Universe image Caillou Universe image Caillou

Caillou

Friendly and curious four-year-old Caillou (pronounced KY-YOO) has invisible friends, learns how to play sports and explores nature. Caillou discovers as much fun and wonder as any kid can imagine!

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Caillou Goes Camping

Caillou’s grandpa is over at Caillou’s place. They’re playing about when Caillou’s grandpa reminices about the time he went camping with Caillou’s dad a long time ago. Caillou wants to go camping, too. So they do. They set up a tent and go nature hiking around the garden. At night, they have marshmallows and look at the stars. Then it was time to sleep. But it was too noisy. Grandpa has a solution, though. The next thing we know, we see Caillou’s mom calling them up for breakfast. And the tent’s in the living room. Turns out that the night noises frightened Caillou. So they moved everything indoors.



Production year: 1997

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

CAILLOU EST UNE SÉRIE D'ANIMATION UN HÉROS DE QUATRE ANS VIT DIFFÉRENTES AVENTURES EN COMPAGNIE DE SA FAMILLE, DE SES AMIS, ET DE SON CHAT.


DÉBUT CHANSON THÈME


MAMAN

TU ES UN GRAND GARÇON,

MAINTENANT.


CAILLOU

♪ CHEZ NOUS À LA MAISON

C'EST MOI LE GRAND GARÇON

J'AIME ÇA TOUCHER À TOUT

JE M'APPELLE CAILLOU

AUTOUR DE MOI

C'EST TELLEMENT BEAU

TOUS LES JOURS

IL Y A DU NOUVEAU

JE TROUVE DES AMIS PARTOUT

JE M'APPELLE CAILLOU ♪


GILBERT LE CHAT

MIAOU!


CAILLOU

♪ J'AI DU PLAISIR

JE N'AI PEUR DE RIEN,

CAR PAPA ET MAMAN

NE SONT JAMAIS BIEN LOIN

MÊME SI JE SUIS GRAND

JE PLEURE DE TEMPS EN TEMPS

ÇA NE DURE JAMAIS LONGTEMPS

JE M'APPELLE CAILLOU

CAILLOU C'EST MOI

JE M'APPELLE CAILLOU

CAILLOU C'EST MOI HI! HI!

VOILÀ! ♪


FIN CHANSON THÈME


DÉBUT INFORMATION À L'ÉCRAN

CAILLOU FAIT DU CAMPING

FIN INFORMATION À L'ÉCRAN


CAILLOU ET GRAND-PÈRE JOUENT À LA CACHETTE DANS LA MAISON.


CAILLOU

JE T'AI TROUVÉ, GRAND-PAPA!


GRAND-PÈRE

D'ACCORD, MAIS TU NE

M'AS PAS ENCORE ATTRAPÉ!


CAILLOU ÉCLATE DE RIRE EN SAUTANT SUR LE DOS DE GRAND-PÈRE.


PAPA

ALLEZ, VOUS DEUX!

LE GOÛTER EST PRÊT.

ON VOUS ATTEND

DANS LE JARDIN.


CAILLOU

D'ACCORD, PAPA.

(S'ADRESSANT À GRAND-PÈRE)

ALLEZ, AU TROT!


CAILLOU ET GRAND-PÈRE ARRIVENT DANS LE JARDIN EN RIGOLANT.


GRAND-PÈRE

(MONTRANT UN ÉCUREUIL À CAILLOU)

CHUT!


GRAND-PÈRE DONNE UN BISCUIT À CAILLOU POUR NOURRIR L'ÉCUREUIL.


CAILLOU

(DONNANT LE BISCUIT À L'ÉCUREUIL)

TIENS.


GRAND-PÈRE

(S'ADRESSANT À CAILLOU)

CELA ME RAPPELLE LA PREMIÈRE FOIS

OÙ J'AI EMMENÉ TON PAPA CAMPER.

IL N'ETAIT QU'UN PETIT GARÇON.


CAILLOU

CAMPER? AVEC MON PAPA?


GRAND-PÈRE

OUI, ET EN PLUS, ON A VU

UN BEAU RATON LAVEUR.

