Universe image Franklin Universe image Franklin

Franklin

Franklin is young turtle just learning about the world and himself. Join Franklin and his friends Bear, Snail, Rabbit, Beaver, and Goose as they discover the world around them.

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Franklin and the Bus Patrol - Franklin and Wolvie

Franklin breaks a school bus safety rule and receives a ticket from the new bus patrol officer. Franklin and friends take evasive action when rough and tumble Wolvie comes to visit.


Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Début chanson thème


VOIX MASCULINE

♪ C’est Benjamin ♪

♪ Il est là pour jouer avec

toi ♪

♪ Regarde-le grandir ♪

♪ Comme toi et moi ♪

♪ Le voici avec ses amis ♪

♪ Ils ont des histoires,

ils ont tout leur temps

pour toi ♪

♪ C’est Benjamin ♪

♪ Il entre chez toi ♪

♪ C’est Benjamin ♪

♪ Il entre chez moi ♪

♪ C’est Benjamin ♪


Fin chanson thème


Titre :
Benjamin et l’inspecteur de sécurité des bus


NARRATRICE

Benjamin savait

compter deux par deux et lacer

ses chaussures.

Il aimait le base-ball et le

football et quand il jouait, il

essayait d’observer les règles

du jeu.

Cependant, Benjamin avait

beaucoup de difficultés à faire

respecter les règles du jeu à

ses amis.


BENJAMIN LA TORTUE et ses amis jouent au base-ball. MATHIEU LE RATON est au bâton et BENJAMIN LA TORTUE lui lance la balle.


MATHIEU LE RATON

Bientôt après Basile, car je

vais cogner fort et elle va

aller loin.


BENJAMIN LA TORTUE

(Lançant la balle)

Ah!


MATHIEU LE RATON frappe la balle.


MATHIEU LE RATON

Oh, c’est beaucoup trop

loin Basile!


BASILE LE LAPIN recule pour attraper la balle, qui tombe trop loin.


BASILE LE LAPIN

Oh, oh, oh!


MATHIEU LE RATON fait le tour des sentiers, cependant que ÉLOÏSE LA MOUFETTE lance la balle à MARTIN L’OURS.


MATHIEU LE RATON

Youhou!


MARTIN L’OURS

(Touchant à MATHIEU LE RATON avec la balle)

Tu es hors-jeu.


MATHIEU LE RATON

Quoi?


BENJAMIN LA TORTUE

Hein?


MARTIN L’OURS

Tu n’as pas marché sur la

base, alors tu es hors-jeu.


MATHIEU LE RATON

Non, c’est pas vrais Martin.

Je suis passé ici bien avant

l’arrivée de la balle.


BENJAMIN LA TORTUE

Martin a raison.

Le règlement dit clairement que

tu dois toucher la base.


MATHIEU LE RATON

Mais je ne savais pas que

j’étais obligé de marcher

dessus.


MARTIN L’OURS

Bon.

Je crois que nous pouvons

accepter pour cette fois.

(S’adressant à BENJAMIN LA TORTUE)

Tu es d’accord avec moi?


BENJAMIN LA TORTUE

Mais ou bien sûr.

C’était un très beau tir

Mathieu.


MATHIEU LE RATON

Merci beaucoup.

La prochaine fois, je vais

marcher dessus, c’est promis.


À ce moment, on entend le son d’une cloche. Quelques instants plus tard, BENJAMIN LA TORTUE et ses amis sont à l’école. MONSIEUR HIBOU, le professeur est devant la classe et s’adresse à eux.


MONSIEUR HIBOU

En accord avec le service de

sécurité de notre société de

bus, chaque élève qui suivra les

règles de sécurité sur tous nos

bus, recevra ce certificat du

fidèle compagnon de la société

des bus.


MARTIN L’OURS

Waouh!


BENJAMIN LA TORTUE

Oh, il est très beau.

Moi, je veux en avoir un.


MATHIEU LE RATON

Je l’accrocherai au mur de ma

chambre.


MONSIEUR HIBOU

Alors est-ce que quelqu’un

d’entre vous connaît la première

règle de sécurité?

Oui, je t’écoute Martin.


MARTIN L’OURS

Règle Numéro 1: il faut rester

assis pendant que le bus roule.

Alors, règle Nunméro 2: il est

interdit de crier dans le bus.

Et règle Numéro 3: ne jamais passer

les bras par la fenêtre.

La règle Numéro 4, c’est--


MONSIEUR HIBOU

(Rigolant)

Oui, c’est très bien Martin.

Mais doucement, nous ne faisons

pas la course.

Laisse-moi le temps de tout

noter au tableau.


MARTIN L’OURS

Excusez-moi Monsieur Hibou.


BENJAMIN LA TORTUE et MATHIEU LE RATON rigolent.


MATHIEU LE RATON

Dites Monsieur Hibou, on

dirait que Martin aime beaucoup

suivre les règlements.


