Universe image Ciné TFO Universe image Ciné TFO

Ciné TFO

Watch the best movies on CinéTFO! Enjoy our selection of free movies to discover (again) classics and the best works of contemporary auteur films. For movies airing on TV, take a look at our CinéTFO Passport !

Official sitefor Ciné TFO
Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Paris, Texas

A man suddenly resurfaces after a four-year absence, for which he gives no explanation when his brother comes to find him. After picking up the man’s son in Los Angeles, they set off for Texas to look for Jane, the boy’s mother.



Réalisateur: Wim Wenders
Acteurs: Harry Dean Stanton, Nastassia Kinski, Aurore Clément
Production year: 1984

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Texte informatif 

(Vote unanime du jury, ovation du public et de la presse Prix de la critique internationale Palme d'or XXXVIIe Festival de Cannes)


Début générique d'ouverture


Titre :
Paris, Texas


On survole le Grand Canyon. Un homme marche seul. C'est TRAVIS HENDERSON.


Un aigle s'est posé sur un rocher tout près. TRAVIS regarde l'aigle avant de prendre une gorgée à même un bidon qu'il tient à la main.


TRAVIS referme le bouchon de son bidon, puis le laisse tomber sur le sol et reprend sa route à pied.


Fin du générique d'ouverture


TRAVIS arrive sur une propriété privée, clôturée avec du fil barbelé. TRAVIS trouve un robinet extérieur, ouvre le robinet, mais l'eau ne coule pas. TRAVIS se dirige alors vers le bâtiment qui se trouve sur la propriété et entre à l'intérieur. C'est une station service au milieu du désert. À l'intérieur, un bar, une table de billard poussiéreuse, un réfrigérateur et un panneau qui explique que la poussière est inhérente à l'endroit.


TRAVIS ouvre le réfrigérateur et ne voit que de la bière. TRAVIS ouvre un la porte d'un congélateur, prend une poignée de glaçon et la porte directement à sa bouche. TRAVIS croque la glace quelques secondes et s'effondre.


Un VIEIL HOMME assis dans un fauteuil à bascule réagit.


LE VIEILHOMME

(Propos en anglais)

What the hell?


LE VIEIL HOMME s'approche de TRAVIS toujours inconscient. [LE VIEIL HOMME pousse TRAVIS du pied, sans conviction.


LE VIEIL HOMME

Hey...


À l'intérieur du cabinet du DR. ULMER, TRAVIS est couché sur une table d'examen.


DR. ULMER

De quel côté de la frontière

tu es?

Tu as un nom?

On a dû te couper la langue.

Ou alors, tu as quelque chose

à cacher.

Parce que c'est sûr:

tu m'entends très bien.

Walter A. Henderson.

Je vais te poser une dernière

question. Tu vois cette carte?

C'est toi? C'est un parent à toi?

Je vais appeler ce numéro

et voir si on peut me dire

qui tu es. Je n'ai pas assez de lits

pour des muets.


Le DR ULMER sort du cabinet et va téléphoner.


Ailleurs, WALT HENDERSON parle dans un téléphone portable.


WALT

Propos en anglais

Uh... What?

Où se trouve votre hôpital

exactement? C'est où, ça?

Bon, je viens le plus vite possible.

Dites-lui que j'arrive, hein?


WALT est à l'extérieur d'un entrepôt et se dirige vers l'intérieur où ANNE parle avec un employé.


WALT

Anne …

J'ai reçu un coup de fil

incroyable.


ANNE

(Propos en anglais)

Who from?


WALT

D'un hôpital dans le sud du Texas.

Terlingua ...

Ils ont trouvé Travis.


ANNE

(Propos en anglais)

Oh no...

Qu'est-ce que tu vas faire?


WALT

Je vais le chercher.


ANNE

Oh Walt.


DR. ULMER

Qu'est-ce que tu veux?

Je ne peux pas le laisser là-bas!


ANNE

Et Hunter?

Qu'est-ce que je dois lui dire?


WALT

Que je suis en voyage d'affaires.


ANNE

Non, pour Travis.


WALT

Tu devrais lui dire la vérité.


WALT est à bord d'un avion. Plus tard en soirée, WALT est arrêté à une station service, en train de consulter une carte routière déposée sur le toit d'une voiture. WALT tient un café.


WALT

La 10 jusqu'à Van Horn, la 90,

à Alpine, la 118 vers le sud …

Terlingua!


WALT replie la carte routière et monte dans la voiture.


Sur la route qui traverse le désert, WALT arrive à la clinique du Dr. ULMER.


Quelques roulottes et un ou deux bâtiments laisse croire qu'il s'agit d'une petite localité. WALT descend de voiture, le DR ULMER sort d'une roulotte et vient à sa rencontre.


DR. ULMER

Vous devez être le frère du muet.


WALT est intrigué par le mot muet.


DR. ULMER

On n'en a pas tiré un son.

Il doit avoir de drôles

de salades?


WALT

Je ne sais pas. Je ne l'ai pas vu

depuis quatre ans.


DR. ULMER

Pas possible!

Il en arrive, à un homme,

en quatre ans.

Toutes sortes d'ennuis.

Des ennuis qui coûtent cher.

Dans cette contrée,

un homme s'attire des pépins,

et ça peut coûter pour l'en sortir …

Vous me comprenez.


WALT

Je ne comprends pas.

Venez-en au fait,

j'aimerais voir mon frère.


DR. ULMER

D'abord, je voudrais vous

demander … Votre frère a-t-il

jamais eu un accident de voiture?


WALT

Un accident? Non,

pas que je sache.


DR. ULMER

Alors, il a dû se frotter

à de drôles d'oiseaux.


WALT

J'aimerais voir mon frère,

maintenant.


DR. ULMER

Il a disparu.


WALT

Quoi, il n'est pas ici?

Et j'ai fait tout ce chemin?


DR. ULMER

Il est parti ce matin à l'aube.

Cela dit, nous avons ses affaires.

Mises de côté.

Nous serons heureux

de vous les remettre,

aussitôt réglée

notre petite récompense …


WALT est stationné en bordure de la route dans le désert. WALT s'allume une cigarette et fouille dans le sac d'objet remis par le Dr ULMER. WALT trouve un série de trois photos de TRAVIS en compagnie de JANE et HUNTER, prises dans un photomaton.


WALT démarre et quitte Terlinga.


TRAVIS marche seul en suivant une ligne électrique dans une prairie. TRAVIS traverse une petite route mais continue par la prairie.


Un peu plus tard la voiture de WALT passe par la route que TRAVIS a traversée.


TRAVIS continuant de suivre la ligne électrique arrive de nouveau au bord de la route au moment même où WALT passe en voiture.


La voiture s'arrête. WALT descend tandis que TRAVIS continue de marcher sans faire attention.


WALT

Travis! Travis, hey!

Tu ne me reconnais pas?

Ton frère Walt.

Qu'est-ce qui a pu t'arriver?

Tu as un air de déterré.

Viens, montons en voiture …


TRAVIS suit WALT vers la voiture. WALT ouvre la portière, mais TRAVIS semble réticent à monter.


TRAVIS monte dans la voiture, mais s'assoit sur la banquette arrière.


WALT, assommé, referme la portière du passager avant, monte dans la voiture et démarre.


WALT

Tiens, tes affaires.

(En tendant le sachet à TRAVIS)

Je les ai récupérées à la clinique.

Sacré endroit pour atterrir.

Je te comprends de t'être tiré.

On a pas mal de chemin,

tu ne vas pas la boucler

tout le temps?

Je me sentirais seul.

Si tu me disais où tu as disparu

ces quatre ans?

Tu as vu Jane?

Tu lui as parlé?

Anne et moi …

on avait à peu près renoncé.

On te croyais mort, vieux.


Sur la banquette arrière, TRAVIS reste muet.


La voiture de WALT est stationnée devant une maisonnette. WALT ouvre la portière et TRAVIS descend. WALT et TRAVIS entre dans la maisonnette.


Dans la maisonnette, WALT regarde les installations. TRAVIS reste debout sans rien dire. WALT s'assoit sur un des lits et TRAVIS l'imite.


WALT

(Propos en anglais)

That's pretty here...

OK.

Peut-être que tu veux

faire ta toilette?

Prendre une douche?

Je vais t'acheter des vêtements.

Ça ne serait pas du luxe.

Tu fais quelle pointure?

Probablement une de plus.


WALT va s'asseoir près de TRAVIS et compare son pied à celui de TRAVIS. TRAVIS porte des sandales rafistolées et usées avec des chaussettes percées.


WALT

Cette barbe, ça sort d'où?

Drôlement chic.

Un saut en ville, et je suis là.

Ça me prendra un instant.

Tout ira bien, Travis?

Je reviens.


TRAVIS regarde son frère partir.


WALT roule dans une zone habitée et s'arrête à un magasin général.


Dans la maisonnette, TRAVIS s'apprête à faire sa toilette.


Quelques instants plus tard, TRAVIS est dehors près de la route qui mène aux petits motels et marche en s'éloignant.


De retour à la maisonnette, WALT revient. La porte est ouverte et l'eau coule dans la salle de bain. WALT porte un carton sous son bras et le dépose sur le lit.


WALT regarde dans la salle de bain. Le jet de douche coule, mais TRAVIS est absent. WALT ferme le robinet de la douche.


WALT retourne du côté chambre reprend les paquets et son bagage et sort. Au même moment, un train passe au loin.


