Universe image Maya The Bee Universe image Maya The Bee

Maya The Bee

Maya is an inquisitive, adventurous and somewhat flighty young honeybee. She wants to explore the wide world and commits the unforgivable crime of leaving the hive. During her adventures, Maya, now in exile, befriends other insects and braves dangers with them.

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Tiger Longicorn Beetle

Maja makes a strange discovery. Some leaves are no leaves at all, but butterflies. Some branches are no branches and there is a wasp who is not a wasp at all. The world appears completely changed to Maja. She can’t cease to be amazed and must learn that even a “distorted world” can slo have its practical sides, that even the wrong wasp can help her in a threatening situation.



Production year: 1975

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Début chanson thème


VOIX DE FEMME

♪ Dans un pays de tous les temps

Vit la plus belle des abeilles

Que l'on ait vue

depuis longtemps

S'envoler à travers le ciel ♪

♪ Cette petite abeille

porte le nom de Maya

Petite oui mais espiègle Maya

Qui n'a vraiment peur de rien ♪

♪ Qui suit toujours son chemin

Venez donc découvrir

la malicieuse Maya

Petite oui mais espiègle Maya ♪

♪ Tout le monde aimera Maya

Maya Maya

Maya Maya

Maya raconte-nous

ta vie ♪♪


Fin chanson thème


[Début information à l'écran]

Le faux frelon héroïque

[Fin information à l'écran]


MAYA est dans la prairie et cherche WILLY.


MAYA

Willy? Willy!

Où peut-il bien être, celui-là.

J'ai une de ces fringales.


MAYA se pose sur une branche pour manger le pollen d'une fleur. La branche bouge toute seule.


MAYA

Oh! Oh! Mais qu'est-ce

qu'il se passe?


LE PHASME

Descends. Tu es

trop lourde pour moi


MAYA

Tiens, mais qui est-ce qui

parle? Je vois personne.


LE PHASME

C'est moi qui parle.


MAYA

Qui ça, moi?

Et puis, d'abord, où

êtes-vous, monsieur?


LE PHASME

Je suis ici, sous tes yeux.

Si t'es aveugle, j'y

suis pour rien.


MAYA ne s'est pas posée sur une branche, mais sur un phasme qui se camoufle.


MAYA

Mais enfin, je vous vois

pas et je suis pas aveugle.

Oh!


LE PHASME bouge et change de position pour révéler sa vraie forme.


LE PHASME

Ha, Ha. T'as eu peur, hein?


MAYA

J'ai eu peur, bien, je pense

bien. Il y a de quoi quand on

voit tout à coup une

branche s'animer.


LE PHASME

Regarde, hop là!


LE PHASME se camouffle en branche.


MAYA

Oh!

Oh! Mais comment vous faites

pour vous transformer

à ce point-là?


LE PHASME

Ça t'épate, hein? J'arrive

à me confondre complètement avec

ce qui m'environne, comme ça,

je suis invisible à ceux qui

seraient tentés de m'attaquer.

La nature t'a donné un dard

pour te défendre, nous autres,

c'est en devenant invisible que

nous nous protégeons contre nos

ennemis. En fin de compte, la

nature fait bien les choses.

Nous avons chacun des

armes différentes.


MAYA

C'est inouï! Je dois dire que

vous faites ça merveilleusement

bien. Écoutez, j'aimerais

beaucoup jouer un tour à mon ami

Willy et je voudrais que vous

m'aidiez. Je vais le

chercher, attendez.


LE PHASME

Ha! Ha! Ha! D'accord.


Plus tard, WILLY vole dans la prairie. Il se pose sur une feuille.


WILLY

Il y a vraiment de quoi

désespérer avec Maya.

La voilà encore partie.


LE PAPILLON

Aïe, aïe,

ce que ça fait mal.


WILLY

Hein?

C'est drôle, j'ai l'impression

d'avoir entendu

quelqu'un parler.


LE PAPILLON

Oui, c'est moi. Descends,

tu es trop lourd. Je

peux pas te porter.


WILLY s'envole et regarde la feuille qui parle.


WILLY

Hein?

Ça, par exemple, c'est vraiment

trop fort. Je croyais avoir

atterri sur une feuille.


LE PAPILLON

Une feuille? Tu as déjà

entendu une feuille parler?

Regarde un peu si je

suis une feuille.


