Universe image Là est la question ! Universe image Là est la question !

Là est la question !

Adrien, Gabrielle, Olivier and Tamara are four friends ranging in age from 12 to 14, who try to find the answers to four questions they ask themselves in their daily lives. They discover, thanks to their colourful and dynamic reporting, that science isn't just about chemical formulas and complicated equations, but rather that it can be found in the most mundane elements of daily life. Showcasing surprising subjects and information, Là est la question! is a scientifically... urban series!

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Zipline

Why is spider web sticky? Are there really clothes made of wood? Is it hard to land a plane? Who invented the pulley? These are the questions that Adrien, Tamara, Gabrielle and Olivier will ask during a zipline outing. To get answers, our adventurous reporters will meet experts in their fields.



Production year: 2012

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

ADRIEN, TAMARA, GABRIELLE et OLIVIER font de l'hébertisme aérien. GABRIELLE s'apprête à traverser une passerelle de cordes entre deux arbres.


TAMARA

Vas-y, Gab! T'es capable!


GABRIELLE

OK... C'est bon.

Un pas... à la fois.

Oh... Oh, je me sens pas

très bien...


OLIVIER

Allez, Gab, respire. Regarde

en avant, puis arrête-toi pas.

T'es capable.


GABRIELLE

Désolée, je sais pas qu'est-ce

qui m'arrive. Ça m'est jamais

arrivé avant. Marcher sur des

fils de métal entre les arbres,

c'est quoi l'idée? On est pas

des écureuils.


ADRIEN

Surtout, faut pas que

tu regardes en bas.


OLIVIER

Non!


GABRIELLE

Oh non! Ah, j'ai le vertige!


Début générique d'ouverture


VOIX FÉMININE

♪ Là est la question

Là est la question

Là est la question

Là est la question

Là est la question ♪♪


Titre :
Là est la question!


Fin générique d'ouverture


GABRIELLE

(Descendant de l'arbre)

J'arrive, j'arrive.


ADRIEN

Ça va?


GABRIELLE

Oui. C'était pas trop long.


ADRIEN

Bien, t'es meilleure à chaque

étape. T'as pris un petit 20

minutes pour parcourir un gros

cinq mètres. Tu t'améliores.

Un peu.


GABRIELLE

Ouais, depuis que je ne

regarde plus en bas,

ça va mieux.


ADRIEN

Je te suggère de pas

regarder en arrière de toi

non plus.


GABRIELLE

Pourquoi? Oh non, une toile

d'araignée! Ark! Ark!


ADRIEN

Bouge pas.


GABRIELLE

Ah, ouache!


ADRIEN

Je trouve juste pas

l'araignée.


GABRIELLE

Ah, ça me chatouille dans

le dos! Enlève-la!


ADRIEN

Je l'ai.


GABRIELLE

Ah, les araignées,

le vertige! Ça pourrait pas

être pire.


ADRIEN

L'araignée est partie, t'as

de moins en moins le vertige,

puis moi, je suis là. C'est pas

si pire que ça, non?


GABRIELLE

Oui, c'est vrai. Oh, wark!


ADRIEN (Narrateur)

Oh... c'est donc bien collant,

une toile d'araignée.

Mais pourquoi ça colle,

une toile d'araignée?


VOIX ROBOTIQUE

♪ Là est la question ♪


ADRIEN

(S'adressant au public de l'émission)

Ouache! C'est vraiment collant.

Pourquoi ça colle, une toile

d'araignée? Je rencontre Michel

Pézolet, chimiste. Il le sait,

lui, pourquoi ça colle.

Enfin, j'espère.


ADRIEN (Narrateur)

Bio express!

Michel est chimiste. Il passe

des heures, des heures,

et des heures penché sur son

microscope. Michel n'aime pas

trop toucher aux araignées,

même après dix ans à les

étudier. Les collègues de

travail de Michel le surnomment

Monsieur Spiderman.


ADRIEN

Bonjour, Michel.


MICHEL

Bonjour, Adrien.


ADRIEN

Dis-moi, pourquoi ça colle,

une toile d'araignée?


MICHEL

Dans la toile d'araignée,

il y a principalement deux types

de fil. Le fil que l'araignée

utilise pour faire les rayons

et le cadre de la toile,

ça s'appelle le fil de trame.

C'est le fil le plus solide

que produit l'araignée.

C'est aussi son fil de survie

lorsqu'elle se laisse descendre

sur son fil. Et après,

l'araignée produit une spirale.

