Universe image Là est la question ! Universe image Là est la question !

Là est la question !

Adrien, Gabrielle, Olivier and Tamara are four friends ranging in age from 12 to 14, who try to find the answers to four questions they ask themselves in their daily lives. They discover, thanks to their colourful and dynamic reporting, that science isn't just about chemical formulas and complicated equations, but rather that it can be found in the most mundane elements of daily life. Showcasing surprising subjects and information, Là est la question! is a scientifically... urban series!

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Garage Sale

How are computers recycled? How are mirrors made? What’s the difference between bees and wasps? What is a chain reaction? These are the questions that the four best friends in the whole world will ask when they organize a neighbourhood garage sale. To get answers, our young reporters will meet experts in their fields.



Production year: 2012

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

TAMARA, GABRIELLE et OLIVIER se trouvent dans une entrée de garage.


GABRIELLE

Voyons! Comment ça s'ouvre,

ça?


TAMARA

Je sais pas, mais la mienne,

elle s'ouvre pas!


GABRIELLE

(Se pinçant avec une chaise de plage)

Ah!


TAMARA

(Se pinçant avec une chaise de plage)

Ah!


OLIVIER

(Voyant ADRIEN arriver)

Hein?


GABRIELLE

Ayoye!


TAMARA

Ayoye!


OLIVIER

Ayoye!


ADRIEN porte une perruque de clown.


ADRIEN

Bien, quoi? J'avais déjà l'air

d'un clown avec ce chariot-là.

Bon, on la fait, la vente de

garage? Qui achète ma perruque?


OLIVIER

Ah, pas moi!


TAMARA

Euh, pas moi.


GABRIELLE

Pas moi.


ADRIEN

Bien, quoi? Ça fait juste

dix ans qu'elle traîne dans

mon sous-sol.

(TAMARA, GABRIELLE et OLIVIER sont dégoûtés.)


Début générique d'ouverture


VOIX FÉMININE

♪ Là est la question

Là est la question

Là est la question

Là est la question

Là est la question ♪♪


Titre :
Là est la question!


Fin générique d'ouverture


TAMARA gonfle un ballon de plage.


OLIVIER

Wow, Tamara. Essaie pas de

faire une crise cardiaque, OK?


GABRIELLE

Ah, je fais une section sport

ici. C'est bon?


OLIVIER

C'est bon.


ADRIEN

OK.


OLIVIER

Eum... Elle est où la section

objets laids?


ADRIEN

Avec ma perruque.


GABRIELLE

Ah, non. Vous pouvez pas me

battre avec les horreurs.

(Sortant un vase antique)

Tadam!


TAMARA

Où tu as trouvé ça?


GABRIELLE

Chez ma voisine. Elle a fait

le ménage de son vieux chalet.


TAMARA

Ah.


ADRIEN

OK. OK. Tout le monde, dans la

section objets inutiles, nous

avons un jeu d'échecs

pas de pions!


OLIVIER

Et moi, un jeu vidéo pas de

manettes.


TAMARA

Et moi, une chaise pliante qui

ne se déplie pas.


OLIVIER

Euh, on la met où, la section

électronique?


GABRIELLE

Hein? C'est quoi ça?


OLIVIER

Hmm... Un vieil ordi.


GABRIELLE

Si tu réussis à vendre ça, tu

es vraiment mon idole.


OLIVIER

Ouais. Surtout qu'il est

brisé.


TAMARA

Bien là... Oublie ça.


ADRIEN

Bien, tu peux toujours le

recycler.


OLIVIER

Ouais.


GABRIELLE (Narratrice)

Comment ça se recycle,

un ordinateur?


VOIX ROBOTIQUE

♪ Là est la question ♪


GABRIELLE tape à l'ordinateur et celui-ci explose.


GABRIELLE

Ah! Au feu, au feu!


GABRIELLE

(S'adressant au public de l'émission)

Ah... Aye, je pense que mon

vieil ordi, il est mort, fini.

J'ai besoin de Marie-Luc Arpin,

spécialiste en cycle de vie des

objets, pour savoir quoi faire

avec.

Bio express!

Marie-Luc récupère tout, tout,

tout. Marie-Luc récupère des

ordinateurs à tous, tous, tous

les jours. Marie-Luc aime la

planète.

Bonjour, Marie-Luc.


MARIE-LUC

Salut, Gabrielle.


GABRIELLE

Moi, je suis ici pour te

demander: Est-ce que ça se

recycle, un ordinateur?


MARIE-LUC

Oui, définitivement. En fait,

il y a deux façons de faire.

