Universe image Jam Universe image Jam

Jam

JAM features a group of young artists from the next generation of Franco-Ontarian singer-songwriters. Hosted by Patrick Groulx, JAM is part road trip, part musical bootcamp and mentorship program for up-and-coming musicians as they work and play their way to their first big onstage gig at Montreal's FrancoFolies.

Official sitefor Jam
Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Pre-Show

Patrick dresses like a woman to wake up our participants. Rehearsals and exquisite corpse games: lots of singing and excellence. Style, makeup and hairstyle makeovers for our stars!


Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Pour une 2ème saison, l'humoriste Patrick Groulx met au défi huit nouveaux jeunes musiciens francophones de l'Ontario: Victoria, James, Philip et Michel, Venessa, Vanessa, Raymond et Yao, dans une aventure qui les mènera sur la grande scène des FrancoFolies de Montréal. Encore une fois, musique, humour et créativité sont réunis dans cette attachante série jeunesse.

Voici les noms des candidats et la ville dont ils sont issus: Victoria Powell (15 ans): Ottawa Vanessa Thibodeau (17 ans): Dubreuilville Philip Brown et Michel Campeau (20 ans): Ottawa James Zhao (16 ans): Toronto Venessa Lachance (19 ans): Hearst Raymond Piette (23 ans): Hearst Yaovi Oyi (25 ans): Ottawa

PATRICK GROULX a demandé à un dénommé LOUIS-PHILIP VALIQUETTE de présenter l'épisode à sa place. Les deux hommes sont dans un studio de son.


LOUIS-PHILIP VALIQUETTE

(Lisant des cartons que PATRICK GROULX lui tend)

"On est à un jour du gros show

des FrancoFolies, donc il faut

que j'économise mes cordes

vocales. C'est pourquoi

j'ai engagé Louis-PHILIP

pour être ma voix."

Il dit tout ce que je veux

lui faire dire."

Patrick Groulx, c'est

le meilleur."


PATRICK GROULX (Jouant le gars flatté)

Ah...


LOUIS-PHILIP VALIQUETTE

"Ga-ga, gou-gou-gou."

(PATRICK GROULX rit.)


LOUIS-PHILIP VALIQUETTE

"Le caméraman a le quotient

intellectuel d'une prune."

(PATRICK GROULX rit.)


LOUIS-PHILIP VALIQUETTE

"Une prune séchée."


CAMÉRAMAN (Faisant mine de s'énerver)

Hé, c'est à moi que tu parles?

(CAMÉRAMAN prend LOUIS-PHILIP VALIQUETTE par le collet.)


LOUIS-PHILIP VALIQUETTE (Se justifiant)

Ben...


[CAMÉRAMAN:] Je vais t'en mettre une dans

la face, une prune!

(On entend des coups, mais on ne voit pas les deux hommes se battre.)


[PATRICK GROULX:] T'as oublié de dire:

"Bonne émission!"


LOUIS-PHILIP (En coulisses)

Bonne émission!

(Générique d'ouverture)

(PATRICK GROULX est déguisé en femme de ménage se voulant sexy. PATRICK GROULX est dans le couloir de l'hôtel où dorment les participants durant leur séjour à Montréal.)


PATRICK GROULX

(S'adressant au public de l'émission)

Hier, on a réveillé nos

concurrents très tôt. On

voulait qu'ils soient en forme.

Ce matin, on va encore les

réveiller très tôt, mais

on va les gâter un peu.

(Se dirigeant vers les chambres)

J'avais pas une démarche

très "fille", là.

PATRICK GROULX entre dans les chambres avec un plumeau et un sous-plat. [PATRICK GROULX (Prenant une voix de femme)

Bon matin!

(YAO rit.)

(On voit un montage de PATRICK GROULX entrant dans chaque chambre.)


PATRICK GROULX

Bon matin, les garçons!

Bon matin!

(PATRICK GROULX réveille MICHEL en lui frottant le plumeau dans le visage.)


MICHEL (surpris)

Oh! Ostie!

(PATRICK GROULX rit.)


PATRICK GROULX

(S'adressant à VICTORIA et l'agaçant avec le plumeau)

On va vous épousseter un peu. Ha! Ha!

(PATRICK GROULX est maintenant dans la chambre de RAYMOND et de JAMES.)


PATRICK GROULX

(S'adressant à RAYMOND)

Es-tu excité? Ha! Ha! Ah...

(S'adressant à JAMES)

Qu'est-ce qu'il fait, le beau

James? Est-ce qu'il fait

des beaux dodos, le beau

petit James?

(Puis, s'adressant à VANESSA qui est dans une autre chambre)

As-tu fait des cauchemars?


[VANESSA:] Non! Comme c'est là, oui!

PATRICK GROULX

VENESSA qui sort de la douche)

Veux-tu un croissant?


VENESSA (surprise)

Ah! Hé, là!

PATRICK GROULX

(donnant un croissant à VENESSA)

Bye-bye!


[VENESSA:] Bye!

(De retour dans la chambre de YAO)


[YAO:] Moi, j'en prendrais un.

PATRICK GROULX (À YAO)

Prends-en un pour toi.

MICHEL qui est encore couché)

Prends un petit croissant.

JAMES qui dort encore)

Tu vas te sentir bien, ce matin.

(Déposant un croissant sur sa tête)

Je vais t'en mettre un juste

ici, puis si t'as faim, tu vas

pouvoir le manger, d'accord?

(Entrant dans la salle de bain de VENESSA)

Oh! Qui a fait un dégât dans

la salle de bain?

(Se désignant comme Guylaine la femme de ménage)

Guylaine va être obligée de

travailler très, très fort, ce matin.

(S'adressant à RAYMOND)

En passant, c'était très, très sale, ici.


[PHILIP:] Sale... Pfft!

