Universe image How to be Indie Universe image How to be Indie

How to be Indie

Now that Indie's 13, she's really caught in the middle of that school life / home life juggling act and growing up is about as easy as gargling gravel. Because her school friends are barreling forward, enjoying all the freedom and fun that comes with being a teenager, but Indie's eccentric South-Asian parents are pretty fond of their old-school values... So what's a girl to do?

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

How to make the perfect moment

Indie´s planning her very first quality-alone-time outing with Aiden, and she wants to make sure it´s perfect! But how? AJ has an idea – he´s designed a computer program that plans the perfect date. But when the computer sends Indie on a wild goose chase, will she miss the perfect moment trying to make the perfect moment? Meanwhile, Abi plans a fundraiser at the Hut, but Marlon “improves” it, changing the event into a Zombie Walk for charity that´s got everybody running for their lives!



Production year: 2011

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT


INDIE et AIDEN sont dans un café et sont accueillis par un serveur habillé en clown.


LE SERVEUR

Salut, bienvenue au café du

clown. Que puis-je vous servir?


AIDEN

(Inconfortable)

Je vais...


LE SERVEUR

(Rire sinistre)

Ha! Ha! Ha!


AIDEN

(Inconfortable)

Prendre le...

menu-surprise.


LE SERVEUR

Excellent choix.


INDIE

C'est génial, pas vrai?


AIDEN

(Inconfortable)

Bien...


INDIE

Les serviettes sont

hallucinantes.

Je te l'avais dit que j'avais

une super surprise pour toi,

hein, Aiden? Aiden?

Aiden?

(AIDEN est caché sous une table.)


AIDEN

Ce maquillage...

Ce rire cruel...

Ce klaxon...

Pourquoi, Indie, pourquoi?

Qu'est-ce que je t'ai fait?


INDIE

Je voulais te faire plaisir.

Aiden, fais attention.

(Un clown sur des échasses s'apprête à écraser AIDEN.)


INDIE

(Effrayée)

Ah!

(INDIE se réveille; elle s'était endormie au restaurant.)


INDIE

Oh!

C'est un cauchemar.

(MARLON et ABIGAIL arrivent.)


MARLON

Aiden attaqué par des échasses

de clown? Encore?


ABIGAIL

Relâche un peu la pression

parce qu'autrement, t'as pas

fini de tes cauchemars

clownesques.


INDIE

Mais j'ai dit à Aiden qu'on

ferait quelque chose demain.

J'ai promis qu'il aurait une

surprise inoubliable.


MARLON

La barre est haute.


INDIE

Et je n'ai toujours pas

trouvé la super idée de

surprise du siècle.


INDIE

(S'adressant au public de l'émission)

Est-ce que je me sens stressée?

J'en sais rien. Je veux juste

vivre un moment inoubliable

avec Aiden pour que la Indie

de demain se dise en regardant

derrière: wow, quel succès!

Allez, top là, Indie d'hier.


INDIE

C'est trop important pour que ça

tourne mal. Je vais faire tout

ce qu'il faut pour éviter que

la Indie de demain ait des

regrets.


INDIE

(S'adressant au public de l'émission)

Voici: « Comment créer

un moment inoubliable ».

(Début chanson thème)


INDIE

C'est parti!


VOIX FÉMININE

♪ Indie à tout prix

Bienvenue dans ma vie

Dans ma vie d'Indie

Un drôle de prénom

Qui vient de très loin d'ici

J'ai la vie un peu dingue

d'une fille d'aujourd'hui

avec ma famille mes amis

jamais on ne s'ennuie

Allez hop

vous êtes tous invités

Indie c'est le délire garanti

Oui c'est comme ça

que se vit ma vie

Du bonheur

avec une dose de folie

Oui c'est comme ça

que se vit ma vie

pour être Indie à tout prix ♪♪

(Fin chanson thème)

(INDIE, CHANDRA et AJ sont au sous-sol. CHANDRA choisit les vêtements qu'elle va porter.)


INDIE

Wow, ça va mettre en

valeur tes plus belles qualités.

Tes yeux, tes cheveux, ta

générosité envers ceux qui te

complimentent.


CHANDRA

Qu'est-ce que tu veux?


INDIE

Juste un moment inoubliable

avec Aiden et t'es douée pour

ce genre de truc.