LE PAPILLON se relève. Elle a deux ailes identiques à des feuilles.


WILLY

Ah!

Il y a quelque chose qui...

qui va pas dans mes yeux.


LE PAPILLON

Tes yeux vont très bien, ne

t'inquiète pas. Je suis un

papillon qui, pour passer

inaperçu, peut prendre

les apparences d'une

feuille d'arbre.


WILLY

Oh! Si vous saviez ce que vous

avez pu me faire peur. Une

feuille qui parle, ça se

voit pas tous les jours.


LE PAPILLON

Hi! Le fait est qu'il n'y en a

pas beaucoup qui savent se

camoufler comme moi.


Ah, ça oui.

WILLY

Rendez-moi un service.


LE PAPILLON

Je veux bien, si je peux.


WILLY

J'ai une amie, une autre

abeille. Elle s'appelle Maya.

Elle me joue tout le temps des

tours et j'aimerais lui river

son clou en lui faisant peur,

comme vous m'avez fait peur, à

moi. Je voudrais voir la

tête qu'elle va faire.


LE PAPILLON

Quand il s'agit de faire une

blague, sois tranquille, on peut

compter sur moi. Les farces,

je suis toujours là.


WILLY

On va s'amuser.


Plus tard, WILLY et MAYA se rencontrent sur une branche.


[WILLY:] [S'adressant

au PAPILLON]

C'est elle, Maya. C'est

elle dont je vous ai parlé.


MAYA

J'ai fait la connaissance de

quelqu'un que j'aimerais

te présenter.


WILLY

C'est drôle, parce que moi

aussi, j'ai quelqu'un

à te présenter.


MAYA

Je sais pas de qui tu parles,

mais quand tu verras mon

nouveau camarade, t'en

resteras bouche bée.


WILLY

J'espère seulement que tu ne

t'évanouiras pas quand tu verras

ma nouvelle amie. Hi! Hi! Hi!


WILLY se retourne, mais LE PAPILLON a disparu.


WILLY

Tiens, où elle est passée?

Elle était là il y a

une minute, à peine.


MAYA

Ah, ça ne fait rien. En

attendant, je te présente

l'ami dont je t'ai parlé.


MAYA se retourne, mais LE PHASME a disparu.


MAYA

Ça alors, mais où

peut-il bien être?


WILLY et MAYA partent chacun de leur côté chercher leurs amis.


WILLY

Par exemple, vous m'aviez

promis, c'est pas gentil de

votre part de pas tenir parole.


MAYA

Je voulais vous présenter à un

ami. Je comprends pas où vous

êtes. Qu'est-ce qui vous arrive?

Oh, bien, c'est pas lui, ça.


WILLY

Enfin, dites quelque

chose. Où vous êtes? Ah.

C'est peut-être elle, ça.

Ou alors, ça. C'est pas bien, ce

que vous faites. Vous aviez

dit que ça vous amuserait.

Ça ne se fait pas

de disparaître comme ça.


MAYA arrive près de WILLY qui cherche toujours LE PAPILLON. Derrière lui, une mante religieuse s'était camouflée.


MAYA

Oh! Willy! Willy, derrière

toi, Willy! Regarde derrière

toi! Ah! Ah! Ah! Ah!


WILLY

Je vois rien.

Aaaah!

Ah! Ah!


La mante religieuse attrape WILLY dans ses pattes.


MAYA

Oh! Oh non! Non, Willy!


WILLY

Maya! Au secours! Maya,

Maya! Viens à mon secours!

Oh! Ah!


MAYA

Au secours, à l'aide! Ah!

Ah! Au secours, au

secours! Au secours!

Ah...

Au secours, vous m'entendez?


LE FAUX FRELON arrive.


MAYA

Ah! Au secours, un frelon!


WILLY

Il manquait que le frelon.


LE FAUX FRELON

C'est ça. Je suis le frelon

qui sème l'effroi,

écartez-vous tous de mon chemin.


WILLY

Ah! Je demande pas mieux, moi,

mais je suis pas tout seul.


LE FAUX FRELON

Tire-toi, et plus vite

que ça, tu entends?

Ma piqûre est mortelle, tu en as

peut-être entendu parler.


MANTE RELIGIEUSE

Mais, je... Tout de suite.

Je m'en vais, je

vous demande pardon.


