Universe image 1, 2, 3...Géant! Universe image 1, 2, 3...Géant!

1, 2, 3...Géant!

The story of Jean-Jean the giant who lives in the country of Arbra. One day, after a Grand Braoum, an enormous tree grows outside his castle. In it, he finds two tiny children, Rose and Olivo, whom he decides to adopt. Other characters include Mosa, the fairy who has lost her magic wand, Blou, Mouline and Monsieur Ding Dong.

Official sitefor 1, 2, 3...Géant!
Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Mr. Ding Dong`s Tongs

While playing Kiss the Pompom with pompoms, the kids discover a tong in the grass. They seek its owner and find it belongs to Mr. Ding Dong. They find the second one near Gaminet…



Production year: 2013

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Au royaume d'Arbra, habite une famille de géants; ceux-ci sont joués par des comédiens humains. Sous la terre, habitent les SOUSSIS, des marionnettes qui parlent un langage inventé. Un appareil, le soussiscope, permet aux géants d'observer chez les SOUSSIS.


Début chanson thème


JEAN-JEAN

Un, deux, trois…

Trois géants.

♪ Ma famille-mille-mille ♪

♪ Deux petits, un très grand ♪


EN DUO

♪ Ça fourmille tout le temps ♪


JEAN-JEAN

♪ Une fée bien rigolote

qui voudrait une baguette ♪

♪ Un marchand et sa roulotte


CHŒUR

et son joyeux baratin ♪


JEAN-JEAN

♪ Une amie qui virevolte ♪

♪ Un copain qui vient de loin ♪

♪ Un gros chien qui roupille ♪

♪ Ils font partie

de la famille ♪


CHŒUR

♪ Et puis il y a ♪

♪ Les soussis ♪


LES SOUSSIS

♪ Kek, kekek, kek, kek,

kekek, kekek, kekek, kekek ♪

♪ Youh ♪


CHŒUR

♪ Des bêtises, des bêtises ♪

♪ Par ici les malappris ♪


JEAN-JEAN

♪ Un papa, deux enfants ♪

♪ Ma famille-mille-mille ♪

♪ Viens chez moi…


CHŒUR

...on est là ♪


♪ 1, 2, 3 ♪

♪ Géant ♪♪


Fin chanson thème


Dans la cour, ROSE, OLIVO et MOSA sont assis sur un petit muret. MOULINE tient un panier rempli de pompons dans ses mains.


ROSE

Ah, ils sont beaux,

les pompons!


MOULINE

C'est moi qui les ai faits

avec mamie Bise.


ROSE

(Prenant un pompon.)

Ah! C'est doux, doux.


MOULINE

C'est pour jouer

à bise pompon.


ROSE

Bise pompon?


OLIVO

Comment on joue?


MOULINE se lève et ROSE et OLIVO l'imitent.


MOULINE

Tu prends

le plus petit pompon

et tu le lances devant toi.

Comme ça.

(Lançant le pompon)

Maintenant, tu prends

un autre pompon

et tu essaies de le lancer

sur le plus petit.

Aaah!


ROSE

Ah, presque!


OLIVO

Si tu réussis à y toucher,

ça fait quoi?


MOULINE

Ça fait "bise pompon"!


ROSE

C'est rigolo. Bise pompon!


OLIVO

Oui! On joue.


ROSE

Oui.


MOULINE

Oui, d'accord.


MOULINE donne des pompons à ROSE et OLIVO.


ROSE

Merci.


MOULINE

Celui qui fait

le plus de bises

sur le petit pompon

est le gagnant.


ROSE

Oh! Vas-y, Olivo.


OLIVO

Oui.


OLIVO lance le pompon.


ENSEMBLE

Woh!


MOULINE

Ah!


ROSE

À mon tour.


ROSE lance le pompons.


ROSE

Ce n'est pas facile.


MOULINE

Il faut s'exercer,

c'est tout.


OLIVO

Je sais comment faire.

Merci.


OLIVO lance le pompon, mais celui-ci dévie de sa trajectoire.


OLIVO

Mais ils ne vont jamais

où on veut, tes pompons.


MOULINE

Bien oui, ils vont où on veut.

Tu ne sais pas jouer,

c'est tout.


OLIVO

Oui, je sais jouer. Ah!


