Universe image Maya The Bee Universe image Maya The Bee

Maya The Bee

Maya is an inquisitive, adventurous and somewhat flighty young honeybee. She wants to explore the wide world and commits the unforgivable crime of leaving the hive. During her adventures, Maya, now in exile, befriends other insects and braves dangers with them.

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Pucka the fly

Maya meets Pucka, the odd, short-sighted fly. Pucka has a mine of information about left-overs from meals and particularly about humans. Maja dearly wishes to meet humans. So she persuades Pucka to show her a house.



Production year: 1975

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Début chanson thème


VOIX DE FEMME

♪ Dans un pays de tous les temps

Vit la plus belle des abeilles

Que l'on ait vue

depuis longtemps

S'envoler à travers le ciel ♪

♪ Cette petite abeille

porte le nom de Maya

Petite oui mais espiègle Maya

Qui n'a vraiment peur de rien ♪

♪ Qui suit toujours son chemin

Venez donc découvrir

la malicieuse Maya

Petite oui mais espiègle Maya ♪

♪ Tout le monde aimera Maya

Maya Maya

Maya Maya

Maya raconte-nous

ta vie ♪♪

(Fin chanson thème)

[Début information à l'écran]

Maya et la mouche Puck

[Fin information à l'écran]

MAYA est dans son arbre. Elle se réveille.


MAYA

Oh!

C'est l'heure. La nuit est

finie. Le soleil brille!

Que c'est beau, la nature!

(MAYA sort de son trou. Plus loin, FLIP saute dans la prairie.)


FLIP

Je voudrais retrouver

la petite Maya!

Où peut-elle bien être?

(WILLY arrive.)


WILLY

Hé! Flip! Tu sais pas où est

Maya? Tu l'as pas encore vue

ce matin?

Non?


FLIP

Non. Mais elle est déjà

partie. Le trou d'arbre

où elle dort est vide.


WILLY

Cette manie qu'elle a

de se lever si tôt!

Non, mais je vous jure!


FLIP

Oh! Je crois que je sais

où elle est. Elle est sûrement

là-bas, du côté du village.


WILLY

Tiens! Elle veut donc

toujours faire connaissance

avec les hommes?


FLIP

Ça m'en a tout l'air!


WILLY

à propos d'air, j'ai encore

eu un zéro pour mon exercice

pratique de vol.


FLIP

Mange un peu moins,

tu seras plus léger!

Je vais essayer de la trouver.

(FLIP s'en va en bondissant.)


WILLY

Alors, je viens aussi.

Hé! Doucement, Flip!

Attends un peu! Je peux pas

aller aussi vite que toi.

C'est pas de ma faute. Tu sais

que je ne vole pas encore bien.

(Plus tard, MAYA vole dans la prairie. Elle entre dans une fleur pour butiner son pollen. Elle aperçoit une ombre de l'autre côté du pétale de la fleur.)


MAYA

Tiens! Qu'est-ce que c'est?

On dirait qu'il y a quelqu'un

de l'autre côté.

Où il est passé?

(Sur la fleur, une mouche boit l'eau de la rosée sur la fleur.)


MAYA

Bonjour!

Hé! J'ai dit bonjour!

Oh! Pauvre garçon! Tu es muet?

Dis donc, qu'est-ce que tu fais,

hein?


PUCK

Ah! Qu'est-ce que je fais?

Bien, tu vois! Je mange!


MAYA

C'est drôle. Tes ailes à toi

ressemblent aux miennes.

Est-ce que tu serais pas...

une abeille, par hasard?


PUCK

Ah bien, tu sais pas encore

grand-chose. Sinon, tu saurais

que je suis une mouche.


MAYA

Une mouche? Et les mouches

ont les mêmes ailes que

nous autres, les abeilles?

Sans doute ramasses-tu

aussi du miel?


PUCK

Dis donc!

Attention à toi, parce que

je n'aime pas beaucoup

qu'on se paie ma tête, hein!

Est-ce que j'ai l'air de

quelqu'un qui ramasse du miel?


MAYA

Si tu ne manges pas du miel,

alors, qu'est-ce que tu manges?


PUCK

Ce que je mange? Quelle

question! Je mange tout ce que

je trouve! Et puisque nous

parlons ensemble, les bons

usages veulent que je me

présente. Je suis la mouche

Puck.