Elle met un enduit collant

À la surface du fil, qui forme

des espèces de petites

gouttelettes. Donc toute cette

partie-là de la toile est

collante. Par contre, le fil de

trame est pas collant du tout.


ADRIEN

Wô! Elles sont grosses,

ces araignées-là. J'espère

qu'elles viennent pas du Canada.

Elles viennent d'où?


MICHEL

Ce sont des nephila clavipes

qui viennent de Floride. Je vais

te montrer l'endroit où on

conserve nos araignées.

Donc c'est une petite pièce

où l'humidité et la température

sont contrôlées. Et on contrôle

également la lumière dans la

pièce. C'est-à-dire qu'il y a

12 heures d'obscurité et

12 heures de lumière,

parce que les araignées

sont surtout actives la nuit.

Et il s'agit de les nourrir

régulièrement en leur donnant

des petits grillons.


ADRIEN

Pourquoi les araignées ont

besoin de mettre de la colle sur

leurs toiles? Je veux dire,

juste la toile toute seule,

ça marcherait quand même.


MICHEL

Ça permet de retenir

l'insecte. Donc l'insecte

qui rentre dans la toile,

finalement, il va se faire

piéger, mais en même temps,

il va rester collé à cause de

ces petites gouttelettes de

colle. Et là, l'araignée a assez

de temps pour le récupérer,

injecter son venin et

éventuellement l'emballer avec

un autre type de soie.

L'araignée colle pas à la toile

parce qu'elle a au bout de ses

pattes des milliers de petits

poils qui font que la surface

de contact avec la toile,

finalement, est très faible.

Il y a aussi, sur ces petits

poils, une substance un peu

comme le téflon. C'est

un antiadhésif. La colle va

moins bien coller sur ces

petits poils-là. La soie

d'araignée, il y a aucune autre

fibre naturelle ou fibre

synthétique qui a des

propriétés équivalentes. C'est

une fibre qui est aussi

résistante que l'acier. Si

on prenait un fil d'acier d'un

même diamètre que le fil

d'araignée, ils vont se briser

À la même force. Mais la soie

est six fois plus légère que

l'acier. La soie d'araignée est

également extensible. On

pourrait l'utiliser comme

matériau dans des vestes

pare-balles par exemple,

vu que la soie d'araignée peut

absorber beaucoup d'énergie.

Mais également dans le domaine

médical, des tendons de

remplacement, pour des fils

de suture pour la

microchirurgie. Faut pas oublier

que la soie d'araignée, c'est

également biodégradable.


ADRIEN

Est-ce qu'on peut élever

des araignées pour utiliser

leur soie?


MICHEL

Malheureusement, non.

Les araignées produisent très

peu de soie. En 1710, il y avait

eu une étude commandée par

l'Académie des sciences en

France et Réaumur a à ce

moment-là démontré que ça

prenait 663 000 araignées

pour produire une livre de soie.

Donc, du point de vue

commercial, ça serait pas très

rentable de faire de l'élevage

de soie d'araignée.


ADRIEN

C'est vrai que ça colle, hein.


MICHEL

Je te l'avais dit

que c'était collant.


ADRIEN

Merci beaucoup, Michel.


MICHEL

Plaisir.

(Transition)


GABRIELLE

(S'adressant au public de l'émission)

Je comprends pas pourquoi

moi, j'ai le vertige

aujourd'hui. Ça m'est jamais

arrivé avant. J'ai déjà fait

du parapente, du trapèze.

C'était beaucoup plus haut.

En plus, je suis attachée,

je peux même pas tomber.

Puis en plus, me semble que

d'habitude, j'ai de l'équilibre.


Des images de GABRIELLE en train de trébucher défilent.


GABRIELLE

Je comprends pas.


TAMARA et OLIVIER marchent dans un sentier.


TAMARA

Oh, on est arrivés

au prochain parcours!


OLIVIER

Regarde, c'est un code jaune!


TAMARA

C'est une tyrolienne!


OLIVIER

On va pouvoir utiliser notre

poulie pour se laisser glisser.


TAMARA

Yé!


OLIVIER

Bon, bien, j'y vais?


TAMARA

Attends, attends. Quand on

se laisse glisser, on fait

un drôle de cri, OK?


OLIVIER

OK.


TAMARA

OK!


OLIVIER fait un cri de Tarzan en glissant.


