Universe image Les bleus de Ramville Universe image Les bleus de Ramville

Les bleus de Ramville

A story focusing on the members of the local semi-professional hockey league team's fan club. Although presenting very different personalities and interests, the four most active members of the club all share one passion - hockey. Particularly the hockey played by their team, the Dufresne Radiators. Owned by Polo Dufresne, an influential but slightly shady businessman, the Radiators' team is one of the most important elements of Ramville's cultural and social life. Especially since the mill, ...

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Let`s Get Real

Racette makes a decision that will have consequences for his relationship. Gordie and Marc-André are seeking grants. Christian is still worried about Matthieu. Nadine thinks about Amélie`s future. Baptiste steals the show.



Production year: 2013

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Générique d'ouverture


GORDIE et NADINE sont dans leur cuisine. NADINE est devant son ordinateur portable.


NADINE

Gordon, si Marc-André veut

déclencher le Fonds du Nord,

il va falloir qu'il mette

plus d'emphase sur l'impact

économique, pis qui développe

un plan à long terme,

pis qui trouve l'effet levier sur...


GORDIE

Dine, c'est une précision

qu'ils ont demandée,

pas de réécrire la

subvention au grand complet.


NADINE

C'est ça que je suis en

train de faire, je précise!

Regarde ici au 2.2, tu vois?

J'ai mis de l'emphase sur

les retombées économiques

pour la région.


GORDIE

Marc-André, y'est backé par

des investisseurs européens:

son père était grossiste en

voyages avant qui meurt

d'un infarctus à quarante-huit ans...

Marc-André a déjà

investi une petite fortune

pour l'achat du Lodge

pis le packaging du projet.

Coudonc là, ils savent pas lire

les chiffres, le gouvernement?


NADINE

Gordon, tu m'a

demandé de t'aider,

mais tu peux pas te

choquer après moi si t'aimes

pas ce que je te dis.


GORDIE

Ça me tue, Dine...

Les steppettes, le

jargon de fonctionnaires.

Je leur règlerais ça

entre quatre z'yeux!


NADINE

OK, coach.


GORDIE

Si on...


NADINE

Gordon, si t'arrêtes pas

de tourner autour de moi,

je vais jamais finir à temps

pour ma téléconférence.


GORDIE

De quoi tu parles...?


NADINE

Ma téléconférence...

Ma session de travail

avec le Conseil scolaire!


GORDIE

Je te dérange pu...

Donnes-y à claque, pis merci.


On se retrouve avec JULIE et MAUREEN qui marchent dans la rue.


JULIE

J'ai jamais eu ça,

un traitement de canal.

J'ai peur.


MAUREEN

C'est pour ça que

je suis là, ma pitoune.


JULIE

En plus docteur Thériault

qui a pris sa retraite?

Là c'est un étranger qui

va me jouer dans bouche.


MAUREEN

Ça va bien aller, tu vas voir.

Une dent, ça peut faire

ben mal, mais ça se répare...

C'est pas comme...


JULIE

Mike?


MAUREEN hausse les épaules.


JULIE

Je pensais que ça

lui aurait fait du bien

de recommencer à travailler?


MAUREEN

Pour lui, il me fait une

faveur de remplacer le chef

qui a quitté, deux

jours par semaine...


JULIE

Comment y a aimé ta

nouvelle coupe de cheveux?

MAUREEN

Si y'en pense quelque

chose, il le garde pour lui.

Enweille Ju!

Accélère là, y faut que je

sois au resto dans deux heures

et demie max!


JULIE

Ben là, ça va prendre

tout ce temps-là?


MAUREEN

Ça dépend combien que

t'as de racines...

Deux, trois, quatre...

Y'a du monde qui en ont cinq!


Une dame passe près du duo. Elle promène un chien. MAUREEN se penche pour le caresser.


MAUREEN

Oh, c'est un Pilou!

Allô mon beau Pilou!


JULIE

T'as déjà eu un chien, toi?

Pas moi, Mike.


MAUREEN

Quand il était petit, sur

la ferme de ses parents,

y'en avait un pareil.

Y'est ben beau!

Beau chien!

Enweille!


JULIE

Non, je veux pas y aller...


