Universe image Martha speaks Universe image Martha speaks

Martha speaks

A family dog gains the power of speech after the letters in some alphabet soup wind up misrouted to her brain instead of her stomach. The show's focus is teaching young people synonyms and vocabulary. Each episode uses key words to showcase an underlying theme.

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Do Not Discard

Martha gets injured by trash on the ground. Martha and her friends unite to find a way to teach people not to litter.



Production year: 2011

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Début chanson thème


VOIX MASCULINE

♪ Martha comme un chien modèle ♪

♪ faisait ouaf ♪

♪ Et ouaf et grrr ♪

♪ Quelques lettres ♪

♪ en vermicelle ♪

♪ un beau jour dans sa gamelle ♪


SCIENTIFIQUE

En chemin vers l'estomac

de Martha,

les lettres se sont perdues.

Elles ont atterri dans

son cerveau et maintenant...


VOIX MASCULINE

♪ Martha n'arrête pas ♪

♪ son bla bla ♪


MARTHA

Alors la vache, ça mâche?


VOIX MASCULINE

♪ Martha parle oui elle parle ♪

♪ parle parle bla bla bla ♪


MARTHA

Qu'est-ce qu'un wagon?

C'est bientôt prêt?


VOIX MASCULINE

♪ Bla bla bla ♪


MARTHA

Salut, Lulu! Comment vas-tu?


HÉLÈNE

Je ne m'appelle pas Lulu!


VOIX MASCULINE

♪ Martha dit parfois ♪

♪ bla bla bla bla bla ♪


MARTHA

Bonjour!


VOIX MASCULINE

♪ Toute la journée ♪

♪ elle ne fait que parler ♪

♪ Elle a tout le temps ♪

♪ son mot à dire ♪

♪ Même si ça prête à rire ♪

♪ Pour la faire taire, ♪

♪ vous pouvez courir ♪

♪ Écoutez ça ♪


MARTHA

Test, test! Un, deux!


VOIX MASCULINE

♪ C'est Martha qui vous parle ♪

♪ et parle et parle et parle ♪


MARTHA

Je communique, j'énumère,

j'élucide, j'imagine, je précise

et je m'exprime et je m'affirme

et je... j'hyperventile!


VOIX MASCULINE

♪ Martha c'est la reine ♪

♪ du bla bla ♪♪


Fin chanson thème


VOIX FÉMININE

Ne pas jeter par terre


MARTHA, HÉLÈNE, OSCAR et TEDDY jouent au frisbee dans le parc.


MARTHA

Lance par ici!

Lance-le-moi.


HÉLÈNE

Tu es prête?


MARTHA

(Apercevant TABY le chat)

Ah!

Je reviens tout de suite!


MARTHA se lance à la poursuite de TABY.


HÉLÈNE

(Criant)

Martha!


MARTHA

(Pourchassant le chat)

Taby, Taby, Taby!

Rattrape-le, Oscar.


HÉLÈNE et MARTHA entendent un puissant cri de douleur.


HÉLÈNE

Oh, c'est Martha!


HÉLÈNE et TEDDY sont dans la salle d'attente du vétérinaire.


TEDDY

Ça va prendre combien

de temps, tu crois?


HÉLÈNE

Elle ne l'a pas dit.


ALICE

(Entrant dans la salle d'attente)

Salut! Alors qu'est-ce

qui s'est passé?


HÉLÈNE

Martha s'est blessé la patte.


ALICE

Comment?


HÉLÈNE

Elle s'est coupée avec du

verre. La vétérinaire lui met

des points de suture.


ALICE

Oh non, pauvre Martha!

Comment est-ce arrivé?


TEDDY

Nous étions dans le parc.


Nous nous transportons dans le souvenir de TEDDY. MARTHA crie de douleur.


HÉLÈNE

Martha!


HÉLÈNE et TEDDY courent jusqu'à MARTHA.


MARTHA

Aïe! Ma patte!


HÉLÈNE

Martha?


TEDDY

Reste où tu es.

Ne bouge pas, Martha.

Ne t'appuie pas dessus.

Vite, il faut appeler les

secours. Il va falloir que je

fasse un garrot.

(Déchirant la manche de son chandail)

Allez hop!