MOULINE va chercher les pompons qui ont été lancés. Elle est surprise lorsqu'elle trouve une sandale couverte de gazon près des pompons.


MOULINE

Ah!

(Courant vers ses amis)

Regardez ce que j'ai trouvé.


OLIVO

Qu'est-ce que c'est?


ROSE

C'est une sandale.

Avec du gazon?


OLIVO

À qui elle est?


MOULINE

Je ne sais pas.


ROSE

Qui l'a laissée là?

C'est peut-être une grenouille

à gros pieds qui l'a perdue.


OLIVO

Oui, ou une chenille géante.


MOULINE

Moi, je pense que c'est à Mosa

parce que c'est

un petit peu magique,

une sandale avec du gazon.


MOSA

Elle est partie à l'École

des fées aujourd'hui, Mosa.


MOULINE

Ah, mais comment on va faire

pour savoir si c'est à elle?


ROSE

Ah! Attendez, je reviens.


ROSE s'en va en courant.


Chez les soussis, TISSOU est en train de se lécher les pieds. BARBICHETTE arrive et veut montrer un sac à TISSOU.


BARBICHETTE

Alalal!


TISSOU

(Pas intéressé)

Hah, kek?


BARBICHETTE

Hah, alalal!


TISSOU

(Agacé)

Haah!


BARBICHETTE

(Indiquant qu'il a de la nourriture)

Minam! Minam!


TISSOU

(Soudain intéressé)

Hah, minam minam?


BARBICHETTE

(Refusant de montrer le contenu de son sac à TISSOU)

Nip nip nip.


TISSOU

(Décu)

Kek kek? Hah, kek kek?


BARBICHETTE

Nip nip nip.


TISSOU

Kek kek?


BARBICHETTE

Nip nip.


TISSOU

Nanoum nanoum!


BARBICHETTE refuse de montrer ce qu'il y a dans son sac et TISSOU lui court après.


Dans la salle de jeu, ROSE prend un soulier dans son coffre et le montre à OLIVO et MOULINE.


ROSE

Je l'ai.


OLIVO

Un soulier?


ROSE

Oui.

C'est Mosa qui me les a prêtés

pour jouer à la fée des étoiles.


OLIVO

Tu veux jouer

à la fée des étoiles?


ROSE

Mais non!


MOULINE

Je sais.


MOULINE prend le soulier de MOSA et compare la grandeur avec la sandale qu'ils ont trouvée.


OLIVO

(Comprenant ce que ROSE voulait faire.)

Aah!


MOULINE

Ah, la sandale n'est pas à Mosa, c'est sûr.


OLIVO

Non, elle est beaucoup

trop grande.


MOULINE

Mais à qui

elle appartient, alors?


OLIVO

À quelqu'un qui a des plus

grands pieds que Mosa.


ROSE

Oui, mais qui?


Dans son atelier, JEAN-JEAN termine une sculpture d'oiseau en bois.


JEAN-JEAN

(S'adressant au public de l'émission)

Ah! Avec des pattes

et des yeux,

ces oiseaux seront

encore plus jolis.


MOULINE, OLIVO et ROSE entrent dans l'atelier en courant.


ROSE

Ah, des oiseaux!


JEAN-JEAN

(Acquiesçant)

Mmhhmm!


OLIVO

Ils sont beaux.


JEAN-JEAN

Merci, mon Livo.


MOULINE

Et ils sont drôles.


ROSE

Et trop, trop mignons.


JEAN-JEAN

C'est vrai qu'ils sont

particulièrement bien réussis.

Ça m'a demandé

beaucoup de travail.

Mais attendez

de les voir terminés,

comme celui-ci. Ha ha!


JEAN-JEAN sort une sculpture terminée d'un oiseau.


LES ENFANTS

Wow!


OLIVO

M. Jean-Jean Géant.


JEAN-JEAN

Oui, c'est moi.


OLIVO

Avez-vous des pieds?


JEAN-JEAN

Euh, oui, bien sûr.

(S'adressant au public de l'émission)

En fait, j'en ai deux.


OLIVO

Très bien.


ROSE

Est-ce que vous les avez

avec vous en ce moment?


JEAN-JEAN

Euh... oui.

Et j'ai même les deux.


MOULINE

Est-ce qu'on peut les voir?


