Universe image Maya The Bee Universe image Maya The Bee

Maya The Bee

Maya is an inquisitive, adventurous and somewhat flighty young honeybee. She wants to explore the wide world and commits the unforgivable crime of leaving the hive. During her adventures, Maya, now in exile, befriends other insects and braves dangers with them.

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Bee clean

Maya and Willy have caught varroas, some sort of bee lice. The hive is infected. They decide to ask the wild bees from the forest for advice on how to get rid of these parasites.



Production year: 2012

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Début chanson thème


VOIX FÉMININE

♪ C'est une abeille

malicieuse ♪

Maya.

♪ Intrépide espiègle

et courageuse ♪

♪ Elle n'a jamais peur de rien ♪

♪ Elle met de la joie

sur son chemin ♪

♪ Oh petite Maya l'abeille ♪

♪ Fais-nous encore

découvrir des merveilles ♪

♪ Maya ♪

♪ Oh joyeuse Maya l'abeille ♪

♪ Libre comme l'air

tu voles partout dans le ciel ♪

♪ Oh joyeuse Maya l'abeille ♪

♪ Libre comme l'air ♪

♪ Tu t'envoles vers le soleil ♪

(Fin chanson thème)

[Début information à l'écran]

Poux poux pidou

[Fin information à l'écran]

Étendue sur une fleur au soleil, MAYA agite un petit pétale en guise d'éventail. MAYA a chaud.


[MAYA:] Ha... Ah...

Ouf...

(MAYA vole et passe sous un champignon.)


[MAYA:] Ah, il fait beaucoup

plus frais ici.

(MAYA saute de champignon en champignon.)


[MAYA:] Oh! Hi, hi, hi! Wouh!

Wouh, wouh! Hi, hi!

(MAYA est assise sur un champignon et se fait piquer.)


MAYA

Wah! Wouh! Aïe! Hein?

Hein?

(MAYA glisse le long d'une longue feuille et s'élance dans les airs.)


[MAYA:] Oui! Youpi!

Hé, hé, hé, hé!

(MAYA percute l'ABEILLE DES BOIS en plein vol. Le panier de l'ABEILLE DES BOIS tombe par terre.)


[ABEILLE DES BOIS:] Oh!

Ah!

(Le contenu du panier se renverse.)


[MAYA:] Oh.
[ABEILLE DES BOIS:] Ah... Eh

bien, bravo!

Regarde ce que tu as fait. Ah!


[MAYA:] Euh, bonjour. Moi, c'est

Maya.

Je suis désolée, madame.

(L'ABEILLE DES BOIS ramasse son panier.)


MAYA

Je savais pas qu'il y avait

une ruche à côté de l'étang.


[ABEILLE DES BOIS:] Oh non. Je

suis une abeille

des bois. Les abeilles

des bois ne vivent pas

dans une ruche, mais seules.

(MAYA et l'ABEILLE DES BOIS s'envolent. MAYA suit l'ABEILLE DES BOIS.)


[MAYA:] Oh, mais vous êtes comme

moi,

alors! Je viens d'une ruche,

mais je vis plus là-bas.


[ABEILLE DES BOIS:] Ça ne te

donne pas le droit

de me faire perdre mon temps.

(L'ABEILLE DES BOIS s'éloigne. MAYA s'immobilise et se gratte.)


[MAYA:] Wow! Il y a d'autres

abeilles

qui vivent seules comme moi?

Mademoiselle Cassandre pourrait

peut-être m'en dire un peu plus.

(Des bourdonnements d'abeilles proviennent d'une souche d'arbre située dans une clairière. Dans la souche, il y a une ruche où des abeilles, les VENTILEUSES, volent sur place devant des alvéoles. Deux GARDES ABEILLES sont postés à l'entrée de la ruche. MAYA surgit en volant et pénètre dans la ruche.)


[MAYA:] Ah!

(MAYA s'adresse aux VENTILEUSES.)


[MAYA:] Excusez-moi, je cherche

Mademoiselle Cassandre.


[VENTILEUSE BLONDE:] Hum? Euh...

MAYA (Hurlant)

Excusez-moi!

