Qu'est-ce que c'est?


MONSIEUR DING DONG

Ah, ça, ce sont

des fruits du dragon,

que j'ai cueillis moi-même

en grimpant dans un arbre

comme un singe.

À moins que j'aie rêvé ça.

Mais ce sont bien des fruits

du dragon, foi de Ding dong.

Et c'est tout simplement

délicieux.


MOULINE

Est-ce qu'on peut

y goûter?


MONSIEUR DING DONG

Mais bien sûr.

J'en ai justement quelques

morceaux. Attendez.

Ah ah! Ah ah!


MOULINE

Merci.


ROSE

(Prenant un morceau)

Oui.


MOULINE

Mmm! C'est bon.


ROSE

Mmm! Ça goûte

un petit peu le kiwi.


MONSIEUR DING DONG

Hé hé! Alors,

je vous en offre un?

À moins que vous ne préfériez

cette jolie papaye.

Ayayaye!

Ou encore ces ananas.

Ouh là là! Alors,

dites, dites, dites

et dong! je vous les offre.

De quoi avez-vous besoin?


MOULINE

On aurait besoin d'une

princesse, monsieur Ding Dong.


ROSE

Oui, une princesse

à délivrer.


MOULINE

Oui!


MONSIEUR DING DONG

Ah, quel heureux hasard!

J'ai justement rapporté

une poupée princesse. Attendez.


MOULINE

Ah oui!


MONSIEUR DING DONG

(Cherchant dans sa Touthèque)

Voyons voir. Alors,

une princesse à délivrer,

princesse à délivrer,

princesse à délivrer.

Mais où est-elle?

Mais où est-elle?

Mais où est-elle? Mais...

Je ne l'ai plus.


MOULINE

Ah non! Qu'est-ce

qu'on va faire?

Il nous faut

une princesse à délivrer.

On est des chevalières.


MONSIEUR DING DONG

J'ai trouvé. Ha ha!

C'est simple comme ding dong.

Toi, Rose, tu vas

faire la princesse

et toi, Mouline, tu vas

faire la chevalière.

À moins que Mouline

fasse la princesse

et toi, Rose, la chevalière.

Voilà, c'est réglé.

(La proposition de MONSIEUR DING DONG déçoit ROSE et MOULINE. Elles se regardent et pensent à la même chose en même temps.)


MOULINE

Mais c'est une bonne idée que

quelqu'un fasse la princesse.


MONSIEUR DING DONG

Oui, c'est

une très bonne idée.


ROSE

Oh oui!

Et moi, je sais qui devrait

faire la princesse.


MONSIEUR DING DONG

Ah! Et qui donc?


ROSE ET MOULINE

Vous,

monsieur Ding Dong.


MONSIEUR DING DONG

Moi, une princesse?

Mais non, mais non.

Je suis un marchand ambulant.

Et j'ai ces ananas

à échanger,

toutes ces bananes

à troquer. Non, non.


MOULINE

S'il vous plaît,

ça va être amusant.


ROSE

Oui, on veut juste

vous délivrer du vilain dragon.


MONSIEUR DING DONG

(Effrayé)

Un dragon? Quel dragon?

Pas ce Gradidugong?


MOULINE

Bien non, monsieur Ding Dong.

Ce n'est pas un vrai dragon.


ROSE

Mais non, on fait semblant.


MONSIEUR DING DONG

Ah! Oui, oui.

Ah oui, oui, oui.


MOULINE

Ah, mais s'il vous plaît,

juste deux petites minutes.


MONSIEUR DING DONG

Deux petites minutes. Vraiment

deux minutes, pas trois, là.


MOULINE

Non, non, non. Deux minutes,

pas plus. Promis.


MONSIEUR DING DONG

Bon, ha ha!

Alors, j'accepte.


ROSE ET MOULINE

Ah, merci!

(Chez les SOUSSIS, TACHE-TACHE est intrigué par une machine à écrire.)


TACHE-TACHE

Hé, oh oh!

(Reniflant la machine)

Hah! Kek kek?

