Universe image Là est la question ! Universe image Là est la question !

Là est la question !

Adrien, Gabrielle, Olivier and Tamara are four friends ranging in age from 12 to 14, who try to find the answers to four questions they ask themselves in their daily lives. They discover, thanks to their colourful and dynamic reporting, that science isn't just about chemical formulas and complicated equations, but rather that it can be found in the most mundane elements of daily life. Showcasing surprising subjects and information, Là est la question! is a scientifically... urban series!

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Basement

The exact time, new video game consoles, surfers’ balance and firework colours. These are the questions our reporters are asking.



Production year: 2011

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

OLIVIER, TAMARA et GABRIELLE jouent au baby-foot dans le sous-sol d'OLIVIER.


OLIVIER

Il avance seul en zone adverse. Il déjoue

le défenseur...


GABRIELLE

Non, non, Tamara, arrête-le!


OLIVIER

Et c'est le but!

Hou-hou-hou-hou!


GABRIELLE

Bon, bon, du calme. Garde-toi

de l'énergie pour faire

notre travail d'équipe.


TAMARA

En tout cas, il est cool,

ton nouveau sous-sol.


OLIVIER

Il est pas cool, il est

vraiment cool. J'ai ma console

de jeux vidéo, mon ordi, ma TV.

J'ai tout ce que j'ai besoin.


GABRIELLE

Tout sauf tes amis peut-être?


OLIVIER

Ouais, mais j'ai l'impression

que vous allez venir me voir

vraiment souvent. J'ai aussi...

(Soulevant un drap cachant une machine à maïs soufflé)

Tadam!


GABRIELLE et TAMARA

Hein! Wow!


Début générique d'ouverture


Titre :
Là est la question!


VOIX FÉMININE

♪ Là est la question

Là est la question ♪

♪ Là est la question

Là est la question

Là est la question ♪


Fin générique d'ouverture


GABRIELLE

Bon, faudrait commencer

notre projet d'Expo-sciences

tout de suite si on veut

finir aujourd'hui.


OLIVIER

Oui... Yé!


GABRIELLE

Ça va nous prendre des cartons

de couleur, des ciseaux,

de la colle... ah, puis

un dictionnaire. As-tu ça?


OLIVIER

Oui, tout est dans l'armoire.


GABRIELLE

Wow, tu sais où t'as rangé

tes affaires. T'es organisé!


GABRIELLE ouvre l'armoire et tout son contenu s'effondre.


OLIVIER

Je l'ai toujours été.

Tu vois, je cherche pas.

Tout est dans l'armoire.


GABRIELLE

(Sarcastique)

Ha, ha, ha.


ADRIEN

Salut.


TOUS

Salut!


ADRIEN

Wow, il est vraiment cool,

ton nouveau sous-sol.

Je veux jouer, moi aussi.


TAMARA

T'es en retard.


ADRIEN

Euh, comment ça? On s'était

donné rendez-vous à 16 h.


OLIVIER

Oui. Là, il est 16 h 05.


ADRIEN

Euh... moi, j'ai 16 h pile.

C'est toi qui as pas

la bonne heure.


OLIVIER

Bien non, l'heure sur un

cellulaire est bien plus précise

que celle sur une montre.


ADRIEN

Depuis quand?


GABRIELLE

Bien, depuis que

le cellulaire existe.


TAMARA

Moi, j'ai 16 h 10.


ADRIEN

Coudonc, c'est qui qui a

la bonne heure?


VOIX FÉMININE

Qui a l'heure exacte?


VOIX ROBOTIQUE

♪ Là est la question! ♪


ADRIEN marche dans la rue, à Ottawa.


ADRIEN

Avez-vous l'heure?


PASSANTE

Oui, 11 h moins quart.


ADRIEN

(Regardant sa montre)

Merci... 11 h... Je suis pas

sûr que j'ai la bonne heure.

Ah!

(Apercevant l'horloge du parlement)

Là, ils doivent avoir

la bonne heure.


ADRIEN

Bonjour.


HOMME

Bonjour.


ADRIEN

Est-ce que la grosse horloge

ici, elle est à l'heure?


HOMME

Oui, elle est à l'heure

parce que c'est réglé d'après

l'horloge atomique au Conseil

national de recherche à Ottawa.


ADRIEN est maintenant à l'Institut des étalons nationaux de mesure.


ADRIEN

Excusez-moi, avez-vous

la bonne heure?


