Universe image Jam Universe image Jam

Jam

JAM features a group of young artists from the next generation of Franco-Ontarian singer-songwriters. Hosted by Patrick Groulx, JAM is part road trip, part musical bootcamp and mentorship program for up-and-coming musicians as they work and play their way to their first big onstage gig at Montreal's FrancoFolies.

Official sitefor Jam
Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Stress

Raymond writes music in the shower. Vanessa has to sing in a grocery store, in all the rows at the same time. It`s the end of the world: zombie dinosaurs fight with aliens.


Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Pour une 2ème saison, l'humoriste Patrick Groulx met au défi huit nouveaux jeunes musiciens francophones de l'Ontario: Victoria, James, Michel et Phil, Venessa, Vanessa, Raymond et Yao, dans une aventure qui les mènera sur la grande scène des FrancoFolies de Montréal. Encore une fois, musique, humour, créativité sont réunis dans cette attachante série jeunesse.

Voici les noms des candidats et la ville ou le village dont ils sont issus: Victoria Powell (15 ans): Ottawa Vanessa Thibodeau (17 ans): Dubreuilville Michel et Phil (20 ans): Ottawa James Zhao (16 ans): Toronto Venessa Lachance (19 ans): Hearst Raymond Piette (23 ans): Hearst Yaovi Oyi (25 ans): Ottawa

On retrouve PATRICK GROULX au Vieux Port de Montréal. Derrière lui, on voit le centre-ville.


PATRICK GROULX

(S'adressant au public de l'émission)

Bienvenue à Jam.

Cette semaine,

on parle de stress. Parce que

la meilleure façon de combattre

le stress, c'est de l'empêcher

de s'attaquer à nous en restant

calme. Je pourrais être stressé.

Parce que bientôt, on va faire

un gros spectacle là-bas,

(Pointant derrière lui)

à Montréal. Puis là, il va y avoir

plein de gens, là.

(De plus en plus intense)

Puis si on n'est pas bons, ils vont peut-

être nous huer! Puis là, on va

peut-être se faire lancer des

tomates! Puis ça fait mal, des

tomates! Puis en plus, c'est

acide. Ça fait que si j'en

reçois dans l’œil, ça va me

brûler. Là, je ne verrai plus

où je m'en vais. Je vais peut-

être m'enfarger dans mon fil de

guitare. Puis là, je vais peut-

être tomber en bas de la scène.

Je vais me blesser gravement,

puis là, la gangrène va me

pogner dans les blessures.

Puis là, ils vont m'amputer.

Là, je ne pourrai plus jouer

de musique, tout ça parce que

j'étais trop stressé! Ha...

(Se calmant)

Mais ça arrivera pas. Parce que

je suis calme. Bonne émission,

tout le monde.

(Générique d'ouverture)

[Début information à l'écran]

JAM

[Fin information à l'écran]

On retrouve PATRICK GROULX en compagnie de VANESSA à Dubreuilville.


PATRICK GROULX

Vanessa, aujourd'hui, on parle

de stress. Est-ce que toi,

t'es quelqu'un de stressé?


VANESSA

Ben, pas encore, mais peut-être!


PATRICK GROULX

(Montrant l'échelle d'un camion de pompier stationné derrière eux)

Tu vois l'échelle qu'il y a

derrière toi, là-bas?

(VANESSA acquiesce.)


[PATRICK GROULX:] Tu vas la

monter le plus haut possible et

tu vas chanter une chanson pour

les millions de personnes

de Dubreuilville.


[VANESSA:] OK!
[PATRICK GROULX:] T'es prête?
[VANESSA:] Oui.
[PATRICK GROULX:] On y va.
[VANESSA:] Cool.

(PATRICK GROULX et VANESSA se dirigent vers l'échelle.)


PATRICK GROULX

Vas-y. T'as pas le vertige?


[VANESSA:] Ben, non.
[PATRICK GROULX:] Non?
[VANESSA:] Pas encore.

PATRICK GROULX

Comment elle s'appelle,

ta chanson?


VANESSA

Euh, ''Cette soirée-là''.

(VANESSA commence à monter dans l'échelle.)


PATRICK GROULX

Vas-y, on t'encourage.

(Demandant à deux jeunes pompiers d'aider VANESSA)

Les gars, come on!

VANESSA)

Bravo!


[VANESSA:] Merci!

(Les jeunes pompiers tiennent l'échelle pour aider VANESSA.)


PATRICK GROULX

Ah, ils tiennent l'échelle.


[VANESSA:] Oui, ben, c'est ça.

PATRICK GROULX

(S'adressant aux deux pompiers)

Tapez-vous dans la main

de même, là.

(Les deux pompiers se tapent dans la main.)


[PATRICK GROULX:] Oui!

VANESSA

(Arrivant en haut de l'échelle)

Je veux être sûre que je suis

bien mise, là. Bon, puis là, je

fais juste chanter comme ça, là?


[PATRICK GROULX:] Oui.

VANESSA

D'accord.

