Universe image Franklin Universe image Franklin

Franklin

Franklin is young turtle just learning about the world and himself. Join Franklin and his friends Bear, Snail, Rabbit, Beaver, and Goose as they discover the world around them.

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Gee Whiz Franklin - Franklin Can't Wait

Franklin and friends engage themselves in wacky tests of endurance. Franklin´s patience is put to the test.


Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Début chanson thème


VOIX MASCULINE

♪ C'est Benjamin ♪

♪ Il est là pour jouer avec

toi ♪

♪ Regarde-le grandir ♪

♪ Comme toi et moi ♪

♪ Le voici avec ses amis ♪

♪ Ils ont des histoires,

ils ont tout leur temps

pour toi ♪

♪ C'est Benjamin ♪

♪ Il entre chez toi ♪

♪ C'est Benjamin ♪

♪ Il entre chez moi ♪

♪ C'est Benjamin ♪♪


Fin chanson thème


Titre :
Benjamin et le concours du magazine Woh lala


NARRATRICE

Benjamin savait

compter deux par deux et lacer

ses chaussures.

Il était capable d'arriver le

premier à une compétition de

natation.

Mais un jour Benjamin apprit

qu'un vrai vainqueur mettait

ses amis en avant.


LES AMIS DE BENJAMIN sont au parc et regardent RAFFIN qui joue au bolo.


BENJAMIN

Oh...


MARTIN

Wow!


ÉLOÏSE

Wow!

C'est magnifique.


BENJAMIN

Oui, super.


RAFFIN

Et maintenant avec les yeux

fermés.


BENJAMIN

Oh...


ENSEMBLE

Wow...


RAFFIN

Ha! Ha! Ha!

Est-ce que l'un de vous veut

essayer?


BENJAMIN

Je veux bien.


RAFFIN

Allez à toi de jouer vas-y.


BENJAMIN

Attention, ça va faire mal.


LES AMIS DE BENJAMIN

Ha! Ha! Ha!


BENJAMIN tente de jouer au bolo, mais la balle vient frapper sa tête.


BENJAMIN

Oh!


LES AMIS DE BENJAMIN

Ha! Ha! Ha!


LILI

Si tu avais une autre

raquette dans la main gauche, tu

pourrais voler.


RAFFIN

Ha! Ha! Ha!

Attends, je vais t'aider à

démarrer.

Tiens bien la raquette et

prépare-toi à taper fort.

D'accord?


BENJAMIN

D'accord.


RAFFIN

1, 2, 3...


RAFFIN lâche la balle et BENJAMIN donne un coup de raquette.


BENJAMIN

Waouh!

J'y arrive!

(Recevant la balle sur le visage)

Oh... ah...


LES AMIS DE BENJAMIN

Ha! Ha! Ha!


RAFFIN

Je crois que tu as besoin

d'aide.


RAFFIN va aider BENJAMIN. BASILE arrive alors sur un bâton sauteur.


BASILE

Bonjour!

(Respirant avec peine)

Est-ce que l'un de vous... veut

bien... me prendre en photo?


MARTIN

Oui bien sûr, je vais le

faire Basile.

(Prenant l'appareil photo autour du cou de BASILE)

Ne bouge plus.


BASILE

Non... il faut que ce soit...

une image en mouvement.


MARTIN

(Prenant la photo)

Ça y est!

C'est bon, tu peux arrêter

maintenant Basile.


BASILE

Non impossible...

Pas pendant... 24 heures.


MARTIN

Quoi?


LILI

Quoi?

24 heures complètes?


BASILE

Oui je fais le concours du

magazine

Woh LaLa.

(Lançant le magazine)

Tenez, regardez!


BENJAMIN

"Bonjour les enfants.

Faites un exploit amusant

pendant une journée et vous

serez une célébrité du magazine

Woh lala."


BASILE

Si... si vous envoyez votre

photo, elle paraîtra dans le

prochain numéro.


LILI

Wow!

Moi aussi je veux être dans le

magazine

Woh lala.


ÉLOÏSE

Moi aussi!