MONSIEUR HIBOU

Alors dans ce cas-là, je suis

sûr que Martin sera un parfait

inspecteur de la sécurité des

bus.


BASILE LE LAPIN

Inspecteur de la sécurité des bus?


ÉLOÏSE LA MOUFETTE

Qu’est-ce que ça veut dire?


MONSIEUR HIBOU

Le travail de l’inspecteur

consiste à veiller à ce que tout

le monde observe bien les

consignes de sécurité quand le

bus circule.


MONSIEUR HIBOU accroche un insigne sur la veste de MARTIN L’OURS.


MARTIN L’OURS

Waouh!


ÉLOÏSE LA MOUFETTE

Regardez quel bel

insigne!


BENJAMIN LA TORTUE

Waouh!


MATHIEU LE RATON

Regardez ça!

C’est un véritable insigne.


BENJAMIN LA TORTUE

Tu feras ça très bien Martin.


MONSIEUR HIBOU

Être inspecteur de sécurité

est un grand honneur et c’est

aussi une très grande

responsabilité à assumer,

Martin.

Et si tu vois quelqu’un

transgresser le règlement, tu

devras lui donner un bulletin

jaune.

Et celui qui en aura trop reçu

n’aura pas la joie de recevoir

le magnifique certificat de

fidèle compagnon de la société

des bus scolaires.

Et maintenant les enfants,

lequel d’entre vous, à part

Martin qui la connaît

certainement, peut me dire

quelle est la règle Numéro 5?


Après l’école, les amis montent dans le bus.


BASILE LE LAPIN

Hé, regarde ce que

j’ai trouvé.

Tada!


BASILE LE LAPIN tend une balle à BENJAMIN LA TORTUE.


BENJAMIN LA TORTUE

Chouette!

Oh, ça c’est une superbe balle

magique!


BÉATRICE L'OIE

Quand tu la lances, elle

rebondit comme une folle.


BASILE LE LAPIN

Ouais, c’est rigolo à voir.

Regardez, elle va rebondir.


BASILE LE LAPIN lance sa balle qui roule vers l’avant du bus.


BASILE LE LAPIN

Non, reviens ici!


MARTIN L’OURS arrête la balle avec son pied.


BASILE LE LAPIN

Oh, la voilà!


MARTIN L’OURS

Je suis vraiment désolé,

Basile.


BASILE LE LAPIN

Pourquoi?


MARTIN L’OURS

Parce que je dois te donner

un bulletin jaune.


BASILE LE LAPIN

Mais pourquoi un bulletin

jaune?

Je n’ai rien fait!


MARTIN L’OURS

Règle Numéro 1.

Alors tu t’en souviens?

Il faut rester assis pendant que

le bus roule.


BASILE LE LAPIN

Mais je voulais simplement

ramasser ma balle.


MARTIN L’OURS

Peut-être, mais tu aurais dû

attendre que le bus s’arrête.


BASILE LE LAPIN

Oui, je sais, t’as raison

mais--


MARTIN L’OURS

Écoute, je suis désolé

Basile, mais tu vois le

règlement, c’est le règlement.


BASILE LE LAPIN

Mais je croyais qu’on était

amis.


MARTIN L’OURS

Hum.


Plus tard, MARTIN L’OURS est sur un pont et lance des cailloux dans la rivière. BENJAMIN LA TORTUE arrive à vélo.


BENJAMIN LA TORTUE

Bonjour Martin.

Excuse-moi--

(Rigolant)

--je veux dire Inspecteur

Martin.


MARTIN L’OURS

Arrête.

Ce n’est vraiment pas drôle tu

sais.


BENJAMIN LA TORTUE

Mais qu’est-ce qu’il y a?


MARTIN L’OURS

Je croyais que j’allais

m’amuser en étant inspecteur de

sécurité des bus.

Mais j’étais triste de devoir

donner un bulletin jaune à

Basile et maintenant, il est en

colère contre moi.


BENJAMIN LA TORTUE

Mais toi, tu n’y es pour rien

voyons.

Basile n’a pas observé le

règlement.


MARTIN L’OURS

C’est ce que je pensais oui,

mais je regrette tellement de

lui avoir donné un bulletin

jaune.

Nous sommes de grands amis.


BENJAMIN LA TORTUE

Et alors, ça n’empêche rien.

Tu as bien agi Martin.

Le règlement, c’est le

règlement, même pour les amis.


MARTIN L’OURS

Oui, je sais.

Tu as raison après tout.

Le règlement, c’est le

règlement.

C’est le même pour tout le

monde.

Merci beaucoup.


Plus tard, les amis sont dans l’autobus, en route vers l’école.


MATHIEU LE RATON

Quel beau dessin tu as fait

Éloïse.

On croirait vraiment voir la

mer.


ÉLOÏSE LA MOUFETTE

Oh merci.

Il ne me reste plus qu’à le

terminer--


ÉLOÏSE LA MOUFETTE fouille dans son sac à la recherche de ses crayons et elle échappe son dessin qui roule jusqu’à BENJAMIN LA TORTUE.