Vous pouvez me dire où est

Mademoiselle Cassandre?


WILLY (S'étirant)

Han...

Han...


[MAYA:] Ah, te voilà, Willy.
[WILLY:] Là où l'air frais il y

a,

Willy tu trouveras.


[MAYA:] Allez, viens

avec moi, paresseux.

(MAYA et WILLY s'éloignent des VENTILEUSES.)

(La VENTILEUSE BLONDE se pose sur le sol et se gratte.)

(MAYA et WILLY vont à la rencontre de quelques VENTILEUSES, à la recherche de MADEMOISELLE CASSANDRE, la maîtresse d'école.)


[MAYA:] Euh, excusez-moi. Où est

Mademoiselle Cassandre?

Pardon, je cherche

Mademoiselle Cassandre.

Bonjour, excusez-moi. Est-ce

que vous savez où se trouve

Mademoiselle Cassandre? Hein?

(La VENTILEUSE BLONDE pointe vers le bas, en direction de MADEMOISELLE CASSANDRE, qui est au sol. MADEMOISELLE CASSANDRE écrit sur une feuille. MAYA va à sa rencontre.)


MAYA

Ah, je vous trouve enfin.

Vous connaissez

les abeilles des bois?

(MAYA se gratte et WILLY va se poster à côté de MADEMOISELLE CASSANDRE.)


[MADEMOISELLE CASSANDRE:] Euh,

oui. Ce sont des abeilles

sauvages. Elles vivent seules

dans la forêt. Elles n'ont pas

de ruche et elles doivent se

débrouiller toutes seules pour

tout: creuser leur nid dans

la terre, s'occuper de leurs

larves. Leur grande qualité,

c'est qu'elles sont

particulièrement courageuses.


[WILLY:] Ah...
[MADEMOISELLE CASSANDRE:] Mais

elles ne savent

pas vivre en communauté.

(MADEMOISELLE CASSANDRE se déplace et MAYA la suit.)


[MAYA:] Ah, je comprends mieux.

Qu'est-ce que vous savez

d'autres sur elles?


[MADEMOISELLE CASSANDRE:] Eh

bien, j'aimerais t'en dire

un peu plus, mais je dois

m'occuper de la relève des

ventileuses pour le moment.


MAYA (Se grattant)

Hein? Hum.

(Les VENTILEUSES se grattent.)

(Une goutte de miel coule le long d'une arête d'une alvéole. MADEMOISELLE CASSANDRE s'approche de la goutte.)


[MADEMOISELLE CASSANDRE:] Ha...

Oh.


[VENTILEUSE ROUSSE:] Oh! Oh,

c'est atroce.

J'ai l'impression que ça me

démange de plus en plus.


[VENTILEUSE BLONDE:] Oh, moi,

c'est pareil.

(MADEMOISELLE CASSANDRE s'immisce entre la VENTILEUSE BLONDE et la VENTILEUSE ROUSSE.)


MADEMOISELLE CASSANDRE

Arrêtez de vous gratter

comme ça. Concentrez-vous

sur la ventilation.


[VENTILEUSE BLONDE:] Oh!

(MAYA et WILLY regardent les VENTILEUSES.)


[MAYA:] Dis, Willy t'as pas

l'impression qu'il se passe

un truc bizarre? Les abeilles

sont pas comme d'habitude.


[WILLY:] La ruche va finir par

fondre,

si elles arrêtent de ventiler.


[MAYA:] Viens avec moi!

(Les GARDES ABEILLES se grattent avec ardeur.)


[GRAND GARDE ABEILLE:] Oh, oh,

si jamais je tiens

celui qui a ramené des poux à la

ruche, je lui tire les antennes!

(MAYA et WILLY sortent de la ruche et s'arrêtent brusquement dans les airs.)


[MAYA:] Des poux? Oh non!
[WILLY:] C'est depuis que t'es

arrivée

que tout le monde se gratte.


MAYA (Se grattant)

Quoi,

moi? Où j'aurais

bien pu attraper des poux?

Pas dans les fleurs.


WILLY (Se grattant)

Euh,

j'en sais rien, mais, ah,

j'en peux plus. Il faut trouver

un moyen de s'en débarrasser.


