Universe image Martha speaks Universe image Martha speaks

Martha speaks

A family dog gains the power of speech after the letters in some alphabet soup wind up misrouted to her brain instead of her stomach. The show's focus is teaching young people synonyms and vocabulary. Each episode uses key words to showcase an underlying theme.

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Martha`s Childhood - Part 1

Martha tells the story of her childhood to her friend Theo so he can write her biography.



Production year: 2011

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Début chanson thème


VOIX MASCULINE

♪ Martha comme un chien modèle ♪

♪ faisait ouaf ♪

♪ Et ouaf et grrr ♪

♪ Quelques lettres ♪

♪ en vermicelle ♪

♪ un beau jour dans sa gamelle ♪


SCIENTIFIQUE

En chemin vers l'estomac

de Martha,

les lettres se sont perdues.

Elles ont atterri dans

son cerveau et maintenant...


VOIX MASCULINE

♪ Martha n'arrête pas ♪

♪ son bla bla ♪


MARTHA

Alors la vache, ça mâche?


VOIX MASCULINE

♪ Martha parle oui elle parle ♪

♪ parle parle bla bla bla ♪


MARTHA

Qu'est-ce qu'un wagon?

C'est bientôt prêt?


VOIX MASCULINE

♪ Bla bla bla ♪


MARTHA

Salut, Lulu! Comment vas-tu?


HÉLÈNE

Je ne m'appelle pas Lulu!


VOIX MASCULINE

♪ Martha dit parfois ♪

♪ bla bla bla bla bla ♪


MARTHA

Bonjour!


VOIX MASCULINE

♪ Toute la journée ♪

♪ elle ne fait que parler ♪

♪ Elle a tout le temps ♪

♪ son mot à dire ♪

♪ Même si ça prête à rire ♪

♪ Pour la faire taire ♪

♪ vous pouvez courir ♪

♪ Écoutez ça ♪


MARTHA

Test, test! Un, deux!


VOIX MASCULINE

♪ C'est Martha qui vous parle ♪

♪ et parle et parle et parle ♪


MARTHA

Je communique, j'énumère,

j'élucide, j'imagine, je précise

et je m'exprime et je m'affirme

et je... j'hyperventile!


VOIX MASCULINE

♪ Martha c'est la reine ♪

♪ du bla bla ♪♪


Fin chanson thème


VOIX FÉMININE

L'enfance de Martha

Première partie


Dans la rue, une voiture sport se fait poursuivre par une voiture de police.


VOIX DE MARTHA

Allez, accélère, vite!


VOIX DE THÉO

Oh zut, il ne faut pas

qu'ils nous rattrapent!


VOIX DE MARTHA

Tourne à gauche!

Tourne à gauche! Oh non!

Ils sont juste derrière nous.

Qu'est-ce qu'on fait?


Il s'agit d'une émission à la télévision que regardent THÉO et MARTHA. C'est maintenant le temps d'une publicité.


VOIX MASCULINE

Votre chat essaie-t-il

de vous dire quelque chose?


JINGLE est sur une boîte de conserve géante et miaule.


MARTHA

Ah, il y a une page de

publicité dès que ça devient

intéressant.


THÉO

Ah, ces voyous ne sont pas

très malins. Les policiers ne

vont pas tarder à

les rattraper.


MARTHA

Ils y arrivent toujours.

Moi aussi, ils m'ont attrapée.

à l'époque où je cambriolais

les magasins.


THÉO (Sans écouter)

Hum-hum...


MARTHA

Bon, eh bien, ce n'est pas

que je m'ennuie, mais si je ne

vais pas aboyer après les

canards, personne ne le fera.

Alors je vais au parc.


THÉO

Hein!?

(Rejoignant MARTHA à l'extérieur)

Quand tu cambriolais quoi?


MARTHA

Oh, les magasins.


THÉO

Tu as cambriolé un magasin?


MARTHA (Sarcastique)

Tu es rapide, toi.


THÉO

Tu as cambriolé

un magasin?


MARTHA

Non.


THÉO

Ouf!


MARTHA

Des magasins.

Il y en a plusieurs. Salut!


THÉO rattrape MARTHA.


THÉO

Hé, attends une minute!

Tu plaisantes, c'est ça?

Tu n'as pas cambriolé

des magasins, si?

MARTHA

Eh bien... on ne peut pas dire

qu'un musée soit vraiment

un magasin, donc tu as raison,

ça ne compte pas. D'accord,

j'ai cambriolé un magasin.


THÉO

Un... un musée? Pourquoi tu

ne m'en as jamais parlé?


MARTHA

Je n'en ai pas eu l'occasion.