MAYA

Ah-ah! Et moi, je suis Maya.


PUCK

Maya. Jamais entendu

parler de Maya. Ça doit être

quelque chose comme

une simple, ça.


MAYA

Qu'est-ce que c'est,

une simple, ça?


PUCK

à première vue, je t'aurais

prise pour une abeille. Mais,

à la réflexion, tu es beaucoup

trop petite, tout au plus un

modèle réduit d'abeille.

(MAYA fonce sur PUCK qui s'enfuit en volant.)


MAYA

Tu vas me le payer,

pauvre type!

Je suis une vraie abeille,

et tu vas t'en rendre compte.

Quand je t'aurai piqué,

tu seras moins insolent.

Reste ici! Prends ça!


PUCK

Je m'en garderai bien, chipie!

Ne me pique pas, abeille!

Ne me pique pas!


MAYA

D'abord, tu la ramènes, et

quand ça va mal, tu deviens

moins faraud, gros plein

de soupe!


PUCK

Je t'ai rien fait, moi!

Pourquoi tu veux me piquer?


MAYA

Parce que je suis petite, vous

pensez que tout le monde peut

me marcher sur les pieds?

Seulement, moi, je me laisse

pas faire, hein! Je t'apprendrai

à te payer ma tête!


PUCK

C'est qu'elle a pas l'air

commode. Elle serait bien

capable de me piquer, cette

petite souris! Ah! Oh!

Je n'ai pas de dard, moi,

pour me défendre.


MAYA

Tu es mal élevé, et ça mérite

une correction, mon vieux!


PUCK

D'accord. Je regrette

ce que j'ai dit. Je te présente

toutes mes excuses, là!

(MAYA suit PUCK en volant. PUCK se cache.)


[PUCK:] [S'adressant

au public de l'émission]

Elle a l'air de m'en vouloir

pour de bon. Faut que je m'en

débarrasse; sinon, je risque de

passer un mauvais quart d'heure.


MAYA

Imagine surtout pas

que tu vas m'échapper!

Cette fois, mon vieux,

tu vas voir.


PUCK

C'est ce que tu crois,

mon petit ange.

Oh! Bien, la voilà encore!

Ah! Quelle peste!

Oh!

Il faut que je trouve

un moyen de me cacher.


MAYA

Où es-tu, Puck? Montre-toi

si tu n'es pas un lâche.

(PUCK se cache dans une fleur.)


PUCK

(S'adressant au public de l'émission)

Je crois que je l'ai semée.

Mais elle ne lâche pas

facilement son morceau,

la petite bonne femme.

Hé?

Oh!


MAYA

Où est-ce qu'il est?

S'il se figure que je vais le

laisser tranquille, il se

trompe. Il a dû se cacher

près d'ici.

(PUCK, toujours caché dans fleur, éternue. MAYA voit la fleur qui bouge.)


MAYA

Sors de là!


PUCK

Oh!


MAYA

Sors tout de suite!

Montre-toi, lâche!

Lâche! Lâche! Lâche!

Oh! Le voilà!

(PUCK sort de la fleur et s'enfuit. MAYA le suit.)


PUCK

(S'adressant au public de l'émission)

J'avais sous-estimé la petite.

Je croyais que je m'en

débarrasserais plus facilement.

Oh!

(PUCK fonce dans une fleur et tombe sur une feuille.)


MAYA

Ah! Ah!

Alors, qu'est-ce que t'en dis?

As-tu compris qu'il ne faut

jamais essayer de se mesurer

avec quelqu'un de plus fort

et de plus intelligent?


PUCK

Tu es encore plus acharnée

dans la poursuite qu'un homme

armé d'un tue-mouche.


MAYA

Je parie que tu n'as jamais vu

un homme, vantard que tu es.


PUCK

Ah! Si j'ai déjà vu un homme,

ma pauvre petite? J'en ai vu

des tas.

Tu oublies que je suis

une mouche d'appartement.

Alors, les hommes et leurs

maisons, je les connais mieux

que ma poche!


MAYA

Et d'où est-ce

que tu les connais?


PUCK

C'est très simple.

Je suis né chez l'un d'eux,

sur un fromage. Quant à vous,

les abeilles, vous vous laissez

élever par des hommes!

