Universe image Grossology Universe image Grossology

Grossology

Who do you call when there has been a projectile puking spree or you have to track a criminal by the stink of his farts? You call in brother and sister team Abby and Ty - special agents who report to the super secret government Department of Grossology.

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

All Together Now

Instectiva, Lance Boil and Sloppy Joe join forces to take down the Bureau of Grossology by afflicting the members simultaneously with villain sized doses of internal parasites, halitosis and acne.



Production year: 2007

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Dans un sinistre repère, un HOMME qu'on ne voit pas regarde une maquette du Glurpolabo. Dans la maquette se trouve des figurines d'ABBY, TY, RAT DE LABO et du DIRECTEUR. L'HOMME s'exprime d'une voix menaçante.


HOMME

Abby Archer.

Ty Archer.

Rat de labo.

Et le petit directeur

pleurnicheur.

Je vais enfin réaliser

mon rêve.

Vous allez être

paralysés de peur

devant ma victoire éclatante.

Préparez-vous au pire,

car, bientôt,

le glurpolabo ne sera plus

qu'un mauvais souvenir.


L'HOMME rit diaboliquement. Son ombre s'étire sur le mur du repère. Deux autres silhouettes menaçantes s'étendent à côté de lui.


Générique d'ouverture


Titre :
Glurp Attack Grosses mouches!


Au Glurpolabo, TY, ABBY et RAT DE LABO ont une conversation vidéo avec le directeur.


LE DIRECTEUR

Je ne tolérerai pas

la moindre poussière.

Rentrez ça

dans vos petites caboches.


TY

Mais, monsieur,

ce n'est pas la peine

de vous énerver

pour si peu.


LE DIRECTEUR

(S'énervant)

Comment ça, énerver?

Je ne suis pas

du genre à m'énerver.


TY ET RAT DE LABO

Uh.


LE DIRECTEUR

Cette inspection

est très importante.

À la demande

de mes supérieurs,

vu que ce département

a été créé

pour résoudre

des délits innommables,

le glurpolabo

doit être

un modèle de propreté.

S'ils remarquent du désordre,

vous aurez affaire à moi.

Et moi, affaire à vous.


RAT DE LABO

Ne vous en faites pas,

monsieur.

Le labo sera impeccable.

Ça fait plus d'une semaine

qu'on l'astique.

HERMÈS LE RAT)

N'est-ce pas mon vieux?


LE DIRECTEUR

Cela me rappelle

qu'il va te falloir absolument

cacher ce rat

pendant l'inspection.

Ce rongeur n'a pas

sa place

dans un laboratoire

digne de ce nom.


RAT DE LABO

Ça, pas question.

Hermès fait partie

de notre équipe.


ABBY

Allons, allons,

ça suffit.

On se calme.

Ne vous inquiétez pas.

On va tous passer l'inspection

haut la main.


LE DIRECTEUR

Nous avons intérêt.

C'est la survie de ce service

qui est en jeu.


LE DIRECTEUR met fin à la communication.


TY

Depuis quand est-ce que

tu es de son côté?


ABBY

Mais réfléchissez,

voyons.

Si l'inspection se déroule bien,

le directeur sera bien vu.

Et comme je crois,

ça ne pourra qu'être

bon pour nous.

Je n'ai pas raison?


RAT DE LABO

Oh.


TY

Hum.

C'est logique.


HERMÈS LE RAT couine.


RAT DE LABO

T'as pas tort,

mon vieux.

Tu ferais mieux

de disparaître

pendant quelque temps.


HERMÈS LE RAT s'éloigne, mécontent.


ABBY

Je serai

très contente

quand cette inspection

sera terminée.


TY

Moi aussi.

En tant que glurpologiste,

j'ai du mal à comprendre

cette obsession

pour la propreté.

En plus,

ce n'est vraiment pas

très rigolo.


L'HOMME est caché derrière la grille d'aération du Glurpolabo. Il rit diaboliquement.


HOMME

Pauvres petits, rassurez-vous,

ces bestioles vont mettre

un peu de piquant

dans votre vie.


L'HOMME ouvre un contenant dans lequel se trouvent des mouches. Les mouches s'envolent à l'intérieur du Glurpolabo.


TY

Euh, va-t-en, sale mouche.


ABBY

Une mouche?

Mais comment a-t-elle

réussi à rentrer?


RAT DE LABO

C'est vrai,

ce labo est

complètement étanche.