TAMARA

Wou!


OLIVIER

Trop cool!


TAMARA

Attends, j'arrive bientôt!


OLIVIER

OK, attends!


TAMARA

Quel cri je pourrais faire?


OLIVIER

Wou!


TAMARA

J'arrive!

Wou!


OLIVIER

T'as copié mon cri.


TAMARA

Je ne faisais pas le cri de

Tarzan, je faisais celui de

Jane, la femme de Tarzan,

tu sauras.


OLIVIER

Bon, si tu le dis.


TAMARA

C'est tellement cool

de se laisser glisser.


OLIVIER

Tarzan aurait été jaloux

de nos poulies.


TAMARA

Hé, mais qui a inventé

les poulies?


OLIVIER

Sûrement pas Tarzan!


GABRIELLE (Narratrice)

Mais qui a inventé la poulie?


VOIX ROBOTIQUE

♪ Là est la question ♪


GABRIELLE

​[S'adressant au public de l'émission]

Pour tout savoir sur les

poulies, nous aurons évidemment

besoin d'une poulie, d'une

corde à linge et de Stéphane

Brouillard, communicateur

scientifique. Salut, Stéphane.


GABRIELLE se trouve dans un laboratoire en compagnie de STÉPHANE.


STÉPHANE

Salut, Gabrielle.


GABRIELLE

Moi, j'aimerais ça savoir

qui a inventé la poulie.


STÉPHANE

Bien, l'inventeur de la

poulie, malheureusement,

on le connaît pas vraiment.

Ce qu'on sait par exemple,

c'est qu'il y a un personnage de

la Grèce antique, qui s'appelle

Archimède, qui a vérifié

les principales fonctions

de la poulie puis qui a vraiment

installé des systèmes puis

réfléchi aux grands principes

de la poulie. Mais il y a

plusieurs façons de s'en servir,

justement, de la poulie. Comme

par exemple ici, on a un système

qui va te permettre tout

simplement de déplacer

une charge.


GABRIELLE

Une corde à linge.


STÉPHANE

Exactement, une corde à linge.

Dans ce cas-ci, t'as pas besoin

de forcer vraiment. Mais le

fait qu'il y ait des poulies de

chaque côté, leur seule

fonction vraiment, à ces

poulies-là, c'est d'éliminer

le frottement. Mais est-ce que

tu connais d'autres façons

d'utiliser des poulies?


GABRIELLE

Oui, pour monter des objets

dans les airs.


STÉPHANE

Exactement. Mais dans ce

cas-là, si on veut vraiment

soulever une charge, faut juste

modifier l'installation.


GABRIELLE

(S'adressant au public de l'émission)

Pour la suite de l'expérience,

nous aurons besoin de poids,

d'un dynamomètre

et de mes muscles.


STÉPHANE

Donc on va installer

un crochet. Puis là, on est

arrivé à l'installation de

la poulie... Oui, c'est bon.

Parfait comme ça. Tu vas placer

la corde. Tu peux l'insérer

dans l'enroulement. On va

essayer de mesurer la force que

ça te prend sans poulie,

puis après ça on va l'installer

avec une poulie.


GABRIELLE

OK.


STÉPHANE

Pour ça, on va utiliser

un outil de mesure qui est

celui-là. C'est pas

un thermomètre, c'est pas

un baromètre, c'est

un dynamomètre.


GABRIELLE

OK.


STÉPHANE

OK? Et on mesure ça avec une

unité de mesure qu'on appelle le

newton, du nom d'Isaac Newton,

qui a fait plein d'expériences

sur la gravité puis tout ça.

Tu vas soulever ta charge.


GABRIELLE

Oh, c'est lourd.

Euh... 23.


STÉPHANE

Vingt-trois newtons. Alors là,

on va utiliser le système de

poulie. On va installer... Oui,

on l'accroche au bout de la

corde. Tu vas tirer ici.

Vas-y.


GABRIELLE

Euh... 23 aussi.


STÉPHANE

Donc il y a rien qui a

changé. Pour que ça t'aide

vraiment, faut juste ajouter...

plus de poulies. Oui. Et là,

on va faire ce qu'on appelle

un palan. Donc pour ça, il va

falloir que la corde passe

dans une poulie. Alors on va

passer la corde dans une

deuxième poulie. Moi, je vais

mettre un point d'ancrage en

haut complètement. Vas-y.

Tu l'installes.


GABRIELLE

OK. Je tire.

