Universe image La portée des mots Universe image La portée des mots

La portée des mots

An artist tells the touching and powerful story of one of his or her songs, touching on themes that impact their art.

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Tricia Foster : Caché

Singer-songwriter Tricia Foster wrote « Caché » before she ever came out. At one point, she decided to openly live her homosexuality.



Production year: 2011

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Générique d'ouverture


Titre :
Tricia Foster «Caché»


Des images de TRICIA FOSTER marchant dans la ville de Montréal défilent.


TRICIA FOSTER

J'étais venue ici pour être

dans une plus grande ville, être

plus anonyme, mais c'était comme

un renouveau dans ma vie,

je connaissais pas personne puis

j'étais là pour repartir ma

vie, so, you know, j'étais

ouverte à n'importe quoi.

J'étais... j'étais heureuse

d'être toute seule.


Dans un restaurant de North Bay, TRICIA FOSTER interprète une chanson.


TRICIA FOSTER

♪ Apprendre à entendre

Mon coeur crier

Ma tête est partie de son bord

Et mon corps de son côté

Mon âme est à vendre au diable

Si vous le voyez

Veuillez me l'envoyer

Une aventure risquée

Un amour caché ♪♪


TRICIA FOSTER

(En entrevue principale)

Je pense que c'était plus pour

moi. Moi, je sentais un besoin

de m'assumer. Parce que,

en autant que je suis "out" puis

je parle de ma sexualité avec

les gens proches de moi, mes

paires, ma famille... Je me

sentais comme s'il y avait ben

du monde qui le savait pas,

que je m'affiche pas

nécessairement pendant mes

spectacles, des trucs comme

ça, puis je sentais que c'était

juste le temps que je m'assume.


Texte narratif :
North Bay


TRICIA FOSTER

On est à Greco's à North Bay.

Un petit restaurant "cute".

(Éclatant de rire)

La chanson, je l'ai écrite plus

tard dans la vie et j'étais pu

à North Bay. S'il y avait eu

une place où est-ce que je

voudrais être à North Bay à

cette époque-là, si j'avais

rencontré quelqu'un qui valait

la peine, Greco's aurait

sûrement été la place où

ce que... j'aurais "hangé

out" parce que je trouvais que

les gens étaient quand même

très ouverts, ici. Comme,

venant du secondaire, c'était

toujours comme... les gars qui

travaillaient dans la cuisine,

c'était comme tatoos,

bandanas, super hippie

style, donc il y avait comme

une ouverture d'esprit à cet

endroit ici que j'ai appréciée

au secondaire. On se retrouvait

toujours pendant comme... cinq

heures de temps en buvant comme

trop de café pour vivre, puis à

l'époque on pouvait fumer des

cigarettes à l'intérieur, puis il

fait frette à North Bay,

so, c'était comme un peu une

"nave", une "woman cave".


TRICIA FOSTER nous emmène dans son école secondaire.


TRICIA FOSTER

La première fois que j'ai

ressenti quelque chose d'assez

vrai pour une femme, c'était à

North Bay et c'était une de mes

super bonnes amies. Donc,

ça s'est relativement bien

passé. Est-ce que je sentais le

besoin de le cacher? C'est

clair que j'aurais pas comme,

embrassé une femme dans le

milieu d'un centre d'achats à

North Bay un samedi

après-midi. Donc, euh...

c'est comme, faut quand même

prendre une distance

par rapport à ça. Mais quand ça

venait au party au secondaire

où on se retrouvait dans une

maison, pas de parents, avec

ben de la boisson, ben là, je

me sentais pas que j'avais

besoin de le cacher. Même à ça,

j'ai toujours été quelqu'un

qui aime l'attention générale.

Puis il y a pas de meilleure

façon d'avoir l'attention d'un

public masculin au secondaire

que d'embrasser une femme.

On va pas se le cacher. So,

non, je me lâchais assez

lousse, comme quand ça venait

à ça. Mais ma mère avait pas

besoin de le savoir à ce

moment-là. Tu choisis qui le

sait et tu choisis qui a pas

besoin de le savoir.