Comment est-ce possible?


Une mouche vole devant RAT DE LABO.


RAT DE LABO

(Surpris)

Uh.


Un bourdonnement sourd se fait entendre. La grille d'aération tombe et une nuée de mouches attaque les trois amis.


ABBY

Rat de labo,

fais quelque chose.


RAT DE LABO s'empare d'un aspirateur et aspire toutes ses mouches.


RAT DE LABO

Voilà l'avantage d'avoir

un aspirateur

à la portée de la main.


RAT DE LABO saisit une des mouches.


RAT DE LABO

Hum. Mais c'est un taon.


Plus tard, à l'école, TY se regarde dans le miroir de son casier. Son visage est recouvert de boutons rouges. TY soupire.


TY

Ce n'est pas comme ça

que je risque

de plaire aux filles.

Je n'ai pas la moindre chance.


TY referme la porte de son casier et aperçoit NOÉMIE.


NOÉMIE

Salut, Ty.


TY

(Gêné)

Bah, eh, oh,

Noémie.

Ce n'est vraiment pas

le moment.


TY

Euh, en fait,

je voulais dire.

Et, salut!


NOÉMIE

Euh, bon, d'accord.

On va être toute une bande

pour aller faire

du mini-golf, demain.

Et je me demandais

si tu pouvais venir?


TY

Bien sûr, pas de problème,

je suis partant.


Une vapeur brune sort de la bouche de TY.


NOÉMIE

Oh.

Il y a comme

une drôle d'odeur.


TY souffle sur sa main et se rend compte que l'odeur vient de son haleine.


TY

Oh.


NOÉMIE

Ce n'est peut-être

qu'un problème d'égout.

Je dois y aller,

à plus tard.

Salut.


NOÉMIE s'en va. TY la salue sans oser ouvrir la bouche. ABBY s'approche de TY. Son visage est également recouvert de boutons et de la mauvaise haleine sort de sa bouche.


ABBY

Alors,

comment ça s'est passé,

Roméo?


TY

Uh.

Quelle horreur!

Ton haleine empeste

le crottin de cheval.


ABBY

Oh.

Tu peux parler,

la tienne,

ce serait plutôt

de la bouse de vache.


ABBY ET TY

Mais qu'est-ce qui nous arrive?


Plus tard, ABBY et TY rencontre RAT DE LABO au Glurpolabo. Son visage est lui aussi couvert de boutons et de la mauvaise haleine sort de sa bouche.


RAT DE LABO

On est tous affectés.

On souffre tous les trois

d'halitose.

Bonjour la mauvaise haleine.


LE DIRECTEUR est en conversation vidéo avec le groupe.


LE DIRECTEUR

L'inspecteur va arriver

d'une minute à l'autre.

Oh, mais c'est affreux.


ABBY

Il a raison,

c'est épouvantable.

Pourquoi est-ce

qu'on empeste comme ça?

Parce qu'on a tous été piqués

par des taons.

C'est la seule chose étrange

qui se soit produite.

À part cette mauvaise haleine,

bien sûr.


ABBY

Il y a un lien entre les deux?


RAT DE LABO

Absolument.

Tenez, venez voir.


Sur son ordinateur, RAT DE LABO montre le résultat de son analyse à TY et ABBY.


TY

Une mouche qui donne

mauvaise haleine.


ABBY

Bien oui.

La femelle taon peut piquer

et sucer le sang des humains,

mais comment peut-elle

faire

(Pointant son haleine brune)

ça?


RAT DE LABO

Ces mouches sont

très particulières.

En effet,

leurs mandibules ont été

enduites d'un mélange

d'extrait d'ail et d'oignon.

À chaque morsure,

le mélange est injecté

dans notre système sanguin.


TY

Et toutes les fois

où nos poumons aspirent

une bouffée d'oxygène-


ABBY

Ils expirent

une bouffée de puanteur.


TY

Je peux dire adieu

à ma sortie avec Noémie.


ABBY

Ça, c'est le dernier

de mes soucis.

Quelqu'un a fait exprès

d'introduire

ces mouches

dans le laboratoire.


RAT DE LABO

Et je n'en connais qu'une

qui ait l'expérience nécessaire

pour réussir un coup pareil.

Insectiva.


TY

Cette cervelle

de puce?


Derrière la grille d'aération, l'HOMME espionne le groupe et rit.


TY

C'est elle qui aurait introduit

ces mouches ici?


