Universe image Maya The Bee Universe image Maya The Bee

Maya The Bee

Maya is an inquisitive, adventurous and somewhat flighty young honeybee. She wants to explore the wide world and commits the unforgivable crime of leaving the hive. During her adventures, Maya, now in exile, befriends other insects and braves dangers with them.

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

What kind of house

Maja and Willie have discovered a new friend: a small caterpillar who has forgotten what its cocoon looks like in which it should soon pupate. The little caterpillar is getting very desperate. But this is the very problem for Maja to handle. She thinks of numerous possibilities for a “house” for a caterpillar, but none of these is suitable for our caterpillar. Finally, chance supplies the three with the answer.



Production year: 1975

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Début chanson thème


VOIX DE FEMME

♪ Dans un pays de tous les temps

Vit la plus belle des abeilles

Que l'on ait vue

depuis longtemps

S'envoler à travers le ciel ♪

♪ Cette petite abeille

porte le nom de Maya

Petite oui mais espiègle Maya

Qui n'a vraiment peur de rien ♪

♪ Qui suit toujours son chemin

Venez donc découvrir

la malicieuse Maya

Petite oui mais espiègle Maya ♪

♪ Tout le monde aimera Maya

Maya Maya

Maya Maya

Maya raconte-nous

ta vie ♪♪


Fin chanson thème


[Début information à l'écran]

La chenille sans famille

[Fin information à l'écran]


MAYA et WILLY jouent dans les gouttes de rosée. MAYA fait tomber une goutte de rosée sur WILLY qui glisse jusqu'à ESCARGOT.


ESCARGOT

Qu'est-ce que c'est?


MAYA

Ah, bonjour Monsieur

l'Escargot. Toutes mes excuses.


ESCARGOT

Aucune importance. Bonjour,

ma petite demoiselle.


WILLY

Vous pourriez me dire

bonjour. J'existe aussi, moi.


ESCARGOT

Effectivement, il est

difficile de ne pas

vous remarquer, jeune homme.

Délicieuse, cette rosée

du matin.


MAYA

Dites-moi, Monsieur

l'Escargot, ça doit pas être

tellement drôle de toujours

transporter sa maison avec

soi comme vous êtes obligé

de le faire.


ESCARGOT

J'en ai tellement l'habitude.

Je le fais depuis que je suis né

et ce n'est pas tellement lourd.

Si vous saviez comme c'est

pratique. Où que je me trouve, à

tout moment, si j'en ai envie,

je m'enferme. Par exemple, quand

un oiseau fonce sur moi,

ou que je veux faire

un petit somme.


MAYA

Évidemment, moi, si je devais

toujours porter ma maison...


ESCARGOT

Ha! Ha! Si ma maison parait si

lourde, c'est parce que je

marche lentement. Mais en

réalité, elle est très légère.

C'est un grand avantage, l'été,

quand il fait chaud, de pouvoir

se mettre à l'ombre, chez soi et

l'hiver, dès qu'il commence à

faire froid, j'obture l'entrée

avec un couvercle

que je me fabrique.


MAYA

Vous allez pas me dire que

vous y restez tout l'hiver

exposé aux intempéries?


ESCARGOT

Mais si. Je suppose que tu es

encore trop jeune pour

connaître l'hiver.


MAYA

Ça, oui, je suis

encore trop jeune.


ESCARGOT

Eh bien, vois-tu, sans ma

coquille, je ne pourrais

jamais survivre dans

la mauvaise saison.


MAYA

Ah bien, ça, par exemple! Ah,

je croyais que c'était

plutôt embarrassant, moi.


ESCARGOT

Du tout. La nature a tout

prévu et tout organisé, au cas

où tu ne le saurais pas

encore, jeune abeille.


Plus haut, une araignée fait tomber les gouttes de rosée de sa toile. MAYA et WILLY s'éloignent.


ESCARGOT

Ha! Ha!

Eh bien, bonne chance

à tous deux et au revoir.


MAYA

Au revoir,

Monsieur l'Escargot.


Plus loin, une chenille essaie de fermer une feuille autour d'elle.


LA CHENILLE

Oh hisse. Oh hisse

que c'est lourd.

Ce travail est éreintant.


WILLY

Vous construisez votre maison?


LA CHENILLE

Tu le vois bien.


WILLY

À votre place, j'achète

d'occasion une vieille maison

à un escargot. Ça se trouve.


LA CHENILLE

Il faut en avoir les moyens.