Hé, ça a baissé. Juste 13.

Et si on utilisait plusieurs

poulies, ça serait plus facile.


STÉPHANE

Plus le nombre de poulies

est important, toujours

installées de la bonne façon

par exemple, moins ça va

te demander d'efforts.


GABRIELLE

Alors on pourrait déplacer

quelque chose de très,

très gros?


STÉPHANE

Oh oui, de très, très gros.


GABRIELLE

Maintenant, on aura besoin

de plusieurs poulies

et d'une voiture.


GABRIELLE se trouve dans un stationnement en compagnie de STÉPHANE.


STÉPHANE

Bon, Gabrielle, pour déplacer

une voiture sans trop

d'efforts, on va avoir besoin de

quatre poulies. Alors je vais te

demander d'en installer deux

directement sur la voiture.

Puis les deux autres, on va les

installer complètement de

l'autre côté sur l'anneau

de la chaîne. Et là, on va

enfiler la corde. Donc vas-y,

je vais te suivre. Tu la passes

dans une première poulie et on

va s'en aller de l'autre côté.


GABRIELLE

OK.


STÉPHANE

Dernière chose qu'on va faire,

Gabrielle, avec ta corde, c'est

qu'on va l'attacher à l'auto.

Donc c'est le dernier raccord,

le dernier lien. OK,

t'es prête, Gabrielle?


GABRIELLE

Oui!


STÉPHANE

Attention, à mon signal.

Dans trois, deux, un, tire!


GABRIELLE

Hé! Je suis capable

de tirer une voiture!


STÉPHANE

Quelle force incroyable!

Bravo, Gabrielle!


GABRIELLE

Wow!


STÉPHANE

D'une main!


GABRIELLE

(S'adressant au public de l'émission)

C'est génial, tout ce qu'on

peut faire avec une poulie.

On peut même sauver de

l'essence. Faudrait commencer

À se dépêcher, Stéphane,

parce que je vais arriver

en retard.


STÉPHANE tire la voiture.


STÉPHANE

Pas de problème!


Intertitre :
Bonne idée!


GABRIEL

Je m'appelle Gabriel.


MARC-ANTOINE

Je m'appelle Marc-Antoine.


GABRIEL

Et on a inventé un robot...


MARC-ANTOINE

Chasseur de météorites.


GABRIEL et MARC-ANTOINE présentent leur prototype lors d'une expo-sciences.


GABRIEL

En fait, notre robot s'appelle

le CMx2000. CM pour chasseur

de météorites, x2000 parce que

ça faisait robot. 95% des

météorites qui vont atteindre

le sol de la Terre vont

contenir soit un alliage

de fer et de nickel,

soit du fer ou du nickel.


MARC-ANTOINE

Il y a les détecteurs de métal

sur le robot.


GABRIEL

Quand il y a un obstacle,

il faut qu'on les lève parce que

sinon, ils vont s'abîmer,

puis ils sont très fragiles.


MARC-ANTOINE

Ensuite, à l'arrière, il y a

un petit convoyeur qui est comme

une chenille de bulldozer,

et on dépose des petites

balises avec un poids puis

un ballon à l'hélium. Puis

à chaque fois qu'il y a une

détection de métal, le petit

convoyeur laisse tomber

une balise à la fois. Nous,

notre but, c'est de pouvoir

contrôler le robot à distance.

La caméra est sur un cerveau.

C'est le microcontrôleur qui

est juste ici. Donc elle va

faire ce mouvement-là

jusqu'à l'infini tant qu'il y a

une source de courant.

Commercialiser le robot,

bien, pourquoi pas?


Transition


ADRIEN

(S'adressant au public de l'émission)

Gabrielle est tellement lente.

Non, mais à un moment donné,

je me suis presque endormi

sur la plateforme.


Début retour en arrière


GABRIELLE traverse une passerelle de parcours aérien. Alors qu'ADRIEN ronfle.


GABRIELLE

Adrien? Est-ce que t'as

entendu ça? On aurait dit

un ours.

Adrien, j'ai peur. Adrien!


Fin retour en arrière


ADRIEN

C'est devenu dangereux.


GABRIELLE et TAMARA marchent dans un sentier.


TAMARA

Il était vraiment cool,

ce parcours-là. On en fait

un autre?


GABRIELLE

Bien oui. En plus, je n'ai

presque plus le vertige.


TAMARA

Je suis vraiment fière

de toi, Gab.


