Universe image Charlie and Lola Universe image Charlie and Lola

Charlie and Lola

Charlie, Lola's big brother, must be very patient to help his little sister understand the world they live in.

Official sitefor Charlie and Lola
Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Can You Maybe Turn The Light On?

Lola isn’t scared of the dark. She just wants the bedroom door open, the window blind up and the light on – that’s all! Well perhaps she is a little scared of the dark because that’s when the Ogre comes! Charlie tries to rid his sister of her fear of the dark. Finally, she lets him get to the end of the story book revealing the happy ending with the Ogre. Lola then insists on having the light off because she and her friendly Ogre can’t possibly sleep unless it is totally dark!


Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT


Début générique d'ouverture

CHARLIE et LOLA courent et jouent dans différents paysages imaginaires en s'interpellant l'un l'autre.


LOLA

Oh, Charlie!


CHARLIE

Lola!


LOLA

Charlie!

Oui!


CHARLIE

Ah oui!

Hé, Lola!


CHARLIE ET LOLA

Charlie et Lola!

(Fin générique d'ouverture)


LOLA

« Tu pourrais peut-être allumer

la lumière? »

(CHARLIE et LOLA sont en pyjama. LOLA bâille fort.)


CHARLIE

J'ai une petite sœur qui

s'appelle Lola. Elle est toute

petite, mais hyper rigolote et

aussi hyper fatiguée.

(LOLA s'appuie sur CHARLIE.)


LOLA

(Amusée)

Hi! Hi!


CHARLIE

(Agacé)

Oh, Lola! Elle n'aime pas

s'endormir sans que papa ou

maman lui lise une histoire.

Parfois, c'est moi qui lui lis.


LOLA

Charlie, tu veux me lire mon

livre tout complètement neuf?


CHARLIE

Bien sûr que je

vais te le lire.


LOLA

Oui, mais je veux que tu me le

lises maintenant tout de suite.

(LOLA est couchée dans son lit et CHARLIE lui fait la lecture.)


CHARLIE

(Lisant)

« Quand la nuit tombe et qu'on

n'y voit plus rien dehors, c'est

alors que M. Ogre sort du bois

pour piétiner les plates-bandes. »

(Imitant un bruit de piétinement)

Badaboum! Badaboum!


LOLA

(Intéressée)

Oh!


CHARLIE

(Lisant)

« Et dévorer à belles dents. »

Miam! Miam! Miam!


LOLA

Miam! Miam!


CHARLIE

(Lisant)

« Il fait trembler le sol en

marchant. »

(Imitant un bruit de pas lourds)

Poum! Poum! Poum!


LOLA

Pom! Pom!


CHARLIE

(Lisant)

« Tout en grimaçant comme

un singe. »

(Grognant)

Grr!


LOLA

Grr!


CHARLIE

(Lisant)

« S'il peut t'attraper par la

peau du cou. » Ah! Je t'attrape.


LOLA

(Amusée)

Hi! Hi! Hi! Ensuite?


CHARLIE

Ensuite, il...

(CHARLIE referme le livre.)


LOLA

Oh! non!


CHARLIE

Pour ce soir, ça suffit, Lola.


LOLA

Oh! non, pas déjà? C'est là que

ça devient le plus intéressant.

S'il te plaît.


CHARLIE

(Grognant et chatouillant LOLA)

Grr! On lira la

suite demain soir.


LOLA

(Reprenant les bruits faits par CHARLIE pour imiter l'ogre)

Pom! Pom! Pom!

(Amusée)

Hi! Hi! Hi!

(CHARLIE éteint la lumière et se met au lit.)


CHARLIE

(Satisfait)

Ah...


LOLA

Tu le sais, toi, Charlie,

ce qu'il fait l'ogre après?


CHARLIE

Bonne nuit, Lola.


LOLA

Il fait quoi l'ogre après?

Tu le sais, Futé? Il fait

« Pom! Pom! Badaboum! »

Mais après, il fait quoi?

(LOLA est sur le point de s'endormir quand elle entend un gémissement. LOLA sursaute.)


LOLA

Ah! Ah!

(LOLA aperçoit une silhouette menaçante.)


LOLA

Charlie? Tu pourrais peut-être

allumer la lumière?


CHARLIE

Pourquoi?


LOLA

Parce que...

Parce que j'aime pas le noir.


CHARLIE

(Las)

Ah...

(CHARLIE allume. LOLA se rend compte que la silhouette menaçante n'était qu'une pile de jouets.)


LOLA

Ah! Ah, c'était que ça!

Quand c'est tout noir partout,

il y a de drôles de choses

qu'on voit. Et aussi, j'ai

entendu des drôles de bruits.


CHARLIE

(Réfléchissant)

Hum... Parmi toutes ces choses

qu'on voit la nuit, il y en a

qu'on aime beaucoup toi et moi,

comme les animaux. Il y a ceux

qui dorment toute la journée et

ceux qui sortent quand il fait

tout noir dehors.


LOLA

Ça existe?


