Universe image Maya The Bee Universe image Maya The Bee

Maya The Bee

Maya is an inquisitive, adventurous and somewhat flighty young honeybee. She wants to explore the wide world and commits the unforgivable crime of leaving the hive. During her adventures, Maya, now in exile, befriends other insects and braves dangers with them.

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Colonel Weaver

A beautiful, warm summer day. Just the day for Maja to set out on a flight of discovery. She discovers a bottle of delicious raspberry sirup. Willie and Maja climb into the bottle and sip the sweet sirup with relish. Unfortunately, the bottle rolls into the stream and is carried away by the current. Maja and Willie are trapped in the glass bottle like in a submarine.
Once again Willie is horrified that Maja’s adventurous spirit has involved them in such a precarious situation. But Maja is thoroughly enjoying it. For the first time she experiences the marvals of the underwater world. She sees fish, water fleas, aquatic plants. Maja thinks it is a beautiful world. But it is also dangerous…



Production year: 1975

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Début chanson thème


VOIX DE FEMME

♪ Dans un pays de tous les temps

Vit la plus belle des abeilles

Que l'on ait vue

depuis longtemps

S'envoler à travers le ciel ♪

♪ Cette petite abeille

porte le nom de Maya

Petite oui mais espiègle Maya

Qui n'a vraiment peur de rien ♪

♪ Qui suit toujours son chemin

Venez donc découvrir

la malicieuse Maya

Petite oui mais espiègle Maya ♪

♪ Tout le monde aimera Maya

Maya Maya

Maya Maya

Maya raconte-nous

ta vie ♪♪


Fin chanson thème


[Début information à l'écran]

Voyage dans la bouteille de soda

[Fin information à l'écran]


MAYA et WILLY jouent à chat dans la prairie. MAYA touche WILLY.


MAYA

C'est à ton tour!


WILLY

Quoi?


MAYA

Mais bien sûr, parce

que je t'ai touché.


WILLY

Je joue pas.


WILLY touche MAYA.


WILLY

C'est ton

tour. Ça te surprend?


MAYA

C'est pas gentil!


WILLY

Tu vas voir! Youhou! Ha, ha!


MAYA

Tu vas voir, toi!


WILLY

Tu voles pas assez vite.


MAYA et WILLY volent près de la toile d'une ARAIGNÉE.


L'ARAIGNÉE

Approchez, approchez,

n'ayez pas peur.

Pourquoi vous ne

venez pas plus près?


WILLY se cache sous une feuille.


WILLY

Hi, hi, hi! Je suis là, Maya,

je suis là! Qu'est-ce que

t'attends pour me trouver?

Où est-ce que t'es, dis, Maya?

Qu'est-ce qui se passe? Tu

joues plus avec moi?


MAYA

J'en ai plus envie.


WILLY

Oh, pour une fois que je

m'étais bien caché, t'es vache.


Plus loin, MAYA mange le nectar d'une fleur.


MAYA

Délicieux! Ce nectar sentait

si bon que j'ai pas

pu m'empêcher d'y goûter.


WILLY

Ah, les filles sont toutes

pareilles. Elles sont gourmandes

comme des vieilles chattes.


WILLY et MAYA butinent les fleurs. GÉNÉRAL BOURDON sort de son nid.


GÉNÉRAL BOURDON

Hé! Qu'est-ce que vous faites

là? Qui vous a permis de manger

un nectar qui ne vous

appartient pas? Allez-vous-en!


MAYA

Pourquoi ça? Elles sont quand

même pas à vous tout

seul, ces fleurs.


GÉNÉRAL BOURDON

Et comment qu'elles sont

à moi! Je pense bien, je suis le

général des bourdons jaunes et

noirs. Ce champ est sous

mon commandement.


MAYA ET WILLY

Ah bien, ça, alors, on ne

le savait pas, mon général.


GÉNÉRAL BOURDON

À vrai dire, je suis un

peu à la retraite, mais j'ai été

décoré pendant la guerre

contre les frelons. Ah ha ha!


WILLY

J'ai jamais entendu

parler de vous.