TRICIA FOSTER nous entraîne dans l'auditorium de son école secondaire.


TRICIA FOSTER

Des fois, quand tu retournes

dans une école puis tout est

plus petit, c'est pas comme ça

ici, par contre. L'auditorium a

toujours resté comme la même

grandeur, je trouve. Comme le

stage, c'est quand même un

fair style stage pour, quand

t'es au secondaire, et même

maintenant. Puis j'ai eu la

chance de rejouer aussi à

l'école depuis que j'ai lancé

mes albums, so, j'y retourne

assez souvent, donc c'est quand

même une place très "familier"

que j'aime beaucoup. Je me sens

bien, en fait.


TRICIA FOSTER montre des affiches sur lesquelles elle apparaît en photo.


TRICIA FOSTER

Au secondaire, j'ai commencé à

chanter comme dans des trucs

plus parascolaires. Et puis, le

Café chantant, je l'ai commencé

même avant que j'étais au

secondaire. J'étais comme en

septième année puis il y avait

des cours d'été, so je passais

mes étés à North Bay à chanter

avec les gens du secondaire.


SHAWN SASYNIUK, un ami de TRICIA FOSTER, nous parle d'elle.


SHAWN SASYNIUK

À l'école secondaire, on

avait un programme de café

musique et chaque été, il y

avait un petit programme où

ils accueillaient les écoles

nourricières. Certains jeunes

qui venaient chanter.

Et Trish était l'une des

petites à cette époque-là. On

s'est rencontrés comme ça.

C'était dans les premières

rencontres. On a joué

ensemble. La première fois

qu'on s'est rencontrés, c'était

vraiment presque sur une scène.

On s'aimait pas trop trop au

début. Il y avait beaucoup de

de... on s'accrochait beaucoup

sur plusieurs choses. Et c'est

seulement plus tard, facilement

10-12 ans plus tard, une fois

rendus à Montréal, qu'on a

commencé à se voir un peu plus.

On s'est rencontrés pour

simplement voir si c'était

possible d'écrire ensemble,

voir ce que ça donnerait. Et

sans se donner des deadlines

ou rien. Regarde, on se

rassemble une couple de fois par

semaine, on écrit des tounes, on

va voir qu'est-ce que ça amène,

puis ça a juste fait boule de

neige de là.


TRICIA FOSTER

On a fait l'album pour le fun,

c'était pas comme but de faire

carrière en musique du tout.

Est-ce que j'aime ça? Oui. Mais

je me voyais pas être capable

de comme vivre de ça, là.

Puis... je me sens tellement

heureuse et chanceuse de

pouvoir le faire. Mais non,

c'était pas dans mes plans.


Texte narratif 

(Astorville)


TRICIA FOSTER discute en joggant avec sa sœur TINA FOSTER.


TINA FOSTER

Quand est-ce que tu vas

lancer ton album? Toujours au

beau printemps?


TRICIA FOSTER

Ce mois-ci, je vais aller à

Ottawa beaucoup pour "hanger

out" avec Olivier.


TINA FOSTER

OK.


TRICIA FOSTER

Pis janvier...

(Propos inaudibles en anglais)


TINA FOSTER

OK.


TRICIA FOSTER

Puis là...

(Propos traduits de l'anglais)

Je pense que je vais enregistrer,

comme en février.


TINA FOSTER

Ma mère m'a dit que quand on

était très jeunes, on aimait

bien jouer ensemble.

Pis je dirais, quand on a

frappé... quoi, adolescents,

préadolescence, on a fait

comme un écart.

Puis je pense que c'est à

cause que nos personnalités

sont tellement différentes.

Puis, à ce moment-là, moi,

j'appréciais pas les

différences entre les deux.

Donc, on a comme...

vraiment pris le bord.


TRICIA FOSTER

Moi, je voulais juste vraiment

parler à ma soeur de comme tout

ce que je faisais, mais

tout ce que je faisais c'était

vraiment assez intense.

