Universe image Maggie and the Ferocious Beast Universe image Maggie and the Ferocious Beast

Maggie and the Ferocious Beast

How many spots does a Ferocious Beast have? Maggie and Hamilton find out that counting them isn´t as easy as you´d think!

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Hamilton Blows His Horn / Rudy and the Big Cheese

Hamilton is excited when he receives a trombone as a present and plays it incessantly. / When Rudy hurts his foot in the Big Cheese, he refuses to move it so Beast and Maggie set off to get a doctor.



Production year: 2001

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

MARGUERITE est une petite fille de 5 ans vivant au pays de nulle part avec son ami BÊTE FÉROCE, un gros monstre à cornes et à pois rouges, ainsi qu' HOMÈRE, un cochon vivant dans une boîte de carton.


Début chanson thème


VOIX D'ENFANT

♪ Marguerite et la bête Féroce ♪

♪ Au pays de nulle part ♪

♪ Au pays de nulle part ♪

♪ Toi aussi tu vas voir ♪

♪ Te fais pas de soucis ♪

♪ On est tous partis ♪

♪ Au pays de nulle part ♪

♪ Avec Marguerite ♪

♪ Et la Bête Féroce ♪


BÊTE FÉROCE

Sapristi!

Sapristi!


Fin chanson thème


Titre :
Homère voudrait jouer du trombone


HOMÈRE et BÊTE FÉROCE discutent sur le sentier.


HOMÈRE

Oh!


BÊTE FÉROCE

Sapristi, sapristi, Homère!

Calme-toi, voyons!

Comment tu sais que c'est

aujourd'hui le grand jour?


HOMÈRE

J'en suis certain!

Le grand jour est enfin arrivé!


BÊTE FÉROCE

Ah oui?

C'est ce que tu disais hier

aussi!


HOMÈRE

Oui, je le sais!

Et alors?

Laisse-moi rêver!


BÊTE FÉROCE

Mais je ne comprends pas

pourquoi tu t'agites autant.


HOMÈRE

Oh, Bête Féroce, tâche de

comprendre!

Je rêve de faire ça depuis

toujours.


BÊTE FÉROCE

La seule chose que ça va

t'apporter, c'est beaucoup de

travail.


HOMÈRE

Oh! Oui!

Bonjour, Marguerite!


MARGUERITE arrive sur le sentier de reculons. Elle transporte une valise de forme étrange.


HOMÈRE

Marguerite!

Oh, c'est merveilleux!

Le grand jour est arrivé.

Le grand jour est arrivé.

Vite, montre-le-moi!


MARGUERITE ouvre la valise et HOMÈRE découvre son trombone.


HOMÈRE

Oh, Marguerite!

Il est magnifique!

Je suis impatient de commencer.

Tu as aussi apporté le cahier

d'exercices?


MARGUERITE

Oui, regarde, Homère.

Il est là.


BÊTE FÉROCE

Ah oui!


HOMÈRE

Oh, regarde comme il est

beau.


HOMÈRE place l'embouchure sur le trombone.


HOMÈRE

Ah oui!

Voilà, je suis prêt!


BÊTE FÉROCE

Bon alors, fais-nous

entendre le son.


HOMÈRE prend plusieurs grandes respirations. Il actionne la coulisse du trombone.


HOMÈRE

Je crois que je suis prêt à

jouer!


HOMÈRE

Vas-y, nous t'écoutons!


HOMÈRE fait quelques sons et soudain la coulisse se détache du trombone et tombe par terre.


HOMÈRE

Oh!


MARGUERITE

Oh!


BÊTE FÉROCE

Oh, ça alors, Homère!

Tu as cassé ton trombone!


MARGUERITE

Mais non, Bête Féroce.

Il ne l'a pas cassée.


MARGUERITE rassemble les morceaux du trombone.


HOMÈRE

(Petit rire)

Oh, merci, Marguerite.


MARGUERITE

De rien, Homère.


HOMÈRE

Je recommence!


MARGUERITE

Homère, tu viens d'inventer

une nouvelle note de musique!


HOMÈRE

Oh, tu crois?

Alors, je recommence.


HOMÈRE souffle dans le trombone, mais n'arrive pas à sortir une note juste.


BÊTE FÉROCE

Tu as raison, Marguerite.

C'est une nouvelle note de

musique. C'est la première fois

que je l'entends.