GABRIELLE

Les fils de métal,

ça abîme pas les arbres?


TAMARA

Non, je pense pas. Regarde,

le fil de métal serre pas

l'arbre directement. Contente,

madame Je-veux-sauver-tous-

les-arbres-de-la-planète?


GABRIELLE

Fiou, je me sens moins mal.


TAMARA

Et en plus, les plates-formes

sont même pas clouées

à l'arbre. C'est des tiges qui

coincent deux poutres de bois

à chaque côté de l'arbre et ça

fait un point de pression.


GABRIELLE

Ah, bien c'est cool. Au moins,

ils font attention

aux arbres. ici.


TAMARA

Oui, tu sais, ils les coupent

pas pour faire du papier,

des meubles, du carton--


GABRIELLE

Ou des vêtements.


TAMARA

Des vêtements?


GABRIELLE

Hum-hum.


TAMARA

Je pense pas qu'on peut faire

des vêtements avec du bois.


GABRIELLE

Bien oui, ça existe.


TAMARA

Ça doit pas être

très confortable.


GABRIELLE

Bien oui, c'est super confo.

Regarde mon étiquette.

Le chandail que je porte

en ce moment est fait

en fibre de bois.


TAMARA

100% viscose?

C'est quoi, ça, de la viscose?

C'est pas marqué 100% bois.


GABRIELLE

Je sais pas.


TAMARA (Narratrice)

Est-ce que ça existe,

des vêtements faits

À partir de bois?


VOIX ROBOTIQUE

♪ Là est la question ♪


TAMARA

(S'adressant au public de l'émission)

Tout le monde sait que

les vêtements, ça pousse pas

dans les arbres et que

les chaussettes, c'est pas fait

en bois. Erreur! Nous allons

découvrir dans une usine que le

bois peut se transformer en

tissu. Suivez-moi.


TAMARA

Bonjour, Steve.


STEVE

Allô, Tamara.


TAMARA

Dis-moi, est-ce que c'est

vrai qu'on peut faire du

tissu avec du bois?


STEVE

Oui, effectivement. On fait de

la pâte cellulosique, qu'on

appelle, qui est utilisée

dans le processus de

fabrication du tissu.


TAMARA

(S'adressant au public de l'émission)

Steve Fréchette est directeur

de production dans une usine

qui produit de la viscose

À partir de fibre de bois.

C'est à partir de la viscose

qu'on tisse des fibres qui

permettent la fabrication

du tissu.

(S'adressant à STEVE)

Comment est-ce qu'on fabrique

de la pâte cellulosique?


STEVE

Ça se déroule en plusieurs

étapes. Ici, on est à l'étape de

la transformation du bois.

Ultimement, ce qu'on veut aller

rechercher, c'est la cellulose

qui est une des composantes

principales du bois. Fait que

ici, ce qu'on fait, c'est qu'on

enlève l'écorce de sur les

billes. parce que l'écorce nous

sert pas à fabriquer la pâte.

Elle va être récupérée pour

faire de l'énergie, qui va

faire de la vapeur pour le

reste de l'usine. Ensuite de

ça, on va aller vers une

déchiqueteuse qui va nous

permettre d'avoir

des copeaux de bois.


TAMARA

Ça, c'est les fameux copeaux?


STEVE

Exactement. Ça, c'est la

matière première qui va être

utilisée pour faire la cuisson.

Ces copeaux-là, la prochaine

étape, c'est qu'ils vont être

tamisés pour enlever les gros

copeaux. On veut avoir des

copeaux qui sont de la même

dimension pour avoir une

cuisson uniforme. Fait que tu

vois la pile qui est en arrière

de toi? Bien, on en a à peu près

pour sept jours d'opération

seulement. Fait que ça donne

une petite idée de la quantité

de bois qu'on consomme

par jour ici à l'usine pour

fabriquer la pâte.


TAMARA

(S'adressant au public de l'émission)

Wow! Je me demande combien

de petits bas cette montagne

pourrait produire.


STEVE

On va rentrer dans

le bâtiment qui est le

département de la cuisson.


TAMARA

OK.


STEVE

Dans le bois, il y a trois

matières principales: t'as la

lignine, t'as les hémicelluloses

puis t'as la cellulose. Nous,

ce qu'on veut garder dans

la pâte cellulosique, c'est

strictement la cellulose. Fait

que la première étape qu'on va

faire, ça va être d'enlever

les hémicelluloses en ajoutant

de la vapeur avec les copeaux

dans des gros réservoirs comme

tu peux voir en arrière de toi,

qui sont pressurisés à très

haute température. Ça ressemble

un peu à un presto en cuisine,

si on veut.