Comme... J'ai fait ça à soir

avec telle personne, pis on a

essayé ça. Puis, elle était

comme : Je veux pas en entendre

parler! Parce que ma soeur

était comme assez, ben je te

trouve...


TINA FOSTER

Prude?


TRICIA FOSTER

Ouais, mais j'allais dire

plus responsable.


TINA FOSTER

OK. Pas que je savais qu'elle

avait une copine, mais je

savais qu'elle avait des

tendances... envers les

femmes, j'étais pas surprise

puis... Qu'elle soit

homosexuelle ou qu'elle le soit

pas, moi, ça me dérange pas

so... Vraiment, ça m'a pas

surprise ou choquée ou...

J'étais bien correcte avec ça.


Les parents de TRICIA FOSTER nous parlent de la famille FOSTER.


SUZANNE FOSTER

On a quatre enfants. Deux

filles et deux garçons.

Dans cet ordre-là.

On est très très très fiers de

Trish. Yeah.


TIM FOSTER

En étant deux personnes qui

travaillent pour le

gouvernement, qui sont

accoutumées d'avoir un salaire,

on va avoir une bonne pension,

tous les bénéfices.

On voit que... ils font des

sacrifices... que les artistes

font des sacrifices pour gagner

leur vie.

Mais c'est une... c'est

leur passion, c'est leur

passion de faire ça.

Personnellement, je pensais que

ça aurait jamais été si long.

Mais en voyant qu'est-ce

qu'elle fait, en allant à ses

spectacles, on voit que c'est

pour elle. Elle aime bien ça.


TRICIA FOSTER

C'est vraiment relax chez

nous puis je voulais juste comme

pas briser ça. Mais en même

temps, je pouvais pas continuer

à vivre quelque chose tellement

important sans qu'ils le

sachent.

J'ai appelé chez mes parents et

c'est ma mère qui répond au

téléphone. Je lui dis comme,

j'ai rencontré quelqu'un

comme... Puis j'ai comme pas

utilisé de "pronouns".

J'étais vraiment comme cette

personne-là, elle me rend super

heureuse. Avec cette

personne, on fait telle chose,

puis on s'amuse. Puis

cette personne-là... Puis je

continuais, puis j'en mettais.

Puis comme ma mère était

comme: Ah ben oui! Mais

c'est quoi le nom de cette

personne-là? J'étais comme,

bien, c'est Cécile.


SUZANNE FOSTER

Oui, quand elle m'a appelée

pour me dire qu'elle sortait

avec Cécile, ma réaction

était: Wow!

(Propos inaudibles en anglais)

Parce que, elle avait eu des

boyfriends, puis d'assez

longues relations aussi, fait

que je savais pas...


TRICIA FOSTER

Ma mère a fait comme: Ah!

bien... tu l'as-tu dit à

ton père? J'ai dit non.

Elle dit: Bien... c'est pas moi

qui va lui dire! Puis là, je me

souviens juste qu'elle a

comme... à un moment

donné, j'entendais comme

le phone, puis: Trish a quelque

chose à te dire. Puis je me

souviens que mon père:

Hello... Puis là, j'ai comme

recommencé l'histoire de

nouveau. Puis encore une

fois, je me suis juste comme

pas assumée puis le dire right

away. J'ai vraiment comme:

J'ai rencontré quelqu'un...

Puis j'ai recommencé mon

histoire. Puis une fois que

j'ai dit: Son nom, c'est

Cécile, mon père a fait

euh: Are you happy? Puis

j'ai dit: oui. Puis il est

comme: That's what's

important.


TIM FOSTER

J'étais surpris. C'était

un... on va dire un choc.

Mais j'étais surpris, comme...

J'étais pas déçu. Moi,

j'avais... en ayant été policier

pour 25 ans, j'avais travaillé

avec des coéquipiers qui

étaient gais. Je connaissais du

monde, policiers, qui se sont

mariés avec une femme, ils ont

eu des enfants, puis ils étaient

gais. Puis ensuite, ils se sont

séparés après. Je me disais,

c'est mieux qu'elle soit

contente avec quelqu'un d'un

autre sexe que d'être avec

quelqu'un et vivre une

menterie. Pour moi, c'était ça.