LOUIS MARMET

Oui, ici, tu peux voir l'heure

exacte. Nous sommes

les gardiens de l'heure

officielle au Canada.


ADRIEN

Hou! Louis Marmet,

il est physicien. Il s'occupe

des horloges atomiques.


ADRIEN et LOUIS MARMET entrent dans un local.


LOUIS MARMET

Viens.


ADRIEN

Ho-ho!


LOUIS MARMET

Ça, Adrien, c'est une horloge

atomique. C'est le plus gros

modèle d'horloge qu'on a.


ADRIEN

Mais comment ça marche?


LOUIS MARMET

Pour comprendre l'horloge

atomique, il faut d'abord

comprendre une horloge

grand-père. L'horloge

grand-père garde le temps grâce

À un pendule qui oscille une

fois par seconde et qui est

mis en mouvement par les

engrenages. Dans une horloge

atomique, ce qui sert de

balancier, c'est un atome.


ADRIEN

(S'adressant au public de l'émission)

Un atome, c'est une petite

particule de matière invisible.


LOUIS MARMET

Et ici, c'est des atomes

de césium.


ADRIEN

C'est quoi du césium?


LOUIS MARMET

Le césium, c'est extrait

d'une roche comme celle-ci.

Ça donne un métal légèrement

doré, qui est liquide en fait,

comme ça. Alors ici, ce qu'on a,

c'est un modèle de ce qu'il y a

à l'intérieur de l'horloge

atomique. Et à ce bout-ci, tu

vois la boîte qui contient le

césium. Le césium est propulsé

le long de l'horloge. Quand ça

passe dans la boîte de cuivre,

il est bombardé

par les micro-ondes.


ADRIEN

Un peu comme mon four

À micro-ondes?


LOUIS MARMET

Oui, c'est exactement le même

principe. Les micro-ondes font

osciller les atomes, comme

le balancier de l'horloge

grand-père que tu as

vu osciller. Et ensuite,

les atomes sont détectés par

le détecteur qui va compter

les oscillations. Quand neuf

milliards d'oscillations sont

comptées, ça fait une seconde

de temps.


ADRIEN

Neuf milliards?


LOUIS MARMET

Neuf milliards d'oscillations.


ADRIEN

Pour une seconde!


LOUIS MARMET

En seulement une seconde.

C'est très rapide.

Alors ce que tu vois ici, c'est

l'image produite par une caméra

qui regarde à l'intérieur de

l'horloge atomique. Et à chaque

impulsion, on voit un milliard

d'atomes de césium.

Alors ici, on a des horloges

atomiques qui sont beaucoup

plus petites que la grosse

qu'on vient de voir.


ADRIEN

Puis est-ce qu'elles sont

toutes aussi précises?


LOUIS MARMET

Oui, elles sont plus précises,

même. Mais les horloges qu'on a

ici peuvent perdre

ou gagner une seconde

en dix millions d'années.


ADRIEN

Ah, juste dix millions.


LOUIS MARMET

Ouais, c'est quand même bon.

Mais on en construit une

qui va être encore meilleure,

qui va perdre ou gagner

une seconde dans environ

300 millions d'années.


ADRIEN

Ayoye! Louis, moi, ce que

j'aimerais vraiment savoir,

c'est si ma montre est

À la bonne heure.


LOUIS MARMET

D'accord. Alors je la mets

entre les deux feuilles

d'aluminium ici, ce qui permet

de capter le signal de

ta montre. Maintenant, on a

le nombre pour calculer:

11,636838. Ta montre perd

2,8 secondes par jour.


ADRIEN

Ça fait une minute par mois.


LOUIS MARMET

Oui, exactement.


ADRIEN

C'est pour ça que je suis

en retard à l'école!


ADRIEN marche maintenant dans la rue.


PASSANT

Excuse-moi, t'aurais-tu

l'heure?


ADRIEN

Non... j'ai l'heure exacte.


Transition


Dans son sous-sol, OLIVIER remet en place les objets qui sont tombés de son armoire, puis referme la porte pour tout retenir.


GABRIELLE

Olivier? Ça va nous

prendre des surligneurs

puis un poinçon.


OLIVIER soupire et s'apprête à rouvrir la porte de l'armoire.


À un autre moment, GABRIELLE et TAMARA travaillent sur le projet, alors qu'OLIVIER et ADRIEN jouent à un jeu.