TAMARA

(S'adressant au public de l'émission)

Derrière moi, c'est le plus

gros chaudron que j'ai jamais

vu. Vingt mètres de haut.

Hé, ça, c'est du chaudron!


STEVE

Dans ce vaisseau-là,

tu rentres avec des copeaux.

Et quand tu sors, t'as une pâte

brune qui contient

principalement de la cellulose.

Une fois que la pâte a été

tamisée, elle s'en vient ici

dans le département du

blanchiment. Ça permet de

prendre la pâte brune, comme

tu vois ici, tu peux y toucher.

Puis ça, ça va l'emmener,

cette pâte-là, à un degré ici de

brillance qui est beaucoup plus

élevé. Tu vois? Fait que ça,

c'est le produit fini à la

sortie du blanchiment.

Ici, après le blanchiment, on

arrive à l'étape de la machine

À pâte. On veut la sécher

et on va faire la mise

en feuilles.


TAMARA

Steve, c'est ça,

notre produit final?


STEVE

Oui, ça, c'est de la pâte

cellulosique. Cette pâte-là,

elle, elle va être expédiée

en Chine où nos clients

sont présentement.

À travers un procédé chimique,

ils vont remettre ça en

solution, ils vont faire

des filaments, ils vont faire

de la teinture et ensuite de

ça, on peut faire les vêtements

À partir de cette pâte-là.


TAMARA

Bien, merci beaucoup, Steve.


STEVE

Ça m'a fait plaisir.


TAMARA

(S'adressant au public de l'émission)

Un avantage des chaussettes

faites en fibre de bois, c'est

que... elles flottent. On sait

jamais quand ça peut

être utile.


Intertitre :
La question Web!


ADRIEN

(S'adressant au public de l'émission)

Un internaute nous demande:

"Comment un grain de maïs

devient-il du pop-corn?"


GABRIELLE

Tu peux répondre, Adrien.


ADRIEN

Euh... non. Vas-y, toi.

(S'adressant au public de l'émission)

OK. Euh... le pop-corn vient

tout simplement d'un grain de

maïs sec que l'on fait éclater.

À l'extérieur, le grain de maïs

est recouvert d'une enveloppe,

mais à l'intérieur, même s'il a

l'air bien sec, il reste quand

même une petite quantité d'eau.


GABRIELLE

(S'adressant au public de l'émission)

Quand on fait chauffer le

grain, l'eau à l'intérieur

devient de la vapeur. Elle fait

gonfler le grain et...

Je pense que ça serait plus

facile à expliquer avec

une démonstration.


ADRIEN

Bonne idée. J'ai encore faim.

OK. Non, j'ai moins faim.


GABRIELLE

(S'adressant au public de l'émission)

Supposons que le ballon,

c'est un grain de pop-corn.

La vapeur crée une pression

À l'intérieur du grain jusqu'à

ce que ça le fasse éclater.


ADRIEN souffle un ballon jusqu'à ce qu'il éclate.


ADRIEN

Pas super appétissant...


GABRIELLE

Oh, ça, c'est mieux.


ADRIEN

Oh, oui!


GABRIELLE et ADRIEN

Hum...


Transition


TAMARA

Les parcours aériens, c'est

la meilleure activité au monde.

J'en fais chaque année. Tout

le monde me connaît ici.

Salut!


VOIX MASCULINE

Hé, salut, Tamara.


TAMARA

Allô.


VOIX FÉMININE

Allô, Tam!


TAMARA

Salut! Ce que je préfère,

c'est les tyroliennes, et

surtout atterrir dans le sable.

Je suis une des meilleures

pour l'atterrissage, mais

je donne mes trucs à personne,

surtout pas aux gars.

Hum... c'est le vent du sud.

Ils ont aucune chance.


OLIVIER et ADRIEN sont sur une plate-forme accrochée à un arbre.


OLIVIER

Wô!

C'est vraiment haut, hein?

Faudrait pas avoir le vertige.


ADRIEN

Oh, non!

Les filles nous attendent en bas

de la piste d'atterrissage.


OLIVIER

Ha, ha! T'imagines, si on

manque notre atterrissage?

La honte!