(Commençant sa chanson)

♪♪ C'est le genre de soir ♪

♪ Qui a commencé

comme tous les autres ♪

♪ Une gang de chums

puis ben du fun ♪

♪ C'est le genre de soir

qu'on se rappellera ♪

♪ Quand on sera vieux ♪

♪ Qu'on sourira

à ces moments heureux ♪

♪ Il y a Ti-Joe qui

a oublié les "menos" ♪

♪ Ç'a l'air qu'on pêchera

pas ben gros ♪

♪ Billy qui prie

dans un trou de bouette ♪

♪ C'est le temps

pour une petite "frette" ♪

♪ Cette soirée-là, c'est

le genre qu'on oublie pas ♪

♪ Je veux pas m'ennuyer de ça ♪

♪ Fêter trop tard,

se baigner ben tard ♪

♪ Je passerai pas ma vie

à faire le mort ♪

♪ Pour ceux

qui s'en souviennent ♪

♪ On se repognera

une fin de semaine, oh ♪

♪ Non, je veux pas m'ennuyer ♪

♪ Je veux pas m'ennuyer de ça ♪

♪ Oh, oh, cette soirée-là ♪♪

C'est ça. Ha! Ha!


[PATRICK GROULX:] Hé, bravo!
[VANESSA:] Merci!

PATRICK GROULX

(Faisant allusion au froid de l'hiver)

C'était plus froid que stressant?


VANESSA

Non, mais c'était du fun!

Écoute, c'est différent.

Sors de la boîte, man.


PATRICK GROULX

C'est pas ça. Notre thème,

c'est le stress, puis t'étais

pas stressée. Ça va mal!


VANESSA

Ben là, t'aurais dû me le dire.


PATRICK GROULX

(Faisant mine de voir quelque chose d'effrayant)

Attention, attention!

(VANESSA sursaute.)


PATRICK GROULX

Ha! Ha! Là, je l'ai stressée!

As-tu stressé, là?


VANESSA

Ben là, oui.


PATRICK GROULX

Ç'a marché! Ç'a marché!

Aujourd'hui, on parle de stress.


[VANESSA:] Oui.

(Fin segment)

(C'est l'hiver, le soir. On voit maintenant PATRICK GROULX en compagnie de JAMES à Toronto. Dans le prochain segment, il pose les mêmes questions aux candidats par rapport au stress.)


PATRICK GROULX

Es-tu quelqu'un de stressé,

toi, James?


JAMES

Oui, dans la vie générale,

oui, constamment, un peu stressé.

(Maintenant, PATRICK GROULX est en compagnie DE VENESSA dans une salle de spectacle à Hearst.)


[PATRICK GROULX:] Oui? Beaucoup?
[VENESSA:] Oui, beaucoup.

(En compagnie de VANESSA, maintenant)


[VANESSA:] Euh, non, vraiment, non.

(Avec VICTORIA dans un escalier d'école à Ottawa)


PATRICK GROULX

Qu'est-ce qui te stresserait le plus:

jouer devant 8000 personnes ou trois?


[VICTORIA:] Probablement trois.

(De retour à VENESSA)


[VENESSA:] C'est le même stress pour les deux.
[PATRICK GROULX:] Oui?

(En compagnie de PHILIPPE et PHILIPPE)


PHILIPPE

Je pense que ce serait plus

gênant à trois personnes. Parce que,

tu sais, quand t'essaies de

répéter pour un show ou peu

importe, t'as ta grand-mère,

ta mère puis ta cousine qui sont

là: "Ben, fais-moi ton numéro!"


PHILIPPE

C'est ça, l'affaire. Mais même

si c'est des inconnus, il y en a

trois, c'est ben plus intimidant.

(De retour à VANESSA)


PATRICK GROULX

Aimerais-tu mieux jouer devant

1000 personnes ou 3 personnes?

T'as le choix, là.


VANESSA

Ben, mille, parce qu'écoute,

il y en a là-dedans, ça se

regarde les souliers, ça se

fouille dans les oreilles. Ça

niaise, tu sais! On s'entend

qu'il y a tout le temps

quelqu'un qui fait

quelque chose.

(Maintenant, PATRICK GROULX est en compagnie de YAO dans une salle de spectacle à Ottawa.)


PATRICK GROULX

C'est quoi, le plus gros show

que t'as fait? Pas le plus gros

show, mais le plus stressant.


[YAO:] Le plus stressant, ç'a été mon

spectacle de lancement en 2011.

Le jour avant, on apprend que le

technicien de son nous a lâchés.


[PATRICK GROULX:] Ah...
[YAO:] Ça fait qu'on arrive ici le

matin, on se rend compte qu'il

manque de l'équipement. On ouvre

les portes. Cinq minutes après,

quelqu'un tire l'alarme à feu.


[PATRICK GROULX:] Non!
[YAO:] Ha! Je te jure!
[PATRICK GROULX:] C'est pas vrai!
[YAO:] Je te jure!

(PATRICK GROULX est maintenant en compagnie de RAYMOND dans une aréna à Hearst.)


PATRICK GROULX

Est-ce qu'il y a quelque chose

qui te stresse dans la vie?


[RAYMOND:] Pas vraiment, non.