J'étais surpris, mais j'étais

content pour elle.


TRICIA FOSTER

Je me suis sentie comme...

"relieved", comme...

j'étais bien, mais en même

temps, je savais que comme

elle l'avait pas super bien

pris. Je savais que ça lui

prendrait du temps, en fait.

Puis les couples de visites et

les couples de téléphones qu'on

a eus par la suite, c'était

vraiment comme, en parler puis

tout mettre au clair. Il y

avait bien des questions

là-dedans.


SUZANNE FOSTER

La réponse que j'aimerais ça

te dire, comme c'est là, c'est

que... C'est pas de problèmes,

Trish, you know, t'es

avec Cécile. T'es heureuse, je

suis heureuse, moi aussi, pour

toi. J'aimerais ça être capable

de dire ça. C'était pas le cas.

Puis je file mal, je pense...

Depuis le temps, parce que

vraiment, c'est l'ignorance qui

avait fait ça.


TRICIA FOSTER

Qu'est-ce que tu vas faire

pour les enfants? Puis...

Suffit que j'avais eu bien des

chums, aussi. Ma mère,

elle m'avait dit: Si t'aimes

les deux, pourquoi est-ce que

tu choisis pas l'option plus

facile?


SUZANNE FOSTER

Elle me disait: Ben mom, je

l'aime. C'est pas à propos...

un homme ou une femme , c'est

qui que t'aimes, finalement.

Puis je l'aime, cette

femme-là. Ça a pas pris

longtemps à demander des

questions puis j'ai

compris... puis yeah.

J'aurais aimé ça avoir une

différente réaction, mais ce

qui est fait est fait.


Au restaurant Greco's, TRICIA FOSTER interprète une chanson.


TRICIA FOSTER

♪ Bien choisir

Nos rendez-vous

Ces lieux de rencontre

Un peu partout

Dans le fond d'une banquette

En cachette

Sans regret

Mes mille secrets

Je l'ai toujours désiré

Oh oh oh oh

Mon amour caché

Mon amour caché ♪♪


TRICIA FOSTER

C'est drôle parce que moi je

travaille fort sur l'écriture

de mes chansons, normalement.

Écrire en français, ça sort pas

tout seul, donc d'habitude,

il y a des dictionnaires, il y a

bien des affaires qui sont à

l'entour de l'écriture. Mais il

y a une couple de chansons que

j'ai écrites où ce que je me

souviens même pas de les avoir

écrites, comme... c'est juste

comme un...

(Propos inaudibles en anglais)

puis ça arrive tout de suite.

Puis "Caché", ça a été ça.


SHAWN SASYNIUK

(En aparté)

Trish, elle avait la... la...

elle arrivait souvent avec une

mélodie, et des fois, je

trouvais des accords à la

guitare ou whatever pour

essayer de meubler la chanson

un peu. Mais je pense que

celle-là est arrivée avec une

progression d'accords qu'elle

aimait aussi, et c'est

vraiment... ça a vraiment pris

sa vraie de vraie direction

quand Cécile est rentrée dans

le portrait.


Des images de CÉCILE DOO KINGUÉ jouant de la guitare défilent.


TRICIA FOSTER

Moi, j'ai vu Cécile jouer à

Montréal, voilà 10 ou 12 ans,

puis j'étais comme... à un bar à

Montréal. Puis je le voyais

d'en haut. Elle était habillée

en super baggy clothes.

C'était assez ambigu là.


CÉCILE DOO KINGUÉ rit, en compagnie de TRICIA FOSTER au restaurant Greco's.


TRICIA FOSTER

En tout cas, elle a fait un

guitar solo. Puis je me

souviens, j'ai fait: That

guy's amazing. Puis le gars à

côté de moi, il a fait: C'est

pas un guy, c'est une fille.

J'étais comme: Sweet! Puis

là, dans ma tête, j'étais

comme: Il faut que je

travaille avec cette femme-là

un jour.