Une alarme retentir dans le Glurpolabo. Le groupe se bouche les oreilles.


ABBY

Oh.

Mais c'est quoi

ce bruit?


TY

L'alarme d'incendie. Ah!


RAT DE LABO

L'ordinateur ne signale pas

d'incendie,

c'est sans doute

une fausse alerte.


ABBY

Est-ce que tu pourrais

l'arrêter?


RAT DE LABO

Impossible.

Le système ne répond plus.

(À son ordinateur)

Allez, allez, mon vieux,

je t'en prie, réponds-moi.


Les gicleurs du plafond s'activent et mouillent tous les ordinateurs du Glurpolabo.


TY

Ah.

Les extincteurs.


RAT DE LABO

Oh, non,


ABBY

Mais, attendez,

ce n'est pas de l'eau.


ABBY renifle l'eau des gicleurs.


ABBY

(Dégoûtée)

Oh.


TY

C'est bizarre,

ça sent-


ABBY

Ne cherche pas,

ça sent les ordures pourries.

Ty, cet endroit empeste.


L'alarme et les gicleurs s'arrêtent.


TY

Une douche au jus d'ordures.

Beurk, qui a bien pu inventer

un truc pareil?


ABBY

Joe Putrop.

Il n'y a que lui

qui soit assez répugnant

pour penser à

ce genre de choses.


TY

D'abord,

Insectiva,

et maintenant Joe.


ABBY

Le labo est dans une zone

de haute sécurité

et ni l'un ni l'autre

ne seraient assez futés

pour monter un tel coup.

Conclusion,

quelqu'un d'autre

tire les ficelles.


Le visage de LAZARE BALTAR apparaît sur l'écran du Glurpolabo.


LAZARE BALTAR

Vous êtes prêts pour

votre inspection,

les enfants.


ABBY

Lazare Baltar.


LAZARE BALTAR

Vous paraissez surpris.

Auriez-vous oublié

que je suis

un ex-glurpologiste?

Je connais tout,

absolument tout,

de ce labo.

Y compris votre calendrier

des inspections.

Avouez que je tombe à pic.

Ou devrais-je plutôt dire,

nous tombons à pic.


JOE PUTROP et INSECTIVA se placent à côté de LAZARE BALTAR.


TOUS

Oh.


RAT DE LABO

Ça s'annonce très mal.


INSECTIVA

Je vois que

mes jolies petites mouches

ont bien fait leur travail.


JOE PUTROP

Et ma superbe douche puante,

en direct de la décharge

de la ville,

livrée à domicile.


LAZARE BALTAR

Lorsque l'inspecteur verra

dans quel état

sont les locaux

du département de glurpologie,

ce sera votre perte

et plus rien ni personne

ne m'arrêtera sur ma lancée.


JOE PUTROP

Euh, est-ce que

c'est maintenant le moment

où on doit tous rire?


LAZARE BALTAR

C'est maintenant.


Les trois méchants rient diaboliquement.


Un peu plus tard, le directeur discute par vidéo avec TY, ABBY et RAT DE LABO.


LE DIRECTEUR

Nous courrons

tout droit au désastre.

On me signale

que l'inspecteur est arrivé.

Quand il verra

combien vous êtes répugnants,

on pourra mettre

la clé sous la porte.


RAT DE LABO

Tout n'est pas perdu,

vite, suivez-moi.


LE DIRECTEUR

Attendez, mais où est-ce

que vous allez?

Il arrive.

Ah, ah,

je préfère ne rien voir.


LE DIRECTEUR éteint son écran. L'INSPECTEUR entre au Glurpolabo.


L'INSPECTEUR

Euh, bonjour.


L'INSPECTEUR éternue et renifle.


L'INSPECTEUR

Est-ce qu'il y a

quelqu'un?


ABBY, TY et RAT DE LABO accueillent L'INSPECTEUR. Ils sont vêtus d'une combinaison antiradiation.


RAT DE LABO

Bonjour, monsieur,

et bienvenu dans notre labo.


L'INSPECTEUR

Ah, vous avez mis

vos combinaisons stériles

pour l'inspection.

Je vois que vous ne prenez pas

les choses à la légère ici.


L'INSPECTEUR éternue de nouveau.


L'INSPECTEUR

Pardonnez-moi.

Je souffre d'allergies, euh.

Je suis

complètement congestionné.

Je n'ai plus d'odorat.