PATRICK GROULX

Comme mettons ça, là:

(Sortant un cutter et jouant le criminel)

donne-moi ton cash,

man!


RAYMOND (Très relax)

Ouais, mettons que tu voudrais

m'enlever les poils du nez,

peut-être, là, mais...


PATRICK GROULX

OK, je t'en enlève un là, là.

Es-tu stressé?


[RAYMOND:] Oui.

PATRICK GROULX

Bon! Je le savais. Il y a

toujours une faiblesse. Bon,

on regarde la game.

(Regardant vers la glace, même s'il n'y a personne)

Go! Envoye!

(Fin segment)

[Début information à l'écran]

Avertissement – Le défi Jam

[Fin information à l'écran]


PATRICK GROULX (hors champ)

Les participants de Jam ont

aucune idée des défis qu'ils

vont devoir accomplir.

Des défis comme celui-là!

(On retrouve PATRICK GROULX en compagnie de RAYMOND à Hearst dans le vestiaire de l'aréna.)


PATRICK GROULX

(Remettant un cahier à RAYMOND)

Voici ton défi: t'as des papiers

ici. Tu vas devoir m'écrire une

chanson: couplets, refrain si

tu peux. Tu vas le plus loin

possible là-dedans. Et je vais

t'imposer un thème.

(Lui tendant un bol rempli de thèmes)

Piges-en-un.

C'est le thème Jam.

(RAYMOND pige un thème, puis le donne à PATRICK.)


PATRICK GROULX

OK. L'eau!

(faisant allusion aux douches du vestiaire)

On dirait presque que

c'est arrangé. L'autre, c'était

quoi, pour le fun?

(Regardant l'autre papier dans le bol)

C'était l'eau aussi!

Tu vas écrire une chanson

sur l'eau. C'est ça, ton thème.

T'as 5 minutes. Bonne chance.

(Tout au long du défi, PATRICK GROULX essaie de déconcentrer RAYMOND par tous les moyens possibles.)


PATRICK GROULX

(Faisant des bulles dans le visage de RAYMOND)

Continue à travailler.

Ça, Raymond, ça te dérange?


[RAYMOND:] Euh...

PATRICK GROULX

(Soufflant plus fort)

Un peu plus?


[RAYMOND:] Peut-être, oui.

(PATRICK GROULX fait maintenant des plus grosses bulles avec un plus gros moule.)


PATRICK GROULX

Ça, ça te dérange, Raymond.

Ça te dérange, ça? Est-ce que

ça te déconcentre, ça?

(S'adressant au public de l'émission)

On va essayer autre chose!

(Tendant des lunettes de piscine et un tuba à RAYMOND)

Tiens, les lunettes.

(RAYMOND met les lunettes et le tuba.)

(PATRICK GROULX met du savon à bulles dans le fond de la douche située tout juste derrière RAYMOND et part l'aspirateur. La mousse créée se répand partout sur le sol aux pieds de RAYMOND.)


PATRICK GROULX

Deux minutes!

(Faisant allusion à la mousse qui se répand de plus en plus)

Ça, ça commence à te déranger,

Raymond?


RAYMOND

(Retirant son tuba un instant)

Ben, la mousse, ça réchauffe

mes pieds. C'est...


PATRICK GROULX

(Lançant de la mousse dans le visage de RAYMOND)

Là, ça commence à

te déranger, Raymond?


RAYMOND

(Soufflant dans le tuba)

Pas le choix.


PATRICK GROULX

Dans 10 secondes!

Dans cinq, quatre, trois, deux,

un, fini! Hé, bravo, bravo!


[RAYMOND:] Ouais...

PATRICK GROULX

Es-tu fier de toi?


RAYMOND (Hésitant)

Ouais...


PATRICK GROULX

Bon, ben là, Raymond, on veut

entendre ton œuvre.

(S'adressant au public de l'émission)

Raymond, mesdames, messieurs.


RAYMOND

♪♪ L'eau de la rivière ♪

♪ La vie dans mes artères ♪

♪ Un océan de malheur ♪

♪ Le goût salé de mon bonheur ♪

♪ Une goutte de pluie

tombée sur ma tête ♪

♪ Dans ma tête,

il fait tempête ♪♪

C'est ça que j'ai, comme ça.


PATRICK GROULX

Raymond, bravo! Maintenant,

tu peux te laver.


RAYMOND

Oui. On n'aura pas de misère

à trouver une douche.


PATRICK GROULX

T'es à la bonne place, mettons.

(Fin segment)

[Début information à l'écran]

Les conseils du gérant

[Fin information à l'écran]

On retrouve maintenant PATRICK GROULX dans un studio de musique. Il est déguisé en gérant de maison de disques dont la tenue vestimentaire est expirée. Il prend une voix de vieux bonhomme impertinent et loufoque. Il porte une perruque noire et sa chevelure s’apparente à celle d'Elvis Presley, mais en plus démodée.


PATRICK GROULX

Le jeune, plus tu vas être moins

jeune, plus tu vas comprendre ce

que c'est, le stress. Mais pour

l'instant, stresse pas avec ça,

mais relaxe pas trop non plus!

