Universe image Martha speaks Universe image Martha speaks

Martha speaks

A family dog gains the power of speech after the letters in some alphabet soup wind up misrouted to her brain instead of her stomach. The show's focus is teaching young people synonyms and vocabulary. Each episode uses key words to showcase an underlying theme.

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Cipher or Nonsense

A code is invented to keep their chatting secret. Martha will protect the secret cipher.



Production year: 2011

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Début chanson thème


VOIX MASCULINE

♪ Martha comme un chien modèle ♪

♪ faisait ouaf ♪

♪ Et ouaf et grrr ♪

♪ Quelques lettres ♪

♪ en vermicelle ♪

♪ un beau jour dans sa gamelle ♪


SCIENTIFIQUE

En chemin vers l'estomac

de Martha,

les lettres se sont perdues.

Elles ont atterri dans

son cerveau et maintenant...


VOIX MASCULINE

♪ Martha n'arrête pas ♪

♪ son bla bla ♪


MARTHA

Alors la vache, ça mâche?


VOIX MASCULINE

♪ Martha parle oui elle parle ♪

♪ parle parle bla bla bla ♪


MARTHA

Qu'est-ce qu'un wagon?

C'est bientôt prêt?


VOIX MASCULINE

♪ Bla bla bla ♪


MARTHA

Salut, Lulu! Comment vas-tu?


HÉLÈNE

Je ne m'appelle pas Lulu!


VOIX MASCULINE

♪ Martha dit parfois ♪

♪ bla bla bla bla bla ♪


MARTHA

Bonjour!


VOIX MASCULINE

♪ Toute la journée ♪

♪ elle ne fait que parler ♪

♪ Elle a tout le temps ♪

♪ son mot à dire ♪

♪ Même si ça prête à rire ♪

♪ Pour la faire taire, ♪

♪ vous pouvez courir ♪

♪ Écoutez ça ♪


MARTHA

Test, test! Un, deux!


VOIX MASCULINE

♪ C'est Martha qui vous parle ♪

♪ et parle et parle et parle ♪


MARTHA

Je communique, j'énumère,

j'élucide, j'imagine, je précise

et je m'exprime et je m'affirme

et je... j'hyperventile!


VOIX MASCULINE

♪ Martha c'est la reine ♪

♪ du bla bla ♪♪

(Fin chanson thème)


VOIX FÉMININE

Code ou charabia

(MARTHA et OSCAR attendent à la sortie du cinéma. TEDDY, ALICE et HÉLÈNE sortent.)


MARTHA

C'était comment?


TEDDY

Oh-oh, je suis beaucoup trop

jeune pour voir ce genre

de film.


ALICE

Je ne pensais pas

qu'il ferait aussi peur.

Ils devraient avertir

les enfants.


HÉLÈNE

Pourquoi croyez-vous

qu'il s'appelle Hurlement?


TEDDY

Justement, le titre ne

correspond pas du tout au film.

Je pensais que c'était

l'adaptation d'un roman anglais

du XIXe siècle.


HÉLÈNE

Ça, c'est les Hauts de

Hurlevent. Un hurlement, c'est

un cri qu'on pousse fort.


TEDDY

Et c'est maintenant

que tu me le dis?


MARTHA

Alors il faisait

vraiment peur?


TEDDY

En fait, il y avait

un monstre et tout à coup...

(Quelques minutes plus tard, ALICE rentre chez elle en compagnie d'HÉLÈNE, TEDDY, MARTHA et OSCAR.)


MARTHA

Finalement, tu n'aurais pas dû

me raconter ce film. Je ne vais

pas pouvoir fermer l'oeil de

la nuit.


ALICE

Je crois que je vais dormir

avec mes parents.

(ALICE ouvre un garde-robe et un balai tombe par terre. HÉLÈNE, MARTHA, TEDDY et ALICE poussent un cri de peur.)


ALICE

Écoutez, c'est trop bête.

Ce n'est qu'un film après tout.