Dans ces cas-là, il ne faut pas

hésiter.


PASSANT

Que s'est-il passé?


TEDDY

Elle s'est coupée avec des

débris que quelqu'un a

jetés là.


HÉLÈNE

Des débris?


TEDDY

(Entourant la plaie de MARTHA avec la manche de son chandail)

Ce sont des morceaux de

quelque chose qui a été cassé.

Et dans ce cas, on peut dire

qu'il n'a pas été très prudent

en jetant ça n'importe où.

Martha a eu de la chance.

Il s'en est fallu de peu

pour que ce soit beaucoup,

beaucoup plus grave.

Comment te sens-tu, Martha?


MARTHA

Ça va. Enfin, je crois.


TEDDY

Quelle grande fille.

Ne bouge surtout pas.

Ce garrot empêchera

ta patte de saigner. Hélène,

pose un doigt là-dessus.

(Autoritaire)

Hélène, cesse de pleurnicher

et donne-moi un coup de main.


HÉLÈNE

(Posant un doigt sur le garrot)

Oh, excuse-moi, excuse-moi.


TEDDY

Tout va bien, Martha.

Tu vas te sentir mieux,

tu vas voir.


Nous sommes de retour à la réalité.


ALICE

Wow, tu as été formidable!


HÉLÈNE

C'est curieux. Je ne me

rappelle pas que les choses se

soient passées comme ça.


TEDDY

Enfin, tu sais, il faut dire

que les choses se sont passées

tellement vite.


ALICE

Comment c'était

dans ton souvenir, Hélène?


HÉLÈNE

Eh bien, j'ai entendu Martha

gémir et là...


Nous nous transportons dans le souvenir d'HÉLÈNE. HÉLÈNE lance le frisbee qui atteint la tête de TEDDY.


TEDDY

Aïe!


MARTHA crie de douleur. HÉLÈNE et TEDDY courent jusqu'à MARTHA.


HÉLÈNE

Martha!


MARTHA

Je me suis fait mal à

la patte.


TEDDY

(S'évanouissant)

Du sang.


HÉLÈNE

Teddy?


Nous sommes de retour à la réalité.


ALICE

Comme ça, ça paraît

déjà plus logique.


TEDDY

Bon, d'accord, c'est vrai.

Il y a quelques très légères

différences. Mais c'était une

question de vie ou de mort.

Qu'est-ce que tu crois? Je

n'avais pas le temps de

prendre un stylo pour écrire

les moindres détails.


HÉLÈNE

Le plus important, c'est

qu'on ait pu soigner Martha

et qu'elle semble aller bien.


ALICE

Ça me met dans une colère

noire que les gens puissent

jeter leurs déchets n'importe

où et blesser un chien innocent

avec des débris dangereux.


TEDDY

Tu es sûre que je n'ai pas

au moins réussi à arrêter

le saignement?


HÉLÈNE

Oui, Teddy, désolée.


ALICE

Il faut faire arrêter ça avant

que d'autres animaux innocents

ne soient blessés.


TEDDY

Tu as raison. J'ai bien fait

un garrot avec la manche

de mon t-shirt quand même.


HÉLÈNE

Teddy, tu es en train

de le porter, ton t-shirt.


TEDDY observe la manche de son chandail, qui n'est pas déchirée.


TEDDY

Oh, c'est vrai.


MARTHA et la VÉTÉRINAIRE sortent de la salle d'opération.


VÉTÉRINAIRE

Voilà, ça va mieux.


HÉLÈNE

Martha!


MARTHA

C'est bon, je vais bien.

(Boitant)

Allez, sortons d'ici.

Oh!


VÉTÉRINAIRE

Elle risque d'avoir

la tête qui tourne

pendant un petit moment.


MARTHA

J'ai l'impression d'être

sur un tourniquet.


De retour à la maison, HÉLÈNE enfile une chaussette sur la patte blessée de MARTHA.


MARTHA

Tu n'aurais pas quelque chose

de plus élégant?


HÉLÈNE

La vétérinaire a dit de mettre

une chaussette par-dessus

pour t'empêcher

de le mordiller.


MARTHA

Je peux m'en empêcher

toute seule.