Parce que le stress, ça peut

être une bonne chose. Par

exemple, s'il y a le feu chez

vous, t'es mieux d'être stressé

que d'être calme, comprends-tu?

(Jouant quelqu'un de trop calme)

Ah non, le feu! Je devrais

me diriger vers une sortie

de secours.

(Redevenant le gérant)

Des fois, c'est primordial

d'être stressé. Si tu trouves

que t'es pas assez stressé dans

la vie, t'as juste à suivre ma

petite recette, puis tu vas

voir, tu vas tellement être

stressé, les dents vont

t'éclater toutes seules dans la

bouche. Au lieu de boire un café

comme tout le monde, fais ça

comme un champion, puis mange

2 ou 3 cuillers de café moulu

à chaque matin.

(Mangeant du café moulu)

Aah! Cache des souris puis

des serpents un peu partout

dans ton milieu de travail.

(Faisant mine d'être effrayé par des souris et des serpents)

Puis si tu penses que t'es pas

encore assez stressé, commence

à faire des coups de téléphone

à la mafia.

(Faisant semblant de téléphoner à la mafia)

Oui, allô, la mafia? Tu pues!

Après ça, c'est sûr que tu vas

être stressé au maximum.

(Le téléphone sonne et PATRICK GROULX, dans le rôle du gérant, tombe de sa chaise.)

(Fin segment)

(On retrouve PATRICK GROULX en compagnie de JAMES dans la voiture de JAM. JAMES pose des questions à PATRICK GROULX.)


JAMES

Penses-tu que tu travailles

mieux avec le stress et pourquoi?


PATRICK GROULX

Je pense que oui, je travaille

mieux avec le stress. Parce que

quand on est stressé, je pense

qu'on est plus alerte aussi.

Moi, j'ai besoin de stress. J'ai

besoin de me sentir en danger

une fois de temps en temps. La

routine, je pense que c'est pas

bon pour un artiste en général.


JAMES

Lorsque tu as trop de stress,

quelle est la meilleure façon

de soulager le stress?


PATRICK GROULX

Ouille ouille ouille! Je pense

que chacun, on a nos méthodes.

Moi, la mienne, c'est de bouger,

de me promener. Moi, dans ma

loge, je suis pas capable d'être

seul. Ça me stresse trop.

Mes techniciens qui sont

devenus mes chums maintenant,

mon équipe technique, sont là.

On jase, on a du fun, on rit.


[JAMES:] As-tu des réactions

spécifiques au trac, par exemple

vomir ou des mains froides?

(PATRICK GROULX et JAMES rient.)


PATRICK GROULX

Les mains froides ou vomir,

non. Non, je bâille. Avant

un spectacle, je suis nerveux,

puis je bâille tout le temps.

Puis il y a quelqu'un, à un

moment donné, qui donnait des

cours de chant, qui m'avait dit

que c'était bon, ça, de bâiller.

C'est un exercice, d'ailleurs.


JAMES

Qu'est-ce que tu penses est

la pire façon de gérer le trac?


PATRICK GROULX

La pire façon de gérer

le trac, je pense que c'est

d'entretenir le trac. Pour moi,

un soir de première, parce qu'au

niveau du trac, c'est vraiment

difficile à battre, il y a des

journalistes, tout ça, il faut

pas se dire: "J'espère qu'ils

vont aimer ça. J'espère que

je me tromperai pas. J'espère

que je vais me souvenir de mon

texte." Bon, ça, des fois, quand

on se pose trop de questions,

on se crée des stress.


JAMES

Est-ce qu'il y a des choses

embarrassantes que tu fais

lorsque tu gères le stress

ou le trac?


PATRICK GROULX

Des choses embarrassantes

que je fais? J'ai probablement

des tics. Moi, des fois, dans

la vie, j'ai des petits tics.

D'ailleurs, je me vois à la télé

des fois, puis je fais, genre...

(Mettant en évidence ses tics faciaux)

Quelque chose de même. Ou des

fois, c'est mon cou, tu sais.

Mais quand je suis stressé,

avant un show, je dois être beau

à voir en tabarouette! Je dois

faire comme...

(Faisant des drôles de mimiques avec sa bouche)

(Fin segment)

[Début information à l'écran]

L'interrogatoire

[Fin information à l'écran]

Dans ce segment, PATRICK GROULX pose des questions aux candidats.


PATRICK GROULX

Est-ce que tu connais toutes

les paroles de l'hymne national

du Canada?


[YAO:] Oui.
[VICTORIA:] Oui.
[RAYMOND:] Oui.
[JAMES:] Je crois.
[VENESSA:] Oui.
[VANESSA:] Yes, sir!
[PHILIPPE:] Oui.
[PHILIPPE:] Euh, oui, mais je les

comprends pas toutes.


PATRICK GROULX

Chante-moi un petit bout.


[VENESSA:] ♪ Ô Canada
[JAMES:] ♪ Terre de nos a...

(PHILIPPE ET PHILIPPE [chantant les paroles l'un par-dessus l'autre)

♪ Ô Canada


[VICTORIA:] ♪ Ô...