Peut-être qu'un jour, j'écrirai

l'histoire de ma vie pour que

tout le monde sache ce qui

m'est vraiment arrivé.


THÉO

C'est vrai? Tu veux écrire

ton autobiographie?


MARTHA

Non, Théo,

l'histoire de ma vie.


THÉO marche à reculons devant MARTHA.


THÉO

Oui, c'est ça, une

autobiographie. C'est un livre

dans lequel quelqu'un raconte

sa vie.

(Trébuchant)

Oh! Oh!


MARTHA

Oh, Théo, est-ce que ça va?


THÉO

Hum-hum. Et si je t'aidais

à écrire ton autobiographie?

Commençons par ta vie

de cambrioleuse.


MARTHA

D'accord, mais d'abord,

on va aboyer sur les canards.


THÉO

Hum-hum.


MARTHA aboie sur les canards.


THÉO

(Pourchassant les canards)

Ah!

MARTHA

Allez-vous-en!

Allez, migrez vers le sud!


THÉO

Vous n'êtes même pas

un groupe monophylétique!


MARTHA aboie.


THÉO

Ça suffira? Peut-on écrire ton

autobiographie maintenant?


MARTHA

Bien sûr, allons-y.


THÉO est maintenant assis avec un calepin dans les mains.


THÉO

D'accord, toi, tu parles

et moi, j'écris.


MARTHA

Bien alors voyons.

Ma vie de cambrioleuse, une

autobiographie par Martha.

Ahem!

Copyright, tous droits

réservés...


THÉO

Martha!


MARTHA

Oui?


THÉO

Raconte-moi juste

ton histoire.


MARTHA

Comme tu voudras.

Ma vie de cambrioleuse.


MARTHA (Narratrice)

Je n'étais encore qu'un petit

chiot, mais je me trouvais déjà

derrière les barreaux.

J'étais au refuge pour animaux.

J'attendais de me faire

adopter. À l'époque, Kazuo

s'occupait déjà du refuge

comme il le fait aujourd'hui.

Et des tas de gens venaient

adopter des animaux.


Une FEMME tente de faire entrer MARTHA dans son sac.


FEMME

Non, il ne rentre pas

dans mon sac.

(Se faisant arracher MARTHA des mains par KAZUO)

Ah!


MARTHA tente d'impressionner un HOMME en dansant.


HOMME

Je trouve cette chienne

un peu triste.


MARTHA gémit.


Puis, un MAGICIEN sort MARTHA de son chapeau.


MAGICIEN

Est-ce que ses oreilles

vont pousser?


KAZUO

C'est plutôt un lapin

qu'il vous faut!


MARTHA (Narratrice)

Mais je ne semblais convenir

à personne. En ce temps-là, je

ne savais pas encore parler.

Je n'avais pas encore mangé

de soupe avec des lettres

en forme d'alphabet.

Je ne pouvais pas leur dire que

je ferais un compagnon idéal.


MARTHA gémit alors qu'une autre famille part sans elle.


KAZUO

Ne perds pas espoir, Martha.

Il y a encore plein de

possibilités qui s'offrent à

toi. Une possibilité, c'est une

éventualité, une chose qui peut

se passer. Courage, il y a

beaucoup de gens qui veulent

des chiens. Tu pourrais devenir

un chien policier, par exemple.


MARTHA (Narratrice)

Un chien policier!

Je m'imaginais déjà

en chien policier.


MARTHA s'imagine qu'elle porte un casque de policier et souffle dans un sifflet à un carrefour. On retourne dans le refuge pour animaux.


KAZUO

C'est une des possibilités,

mais qui sait? Il est aussi

possible que tu deviennes un

chien sauveteur.


MARTHA s'imagine à la plage, sifflant encore dans un sifflet alors que deux GARÇONS se disputent un ballon.


GARÇONS

(Voyant MARTHA en sauveteuse)

Hein?


De retour dans le refuge.


KAZUO

Et il est aussi possible

que tu ailles vivre avec une

famille qui tient un bowling.


MARTHA s'imagine au comptoir du bowling alors qu'un client rapporte ses souliers.


KAZUO (Narrateur)

Et ton sens aigu de l'odorat

pourrait bien te servir.


MARTHA renifle les pieds du client et lui rapporte la bonne paire de chaussures.


De retour dans le présent.


MARTHA

Toutes ces possibilités

avaient l'air super. Mais ce

n'était pas exactement ce que

je voulais. Moi, ce que je

voulais vraiment, vraiment,

c'était...



THÉO

Attends, ralentis, ne va pas

si vite. "Moi, ce que je

désirais le plus, c'était..."


MARTHA

Je n'ai pas dit que je

désirais le plus, j'ai dit que

je voulais vraiment, vraiment.