Chez MAUREEN et MIKE, MIKE s'entraîne sur un exerciseur et CHRISTIAN entre.


CHRISTIAN

Mike?


MIKE

Hé, Christian?


CHRISTIAN

Mario aurait besoin de

toi en bas pour faire

sauter les champignons...


MIKE soupire.


CHRISTIAN

Ben, quessé tu veux, la dernière

fois t'étais pas content.

T'as dit qui étaient

comme du rubber.


MIKE

Je va prendre une

douche vite faite.

Je va être dans cinq minutes.


CHRISTIAN

Tsé, les jours que t'es

dans cuisine, le monde

arrête pas de dire que la

nourriture est super bonne.


MIKE

C'est facile des impressionner.

L'ancien chef, y'était

cook dans un pénitencier

avant de travailler ici.


CHRISTIAN

C'est pour ça qui nous

volait de la nourriture.

J'ai fait une petite enquête,

ça m'a pris trois semaines

avant de le pogner.

Maureen me croyait pas...


MIKE

T'as connais.

Elle pense que tout le monde

est droit comme elle.


CHRISTIAN

Justement, c'est pour ça

qu'il faut bien l'entourer.

Ça fait que...

Tu vas-tu l'accepter

la job à temps plein?


MIKE

Non, je veux pas

travailler pour ma blonde.

Je fait juste ça en attendant.


CHRISTIAN

Quoi d'autre que tu veux faire?

T'es quand même pas pour faire

pousser des graines de luzenne

pour les écotouristes

de Marc-André.


MIKE

Luzerne, Christian.

On dit, luzerne.

Pis j'ai des projets

plus sérieux...


CHRISTIAN

Comme quoi?


MIKE

Comme aller faire sauter

des champignons crisps,

qui vont pas rebondir

dans l'assiette!

Va dire à Mario que j'arrive!


À l'aréna dans le bureau des entraîneurs, JACK reçoit BAPTISTE.


JACK

T'avais deux Muckers sur tes

hanches à partir de notre

territoire pendant que McNeil

était à la ligne bleue à

attendre que tu y passes la rondelle.


BAPTISTE

La game était finie.

Y'avaient sorti leur goaler

pis c'était un open net!


JACK

Pour McNeil! Pas pour toi!


BAPTISTE

Je l'ai pas vu,

OK. Je l'ai pas vu!


JACK

Qu'est-ce tu veux que j'te dise.

Bullshit, Baptiste!

Tu y as volé son

tour du chapeau.


BAPTISTE

OK, ben moi aussi y faut

que je continue de produire

si je veux que Roger

me sorte de "pénitence".


JACK

Roger y t'a envoyé

icitte pour qu'on te rentre

un peu de plomb dans tête.

Continue de même, c'est pas

demain la veille qui va te

recruter pour la team!


BAPTISTE

Coudonc!

Ça se pourrait-tu que tu te

cherches des prétextes pour me

garder ici juste pour avoir des

chances de gagner la coupe...


JACK

Écoute, Baptiste.

Quand tu vas savoir

à jouer en équipe,

ça va me faire plaisir

de me débarrasser de toi.

En attendant, va faire

la paix avec McNeil.


BAPTISTE

Quoi? Ramper devant McNeil? Non.

Y'a déjà l'ego assez

enflé comme c'est là!

T'es assez intelligent pour

trouver un moyen de t'excuser.

Enwoye. Scram.

Donne moi ma chaise.

(Chuchotant pour lui-même)

Sacrament de calisse.


De retour dans la cuisine de NADINE, au téléphone avec MONSIEUR PICARD .


NADINE

Fait que vous l'avez laissée

partir juste comme ça?

C'était une de mes

meilleures enseignantes

en préparation au secondaire!


MONSIEUR PICARD

Écoutez Nadine, quand

un professeur du calibre

d'Élise Langevin nous

demande un transfert,

on ne peut pas lui refuser.


NADINE

Avec tout le respect que je

vous dois, Monsieur Picard,

moi j'aurais pu la convaincre de rester.


MONSIEUR PICARD

On essaie de permettre

à nos éducateurs

d'évoluer et de grandir.

Et je vous rappelle que vous

avez profité de cette même

politique pour avoir

votre année sabbatique.