Soit, on le recycle. C'est

vraiment comme un dernier

recours. Mais avant de le

recycler, il faut s'assurer que

ton ordinateur n'est pas

réemployable, réparable ou

reconditionnable. S'il est

reconditionnable, bien, c'est

dans un endroit comme ici où on

va aller chercher des nouvelles

pièces et on va lui donner une

seconde vie.

Le cycle de vie d'un

ordinateur, c'est une méthode

de bilan environnemental. Moi,

c'est mon outil de travail.


GABRIELLE

Le cycle, c'est comme de sa

naissance à sa mort.


MARIE-LUC

Exactement. Et moi, mon

travail, c'est de voir c'est

quoi l'impact environnemental

depuis l'extraction de

matières premières. Fait que

toutes les petites parties,

elles sont extraites dans des

mines. Il y a du plomb, du

plastique, avant même qu'il

soit fabriqué. Ça, c'est la

première étape du cycle de vie.

Ensuite, on va le fabriquer.

Les pièces vont être faites.

Ça, ça va se passer typiquement

en Asie beaucoup. Ensuite, on

va l'amener ici ou à d'autres

endroits dans le monde. On va

l'assembler. Il va être

acheminé dans le magasin près

de chez toi. Toi, tu vas te

déplacer pour aller le

chercher. Tu vas l'utiliser.

Puis après, c'est la fin de vie.

Quand ça fonctionne plus, tu te

poses la question: qu'est-ce

que je fais avec mon

ordinateur?


GABRIELLE

Est-ce que je peux le jeter

aux poubelles?


MARIE-LUC

Non, non, non. Dans un

ordinateur comme ça, il y a des

métaux qui sont dangereux en

fait pour l'environnement.

Imagine-toi un site

d'enfouissement, quand il

pleut, les métaux vont être

captés par l'eau qui ruisselle

à travers le sol. Et puis ça,

ça peut être absorbé par des

animaux, des plantes. Dans les

écosystèmes, ça va causer des

dommages graves. Fait qu'un

ordinateur, ça doit jamais être

envoyé dans un site

d'enfouissement.


GABRIELLE

Comment on fait pour

réemployer un ordinateur?


MARIE-LUC

Bon, première étape, c'est

qu'on va évaluer la santé de

ton ordinateur. On va regarder

chacune des pièces, lesquelles

doivent être remplacées. Et il

y a des gens, comme ici, dans

l'atelier tout autour, qui sont

des experts là-dedans.

Ils vont prendre des nouvelles

pièces, si c'est nécessaire,

remplacer un disque dur par-ci,

remplacer une autre pièce

par-là. Le moins possible,

en fait. L'idée, c'est de

conserver tout ce qui est

encore bon.


GABRIELLE

En quoi mon geste, y change

quelque chose?


MARIE-LUC

Toi, tu es une personne. Tu as

un ordinateur. Il y a plus

d'un milliard d'ordinateurs

qui sont vendus tous les ans.

Tu vois, un ordinateur neuf, on

estime que c'est environ quatre

à cinq ans qu'on le garde chez

nous comme particulier.

Quand tu le réemploies, il peut

avoir jusqu'à trois ans de plus,

cet ordinateur-là.


GABRIELLE

Ah ouais?


MARIE-LUC

Fait que c'est quasiment

couper son impact

environnemental en deux.

Fait que ton geste à toi, il

s'additionne au geste de tout

plein d'autres jeunes

comme toi.


GABRIELLE

Donc, tout ce qu'on fait ici,

c'est pour la planète.


MARIE-LUC

Oui, tout à fait. C'est pour

faire en sorte que la planète,

elle soit plus en santé, puis

que nous tous, on puisse vivre

mieux en harmonie avec notre

environnement, si on veut.


GABRIELLE

Merci beaucoup, Marie-Luc.

C'était vraiment super.


MARIE-LUC

Bien, ça m'a fait très

plaisir. Écoute, j'ai un petit

quelque chose pour toi.

Un petit collier, en fait,

fait à partir d'une pièce

d'ordinateur.


GABRIELLE

Ah... Wow! Merci.


MARIE-LUC

Bien, ça me fait très plaisir.

Comme ça, ça va donner une vie

encore plus longue à une pièce

d'ordinateur d'une manière un

peu inusitée.


GABRIELLE

Ouais. Je vais le porter

longtemps pour allonger le cycle

de vie de l'ordinateur.


MARIE-LUC

Voilà. Parfait.


GABRIELLE

Merci beaucoup.


MARIE-LUC

Ça fait plaisir.


Transition


OLIVIER et TAMARA essaient de vendre un grille-pain.


TAMARA

Ce grille-pain est

fantastique.