Nous autres, nous ne méritons

pas de maison. On doit s'en

construire une. C'est la

première fois que je le fais.

Je ne l'ai jamais appris.

Alors, je me suis dit:

Allons-y gaiement et je me suis

mise au travail. D'une façon ou

d'une autre, faudra bien que ça

marche.


LA CHENILLE referme la feuille autour d'elle et la tient fermée.


LA CHENILLE

Comment ça se

présente de l'extérieur?


WILLY

Euh... Non, je vois rien qui

cloche. Ça parait bien étanche.

Oui.


LA CHENILLE lâche la feuille qui s'ouvre.


LA CHENILLE

Oh... Ah! Ah! C'est

encore tout défait...


WILLY

Sans être une chenille, moi,

je sais pourquoi ça arrive. Si

tu la tiens fermée avec tes

mains et que tu la lâches

ensuite, c'est certain que ça se

défasse. Comment veux-tu

que ça se passe autrement?


MAYA

Je suppose que chaque espèce

de chenille a son procédé de

fabrication. À quelle espèce

de chenille appartenez-vous?


LA CHENILLE

Si je pouvais le savoir...


MAYA

Comment? Vous le ne savez pas

à quelle espèce vous appartenez?


LA CHENILLE

Hélas, je l'ignore.


MAYA

Enfin, vous devez quand

même bien savoir qui sont vos

parents. Je ne sais pas, moi.

Vos frères et vos soeurs.


LA CHENILLE

Je n'en ai pas la moindre

idée. Je sais seulement que

j'avais de très nombreux frères

et soeurs quand je suis venu au

monde et ce matin, quand je me

suis réveillé, j'étais par

terre et je mourrais de froid.

Je suis probablement tombé dans

mon sommeil du gite de mes

parents. Je ne sais plus du tout

qui je suis ni d'où je viens.

Tout ce que je sais, c'est

que je dois me bâtir une maison,

mais je ne sais pas comment m'y

prendre. Je suis bien

embêté, croyez-moi.


LA CHENILLE s'en va MAYA et WILLY la suivent.


WILLY

Laissons-la. à un moment

ou à un autre, elle finira

par se souvenir de ce

qu'elle doit faire.


MAYA

Je te vois venir. Tu veux t'en

aller parce que tu as peur

qu'elle te demande un coup de

main pour bâtir sa maison

et comme tu es le

roi de la feuille--


WILLY

Je suis une abeille, moi, pas

un architecte constructeur!

Oh, attends, Maya! Où tu vas?

Nous allons pas prendre notre

petit-déjeuner, ce matin?


MAYA

Pour le moment, ce

n'est pas le plus urgent.


WILLY (Parlant pour lui-même)

Grrr!

Je ne trouve sur le moment aucun

vieux proverbe d'abeille

approprié à cette circonstance.

Toujours est-il que Maya, avec

sa manie de se mêler de tout, va

encore nous attirer des ennuis.


Plus tard, MAYA, WILLY et LA CHENILLE regardent L'AUTRE CHENILLE construire son cocon en attachant une feuille autour d'elle-même avec son fil.


LA CHENILLE

Je vous prie de m'excuser.

à quelle famille de chenille

est-ce que vous appartenez?


AUTRE CHENILLE

En tout cas, pas à la même

que vous, comme vous pouvez

le constater.


LA CHENILLE

Pas très aimable, la dame.

Mais le pavillon qu'elle est en

train de construire

est bien joli.


MAYA

J'ai pas l'impression

que cette personne soit

particulièrement douée. Alors,

si elle peut réussir,

vous le pouvez sûrement.


LA CHENILLE

Je ne demande pas mieux

d'essayer, vous savez. Et si

vous aviez la bonté de

m'aider de vos conseils...


WILLY

Et c'est parti...


LA CHENILLE

Du fil comme celui

qu'elle a pour réunir les deux

côtés de la feuille, je sais

le fabriquer, moi aussi.


Plus tard, LA CHENILLE est sur une feuille que WILLY et MAYA replient sur elle pendant qu'elle coud les bords avec son fil.


LA CHENILLE

Ce qu'il faut, c'est que vous

me donniez les deux

bords. Allons-y.

Oh...

Voilà, ça y est presque.


LA CHENILLE referme la feuille, mais elle est mal cousue.


MAYA

Ça y est, c'est fini! Oh!

Ah, c'est joli! C'est

très joli, même.


LA CHENILLE

Au fond, ce n'est

pas si difficile que ça.