ET LE LENDEMAIN, ON S'EST

BAIGNÉS DANS DES CHUTES D'EAU.


CAILLOU

GRAND-PAPA, SI ON ALLAIT

CAMPER, TOUS LES DEUX?


MAMAN

POUR CAMPER, IL FAUT ETRE

BIEN PREPARÉ, CAILLOU.


GRAND-PÈRE

AH, IL EST VRAI QUE ÇA

POURRAIT ETRE AMUSANT.

ET ÇA NE DEMANDERAIT PAS

BEAUCOUP DE PREPARATION.

(S'ADRESSANT À PAPA)

AS-TU TOUJOURS TA TENTE?

PARCE QUE JE PENSE QUE J'AI

TROUVÉ L'ENDROIT IDEAL.


GRAND-PÈRE ET CAILLOU MONTENT LA TENTE DANS LE JARDIN.


GRAND-PÈRE

(VOYANT CAILLOU S'ÉLOIGNER POUR POURSUIVRE UN ÉCUREUIL.)

CAILLOU? HE, CAILLOU!

OÙ VAS-TU?


CAILLOU

OUPS...

(REVENANT VERS LA TENTE)

JE SUIS LÀ, GRAND-PAPA!


GRAND-PÈRE

AH, CETTE FOIS, TOI, TU VAS

À L'INTERIEUR PENDANT QUE

MOI, JE TIENS LE DEVANT.

TU VAS VOIR UN MONTANT

SI TU AVANCES.


CAILLOU

UN QUOI?


GRAND-PÈRE

(ENTRANT DANS LA TENTE)

HUM... JE FERAIS MIEUX

D'ALLER TE MONTRER.


LA TENTE S'EFFONDRE. GRAND-PÈRE ET CAILLOU, RIGOLENT ET SORTENT DE LA TENTE.


CAILLOU

REGARDE, GRAND-PAPA.

DES INSECTES.


GRAND-PÈRE

QUELQU'UN D'AUTRE LES

A APERÇUS. APPROCHE-TOI.


GRAND-PÈRE MONTRE À CAILLOU CE QUI SE TROUVE DANS L'ARBRE.


CAILLOU

GRAND-PAPA, J'AI VU UN NID

ET IL Y AVAIT DEUX BEBES OISEAUX.


GRAND-PÈRE

NOUS FERIONS BIEN

DE MONTER NOTRE TENTE,

SINON TOI ET MOI, NOUS ALLONS

PASSER LA NUIT DEHORS.


PLUS TARD, CAILLOU ET GRAND-PÈRE FONT GRILLER DE LA GUIMAUVE.


GRAND-PÈRE

ATTENTION, PAS TROP PRES DU FEU.

AH, ELLES ONT L'AIR

D'ETRE PARFAITES.

(DÉGUSTANT LA GUIMAUVE GRILLÉE)

HUM... HUM, C'EST

DELICIEUX. HUM, HUM...


CAILLOU

HUM...

TU RESSEMBLES A UN PETIT SUISSE.


NARRATRICE

CAMPER AVEC GRAND-PAPA,

C'ETAIT VRAIMENT AMUSANT.


CAILLOU

REGARDE TOUTES LES ETOILES,

GRAND-PAPA!


GRAND-PÈRE

(BÂILLANT)

IL SE FAIT TARD.

JE VAIS ALLER PREPARER

LES SACS DE COUCHAGE.


CAILLOU

GRAND-PAPA? QU'EST-CE

QUE C'EST, CES LUMIERES,

LA-BAS, DANS LES BUISSONS?


GRAND-PÈRE

CE NE SONT PAS DES LUMIERES,

CAILLOU, CE SONT DES LUCIOLES.

ESSAYONS D'EN ATTRAPER UNE.


SOUDAIN, UNE LUCIOLE SE POSE SUR LE NEZ DE CAILLOU.


CAILLOU

TIENS, REGARDE, GRAND-PAPA!

J'EN AI ATTRAPÉ UNE!