MARTIN

Oui pas mal!


BENJAMIN

Oui!


RAFFIN

Je sais ce que je vais faire.


RAFFIN reprend la raquette de bolo.


ÉLOÏSE

Moi je vais marcher à

l'envers.


LILI

Ejé aisvé arlépé neé ammouthmé

edé l'steé.


RAFFIN

Quoi?


ÉLOÏSE

Hein?


MARTIN

Ha! Ha! Ha!


BENJAMIN

Qu'est-ce que tu dis?


LILI

Ha! Ha! Ha!

Je dis que je vais parler en

mammouth de l'est.


MARTIN

C'est quoi le mammouth de

l'est?


LILI

Tu prends la première lettre

d'un mot que tu places à la fin,

et tu rajoutes un A et un Y.

Par exemple, ton nom ne serait

pas Martin, mais Artinmé.


MARTIN

Bizarre.


LILI

Tu veux dire... Izarrebé?


RAFFIN

Bon, et toi Benjamin,

qu'est-ce que tu vas faire?


BENJAMIN

Oh, je n'arrive pas à me

décider.

C'est drôlement long 24 heures.


MARTIN

Pourquoi on ne ferait pas

quelque chose ensemble?

Tous les deux.


BENJAMIN

Hé, bonne idée Martin!

Si tu me portais sur tes

épaules.

Ce serait amusant!

(Montant sur les épaules de MARTIN)

Oh!


MARTIN

Tu es beaucoup trop lourd, tu

sais?

Je ne pourrais jamais tenir une

journée... tout entière...

Oh!


BENJAMIN tombe.


BENJAMIN

Oui, donne-moi la main

Martin.


MARTIN

(Aidant BENJAMIN à se relever)

Voilà!

Et maintenant?


BENJAMIN

(Voyant sa main dans celle de MARTIN)

Attends.

Oui c'est ça!

On ne va pas se lâcher pendant

24 heures.


MARTIN

Oui ça c'est une très bonne

idée.


Plus tard, BENJAMIN et MARTIN dînent en compagnie de MAMAN TORTUE.


BENJAMIN

Merci de m'avoir autorisé à

inviter Martin à déjeuner maman.


MARTIN

(Mangeant)

Oui!

Merci beaucoup Madame Tortue.

Je pourrais manger vos

spaghettis toute la journée.


MAMAN TORTUE

Je suis ravie que tu

apprécies Martin.


BENJAMIN

Oh... c'est difficile de

manger d'une seule main.


MARTIN

Mais ça vaut le coup si on

veut être dans le magazine

Woh lala.


MAMAN TORTUE

J'ai l'impression que vous

allez devenir célèbres vous

deux.


MARTIN

Sûrement.

Vous savez, presque tout le

monde lit ce magazine, il est

fantastique.


BENJAMIN

Oui!

Et même grand-mère l'achètera si

elle apprend qu'il y a ma photo

dedans.


En aspirant une nouille, BENJAMIN se tache le nez de sauce tomate.


BENJAMIN

Oups!


MAMAN TORTUE

Ha! Ha! Ha!

À ta place je ferais

attention de ne pas envoyer une

photo avec ton visage recouvert

de sauce tomate.


BENJAMIN

Ha! Ha! Ha!

J'y veillerai maman.


Ensuite, LES AMIS DE BENJAMIN jouent au base-ball. ÉLOÏSE est à la batte et LILI est receveuse. ÉLOÏSE rate son coup.


LILI

Trikesé euxdé.


BENJAMIN et MARTIN ont toujours la main dans la main et sont au premier but.


ÉLOÏSE

Oh... désolée les garçons.


BENJAMIN

Ce n'est pas grave Éloïse, tu

n'es pas encore éliminée.


MARTIN

Garde toujours un œil sur la

balle.


RAFFIN

Et voici le plus beau lancer.


RAFFIN lance la balle d'une main tout en jouant au bolo avec l'autre. ÉLOÏSE réussit à frapper un bon coup.


BENJAMIN

(S'adressant à MARTIN)

Court, court!

(Se faisant traîner par MARTIN)

Oh...