HOMÈRE

Ne me dérangez pas quand je

travaille!

Je vais m'entraîner ailleurs.


HOMÈRE prend son lutrin et son trombone et se déplace ailleurs.


HOMÈRE s'arrête près de sa boîte et dépose le lutrin et le trombone sur le sol. HOMÈRE fouille dans sa boîte et trouve un chapeau de fanfare.


HOMÈRE

Ah!


HOMÈRE met le chapeau sur sa tête et recommence sa répétition de trombone sans grand succès.


Plus loin, BÊTE FÉROCE et MARGUERITE entendent quand même les sons discordants. MARGUERITE et BÊTE FÉROCE mettent des cache-oreilles pour diminuer l'intensité du son.


BÊTE FÉROCE

Tu crois vraiment qu'il

finira par s'arrêter un jour?


MARGUERITE

Quoi?


HOMÈRE

Tu crois vraiment qu'il

finira par s'arrêter un jour?


MARGUERITE

En tout cas, c'est ce que

j'espère, Bête Féroce!


BÊTE FÉROCE

Quoi?


MARGUERITE

Laisse tomber!


BÊTE FÉROCE

Quoi?


PÉPÉ la souris apparaît en se bouchant les oreilles.


MARGUERITE ET BÊTE FÉROCE

Bonjour, Pépé!


PÉPÉ LA SOURIS

Mais quel est cet horrible

bruit? Tout le monde

se plaint au Pays

de nulle part.

Alors, je suis venu voir si

l'une des Meuh Sisters était

malade.


BÊTE FÉROCE

Non, ce bruit-là, c'est Homère.


PÉPÉ LA SOURIS

Pourquoi, il est malade?


MARGUERITE

Non.

Il apprend à jouer du trombone.


PÉPÉ LA SOURIS

Il devrait plutôt apprendre à

jouer du triangle.


BÊTE FÉROCE

Homère!


HOMÈRE

Quoi?


BÊTE FÉROCE

Pépé est venu nous voir!


HOMÈRE

Oh, j'arrive, Pépé!

Je vais te montrer mon nouveau

trombone.


HOMÈRE s'approche avec son trombone et se place devant PÉPÉ pour jouer.


BÊTE FÉROCE

Non--


HOMÈRE joue une note fausse et le souffle du trombone projette PÉPÉ par terre.


HOMÈRE

Oh, je suis désolé, Pépé!

Est-ce que tu vas bien?


PÉPÉ LA SOURIS

Je vais bien, oui.

Éloignons-nous très loin d'ici--

tu me passes ta carte,

Marguerite?


BÊTE FÉROCE

Oh, sapristi, sapristi!

Et si Homère mettait son

trombone de côté maintenant?

Il a besoin d'un peu de repos--


HOMÈRE

Non, Bête Féroce, je dois

continuer à m'entraîner.


BÊTE FÉROCE

Je ne sais pas, Homère,

mais... si jamais tu venais

avec nous, tu n'aurais pas

envie de porter tout le temps

ton trombone.


HOMÈRE

À tout à l'heure!


MARGUERITE

(Soupirant)

Je ne me sens pas très en forme

pour me mettre en route.

J'ai tellement mal à la tête!


BÊTE FÉROCE

Oui, moi aussi!

C'est comme si ma tête était

devenue un énorme trombone.


HOMÈRE qui s'est éloigné reprend ses exercices.


MARGUERITE

Ah!


BÊTE FÉROCE

Oh non!


PÉPÉ LA SOURIS

Le voilà qui recommence!


MARGUERITE

Oh, je crois que j'ai une

idée.

Attendez.

Je reviens tout de suite.


MARGUERITE revient avec un seau et des serviettes mouillées pour mettre sur leurs fronts à elle, à BÊTE FÉROCE et PÉPÉ.


BÊTE FÉROCE

Tu as raison, ça va beaucoup

mieux! Merci, Marguerite.


PÉPÉ LA SOURIS

Oui!

Merci beaucoup, Marguerite.


MARGUERITE

Mais de rien, les amis.

Oh! Écoutez!


BÊTE FÉROCE

Quoi?


MARGUERITE

Homère ne joue plus.


PÉPÉ LA SOURIS

Marguerite a raison.


MARGUERITE

Peut-être qu'Homère a décidé

de nettoyer son trombone.