Ça n'arrive jamais dans la vie.

N'est-ce pas?

Pour commencer, les monstres,

ça n'existe pas. Pas vrai?


TEDDY ET HÉLÈNE

Han-han.


ALICE

Et deuzio, s'ils existaient,

cette commère de Mme Parkington

les remarquerait avant

qu'ils n'arrivent ici.

Vous ne pensez pas?


HÉLÈNE

C'est vrai. Elle

passe toutes ses journées

à sa fenêtre.

(On entend un bruit provenant du deuxième étage.)


TEDDY

(Tremblant)

Qu'est... qu'est... ce

que c'était?


MARTHA

Nelson?


HÉLÈNE

Ah oui!


TEDDY

Pendant un instant, j'ai cru

que c'était un horrible monstre

qui sautait à travers

une fenêtre.


ALICE

Oui, et ensuite, on aurait

entendu des bruits de pas

d'une créature gluante.

(Des pas s'approchent.)


HÉLÈNE

Euh... un peu comme ça?


TEDDY

Si les lumières s'éteignaient

tout à coup, alors là, j'aurais

vraiment la peur de ma vie.

(Les lumières de la maison s'éteignent. ALICE, HÉLÈNE, TEDDY, MARTHA et OSCAR se cachent sous la table.)


ALICE

Martha, va voir ce que c'est.


MARTHA

Non, mais tu plaisantes?


TEDDY

Mieux vaut s'enfuir

en courant!

(ALICE, TEDDY, HÉLÈNE, MARTHA et OSCAR courent vers la porte de la cave. RONALD ouvre la porte en criant, faisant sursauter tout le monde.)


RONALD

(Riant)

Je vous ai eus!


ALICE

Ronald!

(HÉLÈNE, TEDDY et ALICE dînent dehors à l'école.)


ALICE

Ah, ce qu'il peut m'énerver!


HÉLÈNE

Comment a-t-il fait pour

savoir qu'on allait voir

ce film?


ALICE

Il nous a sûrement entendus

quand on en parlait. Il écoute

toujours ce qui ne le regarde

pas. Je ne peux pas avoir

le moindre secret. Je ne peux

même pas parler d'un roman

que je suis en train de lire.

(Nous nous transportons dans le souvenir d'ALICE. ALICE lit son livre sur la terrase en compagnie d'HÉLÈNE.)


ALICE

Je l'ai presque terminé.


RONALD

(Surprenant ALICE)

L'araignée meurt à la fin.

(Nous sommes de retour à la réalité.)


ALICE

Il faut toujours

qu'il gâche tout.


TEDDY

Vous savez ce qu'on devrait

faire? On devrait se servir

d'un code pour parler.


ALICE ET HÉLÈNE

Un code?


TEDDY

Oui, d'un code. C'est un

langage secret qu'on invente à

l'aide de certains signes

ou de chiffres ou encore

en échangeant des lettres.


HÉLÈNE

Comme quand les gens

parlent avec des drapeaux.


ALICE

Ou avec des lampes.

(Nous nous transportons dans l'imaginaire d'ALICE. ALICE et HÉLÈNE communiquent d'une maison à l'autre aux moyens de lampes de poche. RONALD espionne ALICE de l'extérieur.)


RONALD

J'aimerais tellement

comprendre ce qu'Alice est

en train de dire.

(Nous sommes de retour à la réalité.)


TEDDY

Ou avec des signaux

de fumée.


ALICE

Des signaux de fumée? Génial!


HÉLÈNE

Alice, des signaux de fumée,

c'est-à-dire qu'il faudrait

des allumettes, du feu

et tu sais que tu es

plutôt maladroite.


ALICE

Ah, c'est vrai.


TEDDY

De toute façon, ces codes

seraient trop faciles à

comprendre. Ils n'ont rien

de vraiment mystérieux.

Et si tu penses que les signaux

de fumée sont dangereux,

la dernière fois que je me suis

servi d'un drapeau, j'ai failli

le mettre dans l'oeil de Bernie.