Kek kek?

(Sursautant en appuyant sur une touche)

Hah! Atatat!

(Chez les GÉANTS, JEAN-JEAN a installé sur le plancher une rivière en carton sur laquelle il a posé des pierres en carton.)


JEAN-JEAN

Allez, mon Livo. On a

une grande rivière à traverser.

Tu es prêt?


OLIVO

Prêt.


JEAN-JEAN

♪♪ Mets du géant

dans tes jambes ♪

♪ Mets du boum dans tes bras ♪


OLIVO

♪ Mets du géant

dans tes jambes ♪

♪ Mets du boum dans tes bras ♪

♪ Et vas-y, lève-toi ♪♪


JEAN-JEAN

Allez.


OLIVO

Oui.

(De peine et de misère, OLIVO soulève un petit sac de pierres. JEAN-JEAN en soulève un gros sans difficulté.)


JEAN-JEAN

Allez, mon fils,

tu es capable.


OLIVO

Oui! Hé, regarde, papa,

je suis debout.


JEAN-JEAN

Bravo, fiston.

Bon, et maintenant,

traversons la rivière.

(Allant sur une des pierres en carton)

Et hop!


OLIVO

Il faut que je te suive?

J'ai des petites jambes

de petit géant, moi.


JEAN-JEAN

Tu n'as qu'à commencer par

cette petite pierre près de toi.


OLIVO

Ah oui! Comme ça? Hop!


JEAN-JEAN

Ha ha, excellent!

Et maintenant, celle-ci.


OLIVO

Hop!


JEAN-JEAN

Woh oh!


OLIVO

J'ai failli tomber

dans la rivière.


JEAN-JEAN

Mets du géant

dans tes jambes, Olivo.


OLIVO

Oui, et du boum dans mes bras.

Ce n'est pas facile de faire

des exploits de géant.


JEAN-JEAN

Il faut travailler fort pour

se faire des muscles de géant.

Prêt pour la prochaine pierre?

(Dans la cour, MONSIEUR DING DONG porte maintenant une longue perruque blonde surmontée d'une petite couronne.)


MONSIEUR DING DONG

Ha ha! Vous êtes bien

certaines que...


MOULINE

Ah oui, oui.

Allez, on commence.

Là, on va dire que vous êtes

une princesse enfermée

dans un donjon.

Et autour, il y a

plein de dragons.


MONSIEUR DING DONG

Oh!


ROSE

Oui, et là, vous nous appelez

pour qu'on vienne vous délivrer.


MONSIEUR DING DONG

D'accord, d'accord.

D'accord, d'accord.

Au secours!

Au secours, chevalières!


ROSE

Monsieur Ding Dong.


MONSIEUR DING DONG

Quoi, qu'est-ce qu'il y a?


MOULINE

Votre voix.


MONSIEUR DING DONG

Ma voix?

Qu'est-ce qu'elle a,

ma voix?


ROSE

Les princesses, elles ont

une petite voix douce,

comme ça: "Au secours!"


MONSIEUR DING DONG

Ah oui, c'est bien vrai. Oui.

Bon. Alors, on recommence?

On recommence.

(Adoptant une voix aiguë)

Au secours!

Au secours!

Chevalières, chevalières!


ROSE

Monsieur Ding Dong,

pas comme ça.

On dirait que vous n'avez

pas peur du tout.


MOULINE

Un dragon, ça fait très peur.

Et il veut vous manger.


MONSIEUR DING DONG

D'accord, d'accord, d'accord.

Ah! Oh!

(Adoptant une voix aiguë)

Au secours!

Au secours!

Chevalières, chevalières!

Ah, un dragon veut me manger

tout rond!

Venez me délivrer.

Venez me délivrer.


MOULINE

N'ayez pas peur,

nous allons vous sauver,

princesse Ding dong.

(Les chevalières ROSE et MOULINE vont rejoindre MONSIEUR DING DONG, qui ne peut plus arrêter de rire.)


ROSE

Mais qu'est-ce qu'il y a?