WILLY

Désolé, je ne veux pas jouer

les inspecteurs des travaux

finis, mais vous laissez pas mal

de trous où l'air peut passer.


MAYA

Que veux-tu? La maison est

un peu bâclée. à votre place,

j'aurais pris le temps. Comme

dirait Willy: "Vite et

bien ne sont pas copains".


LA CHENILLE

Ça, c'est du culot. Vous

prétendez qu'elle était bâclée.

Ce n'est pas vrai et je vous

défends de dénigrer ma maison

sous prétexte que vous m'avez

donné un petit coup de main pour

la bâtir. Oh... Oh mon Dieu,

je crois qu'elle s'effondre!

Oh! Oh! Oh!

Aaah!


La feuille s'ouvre et LA CHENILLE est propulsée plus loin. L'AUTRE CHENILLE rigole.


AUTRE CHENILLE

Ha! Ha! Ha! Ce n'est pas aussi

facile que cela en a l'air. Une

maison comme la mienne, tout le

monde n'est pas capable d'en

faire une. Et quand je dis "tout

le monde", je me comprends.


MAYA

Elle a raison, d'une certaine

manière. Je sais, moi, ce que

je ferais à la place

de la chenille.


WILLY

Ah oui? Alors, qu'est-ce

que tu ferais à sa place?


MAYA

La chenille ne sait pas

construire une maison et nous,

pas davantage. Il faut donc

trouver quelqu'un qui s'y

connait. Ce qui pourra nous

expliquer comment s'y prendre.


WILLY

Toi, quand tu as quelque chose

dans la tête, c'est même pas

la peine d'essayer de t'en

faire démordre, c'est perdre

inutilement son temps.


MAYA

Écoutez, j'ai un bon copain

qui s'est installé une

jolie maison dans une rose.


LA CHENILLE

Ça, ça me plairait bien.


MAYA

Est-ce qu'il y habite encore?

Et où est-ce? Je crois que c'est

dans un jardin chez les hommes.

Il y a là-bas quantité

de roses de toutes sortes.


WILLY

Ha! Ha! Très bien, moi, j'aime

beaucoup le pollen des roses!


Plus tard, MAYA, WILLY et LA CHENILLE parlent à LA GUÊPE.


ABEILLE

Ah non, Bobby n'est pas là.

Il y a déjà plusieurs semaines

qu'il est parti en vacances.


MAYA

Est-ce que vous ne pourriez

pas nous dire comment vous

faites votre maison? Vous devez

avoir une grande expérience.


WILLY

Expliquez-lui bien, hein.

Avec le maximum de détails.

Pendant ce temps-là,

moi, je vais manger.


LA GUÊPE

C'est tout ce qu'il y a de

plus simple. Il n'y a pas

grand-chose à expliquer. Quand

je fais une maison pour mes

enfants, je commence par

découper un ovale dans

une feuille d'arbre.


LA CHENILLE

Ça, je sais le faire. C'est

sûrement une excellente méthode.


LA GUÊPE construit le nid de ses oeufs en même temps qu'elle explique la méthode.


LA GUÊPE

Ensuite, je roule le morceau

de feuille découpée et je

l'introduis dans un boyau

creusé dans la terre.

J'y mets du miel et du pollen

pour l'enfant. Et puis, le plus

important, je ponds mon oeuf.

Ah! Ah...

Le tout doit être bien fermé. À

cet effet, je découpe un morceau

rond dans une feuille, comme ça.

Ça sert de couvercle.

Il faut surtout qu'il soit de la

bonne taille. Je recommence

cette opération pour chaque oeuf

que je ponds. Chaque

oeuf a sa petite maison.

Encore une maison,

un autre oeuf.

Et ainsi de suite.

Vous voyez tous ces trous dans

les fleurs de rosier? Ça vous

donne une idée de mon travail et

du nombre de petites maisons que

j'ai construites cette année.

Et vous pouvez me croire,

ça se fait pas tout seul.

Et pour finir, on l'obture avec

des feuilles et

de la boue sèche.

Ça maintient une bonne chaleur à

l'intérieur pendant l'hiver

jusqu'à l'éclosion au printemps.


MAYA

Oh, compliment! Vous faites

un travail tout à fait

extraordinaire.


MAYA se retourne, mais la guêpe est partie.


MAYA

Mais elle est partie?

Hé oh!

Ah! Tiens, vous vous êtes

déjà mise au travail.

Il faut reconnaître que

vous avez beaucoup de courage.

Je vous admire.