WALT

(Propos en anglais)

Damn it!


WALT se précipite vers sa voiture et repart à la recherche de TRAVIS.


TRAVIS marche le long de la voie ferrée. WALT a garé sa voiture et sort en regardant son frère marcher.


WALT s'approche de TRAVIS.


WALT

Tu veux me dire où tu vas,

Travis? Qu'y a-t-il par là?

Il n'y a rien du tout!

Tu ne me fais pas confiance?

J'essaie simplement de t'aider,

Travis. Viens, tout va bien.

Viens dans la voiture.


WALT roule sur une route vers le soleil couchant.


WALT arrête la voiture à un kiosque de location de motels.


TRAVIS, propre et frais rasé, est assis sur le bord du lit dans ses habits neufs. TRAVIS tourne la tête et se voit dans un miroir posé sur le mur.


WALT sort de la pièce attenante à la chambre de TRAVIS.


WALT

C'est bon, des habits neufs.


WALT marche vers une cabine téléphonique.


WALT

Hunter, c'est papa.

Je te croyais au lit.

Devine qui je suis venu voir

au Texas? Ton père.

Tu te souviens de ton père


VOIX DE HUNTER

Pas du tout. Il était maigre.


WALT

Tu sais quoi?

Je vais l'amener à la maison.


TRAVIS et WALT ont terminer leur repas dans un restaurant de bord de route.


TRAVIS ne dit rien, mais il sourit.


WALT

Travis … Tu te souviens

de ton petit garçon, Hunter?

Il vit avec nous.

Avec Anne et moi.

Depuis ta disparition.

Nous ne savions pas quoi faire,

alors nous l'avons gardé.

Un beau jour, il était devant

la porte. Il a seulement pu dire

qu'on l'avait amené en voiture.

Il ne savait pas ce qui vous était

arrivé, à toi et à Jane.

Nous avons tout fait

pour vous retrouver.

Jane avait disparu, elle aussi.

Nous ne savions pas quoi faire.

Travis … Je ne sais pas

si tu as eu des ennuis,

ce qui a pu se passer.

Mais bon sang, je suis ton frère.

Avec moi, tu peux parler.

J'en ai assez de parler tout seul.


De retour au motel, TRAVIS regarde par la fenêtre pendant que WALT dort dans un lit de la pièce adjacente.


C'est l'aube et il pleut à l'extérieur.


Plus tard, WALT et TRAVIS roulent en voiture et s'arrêtent à une station service.


WALT

Ras-le bol, de ton numéro de muet.

Tu peux parler!

Moi aussi, je peux me taire.

On ne dira pas un mot

pendant tout le voyage.


TRAVIS

Paris.


WALT

(Propos en anglais)

What?


TRAVIS

Paris.


WALT

Paris?


TRAVIS

Tu es jamais allé à Paris?


WALT

No.


TRAVIS

On peut y aller maintenant?


WALT

C'est un peu hors du chemin.


WALT regarde une carte routière.


WALT

Je ne suis même pas

allé en Europe.

Anne a toujours voulu,

elle est française, tu sais?

Mais on ne trouve pas le temps.

La boîte ne me laisse pas souffler.


WALT laisse la voiture dans un stationnement à l'aéroport. WALT ouvre la portière à TRAVIS pour le faire descendre.


WALT

(Propos en anglais)

Let's go, Trav.

Qu'est-ce qu'il y a?


TRAVIS

Où on va?


WALT

On prend l'avion pour L.A.

Tu n'as pas peur de voler?


TRAVIS

On va quitter le sol?

Pourquoi?


WALT

C'est trop loin par la route.

Deux jours de plus.

Je n'ai pas le temps.


TRAVIS

Pourquoi?


WALT

C'est plus simple par avion.

Plus rapide.

(Propos en anglais)

Come on.


L'avion est sur le tarmac. Les voix de WALT et d'une AGENTE DE BORD parviennent au travers du bruit des moteurs de l'avion.


WALT

J'essaie de te ramener!

Après, tu feras ce que tu voudras.

Tu ne peux pas refuser de partir!

Tu n'es plus dans le désert!

Ça ne se fait pas!

Tu n'es pas tout seul.


UNE AGENTE DE BORD

Vous retardez tous ces gens!


WALT

Excusez-moi!

Ça commence à devenir ridicule.


La porte de l'avion s'ouvre. TRAVIS et WALT descendent de l'avion et marche sur le tarmac.


TRAVIS

Tu vas me laisser?


WALT

Non, je ne vais pas te laisser.


TRAVIS

Tu peux, ça ne fait rien.


Dans l'aéroport, WALT parle avec ANNE au téléphone.


WALT

Je ne sais pas, chérie.

Il a paniqué, c'est tout.

Inutile, ce n'était pas l'avion.

Il descendrait de nouveau.

On va devoir rentrer en voiture.

Ça prendra bien deux jours.


TRAVIS est appuyé sur un mur et joue avec les abreuvoirs juste à côté de lui.


WALT et une EMPLOYÉE de la compagnie de location d'autos marchent dans le stationnement réservé à la compagnie.


L'EMPLOYÉE DE LOCATION D'AUTOS

Pourquoi tenez-vous à la même voiture?

Elles sont pareilles.

Ce sont toutes des Thunderbird,

des Oldsmobile, des Chevrolet …

Je ne suis même pas sûre

de la retrouver.


WALT

Mon frère a laissé

quelque chose dans la voiture.


L'EMPLOYÉE DE LOCATION D'AUTOS

Nos objets trouvés

vont s'en charger.


WALT

Non, il nous faut la même voiture.


L'EMPLOYÉE DE LOCATION D'AUTOS

Je ne peux pas la retrouver!


WALT

Pourquoi pas?

Vous avez son numéro.

Donnez-le-nous.


L'EMPLOYÉE DE LOCATION D'AUTOS

Vous ne pouvez pas enter dans le parking.


WALT

Nous y sommes déjà!


L'EMPLOYÉE DE LOCATION D'AUTOS

Je dois vous demander de revenir au bureau.


WALT

Travis!


TRAVIS

(Propos en anglais)

What?


WALT

On n'aura pas la même voiture.


TRAVIS

Il nous la faut. Comment faire

avec une autre voiture?


WALT

Donnez-nous le numéro!

Soyez gentille!

Bon, le numéro est 667 DJP.


TRAVIS

Le capot est cabossé.


L'EMPLOYÉE DE LOCATION D'AUTOS

(Propos en anglais)

Yes it does.


WALT et TRAVIS ont repris la route.


WALT

(Propos en anglais)

What's that?


TRAVIS

(Propos en anglais)

What?


WALT

Qu'est-ce que tu tiens?


TRAVIS

Une photo.


WALT

Une photo de quoi?


TRAVIS

Une photo de …de Paris.

Une photo d'un morceau de Paris.


WALT

Où tu as eu une photo de Paris?

Je peux voir? Ça, c'est Paris?

On dirait le Texas.


TRAVIS

C'est ça.


WALT

Paris, Texas?


TRAVIS

Sur la carte.


WALT

Ça existe: Paris, Texas?


TRAVIS

C'est là!


WALT

Pourquoi tu as une photo

d'un terrain à Paris, Texas?


TRAVIS

C'est à moi.


WALT

Je sais, mais où l'as-tu trouvée?


TRAVIS

Je l'ai achetée par correspondance.

Il y a longtemps.


WALT

Tu as acheté une photo

d'un terrain vide?


TRAVIS

Non, j'ai acheté la terre.


WALT

Tu as acheté ce terrain?

Fais voir. Il n'y a rien.


TRAVIS

Vide …


WALT

Qu'est-ce qui t'a pris d'acheter

un terrain nu à Paris, Texas?


TRAVIS

Hum … J'ai oublié.


WALT rend la photo à TRAVIS.


WALT et TRAVIS roulent la nuit.


TRAVIS

Tu te souviens du premier nom de maman?


WALT

Mary.


TRAVIS

Je sais. Non, avant …

qu'elle rencontre papa.


WALT

Son nom de jeune fille?

Tu as oublié son nom

de jeune fille?

Sequine.


TRAVIS

Espagnole?


WALT

Son père l'était.


TRAVIS mange un burger assis à la terrasse d'un restaurant de bord de route. WALT vient s'asseoir près de TRAVIS.


WALT

Incroyable!

Tu t'es décidé à manger!

Tu manges et tu parles!

Tu seras bientôt revenu

chez les vivants.


TRAVIS

Tu veux que je conduise?


WALT

Oui. Tu te souviens?


TRAVIS

Mon corps se souvient.

Tu pourras dormir.


WALT

OK.


WALT bâille, assis du côté passager, pendant que TRAVIS conduit.


WALT

Trav … Tu es peut-être prêt

à me dire ce qui t'est arrivé

ces quatre ans?


TRAVIS

Non, pas encore.


Dans une zone désolée et désertique qui ressemble plutôt à un cimetière d'autos, WALT se réveille, seul dans la voiture.


WALT sort de la voiture.


WALT

Travis!


TRAVIS

(Propos en anglais)

What?


WALT rejoint TRAVIS qui est assis sur un vieux camion rouillé. [WALT

Où on est?

Que s'est-il passé?

On a quitté la route?

Je ne peux pas dormir cinq minutes!

Où tu as tourné?


TRAVIS

Je ne sais pas.

Il n'y avait pas de nom.


WALT

Formidable.

On est en plein désert Mojave,

dans un endroit sans nom!