OLIVIER

Fantastique!


TAMARA

Incroyable!


OLIVIER

Incroyable!


TAMARA

Miraculeux!


OLIVIER

Miraculeux!


TAMARA

En fait, il n'y a pas de mots

pour décrire ce grille-pain.

N'est-ce pas, Olivier?


OLIVIER

C'est pas vrai, Tamara.

Il n'y a pas de mots.


TAMARA

Et vous savez pourquoi?

Parce que...


OLIVIER

C'est un grille-pain qui...


OLIVIER et TAMARA

Brûle les toasts!


TAMARA

Et il est à vous pour la

modique somme de quatre

dollars.


OLIVIER

Quatre paiements faciles d'un

dollar.

OK, madame, deux dollars!


TAMARA

Une piastre!


OLIVIER

On vous le donne!

Ah... Je pense qu'on fera pas

fortune aujourd'hui, hein!


TAMARA

Non, hein?

Tu veux une toast?


Plus tard, OLIVIER et GABRIELLE prennent des objets dans le garage.


OLIVIER

T'es-tu correcte?


GABRIELLE

Oui, oui.


TAMARA

Gab! Comment tu trouves

l'affiche?


GABRIELLE

Super! Mais on voit rien.


TAMARA

OK. Attends.


OLIVIER

Gab! As-tu de la place pour

ça?


GABRIELLE

Ouais, euh... Mets la mitaine

en dessous de mon menton.


OLIVIER

Comme ça.


GABRIELLE

Mais après, c'est vraiment

tout, là.


OLIVIER

Bien, vas-y avant qu'il soit

trop tard.


GABRIELLE

Hum-hum.

Oh!

Tout ça de plus pour la vente de

garage.


TAMARA

Puis là, elle est-tu mieux?


GABRIELLE

Ah ouais!


OLIVIER

Mon frisbee. Gab, attrape!


GABRIELLE

Oh! Merci!


OLIVIER

Pendant qu'il y a personne,

est-ce qu'on joue au frisbee?


GABRIELLE

J'ai encore des crampes dans

les bras.


Un porte-cd dans le garage tombe par terre.


OLIVIER

C'était quoi ça?

Oh! Mais qu'est-ce qui s'est

passé? Il y a personne dans le

garage.


TAMARA

Oh! Oli! Ton garage est hanté.


OLIVIER

Non, mais sérieux...


TAMARA

Ça fait peur.


TAMARA (Narratrice)

Un garage, peut-il être

hanté? Euh, non, en fait,

qu'est-ce qui s'est passé?


VOIX ROBOTIQUE

♪ Là est la question ♪


TAMARA

(S'adressant au public de l'émission)

Pour savoir comment un si

petit objet peut en faire

tomber plein d'autres, nous

avons besoin d'un domino, d'une

bille et de Yannick, enseignant

de chimie.


TAMARA se trouve dans un laboratoire en compagnie de YANNICK.


YANNICK

Bonjour, Yannick.


TAMARA

Bonjour, Tamara.


TAMARA

J'aimerais savoir comment un

si petit objet peut en faire

tomber plusieurs autres.


YANNICK

D'un point de vue

scientifique, on appelle ça une

réaction en chaîne.

Évidemment, l'énergie du

mouvement qui est produite lors

de la réaction en chaîne va en

enclencher une autre et une

autre et une autre.

Tu vois? L'énergie que tu as

donnée au premier domino a été

transférée, comme une réaction

en chaîne, vers le second,

puis, le troisième, etc.

Cette réaction en chaîne

s'appelle "une réaction en

chaîne de type mécanique".

J'aimerais te présenter un jeu,

ici, qui est une immense, en

réalité, réaction en chaîne.

On y va. On enclenche le tout.

Excellent. Alors là, tu vois la

petite bille qui s'en va, roule

dans la patente, fait tomber

ici, roule, tombe l'affaire, et

la cage est faite. Génial,

hein?


TAMARA

Ouais.

(S'adressant au public de l'émission)

Pour une autre

démonstration de réaction en

chaîne, nous aurons besoin

d'une guirlande de perles et

d'un contenant de verre.


YANNICK

Tamara, j'ai apporté ici un

vase contenant plus de dix

mètres de collier de perles.

Et à l'intérieur de ça,

savais-tu, il se cache une

réaction en chaîne.


TAMARA

Ah ouais?


YANNICK

Prends-le.

Excellent. Tu es prête?


TAMARA

Ouais.


YANNICK

C'est parti.

Wow! As-tu vu ça?

Impressionnant, hein?

En réalité, la gravité a agi

sur le montage en attirant

chacune des perles vers le sol,

créant ainsi une réaction en

chaîne.