Rebienvenue en passant.

Vous m'avez manqué.

Votre remplaçante

était adéquate,

mais vous faites

preuve des standards

de la plus haute qualité.


NADINE

J'essayerai de rester

à la hauteur....


Chez MAUREEN, JULIE dort sur le divan. MAUREEN entre.


MAUREEN

Tiens! La revenante!


JULIE

(Se réveillant)

J'pense que j'en ai

manqué des bouts.


MAUREEN

T'étais pas mal faite

après ton traitement.

J'ai promis au dentiste que

j'allais garder un oeil sur toi.


JULIE

J'aurais peut-être dû lui

dire que j'ai pris des calmants

avant le rendez-vous...


MAUREEN

Je pense qui s'en est rendu

compte juste après t'avoir

donné ton anesthésie.

Tu y as dormi ça tout le long.

Tiens.


MAUREEN tend une bouteille d'eau à JULIE.


JULIE

Il est quelle heure?


MAUREEN

Le lunch vient de finir.

Es-tu assez en forme pour

qu'on fasse notre réunion

en bas avec Christian?


JULIE

Ouais, ça devrait

être correct, là.


MAUREEN

Tiens.

Prends une p'tite pilule que

le dentiste t'a prescrite.

Ça a l'air que ça fait

effet dans une demi-heure.


JULIE

On est allées à la pharmacie?


MAUREEN

Je suis rentrée...

Tu dormais dans le char...

By the way, tu me dois 47,28$,

pis docteur Racine a dit de lui

envoyer son chèque par la poste.


Chez O'Malley's, MIKE, derrière le bar, discute avec MARC-ANDRÉ, assis au bar.


MIKE

Gordie , je le connais: c't'un

gars qui livre la marchandise.

Fais-t’en pas avec ça.


MARC-ANDRÉ

J'ai pas eu le choix de commencer

les travaux tout de suite.

La lodge est

complètement en morceaux.

J'imagine que ça fait fait un

bout qu'elle a été abandonnée.


MIKE

Ça fait quinze ans c't'année.

Le gouvernement a décidé de

zoner ça réserve faunique.

Fait que depuis ce temps là,

c'est fini avec les Américains

pis leurs trophées de chasse

pis leurs hydravions.


MARC-ANDRÉ

Mike, y faut que tu vois la

plage, y'a pas une algue en vue,

pas une, et l'eau, claire comme le ciel.


CHRISTIAN

Y parait que les Françaises

se baignent topless.

Les mouches noires vont

se faire un méchant snack.


MARC-ANDRÉ

Non, les mouches noires c'est

pas avant le début juin?


MIKE

Ben oui, t'as raison.

Après ça, c'est la

saison des maringouins.


MARC-ANDRÉ

Non, les maringouins j'ai

fait un étude dessus.

Tu mets la citronnelle,

ça les éloigne, en plus,

c'est biologique.

J'ai découvert sur les sentiers

des baies de toutes sortes:

framboises, mures, myrtilles.

Tous des antioxydants.

Là, le seul gros problème qui

me reste c'est que le sentier

est complètement envahi.

Va falloir faire du débroussaillage,

et même avec une carte, j'arrive

pas à repérer tous les coins.


MIKE

Ben moi ça fait des années

que moi pis une gang de gars

des Radiateurs, on va

chasser dans le coin.

Je connais ça comme

le fond de ma poche.

Je peux te donner un coup

de main avec ça, si tu veux.


MARC-ANDRÉ

Sérieux?


MIKE acquiesce.


MARC-ANDRÉ

Je dirais pas non à ça!

Sauf que j'ai pas les moyens

de te payer tout de suite.


MIKE

C'est pas grave.

Pas important.


MARC-ANDRÉ

On va s'arranger.


MIKE

Christian, as-tu demandé

à Mathieu d'aller chercher

le poisson chez

Lapointe après l'école?


CHRISTIAN

Oui.


MIKE

Good. Je va faire des

Fish and Chips à soir.


MARC-ANDRÉ

Ouais, j'adore ça.


CHRISTIAN

Tu reviendras pour ça!

C'est du poisson pêché avec

des vers de terre biologiques!