TRAVIS

Je peux retrouver la route.


De retour sur la route, la voiture s'arrête près d'un chemin de fer. TRAVIS est au volant.


WALT

Il faut que je te parle de Hunter.


TRAVIS

Il a quel âge?


WALT

Il aura huit ans en janvier.


TRAVIS

Il a sept ans.


WALT

Ce dont je veux te parler,

c'est …

Il fait partie de la famille

maintenant. Anne et moi,

on est comme ses parents.


TRAVIS

Anne est ta femme?


WALT

Oui. Tu te souviens d'elle?


TRAVIS

Non. Il croit que tu es son père?


WALT

(Propos en anglais)

Well …

Anne lui a dit que tu venais.


TRAVIS

Il me prend pour qui?


WALT

Je lui ai dit que tu es son père.

Mais tu sais …

Tu es resté parti longtemps,

Travis.


TRAVIS

Combien de temps?

Tu le sais?


WALT

Quatre ans.


TRAVIS

Ça fait longtemps, quatre ans?


WALT

Pour un petit garçon, oui.

La moitié de sa vie.


TRAVIS

La moitié de la vie d'un garçon.


La voiture s'approche d'un carrefour. La circulation se densifie.


TRAVIS

Je me souviens!


WALT

(Propos en anglais)

What?


TRAVIS

Pourquoi j'ai acheté ce terrain.


WALT

(Propos en anglais)

Oh, why?


TRAVIS

Maman m'a dit un jour que

c'est là qu'elle et papa,

pour la première fois,

ont fait l'amour.


WALT

À Paris, Texas?


TRAVIS

(Propos en anglais)

Yeah!


WALT

Elle t'a dit ça?


TRAVIS

Alors … je me suis dit

que c'est là que j'ai commencé.

Moi, Travis Clay Henderson.

Ils m'ont donné ce nom.

J'ai commencé là-bas.


La voiture s'arrête au bord de la route. TRAVIS et WALT change de place. WALT reprend le volant.


WALT

Paris, Texas.


TRAVIS

Yeah.


WALT

Tu penses que tu as été conçu

là-bas? Tu as peut-être raison.


TRAVIS

Papa avait une blague là-dessus.


WALT

(Propos en anglais)

What was the joke?


TRAVIS

Il présentait maman comme la fille

qu'il avait connue à Paris.

Et puis il attendait … pour dire

“Texas”, que tout le monde pense …

que tout le monde pense

qu'il parlait de Paris, France.

Ça le faisait toujours bien rire.


La journée s'achève, WALT est toujours au volant, et TRAVIS côté passager.


TRAVIS

Alors tu vis à Los Angeles?


WALT

Oui, on vit dans les faubourgs,

mais je travaille en ville.


TRAVIS

Qu'est-ce que tu fais?


WALT

Des panneaux publicitaires.


TRAVIS

C'est toi qui les fais?

Je les aime beaucoup,

il y en a de très beaux.


WALT

Je ne suis pas le seul à en faire.


La voiture monte une allée dans la ville et stationne dans l'espace prévu près de la maison de WALT.


TRAVIS et WALT descendent de voiture. WALT montre le chemin.


WALT

C'est bien, hein?

On est là depuis trois mois.

Mais ça nous a coûté les yeux de la tête.

C'est comme ça, à L.A.


WALT entre dans la maison, suivi de TRAVIS.


WALT

(Propos en anglais)

Hi, baby.

Tout va bien ici?


ANNE

Sauf que tu nous as manqué.


WALT

Vous aussi.

(Propos en anglais)

(En faisant signe d'avancer)

Come in.


ANNE

Travis.

(En embrassant TRAVIS)

Nous nous demandions

si nous te reverrions jamais.

Ça fait si longtemps.

Tu as fait bon voyage?


TRAVIS

Oui, c'était bien.


HUNTER est à l'étage et descend l'escalier timidement.


ANNE

Hunter?

Voici Travis.


HUNTER

Hi.


TRAVIS

Hi.

(Au dîner, la famille est réunie à table.)


ANNE

Il devait faire chaud

dans le désert Mojave.

C'est bête d'être venus

en voiture.

Qu'est-il arrivé?


WALT

Travis ne tenait pas

à prendre l'avion.


ANNE

Je te comprends.

Je ne supporte plus les avions.

Surtout depuis qu'on vit ici.

On n'entend que des avions,

toute la journée.


HUNTER

J'aime les avions.


ANNE

Tu prenais l'avion, autrefois?


TRAVIS fait signe que non.


ANNE

Je me rappelle que Jane

m'a dit que vous étiez allés

ensemble en avion à Dallas …

ou ailleurs.

Je me trompe peut-être.


HUNTER s'amuse dans sa chambre. En se penchant, HUNTER voit TRAVIS sur le palier qui regarde les photos sur le mur.


WALT

Il n'a pas dormi dans un lit

depuis qu'on est en route,

je te jure.

Ce n'est même pas la peine.


ANNE

Où dormait-il alors?


WALT

Il ne dort pas.


ANNE

Il doit dormir quelque part!


WALT

Il ne s'en servira pas,

à mon avis.


ANNE

Il finira par se fatiguer!

Voilà une serviette,

des sous-vêtements

et des chaussettes de Walt.

(En faisant la bise)

Good night.


TRAVIS

Thank you.


WALT

Je vais dormir.

Fais de beaux rêves.


TRAVIS chante en espagnol en lavant la vaisselle.


De sa chambre, ANNE tend l'oreille.


TRAVIS ramasse toutes les chaussures de la maison.


Le soleil se lève sur les chaussures de toute la famille, alignées sur un muret donnant sur la terrasse. TRAVIS est assis par terre et regarde dans des jumelles. ANNE vient le rejoindre.


ANNE

Tu les as cirées!

C'est très gentil, Travis.

Tu veux entrer prendre

le petit-déjeuner?

Tu n'as pas faim?


TRAVIS répond à ANNE en hochant de la tête.


ANNE

Il y a des gaufres aux fraises.

Tu aimes ça?

Tu en veux?

Il y a du café chaud sur le feu.


TRAVIS

Regarde le camion!


ANNE donne un baiser sur la joue de TRAVIS et retourne à l'intérieur.


HUNTER observe TRAVIS. TRAVIS se retourne et salue HUNTER.


TRAVIS

Hi.


HUNTER retourne vers la maison.


TRAVIS regarde les atterrissages et décollages à l'aéroport avec ses jumelles.


WALT s'approche du muret où les chaussures sont alignées.


WALT

Tu vis à la dure, hein?

Tu les as astiquées?

Je peux t'avoir un boulot

à l'aéroport.


TRAVIS

Tu échanges ces bottes neuves

contre ces vieilles?


WALT

Oui, vas-y.


WALT tend ses vieilles bottes à TRAVIS qui les enfile aussitôt.


WALT de son côté va s'asseoir pour enfiler ses chaussures de sport et retourne à l'intérieur.


TRAVIS compare ses bottes à celles de HUNTER.


ANNE

Travis. Je file,

j'emmène Hunter à l'école.

On revient dans l'après-midi.

Le numéro de bureau de Walt

est sur la table. À tout à l'heure.


TRAVIS

OK.


ANNE

Bye.


TRAVIS réaligne les chaussures sur le bord du muret pour qu'il n'y ait pas d'espace perdu. Puis il se retourne soudainement et court vers l'avant de la maison.


TRAVIS

Anne.


ANNE et HUNTER sont sur le point de monter dans la voiture.


ANNE

Yeah?


TRAVIS

Je me disais … je pourrais

chercher Hunter à l'école

et on rentrerait à pied ensemble,

s'il veut bien.


ANNE

C'est superbe.


HUNTER

Je ne veux pas rentrer à pied.

Tout le monde rentre en voiture.


ANNE

Allons, ça ne te fera pas de mal

de marcher une fois dans ta vie.


HUNTER

Non, je ne veux pas.


ANNE

Mais si!

Il t'attendra à la sortie.

Walt te dira où c'est.

Ce n'est pas loin.

Monte, Hunter.

On est en retard.


TRAVIS regarde la voiture s'éloigner.


À la sortie des classes, TRAVIS attend HUNTER devant l'école. TRAVIS voit HUNTER de l'autre côté de la rue avec un ami.


HUNTER

Je peux venir avec toi?


L'AMI DE HUNTER

(Propos en anglais)

Sure.


Les deux enfants se précipite vers une voiture et montent à l'intérieur.


TRAVIS reste seul de l'autre côté de la rue et repart vers la maison.


Le soir venu, TRAVIS est attablé avec ANNE.


ANNE

Je suis désolée, Travis.


TRAVIS

Ce n'est pas facile pour lui.


WALT ouvre la porte qui mène au garage.


WALT

Ça va, Anne. Il est ici.


HUNTER est assis dans une voiture remisée au garage, à la place du conducteur. WALT s'approche de lui.


WALT

Qu'est-ce que tu fais?


HUNTER

Je conduis.


WALT

Tu vas où?


HUNTER

Je conduis, c'est tout.


WALT

Tu ne te caches pas ici?


HUNTER

Non.


WALT

Hunter, Travis est ton vrai papa.

Tu sais ça, non?


HUNTER

Quand va-t-on construire

des astronefs comme des voitures?


WALT

Je te pose une question.

Tu peux répondre?


HUNTER

(Propos en anglais)

What?


WALT

Travis est allé te chercher à l'école,

il voulait rentrer avec toi.