TAMARA

(S'adressant au public de l'émission)

On refait l'expérience avec

une guirlande de perles

de 100 mètres.


YANNICK

C'est parti.

Wow!


TAMARA

​[S'adressant au public de l'émission]

Cette fois, on utilise une

guirlande de perles de

un kilomètre.


YANNICK

Tamara, tu es prête?


TAMARA

Ouais.


YANNICK

Dans 3, 2, 1. C'est parti!

Excellent, lâche pas.

Oh!


TAMARA

Trop cool!

(S'adressant au public de l'émission)

Il existe aussi des réactions en

chaîne de type chimique. Pour

en réaliser une, nous aurons

besoin de papier flash, d'une

allumette et de lunettes de

sécurité.


YANNICK

Une réaction en chaîne de

type chimique ressemble à ceci.


TAMARA

Wow! Mais on dirait plutôt de

la magie.


YANNICK

Ouais, c'est effectivement ce

dont les magiciens vont se

servir. Ils utilisent du papier

flash. En réalité, ce produit

est extrêmement inflammable. On

l'obtient en combinant deux

produits chimiques: l'acide

nitrique et l'acide sulfurique.

Et le tout produit de la

nitrocellulose.


TAMARA

Mais qu'est-ce que ça fait

exactement?


YANNICK

Bon, le feu transfère son

énergie sous forme de chaleur

aux premières molécules du

papier flash. Et ça a fait une

réaction en chaîne en

transférant chacune des

molécules toute leur énergie

disponible. C'est un peu comme

un réacteur nucléaire. Il va

réussir à obtenir son énergie

grâce à une réaction en chaîne

de type chimique. Tamara, je te

propose avec une plus grande

feuille. Tu es prête?


TAMARA

Ouais.


YANNICK

Donne-moi cette feuille.

Merci. On y va.

Wow!


TAMARA

C'était cool!

Merci beaucoup, Yannick. C'était

génial.


YANNICK

Ça m'a fait plaisir, Tamara.


TAMARA

Je te laisse avec ma poignée

de main réaction en chaîne.


YANNICK

Parfait. Oh!


TAMARA

Wô!


Intertitre :
Bonne idée!


CHRISTOS

Je m'appelle Christos.


HERVEY

Je m'appelle Hervey.


CHRISTOS

On a inventé...


HERVEY

Une chaise intelligente.


HERVEY et CHRISTOS présentent leur prototype lors d'une expo-sciences.


CHRISTOS

En fait, nous, notre idée,

c'était d'inventer une chaise

qui aiderait les gens à avoir

une meilleure posture.

Sur notre chaise, on a placé

des capteurs. On les a insérés

dans le fauteuil, comme par

exemple, celui-là. Quatre sur le

dossier et quatre autres sur le

siège. Ils sont reliés jusqu'en

arrière.


HERVEY

Ici, le micro-contrôleur va

envoyer du courant électrique

au Dell, ici, et va changer de

couleur. Soit rouge, vert ou

bleu. Ici, on peut voir que

mon coéquipier s'assoit

très mal. Les épaules et la

colonne vertébrale sont mal

appuyées, et au niveau des

fesses, aucune pression.

Alors, redresse-toi.

Ici, il a une bonne posture.


CHRISTOS

Et on voudrait faire une

carrière en science, se diriger

dans ce milieu-là,

et éventuellement devenir de

grands chercheurs peut-être.


Transition


GABRIELLE parle d'une poupée lors de la vente de garage.


GABRIELLE

Elle est belle, hein? C'était

à moi quand j'étais petite. J'ai

tellement joué avec.

Oh, je l'ai eue à ma fête. C'est

ma marraine qui me l'a donnée.

J'avais quatre ans, je pense.

Elle est toute douce. Je

dormais toujours avec elle.


FEMME

C'est combien?


GABRIELLE

Euh... je ne sais pas. Combien

ça vaut une valeur

sentimentale?


FEMME

Hmm, ça a pas de prix.


GABRIELLE

C'est ça que je pensais.

Elle coûte trop cher.


OLIVIER et ADRIEN portent des costumes d'hommes sandwich sur le bord de la route.


ADRIEN

Euh... Olivier?


OLIVIER

Quoi?


ADRIEN

Peux-tu m'aider?


OLIVIER

Ouais, mais tu es sûr que

c'est nécessaire tout ça?


ADRIEN

C'est la meilleure façon

d'attirer l'attention.


OLIVIER

Ouais, peut-être, mais ça se

peut que mes voisins ne

veuillent plus me parler

après.


