Universe image Là est la question ! Universe image Là est la question !

Là est la question !

Adrien, Gabrielle, Olivier and Tamara are four friends ranging in age from 12 to 14, who try to find the answers to four questions they ask themselves in their daily lives. They discover, thanks to their colourful and dynamic reporting, that science isn't just about chemical formulas and complicated equations, but rather that it can be found in the most mundane elements of daily life. Showcasing surprising subjects and information, Là est la question! is a scientifically... urban series!

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Falconers

Everything you need to know about falcons.



Production year: 2012

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Titre :
Fauconnier


ADRIEN

(S'adressant au public de l'émission)

Aujourd'hui, je deviens

fauconnier. Bon, je sais pas

vraiment ce que ça fait un

fauconnier, mais je sais que ça

a rapport avec les faucons. Je

rencontre Pierre Molina

fauconnier. Lui, il va tout me

dire sur les faucons.

Salut, Pierre.


PIERRE

Bonjour, Adrien.


ADRIEN

Est-ce que ça vole vraiment

vite, un faucon?


PIERRE

Le faucon pèlerin peut aller

jusqu'à 300 km/h, c'est l'animal

le plus rapide au monde. En

comparaison, un canard, ça peut

aller en ligne droite jusqu'à

100 km/h, mais un faucon, parce

que ça mange justement du

canard, faut qu'il aille plus

vite que lui, il l'attrape par

surprise souvent. Alors en

piqué, il peut aller jusqu'à

300 km/h.


ADRIEN

(S'adressant au public de l'émission)

Je ne veux pas me vanter, là,

mais je pense que j'ai toutes

les qualités qu'il me faut pour

être un bon fauconnier. Ouais.


PIERRE

Est-ce que ça te tente

d'essayer?


ADRIEN

Ah bien, oui.


PIERRE

Oui.


ADRIEN

Oui.


PIERRE

T'as besoin d'un gant.


ADRIEN

D'accord.


PIERRE

Pourquoi on a besoin

d'un gant, c'est que l'oiseau a

des bonnes griffes qu'on appelle

des serres. C'est avec ça que

l'oiseau va capturer

ses proies.


ADRIEN

C'est vraiment drôle, le

chapeau qu'il a sur la tête.


PIERRE

Le chaperon, c'est vraiment

fait pour garder l'oiseau calme

juste, juste avant le vol.

D'habitude, dans la volière,

il n'a pas besoin de ça.


ADRIEN

(S'adressant au public de l'émission)

Pensez-vous vraiment que je

serais plus sage avec un sac

sur la tête?

(S'adressant à PIERRE)

Est-ce que le fauconnier doit

avoir une personnalité

spéciale?


PIERRE

Faut être capable d'être à

l'écoute de l'oiseau, être

capable de lire ses

comportements puis de comprendre

aussi ses besoins. C'est aussi

une chose qui va dans les deux

sens. Faut que l'oiseau

s'habitue à toi, mais il faut

aussi que toi, tu t'habitues

À l'oiseau.


ADRIEN

(S'adressant au faucon)

Tu sais, Amarula, je suis

gentil, je suis calme, j'aime

beaucoup les oiseaux. Toi?


PIERRE

La fauconnerie, ça utilise des

oiseaux qui sont proches

de l'état sauvage. C'est

pas comme un animal domestique

comme un chien ou un chat. Si,

juste avant le vol, il voit du

gibier, des canards,

d'autres oiseaux voler, il va

être déconcentré, il va pas être

focusé pour exactement la tâche

qu'on essaie de lui faire faire.


ADRIEN

(S'adressant au faucon)

T'es tellement drôle.

(S'adressant à PIERRE)

Est-ce qu'on utilise la

fauconnerie pour autre chose

que la chasse?


PIERRE

Maintenant, y a une

application moderne de la

fauconnerie puis c'est

l'utilisation de ces

oiseaux-là pour faire peur aux

oiseaux qui sont un danger pour

les avions dans les aéroports.


ADRIEN

C'est quoi le rapport entre

un oiseau de proie et

un aéroport.


PIERRE

Les gestionnaires de

l'aéroport nous engagent pour

effaroucher la faune, pour

empêcher que les animaux soient

proches des avions. On veut

éviter tout impact entre un

avion et un oiseau ou un autre

animal. Un des outils très

efficaces, c'est les oiseaux de

proie entraînés pour faire peur

à ces oiseaux qui seraient un

danger pour les avions.


ADRIEN

(S'adressant au public de l'émission)

PM m'a expliqué qu'un oiseau de

proie, c'est bien plus efficace

qu'un épouvantail pour faire

fuir les oiseaux.

(S'adressant à PIERRE)

Pourquoi il faut chasser les

oiseaux qui vivent ici?


PIERRE

On veut surtout pas qu'un

oiseau, par exemple, frappe un

avion parce que c'est des

milliers de dollars de

réparations à chaque fois.

Justement, en 2009, à New York,

il est arrivé un accident

spectaculaire où un gros Airbus

a frappé une volée de bernaches

et ça a causé l'écrasement de

l'avion sur la rivière. Le

pilote, au lieu d'atterrir sur

une piste, a dû amerrir,

atterrir sur l'eau dans

l'Hudson River. C'est vraiment

un accident très spectaculaire,

par contre, personne n'a

été blessé.


ADRIEN

Oh wow! Pourquoi est-ce qu'il

y a autant d'oiseaux qui

vivent ici?


PIERRE

Quand tu regardes un peu la

grandeur du territoire, c'est

immense, c'est comme un

écosystème en soi. Entre les

pistes, y a beaucoup de gazon,

y a des bassins de rétention

des eaux qui pourraient attirer

des canards, des bernaches, et

même les bâtiments, des fois,

peuvent servir d'attrait pour

des étourneaux, des

hirondelles et d'autres oiseaux

qui pourraient être un problème

pour l'aviation.


ADRIEN

Merci beaucoup, Pierre,

c'était très, très cool.


PIERRE

Ça m'a fait plaisir.

Bonne chance.


ADRIEN

Merci.

(S'adressant au public de l'émission)

La prochaine fois qu'une colonie

de goélands attaque vos frites

au restaurant, vous avez juste

À apporter un faucon comme

celui-ci. Vous allez pouvoir

manger tranquilles.


Générique de fermeture

Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Season
  • Category Education

Résultats filtrés par