HUNTER

Personne ne rentre à pied.


WALT

Ce n'est pas la question.

Travis est ton vrai papa

et il veut te parler.


HUNTER

De quoi?


WALT

Bon, viens dîner.


WALT ouvre la portière et HUNTER sort en soupirant.


WALT

Tu te rappelles notre visite,

il y a cinq ans?


TRAVIS

(Propos en anglais)

No.


WALT

Toi et Jane, vous étiez au Texas,

sur la côte. Hunter avait trois ans.

Tu ne te souviens pas?


TRAVIS

(Propos en anglais)

No.


HUNTER

Moi, si.

On est allés à la pêche.


WALT

J'ai fait du super-8

pendant le voyage.

Tu veux peut-être le regarder.


TRAVIS

Qu'est-ce que c'est?


WALT

Des films. Du super-8.


ANNE

Walt. Peut-être que Travis

ne veut pas …


WALT

(Propos en anglais)


Why?


ANNE

Peut-être qu'il veut attendre

avant de voir …


WALT

À lui de décider.

Je pensais qu'il aimerait.


TRAVIS

Du cinéma? Bien sûr.


WALT

Il y a des plans superbes

de Hunter.


HUNTER

Je l'ai déjà vu.


WALT

Eh bien, tu vas le revoir.

Aide-moi à monter le projecteur.


WALT, ANNE et TRAVIS regardent ensemble le petit film où : « WALT qui conduit sans les mains. TRAVIS est assis à côté dans la voiture. TRAVIS porte un chapeau de cowboy qu'il met sur la tête du petit HUNTER assis sur les genoux de Anne. »


TRAVIS se retourne et regarde HUNTER assis plus loin dans la cuisine.


ANNE dans le salon, se regarde, plus jeune, en train de mettre le chapeau sur la tête de WALT qui conduit la voiture.


HUNTER regarde de loin les images de sa mère et de son père biologiques.


Le petit HUNTER est assis sur les genoux de TRAVIS à la place du conducteur. C'est HUNTER qui tient le volant.


HUNTER

C'est moi qui conduis.


TRAVIS

Tu seras bon.


WALT assis à côté du projecteur sourit.


Le film montre une famille heureuse : Deux frères et leurs épouses et un enfant heureux. Deux couples très heureux au bord de la mer.


TRAVIS ne regarde plus, il baisse la tête, songeur.


Les images d'un passé heureux continuent de défiler.


HUNTER regarde TRAVIS qui lui répond par un sourire.


Puis ce sont les images du bambin de trois ans, souriant que HUNTER regarde.


Le petit HUNTER danse sur un quai avec son papa, TRAVIS.


Le film s'arrête. HUNTER est debout tout à côté de TRAVIS et la lumière revient. HUNTER va plus loin.


ANNE

Au lit, Hunter.


HUNTER

Mom ...


ANNE

Sans discuter.

Il est 10 h passées.


HUNTER

Bonne nuit, papa.


HUNTER embrasse WALT et s'approche de TRAVIS, en se penchant vers lui.


HUNTER

Bonne nuit, papa.


ANNE aide HUNTER à se mettre au lit.


HUNTER

Tu crois qu'il l'aime toujours?


ANNE

Comment veux-tu que je le sache?


HUNTER

Je crois que oui.


ANNE

Pourquoi?


HUNTER

Sa manière de la regarder.


ANNE

Quand il l'a vue dans le film?


HUNTER

Oui, mais ce n'est pas elle.


ANNE

Comment ça?


HUNTER

Ce n'est qu'elle dans un film …

il y a longtemps …

“dans une galaxie lointaine”.


Dans la cuisine, TRAVIS essuie la vaisselle.


Le lendemain, TRAVIS est assis dans le salon et regarde des journaux et des revues pendant que CARMELITA, la femme de ménage, nettoie les portes vitrées.


CARMELITA

Que cherchez-vous?


TRAVIS

Je cherche … “le” père.


CARMELITA

Votre père?


TRAVIS

Non, un père, simplement.

N'importe lequel.

Ça ressemble à quoi?


CARMELITA

Il y a toutes sortes de pères.


TRAVIS

Un seul me suffira.


CARMELITA

Vous croyez le trouver là-dedans?


TRAVIS

Je ne sais pas où chercher.


CARMELITA

Je vois. Vous voulez avoir l'air

d'un père?


TRAVIS

Yeah.


Dans la chambre de WALT, devant le miroir, TRAVIS essaie d'avoir l'air d'un père en essayant un chapeau différent.


CARMELITA

Dites-moi: vous voulez être

un père riche?


TRAVIS

Euh … No.


CARMELITA

Pauvre?


TRAVIS

Entre les deux.


CARMELITA

Il n'y a pas “d'entre-les-deux”.

On est un père soit riche,

soit pauvre.


TRAVIS

Riche.


CARMELITA sort une veste de la penderie et la donne à TRAVIS qui l'enfile. TRAVIS pratique sa démarche et son maintien en défilant devant CARMELITA.


CARMELITA

Souvenez-vous d'une chose:

pour être un père riche,

il faut garder la tête haute,

ne jamais regarder par terre.

Un peu plus haut!

Il faut marcher raide.


CARMELITA continue de conseiller TRAVIS en espagnol.


TRAVIS

Avec dignité!


CARMELITA

C'est ça!


TRAVIS attend devant l'école. Il est vêtu d'un complet clair et le chapeau assorti. TRAVIS fait des pitreries avec son chapeau. HUNTER sourit de l'autre côté de la rue.


L'AMI DE HUNTER

Qui c'est, ce type?

Tu le connais?


HUNTER

C'est le frère de mon père.

Ce sont deux frères.


L'AMI DE HUNTER

Non …


HUNTER

Ce sont deux pères.

Laisse tomber.


L'AMI DE HUNTER

Père de qui?


HUNTER

Mon père.


L'AMI DE HUNTER

Tu as deux pères?


HUNTER

Un coup de veine.

Bye.


L'AMI DE HUNTER

Bye.


HUNTER commence à marcher de son côté de la rue et TRAVIS du sien. HUNTER ne quitte pas TRAVIS des yeux. Un autobus et une camionnette les empêchent de se voir pendant un moment. TRAVIS réapparaît en marchant de reculons. Aussitôt HUNTER l'imite. TRAVIS et HUNTER continuent leurs petits manèges en restant chacun de son côté jusqu'à la maison. Dans le dernier segment de rue, HUNTER s'arrête et TRAVIS le rejoint et ils rentrent côte à côte.


TRAVIS et HUNTER sont seuls à la maison.


HUNTER

C'est le costume de papa.

Je veux dire de Walt.


TRAVIS

Tu peux l'appeler papa.

Oui, je lui ai emprunté.

Il est d'accord.


HUNTER

C'est qui, ces photos?


TRAVIS

C'est mon papa.

Ton grand-père.


HUNTER

Comment il s'appelait?


TRAVIS

Travis.


HUNTER

Comme toi.

Où il est?


TRAVIS

Il est mort quelques années

après la photo. Dans cette voiture.


HUNTER

Il est mort.

Tu peux sentir qu'il est mort?


TRAVIS

(Propos en anglais)

What do you mean?


HUNTER

Tu le connaissais,

quand il était là,

qu'il marchait, qu'il parlait?

Tu peux sentir

qu'il n'est plus là?


TRAVIS

Oui, parfois.

Je sais qu'il est mort.


HUNTER

Je n'ai jamais senti

que tu étais mort.

Je sentais que tu étais là,

que tu marchais,

que tu parlais,

quelque part.

Je sens aussi maman.

Pas toi?


TRAVIS

C'est moi, dans la marine.


HUNTER

Tu étais général?


TRAVIS

Non, c'est quand j'étais

dans un orchestre.

Un orchestre étudiant.

C'est toi. J'aime cette photo.

Regarde!

C'est dingue.


HUNTER

C'est bizarre

quand il y a l'eau entre …

et qu'elle se change en rien …


TRAVIS

Oui. C'est une superbe photo.

Et voilà ma maman.

Ta grand-mère.


ANNE discute avec WALT dans leur chambre.


ANNE

(Propos en anglais)

I don't know.

J'ai l'impression que tout

a changé si vite entre nous

depuis l'arrivée de Travis.


WALT

Qu'est-ce qui a changé?


ANNE

J'ai peur.


WALT

Peur de Travis?


ANNE

(Propos en anglais)

No.


WALT

(Propos en anglais)

Then what?


ANNE

De ce qui nous arrivera

si nous perdons Hunter.


WALT

Nous ne le perdrons pas.


ANNE

Alors pourquoi les rapproches-tu?

On dirait que tu veux qu'il s'en aille.


WALT

(Propos en anglais)

Who?


ANNE

Hunter.

Tu sais de quoi je parle.

Tu pousses ce numéro

de père et fils entre eux …


WALT

Ce n'est pas un numéro!

Travis est un père!


HUNTER est couché dans son lit et entend la conversation entre WALT et ANNE.


WALT

Hunter est son fils!

Nous l'avons toujours su.

Travis se trouve à être mon frère.


ANNE

Je sais.


WALT

Alors pourquoi dire que je le pousse?

Pour continuer à nous prétendre

les parents du fils de mon frère?

Tu crois que Hunter marchera?


ANNE

Je n'ai jamais prétendu!

Je l'aime comme s'il était

ma chair et mon sang.


WALT

Moi aussi.


TRAVIS est assis dehors et regarde la ville. Anne vient s'asseoir près de lui.


