Universe image Là est la question ! Universe image Là est la question !

Là est la question !

Adrien, Gabrielle, Olivier and Tamara are four friends ranging in age from 12 to 14, who try to find the answers to four questions they ask themselves in their daily lives. They discover, thanks to their colourful and dynamic reporting, that science isn't just about chemical formulas and complicated equations, but rather that it can be found in the most mundane elements of daily life. Showcasing surprising subjects and information, Là est la question! is a scientifically... urban series!

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Baseball

What good are sports protectors? Why do certain cheeses smell stronger than others? Why are there two propellers on an helicopter? Why do super balls bounce so much? These are the questions that Olivier and Adrien will ask during their baseball game, with both being cheered on to victory by Tamara and Gabrielle! Each will head directly to the source: a hospital, a factory, a helicopter and a chemistry lab to meet experts who will have the answers!



Production year: 2012

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

OLIVIER et ADRIEN sont couchés sur un terrain de base-ball.


OLIVIER

Hé, Adrien, tu vois le nuage

là-bas? Ça ressemble au

trophée qu'on va gagner.


GABRIELLE

Les gars, vous devriez pas

être en train de vous

réchauffer un peu?


TAMARA

Ou de vous pratiquer pour

être vraiment prêts?


OLIVIER

Pas besoin! C'est sûr

qu'on gagne.


TAMARA

Ah oui?


ADRIEN

Ouais, toute l'équipe adverse

est frappée par la gastro.


GABRIELLE

Hein? T'es sûr?


OLIVIER

Très sûr.


ADRIEN

J'ai vu leur lanceur, hier,

il était tout vert!


OLIVIER

Tout vert! Ha! Ha! Ha!


ADRIEN

Il m'a dit que tout le reste

de l'équipe était dans le même

état. Ha! Ha! Ha!


TAMARA

Pourtant, ils ont l'air

en pleine forme.


ENTRAÎNEUR

Envoye les gars! Vite!


OLIVIER

Hé! Ils nous ont menti!


ENTRAÎNEUR

Vas-y, envoye, envoye!


ADRIEN

C'est pas juste.


Début générique d'ouverture


VOIX FÉMININE

♪ Là est la question

Là est la question

Là est la question

Là est la question

Là est la question ♪♪


Titre :
Là est la question!


Fin générique d'ouverture


ADRIEN

Concentre-toi un petit peu,

Olivier!


OLIVIER

C'est pas avec tes lancers

tout croches qu'on va gagner

quelque chose.


GABRIELLE

Les gars, vous êtes beaucoup

trop nerveux.


TAMARA

On va vous aider

à rester calmes.


ADRIEN

Ouais. On respire lentement.

Et voilà.


TAMARA

Ou mieux, vous contractez vos

muscles fort fort fort et vous

poussez un grand cri.


OLIVIER

Comme ça?


ADRIEN

Bon bien moi, je me sens

vraiment mieux.


OLIVIER

Ouais, ouais. Ah, je suis tout

relax. Merci beaucoup,

les filles.


ADRIEN

C'est fabuleux. Bye.


OLIVIER

Bye.


TAMARA

À tantôt.


OLIVIER

Bon. Vite, Adrien,

on a juste le temps de frapper

quelques balles.


ADRIEN

Tu mets pas ton casque?

Si je t'assomme pendant la

pratique, tu seras pas très

utile pendant le match.


OLIVIER

Ouais... mais tu penses

vraiment qu'un petit casque

de plastique va changer

grand-chose?


ADRIEN

Je sais pas, mais en tout cas,

moi, je vais le mettre; ça va

me protéger des moustiques.


ADRIEN (Narrateur)

À quoi ça sert de porter

des protections lorsqu'on

fait du sport?


VOIX ROBOTIQUE

♪ Là est la question ♪


ADRIEN

(S'adressant au public de l'émission)

Pour savoir si c'est dangereux

de pratiquer un sport sans

équipement, je vous propose

un petit test.


ADRIEN et son double sont sur un terrain de football.


DOUBLE D'ADRIEN

Moi...


ADRIEN

(S'adressant au public de l'émission)

Et moi, on va traverser

l'équipe adverse pour aller

marquer un toucher. T'es prêt?


DOUBLE D'ADRIEN

Je suis pas sûr, non.


DOUBLE D'ADRIEN revient avec des béquilles.


ADRIEN

OK. Hut! Hut! Hut!

Tiens. Tu vois que c'est

important de bien se protéger.

Viens avec moi, on va voir

François Prince, kinésiologue.

