Universe image Ciné TFO Universe image Ciné TFO

Ciné TFO

Watch the best movies on CinéTFO! Enjoy our selection of free movies to discover (again) classics and the best works of contemporary auteur films. For movies airing on TV, take a look at our CinéTFO Passport !

Official sitefor Ciné TFO
Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Oedipus

To the young dairy farmer Oedipus, women remain an enigma . . . Why, with her bothersome husband finally out of the way, did his mistress inexplicably run off?



Réalisateur: Paul Driessen
Production year: 2012

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Oedipe est un dessin animé produit par l'Office National du Film du Canada.


Titre :
Oedipe


La nuit, OEDIPE enfile une cagoule et se dirige vers une maison. Dans la chambre à coucher de la maison, une FEMME et son MARI s'apprêtent à se coucher. Le MARI enlève sa tête, la dépose sur sa table de chevet et s'endort. LA FEMME profite du sommeil de son MARI pour ouvrir discrètement la fenêtre et retourner se coucher. OEDIPE sort un couteau et entre par la fenêtre de la chambre. Il s'approche du lit et poignarde le MARI dans le ventre. Le MARI meurt. OEDIPE se couche à côté de LA FEMME. OEDIPE et LA FEMME s'embrassent amoureusement, puis se préparent à s'endormir. OEDIPE enlève sa tête et la place sur la table de chevet.


OEDIPE (Narrateur)

Euh... tout se passait comme

je l'avais prévu.

Et puis, euh... quand j'ai

enlevé ma tête, la dame a eu

une drôle de réaction.


LA FEMME hurle en voyant OEDIPE enlever sa tête et s’enfuit hors de la maison.


OEDIPE (Narrateur)

Pourquoi, je me suis demandé,

pourquoi elle s'enfuit

en courant?


Plus tard, OEDIPE passe devant les nombreuses portes d'un long couloir.


OEDIPE (Narrateur)

Un jour, elle m'aime,

un jour, elle ne m'aime plus.

Ah, dans ma pauvre tête,

ça arrête pas, jamais.

Peut-être on ne connaît pas

toujours bien...

Euh... qui on est.

Je crois que j'ai besoin

d'aide des gens qui s'y

connaissent en affaires de

coeur.


OEDIPE entre dans une des portes et y rencontre différents personnages loufoques.


OEDIPE

Euh...

Je m'appelle Oedipe et je...


TOUS

Salut, Oedipe!


OEDIPE

Oh... euh...

Salut à vous tous.

Je euh...

Je cherche à savoir

qui je suis.


OEDIPE s'assoit sur une chaise, enlève sa tête et la pose sur ses genoux.


OEDIPE

Peut-être que...

un retour sur le...


Dans un retour en arrière, OEDIPE se remémore les événements du passé. Toute l'action se déroule désormais à reculons.


OEDIPE (Narrateur)

Oui, je dois chercher

dans mon passé.


OEDIPE sort son couteau du ventre du mari et sort par la fenêtre à reculons.


Dans son lit, LE MARI bâille et remet sa tête sur ses épaules.


OEDIPE (Narrateur)

Ah, voyez, c'est lui, non?

Son homme mari

qui se couche pour la nuit.

Sa dernière nuit!

Et la dame...

elle le savait.


LE MARI sort du lit et entre dans la salle de bain à reculons.


LE MARI est dans un bain vide, avec de l'eau tout autour. À reculons, LE MARI sort du bain et l'eau retourne à l'intérieur de la baignoire. Le mari glisse sur du savon à reculons.


À reculons, LA FEMME entre au salon et s'assoit devant la télévision, où un film se termine. Des larmes retournent dans les yeux de LA FEMME. LE MARI entre au salon à reculons, s'assoit à côté de LA FEMME et rit en pointant la télévision.


OEDIPE (Narrateur)

Ah, vous voyez?

Elle pleure, il rit.

Ils ne vont pas bien

ensemble ces deux-là.

Oh non.


Dans la télévision, un film joue à reculons. Le film montre l'histoire de David et Goliath à reculons, puis l'histoire de Guillaume Tell à reculons.


LA FEMME écoute un bruit à la porte d'entrée. À reculons, elle va discrètement ouvrir la porte et embrasse OEDIPE, qui se trouve de l'autre côté.


OEDIPE (Narrateur)

Ce bruit à la porte,

on dirait quelqu'un qui

s'en va. Quelqu'un comme...

comme moi?

Alors, comment je suis entré

dans la vie de madame?

Excellente question.


À un autre moment, OEDIPE entre dans une pièce par la fenêtre à reculons. LA FEMME entre aussi par la fenêtre à reculons. OEDIPE et LA FEMME dansent jusque devant la porte d'entrée, où ils se caressent la main devant une bouteille de lait qu'OEDIPE vient porter.


OEDIPE (Narrateur)

J'étais, voilà...

J'étais le laitier.

Et elle... la dame

qui a répondu à la porte.