TRAVIS

(Propos en anglais)

Hi, Anne.


ANNE

(Propos en anglais)

Hi, Travis.

Tu ne dors pas beaucoup.

Travis …

Je dois te dire quelque chose.

Je ne voulais pas, ça arrangerait tout

que personne ne le sache.

Je ne l'ai même pas dit

à Walt ni à Hunter.


TRAVIS

(Propos en anglais)

Well, what is it?


ANNE

Quand Hunter est venu

habiter avec nous, Jane

appelait souvent pour demander

de ses nouvelles.

Elle m'a fait promettre

de ne le dire à personne.


TRAVIS

Elle demandait de mes nouvelles?


ANNE

Oui, au début.


TRAVIS

D'où appelait-elle?


ANNE

Des endroits, au Texas.


TRAVIS

(Propos en anglais)

What places?


ANNE

Laisse-moi finir.

Après ce qui s'est passé

entre toi et Jane,

elle a décidé que Hunter

devait vivre avec nous.

Qu'elle ne pouvait plus

être une mère pour lui.


TRAVIS

Elle avait cessé d'être sa mère

bien avant!


TRAVIS se lève. ANNE se lève aussi.


ANNE

Travis, je ne veux pas avoir

l'impression de te cacher

quoi que ce soit.


HUNTER écoute à la fenêtre.


TRAVIS regarde la ville en racontant.


TRAVIS

Elle était jeune.

Elle voulait quelque chose,

et je n'ai pas su comprendre quoi.

Je ne mesurais pas la rage

que j'avais en moi.


ANNE

Il y a un peu plus d'un an,

elle a cessé d'appeler.

Je n'ai plus de nouvelles depuis.


TRAVIS

(Propos en anglais)

Nothing?


ANNE

Pas un mot.

Mais lors du dernier appel,

elle m'a demandé d'ouvrir

un compte pour Hunter.


TRAVIS

(Propos en anglais)

A bank account?


ANNE

Tout ce que je sais de Jane, c'est

qu'elle va à la banque

le 5 de chaque mois,

et envoie de l'argent à Hunter.


TRAVIS

Elle lui envoie de l'argent …


ANNE

Parfois 100 dollars,

parfois cinquante, ou cinq.

Pour son avenir.

J'ai demandé l'origine

à la banque.

Ça vient d'une banque à Houston.


TRAVIS

(Propos en anglais)

What bank?


ANNE

Je l'ai noté, si tu veux.


TRAVIS

On est quel jour?


ANNE

Le 1er novembre.


HUNTER est dans son lit et joue avec des figurines en les faisant se battre.


TRAVIS marche dans la ville puis sur un pont au-dessus d'une autoroute.


UNE VOIX MASCULINE

Vous serez surpris les langes baissés!

C'est une promesse!

Je vous fais cette promesse

sur la tête de ma mère!

Notre Verte Déesse Terre,

comme tout individu

qui n'est pas né dans un égout,

devrait savoir jusque

dans la moelle de ses os!

Ils vous envahiront dans vos lits,

vous arracheront à vos saunas,

vous tireront hors

de vos belles voitures de sport!

Il n'y a nulle part,

absolument nulle part,

dans cette vallée oubliée de Dieu.

Je parle de toute ma voix,

d'ici jusque dans cette saleté

de désert Mojave et plus loin,

bien au-delà de Barstow

et jusqu'en Arizona.


TRAVIS arrive devant l'homme qui fait crie sur le pont.


L'HOMME QUI CRIE

Aucun endroit ne s'appellera

Zone de Sécurité!

Il n'y aura pas de Zone de Sécurité!

Je peux vous garantir que

la Zone de Sécurité sera éliminée.

Effacée. Vous serez tous déportés

dans la Terre sans Retour!

C'est une traversée

vers nulle part.

Et si vous croyez

que ce sera drôle,

une surprise vous attend.


TRAVIS recommence à marcher et laisse l'HOMME QUI CRIE poursuivre seul son discours.


L'HOMME QUI CRIE

Je suis peut-être

une larve visqueuse,

mais croyez-moi:

je sais de quoi je parle.

Je ne suis pas fou.

Et ne dites pas

que je ne vous ai pas avertis!

Je vous ai tous avertis!


Sur la structure d'un immense panneau publicitaire, WALT et TRAVIS discutent.


WALT

Je croyais

que tu avais le vertige?


TRAVIS

Je n'ai pas le vertige,

j'ai peur de tomber.


WALT

Ne regarde pas vers le bas.


TRAVIS

Dommage, les choses

n'ont pas le même aspect au sol.

C'est plus clair ici.


WALT

J'ai parlé avec Anne hier soir.

Elle est assez troublée.


TRAVIS

(Propos en anglais)

I know.

Je vais partir.


WALT

(Propos en anglais)

What?


TRAVIS

(Propos en anglais)

I'm leaving.


WALT

Je ne t'ai pas dit ça

pour te faire partir.

À quoi ça servira?

Ça ne résoudra rien du tout.


TRAVIS

Je ne sais pas.

Je vais trouver Jane.


WALT

Comment?

Ça fait quatre ans!

Elle a disparu.

J'ai tout essayé

pour la retrouver.


TRAVIS

Moi, je n'ai pas essayé.

Je peux la trouver.


WALT

Qu'en sais-tu?


TRAVIS

Je le sais.

On peut descendre?


WALT

Dis-moi ce qui est arrivé!

J'en ai marre

de ce mystère à la con.

Je te traite comme un enfant gâté

depuis que je t'ai ramassé.

Dis-moi ce qu'il s'est passé

entre toi et Jane!

Je sais, ça ne me regarde pas.


TRAVIS

Je vais avoir besoin

d'argent, de cartes de crédit.


WALT

Pas de problème.


TRAVIS

Je te les rendrai.

Je veux la trouver!


TRAVIS stationne une vieille voiture devant l'école. HUNTER joue dans la cour avec ses amis.


TRAVIS

Hunter?


HUNTER s'approche de la clôture grillagée.


HUNTER

C'est ta voiture?


TRAVIS

(Propos en anglais)

Yeah! Come on!


HUNTER

Hyper!


HUNTER s'éloigne de la clôture grillagée.


La voiture de HUNTER est stationnée sous un échangeur d'autoroutes. HUNTER et TRAVIS sont assis dans à l'arrière de la semi-remorque.


TRAVIS

Ce n'est pas mauvais.


HUNTER

Anne m'en donne tous les jours.

“La Vache qui rit”.

C'est collant.


TRAVIS

“La vache ...” what?


HUNTER

"Rit", rrrr. "Rit."


TRAVIS

"Rit", rrrr... "Rit."

C'est bon.


HUNTER

(Propos en anglais)

Dad.


TRAVIS

(Propos en anglais)

Yeah?


HUNTER

Où tu es allé tout ce temps?


TRAVIS

Au Mexique.


HUNTER

Pourquoi?


TRAVIS

Je n'avais nulle part où aller.


HUNTER

Et maman?


TRAVIS

Je ne sais pas.

Maintenant, elle est à Houston.


HUNTER

Là où il y a le centre spatial!


TRAVIS

C'est de ça que je voulais te parler.

Je dois partir.


HUNTER

(Propos en anglais)

Why?


TRAVIS

Je vais la retrouver.


HUNTER

Tu viens de me retrouver, moi!

Je peux venir?


TRAVIS

Mais Walt et Anne?


HUNTER

Parce qu'on ne reviendrait

jamais?


TRAVIS

Je ne sais pas quand.


HUNTER

Je veux venir.

Je veux aussi la trouver.

On part quand?


TRAVIS

Tout de suite.


HUNTER

(Propos en anglais)

Come on, let's go.


TRAVIS

On doit d'abord faire des achats.


HUNTER et TRAVIS montent dans la cabine de la semi-remorque.


HUNTER

Il faut des vestes, des t-shirts,

des brosses à dents, tout ça.

Et peut-être des walkies-talkies.

On ne sait jamais.


La voiture de TRAVIS roule sur une route au milieu du désert.


HUNTER

Tu sais? Toute la galaxie,

tout l'univers étaient comprimés

en un point grand comme ça.

Tu sais ce qui est arrivé?

Ça a explosé.

Les étincelles sont parties

dans tous les sens.

Alors l'espace s'est formé.

Il n'y avait que du gaz

qui flottait.


TRAVIS

La Terre?


HUNTER

Oui. La Terre était

vraiment du gaz. Et le Soleil

s'est formé et il était si chaud

que la Terre est devenue

une grosse boule dure …

d'océan. Rien que l'océan.

Il y avait des animaux marins.

Puis sous l'eau les volcans

ont éclaté. La lave chaude

a frappé l'eau et a formé la pierre,

pour créer les terres.


TRAVIS et HUNTER sortent de la voiture dans un stationnement.


TRAVIS

Tu sais appeler en PCV?

Tu dis à l'opératrice que tu …


HUNTER

Je sais appeler en PCV.


TRAVIS

Alors, appelle Walt et Anne.


HUNTER

Pourquoi?


TRAVIS

Pour qu'ils ne s'inquiètent pas,

qu'ils sachent où tu es.


HUNTER

Qu'est-ce que je dis?


TRAVIS

Dis-leur la vérité.

Que tu es avec moi

et que nous allons au Texas.


HUNTER

Ils vont flipper.


TRAVIS

Je sais. Mais tu t'en sortiras.


HUNTER

Pourquoi pas toi?