GRAND-PÈRE

(ÉCLATANT DE RIRE)

TU T'ES BIEN DÉBROUILLÉ.


DURANT LA NUIT, LE CRI D'UN HIBOU RÉVEILLE CAILLOU.


CAILLOU

GRAND-PAPA?


NARRATRICE

TOUS CES BRUITS FAISAIENT

UN PEU PEUR À CAILLOU.

MAIS GRAND-PAPA

TROUVA UNE SOLUTION.


GRAND-PÈRE DÉMÉNAGE LA TENTE DANS LE SALON, ET CAILLOU DORT PAISIBLEMENT JUSQU'AU MATIN.


MAMAN

BONJOUR, LES CAMPEURS!

VOUS ETES REVEILLÉS?

LE PETIT-DEJEUNER EST PRÊT!


CAILLOU ET GRAND-PÈRE SORTENT DE LA TENTE.


MAMAN

VOUS AVEZ BIEN DORMI? MAIS QUE

S'EST-IL PASSE? EST-CE QU'IL

FAISAIT TROP FROID DEHORS?


PAPA

IL Y AVAIT TROP DE BRUIT, ALORS

NOUS AVONS DECIDÉ D'INSTALLER

NOTRE TENTE À L'INTERIEUR.


CAILLOU

JE VIENS DE CAMPER

AVEC GRAND-PAPA.


GRAND-PÈRE

LA PROCHAINE FOIS QU'ON

IRA CAMPER, IL FAUDRA

DIRE AUX ANIMAUX,

SURTOUT AUX OISEAUX,

DE SE TAIRE.


CAILLOU ÉCLATE DE RIRE.


FIN DE L'ÉPISODE


DÉBUT INFORMATION À L'ÉCRAN

CAILLOU APPREND À PATINER

FIN INFORMATION À L'ÉCRAN


NARRATRICE

C'ETAIT UN MATIN D'HIVER.

IL FAISAIT FROID.

DEPUIS QU'IL AVAIT VU UNE

PARTIE DE HOCKEY AVEC SA

MAMAN ET SON PAPA,

CAILLOU VOULAIT

APPRENDRE À PATINER.

SON PAPA LUI FIT DONC UNE

PATINOIRE DANS LE JARDIN

ET LUI ACHETA

SA PREMIERE PAIRE DE PATINS.


CAILLOU

JE VEUX DEVENIR UN

JOUEUR DE HOCKEY.


MAMAN

D'ACCORD. MAIS IL FAUT QUE

TU APPRENNES À PATINER AVANT.


CAILLOU

J'IRAI TRES VITE!

JE SERAI UN CHAMPION!

(PARLANT D'UN JOUEUR À LA TÉLÉVISION)

REGARDE, MAMAN!

REGARDE, IL EST TOMBÉ!


MAMAN

HUM, C'EST TRES BIEN, JE VAIS

PATINER AVEC UN CHAMPION.

ALLONS VOIR ÇA.


MAMAN

OUAIS!


CAILLOU, MAMAN ET PAPA SORTENT PATINER.


PAPA

(S'ADRESSANT À CAILLOU)

TU VOIS, BIENTOT TU SERAS

CAPABLE DE PATINER COMME ÇA.


PAPA ET MAMAN SAVENT BIEN PATINER ET LE MONTRENT À CAILLOU.


MAMAN

ECOUTE BIEN, LA PREMIERE CHOSE

QUE TU DEVRAS APPRENDRE, C'EST

A TENIR SUR TES PATINS.


NARRATRICE

CAILLOU COMPRIT BIENTOT

QU'APPRENDRE A PATINER

ETAIT MOINS FACILE

QU'IL LE PENSAIT.


CAILLOU PERD L'ÉQUILIBRE, TOMBE ET SE MET À PLEURER.


PAPA

TIENS, APPUIE-TOI SUR CETTE

CHAISE, CA VA T'AIDER.


MAMAN

AVANCE, CAILLOU, TU

ES PRÊT A PATINER.


CAILLOU AVANCE TOUT EN POUSSANT LA CHAISE DEVANT LUI. PUIS, IL TOMBE À NOUVEAU.