JEAN-JEAN

Je vous les sors

tout de suite.

(Montrant ses pieds)

Alors, les voici. Le gauche.

Et le droit.

Pourquoi voulez-vous tant

voir mes pieds?


MOULINE

(Montrant la sandale)

On veut voir si ton pied

est de la même grandeur

que la sandale qu'on a trouvée.


JEAN-JEAN

Oh, elle est ravissante,

cette sandale.

Ouf, oui...


OLIVO

La sandale n'est pas

à papa Jean-Jean.


MOULINE

Ça, c'est sûr.


ROSE

Tes pieds sont

beaucoup trop grands.


JEAN-JEAN

C'est vrai que j'ai

des pieds de géant.

Elle appartient

peut-être à Mosa.


MOULINE

Non.

Ses pieds sont plus petits.


ROSE

Oui, la sandale

est trop grande.


OLIVO

Il faut trouver

à qui elle appartient.


JEAN-JEAN

Et vous n'en avez trouvé

qu'une seule?


ROSE

Oui, juste une.

Hé, regardez, on dirait

que le gazon tombe.


OLIVO

Fais attention.


JEAN-JEAN

Il faudrait peut-être

l'arroser un peu.


MOULINE

La sandale est

comme une fleur?


ROSE

Elle a besoin d'eau.


OLIVO

On a un petit arrosoir

dans la cour. Oui, venez.


Les enfants sortent en courant.


JEAN-JEAN

(S'adressant au public de l'émission)

Hmm! Et où est

l'autre sandale?

Si tu la vois, tu le dis

aux enfants, hmm?


Chez les soussis, BARBICHETTE tient toujours le contenu du sac caché et TISSOU veut voir.


TISSOU

Hah, hah...


BARBICHETTE

Nip nip nip.


TISSOU

Gogo! Go!


BARBICHETTE sort une sandale en gazon de son sac et TISSOU est surpris.


BARBICHETTE

(Regardant la sandale avec appétit)

Minam minam!


TISSOU

Hah! Hah!

Minam minam!


BARBICHETTE mange le gazon sur la sandale. Déçu de ne pas pouvoir en manger, TISSOU sanglote. TISSOU se fâche et décide de sauter sur BARBICHETTE pour lui en voler.


TISSOU

Gogo, gogo!


BARBICHETTE

Nip nip nip!


Dans la cour, OLIVO arrose la sandale tandis que MOULINE la tient et ROSE regarde.


OLIVO

Oui!


MONSIEUR DING DONG

(Arrivant dans la cour)

Ah, bonjour, les enfants.


LES ENFANTS

Bonjour,

monsieur Ding Dong.


MONSIEUR DING DONG

(Surpris en voyant la sandale)

Ah, ma tong à gazon!


ROSE

Votre tong à gazon?


MONSIEUR DING DONG

Oui, cette magnifique sandale,

c'est ma tong à gazon.


OLIVO

Une tong?


MOULINE

C'est un drôle de nom

pour une sandale.


MONSIEUR DING DONG

Je l'ai cherchée partout.


ROSE

Elle était dans le potager.


MONSIEUR DING DONG

Ah, ces tongs me font

tellement de bien aux pieds.

Vous avez l'autre?


ROSE

Euh... non.


OLIVO

On en a trouvé qu'une seule.


MOULINE

C'est moi qui l'ai trouvée.


MONSIEUR DING DONG

Mais, mais il me la faut.

Si mes pieds se fatiguent,

qu'est-ce que je vais faire?

D'ailleurs, vous ne trouvez pas

que mes pieds

ont l'air un peu fatigués?


Les pieds de MONSIEUR DING DONG s'agitent.


ROSE

C'est vrai qu'ils ont l'air un peu mous.


MOULINE

Mais juste un petit peu,

c'est tout.


MONSIEUR DING DONG

Et mon autre tong, où peut-

elle bien être cachée?

Ah! Elle est peut-être trop bien

rangée dans ma touthèque.

Ou encore, pire,

perdue dans la forêt.


OLIVO

Elle est peut-être

dans la cour.


MOULINE

Et on peut vous aider

à la chercher.


MONSIEUR DING DONG

Ah, ding dong de ding dong,

où peut-elle bien être cachée?