ALICE

C'est injuste que les animaux

soient blessés par les détritus

jetés par les gens. Quand ils

sèment leurs détritus, ils

traînent par terre forcément.


MARTHA

Ah, tu dis que c'est les gens.

Mais je suis sûre que c'était

la faute de Taby le chat.


ALICE

En fait, c'est encore pire

pour les animaux. Parce qu'ils

ne peuvent rien y faire.

Ça ne peut plus durer. C'est

mauvais pour l'environnement.

C'est dangereux pour les chiens

et les autres animaux. Il faut

absolument que cela cesse.


Le tonnerre retentit.


ALICE

(Impressionnée)

Wow!


HÉLÈNE

Tu crois qu'on peut

faire quelque chose?


TEDDY

(Écrivant dans un calepin)


Moi oui. J'essaie de trouver

une idée pour que les gens

arrêtent de jeter leurs déchets

par terre.


TEDDY déchire la feuille du calepin pour en faire une boule de papier. TEDDY lance la boule de papier sur le plancher du salon.


ALICE

Teddy!


TEDDY

Bien quoi?


ALICE

Regarde un peu autour de toi.


Le plancher du salon est couvert de boules de papier.


TEDDY

Ce n'est pas grave.

C'était de mauvaises idées.


ALICE

Ce sont des déchets.

Tu les jettes par terre.


TEDDY

Peut-être, mais c'est

important ce que je suis

en train de faire. Je travaille

pour l'environnement.

Il faut sauver la planète!

Et je vais y arriver.


ALICE

(Soupirant)

Ah. Il est temps

de passer à l'action.


ALICE compose un numéro de téléphone.


ALICE

(Parlant au téléphone)

Maman, c'est Alice.

Martha s'est blessée avec des

débris de verre. Je ne

rentrerai pas avant d'avoir

trouvé comment empêcher les

gens d'être aussi peu soigneux.

(Écoutant la réponse)

Bon, d'accord.


ALICE raccroche et se dirige vers la porte de la maison.


HÉLÈNE

Au revoir, Alice.


ALICE

Je repasserai demain.


TEDDY

Moi aussi. Et quand je

reviendrai, j'aurai un plan

génial. Le problème des déchets

sera réglé.


HÉLÈNE

Tu pourrais peut-être

commencer par nettoyer le

salon.


TEDDY

(Gêné)

Oh! Ah oui, c'est vrai.


MARTHA mordille la chaussette sur sa patte.


HÉLÈNE

Martha!


MARTHA

Ah... quoi? Ça me gratte.


ALICE et RONALD discutent dans la cuisine.


RONALD

On avait dit que tu serais

receveur aujourd'hui.

Il faut que je m'entraîne

au lancer. Les essais ont lieu

la semaine prochaine.


ALICE

Mais Martha s'est blessée

à la patte.


RONALD

Et alors?


ALICE

C'est à cause de débris

que quelqu'un a jetés par terre.

Qu'est-ce que tu dirais

si Nelson se coupait

avec un morceau de verre?


RONALD

Oh! Ne dis pas

des choses pareilles.

Pauvre Nelson blessé

à cause de quelqu'un.

Ce serait horrible.


ALICE

Tu vois? À plus tard, Ronald.


RONALD

Attends, je prends

mes affaires.


ALICE

Hein?


RONALD

Vous aurez besoin d'aide.

C'est une question trop grave

pour la laisser

à une bande de gamins.


MARTHA et OSCAR sont sur la véranda.


MARTHA

Ça gratte, ça gratte, ça

gratte! Tu peux enlever la

chaussette et me gratter s'il

te plaît?


OSCAR aboie.


MARTHA

Oui, je sais, la vétérinaire

a dit qu'il fallait la garder--


OSCAR aboie.


MARTHA

J'ai besoin de ton aide.

Tu trouves ça normal

que je doive rester ici

à me gratter pendant que ce

maudit chat qui nous a entraînés

dans ces débris dangereux

se promène tranquillement?


OSCAR aboie.


MARTHA

Tu as raison, ce n'est pas

juste. Alors qu'est-ce que tu

vas faire?


OSCAR aboie et part à courir.


MARTHA

Non, pas le chat!

