Universe image Jam Universe image Jam

Jam

JAM features a group of young artists from the next generation of Franco-Ontarian singer-songwriters. Hosted by Patrick Groulx, JAM is part road trip, part musical bootcamp and mentorship program for up-and-coming musicians as they work and play their way to their first big onstage gig at Montreal's FrancoFolies.

Official sitefor Jam
Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

The Critique

The team critiques one of James` songs. Michel and Phil compose a song in a fake snowstorm. The manager doesn`t handle critiques very well.


Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Pour une 2ème saison, l'humoriste Patrick Groulx met au défi huit nouveaux jeunes musiciens francophones de l'Ontario: Victoria, James, Phil et Michel, Venessa, Vanessa, Raymond et Yao, dans une aventure qui les mènera sur la grande scène des FrancoFolies de Montréal. Encore une fois, musique, humour et créativité sont réunis dans cette attachante série jeunesse.

Voici les noms des candidats et la ville dont ils sont issus: Victoria Powell (15 ans): Ottawa Vanessa Thibodeau (17 ans): Dubreuilville Philip Brown et Michel Campeau (20 ans): Ottawa James Zhao (16 ans): Toronto Venessa Lachance (19 ans): Hearst Raymond Piette (23 ans): Hearst Yaovi Oyi (25 ans): Ottawa

PATRICKGROULX est au Vieux Port de Montréal avec sa guitare.


PATRICK GROULX

(Jouant de la guitare et chantant en s'adressant au public de l'émission)

♪♪ Salut tout le monde

et bienvenue à Jam.

Cette semaine on parle...♪♪


VOIX D'UN HOMME

C'est pourri!


PATRICK GROULX

Ah!

(Riant faussement)

J'entends votre opinion, monsieur,

mais je la partage pas! Ha! Ha! Ha!

Cette semaine, à Jam,

on parle de la critique parce que faire

de la musique, c'est d'être

soumis à la critique...


VOIX D'HOMME

C'est pas de la musique,

on dirait que t'égorges des chats!


PATRICK GROULX

Ah! Je prends note de votre

commentaire, monsieur. Merci!

Ha! Ha! Ha! Il faut être capable

d'accepter la critique et de

vivre avec, qu'elle soit positive

ou négative.

(VOIX D'HOMME)

Fais-nous pas accroire que

t'as déjà eu de bonnes critiques!


PATRICK GROULX

(Jouant le gars un peu amer)

Il faut l'accepter mais, des

fois, il faut pas lui donner

trop d'importance, hein?

Comme lui, mettons. Ha! Ha!

Ah... bonne émission!


[RÉALISATEUR:] Et... coupez!

(LE RÉALISATEUR va voir PATRICK GROULX.)


RÉALISATEUR

Euh... Pat, on va la refaire,

c'était vraiment pas ta

meilleure, celle-là.

(PATRICK GROULX fait mine de sangloter.)


PATRICK GROULX

(Faisant semblant de chialer)

Oui, mais... c'est pas facile!

Je sais pas quoi faire!

(Braillant faussement, intensément dans son rôle pour pousser la blague)

Arrêtez de me critiquer!

(S'adressant maintenant au public en braillant encore un peu)

Bonne émission!

(Générique d'ouverture)

[Début information à l'écran]

JAM

[Fin information à l'écran]

On retrouve PATRICK GROULX en compagnie de JAMES.


PATRICK GROULX

James, aujourd'hui, on parle de

critique. Est-ce que t'es

quelqu'un qui accepte bien

la critique?


[JAMES:] Pas mal bien.

PATRICK GROULX

Oui? Tu te mets pas en petite

boule et tu pleures quand

on te critique?


JAMES (Riant timidement)

Non.


PATRICK GROULX

Aujourd'hui, on est venu

faire un tour à TFO. Il y a une

émission de musique ici qui est

extraordinaire qui s'appelle

BRBR. Ils font des critiques

d'albums de musique et tout ça.

On va rencontrer trois des gars

de BRBR, ils vont écouter ta

musique... et ils vont en faire

la critique. C'est correct?


[JAMES:] Yeah.

PATRICK GROULX

OK. Suis-moi.

(PATRICK GROULX et JAMES marchent vers les studios de TFO.)


PATRICK GROULX

Salut, les gars! Ça va bien? Je

vous présente James. James, les

gars de BRBR...

(Les gars de BRBR sont respectivement DIDIER CHARRETTE, FÉLIX HT et GUILLAUME MOFFET.)


JAMES (Serrant la main des gars)

Salut!


[LES TROIS GARS:] Salut!

PATRICK GROULX

Aujourd'hui, on vous a demandé

de faire la critique d'une des

chansons de James. Premièrement,

moi, je veux savoir, James,

comment tu te sens en ce moment,

de savoir que ces trois gars-là

vont sévèrement te juger?


[JAMES:] Un peu peur.

DIDIER CHARRETTE

Quelle chanson on va écouter?


