Universe image Motel Monstre Universe image Motel Monstre

Motel Monstre

In the village of Bouillon, a strange team manages an old motel built next to a thermal spring with mysterious properties. The team is made up of repugnant monsters, a crazy old man and Magalie, 15, a clumsy but resourceful teenager. They move heaven and earth to keep the spring and the motel open, as the very survival of the monster species depends on it! Cohabitation is not always easy. Magalie and the monsters adapt to communal living, become friends despite their differences and face, tog...

Official sitefor Motel Monstre
Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Clothes Do Not Make the Monster

Kimi is visited by her friend, Smir. At first excited, she soon discovers he`s not all he claims to be. Anton has to hide that he`s working for Colette and Mercantium. Can he lead a double life? Etienne wants to test his end-of-the-world bunker.



Production year: 2013

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Un cri se fait entendre dans le sous-sol du motel. MAGALIE s'approche alors de KIMI qui marche en somnambule.


MAGALIE

Qu'est-ce qu'il y a?

Je t'ai entendue crier

jusque dans ma chambre!

Kimi! Kimi, réponds-moi!

Qu'est-ce qui est arrivé?


KIMI

Smir vient de m'annoncer

qu'il vient me visiter!

Horrible! Ha ha ha!

Smir! Horrible! Ha ha!

Argh! Ha ha! Ah ha!

(Générique d'ouverture)

[Début information à l'écran]

L'habit ne fait pas le monstre

[Fin information à l'écran]

Dans le lobby du motel, MAGALIE regarde KIMI jeter des lettres et des coussins au sol.


KIMI

Hee hee ha ha!

Parfaitement dégueux

et en désordre! Ha ha!


MAGALIE

Je t'ai jamais vue comme ça!


KIMI

Ben quoi? Il faut que tout

soit prêt à temps!


MAGALIE

Pourquoi tu t'énerves pour un

gars que t'as jamais rencontré?


KIMI

Euh, premièrement, c'est pas

un gars, c'est un esprit.

Puis, deuxièmement, c'est

un esprit tellement horrible

qu'il faut que tout soit parfait!


MAGALIE

Justement, t'as pas peur qu'il

soit un gros monstre dangereux?


KIMI

Ah ce serait trop beau!


MAGALIE

T'as juste communiqué une couple

de fois avec cet esprit-là.

Tu le connais pas! Méfie-toi!


KIMI

Qu'est-ce que tu penses de ça?

(voix grave)

Bienvenue Smir!

MAGALIE

Un peu trop cliché.


KIMI

OK. Ça?

(voix avec écho)

Bienvenue Smir.

MAGALIE

Ouin...


KIMI

OK, OK, OK, attend, attend!

(voix aiguë)

Bienvenue Smir!

MAGALIE

Ah, ça c'est bon!

Juste assez creepy!


KIMI

Ok. Bienvenue Smir!

(ÉTIENNE entre à ce moment dans le lobby et sursaute.)


KIMI

Ah! J'ai pas pris la bonne voix!


ÉTIENNE

Allô, les filles.


KIMI (déçue)

Allô, Étienne.

Je pensais que t'étais

quelqu'un d'autre.


ÉTIENNE

Est-ce que t'es prête?


KIMI

Prête pour quoi?


ÉTIENNE

Ben, pour faire des tests sur

mon bunker anti-fin-du-monde!

T'avais dit que tu m'aiderais

à voir s'il est assez solide.


KIMI

Ah ouin.

Euh, pas tout de suite, OK?

J'attends quelqu'un.

Plus tard, OK?


ÉTIENNE

Elle attend qui?


MAGALIE

Un gars.


ÉTIENNE

Un gars?


KIMI

Un esprit!


ÉTIENNE

Ah. OK, je comprends.

Je vais venir te voir

plus tard d'abord.

(ÉTIENNE s'éloigne.)


KIMI

Il est fatiguant,

des fois, Étienne!


MAGALIE

Vraiment? D'habitude,

t'es contente de le voir!

(La porte du lobby s'ouvre alors de nouveau.)