(Criant)

Viens me gratter la patte!

Ah! Argh!


RONALD et ALICE arrivent devant la maison d'HÉLÈNE.


ALICE

Ronald, je suis sûre que nous

pouvons nous débrouiller seuls.


RONALD

Non, mais tu plaisantes?

(Lançant sa balle de base-ball dans les airs)

L'environnement, c'est très

important. Il vous faut un chef

qui ait un peu de cervelle.

(Recevant la balle sur la tête)

Aïe!


ALICE rit.


ALICE

C'est pas drôle.


HÉLÈNE, ALICE, TEDDY et RONALD réfléchissent dans le salon.


HÉLÈNE

J'y ai réfléchi toute la

nuit. Si nous allions au parc

pour nettoyer ce qui traîne

par terre?


ALICE

Pour montrer le bon exemple,

tu veux dire?


TEDDY

Oui.


RONALD

Non, non, non et non.

Ceux qui font des saletés

doivent les nettoyer.

Et ils ne le feront pas tant

qu'ils seront aussi négligents.


TEDDY

Négligent, ça veut dire bête?


RONALD

Non! Négligent, ça veut dire

égoïste et peu sérieux. Les

gens négligents ne pensent

à personne d'autre qu'à eux.


TEDDY

C'est pas moi qui ai fait ça.


RONALD

Ah! J'imagine qu'on est

obligé de te croire sur parole.


Sans faire exprès, RONALD lance sa balle sur une plante du salon. TEDDY rit.


RONALD

Avant tout, il faut travailler

en équipe. Il faut élaborer un

plan pour montrer aux gens

qu'il est important d'être

responsable au lieu d'être

négligent.


TEDDY

Et si--


RONALD

Hep, hep, hep, hep!

Je réfléchis.


ALICE

On pourrait peut-être--


RONALD

Tut, tut, tut, tut! Cela

demande une réflexion sérieuse.

Et j'ai besoin d'une

tranquillité absolue.

Compris? Tranquillité absolue.


Un peu plus tard, HÉLÈNE et ses amis fixent RONALD, qui compose une chanson à la guitare.


RONALD

♪ Direction le sud

Les temps sont rudes

En grattant ce refrain

sur ma guitare ♪


ALICE

Ronald.


RONALD

Chut! Ça m'aide à réfléchir.

Où en étais-je? Ah oui.

♪ Ma guitare tchou-tchou

Ma guitare wow wow

Ma guitare pour seule

compagnie-yi-yi-yi-yi ♪♪


HÉLÈNE et ses amis quittent le salon en douce.


Pendant ce temps, OSCAR est au parc. OSCAR voit TABY et se lance à sa poursuite.


HÉLÈNE est dans sa chambre en compagnie d'ALICE et TEDDY.


ALICE

Hé, je sais. Il faut faire

des panneaux pour informer les

gens. Quelque chose comme:

"Hé, vous là, ne jetez pas vos

détritus par terre. Poubelle."


TEDDY

Ça fait un peu trop

autoritaire, je trouve.


HÉLÈNE entend le ronronnement d'un moteur. HÉLÈNE aperçoit MARTHA, la patte posée sur une machine qui la gratte.


HÉLÈNE

Martha! Qui t'a donné la

machine à cirer les chaussures?


MARTHA

Eh bien...


TEDDY siffle pour passer inaperçu.


HÉLÈNE

Teddy!


MARTHA

Ça me grattait horriblement.

Il a voulu m'aider.


ALICE

(Apercevant une chaussette sur la main de TEDDY)

Pourquoi est-ce que tu mets

cette chaussette sur ta main?


TEDDY

Solidarité. Je me suis dit

que si les animaux devaient

porter le fardeau de notre

négligence, nous devons porter

le leur.


ALICE

Ah... d'accord.


TEDDY

Attendez une minute.

Arrêtez de faire du bruit.

Attention, ça vient.

Je le sens. Ça y est,

j'ai une idée. Oui!

(Écrivant dans son cahier)

Cette fois, c'est sûr,

c'est la bonne.


OSCAR pourchasse TABY dans le parc. TABY grimpe dans un arbre. OSCAR aboie.