ADRIEN

Ah, trop fort.


TAMARA

Ça veut dire quoi, famélique?


GABRIELLE

Aucune idée.


ADRIEN

Je l'ai presque eu.


TAMARA

(Prenant le dictionnaire que GABRIELLE lui tend)

Merci.


OLIVIER

Yé! Deux à un pour moi.


TAMARA

On vous dérange pas

trop, les gars, j'espère?


GABRIELLE

Je sais pas si vous savez,

les gars, mais on a

presque fini, nous.


ADRIEN

Déjà? Vous avez fait

la recherche sur Internet?


TAMARA

Bien non, la recherche

sur Internet, ça fait partie

de vos tâches.


OLIVIER

Bien non.


GABRIELLE

Bien oui.


ADRIEN

Trois-un!


OLIVIER

C'est pas juste. Vous, vous

avez presque fini puis nous,

il nous reste plein

de travail à faire.


TAMARA

C'est peut-être parce que

vous perdez votre temps.


OLIVIER

Ça a aucun rapport. On

réfléchit pendant qu'on joue.


GABRIELLE

Bien oui!


OLIVIER

En plus, vous êtes super

bonnes pour faire la recherche.


ADRIEN

Oui, si on veut avoir une

bonne note, ce serait mieux que

ce soit vous qui la fassiez.


GABRIELLE

Non, on va tirer au hasard.


TAMARA

Hum.

Ouais.


OLIVIER

J'ai une meilleure idée.

On va jouer une partie de jeu

vidéo puis le perdant va faire

la recherche.


GABRIELLE

Mais au jeu vidéo,

c'est comme évident que

c'est toi qui vas gagner.


TAMARA

Non, non, c'est bon.

J'accepte de relever le défi.


OLIVIER

Ho-ho!


ADRIEN

Hé! Hé!


OLIVIER

Prête?


TAMARA

Prête.


OLIVIER

C'est pas juste.

On recommence la partie.

Le jeu fonctionnait mal.


TAMARA

Essaie pas. T'as perdu parce

que j'ai mieux joué que toi.


OLIVIER

Non! Où j'étais, la caméra

voyait mal mes mouvements.


TAMARA

Comment ça, la caméra

qui voit mal tes mouvements?


ADRIEN

À cause de l'angle.


OLIVIER

Ouais.


TAMARA (Narratrice)

Comment ça fonctionne,

un jeu vidéo sans manette?


VOIX ROBOTIQUE

♪ Là est la question! ♪


TAMARA joue à un jeu vidéo de danse, sans manette.


TAMARA

(S'adressant au public de l'émission)

C'est super tripant,

la nouvelle technologie Kinect.

Mais faut dire qu'il faut être

en forme. Ouf! Je me demande

qui a bien pu penser à ça?


Intertitre :
Bio express!


Des images de PHILIPPE au travail défilent.


TAMARA (Narratrice)

Philippe Baude s'amuse

toujours en travaillant.

Normal, c'est un concepteur

de jeux vidéo. Imaginez, il est

payé pour développer des jeux!

Philippe, c'est un vrai

maniaque de jeux. Il en mange!


PHILIPPE fait semblant de manger un jeu vidéo.


TAMARA

Bonjour, Philippe.


PHILIPPE

Hé! Bonjour, Tamara.


TAMARA

Ça va?


PHILIPPE

Très bien.


TAMARA

Oui. Peux-tu m'expliquer

comment ça fonctionne,

un jeu vidéo sans manette?


PHILIPPE

Écoute, le plus simple, on va

aller regarder, dans la salle

d'à côté, la caméra Kinect.


TAMARA

C'est quoi, la Kinect?


PHILIPPE

La Kinect, en fait, c'est

la caméra de Microsoft qui est

sortie pour la Xbox 360,

qui remplace complètement

les manettes traditionnelles.

Le joueur devient la manette.

La caméra est capable de

détecter tes mouvements et

de les interpréter dans le jeu.


TAMARA

Mais comment elle peut

détecter nos mouvements,

si on les a réussis ou non?


PHILIPPE

Alors il y a plusieurs choses.

Premièrement, ici, c'est comme

lorsqu'on appuie sur une

télécommande, en fait. Ça

envoie un signal, ça projette

une grille infrarouge qui est

comme un nuage de points, qu'on

voit pas du tout à l’œil nu,

qui sont récupérés par la caméra

ici, qui récupère la

profondeur. Et ensuite,

on a ici une caméra vidéo

qui récupère l'image

de ce qui se passe.