PATRICK GROULX

OK, c'est assez.

(VICTORIA rit.)


PATRICK GROULX

Ta couleur préférée?


[VICTORIA:] Mauve.
[RAYMOND:] Bleu.
[JAMES:] Blanc.
[VENESSA:] Bleu.
[VANESSA:] Rose melon d'eau.
[PHILIPPE:] Vert.
[PHILIPPE:] Rouge.

PATRICK GROULX

Ton chiffre préféré?


[YAO:] Le sept.
[VICTORIA:] Sept.
[JAMES:] Sept.
[VENESSA:] Sept.
[RAYMOND:] Trois.
[VANESSA:] Treize.
[PHILIPPE:] 25.
[PHILIPPE:] 42.
[PATRICK GROULX:] Six fois sept?
[TOUS SAUF VANESSA:] 42.
[PATRICK GROULX:] Sept.
[VANESSA:] Oh, les maths, woh, là!

Ha! Ha! Je sais pas!


PATRICK GROULX

À quoi penses-tu avant de t'endormir?


[RAYMOND:] À toutes sortes de choses.
[VICTORIA:] Des chansons.
[PATRICK GROULX:] À rien.
[VENESSA:] Les étoiles.
[PHILIPPE:] Euh, mon réveille-matin?
[VANESSA:] Pff, pas grand-chose.
[JAMES:] À toi.

(PATRICK GROULX rit.)


PATRICK GROULX

Ta chambre prend en feu.

Qu'est-ce que tu sauves?


[YAO:] Euh, mon laptop.

Non, ma guitare basse.


[RAYMOND:] Ma guitare.
[VICTORIA:] Ma guitare.
[JAMES:] Mon chargeur de iPhone.
[PHILIPPE:] L'ordinateur.
[VENESSA:] Moi.
[PATRICK GROULX:] Moi.

VANESSA

Ben, moi, là, premièrement!


PATRICK GROULX

D'après vous autres, qu'est-ce

que les gens pensent de vous

quand ils vous voient pour

la première fois?


PHILIPPE

"Est-ce qu'ils sont des chums,

genre, en relation?"


PHILIPPE

"Parce que c'est dommage, ils

sont vraiment beaux bonhommes."

"Wow, il est tellement hot, ce gars-là!"


[VANESSA:] "Tabarouette, elle est

ben petite!"


[RAYMOND:] "Il a l'air d'un bon gars."
[JAMES:] "Un peu timide, mais drôle."
[VICTORIA:] "Elle est bizarre."
[YAO:] Ils ont peur! Ha! Ha! Ha!
[VENESSA:] "Eh boy!" Ha! Ha! Ha!

(Fin segment)

[Début information à l'écran]

JAM – Marrazza

[Fin information à l'écran]

PATRICK GROULX est en compagnie de VANESSA. Ils sont devant une mini chaîne de magasins.


PATRICK GROULX

Là, là, on a un super gros

défi pour toi. Es-tu quelqu'un

de brave?


VANESSA

Peut-être!


PATRICK GROULX

Ouais? As-tu du guts

dans la vie?


[VANESSA:] Ben oui!

No guts, no glory!


PATRICK GROULX

Ah, ça, c'est vrai. T'as le

Home Hardware derrière toi.


[VANESSA:] Oui.

PATRICK GROULX

Il y a le LCBO, l'épicerie,

il y a toutes sortes d'affaires

là-dedans.


[VANESSA:] Ben oui.

PATRICK GROULX

Tu vas rentrer avec ta

guitare. Tu vas aller voir la

madame au comptoir puis tu vas

lui dire que tu veux chanter

une chanson à tout le monde

là-dedans. Prête?


[VANESSA:] Oui.

PATRICK GROULX

(S'adressant au public de l'émission)

Êtes-vous prêts, vous autres?

(Marchant vers la chaîne de magasins)

Là, tu rentres, tu vas voir la

première caissière. Tu lui dis:

"Madame, j'aimerais chanter

une toune." Tu lui demandes la

permission d'avoir l'intercom.


[VANESSA:] OK.

PATRICK GROULX

Et là, quand je vais tenir

l'intercom, tu te présentes

puis tu chantes ta chanson.


VANESSA

(S'adressant à la caissière de l'épicerie)

Salut, je suis ici pour chanter

une chanson. Puis je voulais

savoir si je pouvais emprunter

l'intercom.


[CAISSIÈRE:] Oui.

PATRICK GROULX

(S'emparant de l'intercom)

Testing, un, deux. Bonjour,

mon nom est Patrick Groulx.

Un instant, s'il vous plaît.

On a un spectacle qui commence

dans quelques secondes.

(VANESSA rit.)


VANESSA

Bon, salut. Alors, mon nom,

c'est Vanessa Thibodeau. Vous me

connaissez sûrement. Et je vais

vous chanter une chanson dans

le magasin, ç'a l'air. OK.

(VANESSA joue de la guitare et chante dans l'intercom.)