PATRICK GROULX

On se voit en bas dans cinq minutes.


JAMES (Riant)

Très sale...

(Fin segment)

(On retrouve PATRICK GROULX et les candidats à l'extérieur de l'hôtel quelque temps plus tard.)


[PATRICK GROULX:] Bon matin!
[ENSEMBLE:] Salut!
[PATRICK GROULX:] Comment ça va?
[MICHEL:] Pas pire!

PATRICK GROULX

Ouais! Avez-vous bien dormi?


[RAYMOND:] Super!

PATRICK GROULX

Vous avez bien mangé ce matin?


[ENSEMBLE:] Oui!

PATRICK GROULX

Les petits croissants...

(Évoquant son personnage de femme de chambre)

J'ai croisé Guylaine tantôt,

d'ailleurs. Elle vous dit

bonjour. Est-ce qu'il vous

reste encore de l'énergie?


[ENSEMBLE:] Oui!

PATRICK GROULX

Ouais! On commence?

Suivez-moi!


[MICHEL:] Ouais! Let's go!

(On voit les candidats se déplacer dans les rues de Montréal.)


PATRICK GROULX (Narrateur)

Comme on approchait

de plus en plus du spectacle,

on est allés faire une petite

répétition générale, juste pour

être sûrs qu'une fois rendus aux

FrancoFolies, on s'enfarge pas

dans nos jambes quand on va être

sur la vraie scène.

(PATRICK GROULX et les candidats entrent dans le studio de répétition.)


PATRICK GROULX

(Serrant la main d'EDGAR BORI, le metteur en scène du spectacle.)

Salut, Bori.


[EDGAR BORI:] Ça va bien?

PATRICK GROULX

Ben oui, ça va bien! Toi aussi?


[EDGAR BORI:] Oui. Content de te voir!
[PATRICK GROULX:] Ben, moi aussi.

EDGAR BORI

T'amènes la gang! Allô!


PATRICK GROULX

Je t'amène la gang, certain!

Ils sont prêts!


EDGAR BORI

OK, ça fait qu'on va commencer

tout de suite. Débarrassez-vous

de vos guitares. On n'en a pas

besoin. On début, on fera ça

même pas de musique, pas rien.

On va faire ce qu'on appelle

une espèce d'italienne. Il faut

bouger. On a juste trois heures

pour mettre...


[VENESSA:] Let's go, let's go!

(Quelques minutes plus tard...)


EDGAR BORI

La personne qui parle, qui

chante, qui prend la rondelle

visuelle doit toujours, sur une

scène, être au moins un pas en

avant des autres. Et ce qu'on va

travailler ce matin, c'est pour

pas se casser la tête, c'est que

chacun, au moment donné, soit

avancé au bon moment pour faire

ses huit lignes, recule comme

il faut, passe discrètement le micro à l'autre...

(Quelques instants plus tard, la gang répète la chanson '' J'aimerais donc ça'' du groupe Pat Groulx et Les bas blancs.)


PATRICK GROULX

(Faisant une italienne, donc répétant seulement les paroles)

Ça, c'est ce que je crie des

fois, quand j'ai le goût de tout

casser. Quand mon auto part pas

puis que mes wipers sont gelés.

Quand je suis aux toilettes en

bas puis qu'il ne reste plus de

papier. Quand il y a un Jéhovah

qui essaie de me "brainwasher''.

(PATRICK GROULX recule, puis VANESSA s'avance.)


VANESSA

Quand on dit que j'ai pas

le droit à un pays. Quand le

chien de mon voisin pisse sur

mon tapis. Quand il y a des

ignorants qui pointent du doigt,

qui haïssent passionnément

tout ce qui n'est pas blanc.

(VANESSA recule.)


EDGAR BORI

(Commentant la sortie de VANESSA)

Quand on se retire, faut faire

attention de pas se retirer en

baissant le ton. T'as pas fini

ton affaire.


[VANESSA:] Ah! OK, oui, oui!

JAMES (S'avançant)

Quand je les vois à l'urgence

parce qu'ils saignent du nez.

Quand un cave me dépasse au

supermarché. Quand j'arrête

de fumer pour la 14e fois.

Je jette mon paquet, je dis:

"Cette fois, c'est pour vrai."


PATRICK GROULX

(Donnant des conseils aux jeunes)

Plus c'est plate là, plus ça

va être le fun dimanche.


[VENESSA:] Yeah!

PATRICK GROULX

Comprends-tu ce que j'essaye

de te dire?


[VANESSA:] Ouais!

PATRICK GROULX

Là, tu vas travailler,

tu vas travailler, tu vas être

écœurée, puis dimanche... Ah!

(MICHEL reprend la répétition là où ils l'avaient laissée.)


MICHEL

♪ C'est bon pour l'ego

♪ Quand ton voisin

♪ Te pogne le soir

♪ En train de fumer des mégots

♪ À quatre pattes

♪ Sur le trottoir

(MICHEL recule et laisse la place à PHILIP.)


PHILIP

♪ Je travaille pour un boss

♪ Au salaire minimum

♪ Un maudit boss des bécosses

♪ Qui veut impressionner

♪ Ses chums

(PHILIP recule et laisse la place à YAO.)


YAO

♪ Il me traite comme un rien

♪ Avec sa face d'hypocrite

♪ Qui me fait travailler

♪ Comme un chien

Puis qui me donne aucun mérite ♪


EDGAR BORI

À la fin, tout le monde saute.

Boum! Drum. Pow!

Il faut se trouver une façon

de se regrouper tout

le monde ensemble.

(Le groupe pratique le salue.)


PATRICK GROULX

(Expliquant le signal du salut)

Fait que quand vous recevez ma

tape, vous autres, de même, vous

la donnez autres. Regardez ben.