MICHAEL JACKSON

(Provenant du jeu vidéo)

♪ They told him

Dont you ever come around here ♪


PHILIPPE

Quand un être humain est devant

la caméra, ça reconstitue

un squelette, donc les jambes,

la colonne vertébrale,

les bras, la tête. Nous, on a

enregistré un danseur donc

on sait exactement tous les

mouvements qu'il faut faire.

Donc ce qu'on fait, c'est que

lorsque le danseur, exemple,

fait ce mouvement-là, on

compare le mouvement du joueur

À ce moment-là. Est-ce que

le joueur est dans la même

position? Est-ce qu'il est en

retard? Est-ce qu'il a fait

À peu près le mouvement?

Et on peut donner des points

pour la danse.


MICHAEL JACKSON

(Provenant du jeu vidéo)

♪ Beat it beat it ♪


TAMARA

Est-ce que la Kinect est

capable de détecter tous

les mouvements que je fais?


PHILIPPE

Alors Kinect est capable de

voir tous les mouvements, oui.

Après, est-ce qu'elle va bien

les comprendre? Pas toujours.

Par exemple, si on regarde ici.

On peut me voir, on voit mon

squelette. On te voit, toi. Sur

les mouvements, comme ça, il y

a pas de souci. Mais si je fais

des mouvements où je rapproche

trop mes bras, je peux voir

que mes bras... Oh, il ne sait

plus où est mon bras droit de

mon bras gauche. Et en fait, il

est en train de tout mélanger.

Par contre, si je suis à une

certaine distance et tout n'est

pas trop près, y a pas de souci.


TAMARA

Dois-tu jouer sur

tes heures de travail?


PHILIPPE

Je joue durant mes heures

de travail énormément à notre

jeu, parce qu'en fait, on doit

tester notre jeu en permanence.

Après, évidemment, chez moi,

je joue aussi à d'autres jeux

pour mon plaisir personnel

et, surtout, pour continuer à

m'enrichir, à regarder ce que

fait la concurrence et être

toujours sur la pointe

de l'actualité.


TAMARA

Comment as-tu commencé

À développer des jeux vidéo?


PHILIPPE

J'ai commencé à faire des jeux

vidéos il y a de ça dix ans.

Et avant ça, évidemment, je

jouais énormément à la maison,

au grand dam de mes parents.

Et mes parents, pendant des

années, me disaient: "Ça serait

bien de trouver un travail

sérieux", quand j'ai commencé

À travailler dans le jeu vidéo.

Et j'ai persévéré

et j'ai bien fait.


TAMARA

L'avenir du jeu vidéo,

ça va être quoi?


PHILIPPE

Ça commence déjà avec Kinect

où il n'y a plus de contrôleur

dans les mains. La prochaine

étape, on va bientôt le voir

arriver, ça va être certainement

avec de la trois dimensions,

sans lunettes, sans

périphérique où les images vont

être en trois dimensions.

Après... on verra bien.


MICHAEL JACKSON

(Provenant du jeu vidéo)

♪ Beat it beat it ♪


TAMARA

Merci, Philippe, ton travail

est vraiment amusant.


PHILIPPE

Merci, Tamara.


Transition


Dans son sous-sol, OLIVIER essaie de sortir un objet de son armoire avec un cintre


OLIVIER

Ah, je l'ai, je l'ai, je

l'ai, je l'ai...

Ouais!

Ah...


TAMARA

Coudonc, ça leur prend

donc bien du temps à

ramener une collation!


GABRIELLE

Ils doivent être en train de

faire pousser des carottes.


TAMARA

Non, peut-être qu'ils nous

préparent une super bonne

collation. Genre des petits

canapés au saumon fumé.


GABRIELLE

Ah oui... Ou encore mieux:

une grosse assiette de fromage

avec du pain.


TAMARA

Non, mieux que ça: des tacos!


GABRIELLE

Ah oui, ça serait vraiment

bon. J'ai tellement faim!

Mais connaissant les gars,

ça risque pas d'arriver.


ADRIEN chantonne.


OLIVIER

Ça me dit absolument rien.


ADRIEN

Voyons, tu dois connaître ça!


OLIVIER

Je connais pas ça.

(Déposant une assiette de crudités presque vide sur la table.)

Tenez, les filles.


TAMARA

Tout ça?!