GÉNÉRAL BOURDON

Comment ça? On parle très

souvent de moi dans le journal

des bourdons. Mais bien entendu,

vous, les abeilles,

vous ne le lisez pas.


MAYA

Permettez-nous quand même de

nous présenter. Je m'appelle

Maya et voici mon ami Willy.


GÉNÉRAL BOURDON

M'intéresse pas. Vous pouvez

disposer. Allez, rampez!


WILLY

à l'école, notre maîtresse,

Mademoiselle Cassandre, nous

a appris que les fleurs

appartenaient à tout le monde.


MAYA

Ce prétexte comme quoi vous

avez combattu contre les

frelons... Oh, ces plantes

devraient vous appartenir?


GÉNÉRAL BOURDON

Pas seulement pour ça. Outre

le fait que j'aie été un général

célèbre pendant la guerre, ce

champ a, depuis des générations,

appartenu à ma famille. J'ai

toujours tout fait pour qu'il

y reste. Des années durant,

j'étais le plus fort, le plus

gros des bourdons. Et faites-moi

confiance que tous ceux qui

essayaient de nous disputer ce

champ étaient expulsés vite

fait, avec mon pied quelque

part en prime. Ha! Ha! Ha!


MAYA

C'est pas très généreux de la

part d'un général. On peut

pas dire que vous soyez

particulièrement accueillant.


GÉNÉRAL BOURDON

Ma foi, c'est possible. Mais

tu es jeune et il faut que

tu saches que dans la nature, la

loi du plus fort est toujours

la meilleure. Ha! Ha! Ha!

Maintenant, ça suffit comme ça.

Les fleurs sont à moi tout seul,

un point c'est tout.

Alors, déguerpissez.

Allez, allez, allez!

Mais plus vite que ça!

Et que je ne vous revoie

plus jamais, vous entendez?


MAYA

Ah ce qu'il peut être

mauvais, celui-là.


MAYA s'envole et remarque qu'une partie du champ n'a pas de fleurs.


MAYA

Permettez, mon général, je

voudrais vous poser une dernière

petite question. Est-ce

qu'autrefois, il y avait pas

davantage de fleurs par ici?


GÉNÉRAL BOURDON

Naturellement. Mais depuis que

les hommes plantent leurs

affreuses pommes de terre et

leurs horribles betteraves, il y

a de moins en moins de places

pour les fleurs. Maintenant, il

en reste tout juste assez pour

moi. C'est pourquoi je ne veux

pas voir ici d'autres

bourdons, guêpes et abeilles.


MAYA

Eh bien, je vais vous le dire.

C'est uniquement de votre faute

si vous avez beaucoup moins de

fleurs maintenant qu'autrefois.


GÉNÉRAL BOURDON

Qu'est-ce que c'est que cette

histoire scrogneugneu? C'est

de ma faute s'il y a moins

de fleurs? Quelle audace!


MAYA

Évidemment, si vous étiez

moins borné, vous vous en

seriez rendu compte vous-même.


WILLY

Attends, Maya. Maintenant,

c'est moi qui vais lui

dire ses quatre vérités.

Mon cher général qui a gagné

la guerre, sachez que s'il y a

désormais moins de fleurs ici

qu'autrefois, ça n'a rien à voir

ni avec les hommes, ni avec les

betteraves et les pommes de

terre. Si les fleurs ne sont pas

fécondées, elles ne peuvent pas

se reproduire. Puisque vous

chassez tous les insectes qui

pourraient transporter le pollen

d'une fleur à l'autre, elles ne

peuvent évidemment pas être

fécondées. C'est très simple.


MAYA

Juste. C'est parce que vous

avez interdit à tout le monde

de butiner que maintenant,

vous avez de moins en moins de

fleurs. Ah! Voyez vous, c'est

votre avarice qui vous a joué

ce mauvais tour. Il était temps

que quelqu'un vous mette

en face de votre sottise.

À présent, ça fait!


GÉNÉRAL BOURDON

Oh, ça, alors! Jeunes voyous!


WILLY

On est allés un peu loin.


GÉNÉRAL BOURDON

De l'air!