[JAMES:] Ça s'appelle

''Ce qu'on aime''.


PATRICK GROULX

Êtes-vous prêts, les gars?


[LES TROIS GARS:] On est prêts.

PATRICK GROULX

(appuyant sur un bouton de la radio)

OK, on va partir ça.


VOIX DE JAMES

♪♪ Veux-tu être

le spot light♪

♪ Avec ta guitare? ♪

♪ Veux-tu sauver des vies ♪

♪ Ce soir? ♪

♪ Ce qui est stable ♪

♪ N'est pas ce qu'on a aime ♪

♪ Mais ce qu'on aime ♪

♪ N'est pas fiable ♪

♪ N'est pas fiable ♪♪


PATRICK GROULX

Hé! On peut applaudir!

(LES TROIS GARS applaudissent ainsi que les gens présents en studio.)


PATRICK GROULX

Comment vous avez trouvé ça, les gars?


FÉLIX HT

Le texte, je l'ai trouvé super

intéressant. C'est personnel,

mais en même temps, ça

rejoignait autre chose aussi.


GUILLAUME MOFFET

Moi, ce que je trouvais

intéressant et ce qui pourrait

faire en sorte que tu te

démarques aussi dans le paysage

musical francophone, c'est le

chouette accent que t'as. Je

trouve ça vraiment cute.

J'ajouterais peut-être une

finale à ta chanson peut-être

dans le ''bridge''. Ça viendrait

vraiment envelopper et terminer,

boucler la boucle de ta chanson.


DIDIER CHARRETTE

Tu maîtrisais bien ta voix,

surtout dans les basses, à la

fin, je trouvais ça vraiment...

on ressentait l'émotion. Je

trouve que c'est une très belle

chanson, et lâche pas, pour vrai.


PATRICK GROULX

Yeah! C'est quand même des

belles critiques.


[JAMES:] Yeah.

PATRICK GROULX

Merci beaucoup, les gars!


LES TROIS GARS

Ça nous fait plaisir!


PATRICK GROULX

Et bravo pour BRBR, on adore

ça. Vous êtes ben fins.


GUILLAUME MOFFET

Salut! Continue, bravo!


[JAMES:] Merci.

PATRICK GROULX

(Blaguant)

On s'en va aux glissades d'eau.

(Fin segment)

(Pour la prochaine partie de l'émission, PATRICK GROULX a rencontré chaque candidat individuellement pour leur poser des questions sur la critique.)

(PATRICK GROULX est d'abord en compagnie de YAO chez lui à Ottawa.)


PATRICK GROULX

La critique, tu gères

ça comment?

(Riant)

Parce que, des fois, quand on

est ambitieux...


[YAO:] Oui?

PATRICK GROULX

...euh... on est capables

d'accepter la critique mais, en

même temps, ça nous dérange

un peu.


YAO

Du moment qu'elle est

constructive, mais, euh...

j'essaie... C'est mon bébé!

Quand tu fais de l'art, tu

crées, c'est... c'est intime.

(Il pose une question à VICTORIA.)


PATRICK GROULX

Toi, avant d'acheter un

disque, est-ce que tu lis les

critiques? Est-ce que ça a une

influence sur toi?


VICTORIA

Non. Si j'aime l'artiste, je

vais probablement juste acheter

le CD et je vais faire ma

propre critique.

(Il a posé la même question à RAYMOND.)


RAYMOND

Par exemple, si j'aime tel

groupe ou je pense aimer tel

groupe, je vais voir un de leur

vidéo ou deux sur YouTube et,

ensuite, si j'aime ça, je vais

acheter l'album sans même

regarder les critiques, parce

que les critiques, c'est...

c'est subjectif.

(En compagnie de PHILIP et MICHEL)


PATRICK GROULX

Vous autres, vous êtes deux?


[MICHEL:] Oui.

PATRICK GROULX

Normalement, un artiste va

s'autocritiquer mais, vous, vous

pouvez vous critiquer. Ça doit

arriver des fois que vous vous

donniez des conseils: "Telle

affaire, j'aime moins ça ou..."


PHILIP

Oui. Ça fait toujours partie

du processus de création, on se

critique tout le temps. Des

fois, on va s'obstiner et partir

et faire comme: "OK, je suis

tanné de toi.''

(De retour avec YAO)


PATRICK GROULX

Quel genre de critique tu

voudrais avoir, qui te

ferait plaisir?


YAO

Je me suis toujours dit: "Je

le lance dans l'univers. Le

jour où, dans un article, on me

comparera à MC Solaar ou aux

grands comme Grand Corps Malade

et Abd al Malik, je prends

ma retraite."

(PATRICK GROULX et YAO rient.)

(Avec JAMES)


PATRICK GROULX

Aimerais-tu mieux avoir une

bonne critique lue par

trente personnes ou une mauvaise

critique lue par mille personnes?


JAMES

Je crois une bonne critique

parce que la qualité, c'est

toujours mieux que la quantité.