La mante religieuse lâche WILLY qui tombe par terre. MAYA rejoint WILLY.


MAYA

Viens, allons-nous-en.

Oh.


WILLY

Maya, tu te souviens,

Mademoiselle Cassandre, à

l'école des abeilles, nous

apprenait qu'il existe des gros

frelons qui nous extermine

impitoyablement, nous,

les petites abeilles.


MAYA

Oui, oui. Ah!


WILLY

Pourquoi je t'ai écouté toi,

au lieu de Cassandre? Oh, quel

dommage de ne pas avoir mieux

retenu ce qu'elle nous a appris.

Désormais, la seule chose

que nous puissions espérer,

c'est que ça aille vite et

sans trop de souffrance,

comme notre fin est très proche.


MAYA

Mais comment as-tu la force

de p-parler?


WILLY

Quand je parle, je sais que je

suis encore vivant, hein. Sinon,

je crois que je suis

mort. C'est pour ça. Ah!


LE FAUX FRELON

Hé, vous deux, là. Je suppose

que vous connaissez

parfaitement cette région?


WILLY

Eh, b-b-b-b...


LE FAUX FRELON

Vous savez pas parler

plus clairement?


MAYA

Ah, na-n-n-n...


LE FAUX FRELON

Oh, regardez-les. Je vous

jure, ils vont mourir de peur.

Écoutez, je suis étranger à

la région et j'ai besoin d'un

guide, alors si vous tenez à

votre peau, arrêtez de trembler,

compris? Et conduisez-moi là

où j'ai besoin de me

rendre, c'est clair?


WILLY

Oui, monsieur le

chef. à vos ordres.


LE FAUX FRELON

Oh.

Répète ce que tu viens de dire.


WILLY

J-j'ai dit: "Chef,

à vos ordres."


LE FAUX FRELON

Oh!

Voilà qui est parfait, tu as

bien dit "chef". Je suis un chef

et j'exige que l'on

m'obéisse comme un chef.


WILLY

A-ya-o-o-o-o-oui, oui.


LE FAUX FRELON

Alors, écoutez attentivement.

Je dois aller faire une course,

mais je reviens. Vous,

vous m'attendez.


LE FAUX-FRELON s'éloigne de MAYA et WILLY. Il va se cacher derrière des brins d'herbe et enlève son masque de frelon. Il se met à rire.


[LE FAUX FRELON:] [Parlant

pour lui-même]

Ha, ha, ha, ha, ha!

Ha! Ha! Ha!

Ça marche comme sur des

roulettes. Ils me prennent

tous pour un frelon.

Ha! Ha! Ha! Ha!

Hi! Hi! Ils croient que je

suis réellement un frelon. Ils

tremblent comme des feuilles à

cette idée. Ha! Ha! Ha! J'ai

envie d'essayer si le coup

du frelon marche encore

avec d'autres. Hi! Hi! Rrr!


LE FAUX FRELON remet son masque et retourne près de MAYA et WILLY.


LE FAUX FRELON

Allez, il est temps. On s'en

va. Allez, allez, en avant.

Alors, ça vient, oui ou non?


MAYA et WILLY sont toujours assis par terre.


WILLY

C'est qu'on y arrive

pas. Nos jambes tremblent trop.

On n'arrive pas à se relever.


LE FAUX FRELON

Debout!


MAYA et WILLY se relèvent immédiatement.


MAYA

Ah! Oui, tout de suite.


LE FAUX FRELON

Vous avez vu comme vous vous

êtes vite remis debout, quand

vous le voulez. Alors, arrêtez

de jouer cette comédie,

sinon ça va être votre fête,

c'est compris?


MAYA ET WILLY

Ah! Oui, monsieur le chef.


LE FAUX FRELON

En avant!


Plus tard, MAYA, WILLY et le faux frelon marchent dans la prairie. Arrivés sur une branche, une chenille gêne leur passage.


LE FAUX FRELON

Tu vois pas que tu me gênes?


LA CHENILLE

Et alors?


LE FAUX FRELON

Quand on se croise sur une

route étroite, l'un des

deux doit céder le passage.


LA CHENILLE

Et pourquoi ça serait moi?

Tu n'as qu'à faire demi-tour.


LE FAUX FRELON

Hé, dis donc, la chenille. Tu

n'as pas l'air de savoir

à qui tu parles.