Ce qu'il nous faut, c'est un

nouveau code. Un code qui serait

totalement inviolable.


ALICE

Où allons-nous trouver

un code pareil?


TEDDY

Je vais l'inventer. Grâce à

lui, nous allons pouvoir cacher

des tas de choses à Ronald.

(TEDDY lit un livre dans sa chambre.)


TEDDY

"Pour créer un code,

il faut d'abord choisir

un système de conversion."

Un système de conversion?

C'est quoi, un système de

conversion? Mon livre sur les

codes est écrit en codes. Argh!

Oh, j'ai une meilleure idée.

Ronald ne pourra jamais

comprendre.

(ALICE, HÉLÈNE et TEDDY joue au frisbee dans le parc en compagnie d'OSCAR et MARTHA.)


TEDDY

Hé, les filles! On va manger

un bave de crapaud quatre tout

à l'heure?


ALICE

Je ne comprends pas

ce que tu viens de dire.


MARTHA

Moi non plus, mais cette

histoire de bave de crapaud

m'intéresse beaucoup.


TEDDY

C'est mon nouveau code.

Est-ce qu'il vous plaît?


ALICE

Je... je ne sais pas.


TEDDY

Je vais vous expliquer.

(Sortant une feuille de sa poche)

C'est un code inviolable.

Je vais vous montrer.

Bave de crapaud quatre,

ça veut dire sandwich,

d'accord?


HÉLÈNE

Pourquoi bave de crapaud

quatre?


TEDDY

Eh bien, quand j'avais

quatre ans, mon oncle Henri m'a

invité à vivre quelques jours

dans sa ferme.

Ce jour-là, il faisait

très chaud.

Alors tonton Henri a dit:

"Et si on allait se baigner?"

à l'époque, je n'avais jamais

nagé ailleurs qu'à la piscine

ou dans ma baignoire quand

j'étais tout petit. Mais dans

un lac, ce n'est pas pareil.

Le fond était tout mou

et visqueux.

Et je croyais que je marchais

dans de la bave de crapaud.

Mais en fait, ce n'était

que des plantes.


HÉLÈNE

Et quel rapport

avec les sandwichs?


TEDDY

Oh! On a mangé des sandwichs

après. Ils étaient vraiment

délicieux.


ALICE

En tout cas, il a raison sur

un point: personne ne pourra

jamais le décoder.


HÉLÈNE

Oui, parce qu'il est

complètement arbitraire.


TEDDY

Tu as dit arbitraire.

De quel code parles-tu?


HÉLÈNE

Ce n'est pas un code,

c'est un vrai mot. On dit

qu'une chose est arbitraire

lorsqu'on la choisit

sans raison logique.


ALICE

Comme dire bave de crapaud

quatre à la place de sandwich.


TEDDY

C'est pour ça que mon code

est aussi génial. Il est

tellement arbitraire qu'il est

inviolable. Personne ne pourra

jamais le comprendre. Nous

pouvons parler de tout ce que

nous voulons et comme il n'a pas

la clé du code, Ronald n'aura

aucune idée de ce qu'on dira.

(RONALD apparaît derrière TEDDY et s'empare de la feuille de code.)


RONALD

Ha! Ha! Merci demi-portion!

à un de ces jours.

(RONALD repart à bicyclette.)


TEDDY

Super! J'ai passé des heures

à inventer un code arbitraire

totalement génial et l'ennemi

s'en va tranquillement avec

la clé.


MARTHA

Ne t'en fais pas, Teddy,

je vais la récupérer.

(MARTHA et OSCAR partent à la poursuite de RONALD.)


MARTHA

Oscar, va l'attendre chez lui.

(OSCAR aboie.)

(RONALD ralentit pour ne pas percuter des passants. MARTHA en profite pour accélérer et lui voler la feuille de code. MARTHA se sauve de RONALD, qui la poursuit dans toute la ville. MARTHA se retrouve dans une ruelle. Sans s'en rendre compte, MARTHA monte dans la valise d'un camion.)