WILLY

Il est vraiment furax.


GÉNÉRAL BOURDON

Dire que moi, je dois

supporter d'entendre de

pareilles insanités.

Moi qui ai été décoré

pendant la dernière guerre!

Allez! Disparaissez

et ne revenez jamais

plus! C'est inouï, enfin!


Plus tard, MAYA et WILLY s'abreuvent à l'étang.


MAYA

Miam, c'est bon.


WILLY

Oui, mais le pollen du général

bourdon était encore

100 fois meilleur.


MAYA

Oui, c'est vrai.

Snif, snif, snif... Il y a

quelque chose ici qui

sent vraiment très bon.


WILLY

Snif...

Euh?

Snif, snif, snif.


MAYA

Oh... Tu sens pas, toi?


MAYA aperçoit une bouteille de soda. MAYA et WILLY s'approchent. La bouteille est à moitié submergée dans l'eau.


MAYA

Hum... Qu'est-ce

que ça peut être?

Tu sais, Willy, je crois que

c'est ça qui a une si bonne

odeur. à mon avis,

on devrait y goûter.


WILLY

Moi, en tout cas, je suis

partant. Si c'est aussi bon

que ça sent bon, ce sera

délicieusement bon.


MAYA

Pour y arriver, il faudrait

qu'on puisse se glisser à

l'intérieur de cette

fleur transparente.


WILLY

à ton avis, est-ce

que c'est dangereux?


MAYA

Qui ne risque rien n'a

rien. Et l'odeur est alléchante.


WILLY

Et puisque nous en sommes aux

proverbes, il y en a un qui dit:

"Il vaut mieux rester à côté

d'une rose que d'un putois."


MAYA

Ha, ha! Ça, c'est bien

vrai. Alors, on y va?


WILLY

On y va.


MAYA descend dans la bouteille en se tenant sur la paille. MAYA goûte au soda à l'orange.


WILLY

Alors, Maya? C'est bon?


MAYA

Mmm, délicieux, Willy.

Descends vite. Tu sais,

c'est vraiment épatant.


WILLY

Hum? Et si, des fois, t'as été

empoisonnée par les hommes?


MAYA

Ne dis donc pas de bêtises.


WILLY

Woah! J'arrive!


WILLY descend dans la bouteille et goûte au soda.


MAYA

Est-ce que j'ai exagéré?


WILLY

C'est presque aussi bon que

les morceaux d'orange que

nous avons trouvés l'autre jour.


WILLY

Mmm! Dis donc, si j'avais su

qu'on trouverait quelque chose

d'aussi succulent, j'aurais pas

bu tout à l'heure au ruisseau.


MAYA

On a bien repéré l'endroit et

chaque fois qu'on aura soif, on

reviendra ici. Tu comprends.


WILLY

Oui. Et en se rationnant un

peu, on devrait en avoir

pour un bon moment.


MAYA

Hé, qu'est-ce que que tu

dirais si on restait tout

simplement ici tant qu'il

y a encore du nectar?


WILLY

Génial! Espérons

qu'on ne finira pas

par étouffer là-dedans.


L'ÉPHÉMÈRE nage sous l'eau et s'approche de la bouteille. Il cogne sur le verre pour attirer l'attention de MAYA et WILLY.


L'ÉPHÉMÈRE

Hé, vous deux, là-dedans?


De l'intérieur de la bouteille, à cause du verre et de l'eau, L'ÉPHÉMÈRE est difforme.


WILLY

Un fantôme, Maya!


MAYA

Ah oui, sortons vite!


MAYA et WILLY escaladent la paille. L'ÉPHÉMÈRE escalade l'extérieur de la bouteille. MAYA et WILLY retombent le long de la paille.


MAYA

Willy, comment on va

pouvoir s'en débarrasser?


WILLY

Il est très

ennuyeux. C'est qu'il grimpe

aussi vite que nous et qu'on

n'arrivera pas à le semer.


MAYA

Je viens justement de m'en

apercevoir, on sait tout ça.


WILLY

Je sais bien ce qu'il faudrait

qu'on arrive à faire. Il

faudrait trouver un moyen

pour être en haut

avant cet ostrogoth.