TRAVIS

Je ne peux pas.

Il faut que ce soit toi.


Dans la maison de WALT, le téléphone sonne. WALT répond.


WALT

Hello.


HUNTER

Propos en anglais]

HI, Dad.


WALT

Hunter, où es-tu?

Tu as vu l'heure?

Je te cherche partout.

Hunter, écoute-moi.

Où es-tu exactement?

Comment, tu es à San Bernardino?


ANNE se précipite vers WALT et tente de prendre le téléphone.


ANNE

Laisse-moi lui parler!

Hunter!

Tu vas bien?

Qu'est-ce que tu fais?

Avec Travis?

Où allez-vous?

Dis-moi où tu es, exactement.

Elle s'appelle comment?

Dis à Travis de faire demi-tour

et de revenir tout de suite.

Tu as compris?

Passe-le-moi.


TRAVIS attend à l'extérieur de la cabine téléphonique.


HUNTER

Qu'est-ce que je fais?


TRAVIS

Raccroche!

Faut que j'y aille, maman.


ANNE est seule dans la cuisine, elle raccroche le téléphone et essuie une larme.


ANNE

Hunter! Hunter!


HUNTER et TRAVIS marchent jusqu'à la voiture.


TRAVIS

Ils ont flippé?


HUNTER

Elle, oui.


TRAVIS

Tu ne regrettes pas d'être venu?


HUNTER

No.


TRAVIS

Tu peux rentrer n'importe quand.

Tu n'as qu'à me dire.


HUNTER

Je ne veux pas rentrer.


TRAVIS

Je sais.

Mais si tu changes d'avis.


WALT fume une cigarette sur la terrasse.


ANNE est assise sur le lit de HUNTER. ANNE s'étend sur le lit en fredonnant une berceuse.


Dans une chambre de motel, HUNTER est couché.


HUNTER

J'ai l'habitude

de l'appeler maman.


TRAVIS

Anne?


HUNTER

Yeah. Elle avait l'air si triste.


TRAVIS

Je sais.


HUNTER

Comment sera maman, maintenant?


TRAVIS

Je ne sais pas.

Tu te souviens d'elle?


TRAVIS donne la lisière de photos de photomaton à HUNTER.


HUNTER

Pas vraiment. Seulement par

ce petit film. Nous avions l'air heureux.


TRAVIS

Garde ça.


HUNTER sourit et glisse les photos sous son oreiller. [HUNTER

(Propos en anglais)

'Night.


TRAVIS ferme la lumière et marche vers la salle de bain.


Dans la voiture, HUNTER s'est endormi contre TRAVIS qui dégage son bras pour mieux tenir le volant.


TRAVIS et HUNTER s'approchent du TEXAS. HUNTER est assis dans la remorque et parle à TRAVIS avec un talkie-walkie.


HUNTER

Si un type pose un bébé

et voyage une heure

à la vitesse de la lumière …

S'il voyage à la vitesse

de la lumière et qu'il revient

une heure après,

il aurait une heure de plus

mais le bébé serait

un très vieil homme.


TRAVIS

Il irait à Houston

en combien de temps?


HUNTER

Dans les trois secondes.


TRAVIS

Je n'ai pas entendu la fin.


HUNTER

Il lui faudrait trois secondes

pour aller de Californie à Houston

à la vitesse de la lumière.


TRAVIS et HUNTER arrivent à Houston.


HUNTER

C'est Houston?

Comment la trouver

dans une si grande ville?


TRAVIS

Je sais où elle sera.

Elle va déposer de l'argent

dans une banque aujourd'hui.


TRAVIS et HUNTER sont tout près des guichets bancaires pour automobiles.


HUNTER

C'est une drôle de banque!


TRAVIS

On dirait un drive-in.


HUNTER

Je n'en ai jamais vu comme ça.


TRAVIS

Moi non plus.


HUNTER

Il y aura tant de voitures

qu'on ne la trouvera jamais.


TRAVIS

Mais si. Allons!

On se sépare, pour tout couvrir.


HUNTER

Les walkies-talkies

vont nous servir.


TRAVIS

C'est une idée!

Je te dépose là.


TRAVIS est dans la voiture stationnée, HUNTER est debout à proximité des guichets et tous les deux communiquent par talkie-wakie.


HUNTER

Tu m'entends, papa?


TRAVIS

Parfaitement.


TRAVIS redémarre et fait le tour de l'endroit , tandis que HUNTER s'assoit sur un muret.


HUNTER

Hunter en position un, terminé.


TRAVIS

Travis en position deux.

C'est couvert.


HUNTER

Je t'ai dit,

ce ne sont pas des jouets.


TRAVIS

0-4, over and out.


TRAVIS regarde son fils à l'aide des jumelles.


HUNTER dort sur le muret. Il se réveille et juste à côté de lui dans une voiture rouge JANE attend son tour au guichet.


HUNTER

Papa, elle sort de la banque!

Amène-toi!

Papa, tu m'entends?

Elle part de la banque!


TRAVIS dort dans la voiture.


HUNTER court sur le muret en hurlant dans le talkie-walkie.


HUNTER

(Propos en anglais)

Dad, come on! Dad!

Réveille-toi!

(Propos en anglais)

She's leaving the bank!

Dad, wake up!


TRAVIS

J'arrive.


HUNTER regarde la voiture rouge qui attend le feu vert tout près. TRAVIS arrive dans sa semi-remorque. HUNTER monte.


HUNTER

Oh no!

Elle est partie par là!


La semi-remorque roule sur une autoroute. [TRAVIS

Dans quelle direction?

C'est elle, tu es sûr?

Tu l'as vraiment bien vue?


HUNTER

C'était elle, j'en suis sûr.

Cette casserole

ne va pas plus vite?


TRAVIS

Il y a dix mille voitures.

Laquelle est-ce?


HUNTER

Plus vite, papa.


TRAVIS

Elle était de quelle couleur?

Rouge?


HUNTER

Oui, une Chevrolet rouge.


TRAVIS

Tu ne vois rien?

Je ne l'ai pas vue.

Tu dois m'aider.

Tu la vois?


HUNTER

Non, pas encore.

Je la vois!

Dans cette file!

Celle de droite!


TRAVIS

Ça va, je la vois.

C'est elle? Tu peux voir?

Il y a deux voitures rouges.

C'est laquelle?


HUNTER

Celle de droite … de gauche.

Celle de gauche.


Au même moment, la route se sépare et les deux voitures rouges prennent chacune une direction différente.


TRAVIS

C'est celle-là, tu es sûr?

J'espère. Si on se trompe,

on va devoir attendre un mois!


HUNTER

J'aurai huit ans.


TRAVIS

(Propos en anglais)

You'll be what?


HUNTER

(Propos en anglais)

I'll be eight then.

Rapprochons-nous.

Si on faisait signe?


TRAVIS

Non, pas trop près,

on pourrait lui faire peur.

Elle aurait un accident.

Je me demande où elle va.


HUNTER

Peut-être au travail.


TRAVIS

C'est possible.


TRAVIS contourne un immeuble et s'arrête derrière la petite voiture rouge déjà stationnée.


HUNTER

Une voiture de fille.

C'est la sienne?


TRAVIS

Possible. Remonte,

je te dirai mon plan.

Monte les vitres,

ferme les portières,

et si on te parle, papa est

à l'intérieur, il revient.

Ça va?


TRAVIS va vers le building et entre à l'intérieur.


À l'intérieur de l'édifice TRAVIS monte à l'étage. [UN RÉPARTITEUR

Sergent Jojo,

on vous demande cabine 22.


UNE FEMME

Les filles d'ici voient tellement

de types qu'elles vivent seules.

Mais c'est dur, dans cette ville.

Il y a beaucoup de violence.

Des viols, des meurtres …


TRAVIS entre dans un genre de bar où des filles sont attablées et discutent ensemble.


LE RÉPARTITEUR

Nurse Bibs,

on vous appelle cabine 7.


TRAVIS voit une blonde au bar qui discute avec un homme et se dirige droit sur elle.


SLATER

Vous faites erreur.

Il est trop tôt,

les filles sont en bas.


SLATER avance vers TRAVIS qui rebrousse chemin.


La femme au bar se retourne, c'est JANE.


TRAVIS arrive dans une autre partie de l'immeuble où se trouvent des cabines individuelles portant chacune un numéro.


TRAVIS remarque des hommes qui entrent et qui sortent des cabines. À son tour, TRAVIS entre dans une des cabines. Et prend le téléphone déposé sur la tablette devant lui.


LE RÉPARTITEUR

Qui voulez-vous?


TRAVIS

Je veux voir une blonde.

Petite, cheveux plats,

dans les 25 ans.


LE RÉPARTITEUR

Elle descend. Ne quittez pas.


TRAVIS reste au téléphone et voit apparaître une jeune femme en costume d'infirmière entrer dans une pièce qui se trouve de l'autre côté d'un miroir sans tain.


NURSE BIBS

Oh, mon Dieu.

J'ai travaillé dans 23

des 24 cabines de cette boîte.

Avec “Piscine”, ça fait 24.

Qu'est-ce que je peux pour toi?

J'ai une idée: du water-polo?

Dis à nurse Bibs où ça fait mal,

je te guérirai.


TRAVIS

Pourquoi vous ne me regardez pas?


NURSE BIBS

Je te regarde!


TRAVIS

Je suis pas là!

Vous ne me voyez pas?