ADRIEN

Bien, si tu n'as plus d'amis

dans le quartier, j'irai te

voir plus souvent.


OLIVIER

Ouais.


ADRIEN

Bon, on y va.

Super vente de garage!


OLIVIER se cache derrière sa pancarte.


Une voiture klaxonne.


ADRIEN

Eh, tu vois? Ça marche!


OLIVIER

(Réticent)

Ouais, ouais.


ADRIEN

Allez, siffle, toi aussi, OK?

Super vente de garage.

Allez, allez!! Bouge, mets de

l'énergie.

OK, OK. Fais comme

moi, d'accord?


OLIVIER

OK!


ADRIEN

Wô.


OLIVIER

Bien, là...

T'exagères, là, Adrien, mais

qu'est-ce que tu fais?


ADRIEN

Il y a une guêpe!


OLIVIER

Oh, non, non. Il y a

une abeille! Non, non.

Adrien, Adrien!

Fais le mort!


ADRIEN (Narrateur)

Une guêpe, une abeille...

Quelle est la différence entre

une guêpe et une abeille?


VOIX ROBOTIQUE

♪ Là est la question ♪


ADRIEN

(S'adressant au public de l'émission)

Je déteste les piqûres

d'insectes. Bon, aujourd'hui, je

rencontre Emmanuel Proulx,

apiculteur. C'est le moment ou

jamais de les apprivoiser.

Salut, Emmanuel.


EMMANUEL

Ah, salut, Adrien.


ADRIEN

Ça va?


EMMANUEL

Ça va, toi?


ADRIEN

Oui. Tu sais, on m'a dit que

j'allais voir une ruche

d'abeilles, que j'allais voir

les abeilles de près, mais on

est en ville, pas à la campagne.


EMMANUEL

Mais certainement, Adrien.

Ici, on est sur le toit d'un

édifice, puis on a installé

trois ruches.


ADRIEN

Mais pourquoi vous avez des

ruches en ville?


EMMANUEL

Parce que les abeilles, dans

les années passées, ont

vraiment eu de la misère. Fait

qu'on essaye de les ramener

dans une ville pour avoir plus

de biodiversité. Fait que si tu

veux, regarde, elles sont

juste à côté, je vais toutes

te les montrer. Donc, on peut

aller faire un petit tour.


ADRIEN

D'accord.

(S'adressant au public de l'émission)

Comment vous me trouvez

avec mon armure

antipiqûres? Maintenant,

amenez-en, des abeilles, puis

des guêpes.

Emmanuel, c'est quoi la

différence entre une guêpe et

une abeille?


EMMANUEL

La guêpe, son abdomen est

jaune et noir, puis vraiment,

elle fait des vols en zigzag

parce qu'elle est toujours en

train de sentir pour voir s'il

y a pas de la nourriture dans

le coin; les abeilles font une

chose: elles butinent! Elle est

plus orangée, plus terreuse

comme couleur. Et puis, elle a

des poils sur son abdomen,

contrairement à l'abeille qui

est lisse.


ADRIEN

Qu'est-ce qu'on doit faire

pour pas se faire piquer par

une abeille?


EMMANUEL

Bien, les abeilles, comme je

te dis, elles sont surtout en

train de faire une chose

qu'elles aiment beaucoup: elles

butinent. Elles vont chercher

des fleurs. Donc, si on est

autour d'une ruche, on est

calme, il ne devrait pas y

avoir de problèmes.


ADRIEN

Le fumoir sert à endormir les

abeilles. Plutôt les engourdir,

là. Mais... je me sens un

petit peu fatigué,

pas vous?

Qu'est-ce qu'on fait pour

entretenir les ruches?


EMMANUEL

Ce qu'il faut faire, c'est

visiter tous les cadres,

voir s'il n'y a pas

une cellule royale.

On s'assure qu'il n'y ait pas

de nouvelle reine qui

apparaisse. Et là, on est

chanceux. On vient de voir une

cellule royale. À l'intérieur,

il va y avoir, bien sûr, une

larve. Puis, on va enlever la

cellule royale. On ne veut pas

qu'une nouvelle reine parte

avec des abeilles et du

miel. Tu vois tout le liquide

blanc? C'est ça. Ça, c'est la

gelée royale.


ADRIEN

(S'adressant au public de l'émission)

Mesdames et messieurs, c'est

incroyable, directement du

toit, nous pouvons voir la

reine avec sa cour. C'est une

vraie visite royale!


EMMANUEL

Dans la ruche, on a une reine

qui va pondre surtout

vers... dans le centre de la

ruche. Et puis autour, dans les

alvéoles, on va retrouver

autant du miel, du nectar, des

œufs, des larves.