OLIVO

Je vais chercher

dans le potager.

(S'adressant à ROSE)

Et toi, regarde chez

les soussis.


ROSE

D'accord.


MOULINE

Et moi, je vais regarder

dans la petite maison.


MONSIEUR DING DONG

(Fouillant dans sa Touthèque)

Une balle de ping-pong,

un joli dong, une aiguille bien

trop longue, d'ailleurs...

Ah, ah, ah, ah!

Mais pas ma jolie tong, ah!


ROSE

(Regardant dans le soussiscope)

Je ne vois pas la tong

de monsieur Ding Dong.

Et les soussis ne sont pas là.


MONSIEUR DING DONG

Et moi qui dois aller livrer

ce colis à Géant-Géant.


ROSE

On va continuer à chercher.


MONSIEUR DING DONG

Merci. Merci, les enfants,

merci. Merci.


Dans son atelier, JEAN-JEAN passe un petit coup de balai quand MONSIEUR DING DONG entre.


MONSIEUR DING DONG

Ding dong, me voici.


JEAN-JEAN

Ah, bonjour,

monsieur Ding Dong.

Attendez, je vais vous faire

un peu de place.


MONSIEUR DING DONG

N'en faites pas trop.

(Plaçant la boîte sur la table)

Un tout petit coin,

c'est tout ce qu'il me faut.

Comme ça.


JEAN-JEAN

Il est poussiéreux,

votre colis.


MONSIEUR DING DONG

Ah oui, vous croyez?


JEAN-JEAN souffle sur la boîte et MONSIEUR DING DONG éternue.


MONSIEUR DING DONG

Je suis désolé. Peut-être

qu'un peu de poussière s'est...

... s'est accumulée

dans ma tou... dans ma tou...

... dans ma touthèque.


JEAN-JEAN

Mais... Ah!

Des pâtes et des oeufs

J'avais demandé des pattes

et des yeux

pour terminer

mes sculptures d'oiseaux.


MONSIEUR DING DONG

Ah, ding dong de malheur!

J'ai dû prendre

la mauvaise boîte

en farfouillant dans

ma touthèque tout à l'heure.


JEAN-JEAN

Votre touthèque

a peut-être besoin

d'un bon ménage,

monsieur Ding Dong.


MONSIEUR DING DONG

Vous avez sûrement raison.

Eh bien, pour me faire

pardonner, je vous les offre.


JEAN-JEAN

Oh, merci!

Je vais terminer mes sculptures

quand vous aurez trouvé

la bonne boîte.


MONSIEUR DING DONG

J'y vais de ce pas. Ah...

J'espère que mes pieds

ne sont pas trop fatigués.

Ah oui, oui, il me semble que...

Ah non! Hmm hmm!

Géant-Géant?


JEAN-JEAN

Oui,

monsieur Ding Dong.


MONSIEUR DING DONG

Me permettez-vous, avant

de faire ce grand ménage,

de me reposer un peu les pieds?

J'ai l'impression qu'ils sont

un peu fatigués.


JEAN-JEAN

Mais bien sûr.

Assoyez-vous sur ce tabouret.


MONSIEUR DING DONG

(S’asseyant)

Je ne vais y rester qu'un

tout petit, tout petit moment.

Merci, Géant-Géant.


JEAN-JEAN

De rien,

monsieur Ding Dong.

(S'adressant au public de l'émission)

En attendant les pattes

et les yeux,

je vais cuisiner un bon repas

avec les pâtes et les oeufs.

Mmm! Ha ha ha!


JEAN-JEAN s'en va, laissant MONSIEUR DING DONG se reposer les pieds seul.


Chez les soussis, BARBICHETTE termine de manger tout le gazon sur la sandale. TISSOU arrive.


TISSOU

Ptah!


BARBICHETTE

(Tendant la sandale)

Alalal!


TISSOU prend la sandale, mais voit qu'il ne reste plus de gazon.


TISSOU

(En colère)

Hah!

Ptah! Hah!


BARBICHETTE se trouve drôle, fait un rot et s'en va. Fâché et dégoûté, TISSOU va jeter la sandale dans la poubelle.


TISSOU

Hah!

Ptah!

Nanoum nanoum? Hah!

Hmmh!


