Universe image Motel Monstre Universe image Motel Monstre

Motel Monstre

In the village of Bouillon, a strange team manages an old motel built next to a thermal spring with mysterious properties. The team is made up of repugnant monsters, a crazy old man and Magalie, 15, a clumsy but resourceful teenager. They move heaven and earth to keep the spring and the motel open, as the very survival of the monster species depends on it! Cohabitation is not always easy. Magalie and the monsters adapt to communal living, become friends despite their differences and face, tog...

Official sitefor Motel Monstre
Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

The Mayor`s Teeth

Colette organizes a blood sausage tasting at city hall and sets up a big mirror as a trap for Anton. She thinks he`s a vampire, and wants to show everyone that he has no reflection.



Production year: 2010

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

COLETTE s'approche de la source. ANTON s'approche d'elle en silence.


COLETTE

Il y a quelqu'un?


COLETTE se retourne et sursaute en voyant ANTON.


COLETTE

Ahhhhhhhh!


Titre :
Les dents de la maire


À l'Hôtel de ville, ÉTIENNE s'approche de COLETTE.


ÉTIENNE

Oh, Matante. Déjà debout?


COLETTE

Non je me suis pas

encore couchée.

Étienne, tu devineras jamais!


ÉTIENNE

Quoi, le chien du voisin

hurlait encore?


COLETTE

Non.


ÉTIENNE

T'es pas allé le...


COLETTE

Non. Je me promenais

du côté du motel...


ÉTIENNE

En pleine nuit?


COLETTE

Je cherchais une façon

de le faire fermer.


ÉTIENNE

Encore? Matante!


COLETTE

Et je me demande si Anton

ne m'en avait pas servi une

sur un plateau d'argent.


ÉTIENNE

Quoi Anton?


COLETTE

Je me regardais dans mon

miroir de poche pour enlever

le petit bout de céleri

de pris entre mes dents...


ÉTIENNE

Oui, de la salade d'hier soir.

Elle était vraiment bonne hein?


COLETTE

Veux-tu bien arrêter

de m'interrompre.

Donc, je me regardais,

j'ai entendu un bruit,

je me suis retourné,

Anton était là.


ÉTIENNE

Pis?


COLETTE

Je peux pas être sûre,

il faisait sombre.

Mais il me semble que

j'aurais dû voir son reflet

dans le miroir. Mais rien!


ÉTIENNE

Voir si... Ça se peut

juste pas...


COLETTE

Sauf si Anton est

un vrai vampire !


ÉTIENNE

Ouin, mais c'est pas parce

qu'il s'habille en gothique.

Comme si tous les jeunes qui

s'habillent en gothique...


COLETTE

J'ai déjà lu à quelque part

que les vrais vampires ont pas

de reflets dans les miroirs.


ÉTIENNE

Oui mais il faut pas

croire tout ce qu'on lit!


COLETTE

Imagine si j'ai raison, et

que les habitants du village

apprennent ça, j'aurais pas

besoin de lever le petit doigt,

la nouvelle se répandrait

comme une traînée de poudre

et les touristes déserteraient

la place c'est sûr !

On trouverait finalement

notre sainte paix !


ÉTIENNE

Oui, Anton un vampire...

ça reste à prouver ça.


COLETTE

T'as tout à fait raison.

Il faut que je trouve une

preuve que j'ai raison.


ÉTIENNE

Non non non, c'est pas

ça que je voulais dire.


COLETTE

Je vais aller me

coucher quelques heures,

j'ai toujours les meilleures

idées pendant mon sommeil !


Pendant ce temps, KIMI regarde un film dans le sous-sol du motel.


FEMME BLONDE

Un livre secret,

c'est super important,

c'est pour honorer

notre amitié.

C'est quoi notre

premier règlement?


FEMME BRUNE

De jamais dire noter

secret à personne?


FEMME BLONDE

Bonne idée, écrit ça.


LÉO apparaît à ce moment aux côtés de KIMI.


LÉO

OK Kimi, t'as assez

ri du film là !

Le super gros bol commence

bientôt et je veux pas

en manquer une seconde.


KIMI

Minute, Léo.