ADRIEN

À quoi ça sert des abeilles

dans la nature?


EMMANUEL

La nature et les abeilles

sont intimement liées. Parce

que les abeilles font, ce qu'on

appelle, la pollinisation. Elles

permettent aux plantes de se

reproduire, elles permettent aux

fruits et aux légumes, euh,

d'apparaître sur nos assiettes.


ADRIEN

On peut pas s'en passer,

d'abord?


EMMANUEL

Pour l'instant, on peut pas

s'en passer. Ou ça serait très

difficile de s'en passer.


ADRIEN

(S'adressant au public de l'émission)

Oyez! Oyez! Qu'on se le dise:

les abeilles sont très utiles

dans la nature, même si elles

piquent.

Est-ce que tu t'es déjà fait

piquer par une abeille?


EMMANUEL

Oh oui! Souvent! Ça fait

partie du... Et ça fait mal.

Donc, quand on enlève le dard,

faut faire attention parce

qu'on va pas venir le pincer

parce qu'il y a une poche à

venin. On va venir juste

rajouter du venin.


ADRIEN

Je suis bien content d'avoir

des gants.


EMMANUEL

Fait que, Adrien, un des bons

moments, à part les piqûres,

comme apiculteur, c'est de

pouvoir goûter le miel. Fait

que voilà! À ta santé.


ADRIEN

Mmm. Savoureux...

Merci beaucoup, Emmanuel.


EMMANUEL

Ça fait plaisir.


ADRIEN

(S'adressant au public de l'émission)

Pour éviter de nous faire

piquer, faut pas les déranger

pour rien et rester très calme

en leur présence.


Intertitre :
La question web


TAMARA

(S'adressant au public de l'émission)

Un internaute nous demande:

Pourquoi avons-nous les yeux

rouges sur les photos?


OLIVIER

(S'adressant au public de l'émission)

Il y a 500 ans, on croyait que

les gens qui avaient les yeux

rouges sur les photos étaient

de vampires démasqués.


TAMARA

Des photos? Des photos,

il y a 500 ans?


OLIVIER

Bien, tu penses que ça

existait pas?


TAMARA

Non.

(S'adressant au public de l'émission)

En fait, l'oeil agit un peu

comme le diaphragme d'une

lentille. Quand il fait sombre,

la pupille qui est en fait un

trou dans le centre de l'iris

est grande ouverte pour laisser

entrer le maximum de lumière.

Quand il fait clair, la pupille

se referme.


OLIVIER

(S'adressant au public de l'émission)

Et quand on prend une photo

avec le flash, la pupille n'a

pas le temps de se refermer.

La lumière entre et éclaire le

fond de l'oeil. Comme il y a

plein de vaisseaux sanguins dans

le fond de l'oeil, eh bien, on

voit des petits cercles rouges

sur les photos.


TAMARA

Rien à voir avec les

vampires, hein?


OLIVIER

Non.


TAMARA

Allez, photo! Souris!


Une image d'OLIVIER déguisé en vampire apparaît.


OLIVIER fait une vente lors de la vente de garage.


OLIVIER

Deux piastres? Parfait.


ADRIEN

Deux piastres. Pas cher.

2,50$.


HOMME

Trois dollars.


ADRIEN

3,50$.


HOMME

Quatre dollars.


ADRIEN

Euh, cinq dollars.

Hé. Cinq piastres! Méchante

bonne affaire!


OLIVIER

Adrien! Cette bouée-là était

déjà à toi.


TAMARA

Gab, peux-tu m'aider à me

lever, s'il te plaît?


GABRIELLE

Tu veux vraiment patiner

avec ça?


TAMARA

Y a rien à mon épreuve.


GABRIELLE

OK. Mais tu vas porter ça

d'abord. Je fais pas confiance

à tes super patins.


GABRIELLE donne à TAMARA un casque qui ressemble à une boule disco.


TAMARA

Oh, boy! OK.

Ah, pas de danger qu'il m'arrive

quelque chose.


GABRIELLE

Pas de danger que tu

rencontres ton prince charmant

non plus, hein?

Beau style.


TAMARA

Approche le miroir,

je veux me voir.

Oh, boy! Pas facile. Pas grave,

j'y vais quand même.


GABRIELLE

OK.


TAMARA

Allez, là...


GABRIELLE

Tu brilles, Tam, tu brilles.


TAMARA

Ouais, ouais, je sais.

Wô!


GABRIELLE

Oh! Attention, là....


TAMARA

Inquiète-toi pas. Il peut rien

m'arriver avec mon super

casque. Gab, c'est une pente.