CÉCILE DOO KINGUÉ

J'aime beaucoup, en fait,

ce qu'elle fait. Je pense que ce

que j'aime le plus, c'est que

c'est honnête.

Et elle n'a pas peur, en fait,

de dire les choses telles

qu'elle les ressent ou telles

qu'elle les voit et j'ai

trouvé qu'il y a des couilles

dans ce qu'elle fait.


SHAWN SASYNIUK

(En aparté)

(Propos en anglais puis en français)

«Fearlessness». Ça, c'est

vraiment la plus grande force

de Trish, je pense. Elle a

vraiment peur de rien.

Et, en plus d'avoir peur de

rien, elle a surtout pas peur

de qu'est-ce que les gens

vont... possiblement...

Qu'est-ce qu'ils peuvent

penser d'elle, quelles

sortes d'images ou d'idées

qu'ils peuvent faire

à son sujet.


CÉCILE DOO KINGUÉ

Je respecte beaucoup, en

fait, ce qu'elle fait. En tant

qu'artiste. Ouais.


TRICIA FOSTER et CÉCILE DOO KINGUÉ interprètent ensemble un bout de chanson.


ENSEMBLE

♪ Mon amour

Mon amour ♪♪


CÉCILE DOO KINGUÉ

Trish, en fait, sortait avec le

chanteur de mon ex... de mon

ex-groupe. On s'est rencontrées

peut-être trois, quatre fois

avant que je me souvienne de

l'avoir rencontrée. Puis la fois

dont je me souviens était assez

intense. C'était une sorte de

double date, en fait, avec le

chanteur de mon groupe puis

ma blonde puis Trish. Et il y

avait un gars qui était ivre et

qui était super chiant and

loud... like super obnoxious.

Puis Trish arrivait à matcher

son énergie de super loud et

obnoxious, mais de façon drôle.

Puis elle a réussi à le faire

taire et à le calmer, puis

j'ai trouvé ça vraiment hot.

Et on s'est croisées du regard

puis... c'était genre des

étincelles qui apparemment

étaient assez éclatantes parce

que j'ai dû m'expliquer à ma

blonde et à mon chanteur.

(Éclatant de rire)

Mais c'est ça.

(Propos en anglais puis en français)

It was animal attraction

qu'on a laissé dormir pendant

pendant des années.


TRICIA FOSTER

Quand moi et Cécile on s'est

finalement réunies, parce

que ça faisait des années qu'on

s'apercevait puis on était des

amies. Mais quand on a vraiment

commencé à... je peux même pas

dire sortir ensemble parce que

c'était jamais, comme... un

plan d'être ensemble pour plus

longtemps qu'il fallait.

C'était plus une aventure.

Mais c'était tellement intense

tout de suite que j'étais

comme... la femme la plus

heureuse du monde puis j'avais

jamais vécu quelque chose de

pareil. Je m'étais jamais...

sentie comme ça, puis j'avais

jamais écrit une chanson

d'amour, même. Ça existait

pas puis en fait, je l'évitais.

Peut-être je l'évitais

parce que j'avais jamais

vraiment trouvé l'amour de

ma vie.


CÉCILE DOO KINGUÉ et TRICIA FOSTER parlent d'Astorville.


CÉCILE DOO KINGUÉ

Pour moi, c'était holy

small parce que ça fait

vraiment village. Mais...

village.


TRICIA FOSTER

Honnêtement, je pense pas

qu'on... je pense pas qu'on est

super public affection.

Dans le sens où notre but,

c'est pas de marcher à

l'entour d'Astorville puis

comme s'embrasser partout,

là. Comme... avec ma famille,

on se sent pas bizarres

parce que c'est connu. À

l'église, on se contrôle.


TRICIA FOSTER éclate de rire.


CÉCILE DOO KINGUÉ

Oui, j'espère.

C'est l'église, quand même.

Tout le monde a été super

fin, ici.

(Se tournant vers TRICIA FOSTER)

Je crois aussi que

c'est parce que tout le monde te

connaît, donc...