(PATRICK GROULX a posé la même question à RAYMOND.)


RAYMOND

C'est sûr pour le côté

publicité, ce serait plus le fun

d'avoir une bonne critique que

moins de gens vont voir, mais

ensuite, si ces gens-là voient

une bonne critique, vont en

parler, vont en parler et

éventuellement, aller atteindre

une plus grosse population.

(De retour avec VICTORIA)


PATRICK GROULX

Qu'est-ce que t'aimerais

mieux: d'avoir une super bonne

critique sur un blogue que

trente personnes vont lire ou

d'avoir une critique moyenne que

deux cent mille personnes vont lire?


VICTORIA

Probablement une critique

moyenne de 200 000 personnes à

cause que, là, 200 000 personnes

vont savoir je suis qui.

(En compagnie de VANESSA)


PATRICK GROULX

Aimes-tu mieux avoir une super

bonne critique dans le feuillet

paroissial ou une critique

moyenne sur une boîte

de céréales?


VANESSA

Bah, la boîte de céréales.


PATRICK GROULX

OK. Une maudite bonne critique

(Parlant très vite, baragouinant)

sur un bumper de char?


[VANESSA:] C'est quoi c'est ça?

PATRICK GROULX

Un pare-chocs de voiture.


VANESSA

OK! Un bumper de char. J'avais

compris un "bumpertchaow".


PATRICK GROULX

(Blaguant)

Non, un ''bumpertchaow''.

(De retour avec PHILIP et MICHEL)


PATRICK GROULX

Si t'avais une critique à faire

sur Michel, ce serait quoi?


[PHILIP:] Ton chandail est vraiment laid.
[MICHEL:] Pfft!

PATRICK GROULX

Toi, Michel, sur Philip?


MICHEL

Tes critiques sont vraiment

mauvaises, man!

(PATRICK GROULX rit.)

(Un autre jour, PATRICK GROULX est en compagnie de PHILIP et MICHEL dans un local de classe d'une école d'Ottawa.)


PATRICKGROULX

Savez-vous ce que vous allez faire?


[PHILIP:] Non.
[MICHEL:] Pas du tout.

PATRICK GROULX

Vous allez écrire une chanson.

Vous avez cinq minutes pour écrire

cette chanson-là. À deux, on n'a

jamais vu ça, c'est une grande

première à Jam.

(Pointant le bocal de verre)

Alors, on va piger un thème là-

dedans. Vous avez cinq minutes pour

écrire votre chanson, paroles,

musique. Vous faites ce que vous

voulez. Alors, le thème, c'est

(Pigeant et lisant)

"la tempête". Cinq minutes.


[MICHEL:] OK!

(S'adressant à PHILIP)

Écris un couplet, je vais

écrire le mien.

(PHILIP et MICHEL amorcent le travail.)

(Tout au long du défi qui dure cinq minutes, PATRICK GROULX essaie de déconcentrer les candidats en créant une atmosphère de tempête autour d'eux.)


PATRICK GROULX

(Parlant fort)

Un beau matin... le

ciel a commencé à se couvrir de

nuages et, là, il a commencé à y

avoir du vent.

(PATRICK GROULX branche un ventilateur sur la table où ils sont assis et dirige l'air directement sur eux..)


PATRICK GROULX

Vous devez vous dépêcher parce

qu'il commence à neiger.

(PATRICK GROULX verse des petits bouts de papier devant le ventilateur. Les papiers atterrissent dans la figure des deux gars.)


MICHEL

(Recevant un bout de papier dans le visage)

Come on!


PATRICK GROULX

Pour le restant de l'histoire,

vous allez avoir besoin de ça!

(PATRICK GROULX leur fournit des lunettes de ski, des tuques et des foulards qu'ils revêtent immédiatement.)


PATRICK GROULX

(Jouant son rôle de compteur intensément)

Habillez-vous parce que le vent

se lève et on va se les geler!

Et là, tout à coup, le vent se

leva d'un grand coup!

(PATRICK GROULX branche un souffleur à feuilles et dirige l'air vers leur visage directement. Leurs papiers s'envolent.)


PATRICK GROULX (Criant)

Il ventait, il ventait,

ç'avait pas de bon sens!

(Versant des milliers de petits bouts de papier provenant d'une boîte de carton devant le souffleur à feuilles et dirigeant l'air vers eux)

Il y avait de la neige!

Partout, il y avait de la neige!

Ils avaient peur!

En voulez-vous, de la neige? Il

y en avait partout! Et, là...

(Arrêtant ces activités)

Fini! Touche plus à rien! Est-ce

que ç'a bien été, pour vrai?

(S'adressant à PHILIP)

T'as l'air traumatisé.


PHILIP

Ouais... je sais pas quoi

dire, je suis un peu bouche bée.

(PATRICK GROULX rit.)


MICHEL

(Pointant le chapeau que PHILIP a enfilé pour les besoins de la cause)

C'est ton chapeau.