ÉLOÏSE court à reculons vers le premier but. BASILE, sur son bâton sauteur, tend la main pour attraper la balle.


BASILE

Je l'ai!

Je l'ai!


BASILE et ÉLOÏSE se foncent dedans.


ENSEMBLE

Oh...


ÉLOÏSE

Oh Basile, je suis vraiment

désolée.

J'ai brisé ta participation au

concours.


BASILE

Tout va bien.

Je commençais à être fatigué

d'être monté sur ressort et

puis...

(Touchant ÉLOÏSE avec la balle)

tu es éliminée!

Ha! Ha! Ha!


ÉLOÏSE

Ha! Ha! Ha!

Hé...


Plus loin, MARTIN court toujours, traînant BENJAMIN.


BENJAMIN

Court, va-y, court!


MARTIN

Je fais ce que je peux.


RAFFIN

(S'adressant à BASILE)

Envoie-la à la base.

Envoie-la à la base.


BASILE envoie la balle à LILI.


BENJAMIN

Freine...


BENJAMIN et MARTIN se font toucher par LILI alors qu'ils arrivent au marbre.


LILI

Ortisé euxdé.


MARTIN

Euh...


LILI

Ousvé tesêé ousté euxdé

ortisé.


BENJAMIN

Qu'est-ce qu'elle dit?


MARTIN

Je ne sais pas.

Serisé?


LILI

Ah... j'ai dit vous êtes

tous les deux sortis!

Et puisque vous êtes deux et

bien c'est simple, vous comptez

pour deux sorties.


BENJAMIN

Lili, tu oublies ton mammouth

de l'est.


LILI

Ah!

Ce n'est pas un problème, je

commençais à en avoir plus

qu'assez que personne ne me

comprenne.

Vous avez déjà essayé de

commander un sorbet à la

myrtille en mammouth de l'est?


ÉLOÏSE

J'aimerais bien m'amuser

encore, mais il est tard et il

faut que je rentre pour dîner.


BASILE

Ouais, moi aussi.


RAFFIN

On pourra continuer notre

match demain, quand on aura fini

l'exploit pour

Woh lala.


LILI

Ça marche pour moi.

Au revoir tout le monde.


ENSEMBLE

Au revoir.


MARTIN

Au revoir.


LES AMIS DE BENJAMIN s'en vont. MARTIN et BENJAMIN viennent pour partir dans des directions opposées, mais se tiennent toujours par la main.


ENSEMBLE

Oups.


MARTIN

Ha! Ha! Ha!


BENJAMIN

Martin, je crois que tu vas

être obligé de dormir chez moi.

On y va?


MARTIN

Chouette!

J'espère qu'il y aura encore des

spaghettis.


Le soir venu, BENJAMIN et MARTIN sont dans le lit en compagnie de MAMAN TORTUE.


MAMAN TORTUE

Bonne nuit les enfants.


MARTIN

Bonne nuit Madame Tortue.


BENJAMIN

Merci maman.


MAMAN TORTUE s'en va.


MARTIN

Il ne faut surtout pas qu'on

se lâche la main cette nuit.


BENJAMIN

C'est sûr.

(Montrant leur main avec du ruban adhésif)

C'est une excellente idée le

papier adhésif.


MARTIN

(Bâillant)

Bonne nuit, à demain.


BENJAMIN

(Bâillant)

Bonne nuit Martin.


Durant la nuit, BENJAMIN n'arrive pas à fermer l’œil, car MARTIN ronfle. MARTIN entraîne BENJAMIN vers l'autre côté du lit en se retournant. BENJAMIN tire de toutes ses forces et ramène MARTIN vers lui.


MARTIN

(Se réveillant par la secousse)

Hum, quoi?


Le lendemain, BENJAMIN et MARTIN regardent leur visage fatigué dans le miroir.


BENJAMIN

Est-ce que tu as bien dormi,

Martin?


MARTIN

Très mal.

Tu as bien dormi toi?


BENJAMIN

Très très mal.

Est-ce que tu es de mon avis?