NURSE BIBS

Si je te voyais, chéri,

je ne bosserais pas ici.


TRAVIS

Que voyez-vous?


NURSE BIBS

Je vois ce que tu vois:

nurse Bibs … Nurse Bibs

et un cheval gonflable.


TRAVIS

(Propos en anglais)

Thank you, Nurse Bibs.


NURSE BIBS

(Propos en anglais)

Thank you.


TRAVIS raccroche et va vers une autre porte qui porte l'inscription Hotel. TRAVIS entre dans la pièce.


À l'extérieur, HUNTER regarde une murale de tête d'indien sur le mur usé de la bâtisse.


Dans une autre cabine, TRAVIS attend au téléphone en masquant de sa main la lumière qui arrive sur son visage et en gardant les yeux fermés.


JANE

Hey … Hum …

Tu es là?

Si ta lampe est allumée,

c'est que tu dois être là.

Ça ne fait rien

si tu ne veux pas parler.

Moi aussi, ça m'arrive.

Des fois, j'aime ne rien dire.

Je peux m'asseoir?


TRAVIS regarde vers la cabine et voit JANE devant lui.


TRAVIS

No.


JANE

(Propos en anglais)

Thanks.

Mes jambes se fatiguent

à rester debout.

C'est ta première visite?


TRAVIS

(Propos en anglais)

Yes.


JANE

Tout ça doit paraître

assez bizarre, non?

Tu sais que je ne te vois pas,

même si tu me vois.

Il faut le temps de s'habituer.

Je regarde bien ton visage, là?

Ça ne fait rien.

Si tu veux parler

de quelque chose,

je vais écouter, d'accord?

J'écoute vraiment bien.

Je peux faire quelque chose

pour toi?


TRAVIS renifle en masquant le téléphone pour ne pas se faire entendre.


JANE

Je peux enlever mon pull?

J'enlève mon pull.


TRAVIS

(Propos en anglais)

No, no, don't …

S'il vous plaît! Gardez-le.


JANE qui s'apprêtait à retirer son chandail, se rassoit.


JANE

Pardon. C'est que je ne sais

pas bien ce que tu veux.


TRAVIS

Je ne veux rien.


JANE

Pourquoi es-tu venu ici, alors?


TRAVIS

Je veux vous parler.


JANE

Tu veux me dire quelque chose?


TRAVIS

No.


JANE

Tu peux parler,

je sais garder un secret.


TRAVIS

C'est tout ce que vous faites …

vous parlez?


JANE

Oui, surtout ça.

Et j'écoute.


TRAVIS

Et quoi d'autre?


JANE regarde au ciel et ricane.


TRAVIS

Pourquoi vous riez?


JANE

(En baissant la tête)

Pardon.


TRAVIS

Que faites-vous d'autre?


JANE

En fait, rien.

Nous n'avons pas le droit

de voir les clients.


TRAVIS

Où les voyez-vous?

Vous rentrez avec eux?


JANE

Pas du tout.

Nous n'avons pas de rapports

avec les clients à l'extérieur.


TRAVIS

Mais vous pouvez, si vous voulez?

On dit la même chose

dans toutes ces boîtes.

Vous vous faites

combien de fric en plus?


JANE

Je regrette.

Vous vouliez parler

à une autre fille.

Je vais voir si j'en trouve une.


TRAVIS

(Propos en anglais)

No, no, no!

Please, please.

Ne partez pas!


JANE

Je ne crois pas être la fille

qu'il vous faut.


JANE qui s'était levée se rassoit.


TRAVIS

Ne partez pas! Je m'excuse.


JANE

(Propos en anglais)

All right.


TRAVIS

(Propos en anglais)

I'm sorry, I'm sorry.


JANE

Ce n'est rien.

Je sais comme c'est difficile

de parler à un inconnu.

Détendez-vous.

Et dites-moi à quoi vous pensez.

Je vous écouterai.

J'aime bien écouter.

J'écoute tout le temps.


TRAVIS et HUNTER roulent en voiture.


HUNTER

Elle était là, hein?

Qu'est-ce que c'est?


TRAVIS fait signe que oui de la tête.


TRAVIS freine et prend une route différente.


TRAVIS et HUNTER sont debout devant le comptoir d'un bar. TRAVIS boit une bière en montrant la photo de son terrain à HUNTER.


TRAVIS

Un terrain nu.

Je l'ai acheté quand on vivait

avec ta maman.

Je me disais qu'un jour,

on y habiterait.


HUNTER

(Propos en anglais)

Where?


TRAVIS

Paris …

Texas.


HUNTER

Où est-ce?


TRAVIS

Près de la Red River.

Ça te plaît?


HUNTER

On vivrait sur la terre nue?

Pourquoi tu bois ça? Ça pue!


HUNTER se dirige vers la sortie.


TRAVIS

Où vas-tu?


HUNTER

À la camionnette.


TRAVIS

Un autre, s'il vous plaît.


Plus tard dans la nuit, la voiture de TRAVIS passe. HUNTER supporte TRAVIS qui a trop bu. Ils sont dans un endroit sombre avec quelques sièges.


TRAVIS

Ce n'est pas un endroit

où amener une femme de luxe.

Si tu avais une femme de luxe,

tu l'amènerais ici?


HUNTER

C'est quoi, une femme de luxe?


TRAVIS prend son manteau et le façonne de manière à former un oreiller sur un divan et s'étend en appuyant la tête sur le manteau. HUNTER est assis dans un fauteuil capitonné.


TRAVIS

Ma mère … pas ta mère,

… mais ma mère,

n'était pas une femme de luxe.

Elle n'a jamais voulu se faire

passer pour une femme de luxe.


HUNTER

Qu'est-ce qu'elle était?


TRAVIS

Elle était … simple.

Simple et bonne.

Elle était très bonne.

Mais papa …

il avait une idée …

Il avait dans la tête

une idée qui était …

comme une maladie.


HUNTER

(Propos en anglais)

What idea?


TRAVIS

Cette idée à son sujet …

Il la regardait,

mais il ne la voyait pas.

Il voyait cette idée.

Il disait aux gens qu'elle était

de Paris. C'était une blague.

Mais il la répétait à tout le monde,

et ça a cessé d'en être une.

Il s'est mis à y croire.

Il y a vraiment cru.

Et elle …

Elle était tellement gênée.

Tellement timide.


TRAVIS s'endort d'un coup.


HUNTER attend dans la voiture en lisant un journal. TRAVIS rejoint HUNTER avec des provisions.


TRAVIS

(Propos en espagnol.)

VÃ ¡monos muchacho!


TRAVIS arrive à un carrefour et doit choisir entre la direction Houston ou la direction San Antonio.


HUNTER

À gauche.


TRAVIS suit le choix de HUNTER, vers Houston.


TRAVIS s'enregistre dans la salle de bain d'une chambre d'hôtel.


TRAVIS

Hunter, c'est moi.

J'avais peur de ne pas pouvoir

te dire en face les mots justes,

alors j'essaie de cette façon.

Quand je t'ai vu, cette fois,

chez Walt, j'ai espéré des tas

de choses. J'espérais te montrer

que j'étais ton père.

Tu m'as montré que je le suis.

Mais mon plus grand espoir

ne peut pas se réaliser.

Je le sais maintenant.

Ta place est avec ta mère.


TRAVIS conduit pendant que l'enregistrement joue.


TRAVIS

Ta place est avec ta mère.

C'est moi qui vous ai séparés.


HUNTER est seul dans la chambre et écoute l'enregistrement.


VOIX DE TRAVIS

Et c'est à moi de vous réunir

à nouveau.

Mais je ne peux pas

rester avec vous.

Je ne pourrai jamais

guérir la blessure.

C'est ainsi.

Je me rappelle à peine

ce qui est arrivé.

C'est comme un blanc.

Mais ça m'a laissé si seul

que je n'en suis pas remis.

En cet instant, j'ai peur.

J'ai peur de m'en aller à nouveau.

Peur de ce que je pourrais

découvrir. Mais j'ai encore

plus peur de ne pas affronter

cette peur. Je t'aime, Hunter.

Je t'aime plus que ma vie.


HUNTER arrête le magnétophone.


Dans une cabine de peep-show, TRAVIS attend au téléphone. JANE entre dans l'autre pièce.


JANE

Hey.


TRAVIS

Hey.

Je peux vous dire quelque chose?


JANE

Tout ce que tu veux.


TRAVIS

C'est plutôt long.


JANE

J'ai tout le temps.


TRAVIS tourne sa chaise de sorte qu'il soit dos à JANE.


TRAVIS

J'ai connu ces gens …


JANE

What people?


TRAVIS

Ils étaient deux.

Ils s'aimaient.

La fille était …

très jeune,

dix-sept ou dix-huit ans.

Et l'homme était …

pas mal plus âgé.

Il était fruste et sauvage.

Et elle était très belle.

À eux deux,

ils transformaient tout

en une aventure,

et elle aimait ça.

Rien qu'aller à l'épicerie,

c'était plein d'aventure.

Ils riaient de choses idiotes.

Il aimait la faire rire.

Ils se moquaient du reste,

parce qu'ils ne voulaient

qu'une chose, être ensemble.

Ils étaient toujours ensemble.


JANE

Ils devaient être très heureux.


TRAVIS

Ils l'étaient.

Vraiment heureux.

Il l'aimait plus

qu'il n'aurait cru possible.

Il ne supportait pas

d'être loin d'elle,

quand il travaillait.

Alors, il s'en allait.