[PHILIP:] Juste pour avertir,

d'habitude, on est pas pires,

mais là, ça va être de la "marde".


[MICHEL:] Oui, ça va vraiment...
[PHILIP:] Mais c'est correct.

MICHEL

♪♪ Les cheveux mouillés ♪

♪ Un parapluie ♪

♪ En route en plein

milieu de la nuit ♪

♪ Il y en a ♪

♪ Qui font ♪

♪ Du maudit bruit ♪


[PHILIP:] ♪ Un bon matin ♪
[MICHEL:] ♪ Un bon matin ♪

PHILIP (Prenant une voix aiguë et aigrie)

♪ Le ciel a commencé

à se couvrir ♪

♪ Loin d'ici

loin de la plage ♪

♪ Loin des nuages ♪

♪ Un singe est entré

par la porte-patio ♪

♪ Des nigauds sans attrape ♪

♪ Garderont leurs pesos ♪

♪ Je sais pas pourquoi ♪

♪ Je parle de pesos ♪

♪ J'appelle...ouais ♪


MICHEL

C'est fini, c'est fini! C'était ça.


PATRICK GROULX

Excellent! Hé! Joyeux Noël!


[MICHEL:] Merci!

(Fin segment)

[Début information à l'écran]

Les conseils du gérant

[Fin information à l'écran]

On retrouve maintenant PATRICK GROULX dans un studio de musique. Il est déguisé en gérant de maison de disques dont la tenue vestimentaire est expirée. Il prend une voix de vieux bonhomme impertinent et loufoque. Il porte une perruque noire et sa chevelure s’apparente à celle d'Elvis Presley, mais en plus démodée.


PATRICK GROULX

(S'adressant au public de l'émission)

Le jeune, que tu le veuilles

ou non, il va toujours y avoir

des critiques! L'important,

c'est comment tu vas les

prendre. Normalement, il

y a trois façons de prendre une

bonne critique.

Le bonheur :

(Enthousiaste)

"Wow! C'est donc ben une belle critique!"

L'indifférence.

(Ne réagit pas.)

Ou l'hystérie:

(Hystérique)

"Wow! Wow! Wow!

"Wow! Wow! Wow! Wow! Wow!

WOOOOOOW!"

(Redevenant ''normal'')

Mais il y a aussi trois façons de

prendre une mauvaise critique:

Il y a la façon mature:

"Il a droit à son opinion".

La façon intense:

(Sanglotant beaucoup)

Ou l'hystérie.

(Criant)

De toute façon, les critiques,

c'est pas si important que ça.

L'important, c'est de savoir où

c'est qu'ils habitent pour aller

leur lancer des œufs dans

la face!

(Fin segment)

(Dans le prochain segment, VICTORIA pose des questions à PATRICK GROULX pour connaître son rapport à la critique.)


VICTORIA POWELL

Le thème, c'est la critique.


[PATRICK GROULX:] Oh!

VICTORIA

Donc, toi, tu peux être passer

des auditions souvent, donc

comment tu prends la critique?


PATRICK GROULX

Euh... je pense que je prends

bien la critique mais, euh...

c'est une bonne question, ça.

(VICTORIA rit.)


PATRICK GROULX

Je prends bien la critique, je

prends bien les commentaires,

euh... j'ai toujours... Il y a

des gens qui détestent les

critiques, moi, je pense qu'ils

sont importantes, même

essentielles. Moi, souvent, il y a

des trucs que j'ai lus dans les

journaux, puis que je me suis

dit: "Ah, tiens, c'est

intéressant, ça, je l'avais pas

vu comme ça, j'avais pas pensé

à tel détail." Ça m'est même

arrivé de changer des affaires à

cause de ce qu'une critique

avait dit. Pas parce que je me

sentais mal ou parce que j'étais

frustré, juste parce que c'était

constructif et je pense qu'il

avait raison.


VICTORIA

Est-ce que, toi, t'es une

personne qui critique facilement

les autres?


PATRICK GROULX

Ça dépend. Non, j'ai pas ce

réflexe-là. Même si je fais de

l'humour, moi, je suis un très

bon public. Quand je vais voir

des shows d'autres humoristes, je

ris, je trouve ça drôle, j'ai du

fun, j'analyse pas le spectacle.


VICTORIA

Est-ce que c'est plus facile

pour toi de donner une critique

positive ou une critique négative?


PATRICK GROULX

Ah, positive. C'est pas le fun

de faire des critiques négatives.

C'est pas le fun, critiquer.

Moi, j'aime pas ça. J'aurais été

un mauvais critique. J'ai pas

envie de juger et de critiquer

les autres.


VICTORIA

T'as dit que t'aimes donner

des critiques positives,

mais est-ce que tu peux donner

une critique qui va être honnête

même si ça peut blesser

l'autre personne?


PATRICK GROULX

Ah ben oui! Il faut pas mentir

non plus. Je suis assez

transparent, en plus. Si je

disais, euh... Quand je conte un

mensonge, moi, ça paraît.