LA CHENILLE essaie de couper un ovale dans une feuille, mais le morceau qu'elle coupe est sans forme.


LA CHENILLE

Je la découpe, mais

est-ce que ça va aller?


MAYA

Oh...

Attendez, je vais regarder ça.

Ça n'a pas de forme.


LA CHENILLE

J'ai fait de mon mieux.


MAYA

Curieux...


LA CHENILLE

C'est un peu de travers, je le

reconnais, mais que voulez-vous?

La première fois, ça

ne peut pas être parfait.

Si seulement je savais qui je

suis, je saurais

comment m'y prendre.


Plus tard, FLIP trouve un bébé criquet.


BÉBÉ CRIQUET

Papa! Papa.


FLIP

Pourquoi est-ce que tu cries?

Je sais bien que je suis une

sauterelle, mais ce n'est pas

une raison pour que

je sois ton père.


BÉBÉ CRIQUET

Papa! Papa!


FLIP

Tu es très mignon.

Quel adorable petit bonhomme.

Je devais être

sûrement comme toi.


Une dizaine de bébés criquets arrivent et montent sur FLIP.


BÉBÉS CRIQUETS

Papa! Papa!


FLIP

C'est une véritable invasion

d'enfants. Il y a pas à dire, à

cet âge, les petits criquets

sauterelles se ressemblent

assez. Elle manque un peu

d'imagination, la mère.

Vous n'êtes pas de mon avis?

Mais il y a certainement une

raison, car la nature ne

fait rien qui n'ait pas un sens.


Les bébés criquets s'enfuient. Au-dessus de FLIP, un éphémère vole.


FLIP

Partis? À voir voleter cette

bête, là-haut, on la prendra

bien pour une libellule.

Quand on y regarde de près,

ce n'est plus pareil.

Hé! Monsieur Zouzou taon!

Il n'entend pas, mais une

chose est sûre: ce n'est pas une

libellule, mais un éphémère. On

s'étonne de la ressemblance

entre les insectes qui ne sont

même pas de la même famille.


Plus loin, une branche est couverte d'oeufs de coléoptères.


FLIP

Ce qui est collé, là, à la

branche desséchée, ce sont des

oeufs. Des petits coléoptères ne

tarderont pas à en sortir.


Les bébés coléoptères sortent de leurs oeufs et escaladent la branche.


BÉBÉ COLÉOPTÈRE 1

Je suis le premier!


BÉBÉ COLÉOPTÈRE 2

Pas du tout, c'est moi!


BÉBÉ COLÉOPTÈRE 3

Non, c'est moi.


BÉBÉ COLÉOPTÈRE 4

C'est moi!


BÉBÉ COLÉOPTÈRE 5

C'est moi!


BÉBÉ COLÉOPTÈRE 6

Mais non!


BÉBÉ COLÉOPTÈRE 7

Ne me pousse pas.


FLIP

On a du mal à s'imaginer que

ces joyeux bambins vont voler de

leurs propres ailes une fois

devenues adultes, comme

toutes les libellules.


LA CHENILLE arrive et essaie d'entrer dans un des oeufs vides.


LA CHENILLE

Oh, des maisons vides.


FLIP

Ça alors! Celui-là, à quoi

va-t-il ressembler plus tard? On

se le demande. Il y a comme

qui dirait un problème. Une fois

adulte, de quoi peut-il avoir

l'air? Excuse-moi de te

déranger. Est-ce que tu peux me

dire ce que tu seras plus tard?


LA CHENILLE

C'est à moi que vous parlez?

Eh bien, imaginez-vous que

justement, je ne le sais pas.


FLIP

Comment ça, tu ne le sais pas?


LA CHENILLE

Ce que je sais...

C'est que c'est très étroit.


FLIP

Mais pourquoi tiens-tu

tellement à entrer dedans?


LA CHENILLE

Parce que je veux

avoir une maison!


MAYA et WILLY arrivent.


MAYA

Vous ne voyez pas que

c'est trop petit pour vous?


FLIP

Oh, Willy et Maya.


MAYA

Tu devrais bien lui expliquer,

toi, que pour elle,

c'est bien trop petit.


LA CHENILLE

Je ne sais pas si c'est une

question de méthode. Vous savez,

une chenille, ça s'adapte

à tout. C'est pour ça.

Malheureusement, j'ai bien

l'impression que je n'y

tiendra jamais. Oh... Oh!


LA CHENILLE tombe de l'oeuf.