De retour dans la chambre d'ALICE, TEDDY présente son cahier à ses amis.


TEDDY

Tadam! Mesdemoiselles

et mesdemoiselles,

Je vous présente GTO.


Nous nous transportons dans l'imaginaire de TEDDY.


TEDDY (Narrateur)

GTO pour Géant Tas d'Ordures.

Un jour, il y aura tellement

de choses que les gens auront

jetées que les ordures vont

se rassembler pour former un

énorme tas qui va prendre vie

et développer sa propre

intelligence artificielle

en donnant naissance

au monstrueux GTO.

Au début, les gens seront

contents de pouvoir jeter

leurs ordures n'importe où

puisque GTO nettoiera tout.


TAS D'ORDURE

Je récupère tous vos débris.


GAMIN

C'est quoi, des débris?


TAS D'ORDURES

Les débris, ce sont

généralement des objets cassés

qui traînent n'importe où.


GAMIN

(Pointant un tas d'ordures)

Viens récupérer ça.


TAS D'ORDURES

(Dévorant les ordures)

Ah!... Ah!


TEDDY (Narrateur)

Mais très vite, GTO

devint de plus en plus affamé

et se mit à avaler tout un tas

de choses qui n'étaient pas du

tout des débris ou des ordures.


Le TAS D'ORDURES dévore un kiosque de crème glacée et une voiture.


TEDDY (Narrateur)

Jusqu'au moment où il s'attaqua

aux personnes elles-mêmes.


GAMIN

(Criant)

Au secours! À l'aide!


TEDDY (Narrateur)

Comment tout cela

va-t-il finir?


Nous sommes de retour à la réalité.


TEDDY

Qu'en pensez-vous?


RONALD

(Apparaissant dans le cadre de porte)

Je n'aime pas du tout.


ALICE

Ronald, ça y est?

Tu as terminé d'écrire

cette chanson?


RONALD

Vous n'auriez jamais dû

commencer sans moi.

Vous n'avez fait que perdre

votre temps.


ALICE

Il n'empêche qu'au moins,

Teddy a une idée.


RONALD

Ah oui? Je crois que je sais

pourquoi. Tu m'as l'air d'en

savoir long sur les débris et

les déchets. Pas vrai?


ALICE

Ça suffit, Ronald.


RONALD

Quoi? Tu protèges ton ami?


ALICE

Le plus important, ce n'est

pas de savoir qui a fait ça,

mais d'éviter que ça

ne se reproduise.


MARTHA

Oui, j'ai jeté des choses

à terre moi aussi. Si j'avais su

que ça grattait autant...


OSCAR entre dans la chambre d'HÉLÈNE en aboyant.


HÉLÈNE

Que se passe-t-il, Oscar?


OSCAR aboie.


MARTHA

Il dit qu'il a découvert

le responsable du verre cassé.


RONALD

Vous n'écoutez pas un chien.


OSCAR aboie.


MARTHA

D'après Taby, ce vilain chat

de gouttière qui traîne dans

le parc, c'est arrivé il y a

deux nuits.

Quelqu'un a posé

des bouteilles sur le mur.


TEDDY

Et?


MARTHA

Et...


ALICE

Ce quelqu'un a cassé

les bouteilles

en s'entraînant au lancer.


RONALD

(Nerveux)

Quoi? Qu'est-ce que vous avez

à me regarder?


ALICE

Où étais-tu il y a

deux nuits, Ronald?


RONALD

(Riant nerveusement)

Eh bien, euh...

En fait, je crois que...


HÉLÈNE, ALICE et TEDDY et RONALD ramassent les débris de vitre au parc.


RONALD

Vous avez peut-être raison.

Le plus important n'est pas

de savoir qui a fait ça,

mais d'inciter les gens

à être moins négligents.


HÉLÈNE

Il faut qu'ils comprennent

qu'un petit déchet jeté à terre

peut causer de grands dommages.


HÉLÈNE aperçoit TABY qui gratte la patte de MARTHA.


MARTHA

(Soulagée)

Ah...


HÉLÈNE

(Exaspérée)

Martha!


MARTHA

Bien quoi, ça gratte!


Générique de fermeture


Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Age

Résultats filtrés par