LA CHENILLE

Vous êtes euh...

Quelle horreur! Vous

êtes un frelon.


LE FAUX FRELON

Je suis Monsieur le Frelon.

Alors tu vas me faire le plaisir

de dégager le passage en

vitesse sans quoi...


LA CHENILLE

Oui, oui, oui, Monsieur le

Frelon. Bien sûr, bien sûr.


LE FAUX FRELON

Suffit. Allez, ouste!


LA CHENILLE

Oui, Monsieur le

Frelon. Je m'en vais.


LE FAUX FRELON

Et que ça rampe, hein.


LA CHENILLE

Oh, avec plaisir.


LA CHENILLE s'en va. Plus tard, MAYA et WILLY guident LE FAUX FRELON dans la prairie et ôtent les obstacles du chemin du FAUX FRELON.


LE FAUX FRELON

Et alors?


MAYA

Voilà, voilà, je vous en prie.


MAYA et WILLY écartent des feuilles qui bloquent le passage du FAUX FRELON.


LE FAUX FRELON

C'est très bien, allez.

J'ai une faim terrible. Il

faut que je mange tout de suite.


LE FAUX FRELON s'arrête.


MAYA

Oh non! Vous

voulez nous manger?


LE FAUX FRELON

Hein? Vous manger?


WILLY

Les frelons mangent

bien les abeilles?


LE FAUX FRELON

Hein! Bien oui, bien entendu,

nous autres, frelons, nous les

mangeons, mais en ce qui

vous concerne, je ferai

une exception, d'abord par

sympathie. Et ensuite, parce que

j'ai besoin de vous comme guide.


MAYA

Oh, comme je suis contente.


LE FAUX FRELON

Mais ne vous y fiez pas trop.

Si vous me désobéissez ou

m'ennuyez, tant pis pour

vous. C'est bien clair?


MAYA ET WILLY

C'est vraiment

clair, monsieur le chef.


LE FAUX FRELON va sur des feuilles où des chenilles mangent.


LE FAUX FRELON

Fichez le camp d'ici.


LES CHENILLES

Oh! Un frelon.


Les chenilles s'en vont.


LE FAUX FRELON

Vous faites rudement bien

de disparaître. Alors, qu'est-ce

que vous attendez. Venez ici.


LE FAUX FRELON commence à manger les feuilles. MAYA et WILLY le regardent.


LE FAUX FRELON

Miam!

Miam!

Miam! Qu'est-ce que vous faites?

Approchez. Vous ne voulez

pas manger avec moi?


MAYA

Nous autres, abeilles, nous ne

mangeons ni verdure. Nous nous

nourrissons de pollen,

monsieur le chef.


LE FAUX FRELON

Ah.


MAYA

Monsieur le chef, est-ce que

vous permettez que je vous pose

une petite question? D'après ce

que je sais, les frelons non

plus ne mangent pas de verdure.


LE FAUX FRELON

Généralement pas, c'est

vrai. Mais j'ai l'estomac un peu

dérangé, alors je mange de la

verdure. Ha! Ha! Ha! Je n'ai

plus besoin de vous,

vous pouvez filer.


LE FAUX FRELON s'en va.


MAYA

Tu sais, Willy, il est

vraiment très bizarre, ce

frelon. C'est inouï,

il a même pas d'ailes.


WILLY

Oui, drôle de frelon.


Plus tard, LE FAUX FRELON continue de marcher dans la prairie. Il s'arrête et se retourne. MAYA et WILLY se cachent.


WILLY

On sait jamais, ses ailes sont

peut-être cassées et qu'il les a

données à recoller chez le

réparateur d'ailes.


MAYA

Chut!


LE FAUX FRELON continue sa route.


LE FAUX FRELON

Rrr!

Voilà que ça se complique.

Ils viennent par ici.


LE FAUX FRELON se met à courir.


MAYA

On dirait bien

qu'il nous fuit.


LE FAUX FRELON

Qu'est-ce que vous

faites encore là?


WILLY

Rien de particulier, si ce

n'est que Maya aimerait vous

poser une question, monsieur

le chef. On dirait

que vous transpirez.

Vous voulez que je

vous évente la peau?


LE FAUX FRELON

Ça va bien, qu'est-ce

que vous voulez?