LÉO

Tu viens de dire que tu trouvais

ça niaiseux ce film-là.


KIMI

Oui, mais les deux filles se

sont mises au défi d'avouer

quelque chose qu'elles

ont jamais dit à personne.


LÉO

Beurk !


KIMI

Je veux juste voir jusqu'où

elles sont prêtes à aller

dans leurs niaiseries pour se

prouver qu'elles sont devenues

des amies inséparables.


LÉO

Pffft, c'est vrai

que c'est niaiseux !


KIMI

Euh, ça prend du courage

quand même pour avouer

un secret super

intime à quelqu'un !


LÉO

Es-tu certaine que tu l'as

loué par erreur ce film-là ?

Dis donc que c'est de ma

faute si le commis l'a placé

dans la section <>.


ANTON s'approche d'eux à ce moment.


ANTON

Ohhhhh, mon estomac.

Désolé.


KIMI

Ah t'es gross Anton,

va chasser si t'as faim.


ANTON

J'ai passé une partie de

la nuit dehors à essayer,

mais j'avais trop

mal à la tête.


LÉO

Encore ?


KIMI

Ça prouve que t'en a une !

Ça y est !

Elles avouent leur secret !


ANTON

D'ailleurs j'ai fait

une bien drôle de rencontre

cette nuit : Colette !

Notre charmante mairesse,

et à bien y penser,

elle avait un air suspect.


LÉO entre alors dans le téléviseur.


KIMI

Léo qu'est-ce que tu fais là ?


LÉO

Le super gros bol commence!

Tu regarderas

la fin de ton film

que t'es censé trouver

niaiseux, plus tard.


KIMI

Tu comprends rien !


ANTON

Merci de m'écouter !


Un peu plus tard, KIMI s'approche de MAGALIE près de la source.


KIMI

Hey, Magalie...euh, si

t'avais à confier un secret

super personnel que t'as

jamais dit à personne admettons,

à qui tu le dirais ?


MAGALIE

(Irritée)

Kimi, j'observe un loup

gris. Tu l'as fait fuir là !


KIMI

Je savais pas moi.


MAGALIE

Ben qu'est-ce que tu penses

que je fais couchée

dans l'herbe avec des jumelles ?


KIMI

C'est pas la première fois

que je te trouve bizarre

j'ai arrêté de me

poser des questions.

Mais le secret là

à qui tu le dirais ?


MAGALIE

Ah quel secret ?


KIMI

Ben admettons, que

t'avais envie genre...

de te rapprocher de

quelqu'un en lui confiant

un secret genre...


MAGALIE

(Irritée)

J'ai découvert un loup

gris dans la forêt ça fait

des heures que j'essaie

de l'observer en espérant

qu'il se montre pis toi

t'es là, genre, genre,

genre j'suis pas

là-dedans moi Kimi là.


KIMI

Un loup gris

c'est plus important

que répondre à ma question ?


MAGALIE

C'est un loup gris !

Une espèce en

voie d'extinction,

tu te rends compte ?

Aide-moi à faire quelque chose

pour lui pis on jasera après.


KIMI

Je peux abréger ses souffrances

si ça peut te rendre service !


MAGALIE

Kimi !


KIMI

C'était juste une farce.

C'est juste... dans le film là...

les deux filles...ben

une des deux filles...

est fine avec l'autre

quand l'autre lui demande

de faire un pacte avec elle.

Peut-être pas au début

là, mais à la fin...


MAGALIE regarde le loup gris.


KIMI

Laisse faire tu comprends rien !


Pendant ce temps, COLETTE s'approche d'ÉTIENNE qui est sur le point de sortir de l'Hôtel de ville.


COLETTE

Où tu vas comme ça Étienne ?


ÉTIENNE

Nulle part...euh...

prendre une marche.

Bien dormi ?


COLETTE

Fabuleusement, j'ai rêvé à

des plans plus démoniaques

les uns les autres

pour démasquer Anton,

du genre à lui envoyer un

bijou avec une croix dessus.


ÉTIENNE

Oui mais qui dit que c'est

pas juste dans les films

que les vampires s'évaporent

quand ils voient une croix ?


COLETTE

C'est vrai ça.