ADRIEN

Excusez, on parlait puis on a

pas réalisé qu'on a tout mangé.


OLIVIER

Je vais en chercher d'autres.


GABRIELLE

J'espère que ça va être

moins long que tantôt!


ADRIEN

Je cherche le titre d'une

chanson. Vous devez connaître

ça, vous autres...


OLIVIER

(Échappant l'assiette)

Ah!


GABRIELLE

Olivier, est-ce que ça va?


OLIVIER

Oui, oui.


TAMARA

Qu'est-ce qui s'est passé?

T'es tombé?


OLIVIER

Ah, je sais pas. J'ai comme

perdu l'équilibre dans

l'escalier. Je sais pas

pourquoi. Ah...


OLIVIER (Narrateur)

Pourquoi on perd l'équilibre?


VOIX ROBOTIQUE

♪ Là est la question! ♪


OLIVIER

(S'adressant au public de l'émission)

Dans la vie, je suis un gars

assez équilibré. Hum, sauf

sur ma planche de surf. Pour

m'aider à me tenir debout, je

rencontre Nicolas Lefrançois,

instructeur de surf.


OLIVIER est dans un centre de surf intérieur.


OLIVIER

Salut, Nicolas.


NICOLAS

Salut, Olivier.


OLIVIER

J'aurais jamais pensé

faire du surf à l'intérieur.

Comment ça fonctionne?


NICOLAS

En dessous de ça, il y a

un bassin qui a environ cinq

mètres de profondeur. Puis il y

a deux grosses pompes qui sont

vraiment puissantes qui vont

pousser l'eau du bas vers le

haut. La surface sur laquelle

l'eau est poussée, c'est comme

une toile de trampoline un peu.

Fait que ça absorbe une bonne

partie des chocs, mais pas

tous. L'eau est projetée à une

vitesse de 40 kilomètres-heure

sur une épaisseur d'à peu près

huit centimètres. Fait que

c'est très rapide.


NICOLAS

Trois, deux, un.

(Activant le moteur)

Wow!

(S'adressant au public de l'émission)

L'eau de cette vague

artificielle est constamment

recyclée. Première étape:

couché sur la planche.


NICOLAS

Tes hanches, faut absolument

qu'elles soient dans l'eau.

Parce que si tes hanches sont

sur la planche, ça devient

difficile de la manœuvrer.

Faut que tu recules encore

un peu plus sur la planche...

Excellent. On va garder

les coudes avec un angle de

90 degrés puis on va garder

les coudes à l'intérieur

pour monter, pour créer

une résistance dans l'eau.

Je vais te demander de venir

placer tes pieds comme ça, ici.

On garde la tête bien relevée,

les épaules bien, bien hautes.

Parce que si jamais tu te

retrouves avec la tête couchée

comme ça, tu risques d'avaler

pas mal d'eau.


OLIVIER

(S'adressant au public de l'émission)

Deuxième étape: debout

sur la planche.


NICOLAS

Ton pied d'en arrière, tu le

recules le plus possible. Ton

pied d'en avant, tu l'avances

un peu plus large que ta

largeur d'épaules. Tu vas plier

un peu les genoux puis tu vas

mettre 80% de ton poids

en arrière.


OLIVIER

Yeah!


NICOLAS

Yeah!


OLIVIER

(S'adressant au public de l'émission)

Après 22 chutes, je me relève

encore! Pourquoi je tombe

tout le temps en surf?


NICOLAS

Bien, il y a plusieurs

raisons pourquoi tu tombes tout

le temps. Ça peut être que ta

planche est mal positionnée en

dessous de tes pieds. Ça peut

être ton centre de masse aussi

qui est pas bien utilisé.


OLIVIER

C'est quoi un centre de masse?


NICOLAS

Pour bien répondre à

ta question, on va aller voir

Binh An, qui est une journaliste

scientifique bien équilibrée.


OLIVIER

Le centre de masse, c'est,

en quelque sorte, ton centre

d'équilibre. Tout objet a un

centre de masse. Par exemple,

pour ce bâton-là, c'est

l'endroit où tu vas mettre

ton doigt pour que l'objet

reste en équilibre.


NICOLAS

Comme ça. Donc moi aussi,

j'ai un centre de masse?


BINH AN

Oui. Il est à peu près au

niveau du sternum. Et chez les

filles, c'est un peu plus bas,

peut-être à peu près au niveau

du nombril. Parce que

les filles, en général, ont

les hanches plus larges et les

gars, les épaules plus larges.