KIMI

Étienne, par plus tard,

je voulais dire

plus tard aujourd'hui!

(KIMI se retourne et voit alors un homme.)


KIMI

Ah! Pour une chambre,

il faut que t'ailles

au comptoir.


MAGALIE

Bienvenue au Motel Monstre!

Désolé pour le désordre!

Est-ce que vous avez

une réservation?


SMIR

Euh, oui, je pense.


MAGALIE

OK. Sous quel nom?


SMIR

Smir.


KIMI

Smir? T'es un humain? Ah.

(Un peu plus tard, ANTON place différents produits dans le magasin de COLETTE.)


ANTON

Anton, tu es génial!

Tu deviendras le plus grand

des employés de Mercantium!

(ANTON répond alors à son cellulaire.)


ANTON

Le Comte Anton Balog, Roi

de la patate, à l'appareil.

Ah, bonjour Colette!

Je terminais justement d'habiller

mon tout premier mannequin!

Enfin, un endroit qui laisse

libre cours à mes exceptionnels,

merveilleux, extraordinaires

talents artistiques!

Ah, c'est dû pour aujourd'hui?

Et bien, très bien, j'aurai

terminé mon présentoir

d'ici la fin de la journée

et j'enverrai une photo

aux dirigeants de Mercantium!

Oui, oui, ils seront en

pâmoison devant mon oeuvre.

J'en suis persuadé.

Et, mon bonus de paye,

je le reçois quand?

Colette? Colette?

(ÉTIENNE entre à ce moment dans le magasin.)


ÉTIENNE

Qu'est-ce que tu fais ici?


ANTON

Je magasine, ça se voit bien!


ÉTIENNE

Mais comment t'as fait

pour entrer?

Ma tante est même

pas là aujourd'hui.

Elle est allée à St-Loin.


ANTON

Ah non? Elle n'est pas là?

Ah, j'aurais pu

jurer la voir là-bas.

(ANTON pointe alors vers une robe.)


ANTON

Quel vêtement magnifique!

Je pense que je vais l'acheter!


ÉTIENNE

Tu veux acheter

du linge de femme?


ANTON

Oui! Non! Hum!

C'est pour Mamouchka!


ÉTIENNE

La gang t'attend au motel.

Il paraît que t'as pas

fait tes tâches ce matin.


ANTON

Mais là, je ne peux pas

travailler et au motel,

et au Mercant...


ÉTIENNE

Quoi? Qu'est-ce que t'as dit?


ANTON

Pardon? Qu'est-ce que t'as dit?


ÉTIENNE

Non, toi. Tu viens juste de dire

quelque chose par rapport

au motel puis au Mercantium.


ANTON

Non, non, non, non, non!

Tu entends des

choses dans ta tête.

C'est pas moi qui

as dit ça. C'est toi.


ÉTIENNE

Moi?


ANTON

Oui.


ÉTIENNE

Quand ça?


ANTON

Là! Tu viens de le dire!


ÉTIENNE

Hein?


ANTON

Bon ben! Comme t'as dit,

j'ai des tâches à faire au motel,

alors, je te quitte!


ÉTIENNE

Mais...


ANTON

Fais bien attention à Betty.


ÉTIENNE

C'est qui Betty?

C'est qui Betty?

(Pendant ce temps, MAGALIE s'approche de KIMI qui boude dans sa chambre.)


MAGALIE

Pourquoi tu sors pas?


KIMI

Je t'ai dit de me

laisser tranquille!


MAGALIE

Smir est venu ici pour te voir.

Tu peux pas l'ignorer

toute la journée!


KIMI

Pourquoi pas? Il m'a trahie!

Il m'a fait croire que

c'était un esprit terrible,

puis c'est juste

un humain poche.


MAGALIE

Allô! Moi aussi, je suis

une humaine poche.


KIMI

Toi, c'est pas pareil.

T'es une humaine poche cool!


MAGALIE

Tu trouves?

Donne-lui une chance!

Je lui ai parlé tantôt puis

il est bien correct finalement.

Il est pas dangereux.


KIMI

C'est un humain poche

et il est pas dangereux?