MIKE

Anyway, on peut se reparler de

ça après mon shift si tu veux.


MARC-ANDRÉ

Oui.


MIKE

C'est beau.


Un peu plus tard, MAUREEN et CHRISTIAN montent des tables chez O'Malley's.


MAUREEN

Si t'étais pas d'accord avec

l'idée de la ligne de téléphone

pour le Team du Terroir,

t'avais rien qu'à proposer

quelque chose de mieux...


CHRISTIAN

Ben oui, j'suis d'accord!


MAUREEN

C'est quoi la face

de boeuf d'abord?


CHRISTIAN

C'est Matthieu.

Je pense qu'il en arrache

encore avec son père.


MAUREEN

Y'a-tu retapé dessus? !


CHRISTIAN

J'ai pas de preuves.

Mais tu connais le père, il passe

ses journées à caler sa bière.

Pis ben Matthieu, y voulait

s'acheter un nouveau laptop.

Pis ses parents le forcent à

payer un loyer maintenant.

Ça m'écoeure!


MAUREEN

Mettons qu'un jeune comme

lui a d'autre chose à faire

avec sa paye que de

financer des caisses de 24.


CHRISTIAN

Je devrais peut-être

parler avec sa mère?


MAUREEN

Il te l'a-tu demandé?


CHRISTIAN

Non.


MAUREEN

Se mêler des affaires de famille

là, c'est pas une bonne idée.

Finalement, as-tu eu la

chance de parler à Mike?


CHRISTIAN

Oui, mais vite faite.


MAUREEN

Pis?


CHRISTIAN

Il y pense.


MAUREEN

En plein ce qui répond

quand y veut pas dire non!

Y'a rien dit d'autre?


CHRISTIAN

Tu le connais, yé pas

ben ben parlant...

Encore moins ces temps-ci.


MAUREEN

Y fait rien d'autre que ses

exercices pis être stické sur la télé.

C'est rendu que le

loft, c'est sa tanière.

Y voit pas personne,

y fait pu rien.

J'sais pu quoi faire.

La job de chef, c'est pas juste

que ça ferait mon affaire à moi.

Mais me semble que, je sais

pas, ça le ferait sortir

de ses bibittes.

Tu penses pas?


CHRISTIAN

T'sé moi, les

affaires de famille...


MAUREEN

Je m'en va sortir

une couple d'heures.

J'va prendre de l'air.


MAUREEN sort. CHRISTIAN prend le téléphone et compose un numéro.


CHRISTIAN

... Madame Caron, c'est

Christian Guérette.


On se retrouve avec JULIE et MARC-ANDRÉ à la loge du fan-club. Les deux sont au téléphone.


JULIE

Oui, c'est ça, le dix-huit

à dix-huit heures.

Oui pis oubliez pas de

contacter tout le monde

pour la chaîne de téléphones.

OK, merci là!


JULIE raccroche.


MARC-ANDRÉ

Madame, je suis vraiment désolé

de vous appeler si tard,

j'ai essayé de vous

rejoindre toute la matinée.


Le téléphone de JULIE sonne.


JULIE

Heille, salut Marilou!

Oui... Mais là, on n'avait

pas dit le dix-huit?


MARC-ANDRÉ

Ben, je voulais savoir si

vous avez reçu une réponse

pour la nouvelle avance?

Parce que la subvention ça

prend un bon deux semaines

avant le oui formel.


JULIE

Mais oui, mais Marilou...

Le onze là, ça tombe en plein le soir

de la grosse game à Sudbury.

Pis Maureen elle a prévu un party.


MARC-ANDRÉ

Non, ça va, je comprends...


JULIE

C'est bon...


MARC-ANDRÉ

C'est moi qui vous remercie.


JULIE

Je vais avertir tout le monde.


MARC-ANDRÉ

OK, bonsoir.


JULIE

Salut.


JULIE et MARC-ANDRÉ raccrochent.


JULIE ET MARC-ANDRÉ

Mauvaise nouvelle!?


MARC-ANDRÉ

Pas de réponse, pas de

réponse, pas de réponse...


JULIE

Mais, on vient de changer

la date de diffusion

du show sur Ramville.

Ça tombe en plein le soir

de la grosse game à Sudbury.