AJ

Eh bien, elle est loin d'être

la seule.


CHANDRA

T'aider?! D'un côté, j'ai pas

envie, mais d'un autre côté,

j'en ai encore moins envie.

(Feignant de réfléchir)

Hum... que dois-je faire? Que

dois-je faire?


INDIE

J'ai compris, je vais me

débrouiller.


AJ

Résous tous tes problèmes

amoureux d'un seul clic de

souris grâce à Cyber

rencontre 5000.


INDIE

Un vulgaire logiciel.


AJ

Cyber rencontre 5000 fournit

des trucs et astuces pour

planifier la plus belle

rencontre de ta vie.


INDIE

AJ, pitié. Des conseils

amoureux venant d'une machine?

Dis, c'est elle aussi qui a

choisi ce t-shirt?


AJ

Tu sauras que les données

montrent que 80% de 65% des

gens achètent ce produit sans y

être contraints et forcés.


INDIE

Je te remercie, robot frérot,

mais je ne suis pas une donnée

et je préfère régler ce problème

à ma manière.

(MARLON et ABIGAIL sont au restaurant.)


ABIGAIL

Marlon, c'est l'idée la plus

nulle que j'ai entendue.


MARLON

Oh non, mais écoute, vous

voulez commanditer une œuvre

de charité pour promouvoir La

Hutte, alors c'est parfait

comme idée. Une guerre

de robots!


ABIGAIL

Trop tard, j'ai déjà trouvé

l'événement de bienfaisance

idéal: un circuit éducatif

d'une journée avec plus

d'empreintes d'écorces d'arbre

et ramassage de détritus.


MARLON

Donc pas d'attaques au laser?


ABIGAIL

Non et on vient ici se

remettre de nos émotions avec

un consommé et une salade aux

algues sauvages.


MARLON

C'est qui, le public visé?

Des chèvres?


ABIGAIL

Seulement si elles paient

comptant.


MARLON

Non, écoute-moi, Abi, ça

sent la recette de l'ennui à

plein nez. Je croyais que tu

voulais que ce soit amusant.


ABIGAIL

Exactement, d'où le consommé.

(ABIGAIL donne un prospectus à MARLON.)


ABIGAIL

Tu peux porter ça chez

l'imprimeur; c'est près de chez

toi. Et surtout, Marlon,

t'avise pas de changer le titre

pour « La guerre des robots ».


MARLON

Quoi, moi? Pour qui tu me

prends? Jamais je ferais un

truc du genre. Pas moi.

T'entends. Jamais, oh! non,

jamais.

(ABIGAIL s'éloigne.)


MARLON

T'aimes pas les robots,

hein? C'est pas grave, j'ai

plein d'autres bonnes idées.

(INDIE et ABIGAIL sont à l'école. INDIE espionne AIDEN avec des jumelles.)


ABIGAIL

Tu sais que tu peux te rendre

la vie beaucoup plus facile en

lui demandant ce qu'il a envie

de faire.


INDIE

Pas question, Abi. Car pour

que ce moment soit inoubliable,

il faut qu'il soit spontané.

D'où une planification

rigoureuse.

(Avec ses jumelles, INDIE voit qu'AIDEN mange un bonbon.)


INDIE

Du gingembre

confit! Il adore les douceurs

et mastiquer!

(Avec ses jumelles, INDIE voit qu'un diplôme est accroché dans la porte du casier d'AIDEN.)


INDIE

En plus, il est champion de

quelque chose. Donc il est

très doué dans un domaine

quelconque.

(Avec ses jumelles, INDIE voit qu'AIDEN sort un homard de son casier.)


INDIE

Un homard de casier?

Oh, c'est un admirateur de la

communauté des crustacés. Et

maintenant que j'ai tous les

ingrédients, je n'ai plus qu'à

saisir ma soirée en tête à tête

et à la mettre au four.

(MARLON rapporte les prospectus imprimés à ABIGAIL.)


ABIGAIL

Marlon, comment as-tu pu

faire ça?


MARLON

En fait, d'abord, c'est grâce

à mes parents qui m'ont

transmis un patrimoine

génétique formidable...


ABIGAIL

Ça va être un vrai cauchemar.


MARLON

C'est ça, le but.


ABIGAIL

Une marche de zombie

caritative.


MARLON

Redis-le. On dirait une douce

musique.