MARTIN

On a tenu le coup?


BENJAMIN

Oui j'ai l'impression qu'on

s'est déjà habitué.

Je suis bien d'accord.


MARTIN

Magazine

Woh lala, attention,

on arrive!


BENJAMIN et MARTIN arrivent alors au parc, où RAFFIN joue au bolo avec un air fatigué.


ENSEMBLE

Hé Raffin!


RAFFIN

Hein... ha... bonjour les

amis.


BENJAMIN

Waouh!

Tu as l'air épuisé.


RAFFIN

Je n'ai pas fermé l’œil une

minute pour taper dans cette

balle.


RAFFIN bâille.


MARTIN

Toute la nuit?


BENJAMIN

Ha! Ha! Ha!

Je sais ce qu'il te faut.

Un bon plongeon dans la mare.

Il n'y a rien de mieux que de

l'eau fraîche pour se réveiller.


LILI, BASILE et ÉLOÏSE arrivent au parc.


LILI

Un bon petit plongeon?

Ça me convient parfaitement.


BASILE

Alors, venez on fait la

course.


ÉLOÏSE

(Marchant à reculons)

Bonne idée.


BENJAMIN

Tu viens Raffin?


RAFFIN est endormi.


MARTIN

Raffin?


BENJAMIN

(Chuchotant)

Oh non, il est hors concours

maintenant.


MARTIN

(Chuchotant)

Tu crois qu'on le réveille?


BENJAMIN

(Chuchotant)

Il n'a plus rien à perdre, il

vaut mieux qu'il dorme.


MARTIN

(Chuchotant)

Oui, tu as raison.


Plus loin, LILI et BASILE sont à l'avant tandis que ÉLOÏSE peine à suivre puisqu'elle marche à reculons.


ÉLOÏSE

Hé, attendez-moi!

Soyez gentil, oh...


ÉLOÏSE trébuche. BENJAMIN et MARTIN arrivent derrière.


BENJAMIN

Éloïse!


ÉLOÏSE

Oh!


MARTIN

Est-ce que ça va?


ÉLOÏSE

Je ne sais pas, je voulais

les rattraper.

Oh... je crois que je me suis

tordu la cheville.


BENJAMIN

Tu peux marcher?


ÉLOÏSE

Oh... ça m'étonnerait ça

me fait mal quand j'essaye de me

mettre debout.


MARTIN

On va te ramener chez toi.


ÉLOÏSE

Mais, je dois aller par là en

reculant.


BENJAMIN

Bien, j'ai une idée.

On y va Martin?


Quelques minutes plus tard, BENJAMIN et MARTIN se placent de chaque côté de ÉLOÏSE.


BENJAMIN

Pose tes bras autour de notre

cou.

Tu es prêt Martin?


MARTIN

Prêt!


BENJAMIN

On soulève.


BENJAMIN et MARTIN soulèvent ÉLOÏSE et marchent à reculons.


ÉLOÏSE

Mais vous êtes fous.

Et le concours du magazine

Woh LaLa?

Vous y étiez presque arrivés.


ENSEMBLE

Oh!


BENJAMIN

En fait j'ai complètement

oublié.


MARTIN

Moi aussi.


ÉLOÏSE

Oh... je suis désolée.


MARTIN

Oh, pas de problème Éloïse.


BENJAMIN

Oui, les amis comptent plus

qu'une photo dans un magazine.


Plus tard, BENJAMIN va chercher le courrier en compagnie de MARTIN.


BENJAMIN

Hé, je l'ai reçu!

Viens Martin, on va regarder qui

a réussi l'exploit du magazine

Woh lala.


MARTIN

Ce n'est pas nous.

Mais remarque, on pourra

toujours essayer l'année

prochaine, n'est-ce pas?


BENJAMIN

Exactement.

(Pointant dans le magazine)

Ha! Ha! Ha!

Regarde, celui-ci a poussé un

bonbon en forme de fève avec son

nez.


MARTIN

Ha! Ha! Ha!

J'espère qu'il ne devait

pas le manger après.


BENJAMIN

Ha! Ha! Ha!