François est kinésiologue.

Il sait très bien ce qu'est...


ADRIEN (Narrateur)

Bio express!

François Prince n'a pas la tête

dure. C'est pour ça qu'il la

protège. Croyez-le ou non,

au cours de sa carrière de

sportif, François s'est fait

juste une petite foulure

à la cheville.

Ah...

Bon, François, dis-moi,

dans la vie, ça fait quoi

un kinésiologue?


FRANÇOIS

C'est un professionnel de la

santé. On connaît tous les

muscles du corps, tous les

mouvements du corps, toute la

mécanique du corps. On évalue

la condition physique.

On prépare des plans

d'entraînement pour atteindre

des objectifs.


ADRIEN

Est-ce qu'il y a des

kinésiologues juste dans

le monde du sport?


FRANÇOIS

Non. Les kinésiologues peuvent

travailler dans les hôpitaux.

Il y en a aussi dans toutes

les grandes entreprises

canadiennes qui travaillent avec

les personnes qui sont au

boulot pour les inciter à faire

de l'activité physique.


ADRIEN

Puis c'est quoi le rapport

entre un kinésiologue

puis l'équipement qu'on a

en ce moment?


FRANÇOIS

Dans la formation de

kinésiologue, il y a des cours

qui s'appellent biomécanique.

Je connais la mécanique du

corps humain, je connais aussi

la mécanique des matériaux et

je suis en mesure d'évaluer la

sécurité des équipements

protecteurs dans le domaine

du sport.


Information à l'écran

(Quelques heures plus tôt)


ADRIEN

Est-ce que je peux mettre

l'équipement?


FRANÇOIS

Ouais.


ADRIEN

Comme ça?


FRANÇOIS

Ouais.

C'est bien important que

l'équipement soit bien ajusté,

donc pas trop lousse et pas

trop serré pour que tu sois

libre dans tes mouvements.


ADRIEN

Je remarque qu'il y a des

parties dures, mais aussi

des parties molles.


FRANÇOIS

Oui. Les parties dures sont

dures pour que ça puisse pas

pénétrer, puis en dessous,

les parties molles, c'est pour

que l'onde de choc puisse être

dissipée sur cette grande

surface-là. Là, on va

t'installer le chandail des

Carabins. Essaie de passer

ta main pour aller chercher

la manche.


ADRIEN

OK.


FRANÇOIS

Tu vas voir que c'est très

serré pour que tes adversaires

puissent pas t'agripper.

Ça va-tu être capable

de passer ici?


ADRIEN

Euh... non. OK.

Ça, c'est le truc le plus

intense que j'ai fait de ma

vie. Ha! Ha! Ha!


FRANÇOIS

Les os qui sont les plus

vulnérables aux impacts

- la rotule et la hanche

- sont protégés. On a parlé de la

coquille rigide, mais y a aussi

les parties molles qui vont

dissiper l'énergie de l'impact

de l'extérieur sur une plus

grande surface.


ADRIEN

Vous avez des protège-dents,

des sortes de dentiers...

mais si on a un casque,

à quoi ça sert?


FRANÇOIS

Ça sert à éviter des

commotions cérébrales puis

c'est une pièce d'équipement

qui est obligatoire dans les

matchs, sinon on peut se

faire coller une suspension.

On peut avoir un coup comme ça.

L'impact va être transmis de

dent en dent et le protège

buccal va faire en sorte de

dissiper l'énergie pour pas que

ça monte jusqu'au cerveau.

On va aller faire

un échauffement.


ADRIEN

Est-ce qu'on doit toujours

acheter les équipements

les plus chers?


FRANÇOIS

Ce que t'as de plus important,

c'est ta tête et je miserais

pour un casque de très bonne

qualité puis aussi avoir une

coquille pour les organes

génitaux. C'est important.


ADRIEN

Oui. Ha! Ha! Ha!


FRANÇOIS

Hut!


ADRIEN

Merci beaucoup, François.


FRANÇOIS

Ça me fait super plaisir.

Tiens. Tiens. Hop!


ADRIEN

Yeah! Ha! Ha! Ha! Hé on fait

une dernière longue passe?


FRANÇOIS

La longue. Cours!

Cours! Cours!


Transition


ADRIEN est sur le terrain de base-ball.


ADRIEN

(S'adressant au public de l'émission)

Là, je me sens vraiment

en sécurité.

(Recevant une balle dans le ventre)

Oh. OK...

Je reviens.


ADRIEN vêtu de protections.


ADRIEN

Bon. Là, je suis prêt. Ah.