RONALD

Cette fois, je te tiens.


MARTHA

Je ne te donnerai

jamais la clé. Jamais!


RONALD

Ah oui? Et comment tu vas

m'empêcher de la prendre?


MARTHA

Hum... comme ça.

(MARTHA mange la feuille de code.)

Ah, et maintenant, D-11

rutabaga huit.


RONALD

C'est ça, continue à parler

dans ton charabia de code.

Moi, je m'en fiche.

(Des ouvriers referment la valise du camion et emmènent MARTHA avec eux.)


MARTHA

Oh, bravo, bravo, deux.

(ALICE, TEDDY et HÉLÈNE marchent sur le trottoir.)


HÉLÈNE

Tu n'as qu'à inventer

un nouveau code.


ALICE

De toute façon, on n'avait

pas appris le premier par

coeur.


TEDDY

Je ne pourrai jamais créer

un autre code aussi difficile

à déchiffrer.


ALICE

Des givrés? Des gens

qui sont un peu fous?


TEDDY

Non, quand on déchiffre

quelque chose, c'est qu'on

essaie de comprendre

ce que ça veut dire.


HÉLÈNE

Et ton code était vraiment

difficile à déchiffrer.

(OSCAR arrive à la course et aboie en encerclant HÉLÈNE.)


HÉLÈNE

Oscar?

Où est Martha?

(ALICE, TEDDY et HÉLÈNE interrogent RONALD dans le salon.)


RONALD

La dernière fois

que je l'ai vue, elle mangeait

votre code.


HÉLÈNE

Quoi, elle l'a mangé?


RONALD

Oui. Et comme si ça ne

suffisait pas, elle m'a parlé

dans votre charabia.


HÉLÈNE

Oh...

(LA MÈRE jardine devant la maison en compagnie de BÉBÉ JULES. HÉLÈNE, ALICE et TEDDY arrivent à la course.)


HÉLÈNE

Maman! Tu as vu Martha?


LA MÈRE

Non, mais je crois qu'elle a

laissé un message.


ALICE

Vous croyez?


LA MÈRE

Eh bien, je pense que

c'était la voix de Martha,

mais c'est étrange, ce qu'elle

disait était incompréhensible.

Ce n'était que du charabia.


HÉLÈNE

Du charabia?


LA MÈRE

Eh bien, parfois, Jules parle,

mais ce ne sont que des suites

de sons, des mots qui ne veulent

rien dire.

(BÉBÉ JULES babille.)


LA MÈRE

Voilà, c'est du charabia.

(Dans la maison, HÉLÈNE écoute les messages laissés sur le répondeur.)


MARTHA (Provenant du téléphone)

À l'huile, Petite sieste.

C'est moi, Alphabet.

Je suis camion de pompier

à tuba. Prenez le bus 1

et venez me chercher.


TEDDY

Ce n'est pas du charabia,

Alice, c'est mon code.


ALICE

Je suppose qu'Alphabet,

c'est Martha. Mais qui est

Petite sieste?


TEDDY

Hélène.


HÉLÈNE

Pourquoi?


TEDDY

Tu te souviens quand

on était chez la nourrice?

C'était l'heure de la sieste

et je ne voulais pas dormir.

Alors je me suis assis

sur le matelas. T'étais

assise sur le tien toi aussi.

Et on s'est fait coucou

avec la main.


ALICE

Et moi, c'est quoi

mon nom de code?


TEDDY

Patatras!


ALICE

C'est facile à décoder.


HÉLÈNE

Mais que veut dire

le reste du message? Camion de

pompier, tuba et bus 1?


TEDDY

Tuba... tuba... tuba...

Ah je sais!

Martha est au muséum

d'histoire naturelle.

(HÉLÈNE, ALICE et TEDDY sont à bicyclette.)


HÉLÈNE

Tu es sûr que tuba signifie

muséum d'histoire naturelle?

Ou c'est juste ton intuition?