Wow! Super excitant!


MAGALIE

Tu juges trop vite.

(SMIR s'approche à ce moment.)


SMIR

Je m'excuse, Kimi.


KIMI

Toi, parle moi pas.


SMIR

Je l'avoue. Je suis un humain.

Je suis pas l'esprit

rebelle que tu pensais.


KIMI

Est-ce que Smir c'est

même ton vrai nom?


SMIR

Mon vrai nom, c'est Smon.


MAGALIE

Simon?


SMIR

Non, non, Smon.


KIMI

Ton nom, c'est Smon?


SMIR

Mon nom, c'est Smon.


MAGALIE

Son nom, c'est Smon?


KIMI

Pourquoi tu m'as menti hein?

T'es pas pantoute comme celui

que tu disais que t'étais

quand on communiquait

dans le monde des morts.


SMIR

Je sais.

Je voulais t'impressionner.


MAGALIE

Attends un peu là.

Si t'es pas mort, comment

tu faisais pour parler

avec Kimi dans le

monde des morts?


SMIR

Ben je me suis patenté des

inventions qui me permettent

de communiquer

avec les esprits.


KIMI

Ah oui?


SMIR

Ouin! Je capote sur le monde

des morts, sur les fantômes.


KIMI

T'aimes ça faire des inventions?


SMIR

Ouin.


KIMI

Des inventions diaboliques?


SMIR

Ouin, ouin.


KIMI

Ah t'es peut-être pas

si pire que ça finalement!

(Un peu plus tard, ANTON s'approche de LÉO dans le sous-sol du motel.)


ANTON

Charles? Charles!

Léo, est-ce que

tu as vu le zombie?


LÉO

Ah il est parti à St-Loin

pour l'ouverture officielle

du nouveau dépotoir.


ANTON

Ben alors, je ne peux

pas accomplir ma tâche,

puisqu'il ne m'a pas

dit ce que c'était!


LÉO

Mais, il m'a fait le message!

Tu dois plier le linge.

(ANTON regarde alors une pile de linge.)


ANTON

Tout ça?

Mais, je ne suis pas un genre

d'esclave à qui on peut faire

faire n'importe quoi!


LÉO

Il n'y a presque rien à plier.


ANTON

Tu ne sais pas toi, Léo, à

quel point c'est fatiguant

de travailler à deux

endroits en même temps!

Et, moi non plus!

Et, c'est pour cette

raison que je vais accomplir

ma tâche sans rouspéter.


LÉO

Ça va? T'es correct?


ANTON (boudeur)

Um hum.

(ANTON chantonne alors une fausse sonnerie, puis répond à son cellulaire.)


ANTON

Le comte Anton Balog, Roi

de la patate, à l'appareil!

Vous voulez la présence

du Vampire de l'année

à votre événement?

Aujourd'hui même?

Très bien. On s'y voit tantôt!

À très bientôt.

OK, be-bye! Toot!


LÉO

Qu'est-ce qui se passe?


ANTON

On réclame la présence du

Vampire de l'année à Bigton!


LÉO

La grande ville?


ANTON

Oui, pour une manifestation!

Et, à titre de Vampire de

l'année, je ne pouvais refuser.

Tu pourrais compléter

la tâche pour moi?


LÉO

Wô, wô! J'ai déjà

l'argenterie à nettoyer.

Je vais pas faire

ta tâche en plus.


ANTON

Et, qu'est-ce que

tu dirais d'une petite

compensation monétaire?


LÉO

Depuis quand t'as

de l'argent de trop?


ANTON

Cinq beaux dollars, ça t'irait?


LÉO

OK.


ANTON

OK. Très bien! À tantôt!


LÉO

C'est une manifestation

de quoi au juste?


ANTON

C'est... C'est une manifestation

pour... Non, c'est contre...

c'est contre les choses...

C'est contre

les vêtements no... gris!

Oui, contre les vêtements gris!

Bon ben, c'est pas tout ça.

J'ai une heure d'autobus à

faire pour me rendre en ville.

Salut!