OEDIPE salue LA FEMME. LA FEMME referme la porte. On sonne à la porte. LA FEMME recule vers son MARI, qui joue à Guillaume Tell avec son chien.


OEDIPE (Narrateur)

Alors, pourquoi elle restait

avec lui?

Je dirais que... elle avait

peur de finir ses jours

comme le chien.


À un autre moment, LA FEMME est au pied d'un ravin. Et pleure auprès d'un trou en forme de chien. Le chien remonte jusqu'en haut du ravin, où LE MARI lui donne un coup de pied à reculons. LE MARI marche à reculons avec le chien dans les mains. LE MARI et OEDIPE se croisent.


Le mari entre à reculons chez lui, avec son chien dans les mains. Dans la cuisine, il pose le chien par terre et va s’asseoir à la table, où mange LA FEMME. À reculons, le chien saute sur la tête du MARI pour cherche une cuisse de poulet lancée par LA FEMME.


OEDIPE se rend à reculons au pied d'un arbre, enlève sa tête et la dépose à côté de lui.


OEDIPE (Narrateur)

Ah, voyez, ma tête!

Voilà le moment

où elle m'est revenue.


Le soleil se couche. OEDIPE s'endort.


OEDIPE (Narrateur)

Tandis que...

Tandis que je dormais.


La tête d'OEDIPE ouvre les yeux tandis que son corps ronfle encore. La tête d'OEDIPE rebondit à l'horizon.


OEDIPE (Narrateur)

Des fois,

je cherche de quelle manière

j'ai perdu ma tête.

Et je peux à peine me souvenir.


Toujours à reculons, le corps d'OEDIPE s'enfonce dans une jungle. Sa tête le suit en rebondissant.


Le corps d'OEDIPE traverse la jungle à reculons et se rend dans une ville. La tête d'OEDIPE le suit toujours.


À reculons, la tête d'OEDIPE rebondit dans la ville. Le corps d'OEDIPE cherche la tête.


À reculons, le corps et la tête d'OEDIPE sortent du village et montent une colline. Le corps d'OEDIPE tient un baluchon. Les parents d'OEDIPE pleurent et lui disent au revoir. Le corps OEDIPE retourne dans sa maison sans sa tête.


OEDIPE (Narrateur)

Ah oui, je crois que

j'étais encore tout petit.

Un petit garçon qui venait

de quitter sa maison.

C'est là que ça a commencé,

quand moi, je suis parti

À la recherche de ma tête.


À un autre moment, OEDIPE est encore bébé. À reculons, sa tête retourne à l'intérieur de la maison. La MAMAN d'OEDIPE sort de sa chambre à reculons et pose la tête d'OEDIPE à côté de son berceau. La MAMAN d'OEDIPE prend la tête d'OEDIPE et la lance à son corps comme un ballon. Le corps d'OEDIPE et la MAMAN jouent à se lancer la tête d'OEDIPE.


OEDIPE (Narrateur)

Euh... alors, ça...

c'est bizarre.

C'est elle, non?

Qui joue avec ma tête, juste

avant que ma tête me quitte.


À un autre moment, le PAPA d'OEDIPE tient bébé OEDIPE dans ses bras et lui arrache la tête. La MAMAN d'OEDIPE vient tout juste d'accoucher.


OEDIPE (Narrateur)

Ah, un petit bébé.

Peut-être c'est moi.

Ah, oui... merci...

Avec la tête, c'est...


Le PAPA d'OEDIPE remet le corps du bébé à l'intérieur de la MAMAN.


OEDIPE (Narrateur)

Aïe, pardon! Euh, non...

Euh... monsieur?

Mons... monsieur!

Je ne...

Euh... oups...


Le PAPA d'OEDIPE embrasse la tête du bébé.


OEDIPE (Narrateur)

Ah non, s'il vous plaît...

Mais qu'est-ce que...?


Le PAPA d'OEDIPE lance la tête du bébé à l'intérieur de la MAMAN.


OEDIPE (Narrateur)

Argh! Alors...


OEDIPE est de retour dans la salle avec les personnages loufoques.


OEDIPE

C'est ma mère!


UN HOMME

Sa mère...?


UNE FEMME

Toujours la mère.


Début générique de fermeture


OEDIPE (Narrateur)

Bon, oui, c'est sûr.

J'étais surpris

que c'était ma mère.

Naturellement, c'est...

Bon. Je, euh...

Quand je suis

dans cette réflexion-là,

c'est comme...

Boum, ça fait boum.

Et je pense: OK.

Mais je parle un peu

dans le groupe. Lundi, ça va,

je fais le café. Quand je

mets le lait, je fais: "Oh, le

lait!" C'est complexe.

Le lait... C'est le lait de

qui? Est-ce que c'est le lait

de ma maman? Non.

C'est le lait d'une vache,

c'est clair. Je prends mon

café. Et des fois, ça va,

ça va.


Fin générique de fermeture

Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Age
  • Category Cinéma
  • Category Fiction

Résultats filtrés par