CAILLOU

(MÉCONTENT)

J'AI FINI, JE VEUX PLUS

PATINER, C'EST BIEN TROP DUR.


PAPA

JE SAIS QUE CE

N'EST PAS FACILE.

MAIS JE SUIS TRES FIER DE TOI,

AU MOINS, TU AS ESSAYÉ.

ESSAIE ENCORE.


NARRATRICE

CAILLOU ETAIT FATIGUE

DE TOMBER TOUT LE TEMPS.

MAIS IL DECIDA D'ESSAYER ENCORE

UNE FOIS AVEC SON PAPA.


CAILLOU

J'Y VAIS! JE VEUX REESSAYER!


CAILLOU RÉUSSIT À PATINER EN POUSSANT LA CHAISE.


MAMAN

BRAVO, MON CHERI!


PAPA

TU TE DEBROUILLES

TRES BIEN, CAILLOU!


CAILLOU

(LÂCHANT LA CHAISE)

REGARDE, PAPA! J'Y SUIS ARRIVÉ!


CAILLOU FONCE DANS UN TAS DE NEIGE.


MAMAN

DIS! EST-CE QUE ÇA VA, CAILLOU?


CAILLOU SE RELÈVE POUR PATINER.


MAMAN

CAILLOU! TU PATINES! TU

SAIS PATINER, ÇA Y EST!


CAILLOU

REGARDE, MAMAN, JE PATINE!


PAPA

(ARRIVANT AVEC UN PLATEAU ET DES TASSES)

QUI VEUT UNE BONNE

TASSE DE CHOCOLAT?


NARRATRICE

MAINTENANT QU'IL

NE TOMBAIT PLUS,

CAILLOU COMMENÇAIT VRAIMENT

A S'AMUSER, QUAND SOUDAIN...


CAILLOU FONCE ENCORE DANS UN TAS DE NEIGE.


CAILLOU

MAMAN! PAPA!


PAPA

(AIDANT CAILLOU À SE RELEVER)

A TA PROCHAINE LEÇON,

JE T'APPRENDRAI A TOURNER.

ET BIENTOT,

IL VA FALLOIR PENSER A

T'ACHETER UN BATON DE HOCKEY.


CAILLOU

UN BATON DE HOCKEY?

(CONTENT)

OUAIS!


FIN DE L'ÉPISODE


DÉBUT INFORMATION À L'ÉCRAN

CAILLOU SE FAIT UN AMI

FIN INFORMATION À L'ÉCRAN


NARRATRICE

UN JOUR QU'IL ETAIT AU

PARC AVEC GRAND-PAPA,

CAILLOU RENCONTRA

UN GARÇON QU'IL N'AIMAIT PAS.

OU, PLUTOT, DISONS QU'IL

CROYAIT QU'IL NE L'AIMAIT PAS.

CAILLOU AIMAIT BEAUCOUP

ALLER AU PARC

ET PARFOIS, IL LUI ARRIVAIT

DE SE FAIRE DE NOUVEAUX AMIS.


GRAND-PÈRE

C'EST A TON TOUR, CAILLOU!


DANS LE BAC À SABLE, CAILLOU ET GRAND-PÈRE CONSTRUISENT DES TOURS.


CAILLOU

JE VAIS EN FAIRE UNE AUTRE.


GRAND-PÈRE

(VOYANT S'APPROCHER UN GARÇON)

TIENS, ON A DE LA VISITE!

ET COMMENT T'APPELLES-TU,

JEUNE HOMME?


GILLES

GILLES.


GRAND-PÈRE

EH BIEN, GILLES, JE

TE PRESENTE CAILLOU.


MAMAN DE GILLES

EST-CE QUE TU AIMERAIS JOUER

AVEC CAILLOU, GILLES?


GRAND-PÈRE

C'EST UNE TRES BONNE IDEE.

AMUSEZ-VOUS TOUS LES DEUX ET,

SI VOUS AVEZ BESOIN DE NOUS,

NOUS SERONS SUR CE BANC,

UN PEU PLUS LOIN.