MAGALIE

De toute façon,

s'il ouvre le paquet

dans sa chambre

personne va le voir.


COLETTE

Donc il faut le piéger

devant le village au complet.

T'as tout à fait

raison Étienne, merci.


ÉTIENNE

Non c'est pas ce que

je voulais dire.


COLETTE

Sois pas modeste.

Pour une fois que tu m'aides.

J'ai aussi rêvé que

je fabriquais une trappe,

comme pour attraper un ours.


ÉTIENNE

Mais Anton est

tout sauf un ours.


COLETTE

J'avais mis du boudin dans le

fond de la cage, comme appât.

Du boudin, c'est fait avec

du sang. Ça doit être bon

pour attirer les

vampires ça, non ?


ÉTIENNE

Peut-être mais c'est pas avec

du boudin dans le fond d'une

cage que tu vas attirer

Anton, c'est pas assez...

c'est pas assez

<> pour lui.


COLETTE

Encore une fois Étienne

t'as tout à fait raison,


ÉTIENNE

Non non non, c'est pas ça...


COLETTE

Il est fier-pet ton Anton.

On doit le prendre

avec des gants blancs.


ÉTIENNE

C'est pas ce que

je voulais dire !


COLETTE

Je le sais, je vais organiser

une dégustation de boudin.

Mon boucher m'en doit une.

Il doit être capable

d'organiser ça.


ÉTIENNE

Mais tout le monde t'en

doit une au village matante.

Tout le monde sauf Anton,

et comme je le connais

je suis pas mal sûr

qu'il viendra pas ici.


COLETTE

Sauf si je fais de lui

mon invité d'honneur.


ÉTIENNE

En quel honneur ?


COLETTE

Puisque le boudin est arrivé au

Moyen âge et que Anton se vante

toujours d'être fin

connaisseur de cette époque-là,

je vais le flatter

dans le sens du poil.

Je suis géniale !

Tu vas faire une

invitation à l'ordinateur.

Invite tout le village

au complet. Oublie surtout

pas les journalistes.

Pendant ce temps-là,

moi je vais aller acheter

un immense miroir.


COLETTE s'éloigne.


ÉTIENNE

Faut que j'avertisse Anton...

Non j'ai besoin de

plus d'information.


COLETTE s'approche de nouveau d'ÉTIENNE.


COLETTE

Tiens, prends ça.


ÉTIENNE

Tu m'offres un cellulaire ?


COLETTE

On pourra communiquer ensemble

sans qu'Anton s'en rende compte.


ÉTIENNE

Oui, mais une fois que cette

histoire-là c'est fini...


COLETTE

Tu me le remets !


Pendant ce temps, KIMI, LÉO et ANTON sont assis sur les divans dans le sous-sol du motel.


LÉO

Ah c'est pas juste

j'étais là en premier !

Kimi, c'est la mi-temps

il va avoir des super-pubs !


ANTON

Laisse-le regarder

sa partie par pitié.


KIMI

C'est la faute de

Magalie si j'ai besoin

de me changer les idées.


Le téléphone sonne à ce moment. ANTON répond.


ANTON

Motel Bouillon bonjour.


KIMI

Ça y est je l'ai trouvé !


LÉO

En plus tu vas voir la

scène ou la fille rejette

celle qui va devenir

son amie plus tard.

C'est la plus plate du film !

Anton parle lui !


ANTON

Shhh, sur le boudin ?


LÉO

Pourquoi tu regardes ça ?

T'arrives pas à te faire

une amie genre âme soeur

pis tu veux savoir

comment faire ?


KIMI

N'importe quoi, j'en ai pas

de best pis j'en veux pas.


LÉO

Ben d'abord remets-le

au super gros bol.


ANTON

SILENCE ! Merci.

Désolé, j'ai parfois

l'impression d'habiter

dans un zoo. Vous disiez ?

Bien, j'accepte avec

plaisir Colette.

Je peux vous appeler Col.... ?

Très bien madame la mairesse.

À ce soir donc. Au revoir.


ANTON raccroche. ÉTIENNE s'approche d'ANTON à ce moment.


ANTON

Que me valent ces simagrées ?