MAYA

Commence déjà par remonter au

lieu de rester assis. Ma

tête, c'est pas un fauteuil!


WILLY

Ah non, pour l'amour du

ciel, vas-y la première.


MAYA passe devant WILLY et ils recommencent à escalader.


MAYA

Je suis pas sûre, mais

je crois qu'il revient.


WILLY

Oh oui, moi, je fais plus

rien. Oh, je ferme les yeux.


WILLY

Ah! Continue, Maya. Avance.


MAYA

Bouge pas comme ça. De toute

façon, c'est moi qu'il va

voir en premier, le fantôme.


WILLY

Si tu crois que c'est par

peur, tu te trompes. C'est

uniquement parce que tu sauras

mieux lui parler que moi.


MAYA sort de la bouteille et voit L'ÉPHÉMÈRE.


MAYA

Tu parles! Ah! Ah!

Mais t'es une petite éphémère.


L'ÉPHÉMÈRE

Bien oui. Et vous, vous êtes

des petites abeilles, si

je me trompe pas.


MAYA

C'est de toi qu'on a eu si

peur? Vraiment, ça! Ah, il y a

de quoi hurler de rire. Ha, ha!

Tu sais, Willy, le fantôme,

ce n'est qu'une petite éphémère.


WILLY

Ce n'est pas

un fantôme, alors.


L'ÉPHÉMÈRE

Un fantôme?

T'as déjà vu des fantômes nager?


L'ÉPHÉMÈRE saute dans l'eau.


MAYA

Il faut pas nous en vouloir,

nous n'avons pas la moindre idée

de la vie dans l'eau. La nôtre

se passe plutôt dans les

airs. Alors, profitez-en pour

apprendre des choses sur l'eau

et ses divers habitants.

Croyez-moi, ça vaut la peine.


Le COLÉOPTÈRE passe près de la bouteille dans l'eau.


MAYA

Qu'est-ce qu'il

voulait, celui-là?


L'ÉPHÉMÈRE

Rien de spécial, il

venait dire bonjour.


WILLY

Pour quelqu'un qui venait

juste dire bonjour, il

avait l'air pressé.


L'ÉPHÉMÈRE

Chez nous, dans l'eau, tout se

fait très vite. Tout simplement,

parce que lui qui n'est pas

rapide, il est vite

mangé par les autres.

Vous avez vu avec quelle

vélocité ce coléoptère poursuit

ces pauvres petits

têtards sans défense?


Le COLÉOPTÈRE sort la tête de l'eau.


COLÉOPTÈRE

Vois-tu?


Le COLÉOPTÈRE retourne sous l'eau.


MAYA

C'est bien le premier

coléoptère vivant dans

l'eau que je rencontre.


L'ÉPHÉMÈRE

Il peut le faire grâce à une

poche d'air qu'il a entre les

pattes arrière. Et c'est elle

qui lui permet de

respirer dans l'eau.


MAYA

Ah bon?

On devrait bien regarder cette

vie sous l'eau d'un peu

plus près, tu ne crois pas?


WILLY

Oui. Si tu veux. Et hop!


MAYA

Alors, on y va?


L'ÉPHÉMÈRE coupe la paille qui retenait la bouteille en place et la bouteille se met à flotter au gré du courant.


WILLY

Oh. Redescends. Redescends!

Hi, hi, hi!


MAYA, WILLY et L'ÉPHÉMÈRE redescendent dans la bouteille pour voir la vie sous l'eau. Une grenouille passe. Elle est pourchassée par un gros insecte.


MAYA

Regarde, une grenouille.


LA GRENOUILLE

Au secours, au secours! Oh!


MAYA

Dis, la grenouille appelle

au secours, pourquoi?


L'ÉPHÉMÈRE

T'as bien vu qu'il y a un

insecte qui la poursuit. Il la

poursuit pour lui sucer son

sang, alors elle a

peur et elle fuit.


MAYA

Alors que nous avons si peur

de la grenouille, elle, à son

tour, a peur d'un insecte.