LÉO

Les vêtements gris?

(Un peu plus tard, SMIR montre ses inventions à MAGALIE dans le lobby du motel.)


SMIR

Check, celui-là. Je l'appelle

le détecteur d'esprits!


KIMI

Parce qu'il détecte les esprits?


SMIR

Comment tu savais?


KIMI

Euh, bien...


SMIR

C'est avec celui-là que j'entre

en contact avec les esprits.


KIMI

C'est comme ça que tu te

fais passer pour un fantôme?

Comment tu l'appelles celui-là?

Le communicateur d'esprits?


SMIR

Non. Pourquoi je

l'appellerais comme ça?


KIMI

Euh bien, c'est

parce que tantôt...

En tout cas, c'est vraiment

atroce que tu sois capable

de te patenter des inventions.


SMIR

On devrait inventer quelque

chose ensemble, un jour.


KIMI

Euh, oui!

J'ai tout ce qui faut

dans le sous-sol!

En tout cas, pour

tantôt, je... je m'ex...

je m'excuse de t'avoir jugé

parce que t'es un humain.


SMIR

C'est correct, c'est

moi qui t'ai menti.

(ÉTIENNE entre à ce moment dans le lobby et écoute la conversation de KIMI et de SMIR.)


KIMI

C'est juste parce que

je t'imaginais tellement

comme un gros monstr

qui bave. Mais, c'est correct.

T'es juste assez weird

comme ça!


SMIR

Merci! Ah oui! J'ai un autre

gadget intéressant.

Est-ce que t'as le temps que

je te montre comment ça marche?


KIMI

Ah oui, oui!

J'ai rien d'autre à faire

d'important aujourd'hui!

(ÉTIENNE quitte le lobby la tête basse. SMIR tend alors une invention à KIMI.)


KIMI

Wow! C'est quoi?


SMIR

Tiens un bout, moi,

je tiens l'autre. T'es prête?

3, 2, 1!

(Un courant électrique parcourt alors l'invention que tiennent SMIR et KIMI.)


KIMI

Euh, c'est tout?


SMIR

Euh, oui, c'est tout.

C'est ça que ça fait.

Ça donne des chocs.


KIMI

Ah, elle est un peu

poche cette invention-là!

Mais, si tu veux, je peux

te montrer des trucs

que moi j'ai inventés?

J'ai une machine pour torturer

les serviettes mouillées!

Attends, ce sera pas long!

Je comprends pas!

D'habitude, je suis capable

de régurgiter n'importe quoi.

Je te le jure!


SMIR

Régurgiter quelque chose?

Tu veux dire comme ça?

(SMIR régurgite alors un objet.)


KIMI

Comment t'as fait ça, toi?


SMIR

C'est un petit truc que je

viens juste d'apprendre!


KIMI

Mais, ça se peut

pas, t'es un humain!

C'est juste les fantômes

qui ont ce pouvoir là!

T'as volé mes pouvoirs?

T'as volé mes pouvoirs!


SMIR

Merci, Kimi!

(SMIR éclate d'un rire diabolique, puis disparaît. Un peu plus tard, ANTON entre au magasin de COLETTE en parlant à voix haute.)


ANTON

Ça bon, Anton.

Tu seras capable de

terminer ton présentoir

d'ici la fin de la journée.

Le truc, c'est de rester

réveillé et tout ira bien!

Ça va bien, Betty?

Aujourd'hui, je vais te

donner un partenaire!

Oh la la la la la!

Bonjour! Moi, c'est Romuald.

(Une sonnerie de cellulaire résonne.)


ANTON

Ah, tiens, c'est Léo.

Ah, c'est Léo!

Il faut que je lui fasse

croire que je suis en ville!

Il me faut un décor de ville!

Vite, vite, vite! Non, pas ça!

Non, pas ça! Ah, des chips!

Non, non! Il me faut des

cadres, des cadres!

Aha! Ça va faire! OK.

(ANTON dépose alors une peinture d'une ville derrière lui, puis répond au cellulaire.)


ANTON

Le Comte Anton Balog,

Roi de la patate, à l'appareil!