ÉLOÏSE LA MOUFETTE

Oh.


BENJAMIN LA TORTUE

Ça y est.

Je le tiens.


BENJAMIN LA TORTUE s’apprête à se lever pour aller le redonner à ÉLOÏSE LA MOUFETTE quand il s’arrête. Il se souvient de ce qui s’est passé avec BASILE LE LAPIN.


ÉLOÏSE LA MOUFETTE

Et alors?

Qu’est-ce que tu attends pour

venir me l’apporter?


BENJAMIN LA TORTUE

Je ne peux pas quitter mon

siège tant que le bus roule,

Éloïse.


ÉLOÏSE LA MOUFETTE

Mais je dois terminer mon

dessin.


BENJAMIN LA TORTUE

Aucun problème.

Je te le lance.

Attrape.


ÉLOÏSE LA MOUFETTE

Ça y est, je l’ai.

Merci beaucoup.


MARTIN L’OURS tend un bulletin jaune à BENJAMIN LA TORTUE.


BENJAMIN LA TORTUE

Hein?

Pour qui ce bulletin jaune?


MARTIN L’OURS

Il est pour toi

malheureusement.


BENJAMIN LA TORTUE

(Rigolant)

Tu es trop drôle Martin.

Alors, à qui tu le donnes?


MARTIN L’OURS

Je viens de te le dire.

À toi!


BENJAMIN LA TORTUE

Mais pourquoi?

Je n’ai pas quitté mon siège.


MARTIN L’OURS

Mais tu as transgressé la

règle Numéro 6: il est interdit de

lancer un objet dans le bus.


BENJAMIN LA TORTUE

Voyons Martin, ce n’était

qu’un simple morceau de papier.

Et en plus, il n’a blessé

personne.


MARTIN L’OURS

Oui, mais il aurait pu le

faire.

Ou alors tu risquais de déranger

le chauffeur.

Et à cause de ça, provoquer un

accident.


BENJAMIN LA TORTUE

Avec ce bulletin jaune, je

n’aurai jamais mon certificat.


MARTIN L’OURS

Oui, je sais, mais comme tu

le disais toi-même, le

règlement, c’est le règlement.

Même pour les meilleurs amis.


BENJAMIN LA TORTUE

Heureusement, j’ai la chance

de ne pas avoir d’autres

meilleurs amis que toi.


Après l’école, BENJAMIN LA TORTUE et ses amis, à l’exception de MARTIN L’OURS, sont réunis dans une cabane au sommet d’un arbre pour discuter.


BENJAMIN LA TORTUE

--et ça ne fait qu’une semaine

qu’il est inspecteur de sécurité

des bus.


BASILE LE LAPIN

Oui, et il a déjà distribué

des bulletins jaunes à tout le

monde.


MATHIEU LE RATON

Moi, j’en ai reçu un parce

que, soi-disant, je faisais trop

de bruit.


BÉATRICE L'OIE

Et moi, j’en ai reçu un parce

que j’avais passé une aile par

la fenêtre.

Je voulais simplement savoir

s’il pleuvait.


ÉLOÏSE LA MOUFETTE

Et à moi, il m’en a donné

parce que j’ai traversé la rue

en courant pour attraper le bus.


BENJAMIN LA TORTUE

Moi, si j’avais été

inspecteur, je n’aurais pas

donné de bulletins jaunes à mes

amis.


MATHIEU LE RATON

Ah oui.

Quel dommage que Monsieur Hibou

ne t’ait pas choisi comme

inspecteur.


BÉATRICE L'OIE

Oui, parce que toi, tu ne

nous aurais pas donné de

bulletin jaune.


BASILE LE LAPIN

Oui, ça c’est vrai.


ÉLOÏSE LA MOUFETTE

Oui, toi, tu aurais été le

meilleur inspecteur de sécurité

du monde.


De retour à l’école, MONSIEUR HIBOU s’adresse à MARTIN L’OURS qui est devant la classe.


MONSIEUR HIBOU

Martin, je te félicite.

Tu as fait un remarquable

travail d’inspecteur de sécurité

des bus, ces deux dernières

semaines.

J’espère que tu ne seras pas

fâché si je demande à quelqu’un

d’autre de prendre la relève.


MARTIN L’OURS

Oh non.

Je ne suis pas du tout fâché.


BASILE LE LAPIN

(S’approchant de BENJAMIN LA TORTUE)

Nous non plus, hein?

Pas vrai?


BASILE LE LAPIN lève la main.


MONSIEUR HIBOU

Je t’écoute Basile.


BASILE LE LAPIN

Moi, je vote pour que

Benjamin soit le nouvel

inspecteur de sécurité des bus.


BENJAMIN LA TORTUE

Oh oui!


ÉLOÏSE LA MOUFETTE

Oui, moi aussi, je vote pour

Benjamin.


MATHIEU LE RATON

Moi aussi.


MONSIEUR HIBOU

Très bien Benjamin.