MONSIEUR DING DONG

Princesse Ding dong!

Ah! Ça me fait rire.

Vous avez raison,

c'est très drôle.


MOULINE

On ne pourra jamais

faire une princesse

avec monsieur Ding Dong.


ROSE

Non, tu as raison.


MONSIEUR DING DONG

Ah! Ah!


ROSE

À moins que...


MOULINE

À moins que quoi?


ROSE

On va lui faire

l'école des princesses.


MONSIEUR DING DONG

Hein? L'école des princesses?

Ah non, non!

Ah non, non! Non, non,

non, non. Oh non!

Il n'en est pas question.

Non, non, non.


ROSE ET MOULINE

S'il vous plaît,

s'il vous plaît.


MONSIEUR DING DONG

Non, non, non.

(Ils entendent un craquement.)


MONSIEUR DING DONG

Mais qu'est-ce que c'est

que ce bruit?


MOULINE

On dirait que

quelque chose a craqué.


MONSIEUR DING DONG

(S'adressant au public de l'émission)

Craqué?

Qu'est-ce qui a craqué?

(Chez les GÉANTS, OLIVO est maintenant rendu sur la dernière pierre de la rivière en carton.)


JEAN-JEAN

Allez, mon Livo.

Plus qu'un dernier pas.

Un dernier grand pas de géant.


OLIVO

Oui!

Un, deux, trois...


JEAN-JEAN

Et hop!

Oui! Ha ha!


OLIVO

J'ai réussi.


JEAN-JEAN

Ah, bravo, mon fils.

Tu as traversé cette rivière

comme un vrai géant.

(S'adressant au public de l'émission)

N'est-ce pas qu'il est fort,

mon Livo, hmm?

(♪♪♪)


OLIVO

♪♪ Si tu veux, tu le peux ♪

♪ Tu es grand toi aussi ♪


JEAN-JEAN

♪ Si tu veux, tu le peux ♪

♪ Tu es fort toi aussi ♪


JEAN-JEAN ET OLIVO

♪ Soulève des rochers

et mets-toi à danser, hé ♪

♪ C'est toi le plus grand

de tous les petits géants ♪


OLIVO

♪ Si tu veux, tu le peux ♪

♪ Rêve, rêve, mon ami ♪


JEAN-JEAN

♪ Si tu veux, tu le peux ♪

♪ Être fort toi aussi ♪


JEAN-JEAN ET OLIVO

♪ Rappelle-toi pour toujours ♪

♪ Jusqu'à la fin des temps ♪

♪ Que c'est toi le plus grand ♪

♪ De tous les petits géants ♪

♪ De tous les petits géants ♪♪


OLIVO

C'est moi le plus des petits

géants, hein, papa?


JEAN-JEAN

Mais oui, mon Livo.


OLIVO

Hé, on fait un autre exploit.

Un plus difficile.

Un plus arbratralalesque.

Euh, woh!

Mais qu'est-ce qu'on pourrait

bien faire?

(Chez les SOUSSIS, TISSOU est lui aussi attiré par la machine à écrire.)


TISSOU

Kek kek?

(TACHE-TACHE appuie sur une touche de la machine, ce qui le fait encore une fois sursauter. Amusé, TISSOU appuie sur plusieurs touches.)


TISSOU

Atatat!

(TACHE-TACHE insère ses doigts dans la machine. Il hurle de douleur quand les touches les lui martèlent.)

(Dans la cour, ROSE, MOULINE et MONSIEUR DING DONG essaient de trouver la provenance du craquement lorsqu'un nouveau se fait entendre.)


MONSIEUR DING DONG

Mais...


ROSE

On dirait que c'est votre

touthèque qui a craqué.


MONSIEUR DING DONG

Mais, mais, mais,

ma touthèque craque?

Mais qu'est-ce qui lui arrive?


ROSE

Vous avez mis trop de choses.


MOULINE

C'est bien trop lourd.

Ça va la briser.


MONSIEUR DING DONG

La briser?