EDGAR BORI

(Parlant du positionnement durant le salut)

Quand ça casse, c'est les

deux filles qui faut qui dégagent

en premier. Vous passez pas

en arrière. On sort un, deux,

trois, quatre. Patrick fait

un dernier salut, il sort.


PATRICK GROULX

Vu qu'on est là-dedans, dans

les applaudissements, prenez-

les, vos applaudissements. Parce

que le public, là, il va vous

entendre puis il va être content

puis il va tripper. Puis moi,

c'est mon metteur en scène qui

m'a appris ça: on n'a pas l'air

généreux, les artistes, quand on

prend pas les applaudissements.

Moi, là, je finissais mon show

puis je m'en allais. Puis

c'était pas parce que j'aimais

pas le monde. C'est parce que

j'étais gêné. Puis un moment

donné, j'avais peur d'avoir

l'air frais chié. Je me disais:

"Là, ça fait 20 secondes que je

suis là, tu sais!", puis je m'en

allais. Mais au contraire!

Quand vous avez des applaudissements

là, prenez-les, puis regardez,

puis profitez-en ce soir-là.

(EDAGR BORI les applaudit pour qu'ils se pratiquent à recevoir les applaudissements.)


PATRICK GROULX

Hé, merci, tout le monde!

Merci beaucoup, bonne soirée!

(Un peu plus tard le même jour.)


PATRICK GROULX (Narrateur)

Après la répétition, on est retournés

au studio pour finaliser

les performances.

(S'adressant aux candidats)

On vous avait donné un devoir,

vous autres. Est-ce que vous

vous souvenez c'était quoi?


[VANESSA:] Ouais!

PATRICK GROULX

(Faisant allusion au tableau où figure les écrits des participants)

Ben oui, c'est derrière moi!

(ENSEMBLE, ils rient.)


PATRICK GROULX

Comment ç'a été, honnêtement? Me semble que...


[PHILIP:] Ç'a super bien été.

PATRICK GROULX

Il y a pas beaucoup de rimes, hein?

(ENSEMBLE, ils rient.)


PATRICK GROULX (Lisant au tableau)

"Dans les rues de Val-d'Or,

t'es l'acide et je suis la base.''


[VENESSA:] Oh, c'est scientifique, ça!
[PATRICK GROULX:] Wow!
[JAMES:] Chimie, onzième.

PATRICK GROULX

"Chimie, onzième!"

(Lisant les écrits de VANESSA)

Bon, les citations de Ti-Ness.


[VANESSA:] Eh boy!

"Dans ma tête, il y a des

hamsters qui se lichent

la bedaine."

(MICHEL et VENESSA rient.)


PATRICK GROULX

(S'adressant à VANESSA)

C'est toi, ça? L'autre bord.

"Sept dans un studio de bois,

à marmonner des tounes qu'on

connaît pas. On connaît l'air,

pas les paroles, mais c'est

pas plus grave..."

(Regardant EDGAR BORI)

Ah, ça, ça commence à ressembler

à une chanson, ça.


[EDGAR BORI:] Oui, oui.
[PATRICK GROULX:] Bori?
[EDGAR BORI:] Oui?

PATRICK GROULX

Il y a quelque chose à faire

avec ça?


EDGAR BORI

Ben, peut-être. On peut

essayer. Il faut essayer.

Il faut se donner une chance.

Je sais pas, moi, je commencerais peut-être par:

"Sept dans un studio de bois."


PATRICK GROULX

Ben, on peut commencer, déjà,

avec quelque chose qui ressemble

à une toune. Euh...

(Grattant sa guitare)

OK...

♪ Sept dans un studio de bois

à marmonner des tounes... ♪

Euh, des tounes... Des tounes...

(Cherchant)

Ah!

(Ayant un déclic)

Mineur. OK.


[EDGAR BORI:] Ouais, ça va être beau, ça.

ENSEMBLE

♪ Sept dans un

♪ Studio de bois

♪ À marmonner des tounes

Qu'on connaît pas... ♪


PATRICK GROULX

(Ayant un déclic)

Ah!

♪ Ah, ah... ♪


[EDGAR BORI:] Ouais, c'est ça!

PATRICK GROULX

OK! OK!

♪ On connaît l'air

♪ Pas les paroles

♪ Mais c'est pas plus grave

Que ça ♪

(Grattant sa guitare)

Vous autres, vous allez dire:

(Pointant les filles)

♪ Depuis hier et nous aussi ♪

Puis là, vous pouvez répéter,

vous autres:

(Pointant les gars)

♪ Depuis hier et nous aussi ♪

On va l'essayer, OK?

Deux, trois!


ENSEMBLE

♪ Sept dans un

♪ Studio de bois

♪ À marmonner des tounes

♪ Qu'on connaît pas

♪ On connaît l'air

♪ Pas les paroles

♪ Mais c'est pas plus grave

♪ Que ça

♪ Arrête-nous pas

♪ Gâche pas notre fun

♪ La très petite Cindy Milou

♪ A grandi


[LES FILLES:] ♪ Depuis hier

♪ Et nous aussi


[LES GARS:] ♪ Depuis hier

♪ Et nous aussi


PATRICK GROULX

♪ Depuis hier

♪ Et nous aussi


[LES FILLES:] ♪ Depuis hier

♪ Et nous aussi


[LES GARS:] ♪ Depuis hier

♪ Et nous aussi


[PATRICK GROULX:] ♪ Depuis hier

♪ Et nous aussi


[LES FILLES:] ♪ Depuis hier

♪ Et nous aussi


[LES GARS:] ♪ Depuis hier

♪ Et nous aussi


LES FILLES

♪ Depuis hier et nous aussi

♪ Depuis hier et nous aussi


[ENSEMBLE:] ♪ Depuis hier

Et nous aussi ♪


PATRICK GROULX

Yes! On a fait une toune avec

une porte patio!