Vous acceptez même de vivre

chez eux dans des maisons en

bois, des ruches, qu'il

fabriquent pour vous.

Et mieux que ça encore!

Il paraît que vous... ramassez

du miel pour les hommes. Pour

faire ça, faut vraiment que

ça n'aille pas dans vos têtes!

Parce que les hommes ne pensent

qu'à nous anéantir. Nous

les mouches, en tout cas.


MAYA

Oh! Puck! Je te laisse

tranquille si tu me montres

un homme.


PUCK

Hein?

Quelle drôle d'idée! Tu tiens

vraiment à voir un homme?

Dans ce cas, viens avec moi,

je vais t'en montrer un. Tiens.

(Plus tard, PUCK amène MAYA près d'une maison, où un homme dort sur le porche.)


MAYA

C'est comme ça qu'ils sont

faits?


PUCK

Ils ont une drôle de forme,

n'est-ce pas?

Je te montrerai tout, mais il

faut que je me soigne un peu

après cette poursuite infernale.

T'as de la chance de m'avoir

rencontré, parce que personne

ne connaît les hommes aussi

bien que moi, ni combien

ils sont perfides.

Celui-ci se tient tranquille

en ce moment. Il dort

ou fait semblant de dormir.

Mais avant de l'examiner, allons

faire un tour dans la maison.

Viens, y a justement

une fenêtre ouverte.

(MAYA et PUCK volent jusqu'à la fenêtre. PUCK entre pas l'ouverture. MAYA essaie de passer à travers la vitre.)


MAYA

Je peux pas passer.


PUCK

Glisse-toi dessous.

Alors, ça te plaît? Mon petit

chez-moi est modeste mais

propre.

(MAYA entre dans la maison.)


MAYA

C'est tout à fait différent

des champs et des prés.

Qu'est-ce que c'est, ces drôles

de fleurs là-haut?


PUCK

C'est pas des fleurs, c'est

des bouteilles et des pots.


MAYA

Mais ça, c'est une rose!


PUCK

Oui. De temps en temps,

il pousse des fleurs

dans la maison.


MAYA

C'est drôle, tout ça.

Mais c'est bien joli.

Qu'est-ce que c'est?


PUCK

Bah... C'est une bouteille.

Dedans, y a un liquide rouge.

Et quand ils en boivent

beaucoup, beaucoup, leur visage

devient rouge aussi. Ils ne

tiennent plus debout. Et

parfois, ils se mettent même

à chanter.


MAYA

Ah?


PUCK

Eh oui, ce sont de drôles

d'êtres. Cet endroit-là,

ça s'appelle une cheminée.

Il y fait bon et chaud quand

elle est allumée. Ils y

suspendent un grand pot et ils

le remuent avec une grande

cuiller. Et ce qu'il y a dedans,

ils le mangent.

Hé hé hé! Ça, c'est ce qu'ils

appellent une table. C'est ma

place préférée. On y trouve

toujours quelque chose à manger.

Allez, viens!


MAYA

Ça me plaît beaucoup,

une maison.

(MAYA se pose sur une cuiller et regarde sa réflexion.)


MAYA

Ça alors, c'est inouï!

Regarde-moi, de quoi j'ai l'air

tout d'un coup!

Oh! C'est quoi, ça?


PUCK

Ça, c'est du fromage.

Goûte ça. Tu verras que c'est

très bon.

Celui-là, ma vieille...

j'en avalerais des montagnes.


MAYA

Où étais-tu passé?


PUCK

Ah! Le fromage! Hum!


MAYA

Tu aimes ça? Mais ça sent

pas bon et c'est pas sucré.


PUCK

Ah! Nous autres, les mouches,

c'est ce qu'on préfère. Alors...

Bon. Miam-miam! Je me sens tout

ragaillardi. Allons maintenant

voir un homme.


MAYA

Oui, allons-y.

(MAYA et WILLY sortent de la maison pour aller près de l'homme qui dort sur le porche.)


PUCK

Il dort bien!

Alors, on va pouvoir s'amuser

un peu.

Hé! Hé! Hé! Hé! Hé!

Hop là!

(PUCK se pose dans le visage de l'homme.)


MAYA

Où es-tu, Puck?


PUCK

Ah! J'étais dans la narine.