[MAYA:] Oui. Et il va falloir le

faire

rapidement. Viens voir. Je vais

essayer de te les retirer

un par un. Hum, hum...

(MAYA retire un pou avec vigueur.)


[WILLY:] Aïe! Oh, tu m'as

arraché des poils.

(MAYA contemple le pou qu'elle tient entre ses doigts et le lance au loin. MAYA retire d'autres poux sur WILLY.)


[MAYA:] Hum...
[WILLY:] Je veux pas me

retrouver

tout nu comme un vers.


[MAYA:] Je peux pas faire

autrement.

Il arrête pas de bouger et...

Oh, dis donc, ils sont

vraiment minuscules. Voilà!

Je crois que je les ai tous

retirés. À ton tour,

maintenant. Hi, hi, hi, hi!

(MAYA se penche vers l'avant et WILLY s'affaire brièvement à lui retirer ses poux.)


[WILLY:] Hum... Ah. Oh, non, ça

recommence. Tes poux m'ont

sauté dessus. Oh, on s'en

débarrassera jamais.


[MAYA:] Mais si. Il doit y avoir

une solution. Ah, je me demande

s'ils s'en sortent à la ruche.

(Le GRAND GARDE ABEILLE retire les poux du PETIT GARDE ABEILLE, qui se débat.)


[PETIT GARDE ABEILLE:] Oh, non,

oh, non.


[MADEMOISELLE CASSANDRE:] Aïe! [ABEILLE MAUVE À LUNETTES:] Oh! [ABEILLE À QUEUE DE CHEVAL:] Enlève-moi ces

petites saletés! Ah!

[ABEILLE MAUVE À LUNETTES:] Ah,

ça gratte!

(MAYA et WILLY volent dans le champ de fleurs.)


[MAYA:] Hé, Willy, je crois que

j'ai trouvé. Fais comme moi.

(MAYA virevolte dans les airs. WILLY la regarde faire. Il a visiblement le tournis.)


[WILLY:] Oh... Wô... Wô...

Wô... Ah!

(WILLY rejoint MAYA et tous les deux virevoltent et tournoient rapidement dans les airs.)


[MAYA:] Hop, hop, plus vite!

On va les secouer! Hé, hé!

Wô!


[WILLY:] Wô!

(MAYA et WILLY percutent une fleur jaune et tombent en chute libre. Un bataillon de FOURMIS SOLDATS et leur COMMANDANT PAUL marchent dans le champ de fleurs.)


[MAYA ET WILLY:] Ah!

(MAYA et WILLY tombent du ciel et tournoient sur eux-mêmes.)


[MAYA ET WILLY:] Aaah!

Ah! Ah!

(Les FOURMIS SOLDATS s'éloignent en courant, apeurées.)


[FOURMIS SOLDATS:] Aaah!
[COMMANDANT PAUL:] Non, mais

vous pouvez

me dire ce qui vous prend,

tous les deux?

(MAYA et WILLY se relèvent.)


[MAYA:] Rien du tout. On

essayait

de se débarrasser de nos poux.


[FOURMIS SOLDATS:] Ah...
[COMMANDANT PAUL:] Vos poux?
[WILLY:] Oui, c'est Maya. Elle a

contaminé toute la ruche.


[MAYA:] Willy! J'espère que vous

ne les avez pas attrapés.

(Les FOURMIS SOLDATS rejoignent leur COMMANDANT PAUL, MAYA et WILLY.)


[COMMANDANT PAUL:] Ah,

ne t'inquiète pas pour ça.

Nous avons un très bon remède.

Soldats, à mon commandement,

bulle anti-poux!

(Les FOURMIS SOLDATS font un salut militaire, serrent les poings et forcent de tout leur corps.)


[FOURMIS SOLDATS:] Aaah!
[COMMANDANT PAUL:] Soldats, à

mon commandement,

lâchez les bulles!

(Les FOURMIS SOLDATS expulsent des bulles roses puantes de leurs postérieures.)


FOURMIS SOLDATS (Forçant)

Han!


WILLY (Stupéfait)

Oh?