OK, je reviens.

Tu le fais-tu exprès?


ADRIEN est recouvert de papier bulle.


ADRIEN

Là, je me sens vraiment

en sécurité. Vas-y,

lance-la ta balle!


Plus tard, OLIVIER et ADRIEN sont assis sur le banc.


ARBITRE

Retiré!


ADRIEN

Ah non! Bon, OK. C'est le

moment de faire la différence.

C'est bientôt à notre tour.


OLIVIER

Ouais, mais je sais pas,

je suis fatigué, je n'ai plus

d'énergie.


ADRIEN

Inquiète-toi pas, j'ai ce

qu'il faut pour te redonner

des forces.


OLIVIER

Ah! Ça pue donc bien!


ADRIEN

C'est vrai que ça pue

vraiment. J'espère que mon

frère a pas caché un fromage

dans mon sac.


OLIVIER

Beurk.


ADRIEN

Puis ça fait peut-être

longtemps qu'il est dans mon

sac le fromage parce que ça

fait longtemps que je l'ai pas

vidé. Bon, je suis allé au gym

avec cette chaussure-là...

ce chandail-là... ces bas-là...


OLIVIER

Beurk...


ADRIEN

Je vois vraiment pas

ce qui peut puer autant.


OLIVIER

Bien, moi, j'ai peut-être

une petite idée.


ADRIEN

Ouf!


OLIVIER

Attends. Ça pourrait nous être

utile. Je viens de penser à

ça. Si on va mettre ton linge

sale en dessous du banc de

l'autre équipe, on pourrait les

endormir puis on pourrait

gagner la partie.


ADRIEN

Ah ouais. Hé, j'imagine déjà

les grands titres dans le

journal du quartier.

"La victoire échappe aux

Corbeaux. Une odeur de fromage

les a mis k.-o."


GABRIELLE (Narratrice)

Pourquoi y a des fromages qui

sentent plus fort que d'autres?


VOIX ROBOTIQUE

♪ Là est la question ♪


GABRIELLE

(S'adressant au public de l'émission)

Je sais pas comment on fait

pour manger un fromage

qui pue comme ça.

Je sais que c'est bon, mais je

suis vraiment pas capable.

Alain Chalifoux connaît ça le

fromage. En plus d'en manger

tous les jours, il en produit

de toutes sortes qui sont

vraiment très bons.

Bonjour, Alain.


ALAIN

Bonjour, Gabrielle.


GABRIELLE

Comment ça se fabrique

un fromage?


ALAIN

Suis-moi, je vais te montrer,

l'usine est juste là.


[GABRIELLE:]OK.

Qu'est-ce qu'on a ici?


ALAIN

Ici, c'est la réception du

lait. La première étape dans la

fabrication du fromage: on va

décharger le lait et on va le

mettre dans les immenses

réservoirs, des grands

cylindres qui sont réfrigérés,

OK? Puis en-dedans de 48,

72 heures, le lait va déjà être

transformé en fromage.


GABRIELLE

Comment ça se fait qu'il y a

des fromages qui sentent fort

et d'autres pas?


ALAIN

On utilise les bactéries pour

donner un goût puis en donnant

du goût à certains types de

fromage, ça va créer une odeur.


GABRIELLE

Mais les bactéries, c'est pas

mauvais pour la santé?


ALAIN

Y a des bonnes bactéries puis

y a des moins bonnes bactéries.

Quand le lait arrive, on va

passer à la pasteurisation.

Ça ici, c'est un pasteurisateur.

Le lait s'en vient ici par la

tuyauterie, rentre ici.

La pasteurisation, ç'a été

inventé par Pasteur. C'était un

microbiologiste, puis lui a

découvert qu'en chauffant le

lait à une température de 73

degrés Celsius pendant 16

secondes, ça va détruire

les bactéries mauvaises,

ou pathogènes qu'on appelle.

Les bonnes bactéries, on les

rajoute après la pasteurisation.

Comme ça, elles sont pas

détruites puis elles vont donner

un goût au fromage.

Ça, c'est nos cailleurs

à fromage. C'est ici qu'on

fait le fromage. C'est gros,

hein? Quand le lait coagule, il

prend en pain. Après ça, on le

coupe avec des couteaux.

Puis quand on le coupe, le

fromage se sépare de l'eau.

On appelle ça le caillé.

Faut comprendre que dans

le lait, y a 85% d'eau.


GABRIELLE

Ah ouais?