TRICIA FOSTER

Ouais... Tout le monde se

connaît.


CÉCILE DOO KINGUÉ

Se connaît, c'est ça, en

fait. Ça, ça j'ai pas

l'habitude parce que à New

York, c'est sûr que le monde

n'est pas aussi sympathique,

puis c'est sûr qu'on ne se

connaît pas.

En fait, je suis la seule de ma

famille qui est née aux

States. Ma famille, elle

vient du Cameroun. Mes parents,

en fait, ils ont déménagé dans

les années 50... 60-50, fin 50,

pour des études et le travail.

Six de mes frères et soeurs

sont nés en France, puis une de

mes soeurs au Cameroun. Puis,

c'est pas mal ça, on est assez

éparpillés, un peu. Un peu de

partout. Là, ça fait une

vingtaine d'années que je suis

pas retournée au Cameroun.

C'est sûr que ça fait long, mais

d'un autre côté, aussi,

l'homosexualité, c'est une

peine de prison, au Cameroun.

D'au moins trois ans. Donc,

c'est sûr que ça donne pas

envie, non plus, de rentrer

bientôt.

(S'adressant à TRICIA FOSTER)

En fait, c'est toi qui m'as

demandé en mariage après ton

premier orgasme.

Merci beaucoup.


TRICIA FOSTER

Yeah, yeah... mais c'est vrai.

(Propos en anglais)

Will you marry me?

(Riant)

Mais elle l'a pas pris, you

know.

(S'adressant à TRICIA FOSTER)

Je pense que c'est toi

qui voulais me demander en

mariage. Comme si t'allais te

marier, je pense que c'est toi

qui voulais le faire, non?


CÉCILE DOO KINGUÉ

Bien, je crois que c'est plus

que je voulais m'assurer de

pouvoir te donner un deuxième

orgasme.


TRICIA FOSTER

(Éclatant de rire)

OK!


TRICIA FOSTER interprète une autre chanson dans le restaurant de North Bay.


TRICIA FOSTER

♪ Un amour clandestin

C'est fou

Mais mieux vaut le vivre

Que ne vivre rien du tout ♪♪


SUZANNE FOSTER

(En aparté)

Je pense qu'elle m'avait dit,

quand elle m'a dit qu'elle

était gaie, que probablement

qu'un jour, qu'elle la

marierait. Je sais pas comment

longtemps ça faisait qu'elles

sortaient, dans le temps. Deux,

trois mois, quatre mois, je

sais pas, mais elle a dit: Je

veux juste te préparer, mom,

que probablement qu'on va se

marier un jour.

Elles sont tellement heureuses

ensemble. Elles sont vraiment

heureuses,ensemble. Puis...

Cécile, elle nous complète. Si

elle vient pas ici une petite

secousse... Trish revient, des

fois, Cécile reste à Montréal,

fait qu'on la voit pas pour

deux, trois mois, puis quand

elle vient, c'est comme: Wow!

Ça fait une secousse qu'on t'a

pas vue! On t'a manquée! Elle

fait vraiment partie de notre

famille.


SUZANNE ET TIM FOSTER préparent un repas en compagnie de TRICIA FOSTER et de CÉCILE DOO KINGUÉ.


TIM FOSTER

(Commentant la façon dont sa fille met le couvert)

Il y a deux sortes de pains,

ici, hein? Il y a du... du pain

d'oiseau qu'elle appelle.


TRICIA FOSTER

J'ai été serveuse pendant 10

ans. Je sais quel bord ça va.

Ça m'énerve quand c'est

sur l'autre bord.


TIM FOSTER

As-tu fini, ici, Cécile?


CÉCILE DOO KINGUÉ

Oui!


TIM FOSTER

OK.


CÉCILE DOO KINGUÉ

Je l'ai même...


TIM FOSTER

Merci.


TRICIA FOSTER

(Faisant goûter son plat à CÉCILE DOO KINGUÉ)

Pas pire, hein?


CÉCILE DOO KINGUÉ

Je pense que t'as loupé ta

vocation.