LES TROIS

(Soulagés)

Ah.


L'INSPECTEUR observe le laboratoire.


ABBY

Je n'en peux plus.

Ça me démange beaucoup trop.


RAT DE LABO

Calme-toi,

sinon tu risques

de t'asphyxier toi-même.

Et, en plus,

il semble plutôt impressionné.


L'INSPECTEUR

Ah.

Franchement,

ce laboratoire

m'a l'air d'être très bien tenu.


LES TROIS

Fiou.


L'INSPECTEUR

Je vais vous octroyer

la note la plus élevée.

Il ne me reste plus qu'à

remplir ce formulaire.

La paperasse,

vous savez ce que c'est.


Les trois amis rient nerveusement. HERMÈS LE RAT est sur un comptoir devant L'INSPECTEUR. Le rat se met à couiner.


L'INSPECTEUR

Vous n'entendez pas

un bruit?


ABBY

Euh, non, monsieur.


RAT DE LABO

Pas du tout,

monsieur.


TY

Non, monsieur.


L'INSPECTEUR commence à remplir son rapport. RAT DE LABO fait de grands signes à HERMÈS LE RAT.


RAT DE LABO

(Tout bas)

Hermès, descends de là.

Viens, ne reste pas là.

(Aux autres)

Je vais détourner son attention.


L'inspecteur se retourne vers RAT DE LABO, qui a les bras dans les airs.


RAT DE LABO

Euh.

Bonjour, bonjour,

monsieur.


L'INSPECTEUR

Un instant,

je dois signer.


L'INSPECTEUR prend son calepin et aperçoit que HERMÈS LE RAT y est juché. L'INSPECTEUR hurle.


RAT DE LABO

Oh.


L'INSPECTEUR

Retirez-moi

cette horreur.

Bats les pattes,

toi.


RAT DE LABO

Oh.

Oh, Hermès.


RAT DE LABO retire le casque de sa combinaison.


RAT DE LABO

Ne lui faites pas mal.


L'INSPECTEUR est frappé par la mauvaise haleine de RAT DE LABO.


L'INSPECTEUR

Oh.


ABBY

Rat de labo, attention.


La mauvaise haleine d'ABBY fait fondre le devant de son casque.


ABBY

Non.


L'INSPECTEUR est frappé par la mauvaise haleine d'ABBY.


L'INSPECTEUR

Oh.


L'INSPECTEUR tombe évanoui.


TY

Eh bien, encore heureux

qu'il ait été congestionné.


Un peu plus tard, des hommes en uniforme antiradiation emportent le matériel du Glurpolabo. LE DIRECTEUR parle au groupe par appel vidéo.


LE DIRECTEUR

Notre service n'existe plus.


ABBY

Terminé

les glurpopropulseurs.


TY

Terminé les combinaisons

super cool.


RAT DE LABO

Terminé le glurpolabo.


LE DIRECTEUR

Et plus de boulot.

Même si c'était

quelque peu répugnant,

je sens qu'il va me manquer.


LE DIRECTEUR pleure tandis que son écran se faire emporter par les hommes en uniforme.


LE DIRECTEUR

Oh, faites

quelque chose.


HOMME EN UNIFORME

Tous les civils

doivent évacuer l'édifice.


RAT DE LABO

(Angoissé)

Vous voulez dire,

aller dehors?


ABBY

Ne t'en fais pas,

Rat de labo,

tu pourras rester

chez nous

jusqu'à ce qu'on trouve

une solution.


RAT DE LABO

Hum.


Les trois amis quittent le Glurpolabo.


Plus tard, TY et ABBY présentent RAT DE LABO à leurs parents.


TY

Voici notre ami,

Rat de labo.


ABBY

Si ça ne vous dérange pas,

on va travailler

dans le sous-sol.


TY

Euh, on a un projet

pour l'école.


Les parents de TY et ABBY sont répugnés par l'odeur de leur haleine.


MAMAN

Uh.

Non, allez-y.


TY

Merci maman.


Les parents reprennent leur souffle quand les trois amis descendent au sous-sol.


PAPA ET MAMAN

Fiou.


MAMAN

C'est sans doute

un signe

que nos petits anges

sont en pleine puberté.


PAPA

Oui.

Il va falloir

s'armer de courage.


Au sous-sol, RAT DE LABO tente d'utiliser un vieil ordinateur.


RAT DE LABO

Cet ordinateur

date de Mathusalem.