CHARLIE

Mais oui. On dit que ce sont

des animaux nocturnes.

(LOLA s'imagine qu'elle est dans la forêt, la nuit, en compagnie de CHARLIE.)

(Un hibou hulule.)


LOLA

C'était quoi ce bruit?


CHARLIE

Un hibou. Regarde-le.


LOLA

(Amusée)

Hi! Hi! Hi!

(LOLA entend le bruit d'un froissement de feuilles.)


LOLA

Oh! Et là? J'adore

les « n'hérissons ».


CHARLIE

Ce sont des hérissons.

Eux, ils ne sortent que la nuit.


LOLA

Comme les renards!

(Amusée)

Hi! Hi! Hi!

En tout cas, je suis contente

de ne pas être une nocturne.

(LOLA interrompt sa rêverie. Nous sommes de retour dans la chambre.)


LOLA

J'aime bien que mes yeux

soient ouverts toute la journée

et fermés tout serrés la nuit

quand je suis fatiguée.

(LOLA bâille et se retourne dans son lit pour s'endormir. CHARLIE éteint la lumière.)

(LOLA entend un petit couinement.)


LOLA

(Inquiète)

Ah! Oh...

(LOLA entend un grincement.)

(Effrayée)

Ah!

(LOLA entend un froissement de feuilles.)


LOLA

(Terrifiée)

Ah! Aaah!!

(LOLA allume.)


CHARLIE

Lola! Mais que fabriques-tu?!


LOLA

J'aime pas être dans le noir.

Je te l'ai dit tout à l'heure.


CHARLIE

Mais il y a trop de lumière.

Comment veux-tu qu'on dorme?


LOLA

J'aime pas être dans le noir,

parce que j'ai peur.


CHARLIE

Il n'y a pas de quoi avoir

peur. Pour dormir, c'est mieux

dans le noir. La lumière gêne.


LOLA

T'es d'accord pour

qu'on mette la veilleuse?


CHARLIE

T'as pas eu besoin de

veilleuse depuis des années!

Tu sais bien que j'arrive pas

à dormir quand tu l'allumes.


LOLA

Oh... Juste pour cette nuit.


CHARLIE

Bon, d'accord. Allume-la.

Bon, ça te va?


LOLA

Tu relèves un peu le store?

(CHARLIE soupire de découragement, mais relève tout de même le store.)


LOLA

Merci!


CHARLIE

Est-ce que ce sera tout?


LOLA

Oui, c'est tout!

Euh... Non! Attends.

Va ouvrir la porte juste un

tout ti-ti-ti peu comme ça.


CHARLIE

Bon, d'accord.


LOLA

Merci beaucoup!

(Satisfaite)

Ah...

(CHARLIE se remet au lit.)


CHARLIE

(Soupir de fatigue)

Oh...

(Agacé)

Ah...

Je n'arrive pas à dormir!

Il y a trop de lumière, Lola.

Lola? Il y a trop de lumière et

ça va m'empêcher de dormir, moi!

Lola? Lola?

(LOLA s'est endormie. CHARLIE va baisser le store et fermer la porte sans faire du bruit.)


CHARLIE

(Cri de douleur)

Aaaah!!

(LOLA se réveille en sursaut.)


LOLA

Ah! Qui est là?


CHARLIE

Oh! Mon orteil!


LOLA

C'est toi, monsieur l'ogre?

(Terrifiée)

Aaah!


CHARLIE

Quel ogre? Lola, c'est moi!

(CHARLIE allume.)


CHARLIE

Tu as cru que j'étais un ogre?


LOLA

Oui, oui, je l'ai cru.

Charlie, l'ogre attend que ce

soit tout noir et puis il sort.

La preuve que c'est vrai,

je l'ai entendu marcher.


CHARLIE

L'ogre n'existe pas pour de

vrai. Il est dans ton livre.


LOLA

Si, il est là pour de vrai.

Il essaie de m'attraper.


CHARLIE

Mais non. Les ogres n'existent

pas. On ne les trouve

que dans les contes.


LOLA

Si. Il y a un ogre, là quelque

part. Je sais pas où, mais

il se cache ici dans la chambre.


CHARLIE

Et où d'après toi?


LOLA

Peut-être sous mon lit.


CHARLIE

Non, je ne vois rien.


LOLA

Dans le placard où il y a

toutes mes robes.


CHARLIE

Non.


LOLA

Il est absolument caché

derrière cette porte.


CHARLIE

Non, pas d'ogre ici.


LOLA

Dans le coffre à jouets?


CHARLIE

Non.


LOLA

Ma table?


CHARLIE

Non plus.


LOLA

Sur l'étagère?


CHARLIE

Non. Y a rien ni personne

de caché. Ça te rassure?


LOLA

Oui. Merci d'avoir cherché

et regardé partout. Je suis

complètement prête à fermer

les yeux et à m'endormir.

(Soulagée)

Ah...

(CHARLIE éteint la lumière et se met au lit.)


CHARLIE

(Satisfait)

Ah. Ouf!