Gab, je sais pas comment

m'arrêter.


GABRIELLE

Wô!


TAMARA

Gab, ça descend. Gab, ça

descend, attention!


GABRIELLE se tasse et TAMARA se jette sur une bâche qui traîne par terre.


TAMARA

Ah, mon Dieu!

Bon réflexe!


GABRIELLE

Ton casque aurait sûrement

résisté au miroir, mais pas le

contraire, hein!


TAMARA

Ha, ha, ha... Aide-moi à me

lever, s'il te plaît.


GABRIELLE

Wô!


OLIVIER (Narrateur)

Comment c'est fait, un miroir?


VOIX ROBOTIQUE

♪ Là est la question ♪


OLIVIER

Miroir, miroir! Dis-moi qui est

le plus bel animateur de Là est

la question! Euh...

Je pense qu'il est défectueux.

Je vais aller voir comment on

fabrique un miroir.

(S'adressant au public de l'émission)

Sylvain Denis est directeur de

production dans une compagnie

qui produit beaucoup, beaucoup

de miroirs.

Bonjour, Sylvain.


SYLVAIN

Bonjour, Olivier.


OLIVIER

J'aimerais savoir comment on

fabrique un miroir.


SYLVAIN

Aujourd'hui, on travaille à

partir du verre flotté sur

lequel on vient appliquer

plusieurs couches d'argent

successives. Puis ensuite de ça,

on vient couvrir ça de peinture

à l'endos pour le protéger.

Est-ce que ça te tente de venir

voir ça avec moi?


OLIVIER

Bien sûr.


SYLVAIN

Parfait, on y va.


OLIVIER

C'est quoi ces grandes plaques

de verre-là?


SYLVAIN

Ça, c'est du verre flotté,

Olivier. C'est un petit peu la

même chose que tu as dans tes

fenêtres à la maison. C'est à

partir de ça qu'on fabrique le

miroir, où on va appliquer les

différentes couches de métaux.

Ça commence avec le chargement

des plaques de verre. Donc, on

prend une feuille à la fois. On

vient le déposer sur le robot

de chargement. Le verre va être

couché à l'horizontale pour

ensuite être lavé.

Ensuite de ça, avec du cérium,

on vient polir le verre avec

des brosses rotatives.


OLIVIER

(S'adressant au public de l'émission)

Avec un nettoyage comme

celui-là, pas de danger que le

verre soit sale.

Est-ce que vous me voyez mieux

maintenant?

(S'adressant à SYLVAIN)

Qu'est-ce qu'on fait avec la

feuille de verre une fois

qu'elle est nettoyée?


SYLVAIN

On va venir ajouter des

métaux de façon successive pour

avoir justement un miroir à la

fin. C'est l'argent, vraiment,

qui fait le miroir, qui fait la

surface réfléchissante.

Mais l'argent ne colle pas au

verre. Fait qu'il faut avoir

une étape avant, qui est le

chlorure d'étain, qui est

appliqué. Et ensuite de ça, on

va venir appliquer l'argent.

L'argent va réagir chimiquement

avec l'étain et il va venir se

solidifier au verre.

Donc, ici, c'est là qu'on

applique l'argent sur le verre.

Les cristaux d'argent vont

réagir avec l'étain et vont

se précipiter sur le verre pour

se solidifier. Et la réaction

prend quelques secondes. On

voit, on applique bien. Puis

ensuite, ça se transforme

en miroir.


OLIVIER

(S'adressant au public de l'émission)

Les humains fabriquent des

miroirs depuis des milliers

d'années. Au début, on

utilisait non pas du verre, mais

du métal poli. L'utilisation du

verre et de l'argent a débuté

beaucoup plus tard après,

au 19e siècle.


SYLVAIN

Donc, ici, on est rendu à la

dernière étape du plaquage. On

vient appliquer le cuivre pour

venir protéger l'argent contre

le ternissage, contre les

intempéries.

Puis ensuite de ça, on va aller

et on va appliquer des couches

de peinture.


OLIVIER

Go!

Et à quoi ça sert, la peinture?


SYLVAIN

La peinture sert à protéger

les métaux qu'on a déposés sur

le verre. Ça va les protéger

contre l'oxydation, les

égratignures. Puis nous,

qu'est-ce qu'on fait, c'est

qu'on applique deux couches de

peinture. On a une couleur

orangée. Et on a une couleur

grise, ensuite. C'est vraiment

pour prouver qu'on met deux

couches de peinture, ce qui

fait un miroir de plus haute

qualité.

Puis ensuite, on procède au

déchargement, où on fait le

contrôle de qualité visuelle.