TISSOU cherche quelque chose à manger et trouve une vieille botte sale. Il y goûte et est dégoûté.


Dans la cour, ROSE s’assoit, l'air découragé.


ROSE

Rien.

Hmm?

Mouline, Olivo, venez voir.


OLIVO et MOULINE arrivent en courant. Il y a des traces au sol.


MOULINE

Qu'est-ce que c'est?

Des petits brins verts.


OLIVO

C'est du gazon.


ROSE

Oui, et il y en a d'autres.


MOULINE

Ah!

Oh oh! L'autre tong

de monsieur Ding Dong.


OLIVO

Oh, elle n'a plus d'herbe.


MOULINE

C'est Gaminet.

Il a mangé tout le gazon.


ROSE

Monsieur Ding Dong va avoir

beaucoup de peine.

Gaminet! Tu es un gros gourmand.


OLIVO

Comment vous savez

que c'est Gaminet

et pas quelqu'un d'autre?


MOULINE

Tout le monde sait que

les chiens mangent de l'herbe.


OLIVO

Gaminet ne ferait jamais ça.

Il n'y a même pas

de trace de dents.

Et les soussis aussi mangent

de l'herbe.


MONSIEUR DING DONG

(Arrivant au loin)

Ah, ah! Ding dong de malheur

de tong perdue!

Et les pattes de Géant-Géant,

et ses yeux égarés. Ah!

Ding dong de ding dong,

je déteste ne pas savoir

où sont mes choses.


MOULINE

Qu'est-ce qu'on fait?


OLIVO

Je ne sais pas.


ROSE

Il ne faut pas

qu'il la voie comme ça.


MOULINE

C'est vrai, il va avoir

de la peine.


OLIVO

Je ne veux pas que monsieur

Ding Dong ait de la peine.


MOULINE

Moi non plus.


OLIVO

On peut la réparer.


ROSE et MOULINE

Oh oui, oui!


OLIVO

Mouline, reste ici

avec monsieur Ding Dong

pendant qu'on répare sa tong.

Et si jamais il veut venir

au château, tu l'empêches.

D'accord?


MOULINE

D'accord.


MOULINE est nerveuse. Elle prend son courage et va près de MONSIEUR DING DONG en gambadant.


MOULINE

(Chantant)

♪ Mes petits pieds

savent bien danser ♪

♪ Bouger, sauter, s'amuser ♪


MONSIEUR DING DONG

(Fouillant dans sa Touthèque)

Un chameau, un bateau,

un oiseau... Ah, ah, ah!

Ah, ha ha! Un plumeau,

voilà ce qu'il me faut.


Il sort un plumeau et commence à épousseter sa Touthèque. La poussière le fait éternuer.


MONSIEUR DING DONG

Oh! Ouh! Ma touthèque

est toute poussiéreuse.


MOULINE

Elle n'est pas si sale que ça,

monsieur Ding Dong.


MONSIEUR DING DONG

Mais si, mais si, mais si.

Tu ne trouves pas que...

ça sent la... la poussière?


MOULINE

Euh, non. Je ne sens rien.


MONSIEUR DING DONG prend un petit vaporisateur et asperge sa Touthèque.


MONSIEUR DING DONG

Ha ha! Oh, oh oh!

J'adore ce parfum.

Ah, ça sent l'été.

Ça sent les fleurs.

Ça sent le gazon

fraîchement tondu. Ha ha!


MOULINE

Ça sent comme dans le jardin

de mamie Bise.


MONSIEUR DING DONG

Dis-moi, Mouline, avez-vous

retrouvé mon autre tong?


MOULINE

Non, monsieur Ding Dong.

Mais Rose et Olivo

cherchent encore.


MONSIEUR DING DONG

(S'adressant au public de l'émission)

Ah! Qu'ils sont gentils!

Ça fait chaud au coeur.

Bon, un peu de ménage

dans ma touthèque

pour retrouver la boîte

de Géant-Géant.


MOULINE

Hmm, ça va prendre

combien de temps?


MONSIEUR DING DONG

Ah, ça va être un peu long.


Pendant que MONSIEUR DING DONG continue son ménage, MOULINE s'en va en courant. BARBICHETTE est près de la Touthèque. Il sent le vaporisateur de MONSIEUR DING DONG et le vole.