LE COLÉOPTÈRE sort le derrière de l'eau.


WILLY

Vous avez vu? à la surface de

l'eau, il y a un coléoptère

en train de faire le poirier.


MAYA

C'est vrai, pourquoi il

peut bien faire ça?


L'ÉPHÉMÈRE

Il fait pas le poirier,

il respire. Et son orifice

respiratoire se trouve

sur on arrière-train.


WILLY

Il a pas honte de faire ça?


MAYA

Salut, coléoptère!


Un autre insecte sort de derrière de l'eau.


MAYA

Celui-là aussi respire?


L'ÉPHÉMÈRE

Eh oui, c'est normal. Beaucoup

parmi les insectes vivant dans

l'eau font provision d'air

par leur arrière-train.


MAYA

Après tout, s'ils peuvent

pas faire autrement...

Qu'est-ce que c'est?


L'ÉPHÉMÈRE

Ça, c'est une

larve de libellule.


La larve de libellule attache des petites pierres ensemble avec du fil et s'installe à l'intérieur.


MAYA

Et qu'est-ce qu'elle fait?


L'ÉPHÉMÈRE

Regarde bien, tu verras.


MAYA

Ah, je comprends;

elle fait sa maison.

Au revoir, au revoir et

porte-toi bien petite larve.

Ces deux rigolos là-bas,

qu'est-ce que c'est? C'est la

première fois que j'en vois.


Deux insectes passent. L'un d'eux transporte des oeufs.


L'ÉPHÉMÈRE

Ha, ha, ha! Ah, ces deux-là, à

vrai dire, je sais pas leurs

noms. Mais il y en a un des deux

qui se promènent toujours

en transportant ses oeufs.


INSECTE MÂLE

Arrête de pondre des oeufs, ça

commence à devenir vraiment

très lourd, tu sais.


INSECTE FEMELLE

Toi, qui affirmes ta

supériorité de mâle, voilà une

bonne occasion de la prouver,

car j'en ai encore

pas mal à pondre.


INSECTE MÂLE

Attends-moi, chérie, j'arrive.


MAYA

Oh, le pauvre succombe sous le

poids. On voit

qu'il en peut plus.


L'ÉPHÉMÈRE

Moi, je crois qu'il joue la

comédie. C'est un grand fainéant

qui en a assez de transporter

des oeufs. Il n'arrête

pas de râler.


Plus loin, de petits insectes se tiennent sur les roches.


L'ÉPHÉMÈRE

Regardez ces petites

bestioles. Elles sont si légères

qu'elles sont obligées de

s'agripper aux rochers ou aux

pierres. Sinon, elles ne

resteraient pas dans l'eau, mais

elles remonteraient

constamment à la surface.


MAYA

Qu'est-ce qu'il peut y

avoir comme bizarrerie!


L'ÉPHÉMÈRE

Attendez. Maintenant, vous

allez voir quelque chose de très

amusant. Je vais leur dire

bonjour. Bonjour, les petits

copains. Oh, bien, c'est pas

très gentil de votre part.

Vous voulez pas me répondre?


LES PETITS INSECTES

Si, bien sûr.

Bonjour! Ça va? Bonjour!


Les petits insectes envoient la main et sont emportés à la surface.


MAYA

Oh mon Dieu, ils sont perdus.


L'ÉPHÉMÈRE

Vous avez vu comment je les ai

eus; elles ont lâché leurs

pierres et elles

remontent à la surface.


WILLY

Ça s'appelle: laisser la

proie pour l'ombre.


L'ÉPHÉMÈRE

Et pour redescendre, ça va pas

se passer tout seul. Il va

falloir qu'elles en mettent

un bon coup, croyez-le.


MAYA

Ha, ha, ha!

Bien, alors, toi, comment ça va?


Un petit insecte se tient sur une algue.


PETIT INSECTE

J'arrive plus à m'agripper!


Le petit insecte laisse l'algue et il remonte à la surface.


MAYA ET WILLY

Au revoir, à un de ces

jours, et sans rancune, hein!


MAYA

Elle flotte tout

là-haut, maintenant.


WILLY

Haha! C'est très

drôle sous l'eau.