LA CHENILLE

Je commence à en avoir assez.

Il y a de quoi désespérer.


MAYA

Nous trouverons bien quelqu'un

qui nous indiquera

comment faire.


LA CHENILLE

Le tout est de savoir quand.

Une chose est sûre, si je n'ai

pas d'abri, jamais je ne pourrai

passer la mauvaise saison.


LA CHENILLE s'en va.


FLIP

Quelqu'un peut-il me dire à

quoi vous jouer, les enfants?


MAYA

La petite chenille a besoin

d'une maison et elle ne sait pas

comment s'en construire

une, tu comprends.


FLIP

Oh! Voilà un problème qui

mérite une réflexion attentive.

Normalement, tout animal

ou insecte sait se fabriquer une

maison. Il le sait en naissant

sans qu'on le lui apprenne.

Savez-vous comment s'appelle

ce drôle de petit bonhomme?


MAYA

Le plus embêtant, c'est qu'il

ne le sait pas lui-même. Il est

très inquiet et il dit qu'il ne

peut rien avaler tant qu'il ne

s'est pas construit

une maison pour l'hiver.


FLIP

Oui, je vois. Tu es

encore dans de beaux draps.


WILLY

Comme dit ce très vieux

et très sage proverbe d'abeille:

Quand on a pas de souci,

on peut toujours en trouver.


FLIP

Quel genre d'insecte ça

peut être celui qui n'accepte de

manger que lorsqu'il

a terminé sa maison?


Plus tard, LA CHENILLE pleure. Elle trouve un nid et y entre.


LA CHENILLE

Snif!

Snif!

Et ça, qu'est-ce que c'est?

Je vais voir.

Voilà une belle maison.

Il y a quelqu'un?

Il y a personne;

je m'y installe.


WILLY arrive.


WILLY

Hé, Chenille! Où est-ce que

tu es passé? Hé, Chenille!

Où tu es? Réponds-moi! Hé

oh! Chenille, où tu es?


LA CHENILLE

Je suis là-dedans.

J'ai enfin trouvé une maison.


WILLY

Chouette, ta nouvelle maison.

Tu as trouvé une

vieille boule de terre.


LA CHENILLE

Moi, ça me suffit.

Je ne suis pas une snob.


WILLY

Dis-moi, ça appartient

sûrement à quelqu'un, ton truc.


LA CHENILLE

Non, non. Il est tout ce qu'il

y a de vide. Il y a seulement

une espèce de poire qui est

suspendue, mais ça

ne me dérange pas.


Un cocon est suspendu dans le nid.


LA CHENILLE

C'est très calme. Il y fait

chaud et surtout, il fait très

sombre. Tout ce qu'il me faut

pour passer l'hiver. C'est très

gentil à vous de m'avoir

aidé à chercher.


WILLY

Hum... C'est curieux, je sais

pas pourquoi, j'ai l'impression

de connaître cette maison.


MAYA arrive.


MAYA

Willy!


WILLY

Oh, c'est Maya.


MAYA

À voir ta tête, on

croirait que tu réfléchis.


WILLY

Pour une fois, tu peux

te fier aux apparences.


MAYA

Descends de là, Willy. Tu

es carrément installé sur

le nid d'un asile.


WILLY

Hein? Qu'est-ce que

tu dis? Un asile?


LA CHENILLE

Un asile?

À moi, ça ne dit rien du tout.


MAYA

C'est très méchant.


WILLY

Aaah! Sors tout de suite de

là, ma pauvre petite chenille!

C'est très dangereux et ce

que tu appelles une poire, c'est

l'oeuf de cet insecte féroce!


MAYA

Willy a raison. Si jamais

l'asile te trouve dans son nid,

eh bien, il ne fera

qu'une bouchée de toi.


LA CHENILLE

Dans ce cas, j'aime

encore mieux m'en aller.


WILLY

Trop tard! Le voilà

qui revient.


MAYA

Ne bouge pas. Ne fais pas de

bruit. Nous ne sommes pas loin.

J'espère qu'elle ne verra pas

qu'il y a du monde chez elle.


WILLY

Chut!


L'ASILE arrive et dépose une chenille morte dans son nid. L'ouverture est petite et L'ASILE ne voit pas LA CHENILLE dans le nid. MAYA et WILLY hurlent.


L'ASILE

Pourquoi vous criez? En voilà

des enfants mal élevés qui font

du bruit. On dérange pas comme

ça les gens dans leur travail.