NICOLAS

Oui, mais rester sur

une planche de surf, c'est

beaucoup plus compliqué.


BINH AN

Oui, c'est que ton point

d'appui, il bouge. Donc

constamment, il faut que

tu rétablisses. En penchant

ton corps, en bougeant tes bras,

tu vas repositionner ton centre

de masse au-dessus du point

d'appui. Quand on est sur terre,

toi et moi, naturellement,

on le fait. Donc par exemple,

ramasse ce crayon-là...

Ah, tu vois? Stop. Tu vois?

Là, tes fesses sont sorties. Ça,

c'est pour garder ton centre de

masse juste au-dessus de tes

pieds, ton point d'appui. Mais

si tu pouvais pas sortir

tes fesses comme ça...


OLIVIER

Ça marche pas du tout.

Bien, merci, Binh An.


BINH AN

Ça me fait plaisir.


OLIVIER

Je retourne à ma planche

maintenant.


BINH AN

Bonne chance.


OLIVIER

(S'adressant au public de l'émission)

Vagues d'Hawaï, me voici!

Bien, merci, Nicolas.

Grâce à ton aide,

j'ai trouvé mon équilibre.


NICOLAS

Ça m'a fait plaisir, Olivier.


OLIVIER

Bye.

(Glissant sur le plancher mouillé)

Oh!


NICOLAS

T'es-tu correct?


OLIVIER

Oui, oui, tout va bien, tout

va bien.

(S'adressant au public de l'émission)

Tellement gênant!


Transition


ADRIEN joue à un jeu vidéo de boxe dans le sous-sol d'OLIVIER.


ADRIEN

Prêt?

Manqué... Manqué... Manqué!

Prends un crochet de droite!

Crochet de gauche!

Crochet de droite!

Mon crochet de gauche!

Whoa! Tu m'as pas vu venir,

hein? Allez, approche,

approche, je t'attends. Tu vas

voir ce que c'est d'affronter

Super Adrien!

(Frappant dans une lampe sur pied, près du téléviseur)

Aïe... aïe...

C'est réaliste,

ce jeu-là! C'est...


ADRIEN, GABRIELLE, TAMARA et OLIVIER travaillent sur le projet.


ADRIEN

(Lisant sur l'écran d'ordinateur)

"Et ce n'est qu'un début. Car

si cette découverte a déjà

changé la face du monde, gageons

qu'elle nous réserve encore bien

des surprises pour l'avenir.

Fin."


TAMARA

Qu'est-ce que t'en penses?


ADRIEN

C'est bon, mais...


TAMARA

Mais quoi?


ADRIEN

Il me semble que notre fin

est un peu plate.


TAMARA

As-tu une meilleure idée?


ADRIEN

On pourrait terminer

avec une blague.


GABRIELLE

Moi, je pense qu'on devrait

mettre plus de photos.


TAMARA

Ou de la musique?


GABRIELLE

De la musique et des photos?


ADRIEN

Puis une blague!


TAMARA

Je ne sais plus, là.


GABRIELLE

Ah, moi non plus.


OLIVIER

Bien, branchez-vous. Parce que

moi, je branche l'imprimante.


Une étincelle se produit lorsqu'OLIVIER branche la fiche.


TAMARA

Ayoye, méchant feu d'artifice!


ADRIEN

Un feu d'artifice, c'est ça

qu'il nous faut. Je vais

terminer notre présentation avec

un feu d'artifice virtuel.


GABRIELLE

Bonne idée!


TAMARA

Oui!


ADRIEN

Et voilà!


TAMARA

Hein! Wow!


OLIVIER

Wow!


GABRIELLE

Cool!


GABRIELLE

Mais attends un peu, wô, wô!

Notre histoire se passe il y a

400 ans, je suis pas sûre

que les feux d'artifice

existaient dans ce temps-là.


ADRIEN

Bien, ils avaient des canons.

Donc de la poudre à canon.

Sûrement que les feux

d'artifice existaient.


TAMARA

C'est vrai. Dans les feux

d'artifice, il y a de la

poudre à canon. Il doit

sûrement il y avoir d'autres

éléments. Quelque chose

qui crée de la couleur.


GABRIELLE (Narratrice)

Comment on crée la couleur

dans les feux d'artifice?