Dans leur chambre, ROSE et OLIVO terminent de réparer la sandale de MONSIEUR DING DONG et MOULINE les observe.


ROSE

Ah, ce n'était pas facile,

mais on a réussi.


OLIVO

Oui, on a travaillé fort.


ROSE

Oui, monsieur Ding Dong

va être trop, trop content.


MOULINE

Elle est belle.

Je veux l'essayer.


OLIVO et ROSE

D'accord.


MOULINE

C'est confortable.


OLIVO

Oui? C'est parce qu'on a mis

beaucoup de feuilles.


ROSE

Et de l'herbe aussi.

Ah, attention, Mouline.

Tu fais tomber les feuilles.


MOULINE

Ce n'est pas de ma faute.

Ça ne tient pas.


OLIVO

La colle ne colle pas.


ROSE

Ah non!

Qu'est-ce qu'on va dire

à monsieur Ding Dong?

Il va être triste. Et il va

être fâché contre Gaminet.


OLIVO

Mais ce n'est pas

la faute de Gaminet.


ROSE

Oui.


OLIVO

Non.


ROSE

Oui!


OLIVO

Non!


MOULINE

Je sais ce qu'on va faire.


ROSE

Qu'est-ce qu'on va faire?


OLIVO

Tu as une idée?




MOULINE

(Chantant)

♪♪ Une bonne idée,

c'est comme un beau bateau ♪

♪ Un beau bateau

qui flotte bien sur l'eau ♪

♪ Une bonne idée,

c'est comme une jolie fleur ♪

♪ Une jolie fleur qui vient

de mon grand coeur ♪


OLIVO, ROSE et MOULINE se mettent à danser.


MOULINE

(Chantant)

♪ Une bonne idée,

c'est comme une étincelle ♪

♪ Une étincelle

qui illumine le ciel ♪

♪ Une bonne idée,

c'est comme une étincelle ♪

♪ Une étincelle

qui illumine le ciel ♪

♪ Une bonne idée,

c'est comme une grande fête ♪

♪ Une grande fête là-haut

dans ma petite tête ♪

♪ Une bonne idée,

c'est comme un grand éclair ♪

♪ Un grand éclair qui dit:

je sais quoi faire ♪♪


MOULINE a terminé sa chanson.


ROSE

Ah!


OLIVO

Wouah!


MOULINE

Monsieur Ding Dong va arriver

bientôt pour voir Jean-Jean.

Vite, suivez-moi.


OLIVO

Oui.


ROSE

Ah oui, oui!


Chez les soussis, BARBICHETTE tient le vaporisateur de MONSIEUR DING DONG.



BARBICHETTE

Kek kek?


TISSOU

Kek kek?


BARBICHETTE appuie sur le vaporisateur et une brume en sort. TISSOU et lui sont très surpris.


TISSOU

Hah!

(Lui faisant signe qu'il en veut sur lui)

Gogo! Gogo, gogo, gogo!

Jojo, gogo! Haaah!

Zou zou, zou zou!


BARBICHETTE

(Voyant que ça ne fonctionne plus)

Kek kek...

Nip nip pshh!

(En colère)

Hah!


BARBICHETTE prend le vaporisateur et va le mettre dans la poubelle.


Chez la famille Géant, JEAN-JEAN tient un plat dans ses mains.


JEAN-JEAN

(S'adressant au public de l'émission)

Mmm! Voici le souper

de ce soir.


JEAN-JEAN se penche et met son plat au four.


JEAN-JEAN

Ha ha!

(S'adressant au public de l'émission)

Toi aussi, tu aimes les pâtes?

Comme Rose et Olivo?


MONSIEUR DING DONG

(Voix au loin)

Géant-Géant!


MONSIEUR DING DONG entre, le paquet de JEAN-JEAN dans ses mains.


JEAN-JEAN

Ah, monsieur Ding Dong!

(Prenant son paquet)

Ah, vous l'avez retrouvée.


MONSIEUR DING DONG

Oui. Mais je n'ai toujours pas

retrouvé ma tong perdue.


JEAN-JEAN

Votre tong?


MONSIEUR DING DONG

Oui, ma sandale,

ma tong à gazon.


JEAN-JEAN

Ah! C'était la vôtre?


MONSIEUR DING DONG

Oui, mais j'ai perdu l'autre.