ÉTIENNE

Je sais que c'est pas

de mes affaires,

mais je ferais pas

confiance à la mairesse moi.


ANTON

Tu sais même pas

ce qu'elle me propose.


ÉTIENNE

Justement oui, je suis

tombé là-dessus tantôt.


ÉTIENNE tend alors une affiche à ANTON.


ANTON

Elle a fait la publicité

avec mon nom dessus

avant même que j'accepte ?


ÉTIENNE

Tu vois bien que c'est louche ?

Pis tu trouves pas

que ça sent le piège ?


ANTON

En effet, la coquine

elle s'est arrangée

pour pas que je puisse refuser.

Mais faut dire

qu'elle a du goût hein,

invité d'honneur,

ça sonne tellement bien !


LÉO

Quoi, qui ?


KIMI

''La mairesse Coutu vous invite

cordialement à une dégustation

de boudin à l'hôtel de

ville ce soir à 20h.

Invité d'honneur...''


ANTON

Nul autre que le

célébrissime Anton Balog.

Vous m'excuserez !

J'ai un discours à rédiger.


ANTON s'éloigne.


ÉTIENNE

Ça ne vous inquiète pas, vous

autres, ce qui se passe là ?


LÉO

Ha, qui va à la chasse

perd sa place !


KIMI

C'est un grand garçon Anton !

Étienne si t'avais un

secret super intime à confier

à quelqu'un, à qui tu le dirais ?


ÉTIENNE

À mon meilleur ami Hubert.


MAGALIE s'approche d'eux à ce moment.


ÉTIENNE

Ben en fait, c'est plus un ours

en peluche qu'un vrai ami.


KIMI

Qu'est-ce que tu dirais d'en

avoir un, vrai vrai ami ?


ÉTIENNE

Moi... mais comment ?


KIMI

Bien, on se ferait un genre

de pacte d'amitié pis on se

donnerait un objet en

rapport avec un secret

qu'on serait les

seuls à savoir !


ÉTIENNE est alors bouche bée.


KIMI

J'imagine que la bouche

ouverte ça veut dire oui ça ?


ÉTIENNE

Ok !


KIMI

Rencontre-moi devant la

porte de la chambre numéro 13

dans une heure avec ton objet !


KIMI et ÉTIENNE s'éloignent à ce moment.


MAGALIE

À quoi elle joue ?

Ça va mal finir c'est sûr.

Elle va blesser Étienne qui

est la sincérité en personne !


LÉO

Hein? Quoi ? Qui ?


MAGALIE

Kimi ! Un pacte

d'amitié avec Étienne.

Je suis sûr qu'au

fond elle va l'utiliser

pour se venger de moi.

Étienne ! Il a pas ce qu'il

faut pour accoter Kimi.

Non pour être l'âme

soeur de Kimi là,

ça prend quelqu'un

avec du caractère,

pis quelqu'un qui s'en fait

pas avec ses sautes d'humeurs.


LÉO

Tu veux dire

quelqu'un comme toi ?


MAGALIE

Elle me l'a demandé à moi,

mais j'ai rien compris.

C'était tellement pas clair.


LÉO

Ben va lui dire

que t'es intéressée.


MAGALIE

Pas après ce qu'elle m'a fait.

Moi là mon âme soeur elle là,

mais elle se vengerait pas

de moi dans ma face !

Pis, elle viendrait me dire

clairement ce qu'elle veut,

pis surtout elle s'intéresserait

à ce qui me passionne,

comme le loup gris de tantôt.


LÉO

Finis ta liste d'épicerie,

moi je vais retourner écouter

mon match.


LÉO s'éloigne.


MAGALIE

Ma liste d'épicerie,

franchement.

Je parlais de ce que

j'attends d'une amie...

ma liste d'épicerie...


Un peu plus tard, ÉTIENNE fouille un peu partout dans l'Hôtel de ville.


ÉTIENNE

Objet qui a rapport

avec un secret...


ÉTIENNE sursaute alors en voyant son reflet dans un grand miroir.


ÉTIENNE

Ahhhhhh !

Miroir, Anton !

Avec tout ça j'ai

presque qu'oublié !

Je peux pas laisser

matante faire ça !

J'ai peut-être une idée.