LES AMIS DE BENJAMIN arrivent.


RAFFIN

Hé, les amis!


LILI

On vous a vu dans

Woh lala.


RAFFIN

Oui!


BASILE

Vous êtes célèbres

maintenant.


BENJAMIN

Benjamin et Martin aident une

amie?


MARTIN

Mais comment ont-ils pu

savoir?


LILI

C'est Éloïse!

Elle a envoyé une lettre au

rédacteur du journal.


RAFFIN

Avec vos dernières photos de

classe.


ÉLOÏSE

Je voulais que tout le monde

sache que vous étiez de vrais

amis.

Alors j'ai écrit une lettre

disant que vous aviez abandonné

le concours pour m'aider.


BENJAMIN

Je suppose que maintenant on

est célèbre Martin.


MARTIN

Ha! Ha! Ha!

Oh la la, sans aucun doute.


RAFFIN

Hé, je peux avoir un

autographe?


ENSEMBLE

Moi aussi!


BENJAMIN

Oh la la, un seul à la fois.

Dis-moi comment tu écris Raffin?

Avec deux F?


TOUS rigolent.


Fin épisode


Titre :
Benjamin est impatient


NARRATRICE

Benjamin savait

compter deux par deux et lacer

ses chaussures.

Il savait aussi combien de

secondes il y avait dans une

minute et combien de minutes

dans une heure.

Mais un jour, 2 heures lui

parurent une éternité.


BENJAMIN dort avec Sam et se fait réveiller par le réveille-matin.


BENJAMIN

Hun?

C'est ça, est-ce que c'est

possible?

(Regardant l'heure)

Ça l'est!

Sam, il est enfin arrivé.

(Entrant dans la chambre de ses parents)

Maman, papa?

Il est là!


PAPA TORTUE

Oh... qui est-ce qui est là?


BENJAMIN

Le matin!

Je ne veux rien rater.


PAPA TORTUE

Oh... je me souviens.

Devine qui semble

particulièrement excité à propos

du C-I-R-Q-U-E?


BENJAMIN

Tu veux dire cirque, mais

papa, il faudra que tu te lèves

tôt pour m'avoir.


BENJAMIN sort de la chambre en fermant la porte.


MAMAN TORTUE

Oh, encore plus tôt

qu'aujourd'hui?


Puis, BENJAMIN entraîne MAMAN TORTUE vers la cuisine.


BENJAMIN

Maman!

J'ai mis des jus de fruit parce

que c'est drôlement long à faire

le café.

Ou est Ariette?


MAMAN TORTUE

Elle dort encore, chéri.


BENJAMIN

Je vais la réveiller pendant

que vous prenez votre petit

déjeuner.


MAMAN TORTUE

Je comprends que tu sois très

excité, mais tu as dû oublier que

le cirque n'ouvrira ses portes

que cet après-midi.


BENJAMIN

Eh bien oui, mais je pensais

qu'on pouvait y aller tôt.


MAMAN TORTUE

Eh bien avant de sortir, j'ai

mille choses à faire dans la

maison.


PAPA TORTUE

Oui et moi je veux peindre la

clôture.


BENJAMIN

Peindre la clôture?

Oh...


Plus tard, BENJAMIN est avec PAPA TORTUE dans la cour et compte les lattes de la clôture.


BENJAMIN

37, 38, 39, 40!

Tu n'en as plus que 41.

Tu as presque fait la moitié.


PAPA TORTUE

Oui et après je retourne au

début et je commence à passer la

deuxième couche.

Tu vois, ce n'est pas fini.


BENJAMIN

Quoi?!

Une deuxième couche?


PAPA TORTUE

Je suis désolé, mais c'est un

travail qui demande un peu de

patience.


BENJAMIN

Attends une minute.

J'ai une idée.


BENJAMIN va dans la remise et revient quelques instants plus tard.


BENJAMIN

Regarde papa!

J'ai trouvé un pinceau plus

large.


PAPA TORTUE

Parfait!

Je vais pouvoir être aidé et

finir la barrière bien plus

vite.