MONSIEUR DING DONG enlève ses chaussures et ses bas.


JEAN-JEAN

Oui, mais... mais...

Qu'est-ce que vous faites?


MONSIEUR DING DONG

Géant-Géant...

Ah, voilà.

Vous ne trouvez pas

que mes pieds

semblent un peu fatigués,

épuisés,

ramollos, raplapla,

plus plats que plats?


JEAN-JEAN

Je ne vois rien d'inquiétant,

monsieur Ding Dong.


MONSIEUR DING DONG

Vous me rassurez.

Parce que j'ai peur que

mes pieds soient fatigués.

Mes tongs leur font

tellement de bien.


JEAN-JEAN

Allons, monsieur Ding Dong,

vous allez la retrouver,

votre tong.


JEAN-JEAN ouvre son paquet.


JEAN-JEAN

Ah, mais monsieur Ding Dong!


MONSIEUR DING DONG

Quoi, quoi, quoi, quoi?


JEAN-JEAN

(Mettant de gros yeux devant les siens.)

Mais vous trouvez

que ça ressemble

à des yeux d'oiseau, hmm?


MONSIEUR DING DONG prend les yeux et les essaie lui aussi.


MONSIEUR DING DONG

Di di di!

Oui, je vous le confirme,

ce sont bien des yeux.

Ah, je suis désolé si la

marchandise ne vous plaît pas.


JEAN-JEAN montre les pattes qu'il a reçues et elles ressemblent à des pattes de grenouille.


MONSIEUR DING DONG

Mais je vous dis,

ce sont bien

des pattes et des yeux

que vous avez devant vous.


JEAN-JEAN

Oui, effectivement.

Bon, je vais faire

ce que je peux avec ça.

Et je vais mettre la touche

finale à mes sculptures.


MONSIEUR DING DONG

Ah, vous savez,

ces oiseaux sont

très populaires en ce moment.

Tout le royaume d'Arbra

en veut un dans son jardin.

Il paraît

qu'ils portent bonheur.


JEAN-JEAN

Si vous le dites,

monsieur Ding Dong.

Bon, j'en ai pour

quelques minutes.


JEAN-JEAN sort.


MONSIEUR DING DONG

Merci, Géant-Géant.

Ah, j'ai tellement hâte

de reprendre ma route

avec ma touthèque qui sent bon

et ces oiseaux porte-bonheur.

J'adore mon métier! Ha ha!

Oui, bon.

Oh oh! Il ne faut pas

que je fatigue mes pieds.


MONSIEUR DING DONG sort en marchant doucement.


ROSE, OLIVO et MOULINE entrent dans la cour et ont l'air étonnés.


OLIVO

La touthèque

de monsieur Ding Dong.


La Touthèque de MONSIEUR DING DONG est complètement recouverte de gazon. MONSIEUR DING DONG arrive dans la cour.


MONSIEUR DING DONG

Ah! Ah! Ma t... ma touthèque!

Ah, ha ha ha!

(Heureux)

Ding dong de bonheur!

Ha ha ha!


OLIVO

(Confu)

Ça ne vous dérange pas qu'elle

soit recouverte de gazon?


MONSIEUR DING DONG

Mais non,

c'est merveilleux.

Et je crois même...

Enfin, je pense que...

Je crois que c'est

un peu de ma faute.


MOULINE et OLIVO

De votre faute?


MONSIEUR DING DONG

Oui, je crois que j'ai

vaporisé ma touthèque

avec le vaporisateur de gazon

au lieu de prendre

le parfum à touthèque.


OLIVO

Vous avez dit "vaporisateur

de gazon"?


MONSIEUR DING DONG

Oui, oui, oui.

C'est avez ça que j'entretiens

mes tongs adorées.

Et ça fait pousser

un gazon en santé.

Voyez comme c'est efficace.

Ha ha ha!


LES ENFANTS

Oui...


MOULINE

Oh oh!


ROSE

On aurait peut-être dû

lui en parler avant.


OLIVO

On ne savait pas qu'il pouvait

faire pousser du gazon.


MONSIEUR DING DONG

Mon vaporisateur!

Mon vaporisateur, mais où est-ce

que j'ai pu le laisser?

Mon vaporisateur...