Un peu plus tard, ÉTIENNE pratique seul sa déclaration à KIMI dans le lobby du motel.


ÉTIENNE

Kimi, je suis content de

partager mon secret avec toi,

ça me pesait lourd.

Mon objet, mon secret : je suis

le neveu de la mairesse Coutu.


KIMI s'approche d'ÉTIENNE à ce moment.


ÉTIENNE

Ah Kimi !


KIMI

Allô! T'as ton secret ?


ÉTIENNE

Oui, vas-y !


KIMI

Vas-y !


ÉTIENNE

Vas-y, commence !

Vas-y, vas-y.


KIMI tend alors un article de journal à ÉTIENNE.


ÉTIENNE

<

des jeunes chanteuses

Les Choupinettes arrêté.

On se rappelle que

Roméo Joliceur,

l'impresario en qui les trois

soeurs avaient mis toute leur

confiance a floué ces dernières

en vidant leur compte en banque

et ce, juste avant le

naufrage qui les a emportées.

Alors qu'on a retrouvé

le corps des benjamines,

on est toujours à la

recherche de la dépouille

de la plus jeune, la

délicate petite Kimi...>>

Nooooon!


KIMI

Oui.


ÉTIENNE

Noooon! Les Choupinettes?

Un trio de chanteuses, toi?

Non!


KIMI

Avec mes deux soeurs!


ÉTIENNE

Du rock-n-roll?


KIMI

Non on chantait en harmonie,

en dansant la claquette.

♪ Chanter, danser

c'est notre métier.

Nous les trois soeurs offrons

nos coeurs, à vous tous amis,

public adoré.

De nous voir nous

sourire ainsi,

on ne peut qu'apprécier

la vie, qui vous a mises

sur notre chemin. Câlin!

Patty, Fanny et moi Kimi,

diront jamais assez merci,

de vous permettre

d'être vos Choupinettes.

C'est Papa qui nous

appelait comme ça,

sans savoir que ça se

transformerait en contrat,

et que ça nous mènerait tout

droit, tout droit vers toi,

et toi, et toi... ♪


ÉTIENNE

Ok je te crois!


KIMI

Si tu parles de ça

à qui que ce soit...


ÉTIENNE

Oh non, juré, promis, craché.

C'est notre pacte!

Comme ça votre

impresario vous a volé?


KIMI

Tellement!

Si jamais je le revois lui,

il va tellement y goûter!


ÉTIENNE

J'aimerais pas ça

être à sa place!


KIMI

Pas de danger Étienne,

t'est un gars honnête toi.

Mais, lui il nous a menti, trahi!

Moi, ça, je suis plus capable,

pis toi c'est quoi ton secret?


ÉTIENNE

Mon secret...


KIMI

Ou donne-moi ton objet pis

je vais essayer de deviner!


ÉTIENNE

Mon objet?


ÉTIENNE tend alors un cellulaire à KIMI.


KIMI

Oui, euh...


ÉTIENNE

Tiens!


KIMI

Un cellulaire?


ÉTIENNE

Ça représente comme un...


KIMI

Tes amis?


ÉTIENNE

Non justement,

c'est le contraire,

je reçois jamais d'appels.

Mon secret c'est

que j'ai pas d'amis.

Je pense pas que ça va changer.

En tout cas, moi

je dois y aller...


KIMI

On se voit bientôt hein?

On a fait un pacte!


ÉTIENNE

Oui c'est sûr!


ÉTIENNE s'éloigne. Soudain, le cellulaire sonne dans la main de KIMI.


KIMI

Étienne!

Pauvre Étienne, pour une

fois qu'il reçoit un appel.


KIMI répond alors au cellulaire.


KIMI

Allô?


COLETTE

Étienne?

C'est moi, notre plan

marche à merveille!

Mais ramène-toi ici, il

faut voir de quelle façon

on va piéger notre victime

pendant la cérémonie.

Étienne?

Oh, tu peux pas parler!

Je comprends!

Viens-t-en dès que tu peux.


KIMI raccroche.


KIMI

Me semble que je connais

ça cette voix-là!


Un peu plus tard, ÉTIENNE discute avec ANTON près de la source.