THÉO

C'est ce que désirer veut

dire. Vouloir quelque chose

vraiment très fort.


MARTHA

D'accord. J'ai compris.

Donc, ce n'était pas ce que

je désirais le plus au monde.


De retour dans le passé.


MARTHA (Narratrice)

Ce que je désirais, c'était

avoir un foyer et une famille

qui m'aime. Et tout à coup,

l'avenir sembla prometteur.


KAZUO accueille la famille de HÉLÈNE.


KAZUO

Un chat? Bien sûr, nous avons

beaucoup de chats. Venez.

C'est par ici.


HÉLÈNE apparaît à la cage de MARTHA.


HÉLÈNE

Bonjour.


MARTHA

Ouaf!


HÉLÈNE

Comment tu t'appelles?


LA MÈRE

(Pointant un chat)

Regarde, Hélène, il est

mignon. Qu'en penses-tu?


HÉLÈNE (Peu convaincue)

Pourquoi pas?

(Montrant MARTHA)

Regardez celle-là.

Comment s'appelle-t-elle?

KAZUO

Son nom, c'est Martha.


HÉLÈNE

Martha!


LE PÈRE

Mais, ma chérie,

ce n'est pas un chat.


HÉLÈNE

Elle est beaucoup mieux

qu'un chat.


MARTHA (Narratrice)

Oh, j'ai tout de suite su

qu'on s'entendrait à merveille

toutes les deux.


HÉLÈNE

On peut l'adopter?


LA MÈRE

Oh, Hélène, nous en avons

déjà discuté, voyons. Tu sais

que les chiens demandent

beaucoup d'attention.


HÉLÈNE

Oui, mais...


LA MÈRE

Je suis désolée, ma chérie.

Je sais bien que la petite

Martha a l'air gentille,

mais un chiot demande

trop de travail.


La famille de HÉLÈNE s'en va.


MARTHA (Narratrice)

Et puis, tout à coup,

l'avenir ne sembla

plus du tout prometteur.


MARTHA gémit.


MARTHA (Narratrice)

Et les choses étaient même

sur le point de devenir pires.

Bien pires.


Une limousine rose se stationne devant le refuge pour animaux. CAROLTA et GROS PAUL en sortent et vont vers KAZUO.

CARLOTA

Excusez-nous.

Travaillez-vous ici?


KAZUO

Euh... oui.


CARLOTA

Mon nom est Carlota

Cafouillis. Ma carte.


KAZUO

(Prenant la carte)

Cool. Que puis-je pour vous,

madame Crapouillis?


CARLOTA

C'est madame Cafouillis.

J'aimerais adopter un chien

de cette taille. De la taille

d'une boîte à chaussure.

(Voyant KAZUO faire le même geste qu'elle)

Exactement.


CARLOTA et KAZUO entrent dans l'espace où les chiens sont enfermés. CARLOTA mesure un chien, mais il n'est pas de la bonne taille. Puis, CARLOTA remarque MARTHA.


CARLOTA

Hum, celui-ci me paraît

tout à fait prometteur.

Et quand je dis que ce chien

a l'air prometteur,

je veux dire qu'il fera

parfaitement l'affaire.

Oui, je pense que ce petit chien

est plein de promesses.

(Lisant sur la médaille de MARTHA)

Martha. Est-ce qu'on peut

la dresser?


KAZUO

Euh... pour quoi faire?


CARLOTA

Cela ne vous regarde

en aucun cas! Enfin, je veux

dire... Je me souviens,

quand j'étais petite, j'avais

un chien qui faisait des

acrobaties. Et depuis ce

temps-là, je désire avoir un

toutou qui puisse faire la

même chose.


KAZUO

Et pourquoi faut-il qu'il soit

de la taille d'une boîte

à chaussure?


CARLOTA

Mais voyons, c'est évident,

pour que je puisse le glisser

par le trou d'une...

Euh, je... non, je... C'est

parce que j'ai déjà construit

une petite niche pour un petit

chien. Oui, je l'ai fabriquée

avec une boîte à chaussure.

Il me faut un chien qui soit à

la bonne taille.


KAZUO

Vous êtes au courant

qu'un chiot, ça grandit.


CARLOTA

No problemo. Je construirai

une plus grande niche.

Alors combien vous voulez

pour cette chienne?


KAZUO

Madame, c'est gratuit

d'adopter un animal.

(Arrêtant CARLOTA)

Mais... euh... maintenant que

j'y pense, Martha n'a pas

encore eu tous ses vaccins.

J'avais complètement oublié.

Le mieux, c'est que vous

reveniez dans quelques semaines.

D'accord?


CARLOTA

Oui, je vois.

