Universe image Maya The Bee Universe image Maya The Bee

Maya The Bee

Maya is an inquisitive, adventurous and somewhat flighty young honeybee. She wants to explore the wide world and commits the unforgivable crime of leaving the hive. During her adventures, Maya, now in exile, befriends other insects and braves dangers with them.

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Where is the wood

Maja and Willie get lost in the fog. Everything is gloomy, sinister and strange. Flying is out of the question because you can not even see your hand before your eyes and walking is too much trouble. No matter whom they ask no one knows the direction. Does Flip know the answer this time?



Production year: 1975

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Début chanson thème


[VOIX FÉMININE:] ♪ Dans un pays

de tous les temps ♪

♪ Vit la plus belle

des abeilles ♪

♪ Que l'on ait vue

depuis longtemps ♪

♪ S'envoler à travers le ciel ♪

♪ Cette petite abeille

porte le nom de Maya ♪

♪ Petite oui

mais espiègle Maya ♪

♪ Qui n'a vraiment

peur de rien ♪

♪ Qui suit toujours son chemin ♪

♪ Venez donc découvrir

la malicieuse Maya ♪

♪ Petite oui

mais espiègle Maya ♪

♪ Tout le monde aimera Maya ♪

♪ Maya ♪


VOIX FÉMININE ET CHORISTES

♪ Maya ♪


[VOIX FÉMININE:] ♪ Maya ♪

VOIX FÉMININE ET CHORISTES

♪ Maya ♪


VOIX FÉMININE ET CHORISTES

♪ Maya raconte-nous

ta vie ♪

(Fin chanson thème)

[Début information à l'écran]

Maya, Willy et Flip explorateurs

[Fin information à l'écran]

WILLY a la tête enfoncée dans une fleur et mange le nectar en se délectant.


[WILLY:] Mmm, mmm... Slurp,

slurp.

Slurp, slurp, slurp,

slurp, slurp, ah.

(WILLY sort sa tête de la fleur et tombe sur une feuille.)


[WILLY:] Ah!

(WILLY lève la tête et aperçoit d'autres fleurs.)


[WILLY:] En voilà une autre.

(WILLY lèche le nectar d'une autre fleur.)


[WILLY:] Mmm... Slurp!

Mmm! Slurp!

(MAYA s'amuse à rebondir sur une brindille ayant la forme d'un ressort.)


[MAYA:] ♪ Na na na na na ♪

♪ Na na na na na ♪

♪ Na na na na na na na ♪

Hahaha!

Hahaha!

Hahahaha!

Hahaha! Ah là là.

Hahaha!

(MAYA se retrouve coincée dans le ressort formé par la brindille.)


[MAYA:] Ha! Ha, ha...

(MAYA se sort rapidement de cette position.)


[MAYA:] Ah, il exagère, Willy.

Il en est encore à son

petit-déjeuner.

(WILLY continue de manger du nectar dans des fleurs.)


[WILLY:] Mmm! Hihihi!

Slurp, slurp!

(MAYA s'envole. Une feuille se détache d'une branche d'arbre et tombe lentement. MAYA monte sur la feuille et surfe sur elle.)

♪♪♪

(La feuille atterrit sur une petite mare et vogue paisiblement sur l'eau. MAYA est étendue sur la feuille, le sourire au visage. Plus loin, un groupe de six LARVES marchent en rang sur une grosse branche d'arbre.)


[LARVES:] 1, 2, 3, 4!

1, 2, 3, 4!

1, 2, 3, 4!

1, 2, 3, 4!

1, 2, 3, 4!

1, 2, 3, 4!

(Les LARVES rejoignent leur chef, MONSIEUR BOSTRYCHE, un coléoptère au corps allongé, qui les attend au tronc de l'arbre.)


[LARVES:] 1, 2, 3, 4!

1, 2, 3, 4!

1, 2, 3, 4!

1, 2, 3, 4!


[MONSIEUR BOSTRYCHE:] Alerte!

Alerte!

Chacun à son abri!

(Les LARVES se dispersent en vitesse et se cachent sous l'écorce de l'arbre. Il y a une douzaine de laves en tout.)


[LARVES:] Aaah!
[MONSIEUR BOSTRYCHE:] Plus vite!

Allons,

plus vite que ça! C'est

mou, tout ça, c'est mou!


[LARVE 1:] Ah! Mais

j'arrive pas!

Oh, mais oui, là-dessous.


[LARVE 2:] Une autre méchante

bestiole!