TEDDY

J'en suis plus que sûr.


ALICE

Pourquoi?


TEDDY

J'ai un peu honte d'en parler.

Vous pouvez garder ça secret?


ALICE ET HÉLÈNE

Hum-hum.


TEDDY

C'était la première fois

que j'allais au muséum.

Je regardais la reproduction

d'une oreille. J'avais un

petit camion de pompier

et je l'ai laissé tomber à

l'intérieur. Je me suis penché

pour le ramasser et je me

suis retrouvé coincé. Je suis

resté dedans pendant des heures.

Il a fallu appeler les

pompiers. Ils ont mis une espèce

de graisse dans l'oreille

et je suis ressorti.


ALICE

Mais alors, on ne devrait pas

dire camion de pompier

pour muséum?


TEDDY

Ça, c'est ce qu'on pourrait

croire. Mais camion de pompier,

ça veut dire coincé.

Et muséum se dit tuba.


HÉLÈNE

Ce code est vraiment

impossible à déchiffrer.

Pourquoi?


TEDDY

(Désignant l'oreille géante)

Regardez, on dirait

un tuba à l'intérieur.


HÉLÈNE

(Criant)

Martha!


TEDDY

Ou alors peut-être

que tuba veut dire océan.

(HÉLÈNE et ALICE soupirent.)

(Plus tard dans la soirée, ALICE, TEDDY et HÉLÈNE sont dans le salon.)


MARTHA (Provenant du téléphone)

À l'huile, Petite sieste?

C'est moi, Alphabet.

Je suis camion de pompier

à tuba. Prenez le bus 1

et venez me chercher.


ALICE

Oh, si j'entends ce message

encore une fois, mes tubas vont

finir par saigner.


TEDDY

Tuba ne veut pas dire

oreille. Ça veut dire océan.

Enfin, je crois.

Très bien, on peut être sûr

que camion de pompier

veut dire coincé. D'accord?


HÉLÈNE

D'accord, si tu le dis.


LE PÈRE

(Entrant dans le salon)

Salut les enfants.

Qu'est-ce qui ne va pas?


HÉLÈNE

Teddy a inventé un code.


TEDDY

Un code génial totalement

arbitraire.


HÉLÈNE

Mais Martha l'a mangé.

Elle parle en charabia

et on n'arrive pas

à la retrouver. Écoute.


MARTHA (Provenant du répondeur)

Je suis camion de pompier

à tuba. Prenez le bus 1

et venez me chercher.


HÉLÈNE

Camion de pompier veut dire

coincé, mais on ne sait pas si

bus 1 est le nom de code pour

appareil photo ou sous-marin

et si tuba signifie musée

ou océan.


LE PÈRE

Peut-être qu'elle est coincée

à Tuba et qu'il faut prendre le

bus pour aller la chercher.


HÉLÈNE

Papa, on sait bien ce

qu'elle a dit. Mais qu'est-ce

que ça veut dire? On n'arrive

pas à déchiffrer le code.


LE PÈRE

Il n'y a pas de code

à déchiffrer. Le bus numéro un

va dans la ville de Tuba.

HÉLÈNE, ALICE ET TEDDY

Quoi?


LE PÈRE

C'est à quelques kilomètres.

Martha nous attend sûrement à

l'arrêt de bus. Allez, on y va.


HÉLÈNE

(Se moquant de TEDDY)

Tuba veut dire océan?


TEDDY

C'est un code génial

totalement arbitraire.

Ce n'est pas de ma faute

si je me souviens pas de tout.

(LE PÈRE conduit HÉLÈNE, TEDDY et ALICE en voiture jusqu'à MARTHA.)


HÉLÈNE

Martha!


MARTHA

Vous en avez mis

un cours de maths.

(Tout le monde rit.)


MARTHA

(S'adressant à HÉLÈNE)

Tu es ma collection

de chewing-gums

aux cornichons sous-marins.

(Générique de fermeture)

Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Age

Résultats filtrés par