CAILLOU

(S'ADRESSANT À GILLES)

JE SUIS EN TRAIN

DE FAIRE UNE TOUR.


GILLES

(S'EMPARANT DU SEAU DE CAILLOU)

C'EST MOI QUI VAIS

FAIRE LA TOUR.


CAILLOU

C'EST MON SEAU.


CAILLOU TENTE DE REPRENDRE SON SEAU, S'ENFARGE ET TOMBE SUR SA TOUR.


GILLES

(RIANT MÉCHAMMENT)

TU AS DETRUIT TA TOUR.


CAILLOU

C'EST TOI QUI L'AS DETRUITE.


GILLES

JE PEUX EN FAIRE UNE NOUVELLE.


GILLES S'EMPARE DU SEAU.


CAILLOU

(PLEURANT À CHAUDES LARMES)

GRAND-PAPA!


CAILLOU SE RÉFUGIE DANS LES BRAS DE GRAND-PÈRE. APRÈS S'ÊTRE CALMÉ, CAILLOU RAMÈNE GRAND-PÈRE AU BAC À SABLE.


CAILLOU

(S'ADRESSANT À GRAND-PÈRE)

TU VERRAS, IL L'A TOUTE DÉMOLIE!


GRAND-PÈRE

MAIS VOYONS, C'ETAIT SANS

DOUTE UN ACCIDENT, CAILLOU.


MAMAN DE GILLES

GILLES TE DEMANDE PARDON.

N'EST-CE PAS, GILLES?


GILLES FAIT OUI DE LA TÊTE.


GILLES

MAIS REGARDEZ, JE L'AI REPARÉE.


GRAND-PÈRE

ET JE DOIS DIRE QUE TU

AS FAIT DU BON TRAVAIL.

MAINTENANT, J'AIMERAIS QUE

VOUS RETOURNIEZ JOUER

GENTIMENT, D'ACCORD?


GILLES

OUI, D'ACCORD.


CAILLOU

MAIS MOI, JE NE VEUX PLUS

FAIRE DE TOURS. JE VEUX

ALLER SUR LA BALANCOIRE.


GILLES

HE, ATTENDS-MOI!


GILLES COURT POUR ARRIVER LE PREMIER À LA BALANCOIRE.


GILLES

POUSSE-MOI, CAILLOU!


CAILLOU

NON!

JE VEUX ME BALANCER!


GILLES

D'ABORD, TU DOIS ME POUSSER!


VOYANT QUE CAILLOU S'EN VA AU TOBOGGAN, GILLES COURT POUR Y ARRIVER LE PREMIER.


CAILLOU

(EN COLÈRE)

JE M'EN VAIS, C'EST FINI! JE

NE VEUX PLUS JOUER AVEC TOI!


CAILLOU PLEURE ET RETOURNE VOIR GRAND-PÈRE.


NARRATRICE

CAILLOU N'AIMAIT PAS GILLES

PARCE QUE GILLES VOULAIT

TOUJOURS TOUT AVOIR.


GRAND-PÈRE

CAILLOU, QU'EST-CE

QUI S'EST PASSE?


GILLES

IL NE VEUT PLUS JOUER AVEC MOI.


CAILLOU

ET LUI! IL VEUT TOUJOURS,

TOUJOURS PASSER LE PREMIER!


MAMAN DE GILLES

GILLES, RAPPELLE-TOI, JE T'AI

DIT QU'IL FAUT JOUER CHACUN

SON TOUR. AS-TU OUBLIE?


GILLES

OUI, JE SAIS.

EST-CE QUE TU VEUX ETRE

MON AMI QUAND MEME?


CAILLOU ESSUIE SES LARMES ET FAIT OUI DE LA TÊTE.


NARRATRICE

CHACUN LEUR TOUR, CAILLOU ET

GILLES REMPLIRENT LEUR SEAU.

PUIS, CHACUN LEUR TOUR, ILS SE

POUSSERENT SUR LA BALANCOIRE.