(Fin segment)

(La répétition reprend de plus belle. C'est au tour de RAYMOND de se faire coacher par EDGAR BORI.)


[EDGAR BORI:] Alors, en fait,

ce qu'on va faire, c'est

qu'imagine que Patrick vient de

te présenter. Il va probablement

toujours terminer avec ton nom,

hein? Tu finis toujours avec

le nom du...


PATRICK GROULX

Oui! OK, donc, Raymond, le

premier invité à fouler les

planches est un jeune professeur

de mathématiques et de

sciences de la ville de Hearst.

Là, j'entends les gens dire:

"Ouais, un prof de maths puis

de sciences. Il doit être

plate." Au contraire! Ou je

pensais dire:

(Blaguant)

"Il doit être

plate. Oui! Mais ç'a pas

rapport!" Non.

(ENSEMBLE, ils rient.)


RAYMOND (Souriant, de bonne foi)

T'as ben beau dire ça.

Ça me dérange pas.


[PATRICK GROULX:] Ben non...
[RAYMOND:] Non, ça me dérangerait pas.

Ça serait drôle.


PATRICK GROULX

Ça te dérange pas?

(Quelques instants plus tard...)


RAYMOND (Pratiquant sa présentation)

Bon, voici l'histoire d'un

gars qui est jamais revenu

d'un voyage en Acadie.

(SÉBASTIEN DAIGLE, guitariste et chef d'orchestre des ''Bas Blancs'', donne le signal.)


SÉBASTIEN DAIGLE

Un, deux, trois, quatre!

(On voit brièvement RAYMOND répéter sa chanson.)

(Un peu plus tard dans la répétition.)


PATRICK GROULX (Présentant VANESSA)

Maintenant, donnez de l'amour

à Vanessa Thibodeau!


EDGAR BORI

(Faisant mine d'être un fan dans la salle)

Ouais!


VANESSA

Wouh! Là, je sais pas,

je dirais: "Bonjour, tout

le monde, ça va bien?"

Non, c'est pas vrai.


EDGAR BORI

Parle-leur, à eux autres, envoye!


[VANESSA:] Euh... je sais pas. Je sais

pas ce que je dirais!


EDGAR BORI

Parfait! Fait que... Let's go!


VANESSA

Ça, je dirais: "Éloignée,

mais motivée, c'est bien

"Dubreuilville. Alors,

justement, cette chanson-là

parle de mon petit coin de

pays. Je vous invite à...

à goûter avec moi, là."

Quelque chose de même.


EDGAR BORI

Ha! Ha! Let's go!

On y va! On travaillera ça tantôt!


[VANESSA:] À y goûter avec moi.

PATRICK GROULX

À embarquer dans le train.

Hé, c'est parfait, ça!

Souviens-toi de ça!


SÉBASTIEN DAIGLE

Un, deux, trois, quatre!

(Un peu plus tard dans la salle de répétition, c'est au tour de JAMES de pratiquer sa présentation.)


EDGAR BORI

Tu pourrais faire une

présentation en chinois!


PATRICK GROULX

Ben oui! Peux-tu faire

une présentation bilingue?

En chinois?


[JAMES:] Euh... Yeah, sure!

PATRICK GROULX

Ça serait drôle que tu nous

parles super longtemps en

chinois, puis que tu dises...


[EDGAR BORI:] Voici ma...

SÉBASTIEN DAIGLE

Ouais, c'est ça, c'est une

phrase qui est super longue...


PATRICK GROULX

Super longue, puis en

français, c'est genre:

"Voici ma chanson."


[JAMES:] Bonsoir, tout le monde!

Donc, je vais présenter ma chanson

en deux langues. Premièrement,

en mandarin, et puis ensuite,

en français. Donc...

(JAMES présente sa chanson en mandarin. C'est très long.)


JAMES

Et maintenant, en français:

voici ma chanson!

(JAMES rit.)


EDGAR BORI

C'est ça! La pause est parfaite.


PATRICK GROULX

Oui, puis c'est bon que

tu ries de même! J'adore ça!


EDGAR BORI

Let's go! On ressaie la fin, juste

un petit punch de fin?


[SÉBASTIEN DAIGLE:] Oui!

EDGAR BORI (s'adressant au batteur)

Max, me redonnerais-tu le

tempo? La ballade, à la fin,

tranquille, s'il te plaît.


MAX LE BATTEUR

OK. TROIS, QUATRE!

(Un peu plus tard, VENESSA répète à son tour.)


VENESSA

D'habitude, quand je joue mes

compositions, ben là, j'invite

des amis à la maison, et puis

là, bon, ben, j'ai ma plante

et puis j'ai ma lampe. Mais là,

vous êtes trop nombreux pour

que je vous apporte dans mon

appartement. Alors, c'est moi

qui vous invite... chez moi.

Alors, j'ai ma plante pour

me rappeler un peu...

mon chez-nous.

(Quelques instants plus tard, c'est au tour de VICTORIA.)


PATRICK GROULX (Imitant un fan potentiel)

Yeah! Come on! Yeah!


VICTORIA

Cette chanson, ç'a commencé

comme une chanson anglaise.

Puis pour Jam spécifiquement,

j'ai traduit comme une chanson

bilingue, donc à moitié

français, à moitié anglais. Puis

juste pour vous aujourd'hui, aux

FrancoFolies, c'est complètement

en français. Donc, c'est la

première fois que quelqu'un va

l'entendre. Mais c'est juste

pour vous, celle-là!


PATRICK GROULX

Yeah! Yeah!

(Un peu plus tard le même jour, c'est au tour de YAO.)