MARC-ANDRÉ

Ouch!


JULIE

Oui... Est-ce que je peux te

parler de quelque chose?


MARC-ANDRÉ

Bon, vas-y vite

avant que ça sonne.


JULIE

La business à Polo

ça va pas très bien.

Il parle de coupures, pis

même de mises à pied.

Ben si ça marche ton

affaire, penses-tu que

tu vas pouvoir mettre

McNeil pis d'autres joueurs

en premier sur ta

liste d'embauche?


MARC-ANDRÉ

McNeil? McNeil...

Ton ex?


JULIE

(Riant)

J'ai dit ça, parce que...


MARC-ANDRÉ

... Parce que tu voulais pas

aller prendre un café avec moi!


JULIE

Ben non.

Je te connaissais pas dans ce

temps-là, Marc-André David!

McNeil, c'est pas mon ex.

Mais, j'ai promis à Monsieur

Murray que je t'en parlerais...


MARC-ANDRÉ

Julie, Julie, Julie...

Ces gars-là ils font que

se foutre de ma gueule,

ils se moquent de mon

travail, de mon écotourisme...

Et là, tu veux que

je les embauche.


JULIE

Mais oui, mais si y

perdent leur job,

ils vont faire du

macramé si y faut.


MARC-ANDRÉ

Ça tombe bien, je vais

installer des cordes de Tarzan!

(Propos en anglais)

Ok, I guess.

(Propos en français)

Pour l'instant, mes

coffres sont à sec.

Mais si l'opportunité se présente

et j'ai de l'argent, pourquoi pas.


Le téléphone de MARC-ANDRÉ sonne.


JULIE

Est-ce que je te vois

chez O'Malleys ce soir?


MARC-ANDRÉ

(Répondant)

Écopur Népawassi,

bonsoir, bonjour!

Bonjour, madame!


On se retrouve dans le vestiaire avec MCNEIL et BAPTISTE.


BAPTISTE

Dave...

Je peux te parler deux minutes.


MCNEIL

Fais ça vite.

J'ai une date.


BAPTISTE

Ça sera pas long.

Je voulais te dire, mon

agent m'a parlé d'une offre,

en Russie, pour les

Dinamos de Riga...


MCNEIL

(Propos en anglais et en français)

Good for you.

Salut.


BAPTISTE

Attends.

Johnny me dit que leur

recruteur lui a parlé de toi!


MCNEIL

Hein?


BAPTISTE

(Propos en français et en anglais)

La KHL, ils payent du gros

moolah, if you know what I mean.


MCNEIL

Oui, pis...


BAPTISTE

Ben je pourrais lui demander

qui négocie quelque chose

pour toi en même temps.


MCNEIL

Tu ferais ça toi?


BAPTISTE

Bro, si t'es intéressé, un

mot, pis je t'arrange ça,

les doigts dans le nez.


MCNEIL

T'es meilleur danseur

que t'es acteur mon gars!

Tu me prends pour

un vrai cave, hein?


BAPTISTE

Ben là, après ton affaire

de hat trick man...


MCNEIL

C'est Jack qui

t'a demandé d'arranger

les affaires avec moi!

Pis là tu penses que je vais

gober tes histoires pis te

manger dans main, c'est ça?


BAPTISTE

C'est pas des histoires, Dave...


MCNEIL

Juste le bout qui me

concerne d'abord, right?


BAPTISTE

J'peux y'en parler à

mon agent si tu veux...


MCNEIL

Arrête.

Je suis trop vieux pour

jouer dans leur ligue...

Pis dans le fin fond là,

je le sais ce que je suis.

J'ai pas toujours fait

les bonnes affaires,

pis j'suis devenu un

maudit bon joueur de hockey

qu'on a oublié ici.

Mais toi là, mon sacramant,

autant que ça m'écoeure

de le dire, t'as un don naturel.

T'as la chance de te

rendre jusqu'au bout.

Pis venant de moi, tu

le sais que c'est vrai.

C'est-tu sérieux,

ton affaire d'offre?


BAPTISTE

J'sais pas, man.


MCNEIL

Écoute, si tu vas

jouer en Russie,

tu vas juste finir par devenir

une autre version de moi là-bas.