ABIGAIL

(Lisant le prospectus)

« Venez errer à la

première marche annuelle de

zombies et titubez jusqu'à La

Hutte pour ressusciter

votre appétit. »


ABIGAIL

Tu vois, ça combine à la fois

ton idée de marche et mon projet

de te rendre un peu plus cool.


ABIGAIL

(Rire sardonique)

Ha! Ha! Ha! T'es mort, tu

sais ça? Aussitôt que ma mère

saura pour les zombies.


MARLON

Oh, t'en fais pas, je me

charge de ta mère.

(AJ est devant son ordinateur et se branche à Cyber rencontre 5000.)


AJ

Quoi de neuf, mon petit copain

binaire?


VOIX DU LOGICIEL

Vous avez 563

nouvelles demandes.


AJ

Wow! Ce truc est en train

de décoller.

(JOHN LU apparaît sur l'écran.)


JOHN LU

AJ, grâce à Cyber rencontre

5000, mon rêve s'est réalisé.


AJ

Ton rendez-vous s'est

bien passé?


JOHN LU

Pas juste un rendez-vous, mais

le rendez-vous de ma vie.

Cristal est populaire,

passionnée et mannequin de

pyjama. Et elle adore les gars

qui sont coincés au stade de

l'âge ingrat. On s'est même

inscrits à un concours de

bataille d'oreillers. On est

amoureux, c'est génial!


AJ

Bonne chance, John Lu.

(INDIE rejoint CHANDRA dans la cuisine.)


INDIE

Salut, Chandra. Tu sais

quoi? J'ai pas eu besoin de toi

après tout.


CHANDRA

J'imagine que tu espères que

je te fasse un air de fille

outrée et dépassée?


INDIE

Aiden aime le gingembre et

les homards. Donc je vais

l'emmener manger les meilleurs

raviolis au homard et

gingembre en ville.

(INDIE fait une recherche sur Internet pour trouver le restaurant.)


CHANDRA

C'est une bonne idée.


INDIE

Quoi?


CHANDRA

Non, rien. Je disais juste

qu'en effet, c'est une

bonne idée.


INDIE

Mais tu l'as pas vraiment dit

comme ça. Tu l'as dit un peu

comme si j'allais me planter.


CHANDRA

C'est vrai?


INDIE

Oh oui.


CHANDRA

T'en es sûre?


INDIE

Oui. Non.

T'as raison. Sans doute qu'il

aime les homards, mais pas dans

son assiette.

(INDIE fait une nouvelle recherche sur Internet.)


INDIE

(Victorieuse)

Ah ah! On va boire

un milk shake au gingembre et

aller à l'aquarium. Voilà,

c'est réglé.


CHANDRA

J'en suis ravie.

(CHANDRA prend un air moqueur.)


INDIE

(Soupir d'exaspération)

Argh!

(INDIE fait une nouvelle recherche sur Internet.)


INDIE

Oui, c'est ça, je vais lui

envoyer une carte homard pour

l'inviter à une visite de

l'usine de soda au gingembre.


CHANDRA

Mais...


INDIE

Non, ne dis rien.


CHANDRA

D'accord.


INDIE

C'est parfait et je me moque

de ce que tu penses. Ça va être

le plus beau jour de notre vie.


CHANDRA

Oui, c'est sûr, ce sera

vraiment inoubliable, Indie.

Bonne chance.


INDIE

Qu'est-ce que ça veut dire?


CHANDRA

Rien, rien.

(INDIE rejoint AJ au sous-sol.)


INDIE

Salut, AJ, ça va?


AJ

Avec plus de 500 clients

satisfaits, ça ne peut qu'aller

bien. Je suis un petit génie.


INDIE

Tant mieux pour toi, AJ.

Eh oui, je m'en sors plutôt

bien, moi aussi. J'ai enfin mis

au point notre moment

inoubliable.


AJ

Tu veux savoir ce que l'ordi

en pense?


INDIE

Ah, d'accord. J'aimerais

entendre la confirmation de ce

que je sais déjà.


AJ

Alors t'as qu'à fournir

les données.

(INDIE entre les mots-clés dans le logiciel Cyber rencontre 5000.)


INDIE

D'abord, gingembre.

Carte homard et puis moment

inoubliable.


AJ

Entrez et...