Oh, ding dong de malheur,

il faut vite la sauver.

La sauver, la sauver.

(MONSIEUR DING DONG commence à retirer certains produits de sa Touthèque.)


MOULINE

On va vous aider,

monsieur Ding Dong.

(Un autre craquement se fait entendre.)


MONSIEUR DING DONG

Ah, ah! Tiens le coup,

ma petite touthèque.

Je t'en prie, s'il vous plaît.


ROSE

(Désignant la malle sur le dessus de la Touthèque)

La malle, c'est la malle

qui est trop lourde.


MONSIEUR DING DONG

La balle?

La balle? Quelle balle?

Quelle balle?


MOULINE

La malle.


MONSIEUR DING DONG

Ah oui, oui, oui!

Je l'ai, je l'ai.

Je n'arrive pas...

Je n'arrive pas à...

à la bouger.


ROSE

Tirez plus fort,

monsieur Ding Dong.


MOULINE

Plus fort.

(Un plus gros craquement se fait entendre.)


MONSIEUR DING DONG

Oh non! Oh là là!


ROSE

(Criant)

Papa!


MOULINE

Jean-Jean!

Viens nous aider!

(JEAN-JEAN arrive avec OLIVO.)


JEAN-JEAN

Mais que se passe-t-il ici?


MOULINE

La malle, vite,

il faut l'enlever.


ROSE

Oui, sinon la touthèque

va s'écrouler.


JEAN-JEAN

Oh! Hum hum!

Et hop!

(JEAN-JEAN prend la malle et la dépose par terre.)


MONSIEUR DING DONG

Oh là là!


JEAN-JEAN

Ha ha! Et voilà!


MONSIEUR DING DONG

Ah, bravo, Géant-Géant! Bravo.

Grâce à vous, ma touthèque

est saine et sauve.


OLIVO

Non, regardez.

La touthèque est brisée.


MONSIEUR DING DONG

Brisée?

Ah! Ah, ding dong de malheur!

Ma touthèque ne pourra

plus jamais voyager.

Et moi, je ne serai plus jamais

un marchand ambulant

Ah, ding ding ding ding!


JEAN-JEAN

Bien, calmez-vous,

monsieur Ding Dong.

Ne vous inquiétez pas.

On n'a qu'à la réparer,

c'est tout.


MOULINE

Respirez.


MONSIEUR DING DONG

Oui, oui. Oui, oui.

Mais, mais, mais, pour

la réparer, il faut la soulever.

Et la touthèque est beaucoup

trop lourde. Regardez.

(Tentant de la soulever)

Voyez bien.


ROSE

C'est vrai que c'est lourd,

une touthèque.


OLIVO

Mais ce n'est pas lourd

pour un géant, hein, papa?


JEAN-JEAN

Hmm, je crois que ça prendrait

deux géants.


OLIVO

Deux?


MONSIEUR DING DONG

Oui, mais il n'y en a

qu'un seul ici.


JEAN-JEAN

Ah, ne vous inquiétez pas,

monsieur Ding Dong,

je vais trouver.

Vous verrez.

(Chez les SOUSSIS, TISSOU appuie sur des touches de la machine à écrire en chantonnant. TACHE-TACHE chante avec lui.)


TISSOU

♪ Fa la la la la ♪

♪ Fa fa, la la ♪

(La machine fait un petit ''ding'', ce qui les fait rire.)


TISSOU ET TACHE-TACHE

Hah hah! Kek kek!

(Dans la cour, JEAN-JEAN et OLIVO ont attaché une corde à la Touthèque, corde qu'ils ont passée au-dessus d'une branche d'arbre. De sorte que lorsqu'ils tireront sur la corde, la Touthèque se soulèvera.)


OLIVO

(Tenant la corde)

Attention, attention,

Olivo Géant...


JEAN-JEAN

(Tenant la corde aussi)

Et Jean-Jean Géant.


OLIVO

... vont faire un exploit

arbratralalesque.


ROSE ET MOULINE

Ils vont soulever

la touthèque

de monsieur Ding Dong.