[MONSIEUR BOSTRYCHE:] Mais c'est

lamentable! Il faut

que ça aille plus vite, sinon,

vous serez mangées bien avant

d'avoir des ailes! Ce n'est pas

pour rien qu'on dit: "Mous

comme des larves". Vous allez

immédiatement me recommencer cet

exercice. Et mettez-vous bien

dans le crâne que s'il y avait

un oiseau, il aurait eu dix fois

le temps de vous manger.

(Les LARVES sortent de leur cachette.)


[LARVES:] Oh...
[MONSIEUR BOSTRYCHE:] Ne croyez

pas que vous pouvez

traîner sous prétexte que

ce n'est qu'un exercice! Il faut

que vous soyez aussi rapides que

s'il y avait un oiseau en train

de vous poursuivre. Sinon, c'est

pas la peine, c'est compris?

(Les LARVES se mettent à tourner autour de MONSIEUR BOSTRYCHE et chantent en choeur.)


[LARVES:] Oui, oui,

oui, on a compris! Cri, cri,

cri! Cri, cri, cri! Nous allons

nous exercer sans se fatiguer,

sans cesser.

(MAYA observe la scène du haut d'une fleur et s'envole pour rejoindre MONSIEUR BOSTRYCHE et les LARVES.)


[LARVES:] Tralalalalalala!

Tralala!

(MAYA rejoint les larves et MONSIEUR BOSTRYCHE.)


[LARVES:] Nous sommes les

petites larves vaillantes,

combattantes, épatantes.

(MONSIEUR BOSTRYCHE poursuit son exercice de simulation d'alerte.)


MONSIEUR BOSTRYCHE

Ennemi là! Alerte!

Chacun dans son abri!

Dépêchons-nous!

Plus vite! Plus vite!

(Les LARVES se dispersent à nouveau et vont se cacher sous l'écorce de l'arbre.)


[LARVES:] Ah! Ah! Ah! Ah!

Ah!


[MONSIEUR BOSTRYCHE:] Chacun

dans son couloir!


[LARVE 4:] Non, mais

laisse-moi passer!


MONSIEUR BOSTRYCHE

L'essentiel, c'est de

disparaître au plus vite! Il

ne faut pas vous bousculer, mais

agir avec calme et discipline.


[LARVES:] ♪ Oui papa oui

papa ♪

♪ Avec calme on agira ♪


[LARVE 5:] Oui, papa.
[MAYA:] Bonjour, Monsieur

Bostryche.


[MONSIEUR BOSTRYCHE:] Ahem.

Bonjour, Maya.


[MAYA:] À quoi sert ce drôle

d'exercice que vous faites

faire à vos petites larves?

Expliquez-moi, voulez-vous? À

moins que ça ne soit un secret?


[MONSIEUR BOSTRYCHE:] Il faut

qu'elles apprennent

à se cacher très rapidement

pour ne pas être mangées

par le pivert.


[MAYA:] Un pivert?
[MONSIEUR BOSTRYCHE:] Oui, parce

que le pivert est

notre plus mortel ennemi. Tu as

sûrement déjà vu un pivert.

C'est cet oiseau qui fait

clac-clac-clac sur les arbres.

(Un PIVERT picore un tronc d'arbre tout près.)


[PIVERT:] Clac, clac, clac,

clac, clac!

Clac, clac, clac, clac, clac!


[MONSIEUR BOSTRYCHE:] Nous

sommes sa nourriture

préférée. J'apprends donc à mes

enfants comment se comporter

en cas de danger.


[MAYA:] Ah.
[MONSIEUR BOSTRYCHE:] Ah, c'est

très fastidieux,

ces exercices que nous faisons

du matin au soir. Évidemment,

pour nous, l'idéal serait de

déménager dans une forêt un peu

plus loin, mais comment faire?


[MAYA:] Dans une autre forêt?

Pour quelle raison? Ailleurs,

c'est mieux qu'ici?


[MONSIEUR BOSTRYCHE:] Ah, mais

je pense bien!

(MONSIEUR BOSTRYCHE pointe un doigt en direction de l'horizon.)


[MONSIEUR BOSTRYCHE:] Tiens,

regarde cette forêt, là-bas.