LOLA

(En s'endormant)

Non, ne fais plus trembler

le sol en faisant: « Poum!

Poum! Poum! »

(LOLA rêve.)


CHARLIE

(Dans le rêve)

Quand la nuit tombe et qu'on

n'y voit plus rien dehors, c'est

alors que monsieur ogre sort du

bois pour piétiner les plates-bandes.

Badaboum! Badaboum!

(LOLA se réveille en criant.)


LOLA

(Terrifiée)

Aaaah! Au secours, Charlie!

Allume la lumière!

Allume tout de suite!


CHARLIE

Qu'est-ce qu'il y a?


LOLA

Je sais où il se cache,

l'ogre. Dans le noir.

C'est là qu'il se cache

pour m'écrabouiller. Alors moi,

je ne dormirai plus jamais,

jamais dans le noir! Ah...


CHARLIE

Tu dis que cet ogre te

poursuivait? Tu en es sûre?


LOLA

Oui, Charlie.


CHARLIE

Tu sais, j'ai lu beaucoup

d'histoires sur les ogres. C'est

vrai qu'ils sont énormes et

plein de poils, mais en général,

je peux te dire qu'ils sont

super super gentils.


LOLA

Dans mon livre, l'ogre

sortait du bois et piétinait

tout. Tu t'en souviens?


CHARLIE

Attends une minute.

On ne peut pas savoir.

On n'a pas lu jusqu'au bout.


LOLA

Oui, ça, c'est vrai.

(CHARLIE va chercher le livre.)


CHARLIE

Bon. Voyons voir ce qui arrive

ensuite.

(Lisant)

« L'ogre, aussi

énorme que maladroit, ouvrit

grand la bouche et se mit

tout à coup à bâiller. »

(LOLA s'imagine qu'elle est dans son livre.)


CHARLIE

(Lisant)

« Il était si épuisé d'avoir

couru dans tous les sens

qu'il voulait absolument

se reposer et dormir.

Mais les animaux, eux,

voulaient jouer! Ils avaient eu

toute la journée pour dormir à

poings fermés. Le pauvre ogre,

lui, ne pouvait pas trouver le

sommeil. Il lui était impossible

de dormir dans un tel vacarme.

Il essaya tout plein d'astuces

et compta même les moutons. »

(CHARLIE)

(Personnifiant l'ogre)

Un, deux, trois, quatre...

J'aurais pu m'endormir, mais

je sais compter que jusqu'à quatre.

(LOLA est cachée derrière un arbre et observe L'OGRE.)


LOLA

Il a une drôle de voix,

cet ogre. Il me fait rire!

(Amusée)

Hi! Hi Hi! Qu'il est drôle!


CHARLIE

(Lisant)

« Il se boucha les oreilles

avec des arbres qu'il déracina.

Mais il entendait toujours

beaucoup trop de bruits.

Il se mit alors à pleurer. »


CHARLIE

(Personnifiant l'ogre)

Tout ce que je demande, dit

l'ogre, c'est d'arriver à

m'endormir dans le silence

complet et sans un bruit, sans

un soupir. Personne ne veut

venir me chanter une petite

chanson? Je ne souhaite

qu'une berceuse et je pourrai

m'endormir gentiment. Mais je

suis tellement laid que je fais

fuir tous les animaux de la

forêt: les grenouilles,

les renards, les hiboux

et les hérissons.


LOLA

Le pauvre!


CHARLIE

(Personnifiant l'ogre)

Rien qu'une petite berceuse.

C'est pourtant facile à chanter.

Mais ils me trouvent si affreux

que je suis seul et sans ami.

(LOLA sort de sa cachette et s'approche de l'ogre.)


LOLA

Pauvre ogre tout vilain.

Moi, je veux bien te chanter

une berceuse!


CHARLIE

(Personnifiant l'ogre)

Sans rire? Tu veux bien? Tu

ferais ça pour moi, c'est vrai?


LOLA

Mais oui!


CHARLIE

(Personnifiant l'ogre)

Oh! Mais avant que

tu commences, d'abord,

j'enlève ça de mes oreilles.

(L'ogre enlève les arbres qu'il avait mis dans ses oreilles.)


LOLA

♪ La la la

Ogre, sois gentil ♪

♪ La la la

Ogre, va au lit ♪

♪ La la la

Ogre

Tu vas dormir ♪

♪ La la la

Ogre

Ferme tes petits yeux ♪

(LOLA interrompt sa rêverie. Nous sommes de retour dans la chambre.)

(LOLA est sur le point de s'endormir.)


CHARLIE

Ah! Super!


LOLA

Charlie?


CHARLIE

Hein?


LOLA

Est-ce que tu peux éteindre

toutes les lumières?

Parce que mon ogre et moi, on

n'arrive à bien dormir que quand

c'est tout noir.


CHARLIE

Bon. Voilà!


LOLA

Merci, Charlie.

(Soupir de satisfaction)

Ah...

(Générique de fermeture)

Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Age

Résultats filtrés par