Allez, mon vieux,

montre-moi de quoi

tu es capable.


Une étincelle jaillit de l'ordinateur et l'écran s'éteint.


RAT DE LABO

Désolé, j'ai comme l'impression

qu'il a rendu l'âme.


ABBY

Hum, cette fois,

on est fichus.


RAT DE LABO

Regardez-moi

tous ces trucs.

Un débouchoir à ventouse,

des chaussures de bébé,

des ballons gonflables,

on ne peut pas vraiment parler

de matériel de pointe.

Qu'est-ce que je vais pouvoir

bricoler avec ça?


TY

Euh, désolé,

c'est tout ce qu'on a.


PAPA ouvre la porte du sous-sol.


PAPA

Ty?


TY

Uh.


PAPA

Il y a une certaine Noémie

qui demande à te voir.


PAPA se bouche le nez.


TY

Pas ça, non.

Comme j'empeste,

ce n'est même pas

la peine d'y penser.

Papa, euh,

tu peux me rendre un service?

Dis-lui que je suis malade

ou quelque chose du genre.


PAPA

Aucun problème, ton papa va

t'arranger ça, fiston.

J'ai été jeune moi aussi,

figure-toi.

Oh, j'oubliais,

t'as du courrier.


PAPA lance une lettre à TY et ferme la porte.


TY

Fiou,

il était moins une.


ABBY

Est-ce que tu te rends compte

que papa est en train

de parler à Noémie?


TY

Uh, non.

J'aurais peut-être

mieux fait de me taire.


ABBY regarde la lettre.


ABBY

C'est une carte postale

du directeur.


RAT DE LABO

Et qu'est-ce

qu'il dit?


ABBY

Débrouillez-vous pour que

je retrouve mon poste.


RAT DE LABO

Ça, c'est bien lui.


ABBY

Notre cher vieux

directeur.


TY

Allez, courage,

on ne doit pas

se laisser abattre.

On est toujours

des glurpologistes.

Rat de labo,

on devrait pouvoir bricoler

quelque chose

avec tout ça, non?


RAT DE LABO

Je suis ouvert

à toutes suggestions.


TY

Oh, je n'en sais

trop rien.


TY

Peut-être un truc

style vielle-école.


ABBY et TY courent au cabanon de la cour et enfilent différents équipements en guise d'uniforme. Ils portent un casque de vélo, des lunettes de ski, des protège-genoux et des protège-coudes.


Plus tard. ABBY et TY se promènent à vélo. TY pédale et ABBY est assise dans un chariot attaché à l'arrière. Elle parle au téléphone avec RAT DE LABO.


ABBY

(Sarcastique)

Merci, Rat de labo.

Grâce à notre équipement

dernier cri,

on se sent

à nouveau des glurpologistes.


RAT DE LABO

Arrête de te plaindre,

Abby, et lis la carte.


ABBY consulte une carte géographique.


ABBY

Pourquoi est-ce qu'on va

à la décharge?


TY

Simple déduction scientifique,

ma chère sœur.

À ton avis,

où est-ce que

trois criminels notoires

de leur espèce

choisiraient-ils d'aller

se planquer, hein?


ABBY

Ce n'est pas

une déduction, Ty,

c'est une supposition.


RAT DE LABO

C'est exact,

mais souviens-toi

que Joe Putrop nous a parlé

de la décharge.


ABBY

D'accord.

Ça vaut le coup

d'aller vérifier.


Un peu plus tard, ABBY et TY arrivent à la décharge. Ils se cachent en apercevant JOE PUTROP s'approcher d'une montagne d'ordures.


JOE PUTROP

(Maugréant)

Dans les poubelles,

dégage-nous l'entrée, Joe.

Oh.


JOE PUTROP appuie sur un bouton et une porte s'ouvre au milieu de la montagne.


TY

On y va.


ABBY

Ty, on ne peut pas

se précipiter comme ça,

on n'a pas

nos glurpopropulseurs

et on est

deux contre trois.

C'est simple,

sans le soutien

des services de glurpologie,

on n'est que deux gamins

déguisés d'une manière ridicule.


TY

Peut-être,

mais il nous reste ça.


TY pointe sa tête.


ABBY

Nos casques de vélo?


TY

Mais non,

nos cerveaux.

Ce n'est pas l'habit

qui fait de nous

des glurpologistes.

Allez, viens,

suis-moi.