VICTORIA (Riant)

Ah oui?
[PATRICK GROULX:] Oui.

VICTORIA

Raconte-moi un mensonge, on va voir.

(PATRICK GROULX est assis dos à des casiers, sur le sol.)


PATRICK GROULX

(Démontrant un inconfort par son expression faciale)

Euh... je suis très

confortable en ce moment.


VICTORIA (Riant)

Ah oui?
[PATRICK GROULX:] Oui.

VICTORIA

Merci, Pat, c'était un plaisir

de te poser des questions sur

la critique.


PATRICK GROULX

Ça me fait plaisir, ça m'a

fait plaisir de te répondre, et

je vais te faire une critique.


[VICTORIA:] Ah oui?

PATRICK GROULX

Tu as été très bonne.


[VICTORIA:] Merci.

PATRICK GROULX

(S'apprêtant à la critiquer)

Mais des fois...

(N'ajoutant rien)

Tu vois, j'ai pas peur de

donner des critiques...

Mais c'est pas vrai!

(VICTORIA et PATRICK GROULX rient.)

(Fin segment)

[Début information à l'écran]

L'interrogatoire

[Fin information à l'écran]

Dans ce segment, PATRICK GROULX pose des questions aux participants.


PATRICK GROULX

Le mot que tu dis le plus

souvent dans une journée?


[YAO:] C'est relatif.
[RAYMOND:] Sapristi.
[VICTORIA:] Like.
[JAMES:] Tu sais.
[VENESSA:] Poutine.
[VANESSA:] C'est pas grave, ça!
[PATRICK GROULX:] "Zouiz".
[MICHEL:] Dude.
[PHILIP:] Man.

PATRICK GROULX

Où étais-tu en 2002?


[VENESSA:] Ah... en vie.
[JAMES:] Montréal.
[VICTORIA:] À l'école.
[VANESSA:] Bof...

PATRICK GROULX

Où seras-tu en 2022?


RAYMOND

J'espère encore à Hearst.


[PHILIP:] Euh... Afrique du Sud.
[PATRICK GROULX:] Nulle part.
[VANESSA:] Sais pas.
[VENESSA:] En vie.
[JAMES:] Sur Mars.
[VICTORIA:] À Nashville.

PATRICK GROULX

La première chose à laquelle

vous pensez le matin en

vous levant?


[MICHEL:] Euh...
[PHILIP:] La toilette.
[MICHEL:] La journée au complet.
[VENESSA:] Le ciel.
[JAMES:] ''Qu'est-ce que je porte?''
[VICTORIA:] L'école.
[YAO:] ''Qu'est-ce que je mange?''

PATRICK GROULX

Macha Grenon.


PATRICK GROULX

Il y a combien de secondes dans une heure?


[VENESSA:] Ah, my God! 42.
[VANESSA:] Trop.

YAO

60 minutes, 60 secondes,

6 x 6 = 36, disons 360?


[PHILIP ET MICHEL:] 3600.
[VICTORIA:] 3600.
[RAYMOND:] 3600.

PATRICK GROULX

Quelle personne historique

t'aimerais recevoir à souper?


[VANESSA:] Abraham Lincoln.
[MICHEL:] Johnny Macdonald.
[PHILIP:] Charlie Chaplin.
[VICTORIA:] Samuel de Champlain.
[YAO:] Nelson Mandela.

PATRICK GROULX

Goldorak.


PATRICK GROULX

Qu'est-ce que tu lui ferais?


[RAYMOND:] Mes pâtes.

YAO

Un bon plat traditionnel de la Côte d'Ivoire.


PATRICK GROULX (Blaguant)

Un petit plat de vis avec des tarauds.


[VENESSA:] Une poutine.
[VICTORIA:] Kraft Dinner.

VANESSA

Je sais pas, de la lasagne.

J'aime pas ça, mais c'est facile!


PATRICK GROULX

Qu'avez-vous en ce moment dans

les poches de vos pantalons?


[PHILIP ET MICHEL:] Mes mains.
[VANESSA:] Rien.
[VENESSA:] J'ai rien.
[VICTORIA:] Rien.

PATRICK GROULX

Euh... Passe.

(Fin segment)

[Début information à l'écran]

Avertissement – Le défi Jam

[Fin information à l'écran]


PATRICK GROULX (Narrateur)

Les participants de

Jam n'ont aucune idée des défis qu'ils

vont devoir accomplir. Des défis

comme celui-là!

(On retrouve PATRICK GROULX en compagnie de JAMES dans les rues de Toronto.)

PATRICK GROULX:]

James, tu sais que, quand on est

un artiste, on doit ''performer''

devant plusieurs personnes?


[JAMES:] Oui.

PATRICK GROULX

Des fois, personne ne nous

connaît. Nous, aujourd'hui, on

va pousser le défi. Tu vas jouer

devant des gens qui savent même

pas que tu vas jouer pour eux

autres. Comprends-tu?