Pour être avec elle

Il trouvait un autre travail

si l'argent manquait,

puis il le lâchait de nouveau.

Mais bientôt,

elle a commencé à s'inquiéter.


JANE

(Propos en anglais)

About what?


TRAVIS

Pour l'argent, sans doute.

Ne pas en avoir assez.

Ne pas savoir quand

le chèque arriverait.


JANE

Je connais ça.


TRAVIS

Et il s'est mis à être …

déchiré en dedans.


JANE

Comment ça?


TRAVIS

Il devait travailler

pour la faire vivre,

mais il ne supportait pas

d'être loin d'elle.


JANE

(Propos en anglais)

I see ...


TRAVIS

Plus il était loin d'elle,

plus il devenait fou.

Mais là, il est devenu vraiment fou.

Il s'est mis à imaginer des choses.


JANE

(Propos en anglais)

Like what?


TRAVIS

À se dire qu'elle voyait

d'autres hommes derrière son dos.

Il rentrait du travail et l'accusait

d'avoir passé la journée

avec un autre.

Il hurlait, cassait tout

dans la caravane.


JANE

La caravane?


TRAVIS

Ils vivaient dans une caravane.


JANE

Pardon, vous n'êtes pas

venu me voir l'autre jour?

Sans être indiscrète.


TRAVIS

No.


JANE

Oh …

Je croyais reconnaître votre voix.


TRAVIS

Ce n'était pas moi.


JANE

Continuez …


TRAVIS

Il s'est mis à boire sérieusement.

Il rentrait tard,

pour la mettre à l'épreuve.


JANE

Comment, la mettre à l'épreuve?


TRAVIS

Voir si elle serait jalouse.

Il voulait la rendre jalouse,

mais elle ne l'était pas.

Elle s'inquiétait pour lui,

mais ça le rendait furieux.


JANE

(Propos en anglais)

Why?


TRAVIS

Il pensait qu'elle ne tenait pas à lui.

La jalousie aurait été

un signe qu'elle l'aimait.

Alors, un soir …

Un soir elle lui a dit

qu'elle était enceinte.

Au troisième ou quatrième mois,

et il ne le savait même pas.

Alors, soudain tout a changé.

Il a arrêté de boire,

il a trouvé un travail fixe.

Il était convaincu

qu'elle l'aimait,

parce qu'elle portait son enfant.

Il allait se consacrer

à lui donner un foyer.

Mais il est arrivé

une chose étrange.


JANE

(Propos en anglais)

What?


JANE sanglote en écoutant TRAVIS.


TRAVIS

D'abord, il n'a rien remarqué.

C'est elle qui s'est mise à changer.

Dès la naissance du bébé,

tout autour d'elle l'irritait.

Tout la mettait en colère.

Même le bébé lui paraissait

une injustice. Il s'efforçait

de tout arranger pour elle.

Il lui faisait des cadeaux.

Il l'emmenait dîner,

toutes les semaines.

Mais rien ne pouvait

la satisfaire.

Pendant deux ans,

il s'est débattu

pour retrouver ce qu'ils étaient

à leur rencontre,

mais il a fini par comprendre

que c'était impossible.

Alors, il s'est remis à boire.

Mais cette fois, ça s'est envenimé.

Quand il rentrait tard, le soir,

elle n'était pas inquiète,

ni jalouse, elle était enragée.

Elle l'accusait de l'avoir séquestrée

en lui faisant avoir un enfant.

Elle lui disait

qu'elle rêvait de s'enfuir.

Elle ne rêvait que de ça:

s'enfuir.

Elle se voyait courir nue,

la nuit, sur une route,

courir à travers champs,

à travers des lits de rivières,

toujours courir.

Et toujours, quand elle allait

arriver à s'évader, il était là.

Qui l'arrêtait. Il apparaissait

et l'arrêtait.

Quand elle lui racontait

ces rêves, il la croyait.

Il savait que s'il ne

l'arrêtait pas, elle s'enfuirait.

Il lui a attaché une clochette

à la cheville

pour l'entendre si elle essayait

de se lever la nuit.

Elle a appris à étouffer

le son avec une chaussette

et à s'éloigner tout doucement

dans la nuit.

Une nuit, la chaussette est tombée

alors qu'elle courait vers la route.

Il l'a rattrapée, ramenée

et attachée au four avec

sa ceinture.

Il l'a laissé là, il est retourné

se coucher et l'a écouter crier,

allongé.

Puis il a écouté son fils crier

et s'est étonné

de ne plus rien ressentir.

Tout ce qu'il voulait,

c'était dormir.

Et pour la première fois,

il a souhaité être très loin.

Perdu dans un vaste

et profond pays

où personne ne le connaîtrait.

Un endroit sans language

et sans rues.

Il a rêvé de cet endroit

sans en savoir le nom.

Quand il s'est réveillé,

il était en feu.

Des flammes bleues

brûlaient les draps du lit.

Il a couru à travers les flammes

vers les deux seuls êtres

qu'il aimait …

mais ils étaient partis.

Ses bras étaient en feu.

Il s'est jeté au-dehors,

a roulé sur le sol humide.

Et puis il a couru.

Il ne s'est pas retourné

vers le feu. Il a couru.

Il a couru jusqu'au lever

du soleil, jusqu'à ce

qu'il ne puisse plus courir,

Et quand le soleil s'est couché,

il a de nouveau couru.

Pendant cinq jours

il a couru ainsi

jusqu'à ce que

toute trace de l'homme

ait disparu.


JANE s'approche de la vitre et tente de voir TRAVIS dans la pièce en face.


JANE

Travis.


JANE a mis ses mains sur la vitre et regarde vers TRAVIS. TRAVIS se retourne et fait face à JANE.


TRAVIS

Si tu éteins les lumières là-dedans,

tu pourras me voir?


JANE

Je ne sais pas.

Je n'ai jamais essayé.


JANE se lève et va fermer la lumière. TRAVIS tourne la lampe vers son visage.


TRAVIS

Tu me vois?


JANE

(Propos en anglais)

Yeah.


TRAVIS

Tu me reconnais?


JANE

Oh, Travis …


TRAVIS

J'ai amené Hunter avec moi.

Tu ne veux pas le voir?


JANE

Yeah. Je voulais le voir si fort

que je n'osais plus l'imaginer.

Anne m'envoyait des photos de lui.

À la fin, je lui ai dit d'arrêter.

Je ne supportais pas

la douleur de le voir grandir

sans être là.


TRAVIS

Pourquoi

ne l'as-tu pas gardé avec toi?


JANE

Je ne pouvais pas.

Je n'avais pas

ce dont il avait besoin.

Je ne voulais pas l'utiliser

pour combler le vide de ma vie.


TRAVIS

Il a besoin de toi maintenant.

Et il veut te voir.


JANE

Il veut …?


TRAVIS

(Propos en anglais)

Yes. Il t'attend.


JANE

Where?


TRAVIS

En ville.

Dans un hôtel.

Le Meridian.

Chambre 15-20.


JANE

Tu ne t'en vas pas?


JANE frappe dans la vitre.


TRAVIS

Je ne peux pas te voir, Jane.


JANE s'assoit contre le mur et tient le microphone près d'elle.


JANE

Ne t'en va pas encore.

Je te tenais de longs discours,

après ton départ.

Je te parlais tout le temps,

même si j'étais seule.

J'ai marché en te parlant,

pendant des mois.

Maintenant je ne sais plus quoi dire.

C'était plus facile

quand je t'imaginais.

J'imaginais même

que tu me répondais.

Nous avions de longues

conversations, tous les deux.

C'était presque comme

si tu était là. Je pouvais t'entendre,

te voir, sentir ton odeur.

J'entendais ta voix.

Parfois ta voix me réveillait.

Au milieu de la nuit,

comme si tu étais

dans la chambre avec moi.

Et puis … ça s'est lentement dissipé.

Je ne pouvais plus t'imaginer.

J'ai essayé de te parler

à haute voix, comme avant,

mais il n'y avait rien.

Je ne t'entendais plus.

Et alors … j'ai renoncé.

Tout s'est arrêté.

Tu … as simplement disparu.

Maintenant, je travaille ici.

J'entends ta voix tout le temps.

Chaque homme a ta voix.


TRAVIS

Je vais dire à Hunter que tu arrives.


JANE

Travis.


TRAVIS

(Propos en anglais)

What?


JANE

J'y serai.


TRAVIS

(Propos en anglais)

Good.


JANE

(Propos en anglais)

Meridian Hotel.


TRAVIS

Yeah.

Chambre …

15-20.


TRAVIS quitte la pièce la cabine. JANE reste de son côté à pleurer.


TRAVIS est debout dans un stationnement désert tournée vers la dernière lueur du jour.


HUNTER est seul dans la chambre quand JANE arrive. JANE s'approche lentement de HUNTER qui à son tour vient vers elle et se serre contre elle.


JANE caresse les cheveux de son fils puis s'accroupit pour regarder son visage.


HUNTER

Tes cheveux.

Ils sont mouillés.


HUNTER serre sa mère par le cou et JANE se lève. Elle tourne sur elle même en tenant HUNTER dans ses bras.


Dehors, dans le stationnement désert, TRAVIS regarde vers l'hôtel. TRAVIS retourne vers sa voiture et part.


Travis conduit seul dans la nuit. La voiture quitte la ville.


Générique de fermeture.

Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Cinéma
  • Category Fiction

Résultats filtrés par