MAYA

Excusez-nous. On voulait

simplement vous regarder

travailler. C'est tout, hein.


WILLY

On voulait pas

vous déranger, vous savez.


L'ASILE

Comme vous êtes de petites

abeilles, vous ne ferez rien de

mal et puis de toute façon,

je ne vous le conseille pas.

Vous pouvez pas entrer, la porte

est étroite et ne vous avisez

surtout pas d'essayer.


L'ASILE s'en va.


MAYA

Elle est partie chercher à

manger, alors profitez-en

et sortez de là.


LA CHENILLE

Oui, je viens tout de suite.


LA CHENILLE reste.


MAYA

Mais qu'est-ce que ça veut

dire? Vous redescendez?


LA CHENILLE

Après avoir bien réfléchi,

j'ai changé d'avis. Je reste.


MAYA ET WILLY

Comment ça?!


LA CHENILLE

J'en ai par-dessus la tête de

ramper sans cesse à droite

et à gauche pour me chercher une

maison. Le cadavre de chenille

qui est là ne me fait pas peur.

Et ici, je suis à l'abri de la

pluie et du froid. Qu'est-ce que

je vais faire dehors, alors que

je ne sais même pas qui je suis?


MAYA

Mais c'est complètement

stupide. L'entrée va être

bouchée. Vous ne pourrez

même plus ressortir de là.


LA CHENILLE

C'est très bien. Comme ça, je

suis sûr que la neige et la

pluie ne me tomberont

pas dessus cet hiver.


MAYA

Mais vous n'avez rien à

manger. Vous allez

mourir de faim.


MAYA et WILLY s'en vont. L'ASILE revient porter plusieurs chenilles mortes dans le nid.


LA CHENILLE

Ça m'est égal. Quoiqu'elle apporte,

tu restes ici.


MAYA et WILLY reviennent avec un bâton et essaient d'agrandir l'ouverture.


LA CHENILLE

Arrêtez! Vous abîmez ma maison!


WILLY

Non, on agrandit un peu

l'entrée, c'est tout.


LA CHENILLE

Non, arrêtez!

Arrêtez de faire ça!


FLIP arrive.


FLIP

Hé, Maya! Willy! Oh!


MAYA ET WILLY

Nous sommes là, Flip!


FLIP

Figurez-vous, je le sais,

maintenant. Savez-vous

ce qu'elle va devenir,

la petite chenille,

en grandissant? Un psyché.


MAYA

Psyché?


LA CHENILLE

Psyché?


FLIP

Oui, c'est un insecte qui se

prépare un sac pour l'hiver.

Il remplit ce sac de petits

morceaux de bois et

l'accroche à un arbre.


MAYA

Vous avez entendu?

Vous appartenez à la famille

des psychés.


LA CHENILLE

Je ne sais pas. En tout cas,

j'ai une famille maintenant.


MAYA

Bien sûr, vous devez être

contente. Maintenant que nous

savons qui vous êtes, on va vous

aider à ramasser du bois pour

l'hiver. Aide-la. Mets ton

pied à l'intérieur.

Dépêche-toi, Flip.


FLIP

Hein?


FLIP entre son pied dans le trou pour sortir la chenille.


MAYA

Accrochez-vous

à la jambe de Flip.

Il va vous sortir de là.


LA CHENILLE

Puisque vous le dites...


MAYA

Nous ne partirons pas avant de

vous avoir tiré de là. Même si

l'irascible propriétaire de la

maison revient, nous ne vous

laisserons pas tomber,

comptez sur nous.


FLIP

Oh! Ça chatouille!


L'ASILE revient près du nid.


WILLY

Oh, dépêchez-vous! Elle vient!


MAYA

Nous devons partir!


FLIP réussit enfin à faire sortir LA CHENILLE du nid. MAYA, WILLY, FLIP et LA CHENILLE tombe en criant. L'ASILE arrive au nid.


L'ASILE

Ah, c'est bruyant! J'aurais

pas dû la construire ici,

la maison. Enfin,

ce qui est fait est fait.


Plus tard, LA CHENILLE construit un sac avec des petits morceaux de bois.


LA CHENILLE

Ça, je l'emporte. Et voilà

un autre gros morceau.


Plus tard, LA CHENILLE est dans son sac de bois accroché à un arbre.


LA CHENILLE

Je pense que je suis

une psyché. Une psyché. Je porte

un sac de bois.

Sac de bois. Sac de bois.


Générique de fermeture



Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Age

Résultats filtrés par

Coloring

6 images