Allons voir. Venez!

Oh!


Les amis descendent et s'approchent du lutrin. Le trombone est par terre, mais HOMÈRE n'est plus là.


BÊTE FÉROCE

Mais où est passé Homère?


MARGUERITE

Euh, Homère? Homère?

Où es-tu?


Les amis se rendent à la boîte d'HOMÈRE.


MARGUERITE

Homère? Est-ce que tu es là?

Pourtant, il devrait être là.

Alors, pourquoi il ne nous

répond pas?


PÉPÉ LA SOURIS

Réponds-nous, Homère!

Qu'est-ce que tu as?


HOMÈRE sort de sa boîte avec un sac de glace sur la tête.


MARGUERITE

Qu'est-ce qu'il y a, Homère?

Est-ce que tu es malade?


HOMÈRE

Non, non.

C'est parce que je n'arrive pas

à jouer du trombone--


BÊTE FÉROCE

Tu sais, ça, on s'en était

déjà rendu compte.


HOMÈRE

(Reniflant)

Et, en plus de ça, jouer du

trombone me donne une terrible

migraine.


BÊTE FÉROCE

À toi, aussi?


MARGUERITE

Voyons!

Tais-toi, Bête Féroce.


HOMÈRE

Oh!


BÊTE FÉROCE

Non, ce n'est pas ce que je

voulais dire, Homère.

C'est vrai, tu peux me croire.


HOMÈRE

D'accord, tout va bien, Bête

Féroce, je me suis donné la

migraine, tout seul.

Et je vous l'ai donnée

à vous aussi.

Mais je voulais tellement jouer

du trombone.


MARGUERITE

Oh non!

Ne sois pas triste, Homère!

Et si ton instrument musical à

toi, c'était ta voix?


HOMÈRE

Ah oui?

Vous le croyez vraiment?


PÉPÉ LA SOURIS

Oui! Sans aucun doute!


BÊTE FÉROCE

Oui, c'est vrai Homère!

(Chantant)

♪ Les fleurs en papier ♪

♪ Dont ma chambre est tapissée ♪

♪ M'écoutent chanter ♪

♪ Chante! ♪


HOMÈRE

(Chantant)

♪ Pour oublier la grisaille ♪

♪ Et inviter le soleil ♪

♪ Je n'ai qu'à chanter ♪

♪ Et au plus noir de la nuit ♪

♪ Quand chacun est endormi ♪


MARGUERITE

Oui!


HOMÈRE

♪ Il me suffit de chanter ♪

♪ Mon amie la lune et moi ♪

♪ On va se faire une joie ♪

♪ De vous bercer! ♪


HOMÈRE

Oh, oui!

Je pense que je vais oublier le

trombone et que je vais

m'entraîner à chanter.


ENSEMBLE

C'est très bonne idée, Homère!


Fin de l'épisode


Titre :
Pépé au pays du Fromage


HOMÈRE et MARGUERITE voyagent sur le dos de BÊTE FÉROCE.


MARGUERITE

Regarde, Homère,

nous sommes au Pays du Fromage!


BÊTE FÉROCE

Oh, sapristi, sapristi!

Il y a beaucoup trop de fromages

suisses à mon goût.


VOIX AU LOIN

Au secours, au secours!


HOMÈRE

Écoutez.

Qu'est-ce que c'est?


MARGUERITE

On dirait que ça vient du

tout grand morceau de fromage.


VOIX AU LOIN

À l'aide!


HOMÈRE

Quelqu'un est en danger!

Je vais voir ce que je peux

faire.


VOIX AU LOIN

Au secours!

Aidez-moi!

À l'aide!


HOMÈRE grimpe sur un gros morceau de fromage suisse.


MARGUERITE

Homère, fais

attention!


VOIX AU LOIN

Je vous en supplie,

aidez-moi! Au secours!


BÊTE FÉROCE

Est-ce que tu vois quelque

chose?


VOIX AU LOIN

Au secours!


BÊTE FÉROCE

Non, je ne vois rien ici.


VOIX AU LOIN

À l'aide!

Au secours!


HOMÈRE regarde par un gros trou dans le fromage.


HOMÈRE

Oh!


MARGUERITE

Qu'est-ce que tu vois,

Homère?


HOMÈRE

C'est Pépé!

Je crois bien qu'il est blessé.