Il m'avait aspiré.

Hé! Réveille-toi,

espèce de vieux machin!


MAYA

T'as un drôle de culot, toi!

Il ne te fait donc pas peur?


PUCK

Non, pas quand il dort.

Et hop...

Ah!

(PUCK va jouer dans les poils de barbes de l'homme. L'homme se réveille. MAYA est sur son nez. Il lève la main pour la frapper. MAYA et PUCK s'enfuient.)


MAYA

Mais qu'est-ce qu'il voulait

me faire?


PUCK

T'attraper, pardi!

(MAYA et PUCK entrent dans la maison. L'homme sort un tue-mouche. MAYA et PUCK se cachent dans une craque de la table.)


PUCK

Là-dedans! Vite!

Dans la fente derrière toi!

Il a levé le tue-mouche!

Tu vas voir comment il frappe!

Ah!

Alors, tu l'as vu,

ton cher homme.

Il passe son temps à essayer

de nous assassiner, le monstre!

Simplement parce que, parfois,

je picore quelques miettes

de son fromage.


MAYA

Il est toujours là,

tu sais, il nous guette.


PUCK

Il est comme toi:

quand il en a après quelqu'un,

il s'accroche comme un chardon.

Hé! Ta! Ta! Ta! Hop là!

(MAYA et PUCK sortent de la craque. L'homme tente de les attraper, mais ils s'enfuient en volant.)


PUCK

On peut dire que,

pour être raté, c'est raté.

Viens te cacher sous ce truc,

là! C'est un chapeau.


MAYA

Est-ce que nous y serons

en sécurité?


PUCK

Oh! Avec les hommes,

on n'est nulle part en

sécurité. Mais ne t'en fais

pas, je suis plus malin que

lui. Il nous attrapera pas.


L'HOMME

Saleté de mouche!

(L'homme essaie plusieurs fois de taper PUCK avec le tue-mouche mais PUCK est trop rapide.)


PUCK

Bien oui! Prends

ton imparable tue-mouche!

Hop là!

Tu t'obstines pour rien,

mon petit bonhomme. Tralala!

à ta place, j'aurais abandonné

depuis longtemps.

Ah! Coucou!

Olé!

Olé!

Olé!

C'est ça! Mais ouais, continue,

tu m'intéresses.

Coucou!

Hop!

Olé!

Olé! Ha ha!


MAYA

Tu sais, Puck, fais attention!

Tu ferais mieux te de mettre

à l'abri.


PUCK

Ne t'en fais donc pas, va.

Ah!

(Le tue-mouche passe très près de MAYA et PUCK.)


PUCK

Mon Dieu, on l'a échappé belle.

J'ai eu chaud, hein!

Ah!

Oh! Ah!

Oh!

Ça sent le roussi!

Ah!

(PUCK va se cacher dans les trous du fromage.)


L'HOMME

Cette fois, je te tiens!

(L'HOMME met ses doigts dans les trous pour attraper PUCK.)


PUCK

Oh!

Oh! L'horrible doigt! Qu'il

est long! Mais qu'il est long!

Oh!

Hé!

Me secoue pas comme ça, pépère!

J'en ai la tête qui tourne.


PUCK

(S'adressant au public de l'émission)

Il a failli me prendre au piège.

C'était pas une bonne idée

d'entrer dans le fromage.

à un de ces jours!

(PUCK sort du fromage et s'envole par la fenêtre.)


MAYA

Ah! Puck s'est envolé

sans moi. Je vais le suivre.


L'HOMME

Ah-ah!

Une autre mouche.

(L'homme ferme la fenêtre.)


MAYA (Parlant dans sa tête.)

Mademoiselle Cassandre dit que

les hommes aiment les abeilles.

On voit qu'elle ne connaît pas

le vieux méchant pépé!

Il approche toujours.

Mon Dieu! Qu'est-ce que je vais

faire?

Ce n'est pas juste. Il est si

grand et moi, je suis si

petite. Et cette grosse brute

s'acharne sur moi.

(L'homme abat le tue-mouche mais l'arrête juste au-dessus de MAYA.)


L'HOMME

Mais elle baisse beaucoup,

ma vue. Il s'en est fallu d'un

rien que je tue cette pauvre

petite abeille. N'aie pas peur,

ma jolie. Tu n'as rien à

craindre de moi.