[JAMES:] Yeah.

PATRICK GROULX

Mais, juste avant, on a un

immense défi pour toi.

(Pointant une mascotte au loin)

Tu vois la mascotte là-bas?


[JAMES:] Yeah.

PATRICK GROULX

Tu vas mettre le costume de

mascotte et tu vas vendre des

queues de castor toute la journée.


JAMES

Oh, yeah, yeah, j'aime faire

ça! Yeah.


[PATRICK GROULX:] Vas-y.
[JAMES:] T'es sérieux?
[PATRICK GROULX:] Oui, oui!

(JAMES se dirige vers la mascotte.)


PATRICK GROULX

Non, non, je te niaise! Ha! Ha!

Ha! T'es content, hein? T'avais

peur, là?

Ton vrai défi, James, on est au

coin de Dundas et Young, là, il

y a un métro...


JAMES (Anticipant le défi)

Ah!

PATRICK GROULX

Tu vas descendre dans le

métro, tu vas te présenter, tu

vas crier ton nom haut et fort

et tu vas jouer une chanson.

Mais tu vas jouer dans le métro

dans le costume de castor qu'il

y a là-bas.

(Pointant la mascotte au loin)

Non, c'est pas vrai. OK, vas-y.

(PATRICK GROULX et JAMES descendent dans le métro.)


PATRICK GROULX

(Lui montant la position d'où il doit chanter)

Juste ici...


[JAMES:] OK.

PATRICK GROULX

Et tu vas te présenter fort.

Il faut que t'aies de la confiance.


[JAMES:] OK.

Bonjour, tout le monde! Je

m'appelle James. Aujourd'hui,

je vais vous chanter une de

mes compositions.

♪♪ Veux-tu être le spot light♪

♪ Avec ta guitare? ♪

♪ Ou veux-tu sauver des vies ♪

♪ Ce soir? ♪

♪ Veux-tu manger du caviar? ♪

♪ Veux-tu jouer, chanter ♪

♪ Dans les bars? ♪

♪ Veux-tu vivre

en manteau blanc? ♪

♪ Veux-tu vivre

dans le moment? ♪

♪ Veux-tu être le brillant? ♪

♪ Ou peut-être un néon? ♪

♪ Ce qui est stable ♪

♪ N'est pas ce qu'on aime ♪

♪ Mais ce qu'on aime ♪

♪ N'est pas fiable ♪

♪ Ce qui est stable ♪

♪ N'est pas ce qu'on aime ♪

♪ Mais ce qu'on aime ♪

♪ N'est pas fiable ♪

♪ N'est pas fiable ♪

♪ Veux-tu être comptable agréé ♪

♪ Dans une BMW? ♪

♪ Veux-tu être un chanteur, rockeur? ♪

Yeah

♪ Veux-tu vivre

en manteau blanc? ♪

♪ Ou veux-tu vivre

dans le moment? ♪

♪ Veux-tu être le brillant ♪

♪ Ou peut-être un néon? ♪

♪ Wo hou oh ♪♪

(Certaines personnes présentes dans la station de métro applaudissent JAMES.)


PATRICK GROULX

Hé, bravo, James!


[JAMES:] Merci!

PATRICK GROULX

Bravo! Hé, c'est bon, cette

chanson-là! James,

mesdames, messieurs!

(JAMES soupire tellement ça a été une épreuve pour lui. JAMES a dû surmonter sa gêne.)


[JAMES:] Oh, my God!
[PATRICK GROULX:] Encore!
[JAMES:] Jeez!

(Fin segment)

(Dans le prochain segment, PATRICK GROULX continue de poser des questions aux candidats individuellement sur la critique comme il l'a fait en début d'émission.)

(D'abord, avec YAO)


PATRICK GROULX

Est-ce que tu penses que les

artistes devraient lire

les critiques?


YAO

Oui, oui, je pense que c'est

très important parce que quand

on crée, on est dans notre

bulle, on est vraiment dans

notre monde, et des fois, on

prend des directions qui nous

plaisent, mais qui ne vont pas

nécessairement être la meilleure

chose à faire.

(Il a posé la même question à PHILIP.)


PHILIP

T'as ta famille pour ça, t'as

tes amis, et tes bons chums, ils

vont te le dire si c'est de la

"marde" ce que tu fais. Ça fait

que... non, d'après moi, non, tu

devrais pas lire les critiques.

(La réponse de VENESSA)


VENESSA

Je pense que c'est bon d'avoir

une seconde opinion parce que,

c'est ça, des fois on peut être

biaisé par notre entourage: "Ah

oui, c'est bon"ou bien des

trucs comme ça, mais euh...

mais il faut le prendre, il faut

en prendre et il faut en laisser.

(Maintenant, PATRICK GROULX pose une question à VANESSA.)


PATRICK GROULX

Si t'avais à critiquer ta

musique à toi, tu dirais quoi?

Objectivement?