YAO (S'adressant au groupe ''Les Bas Blancs'')

OK, attends! En fait, je vais

juste faire une phrase avant

qu'on la commence.


[LA GUITARISTE:] OK!

EDGAR BORI

Ah oui? Voici maintenant Yao!


[YAO:] Est-ce qu'il y a de l'énergie

dans la salle?


[PATRICK GROULX:] Ouais!
[YAO:] Est-ce qu'il y a de l'énergie

dans la foule?


[TOUS:] Ouais!
[YAO:] Combien de personnes ici

ont déjà eu des problèmes de

sommeil, oui qui, comme moi,

en ont?


[EDGAR BORI:] Ben oui!
[YAO:] Vous connaissez tous le

proverbe qui dit: "La nuit

porte conseil"?


[EDGAR BORI:] Ben oui!

(Un peu plus tard, on enchaîne avec PHILIP ET MICHEL.)


PATRICK GROULX

Voici Phil et Michel!


MICHEL (S'adressant à PHILIP)

Tu peux partir avec ta...


MICHEL

Donc... on fait de la musique

depuis quatre mois. Puis on a écrit

une chanson qui s'intitule...


PHILIP

Trois, quatre!

(PHILIP et MICHEL commencent à jouer.)

(Tous les candidats ont maintenant répété leur chanson.)


EDGAR BORI

J'aimerais qu'on remercie,

avant Pat - ce sera demain -,

mais là, les musiciens puis

leur chef, Sébastien.

C'est extraordinaire!

(ENSEMBLE, ils applaudissent et félicitent les musiciens du groupe ''Les Bas Blancs''.)


[LES BAS BLANCS:] Merci, les jeunes!

PATRICK GROULX (S'adressant aux jeunes)

Comment vous vous sentez, là, là?


[VENESSA:] Bien!
[VICTORIA:] Excellent!

PATRICK GROULX

C'est incroyable comme vous

avez progressé. Moi, ça me

touche énormément. Vous avez

de l'assurance puis tout ça,

puis ça paraît. Ayez confiance

en vous. Je vous le dis, moi.

Je l'ai dit tantôt à ma gang.

Je dis pas ça pour vous faire

plaisir. J'ai dit: "On a un

show!" Puis je suis fier de

ce show-là. Hier, on vous l'a

pas dit, on voulait pas que

vous paniquiez: il annonçait

des orages. Et quand il y a des

orages, on annule le show. Mais

d'après moi, il y en aura pas,

d'orages. Puis s'il pleut, c'est

pas grave. Dites-vous que s'il y

a pas un chat, s'il y a personne

puis il pleut, là, ça va être

la plus belle générale que vous

allez avoir faite de votre vie!

La plus belle pratique de votre

vie, on va la faire quand même

sur cette scène-là.

(Fin segment)

(On voit PHILIP et MICHEL qui s'adressent à la caméra.)


[PHILIP:] OK, alors... l'émission, ben, le

show, la finale, c'est demain.


MICHEL

Dans quelques heures. Dans

moins de vingt-quatre heures, en fait.


[PHILIP:] Fait que ça va super bien!

(C'est maintenant VENESSA qui s'adresse à la caméra.)


VENESSA

Je suis super fatiguée. Ha!

Puis je ressens... l'émotion

puis l'énergie aussi de la gang.

On est tous pas mal épuisés.

(On voit maintenant YAO.)


YAO

Le travail qui a été mis dans

les derniers deux jours est...

inimaginable, en fait.

(Au tour de VICTORIA)


VICTORIA

Puis, je pense que demain, je

vais être un peu nerveuse, mais

je fais juste pratiquer, puis je

pense que ça va vraiment bien se

passer, fait que, oui, c'est ça.

(Au tour de RAYMOND de livrer son petit témoignage)


RAYMOND

C'est le fun, j'ai trippé

jusqu'à maintenant puis je vois

pas pourquoi ça changerait.

(On aperçoit maintenant JAMES à l'écran.)


[JAMES:] C'est la plus grande

opportunité, la plus grande

scène que j'aie eue dans ma vie.

(VANESSA s'adresse à la caméra.)


[VANESSA:] À part de ça, on est tous

épuisés. Je pense qu'on veut

juste tous aller dormir. Mais

vraiment, là, des belles

journées. Puis demain, ça va être malade!

(Fin segment)

(Le lendemain matin, à dix heures précisément, les candidats se préparent pour le grand jour.)


PATRICK GROULX

Savez-vous on est où, ici?


[TOUS:] Non.

PATRICK GROULX

On est dans le Mile-End.

(Prenant un accent français)

C'est un quartier un peu chic, tendance,

fashion, style...

(Reprenant sa voix normale)

Ouais, OK, vous comprenez?

Aujourd'hui, on va prendre

des photos avec vous autres.

On va vous gâter.

(Reprenant son accent français)

Vous allez avoir maquilleuse, styliste,

coiffeur, photographe et...

(Reprenant sa voix normale)

Et je pense qu'on va s'amuser

beaucoup. Êtes-vous prêts?


[TOUS:] Oui!

PATRICK GROULX

Êtes-vous contents?


[TOUS:] Oui!

PATRICK GROULX

(Reprenant son accent français)

Aujourd'hui, on va faire

de vous des stars! Yeah!

Catwalk!

(On voit les candidats défiler comme s'ils étaient des mannequins.)


PATRICK GROULX

Stop! à droite.

(Tous les candidats marchent vers la droite tandis que PATRICK GROULX se dirige à gauche.)


PATRICK GROULX

La droite de la mode!

(Un peu plus tard, les candidats sont dans un ascenseur. Ils se dirigent vers le studio de maquillage et coiffure.)


PATRICK GROULX

(Parlant à un miroir dans l'ascenseur)

Ça sent le... l'étable.