ÉTIENNE

Tu devrais laisser faire pour

te reposer si t'as encore mal

à la tête Anton.


ANTON

Et décevoir mon public?

The show must go on Étienne!

T'en fais pas pour le miroir

qu'ils viennent d'installer,

avec le temps j'ai

appris à les éviter.


ÉTIENNE

Je me doutais que tu

voulais encore y aller fait

que j'ai mis une lentille

3V sur un projecteur.


ANTON

Bravo !


ÉTIENNE

Je vais aller à la dégustation

avec toi pis quand tu vas

passer devant le

miroir, je vais projeter

l'effet 3V sur toi.

Tout est déjà installé.


ANTON

Bon, bien il n'y a

pas quoi s'en faire !

Mesdames et messieurs

je suis flatté...


ÉTIENNE

Mais je suis pas sûr de

pouvoir tromper les gens

bien longtemps

avec le projecteur.


ANTON

Donc ?


ÉTIENNE

Donc, il faut rester devant

le miroir le temps que les gens

croient voir ton reflet

mais rien de plus.


ANTON

Promis.


ÉTIENNE

Mais à propos du boudin,

est-ce que tu sais quelles

saveurs ils ont prévu servir ?

Du noir, du blanc ?


ANTON

Anton t'as pas l'air de

te rendre compte du danger !


ÉTIENNE montre alors un plan de l'Hôtel de ville à ANTON.


ÉTIENNE

Regarde, ici il y a la porte,

pis là il va y avoir le miroir,

tu te replaces ?


ANTON

Oui, oui.


ÉTIENNE

Là c'est la salle, tu reconnais

la salle pis ici il y a

la table pour la dégustation.


Pendant ce temps, MAGALIE discute avec LÉO dans le sous-sol du motel. LÉO regarde la télévision.


MAGALIE

Léo, j'ai une idée

pour le loup gris.

Si tu t'installais

dans la caméra,

il y aurait pas deux

mains derrière et peut-être

qu'il aurait moins peur.

J'aimerais tellement

ça le filmer.


LÉO

Vas-y, vas-y, cours

cours cours, ouais !

On en reparlera plus tard.


KIMI s'approche d'eux à ce moment et tend à MAGALIE une photo d'ÉTIENNE et de COLETTE.


KIMI

Regardez ce que j'ai

trouvé près de la source !

Ils ont l'air de bien s'entendre

ces deux-là pour des gens

qui se connaissent à peine !


MAGALIE

Voyons donc, ça été pris

quand ça ?


KIMI

En plus regarde derrière, il y

a un plan de l'hôtel de ville.

Je sais pas ce qu'il prépare

là, Étienne c'est un traître.

Il est complice avec Colette

pour organiser quelque chose.


LÉO

Temps mort les amis,

s'il vous plaît,

je veux savoir quel

joueur s'est blessé.


MAGALIE

Tu vas trop vite là,

Étienne un traître ?

Voyons donc ça se peut pas !


KIMI

Ah non ?

J'ai déjà intercepté un appel

pour Étienne sur le téléphone

cellulaire qu'il m'a prêté,

c'était la mairesse.


MAGALIE

La mairesse pour

Étienne, t'es sûre ?


KIMI

Mais je l'ai pas reconnue

tout de suite mais elle a parlé

de plan, de piège, de

cérémonie pis de victime !


MAGALIE

Oui, mais si c'est vrai là,

il aurait jamais fait l'erreur

de te laisser son cellulaire...


ÉTIENNE s'approche à ce moment.


ÉTIENNE

Kimi ! Je te cherchais,

je pense que j'ai fait une erreur

en te laissant mon cellulaire.


KIMI

Ah ben ?


ÉTIENNE

En fait je voulais te l'échanger

pour quelque chose

de beaucoup plus significatif !


ÉTIENNE tend alors une roche à KIMI.


KIMI

Une roche ?

Que tu viens de trouver

dans le stationnement

du motel je suppose ?


ÉTIENNE

Non non, je l'ai depuis

que je suis tout petit !


KIMI

Trop tard Étienne je suis

déjà tombé sur un appel

de la mairesse.