TRICIA FOSTER

Je l'ai vécue pendant 10 ans,

ma vocation.


SUZANNE FOSTER

Trish, elle pourrait faire

toutes sortes de choses. Elle

serait bon cook, elle serait

bonne... Tout ce qu'elle fait,

c'est bien fait.


TRICIA FOSTER

Ah, oui?

Tout ce qui est techno ou

whatever...

(Propos en anglais)

I don't get it.

My computer is Cecile's

domain.


SUZANNE FOSTER

Ah oui, hein?


TIM FOSTER

(En aparté)

C'est la même fille qu'on

a élevée.


SUZANNE FOSTER

(En aparté)

Oui, c'est ça.


TIM FOSTER

(En aparté)

C'est la même personne, elle

a pas changé d'une journée

à l'autre.


SUZANNE FOSTER

(En aparté)

Non, non.


TIM FOSTER

(En aparté)

Elle a pas changé.


SUZANNE FOSTER

(En aparté)

Tout le monde sont qui

ils sont. Euh... C'est pas un

choix. C'est qu'est-ce qu'ils

sont. Mais le monde

comprennent pas ça.

Incluant moi-même. Comme je

dis, au commencement, elle a

sorti avec des garçons, puis je

savais que, encore...

first, sa carrière, c'était

pas facile. Puis là que t'es

gaie, je suis: Oh my God!

(Propos en anglais inaudibles)

C'est comme mon Dieu, elle

choisit vraiment les chemins,

vraiment... pourquoi ça

devrait être si difficile. Mais

ça ne m'a pas pris de temps à

voir qu'elle le faisait

puis c'était vraiment pour

l'amour pis, c'est elle.

J'aimerais ça que tout le monde

sache ça. Yeah.


TRICIA FOSTER

(Propos en anglais)

We should make an african meal

during Christmas.


CÉCILE DOO KINGUÉ

Pour Noël, on va ramener les

ingrédients. On va aller faire

l'épicerie...


TIM FOSTER

L'année passée, c'était un

repas indien, qu'on avait fait.


TRICIA FOSTER fait signe que oui.


TIM FOSTER

Là, cette année, on va faire

un repas africain. On va en

discuter.


CÉCILE DOO KINGUÉ

(S'adressant à SUZANNE FOSTER)

Je te laisse Noël,

quand même.


SUZANNE FOSTER

Ah, merci. Parce que j'ai

déjà fait les tourtières.

(Riant)

J'ai pas fait 15 tourtières

pour rien.


TRICIA FOSTER

Je vais en prendre, des

tourtières.


SHAWN SASYNIUK

(En aparté)

Trish, elle est beaucoup plus

extravagante dans ce qu'elle

fait, dans la façon qu'elle

s'exprime. Puis Cécile est

beaucoup plus laid back. Je

pense que ça, c'est peut-être

le point qui sauve... qui sauve

le match. Je pense que c'est

vraiment ça. Elles ont toutes

les deux une ouverture d'esprit

musicale et souvent les mêmes

goûts, chose qui... peut

peut-être être surprenante pour

certaines personnes quand tu

penses à Trish, une petite

fille qui vient de...

d'Astorville et Cécile qui

vient d'à peu près quatre, cinq

pays en même temps? Y a,

au niveau du vécu, elles ont

tellement vécu de différentes

choses, mais d'être capable de

retrouver un lien commun à

travers la musique, c'est

super.


Au restaurant Greco's, CÉCILE DOO KINGUÉ nous parle du couple qu'elle forme avec TRICIA FOSTER.


CÉCILE DOO KINGUÉ

Je crois que, les deux, on

apprécie les gens honnêtes.

Puis, les deux, on ne cherche

pas à changer qui que ce soit.

Et on ne cherche pas à se faire

changer. Et je crois que cette

ouverture fait en sorte que ce

qui était juste une chimie

animale, à laquelle on rajoute

aussi une amitié qui était

quand même assez profonde

avant, ça fait pour un couple

parfait.


SHAWN SASYNIUK

(En aparté)

Moi, je l'ai vue vraiment.