VOIX ROBOTIQUE

♪ Là est la question! ♪


GABRIELLE

(S'adressant au public de l'émission)

Qu'est-ce qui fait qu'un feu

d'artifice est rouge, violet ou

vert? Pour le savoir, nous

aurons besoin de différentes

substances chimiques,

de lunettes de sécurité et de

Yannick, enseignant de chimie.

Salut, Yannick.


GABRIELLE se trouve maintenant dans le laboratoire de YANNICK.


YANNICK

Salut, Gabrielle.


GABRIELLE

Je voudrais savoir: c'est

quoi qui fait les couleurs

dans un feu d'artifice?


YANNICK

Ce sont les substances

chimiques. Voici, Gabrielle:

du chlorure de lithium, sulfate

de cuivre, chlorate de potassium

et du nitrate de sodium.


GABRIELLE

Est-ce que les cristaux bleus

vont faire une lumière bleue

puis les autres,

une lumière blanche?


YANNICK

Mets tes lunettes de sécurité,

on va faire une expérience.


GABRIELLE

OK, cool.


YANNICK

Alors on va rajouter de

l'alcool dans chacun de nos

petits verres de montre, comme

ceci. Quand elle va brûler,

elle va donner son énergie

aux sels qui vont libérer

leur couleur.

(Allumant chacun des verres de montre à l'aide d'une allumette)

Un, deux, trois,

quatre. Maintenant, l'énergie

de l'alcool va être transférée

aux sels. Observe bien.

Quelle couleur que tu vois?


GABRIELLE

C'est rouge.


YANNICK

Celui-là, on va l'activer

À l'aide de la spatule. On a

juste à brasser un peu comme

ça. Regarde ce qui se passe.


GABRIELLE

Ah oui, on voit mieux. Vert.


YANNICK

Le sulfate de cuivre.

Le chlorate de potassium...


GABRIELLE

Oui, c'est mauve.


YANNICK

Puis le nitrate de sodium?


GABRIELLE

Orange.


YANNICK

Alors imagine. Pour faire

des feux d'artifice, on peut

combiner différents sels pour

faire différentes couleurs dans

les pièces pyrotechniques.

Tu prends ta spatule puis

tu t'en vas chercher un autre

produit comme ça...

Puis en le brûlant...

avec des couleurs différentes.


GABRIELLE

Ah, c'est beau!

Là, on a mis le feu aux

substances chimiques avec

une allumette, mais dans le feu

d'artifice, comment ça se passe?


YANNICK

Écoute, il suffit de regarder

ce qu'il y a à l'intérieur

pour mieux comprendre.


GABRIELLE

(S'adressant au public de l'émission)

Un feu d'artifice est composé

d'un tube de carton, d'une

mèche, de poudre à canon

et d'une petite bombe.


YANNICK

Il y a une mèche qu'on va

allumer tout simplement, qui va

permettre d'enflammer la poudre

à canon qui va complètement

exploser. Et comme il y a

énormément de pression, elle va

libérer une petite bombe,

qui est ici. Et cette petite

bombe-là contient une petite

mèche à retardement. Donc

ça va lui prendre du temps

avant d'éclater dans le ciel.

Et quand elle va éclater, elle

est bourrée de poudre à canon.

Donc elle va libérer ensuite

des petites billes comme ceci.

Et ces petites billes-là

contiennent les sels qu'on a

brûlés tantôt pour libérer

la lumière colorée.


GABRIELLE

Mais je suis curieuse de

savoir c'est quoi qui fait le

bang! quand le feu d'artifice

explose.


YANNICK

C'est la même chose que

lorsque tu gonfles un ballon.

Ton ballon va être rempli d'air

très comprimé. Ensuite,

tu prends une aiguille.

Qu'est-ce qui va se passer?

L'air à l'intérieur va prendre

de l'expansion rapidement.

Et c'est à cause de ça

qu'on entend bang!


GABRIELLE

Bon, est-ce qu'on va faire

exploser des feux d'artifice?


YANNICK

Euh, oui, mais pas en dedans.


GABRIELLE

(S'adressant au public de l'émission)

Pour faire exploser un feu

d'artifice, on va avoir besoin

de noirceur, mais surtout d'un

pyrotechnicien professionnel.

Il faut pas faire ça soi-même.


GABRIELLE

(Émerveillée devant les feux d'artifice)

Wow!

Wow, c'est beau!


Intertitre :
Bonne idée!