J’ai l’impression que tu es élu

à l’unanimité.

Toutes mes félicitations.


ENSEMBLE

Oh oui!

Youpi!


BENJAMIN LA TORTUE

Chouette!


BASILE LE LAPIN

Bravo, toutes mes

félicitations!


BENJAMIN LA TORTUE

Merci.


ÉLOÏSE LA MOUFETTE

Oui, bravo Benjamin.


MARTIN L’OURS, assis en retrait, est triste. Quelques instants plus tard, BENJAMIN LA TORTUE est assis à côté de MARTIN L’OURS dans l’autobus.


BENJAMIN LA TORTUE

Tu vois Martin, ce n’est pas

si difficile d’être inspecteur

de sécurité des bus.


MARTIN L’OURS

Attends, ne parle pas trop

vite.

Ce n’est encore que ton premier

jour, et le bus ne s’est pas

encore mis en route.


MATHIEU LE RATON gonfle un ballon.


BÉATRICE L'OIE

Où t’as trouvé ce ballon?


MATHIEU LE RATON

Hier, c’était le goûter

d’anniversaire de ma cousine et

elle nos a donné ça pour la

maison.


BÉATRICE L'OIE

C’est vrai?


MATHIEU LE RATON envoie son ballon en direction de ÉLOÏSE LA MOUFETTE.


BASILE LE LAPIN

Éloïse, eh, lance-le moi.


ÉLOÏSE LA MOUFETTE

C’est interdit de lancer des

objets dans le bus.


MATHIEU LE RATON

Ne t’en fais pas pour ça.

Benjamin ne nous donnera pas de

bulletin jaune.

C’est ce qu’il nous a dit.

Tu t’en souviens?


BENJAMIN LA TORTUE

Han!


MARTIN L’OURS

C’est vrai, tu leur as dit

ça?


BENJAMIN LA TORTUE

Oui, mais je ne savais pas

encore que je deviendrais

inspecteur de sécurité.


MARTIN L’OURS

Oh, oh.


ÉLOÏSE LA MOUFETTE envoie le ballon vers BASILE LE LAPIN. MATHIEU LE RATON s’apprête à gonfler d’autres ballons.


MATHIEU LE RATON

Qui en veut un?


RAFFIN LE RENARD

Oh, moi!


ÉLOÏSE LA MOUFETTE

Non, moi, moi!


Plusieurs ballons sont alors lancés en même temps.


BASILE LE LAPIN

Depuis que Benjamin est

inspecteur de sécurité des bus,

tous nos problèmes sont envolés!


MATHIEU LE RATON

Youpi!

Chouette, c’est la fête!


BASILE LE LAPIN

Allez!


MATHIEU LE RATON

Ouais!


BENJAMIN LA TORTUE

(Recevant un ballon sur la tête)

Aïe!


BENJAMIN LA TORTUE

Euh, dites les amis, vous ne

croyez pas que vous euh, devriez

vous calmer maintenant?

Monsieur Renard a besoin de

calme pour conduire.


Personne n’écoute BENJAMIN LA TORTUE.


BÉATRICE L'OIE

Mathieu attrape!

Je t’envoie le ballon.


ÉLOÏSE LA MOUFETTE

Oh, il va passer par la

fenêtre!


BASILE LE LAPIN

Et rassurez-vous, je vais

arranger ça.


BASILE LE LAPIN envoie un ballon qui n’est pas gonflé en direction de l’autre ballon, mais il passe tout près de la tête de MONSIEUR RENARD, le conducteur de l’autobus, et atterrit sur son rétroviseur.


MONSIEUR RENARD

Ah, ça suffit maintenant!


MONSIEUR RENARD freine brusquement.


ENSEMBLE

TOUS: Oh!


MONSIEUR RENARD

(Ramassant le ballon sur son rétroviseur)

Alors, les enfants,

écoutez bien ce que je vais vous

dire.

Un bus qui roule en toute

sécurité est un bus où tous les

passagers observent le

règlement.

Je n’arrive pas à me concentrer

avec tout ce vacarme.

Et ce que je veux à tout prix,

c’est éviter de faire un

accident.

Alors, maintenant j’exige que

tout le monde reste assis sur

son siège calmement.

Et je ne veux plus rien entendre

jusqu’à l’arrivée.


Quelques instants plus tard, BENJAMIN LA TORTUE et ses amis discutent dans la forêt.


BENJAMIN LA TORTUE

Ah Martin.

Il faut avouer que tout allait

bien dans le bus quand toi, tu

étais inspecteur de sécurité.


ÉLOÏSE LA MOUFETTE

Il n’y a pas de doute.

Être inspecteur de sécurité est

un métier très difficile.


BÉATRICE L'OIE

Et nous l’avons rendu encore

plus difficile en nous

conduisant mal.


MATHIEU LE RATON

J’espère que Monsieur Hibou

ne me demandera jamais d’être

inspecteur de sécurité des bus.