Tu vas voir.


ABBY et TY entrent dans le repère secret. Ils aperçoivent JOE PUTROP placer une bobonne de gaz à l'intérieur d'une fusée rouillée.


JOE PUTROP

Ah.

Pourquoi est-ce que

c'est moi

qui me tape tout le boulot?


LAZARE BALTAR

Parce que je ne peux pas compter

sur cette maigrichonne

avec ses petites cannes

de serin.

Elle ne tiendrait jamais

le coup.


INSECTIVA

Sache que je connais

des moustiques

qui sont plus gros que toi.


TY ET ABBY

Hein?


LAZARE BALTAR

Qu'est-ce que tu veux dire

au juste?

Insinuerais-tu

que je suis petit?


VOIX D'UN ORDINATEUR

Lancement dans 10 minutes.

Le compte à rebours

est commencé.


LAZARE BALTAR

Très bien, nous règlerons

cela plus tard.


TY

Je me demande ce qu'ils sont

en train de mijoter.


ABBY

C'est ce qu'on va devoir

découvrir.

Hé, je ne les vois plus.

C'est bizarre,

où est-ce qu'ils sont passés?


JOE PUTROP bondit hors de sa cachette et attaque TY et ABBY.


JOE PUTROP

Ah!


ABBY

Tu t'occupes d'Insectiva,

je me charge de Lazar.


ARMÉ d'un bâton de hockey, TY s'apprête à frapper INSECTIVA, mais JOE PUTROP s'empare du bâton et soulève TY.


TY

Ah.


JOE PUTROP

Alors, t'avais oublié

l'oncle Joe,

hein, vermisseau.

Attends que je te presse

la mémoire comme un citron.


JOE PUTROP place la tête de TY sous son aisselle.


JOE PUTROP

Uh.


TY étouffe. JOE PUTROP rit.


LAZARE BALTAR

Un de moins et une

qui va prendre le même chemin.

Allez, Abby,

essaie de bien viser.


ABBY est armée d'un filet à papillons. Elle y place des fruits pourris et les lance vers LAZARE BALTAR, qui réussit à tous les éviter.


LAZARE BALTAR

Je dois t'avouer que tu me

déçois beaucoup, Abby.

M'attaquer à coups

de tomates pourries,

ce n'est pas digne de toi.


ABBY

Très bien, dans ce cas,

ça va être un duel à mains nues.

Je ne vais faire de toi

qu'une seule bouchée, Lazar.


ABBY fonce vers Lazare BALTAR en hurlant. Lazare BALTAR bâille et jette une peau de banane par terre. ABBY glisse sur la banane et tombe à l'intérieur de la fusée.


ABBY

Ah.


INSECTIVA

(Riant)

Et bon voyage,

mes agneaux.


JOE PUTROP lance TY à l'intérieur de la fusée.


JOE PUTROP

Et c'est juste

un aller simple.


JOE PUTROP ferme la porte de la fusée.


TY

Qu'est-ce que vous

manigancez?


LAZARE BALTAR

Vous allez faire partie

de la machination

la plus diabolique

que je n'ai jamais conçue.


INSECTIVA

Que nous n'ayons

jamais conçue.


LAZARE BALTAR

Ouais, peu importe.


LAZARE BALTAR

Je n'allais pas faire usage

de ma précieuse matière grise

dans le seul but

de vous détruire,

espèce de gringalets.

Vous allez aussi être

les ultimes témoins de mon-


JOE PUTROP

Hé.


LAZARE BALTAR

Je veux dire

de notre plan final.

Qui est de rendre la planète

aussi répugnante

que vous l'êtes.

Cette fusée

remplie de déchets putrides

va s'élancer dans l'atmosphère

et puis, plouf!

Elle va déverser

son contenu nauséabond

sur toute la planète.


INSECTIVA

Entre temps,

mes jolies petites mouches

adorées se précipiteront

sur ces pauvres humains

pour les piquer.

Tous les gens auront

une haleine absolument terrible.


JOE PUTROP

Ouais, et moi,

je vais les asperger

avec mon jus d'ordures.

Tout le monde se mettra

à sentir comme-


JOE PUTROP renifle.


JOE PUTROP

Moi.


LAZARE BALTAR

Et cette chère Terre

deviendra

le dépotoir de l'univers.


LAZARE BALTAR verse une larme en riant.


LAZARE BALTAR

Quel destin magnifique!