Ah non, c'est mon haleine,

je pense, qui frappe là-dessus

puis qui me revient.

(ENSEMBLE, ils rient.)

(Ils arrivent tous dans le studio.)


PATRICK GROULX

(Prenant un accent français)

Hé, tout le monde, les stars sont arrivées.

(Les coiffeurs et les maquilleuses applaudissent généreusement les candidats de JAM.)

(PATRICK GROULX présente l'équipe de stylistes.)


PATRICK GROULX

(Pointant la maquilleuse)

Maquilleuse.


[MAQUILLEUSE:] Bonjour!

PATRICK GROULX

(Présentant JENNIFER)

Jennifer, qui est la

maquilleuse officielle de

Jam également, que vous connaissez.


JENNIFER

Ouais! Ouais, ouais!


PATRICK GROULX

(Serrant la main de JASON)

Ouais! On a Jason. Salut, Jason.


[JASON:] Salut.

PATRICK GROULX

Qui est coiffeur. Et... on a

aussi le photographe, hein -

pour prendre des photos, c'est

toujours une bonne idée d'avoir

un photographe - qui est là!

(Se déplaçant et pointant PHIL LE PHOTOGRAPHE.)

Salut, Phil!


PHIL LE PHOTOGRAPHE

Salut! Comment ça va?


PATRICK GROULX

Je vous présente Phil, tout le monde.

(Se déplaçant dans une autre pièce)

Et vous avez Karine, votre styliste.

(Parlant avec un accent anglais pour blaguer)

Hi, Karine!


KARINE (Blaguant également)

Hello!

(PATRICK GROULX et KARINE font semblant de se donner la bise pour continuer la blague.)


PATRICK GROULX

Oh, fabulous! You're so fashion!

Hé, j'arrête de parler de même,

je me tombe sur les nerfs.

(Reprenant sa voix normale)

Donc, c'est Karine, votre

styliste officielle, qui a fait

du magazine. Elle fait des

artistes, les plus grands

artistes de ce monde, hein,

d'ailleurs! T'habilles qui,

entre autres?


KARINE

Ben, entre autres, je m'occupe

pas mal tout le temps

de Patrick!


PATRICK GROULX

Patrick Groulx!

Et c'est même écrit en bas

de l'écran: "Vedette

internationale."

(La mention ''Vedette internationale'' apparaît en bas de l'écran.)


PATRICK GROULX

Moi, j'ai une petite question

pour vous autres. Qui aime la

mode et n'aime pas la mode, ici?


[VICTORIA:] Moi, j'aime la mode.

VANESSA

Moi, j'aime ça. ça veut pas

dire que je suis bonne dedans,

mais je fais semblant de m'y

connaître, des fois.


[YAO:] J'avoue que j'ai

un petit défaut.


[PATRICK GROULX:] Ah oui, hein?
[YAO:] Exemple parfait...
[PATRICK GROULX:] Oui.
[YAO:] ... entre manger mon petit-

déjeuner ce matin et repasser ma

chemise, je repasse ma chemise.


PATRICK GROULX

Ha! Ha! Ha! Hé!


[JAMES:] Le "swag", c'est une priorité,

première priorité.


PATRICK GROULX

Priorité. Après, tu peux manger?


[YAO:] Après, tu peux manger.

PATRICK GROULX

Alors, je vous laisse avec

Karine. Vous allez vous faire

habiller, coiffer, maquiller,

photographier, tout ça. On se

revoit tantôt. Amusez-vous!

(On voit les candidats en train de se faire habiller, coiffer et maquiller.)

(On voit d'abord RAYMOND en compagnie de KARINE, la styliste.)


KARINE

Bon, Raymond? Fait que toi, tu

vois, je t'ai jazzé ça un petit

peu avec des couleurs un peu

plus flash, tiens. Fait que ça,

ça va être ton haut. OK?

(KARINE lui montre une chemine carreautée rouge, bleu et blanc.)

(On voit maintenant PHILIP se faire coiffer par JASON.)


PATRICK GROULX

Comment ça va, Phil?


[PHILIP:] Super bien, Pat.

PATRICK GROULX

Qu'est-ce qui se passe?


PHILIP

Hé, je m'amuse, là! Je me fais

jouer dans la tête.


PATRICK GROULX

Ouais? Aimes-tu ça?


[PHILIP:] Oui.

PATRICK GROULX

Puis comment tu nous décrirais

son cheveu, Jason?


[JASON:] Ben, légèrement bouclé,

quand même fin.


[PATRICK GROULX:] Cool!
[JASON:] Contrairement à toi, il frise

vraiment beaucoup. Il a moins

de cheveux blancs, par exemple.


PATRICK GROULX

(faisant mine d'être offusqué)

Ah! Je peux pas croire!

Ça, on coupe ça au montage!

Grrr!

(On voit maintenant VICTORIA en compagnie de la maquilleuse JENNIFER.)


JENNIFER

Alors, pour Victoria,

vu qu'elle est ben colorée

puis c'est notre plus jeune,

je vais essayer de garder

ça vraiment cute.


[VICTORIA:] Très cute.
[JENNIFER:] Je veux pas la vieillir.

Regarde-la. Elle est belle? Elle est belle.


[VICTORIA:] Le petit bébé.

(On voit maintenant YAO sortir de la salle d'essayage. KARINE et PATRICK GROULX attendent de voir comment lui vont les vêtements que KARINE a trouvés.)


[KARINE:] Viens me montrer!
[PATRICK GROULX:] Wow! Cool!
[KARINE:] Ah, génial! Wow!
[PATRICK GROULX:] Hé, ça marche!
[KARINE:] Petit look preppy un peu.
[PATRICK GROULX:] Ouais!

KARINE (Roulant les manches de YAO)

Voilà! OK, là, tu vas m'aider un petit peu.