HOMÈRE soulève PÉPÉ en le tenant par son chapeau.


PÉPÉ LA SOURIS

Lâche-moi, grosse brute.

Dépose-moi par terre.

Dépose-moi par terre.

J'ai dit: "Dépose-moi par terre."


HOMÈRE est retourné auprès de ses amis avec PÉPÉ.


MARGUERITE

Viens, Homère, dépose-le ici.


BÊTE FÉROCE

Dis donc, Pépé, encore une

chance que ton chapeau ne soit

pas cassé.


MARGUERITE

Bête Féroce, tu veux bien

nous faire de la place?

Maintenant, dis-moi où tu as

mal.


PÉPÉ LA SOURIS

Euh, j'ai mal à la botte.

Je veux dire à la jambe!


BÊTE FÉROCE

Regardez! Ses bottes

n'ont pas l'air bien

non plus.


MARGUERITE

Chut! S'il te plaît,

tais-toi, Bête Féroce.


HOMÈRE

Tu crois qu'elle est cassée?


BÊTE FÉROCE

C'est idiot ce que tu dis là.

Comment on peut

se casser la botte?


MARGUERITE

Nous ne pouvons pas le

laisser ici par terre.


HOMÈRE

Oh, je crois que j'ai une

idée! Je reviens

tout de suite!


BÊTE FÉROCE

Ça te fait toujours très mal,

Pépé?


PÉPÉ LA SOURIS

Oui.


MARGUERITE

Maintenant, écoute-moi bien,

Pépé. Je sais que ta botte-

- euh- je veux dire ta jambe

te fait mal, mais elle n'est pas cassée.

Alors, tu dois te reposer un

moment, et plus tard, dans

l'après-midi, nous verrons si tu

peux marcher.

Nous devons éviter qu'elle

s'ankylose.


PÉPÉ LA SOURIS

Oh non, Marguerite, non, ce

n'est pas possible!

Ça fait beaucoup trop mal.


MARGUERITE

Ça va passer, Pépé, tu verras.

Si tu veux, tout à l'heure, nous

pourrons utiliser un crayon noir

pour réparer ta botte.


HOMÈRE revient avec une petite poussette.


MARGUERITE

La poussette de ma poupée!

Bravo, Homère, ce sera parfait!


HOMÈRE

Je le savais.


HOMÈRE soulève PÉPÉ et le porte jusqu'à la poussette.


PÉPÉ LA SOURIS

Fais très attention, Homère!

Ne cogne pas ma botte enfin, je

veux dire ma jambe.


BÊTE FÉROCE

Oh, sapristi, sapristi!

On dirait que cette poussette a

été faite exprès pour toi.


Est-ce que tu es bien

installé?


PÉPÉ LA SOURIS

Oh oui! Merci beaucoup.

Homère? Est-ce que,

par hasard, tu aurais

quelque chose à manger?


HOMÈRE

Je peux te le préparer si tu veux.

Qu'est-ce qui te plairait?


PÉPÉ LA SOURIS

J'aimerais bien euh...

un morceau de fromage grillé.


HOMÈRE

D'accord!


PÉPÉ LA SOURIS

Homère?


HOMÈRE

Oui?


PÉPÉ LA SOURIS

Est-ce que tu pourrais couper

les croûtes?


HOMÈRE

Oui, bien sûr!


PÉPÉ LA SOURIS

Homère?


HOMÈRE

Oui?


PÉPÉ LA SOURIS

Est-ce que tu as du gâteau?


HOMÈRE

Oui, j'ai du gâteau au

chocolat avec une fine couche de

caramel dessus.


PÉPÉ LA SOURIS

Hmm. J'en voudrais bien

une petite tranche aussi, s'il te plaît.


HOMÈRE

D'accord!

Tu veux encore autre chose?


PÉPÉ LA SOURIS

Non, je ne crois pas.


HOMÈRE

Bien.


PÉPÉ LA SOURIS

Homère?


HOMÈRE

Oui?


PÉPÉ LA SOURIS

Je voudrais aussi une boisson

pour tremper mon gâteau.

Oui, une tasse de ton excellent

thé aux fraises, d'accord?


HOMÈRE

Oui, Pépé, d'accord!


HOMÈRE finit par se rendre dans sa boîte pour préparer le goûter de PÉPÉ.


PÉPÉ LA SOURIS

Ouf!