N'aie pas peur de moi, jolie

petite abeille, puisque tu nous

fais du miel pour nous autres,

les hommes.

Viens donc te reposer

sur la rose et te remettre

de toutes ces émotions!

Alors, je te fais toujours

peur, ma mignonne? Non! Tu n'as

rien à craindre de moi. Mais

aussi, qu'est-ce qui t'a pris

de tournoyer avec cette mouche

effrontée?

Regarde là-haut. C'est du miel!

J'aime beaucoup le miel.

Et tu peux me croire quand

je dis que jamais je ne ferais

de mal à une abeille.

Écoute: si tu veux, tu peux

rester chez moi pour toujours.

Tu auras ta ration de miel

assurée et tu seras à l'abri.

Mais je suppose que tu préfères

voleter à l'air libre et

butiner toi-même le pollen des

fleurs, n'est-ce pas?

Je vais ouvrir la fenêtre pour

que tu puisses t'envoler

librement, mais, tu sais,

je te regretterai beaucoup.

(L'homme ouvre la fenêtre.)


MAYA

Mais, ma parole, il ouvre

la fenêtre!


L'HOMME

Allez, sauve-toi!

(MAYA sort de la maison.)


MAYA

Je suis libre à nouveau!

Je suis libre!

Je suis contente. Les hommes ne

sont pas aussi mauvais qu'on me

l'a dit. Ce vieux-là, il était

plutôt gentil. Très gentil,

même! Évidemment, si on fait

comme Puck, qui n'arrête pas

de les asticoter, c'est pas

pareil!

(MAYA vole dans la prairie. FLIP arrive.)


FLIP

Maya!


MAYA

Qui m'appelle?


FLIP

Mais c'est moi, ma petite

Maya. Moi, Flip! Alors, raconte

un peu comment ça s'est passé

chez les hommes. Ils t'ont pas

trop fait souffrir?


MAYA

Les hommes sont très gentils.


FLIP

J'ai là-dessus une opinion

différente. Mes expériences

personnelles avec les humains

font que je ne partage pas

ton optimisme.


MAYA

Je t'assure que tu te trompes

sur leur compte, Flip. Le vieux

monsieur m'a laissée partir.

Il était d'abord fâché après

moi, à cause de Puck, une mouche

dont j'ai fait la connaissance.

C'est parce qu'on l'avait

taquiné. Alors, bien sûr,

il s'est fâché. Il nous a

poursuivis avec son tue-mouche.


FLIP

Ils ne tuent pas

que les mouches!


MAYA

On n'aurait pas dû.


FLIP

Ça, c'est certain. Je suis

chargé de te saluer de la part

de ton ami Willy. Il a essayé de

te voir ce matin dans le creux

d'arbre où tu habites

maintenant. Mais il faut croire

que tu étais partie de bonne

heure!


MAYA

Est-ce que, par hasard,

Willy m'espionne?


FLIP

Non! Du tout! Il reste ton ami

dans toutes les circonstances!


MAYA

Il t'a dit quelque chose?

Je veux dire: est-ce qu'il t'a

demandé de me parler pour que

je rentre à la ruche?


FLIP

Absolument pas. Jamais Willy

n'a eu cette idée. Et puis ceux

de la ruche te croient très

loin d'ici. Ils ne comptent pas

te revoir. Youp là!


MAYA

Ah bien, tu vois, Flip, à

force de vouloir nous éblouir

avec tes sauts, tu as bel et

bien failli te casser

la figure, pas vrai?


FLIP

C'est le résultat qui compte.

En tout cas, je suis ravi que

ta première rencontre avec les

hommes se soit bien passée.

Et maintenant, chère petite

Maya, il faut que je rentre.

Au revoir et à bientôt!


MAYA

Au revoir et, j'espère,

à très bientôt, Flip. Et quand

tu verras Willy, dis-lui qu'il

ne s'occupe plus de moi, hein!

Il va finir par avoir des

ennuis avec ceux de la ruche.


FLIP

D'accord.


MAYA

Salut, Flip!


FLIP

Yop!

Au revoir, Maya!

Fais bien attention à toi,

ma petite abeille!

(Générique de fermeture)

Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Age

Résultats filtrés par

Coloring

6 images