ABBY

Tu es un monstre,

Lazare Baltar.


LAZARE BALTAR

Merci pour le compliment,

Abby,

mais j'ai gardé le meilleur

pour la fin.

En effet,

après avoir déversé

son chargement nauséabond,

la fusée poursuivra

son voyage dans l'espace

avec vous deux à son bord.


JOE PUTROP

Bonne nuit, les petits.


JOE PUTROP éclate de rire.


LAZARE BALTAR

(Sarcastique)

Vraiment très drôle,

Joe.


VOIX D'UN ORDINATEUR

Cinq minutes avant

le lancement.


INSECTIVA

Lazar, il va falloir

se préparer.

Arrête ton bavardage.


JOE PUTROP

Elle a raison,

il faut y aller.


LAZARE BALTAR

ABBY et TY)

Et bon voyage.


ABBY

Comment va-t-on

sortir de là?


TY

Hum.


ABBY parle à RAT DE LABO au téléphone.


ABBY

Rat de labo.

Rat de labo.


RAT DE LABO dort dans le sous-sol.


ABBY

(Au téléphone)

Rat de labo.

Rat de labo, réponds.


HERMÈS LE RAT entend l'appel d'ABBY et saute sur un ballon que RAT DE LABO a sur ses genoux. Le ballon éclate et RAT DE LABO se réveille.


RAT DE LABO

Oh.

Hermès, mais qu'est-ce qui te

prend, voyons?


ABBY

(Au téléphone)

Rat de labo.


RAT DE LABO

Hein?


RAT DE LABO prend le téléphone.


RAT DE LABO

Ici Rat de labo.

Terminé.


ABBY

Rat de labo,

on est enfermé

dans une fusée

qui s'apprête à décoller

et qui va ensuite déverser

des déchets putrides

sur la planète

avant d'aller se perdre

dans l'espace.


RAT DE LABO

Ça alors.


ABBY

Je sais, oui.


RAT DE LABO

La réception sur ces vieux trucs

est vraiment très mauvaise.


ABBY

Je crois qu'on a

un problème plus sérieux, non?


RAT DE LABO

Bon, d'accord, tu as raison.

Laisse-moi réfléchir.


TY

Oh, à quoi bon

après tout?

Je ne vois vraiment pas

comment on va se sortir

de ce pétrin.

Ah.


TY s'assoit sur la bonbonne de JOE PUTROP. TY fait ouvrir la valve et du gaz s'en échappe.


ABBY

Ty, fais attention,

tu es assis sur une bouteille

de gaz puant.


TY

De toute façon,

comme on empeste déjà.


RAT DE LABO

Hum.


HERMÈS LE RAT tient un ballon dégonflé dans sa bouche.


RAT DE LABO

Excuse-moi,

mais je n'ai pas

le temps de jouer,

mon vieux.

Il faut que

j'aide Abby et Ty.


HERMÈS LE RAT couine.


RAT DE LABO

Non, pas maintenant,

Hermès,

je dois-


RAT DE LABO a une idée.


RAT DE LABO

Oh. Je vois.

(Au téléphone)

Tu avais parlé

d'une bouteille de gaz?


ABBY

Oui,

il y en a

plus d'une

de ces bouteilles.

Pourquoi?


RAT DE LABO

Eh bien,

parce que mon assistant et moi,

nous venons d'avoir une idée.


JOE PUTROP veut appuyer sur un bouton de l'ordinateur.


JOE PUTROP

Hum.


LAZARE BALTAR

Ah.

Bats les pattes,

espèce de grosse brute.


JOE PUTROP

Non, moi,

je n'ai jamais

le droit de

ne rien faire.

Alors, là,

je veux appuyer

sur le bouton.


LAZARE BALTAR

Je te l'interdis.

C'est mon bouton.


INSECTIVA

Mon bouton,

ma fusée.

Si mes mouches

n'étaient pas enfermées

dans cette fusée,

je te ferais

une petite démonstration

de mes pouvoirs

que tu ne serais pas

près d'oublier.


JOE PUTROP

Ouais.

La petite dame a bien raison.

Tu prends mes ordures,

mais tu ne me laisses pas

toucher à ton joujou.


INSECTIVA

Pousse-toi,

minus.

C'est nous qui allons lancer

cette fusée.


VOIX D'UN ORDINATEUR

30 secondes avant le lancement.


LAZARE BALTAR

Arrêtez,

n'approchez pas.