VANESSA

♪♪ Rien ne semble facile ♪

♪ On vit dans

un monde d'imbéciles ♪

♪ Et tout me semble fragile ♪

♪ Des gens qui ont peur

des moments difficiles ♪

♪ Mais qu'est-ce

qu'ils vont faire ♪

♪ Quand toutes

les lumières fermeront ♪

♪ Et plus rien

ne saura nous plaire ♪

♪ Qu'est-ce qu'on va faire? ♪

♪ Il n'y a plus rien

de prospère ♪

♪ On se fait tous niaiser

par les fonctionnaires ♪

♪ Mais qu'est-ce

qu'on va faire? ♪

♪ Ça file comme

douze mois d'hiver ♪

♪ C'est pire que l'enfer ♪

♪ Pire que l'enfer ♪

♪ Il faut oser y croire

malgré le noir ♪

♪ Malgré la peur

et le désespoir ♪

♪ Il faut oser y croire ♪

♪ Pour hier, pour demain ♪

♪ Pour tous ceux

qui en ont de besoin ♪

♪ Il faut oser y croire ♪♪

C'est la fin.

Salut, merci, gang!

Hé, merci!

(Les gens présents dans le magasin applaudissent VANESSA.)


PATRICK GROULX

OK, merci, tout le monde!

OK, on y va.

(Fin segment)

(On retrouve maintenant PATRICK GROULX en compagnie de YAO. Dans le prochain segment, il pose plusieurs questions aux candidats.)


PATRICK GROULX

Avant un spectacle, t'es nerveux

dix minutes avant, une demi-heure

avant, deux jours avant?


[YAO:] Je commence à être nerveux

deux jours avant.


[PATRICK GROULX:] Ah oui, hein?
[YAO:] Je commence à être vraiment

nerveux la journée même.

Je commence à stresser comme

un malade trente minutes avant.

Et cinq minutes avant, ne me parle pas.

(PATRICK GROULX et YAO rient.)

(Maintenant, on retrouve PATRICK GROULX en compagnie de JAMES.)


PATRICK GROULX

Qu'est-ce que tu fais pour

surmonter ton stress?


JAMES

C'est juste penser qu'au lieu

d'être parfait, ce qui est

impossible, juste penser ce que

tu aimes et faire ce que tu

aimes, et avoir le meilleur

résultat possible.

(Maintenant, PATRICK GROULX est en compagnie de RAYMOND.)


PATRICK GROULX

Là, on va faire un beau gros

show aux Francofolies de

Montréal sur la grande scène

des Francofolies de Montréal.

Même si t'es quelqu'un de

passablement calme, qui est

capable de gérer son stress,

penses-tu que ce soir-là, ça va

être une petite coche plus

élevée que la normale?


RAYMOND

Probablement, mais je dirais

plus par rapport à l'inconnu

qu'à la grosseur du show.

(PATRICK GROULX a posé la même question à VICTORIA.)


VICTORIA

Je pense que je vais être

stressée quand je vais être sur

la scène. Quand je vais voir

toutes les personnes, je vais

être comme: "Wow! Toutes ces

personnes-là sont là pour

me voir. Ils m'observent tous

en ce moment."

(C'est au tour de PHILIPPE et PHILIPPE de répondre à la question.)


[PHILIPPE:] Très stressé!

On l'est déjà, je pense.


[PATRICK GROULX:] Pour vrai?

PHILIPPE

Je pense, depuis à peu près

un mois qu'on l'est déjà.

(VANESSA répond à la question.)


VANESSA

Si je suis prête? Ben là,

je vais juste "chiller". Mais

si je suis pas prête, là,

c'est la mort.


PATRICK GROULX

Mais dans le fond, t'as

raison. Si t'es préparée, tu

sais ce que tu fais, tu sais

exactement où tu t'en vas...


[VANESSA:] Oui, oui.

PATRICK GROULX

... t'as aucune raison

d'être stressée.


VANESSA

Non, c'est ça. Puis au pire,

si tu trompes, Paris s'est pas

bâtie en une année. C'est

pas grave.


PATRICK GROULX (Blagueur)

Elle s'est bâtie en combien

d'années, Paris?


VANESSA (Riant intérieurement)

Je sais pas.

(De retour avec PHILIPPE et PHILIPPE.)


PATRICK GROULX

Aujourd'hui, on fait de

la tévé ensemble pour

Jam. Ça, est-ce que ça vous stresse?


[PHILIPPE ET PHILIPPE:] Ouais.

PATRICK GROULX

Ouais? Je pensais pas.

Vous avez l'air confiants.


[PHILIPPE:] T'es un peu intimidant.
[PATRICK GROULX:] Pour vrai?
[PHILIPPE:] Oui.

PATRICK GROULX

Qu'est-ce qui est intimidant?


[PHILIPPE:] Ben, t'as l'air plus petit

à la télé. Puis en vrai, t'es grand.

(PATRICK GROULX rit.)

(On est maintenant en compagnie de VENESSA.)


PATRICK GROULX

Es-tu stressée aujourd'hui?


[VENESSA:] Ben, pas là.

PATRICK GROULX

On fait une émission de télé,

puis ça te stresse pas, ça?


[VENESSA:] Mais avant.

(De retour avec YAO)


[YAO:] Au début de la journée, oui.