ALAIN

Bien oui. Il reste seulement

15% de solide. Puis c'est avec

les solides qu'on fait le

fromage, qui est la protéine

et la matière grasse. C'est que

avec 10 kilos de lait, on fait

seulement un kilo de fromage.

Ici, on retrouve le lactosérum,

OK? Y a comme une grille puis

ça s'en va dans le fond de la

table. C'est siphonné. Il va

rester le fromage sur la

surface. Ça va donner--


GABRIELLE

Ce qu'on a ici?


ALAIN

Oui! Là, l'étape ici, c'est ce

qu'on appelle la cheddarisation.

C'est là que les bactéries

vont travailler pour faire

une acidification, donner

ce goût-là.

Puis la cheddarisation, c'est

ça qui va faire la texture du

fromage. Tu sais, le fromage en

grains qu'on mange qui fait

couic-couic, tu connais ça?

Bon. On va le mettre dans un

moulin à couper le fromage et

là, on va couper ça en grains.

Puis après ça, on va mettre le

sel, on va mettre aussi dans

des moules pour faire des blocs

carrés, différentes grosseurs.


GABRIELLE

(S'adressant au public de l'émission)

Chaque bactérie joue un rôle

très important dans le fromage.

Y en a qui donnent un goût ou

une odeur spécifiques. Y en a

une qui joue un rôle très

rigolo. C'est elle qui fait les

trous dans le fromage de type

suisse et emmenthal.


ALAIN

Après la pasteurisation, on va

mettre une bactérie qui

s'appelle propionique. Dans le

fromage, y a les nutriments,

comme du lactose, des protéines.

La bactérie, elle va faire une

digestion de ces nutriments-là.

Puis quand elle fait ça, elle

émet un gaz. C'est ça qui fait

qu'il y a un trou qui se forme.

Ce fromage-là a un petit goût de

noisette, tu vas voir quand tu

vas y goûter plus tard.


GABRIELLE

(S'adressant au public de l'émission)

Tous les fromages sont testés

par des goûteurs. On évalue

l'odeur, l'apparence, la

texture, la saveur et la

flaveur. Moi, mon fromage a

obtenu une note de 92%.

Merci beaucoup, Alain. J'ai

appris beaucoup de choses sur

la fabrication du fromage

aujourd'hui.


ALAIN

Ça me fait plaisir,

Gabrielle. Puis viens, on va

goûter au fromage maintenant.


GABRIELLE

Oui.

Hum... Délicieux.


ALAIN

C'est bon, hein?


Intertitre :
Bonne idée!


SOFIA

Je m'appelle Sofia.


HENA

Je m'appelle Hena.


SOFIA

Et nous avons inventé...


HENA

L'auto-peintre.


SOFIA et HENA présentent leur prototype lors d'une expo-sciences.


SOFIA

Nous avons créé une machine

capable de peindre les murs

automatiquement et à vitesse

constante.


HENA

Notre machine fonctionne avec

une perceuse et avec un moteur.


SOFIA

Ici, il y a le bac où on peut

mettre la peinture. Il faut

qu'il soit vraiment rempli.


HENA

On a le trou ici. On le place

sur la barre. On le fixe...

et voilà.


SOFIA

Si on voulait on pourrait

remplacer la peinture par de

l'eau savonneuse et remplacer

le rouleau par une brosse.

Donc elle pourrait aussi laver

le mur.


HENA

Au début, je croyais pas

qu'elle allait fonctionner.

Mais quand elle a fonctionné,

on était vraiment fières.


SOFIA

Quand les gens voient notre

invention, ils sont très

surpris. Premièrement

parce qu'on est des filles

et on a inventé ça.


Transition


OLIVIER se prend verre d'eau à un distributeur d'eau.


OLIVIER

Fade.

Presque.

Ah, parfait.


ENTRAÎNEUR

Prochain frappeur, Olivier!


OLIVIER

Hum, mais... Y a-tu quelqu'un

qui peut prendre ma place?

J'ai un rendez-vous urgent!


OLIVIER serre les jambes et s'en va en courant.


Plus tard, OLIVIER joue comme frappeur au match de base-ball.


GABRIELLE

Allez, Olivier, ça prend un

coup de circuit! Toute l'équipe

compte sur toi! Wouhou!


ADRIEN

Mets-en un petit peu moins,

OK? Il a besoin

de concentration, là.


GABRIELLE

Ah, OK. J'envoie des ondes

négatives au lanceur pour le

déconcentrer.


ADRIEN

Et...

fausse balle.


ARBITRE

Prise!


GABRIELLE souffle sur des herbes.