(Les FOURMIS SOLDATS ramassent leurs bulles roses puantes et se frictionnent le corps avec pour retirer les poux.)


[FOURMI SOLDAT 1:] Ha, ha!

Mission accomplie.

Tous les poux ont été anéantis.


[WILLY:] C'est génial. Je peux

essayer?

(WILLY touche une FOURMI SOLDAT et se brûle.)


[WILLY:] Aïe, ça brûle, votre truc.
[COMMANDANT PAUL:] Eh oui, c'est

normal. C'est

de l'acide formique. Il y a que

les fourmis que ça brûle pas.


[WILLY:] [Soufflant sur ses

mains] Oh, aïe, fff, fff, fff.

Snif! Snif! Oh, beurk! Quelle

horreur! Ça pue en plus.


[COMMANDANT PAUL:] Désolé, les

amis.

Je ne connais aucun remède

anti-poux pour les abeilles.


[MAYA:] Hum... Alors, je

commençais

à me gratter quand? Ça y est! Je

sais! Le champignon à la forêt!


[WILLY:] Comment ça, la forêt?
[MAYA:] Flip dit toujours que la

nature est bien faite et qu'à

chaque problème qu'elle cause,

elle apporte une solution.

(MAYA et WILLY s'envolent dans les airs, glissent sur une feuille et s'élancent au loin.)


[MAYA:] Oui! Youpi!
[WILLY:] Ah!
[MAYA:] Hi hi hi!

(MAYA percute à nouveau l'ABEILLE DES BOIS et son panier, qui retombe plus loin.)


[ABEILLE DES BOIS:] Ah! Ah...

C'est encore toi? Non, mais

tu le fais exprès ou quoi?


[MAYA:] Oh, excusez-moi.

Je suis vraiment désolée.


[ABEILLE DES BOIS:] [Se

grattant] Ah, c'est toi qui

m'as refilé

des poux, à ce que je vois.

Merci du cadeau!


MAYA (Penaude)

Ah, euh...
[ABEILLE DES BOIS:] Grâce à

toi, je vais encore

devoir aller au champ de fleurs

pour m'en débarrasser. Grrr...


[MAYA:] Tiens, pourquoi au champ

de

fleurs? Il y a un remède là-bas?

(L'ABEILLE DES BOIS ramasse son panier et s'éloigne dans la forêt.)


[ABEILLE DES BOIS:] Nom d'une

cervelle d'oiseau!

Quelle petite empotée!


MAYA (À Willy)

Viens, on va la suivre.
[WILLY:] Oh... Voilà, c’est

reparti.

(MAYA et WILLY suivent l'ABEILLE DES BOIS. MAYA et WILLY survolent un champ de lavande et de violettes. L'ABEILLE DES BOIS récolte l'étamine de la lavande et met le tout dans son panier. MAYA et WILLY s'approchent de l'ABEILLE DES BOIS sans la déranger.)


[MAYA:] Hum?

(L'ABEILLE DES BOIS dépose les étamines de lavande dans une feuille repliée en forme de bain. Le bain est rempli d'étamines.)


[ABEILLE DES BOIS:] Alors, un

peu de lavande,

un peu de violettes.

(L'ABEILLE DES BOIS s'installe confortablement dans son bain d'étamines.)


[ABEILLE DES BOIS:] Ah...

Ah... Hum...

(L'ABEILLE DES BOIS relaxe les yeux fermés. MAYA est perchée sur le bain et surprend l'ABEILLE DES BOIS lorsqu'elle se met à parler. L'ABEILLE DES BOIS sursaute.)


[MAYA:] Ça y est, j'ai compris!

Ces fleurs ont le même effet

que l'acide des fourmis.


[ABEILLE DES BOIS:] Tiens,

tiens, Mademoiselle

Catastrophe. Puisque

t'es là, viens avec moi.

(MAYA se laisse glisser dans le bain et relaxe à son tour.)


[MAYA:] Et... Ah-ah!

Hum? Ah... Oh, qu'est-ce que

ça soulage! Ça fait du bien.

(WILLY mange les étamines de la lavande.)