Ceci est mon moment de gloire.

Jamais je n'aurais dû

m'associer

à un gros tas d'ordures

et à une nounou à bestioles.


INSECTIVA

Oh.


JOE PUTROP s'empare de LAZARE BALTAR.


LAZARE BALTAR

Uh.


RAT DE LABO

(Au téléphone)

Tenez-vous prêts,

il va falloir passer à l'action.


ABBY

TY)

Vite, ouvre toutes

les bouteilles,

c'est le moment.

Il faut faire monter

la pression.


La fusée gonfle et explose. Le gaz puant se répand dans le repère.


LAZARE BALTAR

Oh.

Ah, mais quelle odeur.

Oh, abominable.


ABBY et TY sortent des débris de la fusée.


ABBY

T'entends ça,

Joe Putrop.

On dirait que ton odeur

incommode notre ami Lazar.


JOE PUTROP

(Grognant)

Hum.


TY

Et toi,

Insectiva,

qu'est-ce que tu dirais

de lancer

ton armée de suceuses de sang

contre lui?


TY ouvre la bonbonne contenant les mouches d'INSECTIVA.


INSECTIVA

Allez-y, régalez-vous,

mes petites, à l'attaque.


Les mouches s'approchent de LAZARE BALTAR.


LAZARE BALTAR

Ah.

Oh non, non.


LAZARE BALTAR se fait piquer à répétition. Il hurle de douleur. INSECTIVA rit.


JOE PUTROP soulève LAZARE BALTAR.


LAZARE BALTAR

Oh.


JOE PUTROP

Ça fait beaucoup trop longtemps

que j'attends ce moment.


JOE PUTROP écrase la tête de LAZARE BALTAR sous son aisselle. Le furoncle géant de LAZARE BALTAR éclate et asperge INSECTIVA de tout son pus.


INSECTIVA

Yark.

À mon tour,

laisse-moi m'en occuper.


JOE PUTROP

Non, pas question.

Le petit est à moi.


INSECTIVA

Oh, ouais.

Eh bien,

c'est ce qu'on va voir.


INSECTIVA ordonne à ses mouches d'attaquer JOE PUTROP. JOE PUTROP avale toutes les mouches.


INSECTIVA

Oh.

Mes pauvres petites.

Mais qu'est-ce que

tu as fait?


JOE PUTROP recrache toutes les mouches sur INSECTIVA.


INSECTIVA

Ah.

Comment peux-tu?


LAZARE BALTAR

Vas-y, continue,

Joe.

Donne-lui une bonne leçon.


JOE PUTROP crache des mouches sur LAZARE BALTAR.


LAZARE BALTAR

Hé.


INSECTIVA

Puisque tu oses utiliser

mes insectes contre moi,

je vais avoir le plaisir

de te faire goûter

à tes propres ordures.


INSECTIVA lance des tomates pourries sur JOE PUTROP. Les trois méchants se sautent dessus et se battent entre eux.


ABBY

Ah, ça ne me déplaît pas

quand ce sont les méchants

qui font tout le travail.


Le lendemain, à l'école, TY et ABBY discutent aux casiers. ABBY se regarde dans son miroir et voit que tous ses boutons ont disparu.


ABBY

Ah.

Ça alors,

Rat de labo a réussi.

Non seulement

on n'empeste plus,

mais on n'a plus

aucune trace de piqûres.


TY

Heureusement,

il a pu réintégrer

le laboratoire

et l'arrestation

de ces trois criminels notoires

a vraiment démontré

l'importance des services

de glurpologie.


NOÉMIE arrive derrière TY.


ABBY

Oh, oh.


TY

Salut Noémie.


NOÉMIE

Salut Ty.

Dommage que t'aies manqué

le mini-golf.

C'était tellement gentil

de la part de ton père

de nous accompagner.

Il est tout à fait

adorable et drôle en plus.


NOÉMIE touche le bras de TY.


TY

(Ému)

Ah.


NOÉMIE

Ce sera pour

une prochaine fois.

Salut.


NOÉMIE s'en va.


ABBY

Ah, je suis désolée pour toi,

Ty.

Papa avec tous tes amis.


TY ne répond pas.


ABBY

Ty. Ty.


TY

(Souriant)

Elle m'a touché.

Ce n'est que du bonheur.


Générique de fermeture

Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Age
  • Category Season
  • Category Fiction

Résultats filtrés par