Woah!


Une carpe arrive.


MAYA

Tu crois peut-être

qu'on a peur de toi.


La carpe fonce sur la bouteille pour la faire chavirer.


MAYA

Mais qu'est-ce qui se

passe? Pourquoi ça tremble?

Ah!


WILLY

Le bateau prend

l'eau, on va couler!


L'ÉPHÉMÈRE

Au secours! Au secours!


MAYA tombe dans le soda.


MAYA

Ah! Je me noie! Ah!


L'ÉPHÉMÈRE

Ah mon Dieu, mais c'est la carpe!


L'ÉPHÉMÈRE sort de la bouteille et distrait la carpe.


L'ÉPHÉMÈRE

Essaie donc de m'attraper,

si tu peux, stupide poisson!


La carpe poursuit l'ÉPHÉMÈRE qui se cache dans le sable.


L'ÉPHÉMÈRE

Hop!

Elle a bien failli m'avoir,

l'affreuse carpe. Et hop!

Fiou! Ah, j'en ai assez.


La carpe abandonne et s'en va. Dans la bouteille, MAYA n'est pas capable de sortir du soda.


MAYA

J'en peux plus, Willy. Je suis

à bout de force. J'ai les pieds

et les mains complètement

collants de sucre.


WILLY

Je vais te tirer de là.


MAYA

Ah, ah... Qu'est-ce que

ça peut être collant!

Ah! Aaah!

Ah, Willy, dépêche-toi.

Allez, vite, vite!


WILLY

Courage, Maya!


MAYA

Ah! Ah... J'en peux plus!


WILLY sort de la bouteille.


WILLY

Aidez-moi! Maya est en

train de se noyer.


L'ÉPHÉMÈRE arrive.


L'ÉPHÉMÈRE

Oh, la pauvre petite.

Va chercher de

l'aide! Patience!


WILLY

Ah! Ah, pourquoi personne

ne vient? Au secours!

Oh! Vous tombez à pic!


LE GÉNÉRAL BOURDON arrive. Il entre dans la bouteille.


GÉNÉRAL BOURDON

Tu vas attraper ma main.


MAYA

Oh, je ne peux pas! Je n'y

arrive pas, j'ai plus la force!


GÉNÉRAL BOURDON

Allez, allez! Ça y est...


MAYA monte sur le dos du GÉNÉRAL BOURDON et ensemble, ils sortent de la bouteille.○3 [GÉNÉRAL BOURDON

Accroche-toi bien!


GÉNÉRAL BOURDON

Je suis content. Ah...


MAYA

Ouf... Ah, général,

vous m'avez sauvée.


GÉNÉRAL BOURDON

Ah, ça va, ça va. Miam,

miam. Il est très bon, ce jus.

Mmm! Sacrebleu!


MAYA

Vous étiez en colère après moi

tout à l'heure, mais vous

m'avez quand même sauvée.


GÉNÉRAL BOURDON

Ha, ha, ha. J'ai réfléchi à ce

que vous m'avez dit. Vous aviez

raison. Ça ne me fait pas

plaisir, mais je suis

obligé de le reconnaître.

Je vous promets qu'à partir de

maintenant, tout le monde pourra

butiner mes fleurs librement.


WILLY

Pour ça, vous méritez

bien une décoration.


GÉNÉRAL BOURDON

Ha, ha, ha! On croit toujours

qu'un vieux général comme moi,

couvert de médailles et de

gloire, ne peut pas

avoir de coeur.


MAYA

Ça, c'est parlé! Ha, ha, ha!


MAYA glisse et tombe presque dans la bouteille, mais GÉNÉRAL BOURDON la rattrape.


GÉNÉRAL BOURDON

Attention!

Attention.


WILLY et L'ÉPHÉMÈRE goûtent au liquide qui recouvre MAYA.


WILLY

Ha, ha! T'es succulente, Maya.


L'ÉPHÉMÈRE

Ah oui, t'es une abeille toute

sucrée. Miam, miam! Hi, hi!


Générique de fermeture


Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Age

Résultats filtrés par

Coloring

6 images