Il fait chaud!


MARGUERITE

Pépé, est-ce que tu veux que

je t'amène à l'ombre, là-bas,

sous un arbre?


PÉPÉ LA SOURIS

Oui, s'il te plaît.

Merci beaucoup!


MARGUERITE

Tu es bien comme ça?


PÉPÉ LA SOURIS

(Soupirant)

Un peu mieux.

Oh, mais où est Homère?

Ah, je ne me sens...

Euh, je vais m'évanouir!

J'ai très faim!

Je veux manger!


HOMÈRE arrive et dépose une bobine de fil en guise de table sur laquelle il a déposé sur des boutons une part de fromage, une part de gâteau et un thé, servi dans un dé à coudre.


HOMÈRE

Voilà, je suis là, Pépé!

Avec tout ce que tu as commandé!


PÉPÉ LA SOURIS

(Mangeant)

Ah--


Plus tard, HOMÈRE finit de ranger les restes d'un pique-nique. BÊTE FÉROCE est sur le point de faire une sieste et MARGUERITE regarde la carte du pays de nulle part.


BÊTE FÉROCE

Oh, sapristi, sapristi!

Marguerite! J'aimerais tellement

aller visiter la Ville du Dindon

aujourd'hui!


MARGUERITE

Bête Féroce, parle plus bas.

Tu ne vois pas que Pépé fait la

sieste?


HOMÈRE

C'est vrai, Bête Féroce.

Laisse-le dormir tranquillement.

Je crois que je vais m'arrêter

après cette deuxième tranche de

gâteau.


MARGUERITE

Nous visiterons la Ville du

Dindon un autre jour, je crois.

Dès que Pépé se sera réveillé,

nous devrons l'aider à marcher!


BÊTE FÉROCE

Oh!


PÉPÉ s'étire en bâillant.


BÊTE FÉROCE

Ça y est? Tu es réveillé, Pépé?

Tu as fait une bonne sieste?


PÉPÉ LA SOURIS

Oui, je crois, Bête Féroce.

Je ne m'en souviens plus.


MARGUERITE

Et comment va ta botte?

Euh non, je veux dire, ta jambe?


PÉPÉ LA SOURIS

Oh, Marguerite, si tu savais!

Elle est encore très douloureuse.


MARGUERITE

Tu ne devrais pas tarder à

marcher, Pépé, sinon elle risque

de s'ankyloser!


PÉPÉ LA SOURIS

Non, non, non!


MARGUERITE

Alors, écoute, Pépé, si tu ne

veux pas marcher avec nous, je

vais aller chercher le docteur

Souristein. Tu accepteras

peut-être de marcher avec lui.


BÊTE FÉROCE

Grimpe sur mon dos,

Marguerite, nous allons le

chercher.


MARGUERITE monte sur le dos de BÊTE FÉROCE et tous les deux partent chercher le docteur.


PÉPÉ LA SOURIS

Je ne sortirai pas de cette

poussette, docteur Souristein

ou pas!


HOMÈRE

Bon, je retourne un moment

dans ma boîte. Tu n'auras

qu'à appeler si tu as besoin de moi!


Un gros oiseau vient se percher sur un arbre au-dessus de la poussette où PÉPÉ est encore assis.


PÉPÉ plie sa jambe pour voir comment va son pied et ramène aussitôt sa jambe dans sa position initiale.


PÉPÉ LA SOURIS

Et ces gamins qui veulent

absolument me faire marcher!

Ils n'ont pas la botte douloureuse.

Non, je veux dire la jambe

douloureuse


HOMÈRE

(Voix au loin)

À l'aide!


PÉPÉ LA SOURIS

On dirait la voix d'Homère.

(Criant)

Homère?

Est-ce que c'est toi?


HOMÈRE

(Voix au loin)

Au secours!

Je suis accroché!

Viens m'aider!


PÉPÉ reste assis sur la poussette et avance en s'aidant de ses pieds.


PÉPÉ LA SOURIS

Homère!

Que se passe-t-il?


HOMÈRE

(Voix au loin)

Pépé, viens m'aider!


PÉPÉ fait un effort et avance en clopinant vers la boîte de HOMÈRE.


PÉPÉ LA SOURIS

Ne t'en fais pas, Homère.

J'arrive!


PÉPÉ grimpe sur la boîte de HOMÈRE et se penche pour regarder à l'intérieur.