Elle est sûrement deux fois plus

grande que la nôtre. Je n'y suis

jamais allé, remarque bien, mais

rien qu'à les voir d'ici, on se

rendrait bien compte que les

arbres sont plus beaux et plus

juteux que chez-nous. Je suis

sûr que la vie doit y être

fabuleuse. Quand j'étais jeune

et encore célibataire, j'ai bien

essayé d'y voler, mais chaque

fois, j'ai été obligé de

rebrousser le chemin avant

d'atteindre le but. Il faut dire

que pour nous, les bostryches,

c'est un peu loin. Dans la vie,

il ne faut pas trop demander.

Après tout, on n'est pas mal,

ici. Hahaha!

(Le visage de MAYA affiche un air inquiet.)

Plus loin, WILLY vole au-dessus

d'un champ de fleurs à la

recherche de MAYA.]


[WILLY:] Maya! Maya!

Où elle est encore passée?

Elle a la bougeotte. Maya!

(FLIP surgit de nulle part en sautillant et salue WILLY.)


[FLIP:] Bonjour, Willy!

Yop! Yop!

Alors, elle t'a encore laissé

tomber? Haha! T'es peut-être

trop occupé à manger! Héhé!

Mais tu ne t'es pas aperçu

de son départ?

(WILLY parle sur le bout de la langue.)


[WILLY:] Ah, sans avis...

(FLIP, qui est debout sur une feuille, perd l'équilibre.)


[FLIP:] Aïe! Hou, ah!

(FLIP réussit à reprendre son équilibre.)


[FLIP:] Est-ce qu'il y a de

l'espoir

que ta voix change un jour?


[WILLY:] Non, je crois pas. Elle

est

comme elle est. Si elle te plaît

pas, j'y peux rien. Ce matin,

quand je... Enfin! Tu ne

m'écoutes même pas!


[FLIP:] Si, si, je t'écoute!

Continue, je t'écoute!


[WILLY:] Bon, alors, ce matin,

pendant

que je déjeunais, Maya a

subitement disparu, et

j'aimerais qu'on la retrouve!

(FLIP s'étend sur sa feuille.)


[FLIP:] Eh oui. Que veux-tu?

Quand on ne fait que manger

et dormir, il est normal que

l'on ne puisse pas tout voir.


[WILLY:] Dormir et manger, c'est

le

rêve. Si j'ai quitté la ruche,

si j'ai suivi Maya,

c'est justement pour ça.


[FLIP:] Hum-hum.
[WILLY:] Ici, on est

indépendants.

On peut manger et dormir quand

on veut. Pas dans la ruche.

(FLIP se lève et aperçoit quelque chose au loin.)


[FLIP:] Ah! Tiens, Maya est

là-bas.

Tu vois?

(FLIP part rejoindre MAYA en sautillant.)


[FLIP:] Viens, Willy!
[WILLY:] Ah, pas si vite!

(WILLY suit FLIP.)


[FLIP:] Yop! Yop!
[WILLY:] Attends-moi!

(FLIP et WILLY sont maintenant debout sur une fleur et s'adressent à MAYA.)


[WILLY:] Tu fais tes bagages?

Tu t'en vas?

(MAYA est assise sur une fleur juste à côté de celle de WILLY et FLIP.)


[MAYA:] En effet. Je vais faire

un

grand voyage. Et toi? Tu ne

viendrais pas avec moi, Willy?


[WILLY:] Et pourquoi je devrais

m'en

aller? Je me plais beaucoup

où nous sommes. Tu peux pas

rester en place?

(WILLY rejoint MAYA sur sa fleur.)


[WILLY:] C'est ici que t'as tous

tes

amis. Il y a moi, il y a Flip.

Tu t'imagines quand même pas

que nous ferons la sottise

de te suivre encore une fois?

(MAYA confectionne un sac de voyage avec de petites feuilles et des tiges.)


[WILLY:] Enfin, réfléchis, Maya.

Tu vas pas recommencer à courir

toutes sortes de danger?


[MAYA:] J'ai promis à quelqu'un

d'aller reconnaître une forêt.

(MAYA s'envole de sa fleur et s'apprête à partir au loin.)


[WILLY:] Tu fais des promesses à

tout

bout de champ! Sans penser que

tu abandonnes ceux qui t'aiment!


[WILLY:] Ne t'inquiète pas. Dans

un

jour ou deux, je serai

là. Portez-vous bien!


[WILLY:] Attends! Je vais

peut-être venir. Maya!

(WILLY s'envole à son tour pour rejoindre MAYA.)

(FLIP reste sur sa fleur.)


[FLIP:] Elle a tout ce qu'il lui

faut,

cette petite. Eh bien, non.

Il faut qu'elle s'en aille

par monts et par vaux pour

des raisons farfelues.