ÉLOÏSE LA MOUFETTE

Je l’espère moi aussi.


BENJAMIN LA TORTUE

En fait, si tout le monde

respectait les règles de

sécurité, le métier d’inspecteur

serait très facile.


MARTIN L’OURS

Tu as raison.

Et tu pourrais porter l’insigne

sans problème.


ÉLOÏSE LA MOUFETTE

Et ils ont eu raison

d’imposer ces règles de

sécurité.


MARTIN L’OURS

En plus, ce n’est pas

difficile de retenir ces 10

règles.


BENJAMIN LA TORTUE

(Rigolant)

Tu veux dire 11 règles?


MARTIN L’OURS

11 règles?

Mais quelle est la règle Numéro 11?


BENJAMIN LA TORTUE

Celle-ci, regarde.

Elle est inscrite au dos des

bulletins jaunes.


MARTIN L’OURS

Han!

Ne pas manger dans le bus!

Mais--


BENJAMIN LA TORTUE

Le règlement, c’est le

règlement Martin.

Même pour les amis gourmands.


L’estomac de MARTIN L’OURS émet un bruit.


MARTIN L’OURS

Euh, je suis vraiment désolé.


Tous les amis rigolent.


Fin épisode


Titre :
Benjamin et Louis


NARRATRICE

Benjamin savait

compter deux par deux et lacer

ses chaussures.

Il aimait nager et jouer au

football avec ses amis.

Mais parfois, l’arrivée d’un

nouvel ami peut faire changer

les habitudes.


MAMAN TORTUE retire du four un gâteau qu’elle dépose sur la table.


BENJAMIN LA TORTUE

Hum, un gâteau aux mouches.

C’est mon gâteau préféré.


MAMAN TORTUE

Je suis désolée Benjamin,

mais tu ne peux pas le manger

maintenant.


BENJAMIN LA TORTUE

Oh.


MAMAN TORTUE

Tu devras attendre l’arrivée

de notre invité.


BENJAMIN LA TORTUE

Notre invité?

Mais quel invité?


MAMAN TORTUE

Tu te souviens de Louis, le

fils de mon amie?

Il vient passer le week-end à la

maison.


BENJAMIN LA TORTUE

Oups.

Louis vient à la maison?


MAMAN TORTUE

Mais oui.

Il va arriver d'une minute à

l'autre.


BENJAMIN LA TORTUE

Oh.


BENJAMIN LA TORTUE ramasse sa balle de base-ball qui traîne sur la table, puis range tous les jouets de sa chambre dans la garde-robe.


BENJAMIN LA TORTUE

Voilà.

(Apercevant un jouet qu’il a oublié)

Oh--


BENJAMIN LA TORTUE soupire.


LOUIS LE CARCAJOU

(Arrivant à ce moment)

Bonjour, bonjour.


LOUIS LE CARCAJOU va donner une tape dans le dos de BENJAMIN LA TORTUE.


BENJAMIN LA TORTUE

Aïe!

Bonjour Louis.


LOUIS LE CARCAJOU

(Apercevant une tour de blocs)

Ouais!

Comme elle est haute ta tour!

(Faisant rouler une voiture en direction de la tour)

Vroum, vroum!


La voiture fonce dans la tour qui s’effondre.


LOUIS LE CARCAJOU

Plus de tour à l’horizon!

(Lançant un ballon vers BENJAMIN LA TORTUE)

Attrape ça vite!


BENJAMIN LA TORTUE

Quoi?

(Recevant le ballon au visage)

Aïe!


LOUIS LE CARCAJOU

Mes frères me font cette

blague-là tout le temps.

Il vaut mieux ne pas être dans

leurs pieds.

(Apercevant une peluche)

Oh, un power-ranger!

J’ai toute la collection!


BENJAMIN LA TORTUE

C’est vrai?


LOUIS LE CARCAJOU

Oui.

Malheureusement, les miens n’ont

plus ni bras, ni jambe.


BENJAMIN LA TORTUE

Oups.


LOUIS LE CARCAJOU

Mais la plupart d’entre eux

ont encore leur tête.

Certains en ont même deux!


BENJAMIN LA TORTUE

Ah bon?

Comment ça?


LOUIS LE CARCAJOU

Facile!

T’arraches la tête et tu la mets

À la place du bras.

Et le bras tu le mets à la place

de la tête.

Regarde.

(Redonnant à BENJAMIN LA TORTUE sa peluche en ayant mis la tête à la place du bras et le bras à la place de la tête)

Mais c’est encore plus amusant

quand tu leur attaches des

parachutes.


BENJAMIN LA TORTUE

Des parachutes?


LOUIS LE CARCAJOU

Oui.

Mes grands frères font ça tout

le temps.

Il y en a deux ou trois qui

pendent dans les arbres de mon

jardin.

Et d’autres encore, se sont

envolés.

Hé, tu veux que je te montre

comment je fais?


BENJAMIN LA TORTUE

Euh, non merci.

J’ai rendez-vous avec mes amis

pour jouer au football.