PÉPÉ LA SOURIS

Mais, Homère, pourquoi tu t'es

pendu au mur?


HOMÈRE

Parce que mon pull s'est accroché

au clou quand j'ai sauté

dans la boîte. Tu crois

que tu parviendras à

le décrocher?


PÉPÉ est suspendu sur le rebord de la boîte de HOMÈRE.


HOMÈRE

Oh!

Fais attention, Pépé!


PÉPÉ LA SOURIS

Je vais y arriver.

J'y suis presque!

Je crois que.. Ça y est!


PÉPÉ redescend de la boîte et recule marchant sur ses deux pieds.


HOMÈRE

Oh! Ouh!

Merci.

(Sortant de sa boîte)

Pépé, tu marches!


Au même moment, MARGUERITE et BÊTE FÉROCE sont de retour.


MARGUERITE

Pépé! Nous n'avons pas pu

trouver le docteur Souristein.

Mais tu marches, Pépé!

Oui, tu marches!


BÊTE FÉROCE

Ça te faisait mal quand tu

marchais?


PÉPÉ LA SOURIS

Eh bien, je ne m'en souviens

plus. La seule chose dont

je me souviens c'est que mon ami

Homère avait des soucis

et j'étais la seule personne à

pouvoir l'aider.


HOMÈRE

Oui!

En sautant dans ma boîte, mon

pull s'est accroché au clou

et alors Pépé est venu me

délivrer.


BÊTE FÉROCE

Oh, sapristi, sapristi, Pépé!

Tu as été vraiment

très courageux!


MARGUERITE

Très courageux,

oui c'est le mot.


PÉPÉ LA SOURIS

Mais non, voyons, les amis,

ce n'était rien du tout.

Mais... le fait de marcher

sur ma botte, enfin,

je veux dire ma jambe,

m'a donné... très faim.


HOMÈRE

C'est bientôt l'heure du souper.

Alors, je vais vous

préparer un repas de fête!


BÊTE FÉROCE

Excellente idée!

Et pendant que tu fais ça, moi,

je vais nettoyer

la jambe de Pépé.

Euh, non, sa botte!


Fin de l'épisode


Titre :
Archibald : Contact!


BÊTE FÉROCE marche sur le sentier transportant sur son dos MARGUERITE et en tirant la boîte d'HOMÈRE.


BÊTE FÉROCE

Nous allons à la Ville du

Dindon!

Nous allons à la Ville du

Dindon!


HOMÈRE

Mais pourquoi tu

tiens tellement à aller à La

Ville du Dindon?


BÊTE FÉROCE

Parce que nous ne sommes

jamais allés là-bas.

Et qu'il va nous arriver des

aventures. Et en plus de ça,

moi, j'adore les dindons!


MARGUERITE

Bête Féroce, tourne à gauche.

Nous arriverons à un champ et

les clôtures sont des sucettes

à la menthe.


HOMÈRE

Oh, c'est vrai?

Comme c'est intéressant!


BÊTE FÉROCE

Oui! Moi, j'adore les sucettes

à la menthe.

Et je crois que je vais me

gâter, je vais en manger une

clôture ou deux.


HOMÈRE

Nous avons intérêt à trouver

les clôtures à la menthe avant

que tu ne commences à te gâter.


BÊTE FÉROCE

Le champ est là.

Oh, sapristi, sapristi!


BÊTE FÉROCE se met à courir, oubliant qu'il tire la boîte de HOMÈRE.


BÊTE FÉROCE

Ça m'a l'air délicieux!

Je sens que je vais toutes les

manger!


Aussitôt arrivé près de la clôture, BÊTE FÉROCE engouffre quelque bâtonnet de sucette à la menthe.


HOMÈRE

Vas-y, doucement, Bête

Féroce. Ce champ doit

rester bien clôturé pour empêcher

ce chien de s'en aller.


MARGUERITE

Bonjour, petit chien-chien!


HOMÈRE

Fais attention, Marguerite,

il n'a pas l'air très amical.

Oh non, regarde ça!

Bête Féroce a fait un trou dans

la clôture.


MARGUERITE

(Traversant la clôture)

Allez, viens, Homère,

approchons-nous du chien.

Tu es un brave toutou.


BÊTE FÉROCE force la clôture pour rejoindre ses amis et voir le petit chien.