MAYA

Nous avons appris à l'école

que les frelons, comme nous les

abeilles, doivent avoir des

ailes, parce que ce sont

de grandes guêpes.


LE FAUX FRELON

Très simples. Pour des raisons

personnelles, je les

ai laissées à la maison.


WILLY

Vous voulez nous faire croire

que les frelons peuvent

retirer leurs ailes?


LE FAUX FRELON

Bien sûr.


WILLY

Ça correspond pas à ce qu'on

nous a appris à l'école des

abeilles sur les insectes.


LE FAUX FRELON

Tais-toi, insolent. Sinon tu

vas mourir parce que

je vais te piquer.


WILLY

Ne vous fâchez pas, surtout.

Mais à propos de piquer, votre

dard, vous avez dû également

le laisser chez vous.


LE FAUX FRELON

Petits voyous! Ah!

Allez-vous-en tout de suite.


WILLY

Mais monsieur le chef.


LE FAUX FRELON

Je vous ai dit de partir.

Qu'est-ce que vous attendez.

Que je me mette en colère?

Et arrêtez de me suivre, sinon

il vous arrivera des bricoles.


LE FAUX FRELON s'en va.


[LE FAUX FRELON:] [Parlant

pour lui-même]

Ça m'apprendra à me faire passer

pour ce que je ne suis pas et me

faire appeler

"monsieur le chef".


LE FAUX FRELON aperçoit un vrai frelon qui vole au-dessus d'eux. LE FAUX FRELON court retrouver MAYA et WILLY.


LE FAUX FRELON

Oh!

Oh!

Les frelons arrivent!


WILLY

Nous voulions pas vous vexer,

monsieur le chef. C'est vrai.


MAYA

C'était pas nécessaire

d'appeler du renfort.


LE FAUX FRELON

Dépêchez-vous. Ne

restez pas là. Oh!


LE FAUX FRELON va se cacher sous une feuille.


MAYA

T'y comprends

quelque chose, toi?

Moi, rien du tout, hein.


WILLY

Où êtes-vous,

monsieur le chef?


LE FAUX FRELON

Oh!

Venez, venez. Je suis là. Je me

suis caché sous une feuille.

Vous devriez bien en faire

autant, croyez-moi, parce que si

jamais ils vous trouvent...

Ceux-là, faites-moi confiance,

ils ne plaisantent pas.


MAYA ET WILLY

Nous arrivons.


MAYA et WILLY vont se cacher avec LE FAUX FRELON.


WILLY

Je suppose que c'est

quelqu'un de votre famille,

avec qui vous êtes fâché?


Le frelon s'en va. MAYA, WILLY et LE FAUX FRELON sortent de leur cachette.


LE FAUX FRELON

Je crois qu'il s'en va.

Un vrai frelon, c'est

impressionnant.


MAYA ET WILLY

Comment?


LE FAUX FRELON

Rien.

Rrr. C'était ma tante Émilienne,

avec qui je ne m'entends pas.

Elle devait aller à la ville,

comme tous les mercredis. Oui.


LE BOSTRYCHE, LA COCCINELLE et LA CIGALE arrivent.


BOSTRYCHE

Bonjour. C'est vous le

terrifiant frelon qui fait

peur à tout le monde, là?


LE FAUX FRELON

Oui, c'est moi. Terrifiant,

célèbre et surtout, surtout très

dangereux quand je

me mets en colère.


BOSTRYCHE

Hé bien, s'il te plaît, arrête

de faire le maître à bord, parce

qu'à la lisière de cette forêt,

il n'y a qu'un

chef et c'est moi.


LE FAUX FRELON

Alors, si tu commences à la

ramener, à jouer les petites

terreurs et autres plaisanteries

du même genre, ça sera pas long,

tu iras ailleurs

voir si j'y suis.


LA CIGALE

Bien! Bien, rive-lui son clou!


LE FAUX FRELON

Je suis très surpris de

m'entendre parler sur ce ton. Ne

sais-tu pas qu'une seule de

mes piqûres suffirait à te tuer?


BOSTRYCHE

Oh, puisque tu t'imagines que

j'ai peur de toi, je te propose

de nous battre, et le

vainqueur commandera ici.


FLIP arrive.


FLIP

Yop! Oh! Me voilà! Yop!

Alors, à quoi est-ce

qu'on joue, ici?