Et on va décider pour voir

si un miroir est bon ou s'il

doit être mis de côté pour la

découpe à l'interne.


OLIVIER

(S'adressant au public de l'émission)

Trouver une bulle d'air dans

un miroir, c'est comme chercher

une aiguille dans une botte de

foin. C'est vraiment pas

facile. Mais il y en a une

juste là. La voyez-vous?

Merci beaucoup, Sylvain.

Maintenant, je ne me

regarderai plus jamais de la

même manière dans un miroir.


SYLVAIN

Ça m'a fait plaisir.


OLIVIER

Miroir, miroir. Dis-moi qui

est le plus bel animateur

de Là est la question.


MIROIR

C'est toi,

Olivier!


OLIVIER

Ah... Maintenant, ça

fonctionne.


Transition


TAMARA

Vous cherchez des antiquités?

Euh, on a pas de meubles,

mais on a ça, par exemple.

(Prenant un lecteur de cassette)

C'est facile à utiliser.

Regardez. Pour écouter

la musique, vous appuyez

sur le bouton "play".

Pour l'arrêter, sur le bouton

"stop". Euh... Pour écouter la

prochaine chanson, vous appuyez

sur la flèche. Mais il n'y a

pas de repère. Vous allez

entendre "bla, bla, bla" en

accéléré. Mais c'est sûr, ça va

mieux quand il y a une cassette

dedans. Mais on n'en a pas. Mais

c'est pas grave. Vous allez

pouvoir en trouver une à quelque

part. Je sais pas trop où. Mais

à quelque part, ça se trouve,

ça. Ça se trouve... Monsieur?

Bon... Je pense que ça

l'intéressait pas.

Hé, salut! Connais-tu ça, ça?


GABRIELLE

Merci, madame. Bonne fin

de journée.


TAMARA

Bye!


ADRIEN

Merci, madame.


OLIVIER

Bye!


TAMARA

Bien, voyons! Elle a acheté

tous les trucs laids qu'on

avait.


OLIVIER

Même la perruque.


ADRIEN

Hé! Parlez pas en mal de ma

perruque.


GABRIELLE

Je comprends pas. Qu'est-ce

qu'elle va faire avec une

raquette pas de manche, puis un

jeu de dards pas de fléchettes?!


OLIVIER

Elle a même acheté le flamant

rose en plastique pas de pattes.


TAMARA

Ah, je sais. Elle va peut-être

faire une sculpture ou un décor

de théâtre, ou...


OLIVIER

Oh!


TAMARA

Oh!


La chaise longue sur laquelle est assis ADRIEN se replie sur lui.


OLIVIER

Ça va, Adrien?


ADRIEN

Quelqu'un peut m'aider?


TAMARA

Je savais pas que tu

commençais une nouvelle

carrière de contorsionniste,

Adrien!


ADRIEN

Très drôle!


TAMARA

OK, bon. Lève un peu ton pied.


ADRIEN

Non, non. Ça marche pas.


OLIVIER

Par ici.


GABRIELLE

Attendez.


ADRIEN

Non, ça marche pas.


OLIVIER (Narrateur)

Bon, comment on va

faire pour sortir Adrien de là?


TAMARA (Narratrice)

Par quoi on commence?

Bouge pas, Adrien, on va te

sortir de là.


ADRIEN (Narrateur)

Mais comment tu veux

que je bouge?


Début générique de fermeture


VOIX ROBOTIQUE

♪ Là est la question ♪


GABRIELLE

(S'adressant au public de l'émission)

Tu as des questions qui te

chicotent?


ADRIEN

(S'adressant au public de l'émission)

Auxquelles tu peux pas

répondre?


TAMARA

(S'adressant au public de l'émission)

Le site web de Là est la

question est là pour t'aider.


ADRIEN

(S'adressant au public de l'émission)

Si tu veux savoir comment on

fait un grille-pain qui brûle

les toasts...


TAMARA

(S'adressant au public de l'émission)

Ou qu'est-ce que ça mange un

moustique, en hiver...


ADRIEN

(S'adressant au public de l'émission)

Un sympathique spécialiste en

la matière est là pour t'aider.


TAMARA

(S'adressant au public de l'émission)

Va sur le site et visite la

section "pose ta question".


ADRIEN

Moi, je me demande... Est-ce

que ça se lave, une perruque?


TAMARA

Ark... Tu l'avais jamais

lavée?


ADRIEN

Bien, non... Il fallait?


TAMARA

Ouais.


VOIX FÉMININE

♪ Là est la question

Là est la question

Là est la question ♪♪


Fin générique de fermeture

Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Season
  • Category Education

Résultats filtrés par