BENJAMIN

C'est exactement ce que je

pensais, papa.

Tu peux te servir de ta main

gauche en même temps pour

peindre.

Regarde!

Ta main droite passe la première

couche et ta main gauche peint

la deuxième, voilà!


PAPA TORTUE

Ha! Ha! Ha!

Tu m'étonneras toujours

mon garçon.

C'est une solution à laquelle je

n'aurais jamais pensé.



BENJAMIN

Est-ce que ça veut dire qu'on

ira plus tôt au cirque?


PAPA TORTUE

Désolé, mais même si j'avais

autant de bras qu'une pieuvre à

deux tentacules, il faudrait de

toute façon attendre que la

première couche soit sèche.


BENJAMIN

Oh... ça va encore durer une

éternité.


PAPA TORTUE

Et tous les amis que tu as

invités, on ne peut pas partir

sans eux.

Ils ne seront pas là avant 2

heures au moins.


LILI arrive dans la cour.


LILI

Bonjour, Franklin, bonjour

Monsieur Tortue.

Est-ce que tout le monde est

prêt à partir?

C'est vraiment gentil de m'avoir

dit de venir de bonne heure.


PAPA TORTUE

Benjamin?


BENJAMIN a un rire gêné.


BENJAMIN

Viens par là Lili

s'il te plaît.

(Entraînant LILI)

Il faut qu'on parle.


LILI

Euh...


PAPA TORTUE

(Voyant qu'il a le pinceau plus large dans les mains)

Oh!

Ha! Ha! Ha!

(Voyant de la peinture couler par terre)

Oh...


Pendant ce temps, BENJAMIN explique la situation à LILI.


LILI

Deux heures!


BENJAMIN

Oui je sais c'est très long,

n'est-ce pas?


LILI

Ah... oui!

120 minutes et pas une de moins.


BENJAMIN

Oui un gros paquet de

secondes.


LILI

Qu'est-ce qu'on fait en

attendant?


RAFFIN arrive auprès de LILI et BENJAMIN.


RAFFIN

Bonjour, les amis, excusez mon

retard.

(Montrant des jumelles)

Regardez ce que j'ai acheté, je

peux voir une piste sur un

éléphant avec ça.

Ha! Ha! Ha!

Alors, quand est-ce qu'on part?


BENJAMIN

Et bien, tu vois Raffin,

je... euh...


LILI

Benjamin nous a demandé à

tous de venir très tôt, mais il

ne l'a pas dit à ses parents!

Maintenant il faut qu'on attende

au moins 2 heures avant de

partir.


RAFFIN

2 heures... entières?


LILI

Ou en d'autres termes 120

minutes précisément.


RAFFIN

Je rêve ou quoi?

120 minutes!

Ah!


ARNAUD arrive, essoufflé.


ARNAUD

Attendez-moi!

Oh bien, vous n'êtes pas encore

partis.

Je suis venu aussi vite que j'ai

pu.

J'espère ne pas être trop en

retard.


ENSEMBLE

Ah...

Tu n'es pas en

retard.


ARNAUD

Non?

Oh!

On s'en va dans combien de

temps?


TOUS soupirent.


ARNAUD

J'ai dit quelque chose qu'il

ne fallait pas?


Par la suite, PAPA TORTUE peint en chantonnant. MAMAN TORTUE est à côté et fait la lessive pendant que HARRIET joue par terre. Plus loin, LES AMIS DE BENJAMIN sont étendus dans l'herbe.


LILI

7200!


ARNAUD

7200 quoi?


LILI

Secondes!

2 heures ça fait 7200 secondes.

C'est le temps qu'on doit

attendre.


RAFFIN

Ça fait sûrement moins que

ça?


LILI

Non... c'est le nombre exact

de secondes qu'il y a dans 2

heures.


RAFFIN

Non, je veux dire que ça fait

moins que ça maintenant.


BENJAMIN

Raffin a raison.

On attend depuis combien de

temps au juste?


ARNAUD

Je ne sais pas, mais c'est

long.

Ça fait au moins une heure, je

pense.