BÊTE FÉROCE

Quel mignon petit chien-chien!


HOMÈRE

Eh bien moi, je trouve

qu'il est mal élevé.


MARGUERITE

Il est aussi doux qu'un ours

en peluche. Et je ne crois pas

du tout qu'il soit mal élevé.

(Appuyant sur un bouton sur le dos du chien)

Homère, regarde!


Une musique de cornemuse se met à jouer et le chien s'anime.


ARCHIBALD

Oh, merci, ma petite fille.

Je m'appelle Archibald.


BÊTE FÉROCE

Excuse-moi, Archibald, j'ai

mangé quelques petites sucettes

À la menthe de la clôture.

C'est parce que j'adore les

sucettes à la menthe.


ARCHIBALD

Ça ne fait rien, mon petit

garçon. Ils ont mis

ces sucettes à la menthe

comme clôture pour

m'empêcher de partir.

Alors, maintenant,

je vais en profiter!

(Aboyant)

Regardez-moi, je roule dans

l'herbe!

Et un triple saut arrière!


ARCHIBALD fait une pirouette et tombe sur le côté.


MARGUERITE

Archibald! Dis-moi,

est-ce que tu vas bien?


ARCHIBALD

Euh oui, je crois, ma petite

fille. Mais peux-tu me donner

un coup de main?

Ah! Vous êtes très gentils.

C'est la première fois que ça

m'arrive. Je vais recommencer.


BÊTE FÉROCE

Continue, Archibald!


ARCHIBALD

Bien sûr, mon petit garçon.

Je continue.


ARCHIBALD tente de faire des pirouettes, mais même la musique qui accompagne ses mouvements commence à ralentir et ARCHIBAL tombe sur le côté.


MARGUERITE

Oh, Archibald!

Est-ce que tu vas bien?


ARCHIBALD

Peux-tu me redonner un petit

coup de main?

Je ne sais pas ce qui m'arrive

aujourd'hui


La musique et la voix de ARCHIBALD ralentissent de plus en plus.


ARCHIBALD

c'est peut-être

parce que je deviens vieux--


BÊTE FÉROCE

Pauvre Archibald!

C'est quoi son problème?

Tu le sais, Marguerite?


MARGUERITE

Je crois qu'il lui faut de

nouvelles piles électriques.


HOMÈRE

Oh, attendez.

J'en ai de nouvelles chez moi.

Je vais les chercher tout de

suite.


HOMÈRE court vers sa boîte et revient avec des piles.


HOMÈRE

Hop!


MARGUERITE a renversé le chien mécanique et ouvre le compartiment à piles.


MARGUERITE

Merci beaucoup, Homère!

Et voilà. Tu as de nouvelles

piles électriques.

Alors, maintenant, tu nous

montres ton triple saut arrière?

Tu es prêt?


BÊTE FÉROCE

Allez, vas-y, quoi!


ARCHIBALD

Bonjour! Vous voulez voir

mes tours de voltige?

Regardez!

J'y vais.


ARCHIBALD fait des sauts périlleux arrière sans arrêt.


MARGUERITE

Archibald!

Calme-toi, s'il te plaît.


HOMÈRE

Mais qu'est-ce que tu

cherches?


ARCHIBALD

Ma baballe! Ma baballe,

mais où est ma baballe?


HOMÈRE

Elle est ici ta baballe.

Attrape-la.


ARCHIBALD

Je vais l'attraper!

Je vais l'attraper!

(Attrapant la balle)

Marguerite, Marguerite!

Lance la baballe!

Lance la baballe!

Je vais l'attraper!

Je vais l'attraper!

Je vais l'attraper!


BÊTE FÉROCE

Oh! Il me donne le vertige

à courir comme ça!


ARCHIBALD

Lance encore, Marguerite!

Lance encore!

S'il te plaît, lance encore!


BÊTE FÉROCE

Cette fois, c'est moi qui

vais la lancer!

(Lançant la balle très loin)

Attrape!

Et voilà. Ça va l'occuper

un certain temps.


MARGUERITE


Alors, prenons notre goûter

pendant qu'il court après la

balle.


HOMÈRE et MARGUERITE ont presque terminé leur breuvage, mais BÊTE FÉROCE ne semble pas avoir soif. [HOMÈRE

Oui, bonne idée.

Je vais chercher le panier.