Pour un gars qui est

pas censé avoir d'amis,

celle-là a l'air pas mal

proche de toi je trouve.


ÉTIENNE

Non non, je peux

tout vous expliquer !


KIMI

Tu le sais hein, ce que

je leur fais moi aux traîtres.


MAGALIE

Arrête Kimi, ça réglera rien !


KIMI ligote alors ÉTIENNE.


LÉO

Pouvez-vous baisser le ton

s'il vous plaît !


KIMI

Il a fait semblant d'être notre

amie tout ce temps-là Magalie !

Il est complice avec

Colette depuis le début,

pis là il prépare quelque

chose et il compte sur moi

pour le faire parler.


MAGALIE

Commence par te calmer Kimi !


KIMI

Avoue traître !

Tu travailles pour

la mairesse, c'est ça ?


ÉTIENNE

Je travaille pas pour

elle, je suis son neveu,

Colette c'est ma tante!


KIMI

Dire que... je voulais

que tu deviennes...


KIMI s'éloigne.


MAGALIE

Kimi !


MAGALIE court alors à la suite de KIMI.


ÉTIENNE

Laissez-moi pas tout

seul, Anton est en danger,

le temps presse !

Léo il faut que tu m'aides !


LÉO

Pourquoi je croirais

un menteur ?


ÉTIENNE

Parce que je suis le seul qui

est bien placé pour savoir

que la dégustation de boudin

c'est un piège pour que tous

les villageois découvrent

qu'Anton c'est un vampire !

Il doit déjà être rendu !

Toi en courant sur

les fils électriques

tu pourrais te rendre.


LÉO

Pis admettons que je te crois,

il faudra que je fasse quoi

une fois là-bas ?


ÉTIENNE

Quand il passe

devant le miroir,

démarrer le projecteur

parce que j'ai mis une lentille

3V pour tromper les gens !


LÉO

J'ai failli regarder le super

gros bol tranquille moi...


Un peu plus tard, ANTON discute devant une foule rassemblée à l'intérieur de l'Hôtel de ville. COLETTE est à ses côtés.


ANTON

En effet, en tant que

spécialiste du Moyen âge,

qui mieux que moi pouvait

vanter ce joyau de la

gastronomie qui garnissait

la table des rois de France

grâce à ces cochons

sauvages qui pullulaient,

à cette merveilleuse époque et

dont on recueillait...le sang.


Le ventre d'ANTON gargouille à ce moment.


ANTON

Mille pardons

messieurs dames....


COLETTE

Il y a pas d'offense,

c'est le signal pour notre

invité d'honneur de goûter

à notre boudin spécial

fait à partir de notre porc

le plus gras.


ANTON

Le plus gras ?


COLETTE

Vous venez par ici Anton ?


ANTON

Si vous insistez !


COLETTE

Voilà ! Ha ha, regardez tout

le monde dans le miroir !

Son reflet ?


LÉO active alors le projecteur qui diffuse un faux reflet d'ANTON. ANTON s'éloigne alors en criant après avoir pris une bouchée du boudin.


ANTON

Ahhh!


COLETTE

Euh, oui c'est ça

servez-vous messieurs dames,

oui, servez-vous... Bande

de goinfres !


ÉTIENNE s'approche de COLETTE à ce moment.


COLETTE

Bon pis toi t'étais où ?

Il est trop tard maintenant !


ÉTIENNE

Il est où Anton ?


COLETTE

Parti après que tout le

monde ait vu son reflet

dans le miroir !


ÉTIENNE

Je te l'avais dit hein ?


COLETTE

Redonne-moi donc mon

cellulaire au lieu de me servir

des phrases creuses !

Le jour où tu vas

me dire quelque chose

d'intelligent toi !


ÉTIENNE

Je l'ai perdu ton cellulaire.


COLETTE

Quoi ?


Un peu plus tard, LÉO s'approche de la télévision dans le sous-sol du motel.


LÉO

Oh fiou, c'est pas fini,

il me reste encore une chance

de voir le touché final !


L'image de la télévision s'embrouille à ce moment.


LÉO

Ah non non, pas

une panne de câble !


Pendant ce temps, MAGALIE s'approche de KIMI près de la source.