LOUIS LE CARCAJOU

Oh, c’est vrai?

Je joue souvent au football avec

mes grands frères.

J’adore ça!


Plus tard, BENJAMIN LA TORTUE rejoint ses amis pour une partie. LOUIS LE CARCAJOU est avec eux.


LOUIS LE CARCAJOU

Mes amis m’appellent Loulou.


MARTIN L’OURS

Est-ce que tu veux jouer au

football avec nous Loulou?


LOUIS LE CARCAJOU

Oh oui!

Moi, j’adore le football!


AURÉLIE LA LOUTRE

Tu peux jouer dans mon

équipe.


LOUIS LE CARCAJOU frappe le ballon de toutes ses forces et le ballon atterrit dans un arbre.


ÉLOÏSE LA MOUFETTE

Oh non.

Je trouve qu’il frappe trop fort

sur le ballon.


MARTIN L’OURS

Oh oui.

Beaucoup trop fort.

J’espère qu’il ne me tapera pas

dessus.


BASILE LE LAPIN court avec le ballon.


LILI LE CASTOR

Par ici, Basile!


LOUIS LE CARCAJOU fait une glissade et enlève le ballon à BASILE LE LAPIN.


BASILE LE LAPIN

Oh!


LOUIS LE CARCAJOU

Hé, hé!

(Driblant avec le ballon)

Mes frères m’ont appris à faire

ça.


LILI LE CASTOR

Par ici Loulou!


ÉLOÏSE LA MOUFETTE

Ici, ici!


BENJAMIN LA TORTUE

Loulou, par ici!


LOUIS LE CARCAJOU s’avance avec le ballon sans faire de passe et va voir LILI LE CASTOR.


LOUIS LE CARCAJOU

Tu disais?

Si tu veux le ballon, viens le

prendre.


LILI LE CASTOR

Mais comment ça, je dois

venir le prendre?


LOUIS LE CARCAJOU

Oui!

C’est comme ça que je joue avec

mes frères.

Mais il ne leur faut que

quelques secondes pour me le

prendre.


BENJAMIN LA TORTUE soupire. Quelques instants plus tard, BENJAMIN LA TORTUE et ses amis arrêtent de jouer, tandis que LOUIS LE CARCAJOU continue de jouer seul au ballon.


MARTIN L’OURS

Comme ça, ce n’est pas très

amusant.


LILI LE CASTOR

C’est bien mon avis.

Il joue comme une brute.


BASILE LE LAPIN

Oui.

Il tape beaucoup trop fort sur

le ballon.


BENJAMIN LA TORTUE

Loulou est très gentil, mais

il joue d’une façon un peu

spéciale.

C’est tout.


LOUIS LE CARCAJOU

(Remarquant que plus personne ne joue)

Hé!

Qu’est-ce qu’il y a?

Vous n’avez plus envie de jouer?


LILI LE CASTOR

Moi, j’en ai assez de jouer

au football.


BENJAMIN LA TORTUE

Oui, et moi aussi.


ÉLOÏSE LA MOUFETTE

Alors nous pouvons jouer à

autre chose?


LOUIS LE CARCAJOU

Oh, j’ai une idée.

Et si nous jouions au football

américain?


LILI LE CASTOR

C’est quoi le football

américain?


MARTIN L’OURS

Non, ce n’est pas une bonne

idée.


LILI LE CASTOR

Ah?


BENJAMIN LA TORTUE

Je crois que j’ai trouvé.

Et si nous faisions des courses

de bâtons sur la rivière?


LOUIS LE CARCAJOU

Des courses de bâtons?


BASILE LE LAPIN

Ouais.

Bonne idée!


ÉLOÏSE LA MOUFETTE

C’est très amusant.

Tu vas voir.


LILI LE CASTOR

Viens Loulou.

Nous allons te montrer.


Plus tard, BENJAMIN LA TORTUE, LILI LE CASTOR et MARTIN L’OURS sont sur le quai. BASILE LE LAPIN et ÉLOÏSE LA MOUFETTE viennent les rejoindre.


ÉLOÏSE LA MOUFETTE

J’ai ramassé le plus beau

bâton que j’ai pu trouver.


BASILE LE LAPIN

Moi, j’en ai trouvé un avec

des oreilles de lapin.

(Montrant un bâton qui se sépare en deux, formant un y)

Regardez.


Tous les amis rigolent.


BENJAMIN LA TORTUE

Si tu veux gagner la course,

tu devras en choisir un qui a le

bon format Basile.

Regarde le mien.


Tous les amis sont penchés au-dessus de l’eau et tiennent leur bâton avant de les laisser aller.


ÉLOÏSE LA MOUFETTE

Attention, à vos marques,

tenez-vous prêts, partez!


ENSEMBLE

Allez les bâtons, plus

vite, plus vite!


BENJAMIN LA TORTUE

Dépêche-toi bâton.