VOIX DU LOGICIEL

La probabilité de

succès de votre rendez-vous

est de 0,00001%.


INDIE

Attends, il y a probablement

une petite erreur.


VOIX DU LOGICIEL

Toutes mes

excuses, je crois qu'il y a eu

une petite erreur.


INDIE

Qu'est-ce que je te disais?


VOIX DU LOGICIEL

La probabilité de

succès de votre rendez-vous est

de 0,000001%.


INDIE

Quoi?!


AJ

Ça sent la catastrophe

totale.


VOIX DU LOGICIEL

Encore pire que

d'être attaqué par des échasses

de clown.


INDIE

Oh non, mon rêve va vite se

transformer en... cauchemar.

(Se fâchant contre le logiciel)

Écoute-moi bien, le roi du

langage binaire, je vois pas

comment tu peux faire des

prévisions à propos de ma vie

amoureuse quand tu ne sais

strictement rien de moi?


AJ

N'en sois pas si sûre.

Un ordi peut trouver plein de

choses sur une personne grâce à

Internet et aussi aux messages,

au profil, au journal intime.


INDIE

Mon journal n'est pas

en ligne.


AJ

(Sur un ton faux)

Non, bien sûr que non.

Enfin, bref, le programme a tout

analysé et a établi un profil

de personnalité parfait.


INDIE

Ah oui! Prouve-le, vas-y, la

machine, montre-nous ce que

t'as dans le ventre.


AJ

Indie, les ordis n'ont

pas de ventre. Mais un jour, si

on me finançait...


INDIE

Quelle est ma chanson

préférée alors?


VOIX DU LOGICIEL

« Les cacahuètes »,

chantée par Les

écureuils masqués.


INDIE

Le pire moment de toute

ma vie?


VOIX DU LOGICIEL

Quand, le jour où

tu as chanté l'hymne national

à une partie de baseball, tu as

levé le menton, la bouche grande

ouverte et qu'un pigeon qui

passait par là...


INDIE

D'accord, d'accord, ma plus

grosse bête noire?


VOIX DU LOGICIEL

Les voix

d'ordinateur monocordes.


INDIE

Il sait tout! Il sait tout.


AJ

Plus que quiconque,

c'est sûr.


INDIE

Il dit que mon moment

inoubliable sera vraiment...

désastreux.


AJ

Sauf que tu peux encore faire

de ce moment le plus beau de ta

vie. T'as qu'à t'incliner devant

ma machine et son génie et elle

te dira exactement

comment faire.


INDIE

D'accord, oui, je vais le

faire. OK, la machine, t'es la

meilleure, je m'incline.

(MARLON et ABIGAIL sont au restaurant.)


ABIGAIL

Tu sais bien comment est ma

mère, Marlon. Tu peux pas

débarquer et la convaincre de

commanditer une marche de

zombies sans un bon argument.


MARLON

Précisément. Observe-moi bien

préparer le terrain.

(S'éclaircissant la voix)

Ahem!

Les zombies sont dégoûtants.


ABIGAIL

Toi, t'es mal parti.

(MARLON parle en s'approchant de la MÈRE D'AIBIGAIL.)


MARLON

C'est vrai, ils sont plein de

sang, ils raffolent de la chair

humaine, ils portent des

vêtements déchirés et

pourraient faire de votre

marche caritative un succès.


LA MÈRE D'AIBIGAIL

C'est assez tendance.


MARLON

Très tendance.


LA MÈRE D'AIBIGAIL

Si La Hutte s'associait à des

artistes, ça augmenterait

notre visibilité.


ABIGAIL

Quoi?


MARLON

Puis comme les zombies vivent

éternellement, ils sont toujours

en quête de nourriture.


LA MÈRE D'AIBIGAIL

C'est assez appétissant.


MARLON

Très appétissant, même.


LA MÈRE D'AIBIGAIL

Excellents revenus potentiels.

C'est très malin, Marlon.


ABIGAIL

J'en crois pas mes yeux.


MARLON

Je vois d'ici le super

cauchemar post-apocalyptique.


LA MÈRE D'AIBIGAIL

Moi, je vois d'ici l'énorme

fête. Abigail! Augmente le

budget. On va devoir acheter

plus de tripes.


ABIGAIL

Qu'est-ce qui vient

de se passer?

(INDIE et ABIGAIL sont dans la classe. INDIE a de la paille dans les cheveux.)