KIMI

À partir de maintenant, je regarde

juste des films d'horreur !


MAGALIE

Étienne a pas tout à fait

été à la hauteur

de tes attentes hein?


Le cellulaire d'ÉTIENNE sonne à ce moment.


MAGALIE

Quand on parle du loup !


KIMI

Ton loup gris est revenu ?


MAGALIE

Kimi, laisse faire le loup gris,

il y a des choses

plus importantes que ça !

Je veux dire que

c'est Étienne !

Kimi ! Laisse-le au

moins s'expliquer !

Il veut te parler.


KIMI

Pas question !


MAGALIE prend alors le cellulaire et texte ÉTIENNE.


MAGALIE

''Elle préfère pas

pour le moment !''

Il fait dire qu'il

est désolé...genre...

C'est dur à lire

il écrit au son...

qu'il a été forcé à être

complice de sa tante...

Il a écrit tante t-e-n-t-e,

à croire qu'il a le goût

de faire du camping !

Mais qu'à chaque fois

qu'il pouvait il sabotait

ses plans, tu vois !

La dégustation de boudin !


KIMI

Quoi ?


MAGALIE

Il dit que c'était un plan

pour démasquer Anton !


KIMI

Il est où là, Anton ?


MAGALIE

Il est sauvé !

Il dit que Colette avait

fait installer un grand miroir...

Ah, il y a plus de pile !

Étienne a toujours

autant de chance hein ?


KIMI

Tant pis pour lui !


MAGALIE

Il vient quand même de

sauver quelqu'un de la gang !


KIMI

Il aurait quand même pu nous

dire qu'il était le neveu

de cette folle-là !


MAGALIE

Je me mets à sa place, pis si

on avait su que sa tante était

Colette est-ce qu'on l'aurait

vraiment accepté dans la gang ?


KIMI

Tu ramènerais-tu le film

<>

pour moi au club vidéo ?


MAGALIE

Quoi, t'as peur de revenir

encore avec par erreur ?


KIMI

Non j'ai peur de le

faire avaler au commis !


MAGALIE

Kimi ! Ok je vais y aller,

les amies ça sert à ça, non ?


Un peu plus tard, ANTON s'approche de la télévision dans le sous-sol du motel.


ANTON

Z'ai touzours apprécié

les films de catastrophes,

z'est une tempête de

neige ou de zable ?


LÉO

C'est une panne de câble !

Tu parles bien

drôle tout à coup !


ANTON

Je zozotte hein ?

Z'arrive de zé le dentiste !


LÉO

Oh c'est là que t'as couru

après avoir hurlé comme un

malade à la dégustation!


ANTON

T'as été témoin de

mon humiliazion?

Tout za à Çause d'un petit

bout d'oz dans le boudin...


LÉO

Tu t'es cassé un dent?


ANTON

Zuste fêlée.

Par contre, regarde!


ANTON montre alors les broches sur ses dents.


LÉO

Tu portes des broches?


ANTON

Mauvaise occlusion, paraît-il!

Z'est ce qui causerait

mes migraines!

Franzement Léo, z'a me fait

un zourire horrible non?


LÉO

Oh non je dirais

plutôt, éblouissant!

Ferme la bouche ou

passe-moi des verres fumés!

Un vampire embroché!

Ah! Ah! Ah!


ANTON

Je m'en remettrai

zamais! Zamais!

Z'étais si beau, avant!


LÉO

Zamais! Zamais!

Tu trouves pas que

t'en mets un peu Anton?

C'est quand même

temporaire des broches.


ANTON s'éloigne.


LÉO

Anton attends!

Reviens donc sur tes pas...

Encore un,

Ouvre la bouche!

Ah c'est ça bouge plus!

Tes broches captent

les ondes de la télé.


ANTON

Z'est vraiment la

zournée des zumiliazions!


LÉO

Si tu savais à quoi

t'as échappé aujourd'hui,

tu dirais plutôt que

c'est ton zour de chance!


ANTON

Ouais!


LÉO

J'ai vu le dernier touché!

Merci Anton! Woohoo!


ANTON

Ça fait plaisir...


Générique de fermeture

Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Season
  • Category Fiction

Résultats filtrés par