(FLIP s'étend sur la fleur.)


[FLIP:] Elle va

revenir dans son tronc d'arbre

plus vite qu'elle n'est partie.

Elle ne se doute pas du tout de

ce qui l'attend dans une forêt

étrangère. Dans une forêt

étrangère, il y a des oiseaux

inconnus et d'autres bêtes

qui vont vouloir la croquer.

Cette petite est inconsciente.

Va-t-elle seulement atteindre

cette forêt? Qui sait ce qui

peut lui arriver, et les dangers

auxquels elle s'expose en route.

Je devrais peut-être essayer de

la raisonner quand même, hein!

(FLIP s'assoit sur la fleur.)


[FLIP:] Et puis, après tout,

c'est pas mes oignons.

(FLIP reste assis sans bouger quelques instants, l'air songeur.)

(FLIP se relève brusquement, fâché.)


[FLIP:] Ah, c'est plus fort que

moi.

(FLIP part rejoindre MAYA et WILL en sautillant.)


[FLIP:] Qu'est-ce qu'ils vont

devenir

tous les deux si je

m'en occupe pas?

Yop!

Yop!

Yop!

(Plus loin, des oiseaux gazouillent sous un ciel sans nuage. Une ARAIGNÉE rouge à la voix masculine qui tient une fleur dans les mains marche sur une toile d'araignée à la recherche de quelqu'un. Il s'agit de MONSIEUR ARAIGNÉE.)


MONSIEUR ARAIGNÉE

Bonjour, bonjour!

Il y a quelqu'un?

(MONSIEUR ARAIGNÉE regarde en direction d'un trou creusé dans la toile d'araignée.)


MONSIEUR ARAIGNÉE

Coucou, il n'y a personne

à la maison?

Coucou! C'est moi!

Je suis déjà passé hier!

Vous ne vous souvenez pas?

Répondez-moi!

(MONSIEUR ARAIGNÉE marche vers le trou dans la toile d'araignée.)


[MONSIEUR ARAIGNÉE:] Allons

voir s'il n'y a vraiment

personne. Ça me paraît

bizarre. Youhou! Youhou!

(Une araignée rouge à la voix féminine monte rapidement vers le haut du trou formé dans la toile d'araignée. Il s'agit de MADAME ARAIGNÉE.)


[MADAME ARAIGNÉE:] Miam,

miam, miam, miam, miam!

(MONSIEUR ARAIGNÉE sursaute et laisse tomber sa fleur en voyant MADAME ARAIGNÉE sortir du trou.)


[MONSIEUR ARAIGNÉE:] Aaah!
[MADAME ARAIGNÉE:] C'est vous!
[MONSIEUR ARAIGNÉE:] Oui,

c'est moi, et je n'ai pas

la moindre envie d'être mangé.

Vous n'aviez donc pas reconnu

ma voix, ma très chère amie?


[MADAME ARAIGNÉE:] Je suis

confuse. Je n'ai pas

encore pris de repas, et quand

j'ai vu quelque chose bouger,

j'ai cru qu'il se présentait

spontanément. Comme c'est gentil

à vous! Une fleur! Oh, cher ami.

Je peux dire que vous êtes

la galanterie même. Oh, voilà du

monde. Cachez-vous, c'est

peut-être le déjeuner

qui se promène.

(MADAME ARAIGNÉE retourne se cacher dans le trou de la toile d'araignée, tandis que MONSIEUR ARAIGNÉE va se cacher sous le feuillage.)


[MONSIEUR ARAIGNÉE:] Oh, oui.

(MAYA et WILLY survolent la toile d'araignée et poursuivent leur chemin, tandis que FLIP s'arrête juste à côté de la toile d'araignée et observe celle-ci.)


[FLIP:] Elle est finaude, cette

araignée. Oh, ça alors!

Une toile en forme de hamac!

(FLIP repart pour aller rejoindre MAYA et WILLY au loin.)


[FLIP:] Pour que les gens s'y

allongent et craquent!

(MADAME ARAIGNÉE sort la tête du trou de la toile d'araignée pour voir ce qui se passe.)


[MADAME ARAIGNÉE:] Quoi? Pardi!

(MAYA, WILLY et FLIP poursuivent leur chemin en riant.)


[ENSEMBLE:] Hahaha!
[FLIP:] Et yop!

Et yop!

Et yop!

Hihihi!

Yop!

(MAYA prend le chapeau que FLIP porte à la tête.)


[MAYA:] Hahaha!