VANESSA

Objectivement? Euh... je

dirais que c'est, c'est simple,

puis qu'il y a encore beaucoup

de place pour de l'évolution.

(La réponse de VENESSA)


VENESSA

Je pense que... ma musique,

euh... du côté musical, a

atteint une certaine maturité.

Mais je crois qu'il y a encore

du travail à faire au niveau

des textes.

(La réponse de PHILIP et de MICHEL)


[PHILIP:] Je dirais: "Deux beaux

bonhommes, euh... avec un bon

sens de l'humour..."


[MICHEL:] Oui.
[PHILIP:] ...et puis, euh... ''des belles,

euh... des belles... bouches.''


[MICHEL:] ...choses, des affaires. Oui.
[PHILIP:] On chante avec nos bouches.
[MICHEL:] Ils respirent super bien aussi.

PATRICK GROULX

Ah oui?

(PATRICK GROULX rit.)

(De retour avec YAO)


PATRICK GROULX

Tu sors ton deuxième disque à l'automne.


[YAO:] Hum-hum.

PATRICK GROULX

Si jamais t'as des mauvaises

critiques, tu réagis comment?


YAO (Riant)

Je pleure.

(VENESSA répond aussi à la question.)


[VENESSA:] Je pleure.
[PATRICK GROULX:] Pour vrai?
[VENESSA:] Ah oui.

(De retour avec YAO)


PATRICK GROULX

Et ensuite, tu te relèves et

tu continues ou...?


[YAO:] Oui.

(De retour avec VENESSA)


VENESSA (Se justifiant)

Non, non, mais pleurer veut

pas dire qu'on n'accepte pas.

C'est juste accepter qu'il y a

encore du travail à faire.

(Avec JAMES)


[JAMES:] Mais c'est leur job.

Ils doivent faire leur job. Et

puis... je crois que je vais

juste prendre leur opinion un

peu, mais vraiment pas trop. Ça

va pas m'influencer beaucoup.

(Avec RAYMOND)


RAYMOND

Ben, s'ils me disent

carrément: "Ton album est

pourri", c'est sûr, c'est pas le

fun à entendre. Mais s'ils me

disent: "Ah, telle affaire,

c'est... tu pourrais changer

ça", au moins j'ai une idée où

commencer, et les gens... Oui,

je vais retravailler mes choses

et si ça m'aide à devenir

meilleur pour le futur, j'aime

ça, les critiques constructives.

(Avec VANESSA)


VANESSA

C'est toujours à propos de

grandir, c'est devenir une

meilleure personne, un meilleur

artiste, et si tu fermes ces

portes-là, la seule personne à

qui tu fais du tort, c'est toi.


PATRICK GROULX

Donc, t'es capable de prendre la critique?


[VANESSA:] Ben oui! Yes!

PATRICK GROULX

(Critiquant et pointant ses bottes)

Je les haïs, ces bottes-là.


VANESSA (Blaguant)

Ça adonne ben, elles t'aiment pas non plus!

(PATRICK GROULX et VANESSA rient.)

(Fin segment)

(PATRICK GROULX est en compagnie de RAYMOND chez lui à Hearst.)


PATRICK GROULX

(Évoquant son instrument)

T'as ta basse, aimes-tu ça?


RAYMOND PIETTE

Oui, c'est avec ça que j'ai

commencé, même.


PATRICK GROULX (Blaguant)

Les femmes aiment ça, les

joueurs de basse. C'est pour ça

que j'ai commencé à l'égoïne,

moi, quand j'étais jeune. Je

voulais aller chercher ce...

cette gang de femmes-là qui

avaient pas été encore, euh...

(Tout bas)

...exploitées.

Quand tu veux...

(Riant)

Yeah!

(PATRICK GROULX part la mélodie et RAYMOND se joint à lui avec sa basse.)

(Après un temps...)


PATRICK GROULX

Sais-tu pourquoi on a

"jammé" là-dessus?


[RAYMOND:] Non, pourquoi?

PATRICK GROULX

Parce qu'aux FrancoFolies de

Montréal, quand on va faire le

show, on va, euh... faire une

chanson qui s'appelle

''J'aimerais donc ça'',

et c'est ce qu'on vient

de faire là, ce sont les accords.

On va te laisser la chanson.

J'aimerais ça que t'apprennes

paroles et musique par cœur

parce qu'aux FrancoFolies, vous

allez chacun faire un petit bout

de chanson. On sait pas encore

quel couplet ou refrain vous

allez chanter, ni quel

instrument vous allez jouer ou

si vous allez jouer d'un

instrument, alors il faut

que t'apprennes ça.


[RAYMOND:] C'est beau!
[PATRICK GROULX:] Parfait?
[RAYMOND:] Oui.

PATRICK GROULX

(Blaguant et évoquant le casse-tête sur la table de cuisine)

Cool! On finit notre casse-tête.


[RAYMOND:] OK!