(Demandant aux enfants)

Est-ce que vous avez vu

mon vaporisateur?


Les enfants aident MONSIEUR DING DONG à chercher son vaporisateur.


ROSE

(Ramassant le vaporisateur)

Ah!

Je l'ai.


MONSIEUR DING DONG

Ah, merveilleux!


ROSE

Mais il est vide.


MONSIEUR DING DONG

Ah!


OLIVO

Les soussis!


Les enfants se dirigent vers le soussiscope et OLIVO y jette un coup d'oeil.


OLIVO

Ha ha!

(Voix au loin)

Ils ont mis du vaporisateur

de gazon partout, partout.

Même sur eux.


Chez les soussis, TISSOU et BARBICHETTE sont couverts de gazon. Ils mangent du gazon l'un sur l'autre.


ROSE

Ah!

(Voix au loin)

Ha ha! On dirait des singes

qui font leur toilette.


TISSOU et BARBICHETTE se mettent à manger le gazon qui se trouve partout dans leur trou.


OLIVO

Hah!


MOULINE

Je veux voir.


OLIVO

Je te l'avais dit, Rose, que

les soussis aiment le gazon.


ROSE

Tu as raison, Olivo.


TISSOU et BARBICHETTE se délectent du gazon.


JEAN-JEAN entre dans la cour avec ces sculptures d'oiseau dans les mains.


JEAN-JEAN

Tadam! Wouh!


OLIVO

Tu as terminé

tes oiseaux?


JEAN-JEAN

(Acquiesçant)

Mmhhmm!


MOULINE

Ils sont tellement mignons.

J'en veux un.


JEAN-JEAN

Vous les trouvez beaux?


MONSIEUR DING DONG

Tout

le monde va en vouloir un.


JEAN-JEAN

C'est vrai qu'ils sont rigolos

avec leurs nouveaux yeux.


MOULINE et OLIVO prennent les oiseaux dans leurs mains et commencent à les faire voler et à imiter des sons d'oiseau.


JEAN-JEAN

Finalement, tout va

pour le mieux aujourd'hui.


MONSIEUR DING DONG

Je n'ai pas encore

retrouvé ma tong.

Et mon vaporisateur

de gazon est vide.


OLIVO

Hé, monsieur Ding Dong.

Regardez.


ROSE

Les oiseaux ont volé

jusqu'à votre touhèque.


MONSIEUR DING DONG

Ha ha, oui, c'est magnifique.

On dirait des oiseaux

dans un champ.


JEAN-JEAN

Oui, c'est vrai

que c'est joli.


MOULINE

Euh, monsieur Ding Dong.


MONSIEUR DING DONG

Oui, Mouline.


MOULINE

On a quelque chose

à vous dire.


JEAN-JEAN

Il y a un problème,

les enfants?


MOULINE

Hum...


ROSE

On a retrouvé votre tong.


MONSIEUR DING DONG

Ah!


ROSE

Mais... les soussis

ont mangé le gazon.


MONSIEUR DING DONG

Ah!


OLIVO

On ne savait pas

que vous aviez

un vaporisateur qui fait

pousser le gazon.


MOULINE

Alors, on a fait ça.


MOULINE sort la sandale d'un sac. Elle est couverte de pompons.


MONSIEUR DING DONG

Une tong à pompons. Ha ha!

(L'essayant)

Attendez. Oh!

Ah, c'est merveilleux!

Quel confort!

Elle est encore plus belle

et plus douce que l'autre.

Quel délice! Ha ha!


MOULINE

Ah oui!


MONSIEUR DING DONG

Je vous remercie

de tout mon coeur

et de tous mes orteils.


MOULINE

On peut vous en faire une

autre, monsieur Ding Dong.


MONSIEUR DING DONG

J'accepte avec plaisir.


LES ENFANTS

Oui!


MONSIEUR DING DONG

Et quand vous aurez terminé,

je pourrai enfin partir

avec ma touthèque en gazon.


JEAN-JEAN

Des tongs à pompons. Ha ha!

(S'adressant au public de l'émission)

Quelle belle invention!


JEAN-JEAN et MONSIEUR DING DONG font au revoir de la main au public de l'émission.


Générique de fermeture


Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Age
  • Category Season

Résultats filtrés par

Coloring

3 images