À LA FIN DE LA JOURNEE, ILS

S'AMUSAIENT TELLEMENT

BIEN ENSEMBLE

QUE GRAND-PAPA PENSA QU'ILS

N'ALLAIENT JAMAIS RENTRER

A LA MAISON.


GRAND-PÈRE

VENEZ, LES ENFANTS. IL

EST TEMPS DE RENTRER.


CAILLOU

JE VOUDRAIS JOUER ENCORE

UN PETIT PEU. JE PEUX?


GRAND-PÈRE ACCEPTE.


CAILLOU

(CONTENT)

AH! OUAIS!


FIN DE L'ÉPISODE

CAILLOU ET SON PAPA

DÉBUT INFORMATION À L'ÉCRAN


CAILLOU

AU REVOIR, MAMAN!


MAMAN

AU REVOIR, CHERI!

ET SURTOUT, NE FAITES PAS

DE BETISES, TOUS LES DEUX!


MOUSSELINE

AU REVOIR!


NARRATRICE

MAMAN ET MOUSSELINE, LA

PETITE SOEUR DE CAILLOU,

PARTAIENT POUR LA JOURNEE.

CE QUI VOULAIT DIRE

QUE CAILLOU ALLAIT PASSER

TOUTE LA JOURNEE SEUL

AVEC SON PAPA.


PAPA

CE QUE J'AIME LE MATIN,

C'EST PRENDRE UNE BONNE

TASSE DE CAFE AU LAIT.


CAILLOU

(BUVANT SON JUS DE POMME)

TU AS RAISON, C'EST DELICIEUX.


PAPA

EST-CE QUE TU TE SOUVIENS

DE NOTRE PROJET SECRET?


CAILLOU FAIT OUI DE LA TÊTE EN SOURIANT.


NARRATRICE

CAILLOU AVAIT ACCEPTÉ

D'AIDER SON PAPA

A PREPARER UNE SURPRISE

POUR SA MAMAN.


PAPA ET CAILLOU DESCENDENT AU SOUS-SOL. PAPA SABLE UN MEUBLE.


PAPA

PENSES-TU QUE MAMAN

VA AIMER SON MEUBLE?


CAILLOU

OH OUI! J'EN SUIS SUR!


NARRATRICE

CAILLOU AIMAIT BEAUCOUP PASSER

DES MOMENTS COMME CELUI-CI

AVEC SON PAPA, JUSTE TOUS LES DEUX.


CAILLOU ET PAPA PEIGNENT LE MEUBLE.


PAPA

J'ESPERE QUE CETTE PEINTURE

VA SECHER TRES VITE.


SOUDAIN, PAPA S'ARRÊTE BRUSQUEMENT DE PEINDRE.


PAPA

OH NON!


CAILLOU

(IMITANT PAPA)

OH NON!


PAPA

AH, C'EST PAS VRAI!


CAILLOU

QU'EST-CE QU'IL Y A, PAPA?


PAPA

EH BIEN, VOILA, PREMIEREMENT,

TU ES PLEIN DE PEINTURE.


CAILLOU

(RIGOLANT)

TOI AUSSI,

TU ES PLEIN DE PEINTURE.


PAPA

HUM?

(REGARDANT SES MAINS)

AH, C'EST VRAI.

ET DEUXIEMEMENT, VOILA QUE

J'AI OUBLIÉ D'ACHETER

LA PEINTURE BLEUE

POUR METTRE PAR-DESSUS

LA COUCHE DE FOND.

JE SAIS CE QU'ON VA

FAIRE, TOUS LES DEUX.

ON NE VA SURTOUT PAS

SE DECOURAGER. ON VA

TROUVER UNE SOLUTION.


CAILLOU

OUAIS!


PAPA NETTOIE LES ÉCLABOUSSURES DE PEINTURE SUR LA TÊTE DE CAILLOU.


PAPA

TU ES TOUT PROPRE.

ALORS, ON Y VA?


CAILLOU

OUI.


PAPA ET CAILLOU PARTENT EN VÉLO.


PAPA

TU VOIS, IL Y A TOUJOURS MOYEN

DE TROUVER UNE SOLUTION.