[WILLY:] Miam! Miam! Ah, tu

trouves?

Moi, ça me gratte toujours.


[ABEILLE DES BOIS:] Oh, c'est

normal. Il faut

se frotter avec, pas les manger!

(WILLY frotte une étamine sur lui.)


WILLY (Soulagé)

Ah. Ah...

(L'ABEILLE DES BOIS sort du bain d'étamines.)


[MAYA:] Merci, ça nous sauve la

vie.

Si on peut vous aider

en quoi que ce soit.


[ABEILLE DES BOIS:] Hum. Sans

vouloir vous vexer,

je ne vois pas ce que deux

empotés comme vous pourraient

faire pour m'aider

à rafraîchir mes bébés.


[MAYA:] Hum? Vous avez essayé

de les ventiler?

(Au fond d'un tronc arbre mort juché sur des pierres se trouve le nid de l'ABEILLE DES BOIS, là où sont ses BÉBÉS.)


BÉBÉS (Pleurnichant)

Ouin!

Ouin!

(MAYA et WILLY ventilent les quatre BÉBÉS qui sont couchés chacun dans une alvéole. L'ABEILLE DES BOIS regarde MAYA et WILLY faire.)


[BÉBÉS:] Ouin! Ah, ah, ah. Ouin!

Ouin! Ouin!


[BÉBÉ 1:] Ouin! Ouin! Oh, oh...

(Le BÉBÉ 1 cesse de pleurer et est ravi d'être ventilé.)


[BÉBÉ 1:] Oua... Hi, hi, hi!

(L'ABEILLE DES BOIS s'approche de BÉBÉ 1.)


ABEILLE DES BOIS

(Satisfaite)

Oh...
[WILLY:] Pas si mal pour deux

empotés, vous trouvez pas?


[ABEILLE DES BOIS:] C'est

vrai, les abeilles

des ruches ne sont pas bêtes

que ça, en fait.


[MAYA:] Hi hi!

(Plus loin, le bataillon de FOURMIS SOLDATS travaille à la chaîne pour transporter les bulles roses puantes.)


[SOLDAT FOURMIS:] Han, merci,

han, merci, han...

Et 2012, et 2013,

et 2014, et 2015, et... Et 2016.

(Le COMMANDANT PAUL regarde son bataillon travailler. Une FOURMI SOLDAT lance les bulles roses puantes dans un bain de fortune façonné à même le sol. Le bain est rempli. MAYA et WILLY arrivent et vont à la rencontre du COMMANDANT PAUL.)


[MAYA:] Voilà! Ça devrait être

suffisant pour toute

la ruche. Merci, Paul!

(COMMANDANT PAUL fait un salut militaire.)


[COMMANDANT PAUL:] Je t'en prie.

À ton service, Maya!

À la ruche, MADEMOISELLE CASSANDRE retire des poux dans les cheveux d'ABEILLE MAUVE À LUNETTES

[ABEILLE MAUVE À LUNETTES:] Aïe!
[MADEMOISELLE CASSANDRE:] Oh, je

suis désolée.

(Par l'intermédiaire d'un mégaphone en fleur de lavande, MAYA s'adresse aux VENTILEUSES. VENTILEUSE ROUSSE et ABEILLE À QUEUE DE CHEVAL se grattent avec frénésie.)


[MAYA:] Écoutez-moi tous!

Si vous voulez vous débarrasser

une bonne fois pour toutes

de tous vos poux, faites

la même chose que nous.

(À l'extérieur de la ruche, les VENTILEUSES sont rassemblées autour du bain de fortune d'étamines. Le murmure de leurs conversation se fait entendre. MAYA et WILLY sont dans le bain.)

(ABEILLE ROUSSE, ABEILLE BLONDE et MADEMOISELLE CASSANDRE sont perchées sur le bord du bain et regardent WILLY et MAYA.)


[VENTILEUSE ROUSSE:] Mais alors,

vous aussi,

vous avez des poux?


[WILLY:] Oui, même que c'est

Maya qui

les a passés à tout le monde.


[MAYA:] Willy!
[VENTILEUSE ROUSSE:] Eh bien,

bravo!