Mais si tu restes, pis

qu'on gagne la coupe,

garanti que tu vas le

recevoir ton appel.

Pis celui que tu veux

vraiment à part de ça.

Ton choix man.


BAPTISTE

Anyway, y'a rien

de fait encore...

(Propos en anglais)

I'll think about it.


MCNEIL

Pis...


BAPTISTE

Pis quoi?


MCNEIL

(Souriant)

Ben y s'en viennent

tu, ces excuses- là.

Je t'ai dit que

j'avais une date.


BAPTISTE

(Faisant la révérence)

Excuse, mon Capitaine!


MCNEIL

Pis la prochaine fois,

tu me trouves, OK?

Je suis sur le bord de mon

vingt-cinquième tour du chapeau,

faque fourre moi pas encore.

(Propos en anglais)

Good talk.


De retour avec NADINE au téléphone dans sa cuisine.


NADINE

Oui, mais t'aurais

dû m'appeler, Élise.

Oui, je le sais.

Oui, les absents

ont toujours tort.

Non, je ne le prends

pas personnel,

c'est juste que je m'inquiète

pour les élèves, c'est tout.

Pis j'aurais ben

aimé ça si Amélie

pouvait profiter de ta classe.

Ouin, je le sais que ça

pas été une décision facile.

En tout cas, je vais

t’appeler la semaine prochaine

pis on ira prendre

un café à Sturgeon.

C'est ça. Prends soin de toi.

Bye.


On se retrouve chez O'Malley's avec CHRISTIAN et MADAME CARON.


CHRISTIAN

Écoute, je me suis mal exprimé.


MADAME CARON

(Énervée)

Regarde, tu penses

que je t'ai pas vu venir

avec tes gros sabots.


CHRISTIAN

J'suis pas ben bon

dans le langage,

mais ce que je veux dire à

propos de Matthieu c'est que...


MADAME CARON

Regarde, c'est toi son patron?

Si tu veux qu'il ait un ordi,

donnes-y une augmentation de

salaire ou ben

achètes-y-en un toi-même.

Je ne sais pas ce qu'il t'a dit,

mais si on passe à travers des

choses à la maison, on va dealer

avec entre nous, en famille.

Je t'avertis, Christian Guérette,

mêle-toi pas de nos affaires!

Je t'ai laissé revoir Matthieu

quand le Club des Jeunes

a appelé, mais je pourrais

revenir sur ma décision.


MIKE entre chez lui. MAUREEN est déjà là, sur un sofa avec un chien.


MAUREEN

Oui c'est qui ça?

C'est qui ça, c'est-tu papa?


MIKE

C'est qui, lui?


MAUREEN

Y'en avait un pareil

chez le dentiste à matin.

Pareil comme ton Pilou.

Je sais que je t'ai dit non à

l'autre appart pour un chien,

mais c'était écrit dans le bail.

Ici, on est chez nous!


MIKE

Mo, j'ai pas ben ben

le temps de m'occuper

d'un chien ces temps-ci...


MAUREEN

La dernière fois, le docteur t'a

dit qu'il fallait que tu sortes

plus souvent, que tu ailles marcher.

Là, ça va te forcer à le

faire tous les jours.


MIKE

T'aurais du m'en parler avant.


MAUREEN

Tu seras pas tout seul à le

sortir, m'as le marcher moi too!


MIKE

Arrête, Ti-Loup.


MAUREEN

Arrête quoi?


MIKE

Arrête de tout le

temps t'occuper de moi!

Écoute ben là...

C'est assez de tout le temps

tout faire pour moi, OK?

Tu me trouves une job comme chef.

T'envoies Christian me

faire des compliments.

T'es super gentille

quand je sais que je viens

d'être bête avec toi.

Pis là tu m'achètes un chien

quand on a pas les moyens.

Moi j'ai été élevé que c'est

moi qui m'occupe de toi, OK?

Je t'ai jamais dit

ça, mais mon père m'a forcé

à le regarder tirer une balle

dans la tête de Pilou

parce qu'il était bourré d'arthrite?

Depuis ma commotion,

y'a eu des jours où

j'ai pensé faire la même affaire...


MAUREEN

Mike!