Mais maintenant, non, tout le

monde est cool. Oui, là, je suis

dans mon élément. Je suis relax.


PATRICK GROULX (S'adressant au public de l'émission)

On est bien, hein, quand même?

On n'est pas stressés. On est

juste... bien.


[YAO:] On est zen.

PATRICK GROULX (Faisant semblant d'avoir peur)

Hé!

(YAO rit.)


PATRICK GROULX

As-tu eu peur?

(YAO rit.)


PATRICK GROULX

Hé, merci, c'était le fun.


[YAO:] Merci à toi.

(YAO et PATRICK GROULX se cognent les jointures amicalement.)


[PATRICK GROULX:] Ça, je sais pas c'est quoi.
[YAO:] Non, ça va.

PATRICK GROULX (S'adressant à l'équipe technique)

Mais ç'a l'air cool. Vous

voulez qu'on arrête?

OK, on arrête, on coupe.

(YAO rit.)


[YAO:] Ils sont juste comme: "Qu'est-

ce qu'ils font, ces gars-là?"


PATRICK GROULX

C'est comme un peu de texte...

Je sais pas s'ils vont garder ça

pour le show.


[YAO:] Je sais pas.

PATRICK GROULX

Des fois, il y a des longueurs.


[YAO:] Je pense qu'ils devraient,

par contre.


PATRICK GROULX

Oui. Tu penses qu'ils

devraient couper ça?


[YAO:] Non, le garder.

PATRICK GROULX

Le garder.

(S'adressant au public de l'émission)

En tout cas, si

vous êtes en train d'entendre

ce qu'on dit en ce moment, là,

c'est qu'ils l'ont gardé.

Sinon, ben...


[YAO:] C'est bien dit.

PATRICK GROULX

Là, je sais pas s'ils sont

encore là, par contre.


[YAO:] Je sais pas.

PATRICK GROULX

S'ils ont coupé ou pas.

En tout cas.


YAO (S'adressant au public de l'émission)

Vous êtes là?


PATRICK GROULX

(S'adressant au public de l'émission)

Si vous entendez encore ce

qu'on dit, c'est qu'ils ont

pas coupé ça au montage.

Êtes-vous là?

(Fin segment)

(On retrouve maintenant PATRICK GROULX en compagnie de VICTORIA, chez elle, à Ottawa. Chacun a sa guitare.)


[PATRICK GROULX:] Victoria?
[VICTORIA:] Oui.

PATRICK GROULX

On va "jammer" un peu. Ça te tente?


[VICTORIA:] Oui.

PATRICK GROULX

Je vais commencer une série de

notes, un petit beat,

puis quand ça te tente...


[VICTORIA:] Je vais embarquer.

PATRICK GROULX

... t'embarques. Ouais.

(PATRICK GROULX entame la mélodie. VICTORIA embarque et chantonne.)


PATRICK GROULX

C'est beau, ça.

(PATRICK GROULX et VICTORIA continuent de ''jammer''.)


[PATRICK GROULX:] On se fait une belle finale là?
[VICTORIA:] OK, oui.
[PATRICK GROULX:] Wow!
[VICTORIA:] Pas mal bon.

PATRICK GROULX

As-tu aimé ça, la chanson?


[VICTORIA:] Oui.

PATRICK GROULX

Trouves-tu que ç'a un genre

de potentiel?


[VICTORIA:] Oui, je pense que oui.

J'aime les accords.


PATRICK GROULX

C'est une chanson qui existe.


[VICTORIA:] Ah oui?

PATRICK GROULX

Qui s'appelle ''J'aimerais donc ça''.


[VICTORIA:] OK.

PATRICK GROULX

Et on a un devoir pour toi.


[VICTORIA:] OK.

PATRICK GROULX

Tu vas devoir apprendre

la chanson au complet avant

d'arriver à Montréal aux

FrancoFolies parce que c'est

une chanson qu'on va faire

sur scène.


[VICTORIA:] Ah, OK.

VICTORIA

Alors, tu l'apprends au

complet. Puis à Montréal, en

répétition avec le metteur en

scène qui s'appelle Bori, on va

décider qui chante quoi et où.


[VICTORIA:] OK!

(Fin segment)

[Début information à l'écran]

Les conseils du gérant

[Fin information à l'écran]

On retrouve maintenant PATRICK GROULX dans un studio de musique. Il est déguisé en gérant de maison de disques dont la tenue vestimentaire est expirée. Il prend une voix de vieux bonhomme impertinent et loufoque. Il porte une perruque noire et sa chevelure s’apparente à celle d'Elvis Presley, mais en plus démodée.



PATRICK GROULX

Le jeune, si un jour tu te

retrouves sur scène, ça se peut

ben que tu pognes le trac. Puis

ça, c'est pas le fun, parce que

ça avertit pas! Il y en a pour

qui le trac va occasionner

des blancs de mémoire.

(Parodiant Roméo)

"Oh, Juliette! Juliette!

Pourquoi? Pourquoi... t'as

pas répondu à mon e-mail?"

Puis d'autres qui vont se mettre

à bégayer. Ça, c'est plate parce

que ça fait des tounes pas mal

plus longues.