PATRICK GROULX (S'adressant à la caméra)

Karine, elle roule toujours

les manches.


KARINE

Ha! Ouais. J'ai ben de la

misère avec les manches longues.

(PATRICK GROULX montre à KARINE un collier en or un peu grossier.)


[PATRICK GROULX:] Karine, ça?

KARINE

Ha! Ah, oui. Mais j'aimais

mieux le look preppy que gangster.


PATRICK GROULX (Blaguant)

Ah oui? Me le passes-tu

pour la fin de semaine?


KARINE (Riant)

Ouais, c'est ça. OK.

(On retrouve maintenant MICHEL qui se fait coiffer par JASON.)


[MICHEL:] J'ai... J'ai toujours aimé ça,

me faire jouer dans les cheveux.

Tu fais une très bonne job.

(On voit maintenant plusieurs candidats se faire maquiller, coiffer et habiller.)


[JASON:] T'es resplendissante.
[VENESSA:] Merci!

(On voit maintenant JASON qui s'apprête à raser les cheveux de VANESSA de chaque côté en laissant une frange au milieu.)


PATRICK GROULX

T'es certaine, là? T'es

consentante? Dis-le à la caméra.


VANESSA (S'adressant à la caméra)

Salut, caméra. Je suis consentante.


[PATRICK GROULX:] OK, on commence.
[VANESSA:] Ce message est approuvé.

PATRICK GROULX

(Montrant une photo sur son téléphone de ce à quoi la coupe de VANESSA devrait ressembler.)

Mais ça, c'est une blague, là?

Non? C'est ça?


[JASON:] Non, c'est pas une blague.

VANESSA

En autant que ce soit juste facile à "styler".


[JASON:] Oh, mon Dieu, fille, ça va

être facile, tu n'en auras plus.


PATRICK GROULX

(Remontrant la photo à la caméra)

L'important, c'est que vous

vous compreniez dans le milieu

du fashion.

(JASON commence à raser les cheveux de VANESSA.)


[PATRICK GROULX:] Et c'est parti!

(On voit maintenant PHILIP en compagnie de JENNIFER, la maquilleuse.)


[JENNIFER:] C'est Phil, tu sais!

Il faut être doux avec lui.


PHILIP (S'adressant à la caméra)

C'est les sourcils qui

changent tout, hein! Trois poils

de côté puis ça "fucke" la job.

(On voit maintenant VENESSA qui sort de la cabine d'essayage.)


[KARINE:] Oh wow! T'es belle!

PATRICK GROULX

Oh wow! Wow! Hé! T'as des faux cils!


[VENESSA:] Oui!

PATRICK GROULX

C'est donc ben beau! Hé, wow!


[KARINE:] Hein! T'es belle!
[PATRICK GROULX:] Vraiment!
[VENESSA:] Je commence à m'habituer, là.
[PATRICK GROULX:] Ah oui, hein? Aimes-tu ça?

KARINE

Moi, j'aimerais ça qu'on garde ton bandeau.


[VENESSA:] Oui?
[KARINE:] Oui. Je trouve que t'es très belle.

(Un peu plus tard, c'est au tour de JAMES de sortir de la cabine d'essayage avec une tenue au style ''rock''.)


PATRICK GROULX

Yeah! Hé, cool!


JAMES

Je suis le Akeem Ouellet

de la saison 2.


PATRICK GROULX

Es-tu capable de faire

des moves rock avec ça?

Comme "kicker" dans le vide.

(JAMES ''kicke'' dans le vide.)


PATRICK GROULX

Yeah, c'est bon, ça! Un kick

dans le vide, là!


[JAMES:] Wouh!

PATRICK GROULX

Yeah! Es-tu correct?


[JAMES:] Ouais, c'est confortable,

et puis c'est beau.

(C'est maintenant au tour de PHILIP de se faire habiller. Il se regarde dans le miroir PHILIP est habillé très classique.)


PATRICK GROULX

Wow! Hé, Phil, t'es beau! Hé,

wow! C'est vraiment beau.


[KARINE:] C'est beau! Ouais!

PATRICK GROULX

(Agaçant PHILIP)

Il aime beaucoup les foulards.

Tu pourrais peut-être...

Non? Tu veux pas essayer

un petit foulard?


[PHILIP:] Euh... non.

PATRICK GROULX

(Titillant PHILIP)

Un petit foulard, genre poète?


[PHILIP:] Non, non, non.

KARINE

(Niaisant PATRICK GROULX)

Patrick, il est dans...

Normalement, les dimanches,

il se promène comme ça chez lui.

(On entend une petite musique jazz. JAMES et PATRICK GROULX sont assis sur un divan. Les lumières sont tamisées. PATRICK GROULX pose des questions à JAMES.)


PATRICK GROULX

De retour à l'émission. On est

avec "Jams". "Jams", qu'est-ce

que le "swag"?


[JAMES:] Donc, le "swag",

essentiellement, c'est juste

quand tu portes des habits et

que t'es chic et t'es à la mode

et puis t'es cool.


PATRICK GROULX

Chic, mode, cool.

C'était "Jams".

(JAMES rit.)

(Maintenant, on voit RAYMOND sortir de la cabine d'essayage.)


[KARINE:] OK! Montre-nous ça!

PATRICK GROULX

Yeah! Hé, c'est beau, ça!

(Un peu plus tard, c'est maintenant VICTORIA qui sort de la cabine d'essayage. Elle porte une camisole fleurie et très colorée.)


[KARINE:] Oh! Oh wow!
[PATRICK GROULX:] Oh wow!
[KARINE:] T'es belle!

(On retrouve maintenant VANESSA sur la chaise du coiffeur JASON qui a presque terminé de lui raser les deux côtés de la tête pour lui laisser une ligne assez large au milieu.)