Fin segment]

[Début information à l'écran]

Les conseils du gérant

[Fin information à l'écran]

On retrouve maintenant PATRICK GROULX dans un studio de musique. Il est déguisé en gérant de maison de disques dont la tenue vestimentaire est expirée. Il prend une voix de vieux bonhomme impertinent et loufoque. Il porte une perruque noire et sa chevelure s’apparente à celle d'Elvis Presley, mais en plus démodée.


PATRICK GROULX

(S'adressant au public de l'émission)

Le jeune, comme tu vas

probablement côtoyer des

collègues musiciens, tu vas être

obligé, à un moment donné ou à

un autre, de donner une critique

et, ça, il y a personne qui sait

mieux le faire que Bibi!

Et Bibi, ça veut dire moi. Je

sais pas pourquoi, mais c'est le

surnom que tout le monde se

donne quand ils parlent d'eux-

mêmes. L'important, c'est de

parler au "je". Ça fait moins agressif.

"Comment j'ai trouvé ton spectacle?''

''Je, c'est pas bon, je, t'es pourri, je,

toutes tes tounes mériteraient

d'être brûlées."

Ensuite, essayer de dire le fond

de votre pensée en utilisant des

mots et des tournures de phrases

plus agréables.

Au lieu de dire que les paroles

étaient dégueulasses, dites que

la musique est un peu meilleure

que les textes. Au lieu de dire

que la mise en scène vous a fait

vomir, dites que vous avez

préféré laisser vos yeux fermés

pour mieux apprécier la musique.

C'est beaucoup plus doux de dire

à quelqu'un qu'il a un style

"original" que de lui dire:

"Personne porterait des

vêtements aussi laids."

Tu vois? Il faut juste utiliser

les bons mots. Mais il faut

aussi les utiliser dans le bon

ordre sinon ça fera pas une phrase!

(Fin segment)

(On retrouve PATRICK GROULX en compagnie de JAMES dans une salle de spectacle à Toronto.)


PATRICK GROULX

C'est déjà tout pour l'émission,

mais juste avant, James, tu vas

nous faire une de tes

compositions, une chanson à toi

qui s'intitule...


JAMES

''Ensemble pour la terre''.


PATRICK GROULX

''Ensemble pour la terre'',

et c'est une chanson que t'as

écrite pour quelle raison?


JAMES

Pour un groupe dans mon école

qui s'appelle ''Les Éco-Responsables''.


PATRICK GROULX

On écoute James et, nous, on

se revoit une prochaine fois

pour l'émission

Jam. Yeah!

(JAMES commence sa chanson.)


JAMES

♪♪ J'ai une idée ♪

♪ Qui pourrait vous aider ♪

♪ À faire quelque

chose pour sauver ♪

♪ La terre de tout

ce qui détruit ♪

♪ L'atmosphère ♪

♪ Fermez toutes vos lumières ♪

♪ Sur nos horaires ♪

♪ Une heure,

ce n'est pas long ♪

♪ On persévère ♪

♪ Un moment, ça aide ♪

♪ On espère ♪

♪ Pour réduire ton

empreinte écologique ♪

♪ Composte les

choses organiques ♪

♪ Choisis le vélo

comme transport ♪

♪ Au lieu de plein de

bouteilles d'eau en plastique ♪

♪ Des emballages inutiles ♪

♪ Buvez de l'eau de la nature ♪

♪ Nous sommes les

Éco-Responsables ♪

♪ On vous montre

qu'on est capables ♪

♪ De purifier notre air ♪

♪ Ensemble on sait

qu'on peut le faire ♪

♪ Nous sommes

les Éco-Responsables ♪

♪ On vous montre

qu'on est capables ♪

♪ De purifier notre air ♪

♪ Ensemble on sait

qu'on peut le faire ♪

♪ On se déplace ♪

♪ Mettons des plantes

dans chaque classe ♪

♪ Pour plaire aux

élèves qui n'arrêtent pas ♪

♪ De se plaindre

de cet air trop humide ♪

♪ Aucune fenêtre ♪

♪ Pour réduire ton

empreinte écologique ♪

♪ Composte les

choses organiques ♪

♪ Choisis le vélo

comme transport ♪

♪ Au lieu de plein de

bouteilles d'eau en plastique ♪

♪ Des emballages inutiles ♪

♪ Buvez l'eau de la nature ♪

♪ Nous sommes les

Éco-Responsables ♪

♪ On vous montre

qu'on est capables ♪

♪ De purifier notre air ♪

♪ Ensemble on sait

qu'on peut le faire ♪

♪ Nous sommes

les Éco-Responsables ♪

♪ On vous montre

qu'on est capables ♪

♪ De purifier notre air ♪

♪ Ensemble on sait

qu'on peut le faire ♪

♪ Wo hou oh ♪♪

(Début générique de fermeture)

(Si tu veux voir du Jam jamais vu à la télé, va sur notre site Web : www.tfo.org/jam [Fin générique de fermeture)

Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Age
  • Category Season

Résultats filtrés par