(MAYA met le chapeau sur la tête de WILLY en lui cachant les yeux. WILLY ne voit plus rien.)


[WILLY:] Ah! Oh, oh!

(FLIP reprend son chapeau.)

(FLIP s'amuse à tirer MAYA par la jambe.)


[MAYA:] Ah! Hé, hé, hé...

Hahaha!


[WILLY:] Attendez-moi!

(WILLY sautille sur la tête de MAYA.)


[FLIP:] Ah! Ah, ah!
[WILLY:] Hahaha!
[MAYA:] Hahaha!

(MAYA, WILLY et FLIP poursuivent leur chemin en riant et en sautillant sur des fleurs.)


[ENSEMBLE:] Hahaha!
[FLIP:] Yop! Youpadi!

Yop!


[MAYA:] Dong!
[WILLY:] Ding!
[MAYA:] Dong!
[WILLY:] Dong!
[MAYA:] Dong!
[WILLY:] Dong!
[MAYA:] Dong!
[WILLY:] Dong!
[FLIP:] Yom! Oh!

♪♪♪


[FLIP:] Yop! Yop!

Yop!

Yop!

(Le temps s'écoule alors que FLIP, MAYA et WILLY continuent leur route. FLIP est maintenant épuisé.)


[FLIP:] Yop.

Yop.

Ah, j'en peux plus. Yop.

(FLIP s'arrête pour reprendre ses forces. Il est essoufflé.)


[WILLY:] Qu'est-ce qu'il y a?
[MAYA:] Tu n'as plus de souffle,

toi, le champion de la forêt?


[FLIP:] Ah, on se fatigue moins

en volant qu'en sautant.

Dites voir, jeunes gens,

je vous propose de faire

un peu de marche à pied.

(Plus tard, MAYA et WILLY marchent en suivant FLIP.)


[MAYA ET WILLY:] 1, 2. 1, 2.

1, 2. 1, 2.

1, 2. 1, 2.

1, 2. 1, 2.

1, 2. 1, 2.

1, 2. 1, 2.

(Le temps s'écoule.)


[MAYA ET WILLY:] 1, 2. 1, 2.
[FLIP:] 1, 2. 1, 2.

(MAYA et WILLY sont épuisés.)


[MAYA ET WILLY:] Ah...

Ah... Ah... Ah...

(WILLY marche en tirant son sac de voyage au sol tel un boulet.)


[WILLY:] Ah... Ah...
[MAYA:] Han, han...
[WILLY:] Han...

(FLIP marche lui aussi avec un air épuisé.)


[FLIP:] Han...

(MAYA, FLIP ET WILLY marchent maintenant dans un champ aux allures désertiques.)


[ENSEMBLE:] Ah... Ah...
[FLIP:] 1, 2... 1, 2...

(FLIP s'arrête devant des brins d'herbe bruns.)


[FLIP:] Ah. Ah...

(FLIP croque dans l'un des brins d'herbe bruns.)


[FLIP:] Ahem! Ahem! Pouah!

Pouah!

Ah, c'est immangeable! Trop sec,

et c'est pareil avec toutes les

herbes. Si on allait se reposer

un peu à l'ombre? Cette chaleur

est vraiment insupportable.

(FLIP s'accote contre un pied de champignon près d'une roche qui fait de l'ombre. MAYA et WILLY le rejoignent et se reposent.)


[FLIP:] Ah... On n'est

pas à la moitié

du chemin et on est épuisés.


[MAYA:] Ah...
[WILLY:] Encore une riche idée

de Maya.


[FLIP:] Qui sait ce que nous

aurons encore à supporter avant

d'arriver. Non, nous n'aurions

jamais dû nous embarquer

dans cette folle aventure.


[WILLY:] Je suis bien déçu, en

tout

cas. Moi qui avais espéré que tu

me prendrais sur ton dos quand

je serais trop fatigué pour

voler. Tu parles! T'es

plus à plat que moi.

(MAYA aperçoit un gros INSECTE à travers la paroi du pied de champignon.)


[MAYA:] Ah!

(À la hauteur de la tête de FLIP, l'INSECTE sort sa tête de l'intérieur du pied de champignon en déchirant la paroi.)


[FLIP:] Aaah!

(MAYA, WILLY et FLIP s'enfuient à toute vitesse.)


[FLIP:] Aaah!

Oh! Oh!

(La MÈRE DE L'INSECTE se trouve près de l'INSECTE.)


MÈRE DE L'INSECTE

Compliments, tu l'as

encore raté, mon garçon.