ADRIEN

J'ai une idée. Mets tes

pantalons dans tes bas pour être

plus aérodynamique.


OLIVIER

Bien oui! Comment j'y ai pas

pensé avant?

Bon.


ADRIEN

Bon vol, capitaine, et bonne

chance pour l'atterrissage.


OLIVIER

Merci, mon commandant.

Je ferai de mon mieux.

Wouhou!


OLIVIER glisse suspendu au câble.


OLIVIER

Adrien, je suis en arrière,

comment je fais?!


OLIVIER atterrit brusquement,


ADRIEN

Ouch! Aïe! Une chance que

c'était juste du sable.


OLIVIER

J'en ai plein dans les pieds.


ADRIEN

Oh! Ah! Non, non!


OLIVIER (Narrateur)

Comment on fait pour contrôler

son atterrissage?


VOIX ROBOTIQUE

♪ Là est la question ♪


OLIVIER

(S'adressant au public de l'émission)

Allez-vous me croire si je vous

dis qu'aujourd'hui, je vais

piloter un avion Airbus 330,

que ça va brasser et que

même à ça, je vais réussir

À l'atterrir en douceur

À l'aéroport Pearson? J'ai

un rendez-vous avec Éric

Vernier, ingénieur. Éric,

est-ce que c'est difficile

d'atterrir un avion?


ÉRIC

Bien, l'atterrissage, c'est

quand même l'une des manœuvres

les plus critiques lors

d'un vol d'avion.


OLIVIER

Comment est-ce que les pilotes

font pour apprendre à atterrir?


ÉRIC

Pour devenir pilote d'avion,

il faut beaucoup d'heures

de pratique. Par exemple, ici,

on a un simulateur de vol de

Airbus 330. Donc tout est

exactement identique à un vrai

avion. Est-ce que ça te

tenterait de piloter un peu

le simulateur?


OLIVIER

Bien oui, c'est sûr! Comme

je vous l'avais dit, je vais

piloter l'Airbus 330. Regardez

ça, il a tout plein de boutons,

c'est incroyable, toutes sortes

de manettes.


ÉRIC

Mets les manettes à pleine

puissance.

À 130, tu tires vers toi pour

faire décoller l'avion.

Vas-y, tire. Vas-y...

Wô!

C'est la queue de l'avion

qui a touché le sol.


OLIVIER

Oh, OK. À quoi ça sert,

un simulateur de vol?


ÉRIC

Un simulateur de vol comme

celui-là sert à entraîner les

pilotes à faire face à toutes

les situations d'urgence qui

peuvent arriver lors d'un vol.

Plus il y a d'entraînement avec

le pilote, plus il va y avoir

des chances de sauver des vies.

Alors pour l'atterrissage,

Olivier, faut faire en sorte

que les petits diamants ici

soient bien centrés avec

la ligne jaune. Je te laisse

les contrôles.

Vas-y, tire, tire.

Excellent.


OLIVIER

Un simulateur de vol comme

celui-là, ça peut simuler comme

quels types d'événements?


ÉRIC

On met énormément d'emphase

sur les problèmes qui peuvent

arriver dans le cockpit. Alors

on a environ jusqu'à 200

malfonctions qu'on peut mettre.

On peut mettre aussi

un environnement, une tempête,

des turbulences, des choses

comme ça qui peuvent affecter

le pilote. On va mettre une

malfonction de moteur en feu

sur le moteur numéro deux.


OLIVIER

OK... Oh!


ÉRIC

Moteur numéro deux en feu.

Il faut mettre le levier de

puissance au minimum, faut

fermer le robinet moteur

et... vas-y. Sur le moteur

numéro deux. Voilà.

Je te donne les contrôles.


OLIVIER

Vraiment, là, atterrir, c'est

beaucoup de minutie puis

vraiment, faut être parfait.

C'est quoi les différences entre

un jeu vidéo comme de vol ou une

simulation comme celle-là?


ÉRIC

Un simulateur de vol, c'est

vraiment pas un jeu. Puis

je te dirais, une des choses

principales comme différence,

c'est qu'un simulateur de vol

est certifié par une autorité

gouvernementale.

Par exemple, au Canada,

c'est Transport Canada.


OLIVIER

OK. Ça bouge exactement comme

un avion. Éric, comment ça

fonctionne, ce simulateur-là?