ABIGAIL

Où t'étais passée? On a eu un

test surprise.


INDIE

Raconte ça au super ordi de

mon frère.


ABIGAIL

Son ordi t'a fait rater

un test?


INDIE

Bien sûr que non; il m'a dit

d'acheter pour Aiden ces

truffes très rares au marché

des fermiers à six heures

du matin.


ABIGAIL

Alors pourquoi t'es

en retard?


INDIE

Parce que le bus m'a déposée

quelque part entre la rue des

bouses de vache et l'avenue du

purin de porc.


ABIGAIL

Alors ce que je sens, c'est

pas une odeur de truffe?

(INDIE montre son soulier.)


INDIE

Non.

Prochain truc sur ma liste.

(Plus tard, INDIE rejoint ABIGAIL à la cafétéria. INDIE affiche un grand sourire forcé.)


ABIGAIL

Qu'est-ce que tu fais?


INDIE

(Parlant les dents serrées)

Je souris.


ABIGAIL

C'est ce que je vois.

Pourquoi?


INDIE

(Parlant les dents serrées)

Parce que l'ordi a dit que le

sourire est l'outil le plus

subtil et efficace pour réussir

un rendez-vous.


ABIGAIL

D'accord.


INDIE

(Parlant les dents serrées)

Alors je m'exerce.


ABIGAIL

Tu pourrais t'exercer un peu

plus loin parce que tu me fais

peur, là.


INDIE

(Parlant les dents serrées)

Je peux pas.


ABIGAIL

Tu peux pas faire ça à la

maison ou ailleurs?


INDIE

(Parlant les dents serrées)

Non, je te jure, je ne

peux pas.


ABIGAIL

Je t'emmène chez l'infirmière

tout de suite.

(Plus tard INDIE revient à l'école avec une grande housse à vêtements.)


ABIGAIL

Est-ce que ça va?


INDIE

Oui! La machine m'a dit

d'acheter cette robe verte, mais

il n'en restait qu'une dans

toute la ville. J'ai dû me

battre avec une autre fille

pour l'avoir.


ABIGAIL

Elle doit être vraiment

unique. Je peux la voir?

(INDIE ouvre la housse. Une FILLE en sort, qui se met à frapper INDIE.)


LA FILLE

T'es pas une dégonflée.


INDIE

Eh bien, moi non plus.

Je m'occupe de toi plus tard.

(INDIE repousse LA FILLE dans la housse et le referme.)


ABIGAIL

Je crois que t'es en train de

passer de « minutieuse » à

« maniaque » à souhait.


INDIE

Je t'en prie, Abi, est-ce

qu'une maniaque confierait son

bonheur à une simple machine?

(ABIGAIL affiche un air peu convaincu.)


INDIE

Ça m'étonnerait.

(Au restaurant, MARLON fouille dans une boîte et en sort un vêtement.)


MARLON

Qu'est-ce qui est arrivé à ma

veste de zombie faite sur

mesure? Elle devait être

déformée et toute râpée, mais au

lieu de ça, elle est...


ABIGAIL

Elle était dans un état

lamentable, donc je l'ai

recousue, nettoyée et réparée.

Elle est en parfaite condition.


MARLON

Mais y a pas de taches!

De coupures, de déchirures!

C'est la catastrophe!


ABIGAIL

C'est pas parce que t'es en

zombie que tu dois

être négligé.


MARLON

Oh que si!

C'est ça, le look zombie.


ABIGAIL

Mais ils feraient moins peur

s'ils se nettoyaient.


MARLON

D'accord. Il est temps que tu

comprennes la réalité

zombienne.

(MARLON tend des DVD à ABIGAIL.)


ABIGAIL

(Lisant les titres des films sur les pochettes.)

« Burito au cerveau 2 »,

« Bal masqué chez

mon cousin zombie »?

(MARLON reprend une réplique du film.)


MARLON

Venez, allons, titubons

jusqu'au buffet, mon cousin.

Alors au menu, vos boyaux!


ABIGAIL

J'ai peur que tout ça finisse

mal.

(INDIE rejoint AJ et son ordinateur.)


INDIE

AJ, j'ai fait absolument tout

ce que ta machine m'a demandé

de faire. Non, mais qu'est-ce

que tu attends de moi encore?