ADRIEN

Hum... C'est supposé aider

comment, ça?


GABRIELLE

J'ai vu ça dans un film

de sorcier.


ADRIEN

Et...

Je pense que tu lui

portes malchance.


GABRIELLE

Ah, attends.


ADRIEN

Non, mais t'es pas obligée!


GABRIELLE

Allez, Olivier, ça prend

un coup de circuit!


ADRIEN

Et...

coup de circuit!


GABRIELLE

Ouais! Wouhou!!!

Ouais, bravo, Olivier!

Yé, yé, yé!


ADRIEN

Wô!

Bravo, Olivier!

Comment t'as fait ça?


OLIVIER

La balle rebondissait partout,

personne pouvait l'attraper!


OLIVIER

Ouais, j'appelle ça la

technique de la super balle.


OLIVIER (Narrateur)

Pourquoi ça rebondit autant

une super balle?


VOIX ROBOTIQUE

♪ Là est la question ♪


OLIVIER

(S'adressant au public de l'émission)

Pour tout savoir sur la

super balle, nous avons besoin

de granules de polymère, d'eau,

d'un moule et de Yannick,

enseignant de chimie.

Salut, Yannick.


OLIVIER se trouve dans un laboratoire en compagnie de YANNICK.


YANNICK

Salut, Olivier.


OLIVIER

Pourquoi ça rebondit autant

une super balle?


YANNICK

Une super balle, ça rebondit

beaucoup parce que la matière

élastique qui est à l'intérieur

va s'étirer et reprendre sa

forme comme un ressort.

Que dirais-tu de fabriquer

ta propre super balle?


OLIVIER

Bien ouais, super!


YANNICK

J'ai apporté ici des granules

de polymère de couleurs

différentes qu'on va mélanger

dans un petit moule comme ça,

par couches, pour obtenir des

effets différents. T'es prêt?


OLIVIER

Ouais, mais attends une

seconde. C'est quoi du polymère?


YANNICK

Ah oui. Un polymère, c'est

une longue chaîne de molécules

ayant comme caractéristique

d'avoir principalement

du carbone à l'intérieur.

Le plastique, le caoutchouc

sont des exemples

de polymères.

On a enduit une petite colle sur

les granules pour permettre

la fusion de tout ça. On prend

notre moule et on le trempe

dans l'eau pendant une

minute. L'eau va rentrer

par les petits trous,

mouiller les granules,

qui vont fusionner complètement.


OLIVIER

Ça fait une minute.


YANNICK

Excellent. Combien de temps

qu'on attend? Cinq minutes.

On repart le chronomètre.


OLIVIER

OK. Bon, là,

ça fait cinq minutes.


YANNICK

Parfait. On le démoule.


OLIVIER

OK.


YANNICK

Vas-y.


OLIVIER

Wow!


YANNICK

C'est beau, hein? C'est ta

propre super balle. Maintenant,

il faut la tester.


OLIVIER

Bien ouais.


YANNICK

Vas-y!


OLIVIER

Hop!


YANNICK

Ça marche.


OLIVIER

Wow!


YANNICK

Yeah!


OLIVIER

(S'adressant au public de l'émission)

Pour tester le rebond d'une

super balle, nous allons

la comparer avec une balle

de tennis, une balle de golf,

une balle de ping-pong,

une balle de base-ball, un

ballon de soccer et finalement,

un ballon de basket-ball.

On commence avec la super balle?


YANNICK

Oui.


OLIVIER

Hop.


Information à l'écran

(Hauteur 73 cm)


YANNICK

OK...


OLIVIER

Balle de ping-pong. Hop.


Information à l'écran

(Hauteur cm 56)


YANNICK

OK.


OLIVIER

Balle de golf.


Information à l'écran

(Hauteur 60 cm)


YANNICK

Allons-y. Oh, impressionnant.


OLIVIER

Quand même. Balle de tennis.


YANNICK

Vas-y. OK.


Information à l'écran

(Hauteur 48 cm)


OLIVIER

Et la balle de base-ball.


YANNICK

Ouais. Oh, boy!


Information à l'écran

(Hauteur 26 cm)


OLIVIER

Ça, c'est pas très fort.


YANNICK

Ballon de basket-ball.

Excellent.


Information à l'écran

(Hauteur 44 cm)


YANNICK

Le dernier.


OLIVIER

Le ballon de soccer.


Information à l'écran

(Hauteur 45 cm)


YANNICK

Super.

Celle qui a rebondi le plus

haut, c'est la super balle.