ÉRIC

Comme tu vois, ici, en dessous

du simulateur, on a six vérins

hydrauliques. On peut bouger

de haut en bas, de droite

À gauche, en avant

puis en arrière.


OLIVIER

Ah, OK!


ÉRIC

Donc on a un tangage,

un roulis puis on a le lacet.


OLIVIER

OK. Bien merci pour tout,

Éric, c'était vraiment amusant.


ÉRIC

Ça m'a fait plaisir.

Puis pour terminer, ça te

tente-tu de faire un petit tour

en Floride?


OLIVIER

Bien oui, on y va.

(S'adressant au public de l'émission)

Allez-vous

me croire maintenant si je vous

dis que j'ai fait atterrir

un avion Airbus 330 avec

un moteur en feu?


Transition


OLIVIER

Ce que j'aime faire dans les

parcours, c'est de leur faire

peur. Quand je termine

un parcours, je m'en vais me

cacher derrière un arbre.

Puis quand ils passent proche

de l'arbre...


Début retour en arrière


OLIVIER est caché derrière un arbre.


OLIVIER

Bou!


ADRIEN

Ah...


OLIVIER

Yeah! Bou!


TAMARA

Ah...


OLIVIER

Ha, ha!


GABRIELLE

Salut, Olivier.


OLIVIER

Hein? Je les ai à chaque fois.


ADRIEN, TAMARA et GABRIELLE

Bou!


OLIVIER

Ah! Wô! J'ai pas eu peur.

Je faisais semblant.


ADRIEN, TAMARA, GABRIELLE et OLIVIER marchent maintenant dans les sentiers d'hébertisme.


OLIVIER

La grande tyrolienne, c'était

vraiment le plus trippant.


ADRIEN

Et le plus salissant.


GABRIELLE

Ça avait l'air pas mal

compliqué, votre atterrissage.


TAMARA

Non, c'était drôle quand

vous étiez de reculons.


GABRIELLE

Ouais.


ADRIEN enlève son soulier et le vide de sable alors que les autres s'exclament.


ADRIEN

Tu trouves ça drôle, hein?

Enlève donc ton soulier.


TAMARA

En tout cas, moi, je suis

vraiment fière de Gabrielle,

parce qu'elle a vaincu sa peur

et a fait le meilleur

atterrissage.


GABRIELLE

Je suis contente d'être venue

ici, finalement. J'ai une idée

pour la fin de semaine

prochaine. On pourrait aller

voir la Tour CN à Toronto.

On peut faire le tour de la

boule en haut à pied suspendu

par un harnais dans le vide.

Qui veut venir?


ADRIEN, TAMARA, et OLIVIER

Quoi?


ADRIEN

Est-ce que tu nous niaises?

Tu le ferais pour vrai?


GABRIELLE

Bien, moi, j'irais avec vous.

Sauf si vous avez trop peur.


TAMARA

C'est elle qui a dit ça?


OLIVIER

N'importe quoi!


ADRIEN

Qu'est-ce que tu veux?

C'est comme ça.


TAMARA (Narratrice)

Est-ce que Gabrielle a

vraiment vaincu son vertige?


OLIVIER (Narrateur)

C'est impossible,

elle fait semblant.


ADRIEN (Narrateur)

J'ai l'impression

qu'elle nous cache

quelque chose.


TAMARA (Narratrice)

Si elle est sérieuse,

c'est vraiment mon idole.


Début générique de fermeture


VOIX ROBOTIQUE

♪ Là est la question ♪


GABRIELLE

(S'adressant au public de l'émission)

Vous avez envie de prolonger

l'aventure Là est la question?


ADRIEN

(S'adressant au public de l'émission)

À moins que vous ayez

trop le vertige.


GABRIELLE

(S'adressant au public de l'émission)

Alors venez faire un tour

sur notre site web.


ADRIEN

(S'adressant au public de l'émission)

Mais si vous avez trop le

vertige, vous êtes pas obligés.

Vous avez juste à la dire à vos

amis que vous avez trop le

vertige et ils vont comprendre.


GABRIELLE

Quoi?


ADRIEN

Non, j'ai rien dit.


GABRIELLE

Oui, c'est ça.

(S'adressant au public de l'émission)

En tout cas,

si vous avez encore soif

d'aventure, il y a plein de

nouveautés à découvrir

sur le site.


VOIX FÉMININE

♪ Là est la question

Là est la question

Là est la question ♪♪


Fin générique de fermeture

Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Season
  • Category Education

Résultats filtrés par