Évidemment.

(S'adressant à MARTHA)

Au revoir, ma beauté.

Maman va revenir te chercher

très bientôt.


KAZUO

Ouf!


MARTHA soupire.


MARTHA (Narratrice)

Fiou! Je n'avais pas été

obligée d'aller avec cette

femme. Mais j'étais toujours

seule. Et il faisait nuit.

Et le moindre bruit

m'effrayait.


Les chiens hurlent.


MARTHA (Narratrice)

J'avais du mal à trouver

le sommeil en ce temps-là.


Pendant ce temps, HÉLÈNE discute avec sa MÈRE.


HÉLÈNE

Mais maman, je te

promets que je m'occuperai du

chiot. S'il te plaît!


LA MÈRE

C'est ce que tu avais dit

pour Bubulle. Tu te souviens?

Et que lui est-il arrivé?


HÉLÈNE

Je croyais que ça lui ferait

plaisir de nager dans un lac.

Je pensais qu'il reviendrait.

S'il te plaît!


LA MÈRE

Hélène, on en a déjà discuté.

Un chien, c'est une grande

responsabilité. Il faut le

laver, le promener.


HÉLÈNE

Je le laverai, je le

promènerai. S'il te plaît,

s'il te plaît, s'il te plaît,

s'il te plaît!


De retour dans le présent.


THÉO

Attends un peu.

Comment peux-tu narrer

cette partie de l'histoire

si tu n'étais pas là?


MARTHA

Narrer?


THÉO

Narrer, c'est raconter une

histoire. Tu étais au refuge

pour animaux pendant ce

temps-là. Comment peux-tu narrer

des événements auxquels tu n'as

pas assisté?


MARTHA

Hélène m'a raconté ce qui

s'est passé. Elle me l'a narré.


THÉO

Oh, d'accord.


MARTHA

Et puis, c'est MON

autobiographie.


THÉO

C'est vrai, continue.


De retour dans le passé, HÉLÈNE colle un dixième dessin qu'elle a fait de MARTHA sur le réfrigérateur.


HÉLÈNE

Comment ça s'écrit "Martha"?


LA MÈRE (Soupirant)

J'abandonne.


LE PÈRE

J'arrive à résister quand

elle supplie, mais les dessins,

c'est trop pour moi.


HÉLÈNE

Mais... vous voulez dire?


LA MÈRE

Oui, Hélène,

tu peux avoir Martha.


HÉLÈNE

Merci!


HÉLÈNE court dans la maison en criant de joie.


LE PÈRE

Eh bien, mieux vaut aller

la chercher dès demain matin.


LA MÈRE rit.


Dans le refuge pour animaux, KAZUO vient voir MARTHA.



KAZUO

Devine quoi, Martha?

Tu vas être adoptée!


MARTHA (Narratrice)

Je n'avais jamais entendu

des mots aussi doux

de toute ma vie.


KAZUO

La voilà, c'est ta nouvelle

maîtresse.


MARTHA (Narratrice)

Oui, la petite fille rousse

était revenue me chercher.

Ou du moins, c'est ce que

je pensais.


KAZUO

Martha, dis bonjour

à ta nouvelle maîtresse.

Madame Eudora Crafouillis.


KAZUO laisse place à CARLOTA, déguisée en vieille dame.


CARLOTA

Bonjour, le mignon petit

chien-chien. Comment ça va?

Toi et moi, je sens que nous

allons être de grandes amies.

(Riant)

Je savais que c'était toi

qu'il me fallait.


KAZUO

Vous saviez?


CARLOTA

Euh... oui. Avant même de la

voir, j'ai eu le sentiment

qu'elle me plairait. Je savais

que Martha serait parfaite.

Et je ne me suis pas trompée.

Tu vas voir, on va bien

s'entendre toutes les deux.


MARTHA gémit. Ensuite, CARLOTA emmène MARTHA dans sa limousine rose.


CARLOTA

Allez, en voiture,

bon chien-chien.


Avant que la portière ne se ferme, MARTHA aperçoit la famille de HÉLÈNE qui se dirige vers le refuge.


MARTHA

Ouaf! Ouaf!


CARLOTA

Silence!

(Enlevant son déguisement)

Ah, surprise de me

revoir, n'est-ce pas?

Eh bien, tu es à moi,

maintenant. Et à partir de

demain, tu travailles pour moi.

(S'adressant à GROS PAUL)

À la maison.


MARTHA regarde la famille de HÉLÈNE par la vitre et gémit.


MARTHA (Narratrice)

De toutes les possibilités

prometteuses que je désirais,

celle-ci était de loin

la pire pour moi.


Générique de fermeture


Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Age

Résultats filtrés par