OLIVIER

Mais c'est quand même étonnant

parce que la balle de golf est

en deuxième position!


YANNICK

Hum-hum. Mais ça, ça dépend de

la manière dont est fabriquée la

balle et des matériaux qu'on

utilise. Comme par exemple un

ballon de basket-ball, quand tu

le laisses tomber sur le sol,

qu'est-ce qui va se passer?

L'air à l'intérieur va se

comprimer puis se décomprime

brusquement et le ballon

reprend rapidement sa forme,

comme un ressort. La même

chose se produit quand on

frappe un ballon de soccer avec

le pied ou quand une balle de

tennis frappe le sol ou le

tamis de la raquette.


OLIVIER

Mais Yannick, je comprends

toujours pas pourquoi la balle

de golf rebondit autant que ça.


YANNICK

Bon. Tu veux des preuves?

Pars la machine.

(YANNICK scie une balle de golf et une balle de tennis en deux.)


OLIVIER

Wô! C'est quoi ça?


YANNICK

Ça, c'est la balle de

caoutchouc qui sert à faire

rebondir les balles

comme un ressort.

Puis ce que tu vois autour,

c'est une espèce de morceau de

tissu qui doit sûrement absorber

les chocs. Tu veux essayer

la balle de golf?


OLIVIER

Bien ouais. Hein!


YANNICK

Juste une balle de caoutchouc

à l'intérieur, avec quelques

petites membranes extérieures.


OLIVIER

Donc si la balle de base-ball

était complètement remplie de

caoutchouc comme celle-là, ça

rebondirait bien mieux.


YANNICK

Exact.


OLIVIER

Ah. Merci pour tout, Yannick,

c'était vraiment génial.


YANNICK

Ça m'a fait plaisir, Olivier.


OLIVIER

Je vais tester ma super balle

une dernière fois.


OLIVIER lance sa super balle qui rebondit dans tous les sens.


OLIVIER

Oups.


Intertitre :
La question web


ADRIEN

(S'adressant au public de l'émission)

Un internaute nous demande

pourquoi on a des cheveux.


GABRIELLE

Eh bien, environ 100 000

cheveux de notre tête sont là

pour protéger notre crâne

du froid...

des rayons UV du soleil...

et des petits chocs.


ADRIEN

Même pas mal!


GABRIELLE

La partie visible de nos

cheveux s'appelle la tige. Elle

est formée de cellules mortes.


ADRIEN

Oh, ouache!


GABRIELLE

C'est la racine dans le crâne

qui permet aux cheveux

d'allonger d'environ un

centimètre par mois. Il pousse

pendant deux à six ans avant

d'être remplacé par un nouveau.

L'ancien cheveu tombe. On perd

environ 50 cheveux par jour.


ADRIEN

Gabrielle, question-bonus.

Pourquoi mes cheveux sont

frisés et les tiens raides?


GABRIELLE

Parce que les tiens, ils ont

pas le sens de l'orientation;

ils tournent en rond.


ADRIEN

C'est pour ça que je me perds

tout le temps!


GABRIELLE

Eh oui.


Transition


TAMARA

(S'adressant au public de l'émission)

Honnêtement, je trouve que le

base-ball, c'est un sport un

peu plate. C'est long! Il se

passe pas grand-chose. Il me

semble qu'il devrait y avoir

plus de mouvement, plus

d'action! Imaginez si les deux

équipes pouvaient être face

à face sur le terrain et

qu'elles avaient droit de

courir comme elles veulent. Là,

le base-ball serait un sport

beaucoup plus dynamique. Mais

faudrait peut-être le changer

de nom. Je sais pas, je...


À un autre moment, ses amis regardent OLIVIER jouer.


OLIVIER

Vas-y,

Adrien, t'es capable!


TAMARA

Gab!


LA FOULE

Bravo!


TAMARA

Gab, viens ici.


GABRIELLE

Qu'est-ce que tu fais

avec cette boîte-là?


TAMARA

Tada!


GABRIELLE

Un hélicoptère?


TAMARA

T'as vu comment les moustiques

étaient fatigants, aujourd'hui?


GABRIELLE

Oh, que oui.


TAMARA

Bien, mon hélicoptère est

comme un gros moustique.

Je vais le faire voler proche

du lanceur.

Parce que si un petit moustique

peut jouer sur la concentration

des joueurs, mon hélicoptère

va les rendre fous.


GABRIELLE

Mais c'est comme

de la tricherie, non?


TAMARA

Bien non! Si y a une place

pour faire voler un hélicoptère

téléguidé, c'est bien ici, dans

un parc!