Hop! Ah! Ah!

Mais je croyais que tu avais

faim, Bête Féroce.


BÊTE FÉROCE

Tu disais?


MARGUERITE

Homère voudrait simplement

savoir pourquoi tu n'as pas

faim.


BÊTE FÉROCE

Dites, vous ne croyez pas

qu'Archibald devrait déjà être

de retour?


HOMÈRE

C'est vrai, je me posais

juste la même question,

Marguerite.


MARGUERITE

(Soupirant)

Bon, je crois que nous

devrions aller le chercher.

Alors, en route.


BÊTE FÉROCE

Je le savais!

Oui, je le savais!

Cette fois non plus nous ne

pourrons pas aller

à la Ville du Dindon!


HOMÈRE

Il n'y a toujours aucune

trace d'Archibald.


MARGUERITE

Mais voyons, Bête Féroce,

pourquoi tu as lancé la baballe

d'Archibald aussi loin?


BÊTE FÉROCE

Ce n'était pas mon intention.

Je voulais simplement avoir un

peu de paix et de tranquillité.


MARGUERITE

Allons, ne t'en fais pas,

nous allons le retrouver.


ARCHIBALD

(Voix au loin)

Je ne peux pas

attraper la baballe!


MARGUERITE

Chut!

Écoutez! Je l'entends.


ARCHIBALd est sur une petite colline et sautille sur place.


ARCHIBALD

Je ne peux pas attraper

la baballe.

Je ne peux pas attraper la la

baballe.

La baballe, la baballe.


MARGUERITE

Le voilà!


ARCHIBALD n'arrive pas à sauter assez haut pour attraper la balle coincée dans un arbre.


HOMÈRE

Attends, Archibald, je vais

prendre ta baballe.


BÊTE FÉROCE amène HOMÈRE sur son dos. HOMÈRE décroche la balle.


ARCHIBALD

Oh, merci!

Oh, merci!

Oh, merci!

Lance-la encore!


MARGUERITE

Non, non, car nous devons

remballer nos affaires.


ARCHIBALD

Oh, très bien.

Je vais courir jusque-là.


ARCHIBALD repart en direction de son champ clôturé de bâton de menthe.


HOMÈRE, MARGUERITE et BÊTE FÉROCE rangent leurs affaires pour repartir, mais ARCHIBALD court partout et sème la pagaille dans les accessoires de pique-nique.


BÊTE FÉROCE

Archibald!


HOMÈRE

Oh non!


MARGUERITE

Ça suffit maintenant.

Arrête, Archibald, nous n'avons

plus le temps de jouer.


ARCHIBALD

Regarde, je vais rouler sur

la nappe.

Attention, j'y vais!


HOMÈRE

Mais calme-toi donc,

Archibald!


ARCHIBALD ne se calme pas. HOMÈRE opte pour une solution radicale et appuie sur le bouton d'arrêt.


Les trois amis soupirent


BÊTE FÉROCE

Ce n'est peut-être pas très

gentil de notre part.


MARGUERITE

Oui! Nous n'aurions

peut-être pas dû

le faire taire de cette

façon-là.


ARCHIBALD

Mais pourquoi vous m'avez

fait taire de cette façon-là?


MARGUERITE

Ben parce que nous n'arrivons

plus à nous entendre, nous.



ARCHIBALD

Oh! Je suis désolé, je suis désolé.


MARGUERITE

Tout est prêt pour le départ?

Alors, voilà, nous devons partir

maintenant.


ARCHIBALD

Oh, c'est triste ça.

On s'amusait bien!

Surtout, n'oubliez pas de me

déconnecter avant de partir.


MARGUERITE

Nous reviendrons te voir très

bientôt.

(Déconnectant ARCHIBALD)

Tout le monde est prêt?


HOMÈRE

Au revoir, Archibald!


MARGUERITE et HOMÈRE sont montés sur le dos de BÊTE FÉROCE.


MARGUERITE

En route!


BÊTE FÉROCE

(En sautillant sur place)

Zut, zut! Zut, zut et zut!


MARGUERITE

Qu'est-ce qu'il y a Bête

Féroce?


BÊTE FÉROCE

Eh bien, une fois encore nous

ne sommes pas allés à la Ville

du Dindon!


Fin de l'épisode


Générique de fermeture

Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Age
  • Category Season

Résultats filtrés par