ARRIVÉS AU MAGASIN DE PEINTURE, PAPA ET CAILLOU EXAMINENT LE CHOIX DE COULEURS.


PAPA

SAIS-TU QUELLE COULEUR

PLAIRAIT A MAMAN?


CAILLOU

CELLE-LA!


PAPA

ALORS, PRENONS-LA.


CAILLOU

ON A TROUVÉ UNE

SOLUTION, TU VOIS?


PAPA

EXACTEMENT, CAILLOU!


NARRATRICE

CAILLOU ET SON PAPA DECIDERENT

QUE CE MIDI-LA, ILS MANGERAIENT

UN HOT-DOG.


APRÈS LE REPAS, PAPA ET CAILLOU RENTRENT À LA MAISON POUR TERMINER DE PEINDRE LE MEUBLE. UN PEU PLUS TARD, MAMAN REVIENT À LA MAISON AVEC MOUSSELINE.


MAMAN

(DESCENDANT AU SOUS-SOL AVEC MOUSSELINE)

COUCOU! ON EST LA!


CAILLOU

(CHUCHOTANT)

C'EST SEC, PAPA.


MAMAN

MAIS QU'EST-CE QUE VOUS AVEZ

FABRIQUÉ, TOUS LES DEUX?


CAILLOU

ON A DÉCIDÉ DE TE FAIRE

UNE SURPRISE, MAMAN.

REGARDE!


MAMAN

OH, UN MEUBLE POUR MES LIVRES!

C'EST JUSTEMENT

CE QUE JE VOULAIS!

(REMARQUANT UN PETIT LIVRE POSÉ DEVANT LE MEUBLE)

MAIS QU'EST-CE QUE JE VOIS LÀ?

QUI EST-CE QUI M'A OFFERT

CE BEAU PETIT LIVRE?


CAILLOU

(TOUT FIER)

MOI!


FIN DE L'ÉPISODE


DÉBUT INFORMATION À L'ÉCRAN

CAILLOU FAIT POUSSER DES CAROTTES

FIN INFORMATION À L'ÉCRAN


CAILLOU JOUE AVEC SES PETITES VOITURES DANS LA CUISINE.


MAMAN

CAILLOU, MOI A TA PLACE,

J'IRAIS FAIRE UN PETIT

TOUR DANS LE JARDIN.

IL Y A QUELQU'UN QUI T'ATTEND.


NARRATRICE

CAILLOU SE DEMANDAIT QUI

POUVAIT BIEN L'ATTENDRE

DANS LE JARDIN.


CAILLOU

(SORTANT DANS LE JARDIN)

GRAND-PAPA!


GRAND-PÈRE EMBRASSE CAILLOU.


CAILLOU

MAIS QU'EST-CE QUE TU

ES EN TRAIN DE FAIRE?


GRAND-PÈRE

JE SUIS EN TRAIN DE FAIRE UN

POTAGER POUR TA MAMAN. EST-CE

QUE TU VOUDRAIS M'AIDER?


CAILLOU

OUI!


GRAND-PÈRE

SAIS-TU CE QUE NOUS

ALLONS FAIRE, CAILLOU?

NOUS ALLONS PLANTER TOUTES

SORTES DE LEGUMES.


NARRATRICE

CAILLOU N'AIMAIT PAS

BEAUCOUP LES LEGUMES,

MAIS IL AVAIT TRES ENVIE

DE LES FAIRE POUSSER.


GRAND-PÈRE

ECOUTE-MOI, JE VAIS TE

DONNER UNE MISSION SPECIALE.

EST-CE QUE TU VOUDRAIS FAIRE

POUSSER DES CAROTTES?


CAILLOU

DIS-MOI COMMENT ON FAIT.


GRAND-PÈRE

TIENS, VOICI UN PAQUET

DE GRAINES DE CAROTTES.


CAILLOU

ET OÙ EST-CE QU'ELLES

SONT, LES CAROTTES?


GRAND-PÈRE

D'ABORD, TU PLANTES LES

GRAINES DANS LA TERRE.