GABRIELLE

Ouais.


TAMARA

Regarde bien ça. Attention...

Oh, un peu plus...


GABRIELLE

Wô.


L'hélicoptère fonce dans la clôture.


TAMARA

Allez...

C'est quoi le problème?


GABRIELLE

C'est peut-être ton hélice.


TAMARA

Bien... elle tournait.


GABRIELLE

Non, pas la grosse, la petite.


TAMARA

Comment ça, la petite?

Comment ça y a deux hélices

sur un hélicoptère?


GABRIELLE

Je sais pas.


TAMARA (Narratrice)

Pourquoi y a deux hélices

à un hélicoptère?


VOIX ROBOTIQUE

♪ Là est la question ♪


TAMARA

(S'adressant au public de l'émission)

Faire un tour d'hélicoptère, ça

change pas le monde, sauf que

c'est capotant, tripant,

excitant, exaltant, délirant,

surprenant... et ça stresse un

petit peu. Je vais rencontrer

Patrick Lafleur chez Passeport

Hélico. Salut, Patrick.


PATRICK

Hé, salut, Tamara.


TAMARA

J'aimerais savoir pourquoi

y a toujours deux hélices

à un hélicoptère.


PATRICK

En fait, on appelle ça des

rotors. Chaque pale du rotor

est une aile rotative,

finalement. Le rotor principal

sert à soulever l'hélicoptère.

On crée la force de portance.

Ça tourne très très très

rapidement. Par la suite, on

dirige la portance pour nous

permettre d'avancer, de

reculer, d'aller à droite,

d'aller à gauche. Le rotor

principal tourne dans le sens

contraire des aiguilles d'une

montre et ça, ça crée une force

opposée; le fuselage de

l'hélicoptère veut tourner dans

l'autre sens. Et puis si on

avait pas le rotor de queue

pour empêcher ça, l'hélicoptère

tournerait sur lui-même très

rapidement.


TAMARA

Il est très important.


PATRICK

Absolument. Si on l'avait pas,

on pourrait même pas décoller.

Parlant de décoller, ça te

tente-tu de faire un tour?


TAMARA

(S'adressant au public de l'émission)

Ouais. Wow. Oui.

Imaginez, dans quelques minutes,

je m'envolerai en plein ciel

avec Patrick.

J'ai hâte de voir si ça

ressemble à un vol d'avion.

(S'adressant à PATRICK)

Est-ce que c'est plus facile

de piloter un hélicoptère

qu'un avion?


PATRICK

Non, c'est pas plus facile.

Je te dirais même que c'est plus

difficile. Parce que

l'hélicoptère, c'est un appareil

de nature très instable.

Un avion, ça accélère sur une

piste, ça prend de la vitesse.

Avec la vitesse, ça acquiert de

la stabilité pour décoller

ensuite. Mais avec

l'hélicoptère, on prend pas

de vitesse, on le soulève

du sol. Et dans cette période de

vol-là, qu'on appelle le vol

stationnaire, il est très

instable. Le pilote doit donc

procurer toute la stabilité à

l'hélicoptère avec des tout

petits mouvements des

commandes, des toutes petites

corrections. Y a une commande

dans la main gauche, une dans la

main droite et les pédales,

alors faut coordonner tout ça.

Ça va?


TAMARA

Oui.


PATRICK

C'est cool?


TAMARA

Oui.

Wou!!!


PATRICK

Hé...


TAMARA

(S'adressant au public de l'émission)

C'est vraiment malade! Je suis

dans un hélicoptère en ce

moment. Je capote, c'est super

le fun! En fait, c'est malade!

C'est malade!


PATRICK

Tu vois, Tamara, regarde ça

si c'est beau.

Alors écoute, tu fais super bien

ça. Reste comme ça sur les

commandes puis moi, je vais

les lâcher... et c'est toi

qui vas piloter.


TAMARA

OK.


PATRICK

Alors voilà, j'ai lâché les

commandes. Bravo, Tamara, t'es

super bonne.


TAMARA

Merci.


PATRICK

Regarde c'est stable, c'est

vraiment bien. Salut!


TAMARA

Yé!!!


PATRICK

On va commencer un petit

virage par la droite. Et c'est

parti, on tourne.


TAMARA

Oui!!!


PATRICK

On va en faire un

de l'autre côté.


TAMARA

On voit toutes les piscines.


PATRICK

Ouais. Alors tu vois, devant

nous, Tamara, l'aéroport

est là-bas.