Tu es fière de toi?

(ABEILLE À QUEUE DE CHEVAL se perche sur le bord du bain.)

[ABEILLE À QUEUE DE CHEVAL:] Je

ne plongerai pas là-dedans.

Je ne veux pas attraper

je-ne-sais-quoi!


[MAYA:] Vous pouvez me faire

confiance. Le pollen de la

lavande et de la violette est

un remède très efficace

contre les poux.


[VENTILEUSE ROUSSE ET VENTILEUSE BLONDE:] Oh...

MADEMOISELLE CASSANDRE

D'accord. Mais après tout,

ça coûte rien d'essayer,

(MADEMOISELLE CASSANDRE plonge dans le bain d'étamines. Elle constate que ça enlève les poux.)


[MADEMOISELLE CASSANDRE:] Oh...

Ah.... Ah, ha, ha! Oh, mais

ça marche. C'est merveilleux.

Merci beaucoup, Maya.


[WILLY:] Grâce au pollen violet,

tous

les poux partent sans délai.


MADEMOISELLE CASSANDRE

Allez, tout le monde au bain!

(Toutes les VENTILEUSES plongent dans le bain.)


[VENTILEUSE ROUSSE:] Ah, ah...

(Une fois dans le bain, les VENTILEUSES discutent entre elles. Les VENTILEUSES frottent des bulles roses puantes contre leur peau et cela les soulage immédiatement. WILLY et MAYA sont sortis du bain et volent sur place en regardant les VENTILEUSES. MADEMOISELLE CASSANDRE les rejoint.)


[MADEMOISELLE CASSANDRE:] Vite!

Allons annoncer

la bonne nouvelle à la reine.

(MAYA, WILLY et MADEMOISELLE CASSANDRE pénètrent dans la ruche et volent vers le sommet pour aller retrouver la REINE.)

(Arrivés au sommet, MAYA, WILLY et MADEMOISELLE CASSANDRE se posent sur le sol. MADEMOISELLE CASSANDRE se gratte encore.)


MADEMOISELLE CASSANDRE

Ah... Oh non! Le pollen,

c'est pas si efficace que ça.


MAYA (Stupéfaite)

Quoi?
[MADEMOISELLE CASSANDRE:] Ha...

Ah. Ah, c'est la ruche.

Il y a des poux partout.

(MADEMOISELLE CASSANDRE va se poster à l'entrée de la ruche et empêche les VENTILEUSES de pénétrer à l'intérieur. MAYA la suit.)


[MADEMOISELLE CASSANDRE:] Oh

non. Ils... ils ont infesté

notre ruche! Stop! Stop,

la ruche est contaminée!

Tout le monde reste dehors. Il

faut évacuer la reine et vite!

(MAYA et MADEMOISELLE CASSANDRE retournent au sommet de la ruche pour aller retrouver la REINE. Les VENTILEUSES restent à l'entrée de la ruche.)

(La REINE est dans le bain de fortune. Les VENTILEUSES ne sont pas là. Deux GARDES sont postés sur le bord du bain.)


[REINE:] ♪ Hum hum hum hum

hum hum ♪

(La REINE a les cheveux blancs et porte une couronne, dont un globe de tissu rouge encagé dans une cage d'or et de diamants incrustés. La REINE frotte des bulles roses puantes contre sa peau.)


[REINE:] ♪ Hum hum hum ma ma

ma ma ma ♪

Ha...

(MADEMOISELLE CASSANDRE fait les cent pas. VENTILEUSE BLONDE, VENTILEUSE ROUSSE, MAYA et WILLY la regardent.)


MADEMOISELLE CASSANDRE

(Songeuse)

Il

faut trouver une nouvelle ruche.

Mais comment faire? Il faut

d'abord évacuer le pollen, puis

les larves et... Oh, là, là!

(MADEMOISELLE CASSANDRE s'assoit par terre, découragée.)


[MADEMOISELLE CASSANDRE:] Mais

quelle organisation!

(MAYA adresse un clin d'oeil à [WILLY.)


[MAYA:] Attendez, je crois

que j'ai une autre idée. Hum?