LOUIS LE CARCAJOU

(Arrivant avec un tronc d’arbre)

Voilà, je suis là maintenant.

Dites bonjour au bâton muscle.


ENSEMBLE

(Étonnés)

Oh!


LOUIS LE CARCAJOU

Bienvenue à bâton muscle, le

phénomène qui gagne toutes les

courses des rivières.


LOUIS LE CARCAJOU lance à l’eau son tronc d’arbre sur les bâtons des autres.


LOUIS LE CARCAJOU

Ouais, en plein dans le mille!

Vous aviez raison.

Ce jeu est beaucoup plus

amusant.

Bâton muscle est en tête!

Le gagnant et nouveau champion

du monde, c’est bâton muscle!

Bravo!


ENSEMBLE

Oh?


LOUIS LE CARCAJOU

Alors?

Prêts pour une autre course?


LILI LE CASTOR

Euh, je viens de me rappeler

que ma maman m’attend à la

maison pour manger.


BASILE LE LAPIN

Ouais moi aussi.


ÉLOÏSE LA MOUFETTE

Oui, je dois rentrer.


MARTIN L’OURS

Je me dépêche.

Je suis déjà en retard.


LOUIS LE CARCAJOU

Bon, d’accord.

Rendez-vous cet après-midi pour

d’autres courses de bâtons.


LILI LE CASTOR

Ce ne sera pas possible parce

que maman m’a demandé de rester

à la maison tout l’après-midi.


BASILE LE LAPIN

Et la mienne aussi.


ÉLOÏSE LA MOUFETTE

Moi aussi je dois rester chez

moi.


MARTIN L’OURS

Si je me souviens bien, moi

je dois l’aider à nettoyer la

maison.


LOUIS LE CARCAJOU

Oh, c’est vraiment dommage.


Plus tard, LOUIS LE CARCAJOU et BENJAMIN LA TORTUE mangent à l’extérieur sur une table à pique-nique.


LOUIS LE CARCAJOU

Ça, c’est chouette!

C’est la première fois que j’ai

le temps de manger.

Quand tu as cinq grands frères,

tu apprends à manger vite.

Sinon tu n’as que les restes.


MAMAN TORTUE

(Arrivant à ce moment)

J’espère que vous avez encore

faim pour le dessert.

C’est un gâteau aux mouches.


LOUIS LE CARCAJOU

J’ai encore faim.

Tu devrais te dépêcher, sinon

t’auras plus rien.


BENJAMIN LA TORTUE

Pas si vite, Loulou.

Ce gâteau aux mouches, il est

pour nous deux.


BENJAMIN remarque alors que LOUIS LE CARCAJOU a mangé tout le gâteau, sans qu’il ait pu en avoir un morceau.


LOUIS LE CARCAJOU

Ah, c’était vraiment délicieux.


BENJAMIN LA TORTUE

Oui, Loulou.

C’est ça.

C’était délicieux.


LOUIS LE CARCAJOU

Euh, est-ce que tu vas manger

ces miettes?


BENJAMIN LA TORTUE

Non!


LOUIS LE CARCAJOU

(Léchant l’assiette)

Merci!


Plus tard, BENJAMIN LA TORTUE est sur un pont et lance des cailloux dans la rivière.


BENJAMIN LA TORTUE

Il a osé manger tout le

gâteau aux mouches.

Je n’ai même pas pu goûter un

petit morceau.


Les amis de BENJAMIN LA TORTUE jouent au ballon plus loin dans l’eau. Ils portent des masques et des tubas.


ÉLOÏSE LA MOUFETTE

Par ici Lili.


MARTIN L’OURS

Non par ici.


BASILE LE LAPIN

Attention les amis.

Benjamin arrive!


BENJAMIN LA TORTUE descend du pont et va rejoindre ses amis.


BENJAMIN LA TORTUE

Tiens, il me semblait les

avoir vus ici.

C’est étrange.


BENJAMIN LA TORTUE ne le voit pas. Ses amis ont plongé la tête sous l’eau.


BENJAMIN LA TORTUE

(Remarquant les oreilles de BASILE LE LAPIN qui dépassent de la surface de l’eau)

Basile?


LILI LE CASTOR

Dis-moi, euh, où est ton ami

Loulou?


BENJAMIN LA TORTUE

Ne vous en faites pas, je

suis seul.

Il fallait absolument que je

m’éloigne de lui un moment.


MARTIN L’OURS

Je comprends.

Nous aussi.

Nous espérions même pouvoir nous

éloigner de lui pendant tout le

week-end.


BASILE LE LAPIN

Dis Benjamin, pourquoi tu ne

viens pas avec nous?

L’eau est très bonne.


BENJAMIN LA TORTUE

Je dois d’abord demander la

permission.

Je reviens tout de suite.


LILI LE CASTOR

Si tu veux, mais alors sans

Loulou.

Nous sommes d’accord?


BENJAMIN LA TORTUE

Loulou n’est pas un méchant

garçon, simplement--


ENSEMBLE

Il joue d’une façon un

peu spéciale.