VOIX DU LOGICIEL

Une dernière

mission décisive et délicate.


INDIE

C'est quoi, c'est quoi?

(LA MÈRE D'INDIE entre dans la cuisine à cet instant. AJ referme prestement l'ordinateur.)


LA MÈRE D'INDIE

On s'instruit ou on perd

son temps?


AJ

Oui.


INDIE

Non.


AJ

Non.


AJ

Oui.


AJ

On étudie...


INDIE

Les répercussions

tragiques de la perte de temps.

Un vaste sujet.

(Rire faux)

Ha! Ha! Ha!

(INDIE saisit l'ordinateur d'AJ et se dirige vers le sous-sol.)


AJ

Attention, c'est fragile,

un ordi.

(INDIE trébuche et laisse tomber l'ordinateur dans l'escalier.)


INDIE ET AJ

Non!


AJ

Hé, l'ordi, est-ce que ça va?

Je t'en prie, réponds.


VOIX DU LOGICIEL

Aie, j'ai la tête

qui tourne.


LA MÈRE D'INDIE

Indira, c'est quoi, tout ce

vacarme en bas?


INDIE

Quoi? Non, rien.

(INDIE cache l'ordinateur dans le panier à linge. LA MÈRE D'INDIE descend au sous-sol.)


INDIE

Alors comment se déroule

ta journée?


AJ

C'est très, très instructif.

(LA MÈRE D'INDIE verse le contenu du panier à linge dans la laveuse et la met en marche. LA MÈRE D'INDIE remonte à l'étage. AJ et INDIE sortent l'ordinateur de la laveuse.)


VOIX DU LOGICIEL

Nettoyage du

disque dur: terminé.


INDIE

Wow, quelle solidité à

toute épreuve. Revenons au

planning pour réussir le

rendez-vous inoubliable.

Hop! Y a un peu de mousse.


VOIX DU LOGICIEL

Panne de système.

Panne de système.

Panne de système.


INDIE

Quoi? Il est...


AJ

Il est.


INDIE

(Paniquée)

Oh!

Si ton ordi n'est plus là pour

me guider, comme je fais pour

mon rendez-vous inoubliable?

La Indie de demain pourra se

dire: Indie d'hier, t'étais

vraiment une demeurée.


AJ

Je peux régler ça. Il suffit

de modifier le programme de

configuration de la matrice et

bla, bla, bla, le code et de

bricoler à fonction logique.


INDIE

Est-ce que tu essaies...


AJ

De vulgariser? Oui, c'est

ce que tu aurais compris de

toute façon.


INDIE

Donc combien de temps ça va

prendre tout ça?


AJ

Est-ce que tu cours vite?

Il me faut des pièces.

Regarde, j'ai même écrit leurs

noms. En phonétique.

(Le téléphone sonne.)


INDIE

Salut, Aiden... Oui, bien

sûr que ça marche pour ce soir.

Sauf qu'avant, je dois juste

régler un tout petit détail

urgent et sans aucun lien avec

toi. À plus.

(ABIGAIL et MARLON sont au restaurant devant la télé.)


MARLON

Alors t'as vu tous les films

de zombies dignes de ce nom.

Avoue que ça t'a plu?


ABIGAIL

Marlon, j'ai trouvé ça

déjanté, dégoûtant, démembré,

et j'ai jamais rien vu d'aussi

génial! Les zombies vont être

mon nouveau dada juste après les

crayons numéro 2.


MARLON

C'est vrai? Un de mes plans

a fonctionné?


ABIGAIL

Pourquoi tu m'as pas dit que

d'avaler des cerveaux est une

métaphore pour montrer la

quête de connaissance?


MARLON

Parce que c'est connu, tout le

monde sait ça.


ABIGAIL

Et cette marche de zombie,

elle symbolise à fond l’œuvre

des zombies.


MARLON

Leur œuvre?!


ABIGAIL

Qu'ils préparent dans

l'ombre. Imagine qu'ils versent

des matières bio dangereuses

dans notre eau potable en ce

moment même?


MARLON

Oui, oui, c'est ça.

Et plein de gens vont devenir

des zombies en buvant de l'eau

et en se brossant les dents.


ABIGAIL

Et les personnes visées ont

justement été conviées à la

fameuse marche.


MARLON

Génial! Les gens se rendent à

la marche...