(Les FOURMIS SOLDATS arrivent en renfort. Le COMMANDANT PAUL guide son bataillon.)


COMMANDANT PAUL

(Faisant un salut militaire)

Rebonjour, Maya!

À ton service!


[MAYA:] Bonne nouvelle! Paul et

ses

soldats vont pouvoir nous aider.

(Derrière VENTILEUSE ROUSSE se trouvent la REINE et un GARDE.)


[VENTILEUSE ROUSSE:] Des fourmis

dans notre

ruche? Oh, mais jamais!

[ABEILLE À QUEUE DE CHEVAL:] Ça

ne te suffit pas d'avoir

fait entrer des poux?

Maintenant, tu veux

faire entrer des fourmis!


[REINE:] Silence! Maya,

explique-moi

ce que tu as en tête.

(MAYA s'approche de la REINE et lui chuchote à l'oreille.)


[MAYA:] Je pensais qu'on

pourrait

faire en sorte que Paul et...

(MAYA a terminé de chuchoter à l'oreille de la REINE.)


REINE (Aux VENTILEUSES)

Han-han. C'est peut-être Maya

qui nous a créé ce problème,

mais au moins, elle a trouvé une

solution. Faites-lui confiance.

(Les FOURMIS SOLDATS, arrivant de chaque côté, entrent dans la ruche.)


[COMMANDANT PAUL:] 1,2. 1,2.

1,2. 1,2. 1...

(Les FOURMIS SOLDATS s'immobilisent et se positionnent dos aux alvéoles. Ils forcent en serrant les poings et expulsent des bulles roses puantes de leurs postérieurs. Les bulles tombent sur le sol.)


FOURMIS SOLDATS (Forçant)

Han!

Oh? Oh...

Han!

(COMMANDANT PAUL est haut perché afin de voir son bataillon à l'oeuvre.)


[COMMANDANT PAUL:] Soldats,

à mon commandement, feu!

(Les FOURMIS SOLDATS lancent les bulles roses puantes dans les alvéoles pour décontaminer la ruche des poux. Une boucane mauve s'échappe des bulles une fois qu'elles ont éclaté.)


[FOURMIS SOLDATS:] Ah!

(Les FOURMIS SOLDATS se précipitent à la sortie de la ruche.)


[FOURMIS SOLDATS:] Aaah!

(La boucane mauve monte vers le sommeil de la ruche et la décontamine.)


[COMMMANDANT PAUL:] Hé,

attendez-moi!

(À l'extérieur de la ruche enfumée, les FOURMIS SOLDATS s'échappent. MAYA, WILLY et MADEMOISELLE CASSANDRE contemplent le travail des FOURMIS SOLDATS. L'odeur puante se répand à l'extérieur de la ruche.)


[FOURMIS SOLDATS:] Ha... Ha...

Ha...

(MAYA, WILLY et MADEMOISELLE CASSANDRE se bouchent le nez.)


[WILLY:] Beurk!

MAYA (S'étouffant)

Ahem!

Ahem! Ahem!


[MADEMOISELLE CASSANDRE:] Oh,

quelle horreur! Oh...

(MADEMOISELLE CASSANDRE, MAYA et WILLY, en volant, s'approchent des VENTILEUSES et de la REINE.)


[MADEMOISELLE CASSANDRE:] Votre

Majesté, la ruche

est débarrassée des poux.

(Les VENTILEUSES applaudissent.)

(La REINE tient un sceptre en forme de rose dans sa main.)


[REINE:] Merci beaucoup,

Paul.

Vous nous avez été d'un grand

secours. Que diriez-vous

de goûter à notre meilleur miel?

(COMMANDANT PAUL fait un salut militaire. Derrière lui, son bataillon de FOURMIS SOLDATS et à sa gauche, MAYA et WILLY le regardent.)


[COMMANDANT PAUL:] Merci

beaucoup, Votre Majesté!


[WILLY:] Hé, moi aussi je veux

du miel!

La chasse aux poux,

ça donne faim.


[TOUS:] Ha! Ha! Ha! Ha! Ha!

(Générique de fermeture)

Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Age

Résultats filtrés par

Coloring

6 images