Tu nous l’as déjà dit.


MAMAN TORTUE travaille dans le jardin. BENJAMIN LA TORTUE, caché de l’autre côté de la clôture, lui parle en chuchotant.


BENJAMIN LA TORTUE

Psst, Maman!

Est-ce que tu as vu Loulou?


MAMAN TORTUE

Oui.

Il est en train de jouer dans la

maison.


BENJAMIN LA TORTUE

Oh non!

Il va casser tous mes jouets.


MAMAN TORTUE

(Rigolant)

Rassure-toi.

Tes jouets sont en sécurité.

Il joue avec Harriet.


BENJAMIN LA TORTUE

Oh non!

Pas ma petite sœur!


BENJAMIN LA TORTUE entre dans la maison sans faire de bruit et voit LOUIS LE CARCAJOU qui est en train de jouer délicatement avec HARRIET LA TORTUE.


BENJAMIN LA TORTUE

(Surpris)

Loulou?


LOUIS LE CARCAJOU

Je m’appelle canard.

Tu t’appelles comment?


HARRIET LA TORTUE

Harriet.


LOUIS LE CARCAJOU

Attrape la balle Harriet.

(Lui envoyant la balle doucement)

Oh, bravo Harriet!


Plus tard, MAMAN TORTUE cueille des fleurs, quand elle aperçoit BENJAMIN LA TORTUE.


MAMAN TORTUE

Ha, te voilà Benjamin.


BENJAMIN LA TORTUE est suivi de près par tous ses amis en file indienne.


BENJAMIN LA TORTUE

Chut!


BENJAMIN LA TORTUE s’arrête et ses amis se cognent sur lui.


BASILE LE LAPIN

Aïe!


LILI LE CASTOR

Aïe!


BENJAMIN LA TORTUE

Attention ne faites pas de

bruit.


BENJAMIN LA TORTUE et ses amis entrent dans la maison sans faire de bruit et observent LOUIS LE CARCAJOU qui joue avec HARRIET LA TORTUE.


MARTIN L’OURS

Les amis, regardez.

Je n’arrive pas à le croire!


BASILE LE LAPIN

Est-ce que vous voyez ce que

je vois?


LILI LE CASTOR

Oui.

Loulou est en train de jouer

gentiment.


LOUIS LE CARCAJOU

Bonjour Benjamin.

Mais où t’étais?


BENJAMIN LA TORTUE

Euh, et bien je suis allé

chercher touts les autres, parce

que je tenais à leur montrer

quelque chose.


LOUIS LE CARCAJOU

Ah oui?

Quoi?


LILI LE CASTOR

Eh bien toi.


LOUIS LE CARCAJOU

Moi?

Mais vous m’aviez déjà vu.


MARTIN L’OURS

Oui, je sais.

Mais quand nous t’avons vu tout

à l’heure, tu étais violent.

Oui.


BASILE LE LAPIN

Et tu criais beaucoup.


ÉLOÏSE LA MOUFETTE

Tu cherchais la bagarre.


LILI LE CASTOR

Alors explique-nous comment

tu arrives à jouer tout en

douceur avec Harriet.


LOUIS LE CARCAJOU

C’est clair pourtant.

Je ne pourrai jamais jouer

brutalement avec elle.

Elle est toute petite.

Je ne peux pas jouer avec elle

comme je joue avec mes frères.


BENJAMIN LA TORTUE

C’est justement là le

problème.

Nous aussi nous sommes plus

jeunes que tes frères.

Et nous n’avons pas l’habitude

de jouer brutalement.


LOUIS LE CARCAJOU

Oh, c’est vrai.

J’avais pas pensé à ça.

Vous avez la même taille que

moi. Je suis désolé.

J’espère que vous n’êtes pas

fâchés.


MARTIN L’OURS

Non, nous ne sommes pas du

tout fâchés contre toi.


BASILE LE LAPIN

Tu es même un très gentil

compagnon.


LILI LE CASTOR

Simplement, tu joues d’une

façon un peu spéciale.

C’est tout.


MAMAN TORTUE

(Arrivant à ce moment)

Harriet doit faire sa sieste

maintenant.


HARRIET LA TORTUE

Maman.


MAMAN TORTUE

Vous pouvez aller jouer

dehors les enfants.


Tous les amis se rendent dehors.


BENJAMIN LA TORTUE

Et maintenant, à quoi vous

voulez jouer?


LOUIS LE CARCAJOU

(Tenant un minuscule bâton)

Si on jouait à la course des

bâtons?


LILI LE CASTOR

Non.

(Arrivant en soulevant un tronc d’arbre)

Nous allons jouer à, bâton

muscle qui gagne toutes les

courses auxquelles il participe!


MARTIN L’OURS

Oui d’accord.

Bâton muscle, deuxième partie.


LOUIS LE CARCAJOU

En route!


Tous les amis rigolent.


Générique de fermeture

Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Age
  • Category Season

Résultats filtrés par