BENJAMIN

C'est peut-être plus?


LILI

Il est peut-être même l'heure

de partir!

Est-ce que l'un de vous a une

montre?


BENJAMIN

Il y a une pendule dans la

cuisine.

Venez voir!


LES AMIS DE BENJAMIN sont alors devant la pendule.


BENJAMIN

11 heures 20?


RAFFIN

On attend seulement depuis 20

petites minutes.


BENJAMIN

Peut-être que la pendule

retarde?


LILI

Retarde?

Regarde bien ses aiguilles ne

bougent pas.


BENJAMIN

Hé attendez!

Il y a un réveil dans ma

chambre.

On va pouvoir vérifier.

Normalement, il marche bien.


LES AMIS DE BENJAMIN arrivent devant la porte de BENJAMIN. En voulant tous entrer en même temps, TOUS trébuchent.


TOUS

Ah!


LILI

Ou est-il?


ARNAUD

Alors, il est quelle

heure?


RAFFIN

Ah...


LILI

C'est exactement la même

heure.


BENJAMIN

On peut aller voir le

cadran solaire dans le jardin.


TOUS

Oh...


Pendant ce temps, MAMAN TORTUE et HARRIET entrent dans la maison.


MAMAN TORTUE

Doucement Harriet.

Ne cours pas.


HARRIET

Ha! Ha! Ha!


MAMAN TORTUE croise LES AMIS DE BENJAMIN.


BENJAMIN

Maman, c'est long.

Est-ce qu'on va bientôt partir

au cirque, s'il te plaît?


MAMAN TORTUE

Écoute mon chéri, je sais que

ce n'est pas drôle d'attendre,

mais si vous trouviez de quoi

vous occuper, le temps passerait

beaucoup plus vite.


BENJAMIN

Ça c'est sûr, on y a pensé,

mais il y a un problème, on ne

sait pas quoi faire.


Puis, LES AMIS DE BENJAMIN sont étendus dans l'herbe.


RAFFIN

Je ne me suis jamais autant

ennuyé de ma vie.

Je m'ennuie tellement que j'ai

compté tous les nuages qui se

promènent dans le ciel.

Il y en a 16.


LILI

Moi, je m'ennuie bien

plus que toi.

Est-ce que vous savez qu'il y a

33 arbres ici?


BENJAMIN

Moi j'ai vu 47 fourmis sortir

de cette fourmilière.


ARNAUD

Eh bien moi j'ai eu le temps

de donner un nom à chacune

d'elle.

Il y a monsieur et madame

Fourmi, et puis le bébé fourmi

et les deux là sont l'oncle et

la tante.


BENJAMIN

Bravo, tu as gagné.

Tu es celui qui s'ennuie le

plus.


TOUS soupirent. Ensuite, MARTIN arrive.


MARTIN

Bonjour les amis.


ENSEMBLE

Bonjour, Martin.


MARTIN

Vous êtes tous prêts à partir

au cirque?

Moi je suis très impatient d'y

aller.


LILI

Si on y arrive un jour.


MARTIN

Et devinez ce que je préfère

par-dessus tout comme numéro de

cirque?

Allez-y... d'accord, d'accord,

je vais vous donner un indice.


MARTIN marche sur le boyau d'arrosage comme sur un fil de fer et tient une branche d'arbre dans les mains.


MARTIN

Hé, regardez-moi!

Je vous le fais.

Regardez mon numéro préféré.

Alors vous devinez?


BENJAMIN

Ha! Ha! Ha!


MARTIN

(Tombant)

Oh... Ah...


BENJAMIN

Ha! Ha! Ha!

(Allant chercher un bout de bois)

Allez, approchez, approchez,

venez admirer Martin le

téméraire.

Celui qui ose marcher sur un fil

sans filet.


MARTIN

Merci, merci.


TOUS

Ha! Ha! Ha!


MARTIN est de nouveau sur le boyau d'arrosage.


MARTIN

Oh...


ARNAUD

Oui Martin le téméraire!


MARTIN

Tada!

Merci, merci beaucoup.