MIKE

Fais-t'en pas,

je ferai jamais ça.

Mais je vais partir

pour un bout.

Ça va me faire du bien.

Je vas aller aider

Marc-André avec son affaire

de tourisme écologique.

Il a besoin d'un gars comme moi.


MAUREEN

Ben voyons donc.

Marc-André a même pas eu

son financement encore.


MIKE

Je l'ai rencontré tout à

l'heure et on s'est entendus

que j'allais l'aider

à faire les sentiers pis

à nettoyer la place.

En échange il va me payer

pour mon gaz plus ma bouffe.


MAUREEN

T'es décidé?


MIKE

Oui. Je pars demain matin.

Il faut que je me

reprenne en mains.


On se retrouve dans le bureau de JACK que JULIE vient rejoindre.


JACK

(Rageant contre l'ordinateur portable)

Estie de patente à gosse...

(S'adressant à JULIE)

Merci de passer.

J'arrive pas à

trouver les stats.


JULIE

Ça me fait plaisir

Monsieur Murray.

Fallait que je sorte,

de toute façon.


JACK

Trouve-moi celle des Drillers.

Quatrième trio.


JULIE cherche sur l'ordinateur.


JULIE

Bon ben ici on a Jefferson,

Babbit pis Viguère.

On les voit jamais sur

les jeux de puissance.


JACK

Ni en désavantages numériques.


JULIE

Regardez.

Leur plus/minus est parmi

les pires de la ligue.


JACK

Ils sont sur la glace top

4 à 5 minutes par période.


JULIE

Pis c'est là que vous voulez

placer votre premier trio!


JACK

Ouin.

Sans menaces offensives,

nos défenseurs vont prendre

plus de risques, m'a vas

jouer McNeil avec Baptiste.


JULIE

Méchant cauchemar

pour les Drillers!


JACK

Oui madame.


JULIE

J'peux-tu vous prendre

une bouteille d'eau?


JACK

T'es-tu malade?


JULIE

Non, non.

Traitement de canal à

matin, pis ça fait mal.


JACK

T'es faite forte!

Va te reposer.


JULIE

Ouin.

Merci, Monsieur Murray!


JACK

Attention à toé...


Dans la cuisine de NADINE, BAPTISTE prépare un plat. WAYNE est assis sur le comptoir.


NADINE

Wayne! Descends de là!

Tu peux pas être assis

à côté de la friteuse.


BAPTISTE fait signe à WAYNE de descendre et de venir l'assister.


AMÉLIE

Cool! Tu refais

tes acras, Baptiste!


BAPTISTE

(Propos en anglais)

Yes, girl!


GORDIE

Ouin, ça sent bon, ici dedans.


NADINE

Comment ça, j'ai pas des

compliments comme ça?


GORDIE

C'est parce que tu fais ça

tous les jours, chéri.


NADINE

Comment a été ta journée?


GORDIE

Pas pire.

J'arrive de chez Jean-Guy.

J'ai fini par le convaincre

d'organiser une manifestation

si jamais on est refusés

au Fonds du Nord...


AMÉLIE

Moi aussi je peux-tu

y aller, papa?

J'ai jamais fait ça une manif.


WAYNE

Moi aussi, j'veux manifesser!


NADINE

On dit manifester.

Tu comptes faire ça quand?


GORDIE

Le ministre de l'Industrie

vient visiter Sudbury

dans trois semaines.

D'ici là, on aura

eu notre réponse.

Si c'est "NON", disons qu'il va

tomber sur une gang de Ramville

en chemin vers ses bureaux...

Pis toi?

Ta rencontre avec le

Directeur du Conseil scolaire?


NADINE

J'ai eu une mauvaise

nouvelle aujourd'hui.


BAPTISTE

OK, attention!

C'est prêt pis c'est chaud.


BAPTISTE sert le repas, passant entre GORDIE et NADINE.


Chez O'Malley's, JULIE et MAUREEN discutent. JULIE rit en mangeant un plat.


MAUREEN

As-tu encore mal?


JULIE

Non, non, non!

Je sens pus rien...

Tu diras merci à Mike

pour le poisson pilé.

C'est super bon.


MAUREEN

Patates pilées.