ABIGAIL

Et sans le savoir, ils sont

entourés de zombies.


MARLON

Oui.


ABIGAIL

Je croyais pas dire ça un

jour, mais ton idée de zombie,

Marlon, je la trouve super.


MARLON

Je sais pas pourquoi, mais je

ne suis pas rassuré.

(Plus tard, INDIE rapporte les pièces d'ordinateur demandées par AJ. Les vêtements d'INDIE sont déchirés.)


AJ

Mais dis-moi, qu'est-ce qui

t'est arrivé, petite sœur?


INDIE

Trois fois rien, seulement

un petit incident dans la

ruelle du magasin d'ordi.

(INDIE se rappelle ce qui s'est passé dans la ruelle.)

(INDIE cogne à la porte arrière de la boutique informatique.)


INDIE

Salut, je suis là pour la pièce

numéro 225pi200 avec multiméga

pixels et tout le blablabla.

(Un chat miaule.)


INDIE

(Attendrie)

Ah, le chaton.

(Le chat attaque INDIE.)


INDIE

(Effrayée)

Argh!

(INDIE interrompt son souvenir. Nous sommes de retour dans le sous-sol.)


INDIE

Tu savais que les chats de

ruelle sont vraiment très...

territoriaux.


AJ

Tu seras récompensée quand

j'aurai remis sur pied le Cyber

rencontre 5000.

Tiens, une autre liste.

(Plus tard, INDIE revient avec l'appareil électrique demandé par AJ. INDIE a le visage noirci et ses cheveux sont en bataille.)


AJ

Cette fois, c'est quoi?


INDIE

Ah rien, juste un tout petit

incident d'ordre électrique.

(INDIE se rappelle ce qui s'est passé lorsqu'elle est allée récupérer ce dont avait besoin AJ au magasin.)


INDIE

(Pointant un appareil)

Celui-là? Je l'ai.

(INDIE reçoit une décharge électrique.)


INDIE

(Cri de douleur)

Ah!!!

(INDIE interrompt son souvenir. Nous sommes de retour dans le sous-sol.)


INDIE

Tu savais que le corps humain

est très conducteur?


AJ

J'ai une autre liste.


INDIE

(Cri d'exaspération)

Argh!

(Plus tard, INDIE revient avec un grand verre de lait frappé. Les vêtements et le visage d'INDIE sont tachés.)


AJ

C'est quoi, cette fois?


INDIE

Un tout petit incident avec

un mixeur pervers.

(INDIE se rappelle lorsqu'elle a voulu faire un lait frappé pour AJ.)

(INDIE verse du jus et du lait dans le mélangeur et le met en marche.)

(INDIE interrompt son souvenir. Nous sommes de retour dans le sous-sol.)


INDIE

Tu savais que les couvercles de

mixeur sont très utiles?

À quoi sert le milk shake dans

la réparation de ton ordi?


AJ

À rien. J'avais soif.

(MARLON est à la marche caritative des zombies.)


UN ZOMBIE

Manger des cerveaux!


MARLON

(Peu rassuré)

Oh!

Enfin, je suis content

de te voir, Abi.

Écoute, j'ai repensé à ce que

tu me disais l'autre jour à

propos des vrais zombies et de

la foule.

(ABIGAIL pousse un gémissement.)


MARLON

Oui, oui, en tout cas, y a des

gens dans la foule qui prennent

ça un peu trop au sérieux, tu

comprends? Je me disais...

(ABIGAIL pousse un gémissement.)


MARLON

Ah, super tenue, Abi.

Oh, tu sais même parler

l'argot zombie?


ABIGAIL

Miam! Un cerveau...


MARLON

Abi! Abi!

Oh non, Abi a bu de l'eau de

zombie. Panique et courir.

Paniquer, ah!!!

(INDIE attend impatiemment qu'AJ ait terminé la réparation de l'ordinateur.)


AJ

J'ai presque terminé.

Aussitôt que ce sera fini, ma

boule de cristal numérique te

donnera toutes les réponses

voulues.


INDIE

Dépêche-toi. Il faut vite que

je me change et...

(On sonne à la porte. INDIE regarde par le judas.)


INDIE

Non, Aiden est là!


AIDEN

(De l'autre côté de la porte)

Indie, t'es là?


INDIE

Euh... je ne suis pas sûre.