(Bégayant)

♪ B... bonne... f...

f... fê... te ♪

♪ S... S... ♪

♪ Sylvain ♪

Il y en a même qui vont

s'évanouir face à trop

de stress!

(On entend un bruit. Le cameraman a simulé l'évanouissement.)


PATRICK GROULX

Mario, correct? Mario!

Ah non!

(redevenant ''normal'')

L'important, c'est de se

rappeler que le trac, c'est pas

la fin du monde. Parce que la

fin du monde, c'est des zombies

dinosaures qui se battent avec

des robots extraterrestres!

Je l'ai lu sur Internet!

(Fin segment)

(PATRICK GROULX est avec VANESSA dans une caserne de pompiers à Dubreuilville.)


PATRICK GROULX

Vanessa, c'est déjà tout pour

l'émission. Ben, pas tout, tout,

parce que tu vas quand même nous

faire une chanson.


[VANESSA:] Oui.

PATRICK GROULX

Une de tes compositions.


[VANESSA:] Oui!

PATRICK GROULX

Comment ça s'appelle?


[VANESSA:] Fudge...

PATRICK GROULX

T'as pas de titre pour

celle-là non plus?


VANESSA (Cherchant)

''À contre-courant!''


PATRICK GROULX

''À contre-courant!''

Tu vois, elle nous trouve ça de même,

elle, des titres.


[VANESSA:] Ben oui.

PATRICK GROULX

Alors, je vais te laisser

aller t'installer. Moi, pendant

ce temps-là, je vais utiliser

(Blaguant)

le rotator pour installer

un crankshaft.


[VANESSA:] OK!

PATRICK GROULX

All right, va t'installer!

(Blaguant)

Moi, il faut juste que je trouve

le rotator, puis... savoir c'est

quoi, un crankshaft.

Peut-être en profiter pour réparer

le caliper aussi! Une... une tie rod.

OK. C'est où, ça? Ah non,

OK, là, je l'ai!

(Trouvant le bout d'un balai)

Le...

(PATRICK GROULX fait mine de tousser à cause de la poussière.)


VANESSA (Chantant)

♪♪ Le ciel est beau à soir ♪

♪ Je suis revenue chez nous

prendre un bon coup d'air ♪

♪ Je te dis que le ciel

est beau à soir ♪

♪ C'est mon coin de paradis ♪

♪ Dans ce monde à l'envers ♪

♪ C'est l'histoire d'un enfant

pas comme les autres ♪

♪ Pendant que les eaux

la descendaient ♪

♪ Elle, elle montait la côte ♪

♪ C'est le genre de truite

qui nagerait contre le courant ♪

♪ C'est le genre de kid ♪

♪ Qui marchait toujours

vers en avant ♪

♪ Mais elle ne veut plus

être sous-estimée ♪

♪ La terre qui tremble

de vérité ♪

♪ Enfin, elle va gagner ♪

♪ Mais ce soir,

elle veut retourner ♪

♪ Où elle n'a pas oublié ♪

♪ Que ses racines

ont ben été plantées ♪

♪ Je te dis que le ciel

est beau à soir ♪

♪ Je suis revenue chez nous ♪

♪ Prendre un bon coup d'air ♪

♪ Je te dis que le ciel

est beau à soir ♪

♪ C'est mon coin de paradis

dans ce monde à l'envers ♪

♪ Les deux pieds dans l'amour,

elle est tombée ♪

♪ Elle pensait savoir

c'était quoi aimer ♪

♪ Son prince charmant

arrivé en quatre par quatre ♪

♪ Ç'a pas pris de temps avant

qu'il y en ait un qui débarque ♪

♪ Mais la tête haute,

elle s'est promise de garder ♪

♪ Même si son coeur

était brisé ♪

♪ Parce que sourire,

ça fait chier ♪

♪ Mais ce soir,

elle veut retourner ♪

♪ Où elle n'a pas oublié ♪

♪ Que son cœur a été frondé ♪

♪ Je te dis que le ciel

est beau à soir ♪

♪ Je suis revenue chez nous

prendre un bon coup d'air ♪

♪ Je te dis que le ciel

est beau à soir, baby ♪

♪ C'est mon coin de paradis

dans ce monde à l'envers ♪

♪ Elle ne veut plus

sous-estimée ♪

♪ La terre qui tremble

de vérité ♪

♪ La tête haute,

elle doit garder ♪

♪ Parce que sourire,

ça fait chier ♪

♪ Elle vous invite à chanter ♪

♪ Je te dis que le ciel

est beau à soir ♪

♪ Je suis revenue chez nous ♪

♪ Prendre un bon coup d'air ♪

♪ Je te dis que le ciel

est beau à soir, baby ♪

♪ C'est mon coin de paradis ♪

♪ Dans ce monde à l'envers ♪♪

(Début générique de fermeture)


PATRICK GROULX

Si tu veux voir du

Jam jamais vu à la télé,

va sur notre site web :

www.tfo.org/jam

(Fin générique de fermeture)

Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Age
  • Category Season

Résultats filtrés par