(INSECTE.)

Je suis désolé,

ma petite maman.


[MÈRE DE L'INSECTE:] Rentre et

cache le trou!

Si on te voit, personne

ne passera à proximité.

C'est évident, non?

Ils sont pas si stupides!

[MAYA, WILLY et FLIP poursuivent leur chemin. Un lézard les observe du haut d'un amas de roches. [WILLY:] Ah, j'en ai les

jambes flageolantes. Encore une

émotion comme ça, et

je tombe raide mort.


[FLIP:] On l'a échappé belle!
[WILLY:] Ah, ce qui m'a épaté,

c'est

comment tu t'es remis à sauter.

Tu faisais des bonds énormes,

alors que tu étais

complètement exténué.


[FLIP:] Ah, tu sais, quand il

s'agit

de sauver sa peau,

on trouve des forces.

Heureusement, d'ailleurs.

(FLIP aperçoit le lézard qui rampe vers eux.)


[FLIP:] Aaah! Oh!
[MAYA ET WILLY:] Ah! Un lézard!

Un lézard! Au secours!

(Le lézard tente d'attraper FLIP avec sa bouche.)


[FLIP:] Envolez-vous, vite!
[MAYA:] Saute plus haut, Flip!

Saute

plus haut, il te poursuit

toujours! Il faut que tu montes

assez haut pour que nous

puissions te saisir. Plus haut,

Flip. Plus haut. Encore plus

haut, sinon, on n'y arrivera

jamais.

(En sautant, FLIP réussit à s'agripper aux jambes de MAYA et FLIP, qui volent.)


[MAYA:] Ah, ça y est.
[WILLY:] Tiens bon, Flip.

(MAYA et WILLY volent en tirant FLIP sous eux dans les airs.)


[MAYA:] Cramponne-toi, Flip.

Cramponne-toi. Si tu tombes,

il te rattrapera.


[FLIP:] Elle est toujours

après nous, cette sale bête.

Quel ignoble individu!

(C'est la nuit. Il pleut. Le sol se transforme en rivières. WILLY et MAYA regardent la pluie tomber.)

♪♪♪

(Plus tard, alors que la pluie a cessé, MAYA, WILLY et FLIP dorment sur une souche d'arbre. WILLY rêve qu'il est assis à une table dans une ruche d'abeilles. MAYA lui apporte un bol de nectar. Au moment où WILLY va pour prendre le bol, MAYA retire rapidement celui-ci et boit le liquide. WILLY est stupéfait et pleure en léchant le bol vide. En réalité, en dormant, WILLY est en train de lécher le visage de MAYA, qui dort elle aussi. MAYA le repousse.)

Le lendemain, MAYA, WILLY

et FLIP marchent à nouveau vers

leur destination. Ils sont

toujours aussi épuisés. FLIP

ronfle en marchant. Un épais

brouillard flotte tout autour

et il fait sombre.]


[FLIP:] Rrrr... Rrrr...

Il y a pas la moindre forêt en

vue. Mes enfants, j'ai la nette

impression que nous sommes

en train de tourner en rond.

(MAYA, WILLY et FLIP marchent à côté d'une très longue tige horizontale.)


[WILLY:] Et moi

qui ai tellement faim.

Ça, on peut dire, Maya,

que les ennuis, tu vas

au-devant d'eux, hein?


[FLIP:] Ah, je me fais des

reproches.

(FLIP marche à côté d'une grosse créature sans s'en rendre compte.)

J'aurais dû vous empêcher

d'entreprendre cette expédition.

Je me doutais bien de

ce qui nous attendait.

(FLIP se retourne et aperçoit la créature. Il panique.)


[FLIP:] Ah!

(MAYA et WILLY glissent sur une feuille, se relèvent et fuient en courant, tout comme FLIP.)


[MAYA ET WILLY:] Aaah!
[FLIP:] Un mulot! S'il nous

attrape,

nous sommes perdus. Sauvez-vous!

Sauvez-vous aussi vite que

vous le pouvez. Allez!

Allez!


[MAYA:] Hé, il ne bouge pas.

Il est mort, notre mulot.

(FLIP s'arrête et tente de reprendre son souffle.)


[FLIP:] Ah, j'ai eu une de ces

peurs.


[WILLY:] Il y a un proverbe qui

dit:

"Avant de s'affoler,

il vaut mieux regarder."

(Le mulot qui git sur le sol se met soudainement à s'enfoncer creux dans la terre.)