SUBA

(S'adressant au public de l'émission)

Bonjour, je m'appelle Suba.


AMI

(S'adressant au public de l'émission)

Je m'appelle Ami.


SUBA

(S'adressant au public de l'émission)

Et nous avons créé...


AMI

(S'adressant au public de l'émission)

Un agenda électronique.


Des images d'une expo-sciences défilent.


AMI

(S'adressant au public de l'émission)

Nous, on est des élèves vraiment

désorganisées. Alors on voulait

créer quelque chose qui nous

aiderait à être mieux à l'école.


SUBA

(S'adressant au public de l'expo-sciences)

Avons-nous un devoir à

remettre demain? C'est la

question que les élèves au

secondaire se posent à la fin

de leur journée. Imaginons que

cette feuille est mon devoir

que mon professeur de

mathématique m'a donné.

Il y a l'onglet mathématique.

Donc je l'ouvre, j'insère

le devoir à l'intérieur

des anneaux. On referme...


AMI

(S'adressant au public de l'expo-sciences)

On tourne le carton

mathématique...


SUBA

(S'adressant au public de l'expo-sciences)

Et il y a de la lumière.

On a utilisé ces matériaux-là.


AMI

(S'adressant au public de l'expo-sciences)

On a utilisé la

photorésistance. Elle sert

À capter la lumière de la salle,

À arrêter le courant.

Le potentiomètre; lui, il sert

À ajuste la force du courant.

Et il y a les transistors

qui jouent le rôle d'un

interrupteur.

(S'adressant au public de l'émission)

On est fières que

notre projet marche vraiment.


SUBA

Il y a plusieurs jeunes

qui voulaient notre agenda

électronique. C'est sûr que

si on veut aller plus loin,

on pourrait le vendre.


Transition


TAMARA joue aux fléchettes.


TAMARA

(S'adressant à elle-même)

T'es capable, t'es capable,

Tamara.

OK...

Ah, je suis pas bonne

À ce jeu-là!

Je l'ai eu?! Moi?!

Je... j'ai réussi à tirer.

Je l'ai eu? Moi? Hé, je l'ai eu!

J'ai réussi... Moi! J'ai réussi!

Ouais!


ADRIEN

Ç'a bien été finalement. On a

terminé plus tôt que je pensais.


OLIVIER

Oui. Et on va même avoir

le temps de se faire

un petit tournoi.


TAMARA

Tu vas encore perdre.


OLIVIER

Je suis imbattable à ce jeu.


TAMARA

Ah ouais? C'est ce

qu'on va voir. Prêt?


OLIVIER

Prêt.


TAMARA

Ah non, j'ai pas été

capable de l'arrêter.


TAMARA

Euh, elle est où, la balle?


ADRIEN

Bien, elle doit pas être bien

loin, là. Il me semble qu'elle

est arrivée dans ce coin-là.


OLIVIER

Oubliez ça, c'est pas grave.

J'en ai plein d'autres.


GABRIELLE

OK, elles sont où?


OLIVIER

Hum... sont dans l'armoire.


TAMARA

Moi, j'y vais pas.

On t'encourage.


ADRIEN

Bonne chance!


GABRIELLE

T'es capable, Olivier.


ADRIEN

Tu vas nous manquer.


TAMARA (Narratrice)

Quand Olivier prendra-t-il le

temps de ranger son armoire?


ADRIEN (Narrateur)

Pas aujourd'hui, en tout cas.


GABRIELLE (Narratrice)

Je suis pas sûre

qu'il va le faire, moi.


VOIX ROBOTIQUE

♪ Là est la question! ♪


Début générique de fermeture


Titre :
Là est la question!


GABRIELLE

(S'adressant au public de l'émission)

L'émission est déjà finie.

Mais va sur le site de

Là est la question! si tu veux

revoir l'émission.


OLIVIER

(S'adressant au public de l'émission)

Et plein de vidéos exclusives.


TAMARA

(S'adressant au public de l'émission)

Et plein d'expériences.


ADRIEN

(S'adressant au public de l'émission)

Et un jeu vidéo incroyable.


OLIVIER, GABRIELLE et TAMARA

Pour vrai?


ADRIEN

Bien oui.


VOIX FÉMININE

♪ Là est la question

Là est la question ♪

♪ Là est la question

Là est la question

Là est la question ♪


Fin générique de fermeture

Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Season
  • Category Education

Résultats filtrés par