[JASON:] Attends, mais je suis

heureux, là!

(VANESSA rit.)


[VANESSA:] Regardez mes cheveux à terre.

(C'est maintenant le temps de la session photo avec PHIL LE PHOTOGRAPHE.)

(PHIL LE PHOTOGRAPHE)

(Commentant la photo de PHILIP)

Ça, c'est tellement splendide. Exact!

(C'est maintenant au tour de VANESSA de sortir de la cabine d'essayage. Elle affiche sa nouvelle coupe de cheveux et est habillée ''rock'' : camisole noire et petit veston de jeans bleu délavé sans manche agencé avec une jupe avec des motifs de léopard.)


[KARINE:] Wow! T'es belle!

PATRICK GROULX

Oh, my God, que tu te

ressembles pas!


[VANESSA:] Merci.

(C'est maintenant le moment de la photo de groupe des candidats. PHIL LE PHOTOGRAPHE prend plusieurs photos jusqu'à ce qu'il prenne la meilleure.)


PHIL LE PHOTOGRAPHE

Restez comme ça.


[TOUS:] Yeah!

PHIL LE PHOTOGRAPHE

OK, go!

Une autre! OK,

c'est parfait, on l'a.


[PATRICK GROULX:] On l'a?
[PHIL LE PHOTOGRAPHE:] Yeah!
[TOUS:] Yeah!

PATRICK GROULX

Hé, bravo, tout le

monde! Super!

Avez-vous aimé ça,

jouer aux vedettes?


[TOUS:] Ouais!

PATRICK GROULX (Blaguant)

Là, maintenant, allez vous

changer, on mange du "spaghatt".


[VICTORIA:] OK!

(Fin segment)

(On voit maintenant les candidats devant la grande scène des FrancoFolies. Ils se dirigent vers les coulisses.)


PATRICK GROULX

(S'adressant à la caméra)

Bon, ben... c'est là, là! Ben,

pas là, ici, mais c'est là, là!

Sur la scène. Pas tout de suite!

Tantôt. Puis il pleut. Mais on

a hâte, puis on va avoir

du fun! Yeah!

(Quelques minutes plus tard, les candidats rencontrent LAURENT SAULNIER.)


PATRICK GROULX

Les "jammeux", c'est un honneur

pour moi de vous présenter

Laurent Saulnier, qui est Vice-président

de la programmation des FrancoFolies

de Montréal. C'est le boss!

C'est ça, hein, Laurent?

(Les candidats crient et applaudissent.)


LAURENT SAULNIER

Ça méritait rien de moins

que ça.

(ENSEMBLE, ils rient.)


LAURENT SAULNIER

C'est vrai qu'il pleut. Ça se

peut... Ça se peut qu'il y ait

pas grand monde. On sait jamais!

Mais c'est pas grave! Parce que

vous autres, vous êtes

sur scène. On essaye d'en profiter?


[TOUS:] Ouais!

LAURENT SAULNIER

On essaye d'avoir du fun?


[TOUS:] Yeah!

LAURENT SAULNIER

(Leur montrant leur passe pour accéder à la scène)

Parle-moi de ça! Ça, c'est

le souvenir, le vrai.

Dans le sens que peu importe

ce que vous faites après dans

la vie, quand, dans quinze ans, le

monde va vous dire: "Peuh! C'est

même pas vrai! T'as même pas

joué aux Francos!", tu vas dire:

"Hé, regarde."

(ENSEMBLE, ils rient.)


[PATRICK GROULX:] Yeah!

LAURENT SAULNIER

C'était vrai. C'était vrai.

(Parlant de la remise des cartes d'accès)

On fait ça de façon officielle?


[TOUS:] Oui!

LAURENT SAULNIER

(Pointant RAYMOND)

C'est quoi, ton nom?


[RAYMOND:] C'est Raymond.

LAURENT SAULNIER

(Enfilant la carte dans le cou de RAYMOND)

Voilà.


RAYMOND

Merci beaucoup. Merci.


PATRICK GROULX

Bravo!

(Présentant YAO à LAURENT SAULNIER en blaguant)

Yao, c'est notre plus jeune! Il a douze ans.

(On voit LAURENT SAULNIER remettre le pendentif avec la carte dans le cou de tous les candidats.)

(Puis, on voit les candidats faire leur test de son.)


PATRICK GROULX

(S'adressant aux candidats)

Vos moniteurs sonnent super bien.

On les a travaillés. Ils sont

parfaits.

(Pointant le technicien au son)

Vous avez Steve, là!

Vous aurez jamais entendu

des bons moniteurs de même

de votre vie. Si, un moment

donné, vous entendez moins bien,

vous avez l'impression que vous

détonnez... Parce que vous avez

le droit de bouger, sur scène.

Mais si, un moment donné, vous

vous sentez un peu mal à l'aise,

là, les deux pieds, le "X" au

milieu, vous allez voir, ça va

revenir, vous allez tout entendre. D'ac?


[TOUS:] Oui!

PATRICK GROULX

Ça va être écœurant!


PATRICK GROULX

(S'adressant au public de l'émission)

Bon, ben là, on est à 30 minutes

du début du spectacle. On est

nerveux, on est stressés, mais

surtout, on a hâte! Manquez

pas ça, la semaine prochaine,

c'est le gros show de Jam

aux FrancoFolies de Montréal.

Moi, en attendant, je vais faire

mes vocalises.

(Blaguant et sonnant terriblement faux)

♪ Ah, ah, ah, ah, ah, ah... ♪

Parfait!

(Début générique de fermeture)


PATRICK GROULX

Si tu veux voir du

Jam jamais vu à la télé,

va sur notre site web :

www.tfo.org/jam

(Fin générique de fermeture)

Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Age
  • Category Season

Résultats filtrés par