AIDEN

(De l'autre côté de la porte)

On a toujours rendez-vous,

pas vrai?


INDIE

Ah... Oui!


AIDEN

(De l'autre côté de la porte)

T'as pas l'air emballée.

J'ai raté des signaux?

À part la porte verrouillée?


INDIE

Non, ce n'est pas du tout ce

que tu crois. C'est juste que...

c'est juste que...

c'est juste que...


INDIE

(S'adressant au public de l'émission)

J'arrive pas à y croire. J'ai

travaillé et travaillé pour que

ce moment soit inoubliable et

regardez de quoi j'ai l'air.

D'un personnage de film

d'horreur.


AIDEN

Bon, c'était pas une bonne

idée. On se verra à l'école.


INDIE

Quoi? Non, non. Non, non.


INDIE

(S'adressant au public de l'émission)

Comment créer un moment

inoubliable? Je n'en ai aucune

idée. Mais je ne vais pas

laisser passer ce moment en

voulant absolument qu'il soit

inoubliable.

(INDIE ouvre la porte. AIDEN porte des vêtements déchirés et son visage est barbouillé.)


INDIE

(Surprise)

Hein?!


AIDEN

Wow! On a eu la même idée.


INDIE

Quoi, t'as voulu te défiler,

toi aussi?


AIDEN

Non, aller à la marche de

zombies, voyons.

Il est super, ton costume.


INDIE

Oui. Un costume! Voilà ce que

c'est, c'est un costume. Voilà

pourquoi ça ressemble tellement

à un costume.


AJ

Une marche de zombies... Je me

demande ce que la machine va

penser de ça.

(Inquiet)

Oh oh!

(AIDEN et INDIE arrivent à la marche de zombies.)


INDIE

Oui, c'est sans doute la

meilleure idée que j'ai jamais

eue.


MARLON

Courez, vite, sauvez-vous! Ah!


AIDEN

Je crois que Marlon est un de

ces nouveaux zombies

hyperactifs.


AJ

Indie, il faut que tu écoutes

ça. C'est ce que Cyber

rencontre 5000 pense de cette

marche de zombies.


VOIX DU LOGICIEL

Danger, Indie

bêta. Danger Indie bêta.

Alerte rouge, foncez.


MARLON

Attention à vos cerveaux. Ah!


AIDEN

Ne t'en fais pas, Indie, je

vais te sauver.

(AIDEN transporte INDIE dans ses bras.)


INDIE

(S'adressant au public de l'émission)

Eh oui, même un désastre peut

devenir un moment inoubliable.

Et comme Chandra l'a dit sans le

dire, c'est impossible à

planifier. Un moment

inoubliable... vous en avez un

sous les yeux.


AIDEN

Je crois que le pire

est passé. Tu veux que je te

repose là?


INDIE

Non, je suis bien.

(Amusée)

Ha! Ha! Ha!

(Plus tard, les gens qui ont pris part à la marche des zombies se retrouvent au restaurant.)


MARLON

Donc tu n'es pas vraiment

un zombie?


ABIGAIL

Non, Marlon, mais si c'était

le cas, tu serais à l'abri.

Ils mangent des cerveaux.

T'as pas vraiment eu peur,

pas vrai?


MARLON

Quoi, moi? Non, je voulais

juste provoquer les choses,

mettre un peu d'ambiance.

(Un serveur dépose une assiette contenant un plat qui ressemble à un cerveau devant MARLON.)


MARLON

C'est quoi, ça?


ABIGAIL

Pas sûre. Je crois que c'était

un élève de 13 ans.


MARLON

(Effrayé)

Ah!!!

(MARLON s'enfuit du restaurant en criant.)

[Début information à l'écran]

Comment se faire des amis

[Fin information à l'écran]


MARLON

Il arrive que ce soit pas

évident surtout si on a deux

têtes et qu'on empeste le

zèbre. Identifiez d'abord ce

qui est contre vous. Moi,

j'avais peu d'aptitudes

sociales. Quand je rencontrais

quelqu'un, je faisais des

commentaires sur son teint.

Mauvaise idée. Ensuite, évitez

les personnages fictifs en

remplacement d'amis réels. C'est

du moins ce que Zontar, le

seigneur des zombies, m'a dit.

Un gars sympa d'ailleurs.

C'était « Comment se faire

des amis ».

(Générique de fermeture)

Episodes