WILLY

Hé bien, Monsieur Bostryche

propose à Monsieur Frelon de se

battre et le vainqueur de

la rencontre sera le chef.


FLIP

Oh, ça alors.

Bostryche contre Frelon?


BOSTRYCHE

Écoute, je ne tiens pas à me

battre et nous pouvons très bien

nous en passer, à condition que

tu reconnaisses mon autorité

et que tu décampes.


LE FAUX FRELON

Tu dois avoir des envies de

suicide, mon pauvre Bostryche.

Connais-tu seulement la

puissance du dard des frelons?


FLIP

Ha! Ha! Ha! Oh, pas à moi,

pauvre type. Je ne suis pas né

d'hier. Tu es aussi frelon

que je suis lézard.

Tu t'es dit: "Tout le monde

dans la forêt craint les

frelons, alors je vais me faire

passer pour l'un deux." Mais tu

as beau te contorsionner,

il ne sortira pas de dard.


LE FAUX FRELON

Oh quel malheur. Vous vous

en êtes aperçu, alors autant

l'avouer. Je ne suis pas un

frelon, je n'ai pas de dard

puissant, mieux que ça, je

n'ai même pas une paire d'ailes.


BOSTRYCHE

Ah bon? Oh, bien,

vous m'en direz tant.


LE FAUX FRELON

C'est dommage que vous ayez

découvert mon astuce. Au début,

ça avait très bien marché.


FLIP

Oh, faut se lever de bonne

heure, mon petit gars, pour

avoir un malin comme Flip. Il

ressemble effectivement à un

frelon et c'est un don de

la nature qui lui permet

de profiter de la crainte

qu'inspirent les frelons.

C'est même sa seule protection,

car en réalité, c'est un

pauvre insecte complètement sans

défense et qui ne survit que

grâce à cette ressemblance.


MAYA

C'est pas très gentil de nous

avoir trompés de cette façon.


WILLY

Il nous a fait le coup de

"monsieur chef" et moi, j'ai

pas marché, j'ai couru.


LE FAUX FRELON

Vous êtes tombé dans le

panneau et je ne suis pas

mécontent de mon

numéro. Hi! Hi! Hi!

Sans cette sauterelle de

malheur, j'aurais pu continuer.

Croc!

Mais ne vous en faites pas. Je

trouverai autre chose!

Ha! Ha! Ha! Ha!


MAYA

Dites, vous ne vous imaginez

tout de même pas qu'on va

marcher une deuxième fois, non?


WILLY

Au lieu d'avoir honte de

sa conduite, celui-là, il

en est plutôt fier.


Un oiseau arrive. Tout le monde court pour éviter le bec de l'oiseau.


LA COCCINELLE

Un oiseau, un oiseau!


FLIP

Sauve qui peut!


L'oiseau court après la COCCINELLE qui va se cacher dans le trou d'un arbre. L'oiseau essaie d'entrer sa tête dans le trou pour la manger.


LA COCCINELLE

Ah! Malheur sur nous! Ah! Ah!

Au secours! Au secours! Ah! Ah!

Ah! Ah! Ah! Ah! Ah! Au secours!

Ah! Aidez-moi. Vous allez pas

m'abandonner toute seule

face à ce monstre.


FLIP

Vous savez, j'ai bien

peur que l'oiseau la happe.


MAYA

Oh! Il faut qu'on la sauve. On

peut pas la laisser là et la

regarder se faire

manger par un oiseau.


FLIP

Qu'est-ce que tu veux que des

insectes sans défense

fassent contre un oiseau?

Reste ici, Maya.

Viens voir, le fanfaron.

Viens un peu par ici, toi.


LE FAUX FRELON

Qui, moi?


FLIP

On va te donner une très bonne

occasion de prouver ton courage.

Va sauver notre amie la

coccinelle. Nous, nous ne

pouvons rien entreprendre. Les

oiseaux n'ont pas peur des

sauterelles ni des autres

insectes. Par contre, comme tout

le monde, ils craignent

les frelons.


MAYA

Je vous en supplie, Monsieur

le Faux Frelon. Allez

chasser l'oiseau.


LE FAUX FRELON

Je veux bien, mais comment?


MAYA

C'est très simple, vous vous

approchez près de l'oiseau et

vous prenez l'air terrible,

comme tout à l'heure.