TAMARA

Ouais.


PATRICK

Donc là, on va faire notre

approche, notre descente pour

aller atterrir.


TAMARA

Ah non, c'est déjà fini.


PATRICK

C'est déjà fini.

Si tu veux, on va faire deux,

trois petites manœuvres dans

le champ.


TAMARA

Wouh!


PATRICK

Alors on s'en va par là. Je me

mets à tourner, je continue mon

déplacement. Et là, tu vois, on

recule. Et là, on revient.


TAMARA

Et on retourne.


PATRICK

C'est drôle, hein?


TAMARA

Ha! Ha! C'est le fun! Merci

beaucoup, Patrick. Grâce à toi,

j'ai pu vivre une expérience

carrément extraordinaire.


PATRICK

Écoute, ça m'a fait le plus

grand des plaisirs,

c'était vraiment le fun.

T'es une super championne.


TAMARA

Merci beaucoup. Hum...

Est-ce que tu pourrais me

déposer à l'école en passant?


PATRICK

Oh! Pourquoi pas? Allons-y.


TAMARA

(S'adressant au public de l'émission)

Au début, je dois vous

l'avouer, je stressais beaucoup

pour embarquer dans

l'hélicoptère. Mais là, je dois

encore l'avouer que c'est

vraiment trippant. En fait, je

crois que c'est le plus beau

moyen de transport qui existe

sur terre.


Transition


GABRIELLE

(S'adressant au public de l'émission)

Honnêtement, je suis pas du

tout à l'aise avec la stratégie

de Tamara. Moi, en tout cas, je

me fais un devoir de jamais

tricher. Bon, OK, c'est vrai,

une fois quand je jouais aux

cartes avec ma grand-mère,

j'ai un peu triché, là, mais...

c'est pas pareil.

Puis oui, c'est vrai aussi

quand j'étais petite puis je

jouais à la cachette...

je trichais un peu. Mais j'étais

jeune. Bon, OK, quand on joue à

la course automobile sur la

Wii, je triche aussi, mais...

Ça paraît beaucoup, là, mais...

Ce que je veux dire, c'est

que... Ah, ah!


Le match est maintenant terminé.


OLIVIER

Ouais, bien il ne pleut plus.

Une chance qu'il a plu parce que

la partie est remise puis on va

pouvoir revenir plus préparés.

On a une deuxième chance,

faut pas la manquer.


GABRIELLE

En tout cas, moi, je vous

souhaite moins de moustiques.


ADRIEN

Olivier et moi, on a

une solution.


TAMARA

Ah?


ADRIEN

On va mettre tous nos habits

de base-ball dans mon sac

qui pue, OK? Comme ça, ils

vont sentir super mauvais puis

il n'y aura plus aucun moustique

qui va nous déranger pendant

la partie.


GABRIELLE

C'est ton sac qui pue

comme ça?


ADRIEN

Oui. Ha! Ha! Ha!


TAMARA

Beurk! Ouache!

Franchement, Adrien!


ADRIEN

Écoute, je suis pas sûr.

Voulez-vous sentir?


[GABRIELLE:]Non!!!

ADRIEN (Narrateur)

Pour vrai, qu'est-ce qu'on

pourrait faire pour être

certains de gagner

la prochaine fois?


TAMARA (Narratrice)

Aller changer l'heure en

cachette sur les montres de

tous les joueurs de l'autre

équipe.


GABRIELLE (Narratrice)

Leur chanter des berceuses

pour les endormir pendant

la partie.


OLIVIER (Narrateur)

Peut-être que si Adrien

lançait mieux, ça aiderait.


VOIX ROBOTIQUE

♪ Là est la question ♪


OLIVIER

Finalement, je sais pas si

on va gagner la grande finale.

Je sais pas si on va remporter

le trophée.


ADRIEN

Mais ce qui est sûr, c'est

qu'on est toujours prêts pour

d'autres expériences.


OLIVIER

Vous pouvez voir nos

nouvelles expériences sur le

site de Là est la question.


ADRIEN

En plus, t'as même pas besoin

de laboratoire, tu peux tout

faire chez toi.


OLIVIER

On t'a même préparé des

petites vidéos pour te montrer

ce que ça donne.


ADRIEN

Finalement, il ne manque plus

qu'une chose pour que ça soit

une réussite, hein...


OLIVIER

Que toi.


VOIX FÉMININE

♪ Là est la question

Là est la question

Là est la question ♪♪


Fin générique de fermeture

Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Season
  • Category Education

Résultats filtrés par