MONSIEUR DING DONG

Et moi, monsieur Ding Dong,

je vais la réparer.


OLIVO

Vous êtes prêt?

ROSE, MOULINE ET MONSIEUR DING DONG

Oui.


OLIVO

Un, deux, trois...

Oh! hisse!

Allez, plus fort, mon Livo.

Oh! hisse!

(La Touthèque se soulève.)


MONSIEUR DING DONG

Oh là là!


JEAN-JEAN

Allez-y, monsieur Ding Dong.


MONSIEUR DING DONG

Oui, oui. Ha ha!

(MONSIEUR DING DONG va sous la Touthèque afin de la réparer.)


MONSIEUR DING DONG

Ah, bien, voilà.

Comme ça ici.

Et comme ça. Comme ça.

Clé à molette.

Merci.


JEAN-JEAN

Ça va, mon Livo?


OLIVO

Oui, papa. Je tire fort.

Vite, monsieur Ding Dong,

c'est lourd.


MONSIEUR DING DONG

Je fais de mon mieux,

je fais de mon mieux.

Et voilà! Ding dong de ding

dong, c'est chose faite.


JEAN-JEAN

Alors, on relâche

tout doucement.

Et voilà! C'est fini.


OLIVO

On a réussi, papa.


JEAN-JEAN

Hé, hé!


ROSE

Bravo, Olivo.


MOULINE

Tu es vraiment, vraiment fort.


OLIVO

Mon papa et moi,

on s'est beaucoup entraînés.


MONSIEUR DING DONG

Oh, oh, oh!


JEAN-JEAN

Et quand on fait de gros

efforts comme ceux-là,

ça donne soif, hein!

Oh! Ces ananas

ont l'air bien mûrs.


OLIVO

Oui, un jus d'ananas,

ce serait parfait

pour deux géants qui ont soif.


MONSIEUR DING DONG

Ha ha! Alors,

je vous les offre.

Pour vous remercier

de m'avoir aidé.


OLIVO

On va préparer le jus

d'ananas, papa?


JEAN-JEAN

Allons-y.


OLIVO

À plus tard.

(JEAN-JEAN et OLIVO s'en vont avec les ananas.)


MONSIEUR DING DONG

Et vous qui m'avez

si bien assisté,

qu'est-ce que je peux

vous donner?


ROSE ET MOULINE

Hum...


ROSE

Qu'est-ce qu'il y a

dans la malle?


MONSIEUR DING DONG

Dans la malle?

Très bonne question.

Allons voir, allons voir.

Et voilà. Et voilà.


MOULINE

Une poupée princesse!


MONSIEUR DING DONG

Mais où avais-je la tête?

C'est là que je l'avais rangée.


ROSE

Une princesse à délivrer,

enfin.

Merci, monsieur Ding Dong.


MONSIEUR DING DONG

Ah, là là là là!

Mais qu'est-ce que je vais

faire de toutes ces bananes?


ROSE

Hum, vous pouvez

en donner à mon papa.

Les géants, ça mange

beaucoup de bananes

parce que ça donne de la force.


MOULINE

Et moi, j'en connais d'autres

qui adorent les bananes.

On pourrait leur en donner

quelques-unes.


MONSIEUR DING DONG

Qui donc?

(Chez les SOUSSIS, TISSOU et TACHE-TACHE s'amusent toujours avec la machine à écrire. Une pluie de bananes se met à tomber.)


MOULINE

(D'en haut)

C'est pour vous,

les soussis.


ROSE

(D'en haut)

Une autre bonne banane

bien mûre.


MOULINE

(D'en haut)

De la part

de monsieur Ding Dong.

Attention!


TISSOU

Nanoum namoum!


TACHE-TACHE

Mmm! Minam!

(Dans la cour, MONSIEUR DING DONG a installé la poupée princesse dans le coffre.)


ROSE

Princesse, où es-tu?

Nous sommes Rose et Mouline,

des chevalières.


MOULINE

Oh oui! N'aie pas peur,

on est là pour te libérer.