[FLIP:] Oh, regardez ça.

Les nécrophores sont déjà

en train de l'enterrer.


[MAYA:] Ces petits coléoptères

noirs s'appellent "nécrophores"?

(Un NÉCROPHORE sort du trou creusé dans le sol pour placer la longue queue du mulot qui dépasse dans le trou.)


[FLIP:] Oui. Les nécrophores

sont les fossoyeurs de la forêt

et des prés. Ils en assurent

l'hygiène en enterrant les

cadavres des animaux morts.

Et ils font ça pour

nourrir leurs enfants.


[WILLY:] Faut aimer. Moi,

je préfère le miel. Enfin,

les goûts, ça se discute pas.

(Quatre NÉCROPHORES chuchotent entre eux à l'extérieur du trou. L'un des NÉCROPHORES vient retrouver MAYA, WILLY et FLIP.)


[NÉCROPHORE 1:] Soyez les

bienvenus. Est-ce

que nous pouvons faire quelque

chose pour vous? On dirait que

vous êtes extrêmement fatigués.


[MAYA:] Et découragés. Nous

voulons

aller dans cette forêt en face.

(MAYA pointe la forêt du doigt.)


[MAYA:] Mais c'est loin. Nous

n'y

arriverons pas. Nous sommes

à bout de forces.


[WILLY:] Oui, c'est vrai. Il y

en a

un de nous qui est mort de

fatigue. C'est notre ami Flip.


[FLIP:] Chut!
[NÉCROPHORE 1:] Eh bien, vous

voyez.

(Le NÉCROPHORE 1 fait un signe de la main aux autres NÉCROPHORES.)


[NÉCROPHORE 1:] Je vous

l'avais bien dit, moi.

(Un deuxième NÉCROPHORE vient retrouver MAYA, WILL et FLIP.)


[NÉCROPHORE 1:] Ne vous

faites pas de souci, nous sommes

là pour nous occuper de vous.

Après votre mort, bien entendu.

Avant, ce n'est pas notre rayon.

(Les autres NÉCROPHORES rebouchent le trou dans lequel repose le mulot.)


[NÉCROPHORE 2:] Han!

Han!

Han!

(MAYA, WILL et FLIP reprennent leur route. Le NÉCROPHORE 1 et le NÉCROPHORE 2 les suivent en les tenant par l'épaule. Le NÉCROPHORE 1 s'adresse à son équipe au loin.)


[NÉCROPHORE 1:] Je vous

préviendrai le moment

venu. Ne vous tracassez surtout

pas!

(Le NÉCROPHORE 1 s'adresse maintenant à MAYA, WILLY et FLIP.)


[NÉCROPHORE 1:] Il y en a qui

ne nous

aiment pas à cause de notre

travail, alors qu'au contraire,

ils devraient nous être

reconnaissants de ce que nous

faisons, uniquement par souci

d'hygiène. Imaginez un peu

la puanteur qu'il y aurait et

la saleté qui règnerait si nous

n'enterrions pas les cadavres.

(Plus tard, MAYA, WILLY et FLIP sont toujours en train de marcher alors que le NÉCROPHORE 1 et le NÉCROPHORE 2 les suivent. FLIP s'adresse aux deux NÉCROPHORES.)


[FLIP:] Dites, vous attendez

sans doute notre mort pour

nous enterrer, nous aussi?


[NÉCROPHORE 1:] Nous avons tout

le temps.


[FLIP:] Je m'en doutais. Comment

on

fait pour se débarrasser de ces

croque-morts qui nous guettent?

(MAYA et WILLY poussent des soupirs d'épuisement.)


[MAYA ET WILLY:] Ah...

(Deux NÉCROPHORES rejoignent le NÉCROPHORE 1 et le NÉCROPHORE 2.)


[FLIP:] Il faut que nous

fassions un

gros effort. Ils ne doivent

en aucun cas s'apercevoir

que nous sommes exténués.

(Deux autres NÉCROPHORES viennent s'ajouter au groupe qui suit MAYA, WILL et FLIP.)


[FLIP:] Si nous faisons une

autre pause,

vous allez les voir aussitôt

nous tomber dessus,

ces charognards.


[MAYA:] Ah, il faut

que nous marchions tant

que nous tenons debout.

[MAYA, WILLY ET FLIP:] Ah...

Ah... Ah...

(Plus tard, MAYA, WILLY et FLIP sont toujours en train de marcher, encore plus exténués.)


[ENSEMBLE:] Oh... Oh...