LILI

À moi maintenant!

Attention, Mesdames et

Messieurs, regardez bien.

(Marchant sur le boyau d'arrosage)

Oh...

Oh...


LILI marche alors sur les mains.


MARTIN

Oh!


RAFFIN

Ah!


LILI

Tada!


TOUS applaudissent.


MARTIN

C'est génial Lili, bravo!


RAFFIN

Je voudrais vous montrer

quelque chose.


ARNAUD

Moi aussi, je veux faire

partie du cirque.


BENJAMIN

On a beaucoup de temps devant

nous.

On peut tous présenter un

numéro.

Attendez-moi, je reviens tout de

suite.


BENJAMIN s'en va et revient avec un chapeau sur la tête.


BENJAMIN

Mesdames, Mesdemoiselles et

Messieurs.

Soyez les bienvenus au fabuleux

cirque d'amis.

Nous allons vous présenter des

numéros extraordinaires.

Ici même sous ce grand

chapiteau.


LES AMIS DE BENJAMIN sont rassemblés. MARTIN mange du maïs soufflé.


LILI

Qu'est-ce que tu fais Martin?


MARTIN

Je mange du pop-corn.


RAFFIN

Du pop-corn?

Hé, donne-moi un peu,

s'il te plaît.


BENJAMIN

Pour notre premier numéro,

vous pourrez applaudir les

incroyables Lili et Arnaud.


LILI place ARNAUD sur son épaule et s'approche de BENJAMIN.


LILI

Merci.


ENSEMBLE

Ouais, ouais!

Youppi!


LILI envoie des baisers soufflés aux AMIS.


LILI

Chers spectateurs, j'ai

besoin d'un silence absolu,

s'il vous plaît.

(Déposant ARNAUD par terre)

Tu es prêt Arnaud?


ARNAUD

Je suis prêt Lili.


LILI place ARNAUD sur sa queue et le lance dans les airs.


LILI

Hop!


ARNAUD

Youpi!


ENSEMBLE

Oh...


LILI

(Rattrapant ARNAUD)

Tada!


ARNAUD

Youppi!


TOUS applaudissent.


MARTIN

Oh oui bravo, excellent Lili!

Oui...


BENJAMIN

Et maintenant, voici un

numéro exceptionnel.


BERNJAMIN met en marche un arroseur de pelouse.


BENJAMIN

Je vous présente l'étonnant,

l'audacieux Raffin... qui pour

nous va tenter de traverser ce

gigantesque mur de flammes.


ENSEMBLE

Oui...


RAFFIN saute à travers les jets d'eau de l'arroseur de pelouse.


ENSEMBLE

Oui... il a

réussi!


BENJAMIN

Et pour clore notre

spectacle, voici le fabuleux,

l'incomparable Martin!


MARTIN

Oui, merci beaucoup, merci

infiniment.


BENJAMIN

Reculez mes amis, notre super

Martin va tenter l'impossible...

(Pointant un ballon)

soulever ce gigantesque rocher.


MARTIN

Roulement de tambour.


RAFFIN tape avec des baguettes sur la carapace de BENJAMIN. MARTIN fait semblant de soulever le ballon avec effort.


MARTIN

Tada!


ENSEMBLE

Ha! Ha! Ha!

Oui... bravo!


MAMAN et PAPA TORTUE sont maintenant près de la clôture.


MAMAN TORTUE

Eh bien c'est magnifique!

Exactement comme un vrai cirque.


PAPA TORTUE

En parlant de cirque, il est

l'heure de partir.

En avant les enfants.


MARTIN

Oh, déjà?


BENJAMIN

C'est vrai?

Le temps est passé drôlement

vite.


MAMAN TORTUE

Vous voyez, ce n'était pas

trop difficile de faire preuve

de patience, n'est-ce pas?


BENJAMIN

Non, pas du tout, maman.

Tu avais raison.

Ha! Ha! Ha!

Le temps passe très vite quand

on s'amuse.


TOUS poussent des exclamations de joie et rigolent.


Générique de fermeture


Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Age
  • Category Season

Résultats filtrés par