ROSE

(Désignant MONSIEUR DING DONG)

Ah! Qui est là?


MONSIEUR DING DONG

(Jouant un rôle)

C'est moi, Ding dong... euh,

je veux dire dragon Ding dong

et je suis un fripon.

J'ai enfermé votre princesse

dans un grand donjon. Ha ha!

(MONSIEUR DING DONG rugit très fort.)


ROSE

On n'a pas peur de vous.


ROSE ET MOULINE

À l'attaque!

(ROSE et MOULINE poursuivent MONSIEUR DING DONG avec leurs épées.)


MOULINE

Vilain dragon fripon! Ya!


ROSE

Libère notre princesse.


MONSIEUR DING DONG

Non, non, par pitié,

par pitié,

ne me transformez pas en jambon.


MOULINE

Ah, ça, oui!


ROSE

Ya!


MONSIEUR DING DONG

Sauve qui peut!

Au revoir, chevalières.

Prenez bien soin de la jolie

princesse. Au revoir.


ROSE

Au revoir, monsieur Ding Dong.


MOULINE

Au revoir.


MONSIEUR DING DONG

Au revoir,

au revoir.

(MONSIEUR DING DONG s'en va avec sa Touthèque.)


ROSE

N'aie pas peur, jolie princesse.

Il n'y a plus de vilain dragon.


MOULINE

Personne ne va t'enfermer

dans un donjon maintenant.


ROSE

Oh non! Tu es notre princesse

à nous. Hein, Mouline?


MOULINE

Ah oui!

Rose?

Je dois rentrer à la maison,

mais j'aimerais beaucoup

apporter la princesse.


ROSE

Tu peux l'apporter.


MOULINE

C'est vrai?


ROSE

Oui, et la prochaine fois,

quand tu vas revenir,

ce sera à mon tour

de l'avoir, d'accord?


MOULINE

D'accord.

Ah!


ROSE

Au revoir, jolie princesse.

Au revoir, Mouline.


MOULINE

(Faisant parler la poupée)

Au revoir, Rose. à bientôt.


ROSE

À bientôt.

(Chez les SOUSSIS, TISSOU et TACHE-TACHE ont mangé toutes les bananes. Ils s'endorment, repus.)

(OLIVO et JEAN-JEAN sont dans la cuisine.)


JEAN-JEAN

(Apportant des verres de jus)

Ah, du jus d'ananas frais

spécial arbra.

Rien de mieux quand on a fait

de gros efforts.


OLIVO

Ça, oui!


ROSE

(Venant les rejoindre)

Ah, miam! Est-ce que je peux

en avoir un moi aussi,

s'il te plaît, papa?


JEAN-JEAN

Et voilà, ma Rose

aux joues roses.


ROSE

Merci.


OLIVO

Et Mouline, elle?


ROSE

Hmm! Elle est retournée

chez elle. C'est bon.

Combattre des dragons et sauver

des princesses, ça donne soif


JEAN-JEAN

Ah, mes petits géants!

Vous êtes extraordinaires.

Vous réussissez de grandes

choses. Des choses géantes.

C'est pour ça que je vous ai

préparé une petite surprise.

Et voilà!

(JEAN-JEAN ouvre le livre des Géants : il y a collé un dessin de leur famille.)


ROSE

Mais papa, c'est nous.


OLIVO

C'est nous, dans

ton grand livre des géants.


JEAN-JEAN

Oui, mes amours.Avec vos exploits

d'aujourd'hui,

j'ai pensé que vous méritiez

d'en faire partie.

C'est moi-même qui l'ai dessiné.


ROSE

Tu es le plus gentil

des papas du monde.


JEAN-JEAN

Oui, et le plus grand,

et le plus fort.


ROSE

Merci!

(ROSE et OLIVO se serrent contre JEAN-JEAN.)


JEAN-JEAN

(S'adressant au public de l'émission)

J'adore mes petits géants.

(Générique de fermeture)

Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Age
  • Category Season

Résultats filtrés par

Coloring

3 images