(Les NÉCROPHORES discutent ensemble en catimini.)


[NÉCROPHORE 1:] Am stram gram,

pic et pic et colégram,

bour et bour et ratatam.

Am, stram, gram.


[NÉCROPHORE 4:] Ha, ha! J'ai

gagné.

À moi la sauterelle! Woah!


[FLIP:] Ils en ont des façons,

ces

malotrus. Je suis encore vivant.

(FLIP, WILLY et MAYA arrêtent de marcher.)


[FLIP:] Ils sont déjà en train

de nouer

la serviette autour du cou

pour me déguster. On a raison

de dire: "Ventre affamé n'a pas

d'oreilles". Je dis que je suis

encore vivant, mais plus

pour longtemps. Tout se brouille

devant mes yeux. Ah, ça va mal.


[WILLY:] Ne parle pas tant,

Flip.

Économise-toi. Le peu de forces

qu'il nous reste, il faut

le garder pour avancer

le plus loin possible.


[FLIP:] Oui, oui, tu as

raison. En-avant.


[WILLY:] Maya, avance, sinon,

les autres vont rappliquer.


[MAYA:] Han.

(MAYA, WILLY et FLIP recommencent à marcher, mais après quelques pas, FLIP s'écroule sur MAYA et WILLY.)


[MAYA:] Ah!

(Les NÉCROPHORES entourent MAYA, WILLY et FLIP, qui sont toujours étendus sur le sol.)


[NÉCROPHORE 1:] Cette fois,

je crois que ça y

est, les gars. Ils sont à nous!


[NÉCROPHORES:] Hahaha!
[FLIP:] On dit que dormir, c'est

mourir un peu. Ici, dormir,

c'est mourir tout à fait.

(MAYA lève la tête et aperçoit des arbres au loin. MAYA se relève.)


[MAYA:] Une forêt, Flip!

C'est la forêt!


[FLIP:] Tu dis?

(Soudainement, le brouillard se dissipe et le soleil resplendit. Les NÉCROPHORES sont surpris.)


[NÉCROPHORES:] Ah...

(Des oiseaux gazouillent.)

(FLIP se relève à son tour. MAYA et WILLY sont heureux de voir la forêt au loin.)


[MAYA:] Ah!
[WILLY:] Ah!
[MAYA:] Ah.

(MAYA saute de joie.)


[MAYA:] Hourra!

Hourra!


[FLIP ET WILLY:] Ha! Hahaha!

(MAYA, WILLY et FLIP marchent en direction de la forêt. Les NÉCROPHORES restent où ils sont.)


[FLIP:] Wouhou!
[MAYA:] La forêt!

Hahaha! On a réussi!

(FLIP s'adresse aux NÉCROPHORES.)


[FLIP:] Cherchez d'autres

clients, messieurs.

(Les NÉCROPHORES saluent MAYA, WILLY et FLIP.)


[NÉCROPHORE 1:] Adieu, ou

plutôt, au revoir!

Un jour ou l'autre, vous aurez

besoin de nos services! Dommage!

Vous nous plaisiez bien.

Ça aurait été très sympathique!

(Plus loin, FLIP mange de l'herbe verte et des feuilles avec appétit. MAYA et WILLY butinent des fleurs roses, blanches et jaunes en sautant de joie.)


[MAYA:] Ah.

Haha!

Dong!

Dong!

Dong! Hihihi!

Slurp, slurp!

(FLIP mange un brin d'herbe entier d'un trait.)


[WILLY:] Maya! Maya!

Mais enfin, où es-tu?

Réponds, bon sang!

Maya!


[FLIP:] Tu ne vas pas me dire

que tu as encore perdu Maya?


[WILLY:] C'est-à-dire que je

suis

juste allé grignoter un peu, et

quand je suis sorti de la fleur,

eh bien, elle était plus là.


[WILLY:] Ah, vous pouvez dire

que vous m'en faites voir.

(MAYA est toujours dans les parages.)


[MAYA:] Je suis là, Willy! Je

suis là! Viens un peu avec moi!


[FLIP:] Oui, c'est ça!

Emmène-le!

(WILLY et FLIP partent rejoindre MAYA.)


[WILLY:] Attends,

Maya, attends. J'arrive!

(Un PIVERT picore un arbre à côté duquel WILLY et FLIP viennent de passer.)


[PIVERT:] Toc, toc, toc!

Toc, toc, toc!

(Générique de fermeture)

Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Age

Résultats filtrés par

Coloring

6 images