ENSUITE, IL FAUT LEUR DONNER

BEAUCOUP, BEAUCOUP D'EAU.

ET UN JOUR, TU VERRAS

APPARAITRE TES CAROTTES.


NARRATRICE

GRAND-PAPA FIT UN

TROU DANS LA TERRE

ET MONTRA A CAILLOU OÙ IL

DEVAIT PLANTER SES GRAINES.


APRÈS TOUT CE TRAVAIL, CAILLOU S'ASSOIT DANS LE POTAGER, L'AIR DÉCOURAGÉ.


CAILLOU

J'AI PLANTÉ LES GRAINES,

J'AI ARROSÉ ET JE NE

VOIS AUCUNE CAROTTE.


GRAND-PÈRE

OH, IL FAUT QUE

TU SOIS PATIENT.

CELA PEUT PRENDRE TOUT L'ETE

POUR FAIRE POUSSER DES CAROTTES.


CAILLOU

(DÉÇU)

TOUT L'ETE!?


CAILLOU DESSINE UNE CAROTTE SUR UNE CARTE.


CAILLOU

J'AI FINI MA CAROTTE!


GRAND-PÈRE

TRES BIEN. MAINTENANT,

JE VAIS COLLER LE BATON

DERRIERE TA CARTE.


NARRATRICE

GRACE A SA JOLIE CARTE,

CAILLOU N'ALLAIT PAS OUBLIER OÙ

SES CAROTTES ALLAIENT POUSSER.

TOUS LES JOURS, IL ALLAIT

AU POTAGER VOIR COMMENT

POUSSAIENT SES CAROTTES.

ET, APRES QUELQUES SEMAINES...


CAILLOU

ÇA Y EST, ELLES

ONT DES FEUILLES!

(CHASSANT UN ÉCUREUIL DU POTAGER)

NON! LAISSE MES CAROTTES!

OUST! OUST!


NARRATRICE

CAILLOU PENSAIT QUE SES

CAROTTES N'ALLAIENT

JAMAIS SORTIR.

ELLES PRENAIENT BEAUCOUP

TROP DE TEMPS.

QUAND QUELQUES SEMAINES

PLUS TARD...


GRAND-PÈRE

BONJOUR, CAILLOU! JE VIENS

DE FAIRE UN TOUR DANS LE

POTAGER ET SAIS-TU QUOI?

JE CROIS QUE TES CAROTTES

SONT ENFIN PRÊTES.


CAILLOU

MES CAROTTES!? ELLES SONT

PRÊTES!? JE VAIS LES VOIR!


GRAND-PÈRE

HE, MAIS NE PARS PAS SI VITE!


CAILLOU

(S'APPROCHANT DU POTAGER)

OH NON! IL Y A

QUE DES FEUILLES!

IL Y A PAS DE CAROTTES,

JUSTE DES FEUILLES.


GRAND-PÈRE

A TA PLACE, JE N'EN SERAIS

PAS SI SUR. ATTRAPE QUELQUES

FEUILLES ET TIRE!

TU VAS AVOIR UNE SURPRISE.


CAILLOU

(TIRANT SUR LES FEUILLES)

UNE CAROTTE!


CE JOUR-, MAMAN SERT DES CAROTTES AU REPAS DU SOIR.


MAMAN

ET MAINTENANT, BON APPETIT!


CAILLOU

(AVEC FIERTÉ)

C'EST MOI QUI AI FAIT

POUSSER CES CAROTTES.


MAMAN

ET ELLES ONT L'AIR DELICIEUSES.

FELICITATIONS, CAILLOU.

TIENS, REGARDE MOUSSELINE.

ELLE LES DEVORE!


NARRATRICE

CAILLOU N'AIMAIT TOUJOURS

PAS BEAUCOUP LES LEGUMES,

MAIS IL TROUVAIT QUE SES

CAROTTES AVAIENT VRAIMENT

BON GOUT.


GÉNÉRIQUE DE FERMETURE

Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Age
  • Category Season

Résultats filtrés par

Coloring

16 images