JULIE

Non, non. Ça, ç'a

comme 900 calories.

On dirait que j'engraisse

juste à respirer ces temps-ci.

Eille, c'est plate que la

diffusion a été avancée.

T'es pas trop triste

pour le party quand même?


MAUREEN

Excuse. Quel party?


CHRISTIAN

(S'approchant)

J'ai Simard sur la ligne.

Y'est d'accord pour

remplacer Mike,

mais y veut être payé temps et

demi pour rentrer demain...


JULIE

J'ai tu manqué

quelque chose, moi?

Y va où Mike?


MAUREEN

Y s'en va au Lodge demain matin.

Marc-André lui a promis la

gérance de la business s'il y

donnait un coup de main

pendant une couple de semaine.

Fait que...


JULIE se lève et hausse le ton envers MARC-ANDRÉ, plus loin.


MARC-ANDRÉ

Marc-André David!

T'es comme tous les autres,

tu joues le gars honnête,

mais dans le fond t'es un

poisson pilé toi aussi.

Pff!


MAUREEN

T'es-tu correcte, Ju?

Quessé que t'as?


JULIE se couche sur trois chaises alignées au bar.


JULIE

Ça va...

J'prends jamais

ça des pilules...

Peux-tu dire à Marc-André

que c'est un traître!

T'est un traître

Marc-André David!


CHRISTIAN

Elle aurait dû prendre

le fish and chip.


MAUREEN (Riant)

Est correct!

Est dans les bras de Murphy!


On se retrouve dans le lit de NADINE et GORDIE. NADINE est devant son ordinateur portable.


NADINE

Gordon, je suis très

sérieuse pis je veux qu'on

en parle tout de suite.


GORDIE

Coudonc, Dine, tu trouves pas

que ta réaction est un peu

trop exagérée, mettons.


NADINE

Gordon!

Élise, c'était la meilleure

enseignante qu'on avait

dans les dernières années du primaire.

Je vois pas d'autre option que

d'envoyer Amélie au pensionnat.


GORDIE

Voyons, Dine.

T'aimes ça les défis.

Je suis certain que tu

vas en trouver une bonne

pour la remplacer.


NADINE

Je te ferai remarquer qui a

pas une tonne de profs qui sont

en train de se battre pour

venir enseigner à Ramville.

Ma job c'est une affaire là,

mais l'avenir de notre fille,

c'en est une autre!


GORDIE ronfle.


NADINE

(Réveillant GORDIE)

Gordon?


GORDIE

Ouais, OK...

On regardera ça Dine quand

qui y'est pas genre minuit...

Come on, j'suis crevé!


NADINE

Oh! Saint-Cléophase.

Ah, c'est à Moncton...

Maudit Google!

Pourquoi ça me donne toujours

des choses dans les Maritimes

alors que je cherche

quelque chose en Ontario?

Gordon, pourquoi ça fait ça?


GORDIE

Dine... Bonne nuit.


On se retrouve chez MAUREEN et MIKE qui sont couchés, enlacés. MAUREEN sanglote.


MIKE

Prends pas ça de même, Ti-Loup.

Je vais descendre te voir

toutes les fins de semaine.

On casse pas, là.


MAUREEN

T'es aussi ben!

Si j'avais pas acheté le

resto, peut-être que...


MIKE

Mo, t'as fait plus que

ton possible pour m'aider.

Un gars comme moi peut pas

demander mieux de sa blonde.

C'est pas toi le

problème, c'est moi.


MAUREEN

Great! Tu me donnes le « c'est

pas toi, c'est moi! » astheure.


MIKE

Tu m'as l'a dit toi-même: je

devrais prendre de l'air pis

de faire quelque chose

qui va me faire du bien.


MAUREEN

Mais c'est ça que

j'essayais de faire.

Pourquoi tu m'as pas aidée?


MIKE

Shhh!

Tu peux pleurer,

mais pas trop fort...


On voit plus loin, sur un sofa, JULIE qui dort avec le chien.


MIKE

Pis je suis pas encore capable

de t'aider à m'aider, Ti-Loup.

Envoye, il va faire clair bientôt...

On va dormir.


MIKE embrasse MAUREEN.


Fin émission

Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Season

Résultats filtrés par