J'ai vu une évolution, côté

musical, chez cette femme-là,

assez extraordinaire. Au

tout début, elle a toujours

chanté, mais de voir sa voix se

transformer dans quelque

chose... dans un instrument

qu'elle a été capable de

contrôler. Je pense que ça

vient aussi du fait qu'elle a

pas peur, non plus. Donc elle

essaie, elle essaie, elle

essaie. Elle se trompe, c'est

pas grave. Ça, c'est sa... avec

le petit côté fearless. Il y

a une persévérance, bien sûr,

qui s'installe, que... qui fait

en sorte qu'elle est partie de

quelqu'un qui chantait à

quelqu'un qui a... s'est mis à

jouer de la guitare et qui a

maintenant pris le rôle de

bassiste dans son propre

groupe.


SUZANNE FOSTER

Patricia, elle écrit des

chansons qui viennent du coeur

et qui... toutes ses chansons...

(Propos en anglais)

They mean something.

C'est une très très belle chanson.

C'est une des chansons qui

jouent le plus sur la radio.

Et à chaque fois que

je l'entends, j'écoute les mots

pis je la comprends de plus en

plus. Elle a fait vraiment une

belle... c'est une belle job.

Elle a fait une... c'est une

belle, une très très belle

chanson.


TIM FOSTER

Ça dit un peu l'histoire,

aussi... le conflit qu'elle

avait...


SUZANNE FOSTER

Oui, oui.


TIM FOSTER

Avec elle-même et avec

qu'est-ce que le monde

penserait ou qu'est-ce que ses

parents diraient? Je pense que,

aussi, ça décrit un peu de ça.


TRICIA FOSTER

Je suis allée au gay pride

à Montréal et il y avait

comme... une des floats qui

était des gens... Pis leur

affiche, ça disait: Je

m'affiche au travail. Pis ça

m'avait super marquée parce que

je me suis dit: Wow, regarde

eux autres! Pis je

m'imaginais où ce qu'ils

travaillaient. Ça aurait pu

être n'importe où... Puis

eux autres s'affichent au

travail, puis moi, je le fais

pas. Pourquoi j'ai pas fait

ça? Pourquoi j'en parle pas?

Je requestionne qui je suis

puis je requestionne mon

parcours. Puis Caché, ça a

été une chanson que j'ai

écrite... ça fait quand même

cinq ou six ans. Puis quand on

écrit une chanson, on évolue

après, puis la chanson peut

rester là ou elle peut évoluer

avec toi. Pis la chanson, je

trouve que c'est une chanson

qui évolue avec moi.

Quand je la chante maintenant,

ça veut pas dire la même chose

que ça voulait dire quand je

l'ai composée.

Il fallait que je le fasse. Ça

suffisait, en fait...

Ouais. De pas en parler.


Au Greco's, TRICIA FOSTER interprète la chanson Caché et CÉCILE DOO KINGUÉ l'accompagne à la guitare.


TRICIA FOSTER

♪ Apprendre à entendre mon coeur

Crier

Ma tête est partie de son bord

Et mon corps de son côté

Mon âme est à vendre au diable

Si vous le voyez

Veuillez me l'envoyer

Une aventure risquée

Un amour caché

Un amour caché

Un amour

Bien choisir nos rendez-vous

Ces lieux de rencontre

Un peu partout

Dans le fond d'une banquette

En cachette

Sans regret

Mes mille secrets

Je l'ai toujours désiré

Oh oh oh oh

Mon amour caché

Mon amour caché

Mon amour caché

Mon amour caché

Oh oh oh oh

Un amour clandestin

C'est fou

Mais mieux vaut le vivre

Que ne vivre rien du tout

Oh oh oh oh

Mon amour

Mon amour caché

Mon amour

Mon amour caché

Mon amour caché

Oh oh oh oh

Un amour clandestin c'est fou

Mais mieux vaut le vivre

Que ne vivre rien du tout

Oh oh oh oh ♪♪


Générique de fermeture

Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Season

Résultats filtrés par