LE FAUX FRELON

C'est plus facile à dire qu'à

faire, et cette fois, je risque

ma vie. Je n'en ai qu'une seule.


MAYA

Ça marchera très bien.

Rappelez-vous comme nous avons

eu peur de vous. Et les autres,

ça a été la même chose.


FLIP

Dis-toi que si tu réussis à

faire croire à un oiseau que

tu es un frelon, ce sera la

meilleure des preuves. Tu

seras un frelon pour tous.


LE FAUX FRELON

Oui, oui, euh...


MAYA

Ne perdez pas trop de temps à

réfléchir, sinon, quand vous

serez décidé, il sera trop tard

pour la coccinelle. Faire peur à

des abeilles sans expérience,

ç ne prouve rien du tout. Tandis

qu'avec un oiseau, là,

il faut du courage.


LE FAUX FRELON

Euh, je...

D'accord, j'essaierai.

Mais avant, il faut que

vous promettiez de me

rendre un service.


WILLY

C'est promis, juré,

mais dépêchez-vous.


LE FAUX FRELON

Voilà, si l'oiseau me mange,

il faudra dire à tout le monde

combien j'ai été courageux. Je

n'ai fait tout ça qu'à cause de

ma famille. Ils ont toujours

prétendu que je

n'étais qu'un lâche.


MAYA

Allez, en avant.


LE FAUX FRELON

Oui.


FLIP

Tu as notre parole. Allez,

vas-y, bon sang de bon sang.


LA COCCINELLE

à moi! Mes bons amis, venez à

mon secours, je vous en supplie.

Cet oiseau va me croquer. Faites

quelque chose, pour l'amour

du ciel, au secours!


LE FAUX FRELON s'approche de l'oiseau.


LE FAUX FRELON

Hé, l'oiseau, regarde-moi.

Je vais te piquer

avec mon dard. Rrr!


LA COCCINELLE

Oui, c'est

ça, piquez-le, piquez-le!


FLIP

Tu es trop loin,

frelon. Approche-toi.


LE FAUX FRELON s'approche encore plus.


LE FAUX FRELON

Espèce de sale oiseau,

retourne-toi et regarde.

Tu ne sais donc pas qui je suis?


LA COCCINELLE

Il ne le sait

pas, cet ignorant.

C'est un frelon!


L'oiseau se retourne.


LE FAUX FRELON

Oui, regarde-moi. Regarde-moi

bien. Je suis le terrible

frelon, terreur des forêts et

des prés. J'ai un dard qui tue.


LA COCCINELLE

Oh oui, c'est ça.

Tuez-le, tuez-le.


LE FAUX FRELON

Tu fais semblant de ne pas

avoir peur, mais tu trembles.

Tu trembles comme une feuille

secouée par le vent. Tu es comme

tout le monde, l'oiseau.

Tu as peur des frelons.

Les hommes eux-mêmes ont peur

des frelons, alors un pauvre

oiseau de rien du tout...


L'oiseau s'éloigne un peu mais reste tout de même près.


LE FAUX FRELON

Tu as beau être courageux, tu

as tort de le prendre comme ça.

à ta place, je m'en irais à

tire-d'aile. Tu oublies ma

série d'armes. Tu veux faire

connaissance avec mon dard,

hein, inconscient, oiseau

stupide. N'abuse

pas de ma patience!


L'oiseau reste.


FLIP

C'est incroyable! Cet oiseau a

l'air d'ignorer ce que

c'est qu'un frelon.


LE FAUX FRELON

Va-t'en immédiatement d'ici,

sinon ça va être ta fin!

Tant pis pour toi. Rrr! Je

t'aurai prévenu. Tu es

entêté et stupide. Rrr!

Cette fois je te pique!


LE FAUX FRELON s'approche de l'oiseau qui s'envole.


LE FAUX FRELON

Oh, ça alors! Il

s'envole vraiment.


Tous les insectes vont voir LE FAUX FRELON qui s'évanouit.


MAYA

Mais pourquoi il s'évanouit

après avoir réussi un

exploit sans précédent?


FLIP

Quand on a fait preuve d'un

pareil courage, on est un héros.


LE FAUX FRELON

J'arrive pas à y croire

moi-même. J'ai pas

eu peur du tout.


FLIP

Oh, tu es un drôle de héros.



Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Age

Résultats filtrés par

Coloring

6 images