LÉO

Puis Anton, c'est comment

la grande ville?


ANTON

Ah, Léo!

Quelle merveilleuse surprise!

La grande ville, c'est magnifique!

Tout est beau. L'air est pur.

Le paradis, quoi!


LÉO

Puis, la manifestation

anti gris?


ANTON

Ah, c'est une très

belle manifestation!

On est au moins cinq ou six.


LÉO

C'est tout?


ANTON

Cents! Cinq ou six cents!

Tu ne m'as pas laissé terminer!

Non, non, non.

Non aux vêtements gris!

50% moins de gris!

Ah oui, très cher peuple!

J'entends votre appel! Ah oui!

La foule m'acclame sans cesse!

Une entrevue par-ci,

un slogan par là!

Je fais un chef de manifestation

tout à fait exceptionnel!

J'ai vraiment tous les talents.

Je m'époustoufle moi-même.


LÉO

Bon, c'est cool, je te crois.

Hey Anton, il y a plein

de bas solitaires

dans la pile de linge.

Qu'est-ce que je fais avec?


ANTON

Je dois vraiment te laisser aller.

Il faut que j'aille

motiver les troupes.

On se reparle plus

tard par contre, hein?

(ÉTIENNE s'approche d'ANTON à ce moment.)


ÉTIENNE

Anton, peux-tu m'aider à voir

si mon bunker coupe bien le son?


LÉO

Étienne? T'es allé en ville

avec Anton?


ANTON

Oui! Étienne est avec moi

en ville!


ÉTIENNE

Mais, je suis pas pantoute en...


ANTON

Chut!


LÉO

Étienne, qu'est-ce que

tu fais à une manifestation

contre le linge gris?


ÉTIENNE

Hein?


LÉO

C'est juste ça que tu portes,

du linge gris!


ANTON

C'est que... Étienne fait partie

du camp adverse. Ah oui!

Grr! Il est là pour manifester

pour les vêtements gris. Ah!


LÉO

Attendez là, je comprends pas là...


ANTON

Bon c'est tout le

temps qu'on avait!

On doit retourner manifester.

OK, bye!


LÉO

Anton! Étienne est à Bigton?

(ANTON ferme alors son cellulaire et se tourne vers ÉTIENNE.)


ANTON

À partir de maintenant,

tu dois faire semblant

que tu es en ville avec

moi, dans une manifestation!


ÉTIENNE

Il faut que je fasse

quoi, puis que je sois où?


ANTON

Oh my god!

(Pendant ce temps, KIMI entre en courant dans la chambre de MAGALIE.)


KIMI

Magalie? As-tu vu Smir

quelque part? Il va falloir que

je le trouve toute seule!

Pas là! Pas là! Ah!

Il a vraiment volé

tous mes pouvoirs!

Je suis même plus capable

de bouger les objets

avec mon esprit!

Il va falloir que j'ouvre

les portes avec mes mains.

Tellement humiliant!

(MAGALIE entre alors dans sa chambre et sursaute.)


MAGALIE

Qu'est-ce que tu fais là?


KIMI

C'est ça! C'est quand j'ai même

plus mes pouvoirs de fantôme

que je suis capable de faire peur!


MAGALIE

J'ai entendu Smir... ou Smon?

En tout cas, j'ai entendu

chose rire comme un fou.

Qu'est-ce qui se passe?


KIMI

Tu sais quand tu m'as dit

qu'il était bien correct,

puis qu'il n'était pas dangereux?

Il vient de me voler

tous mes pouvoirs!


MAGALIE

Comment il a fait ça?


KIMI

Ah c'est pas important!

Il faut juste que je le

retrouve pour qu'il

me redonne

tout ce qu'il m'a pris.


MAGALIE

Comment? Tu vas le forcer?


KIMI

Je sais pas encore.

Je peux pas vivre le reste

de ma mort sans mes pouvoirs.

Qu'est-ce que je vais devenir?

Une humaine? Ah, gross!


MAGALIE

Je suis une humaine,

puis je suis pas gross!


KIMI

Tu sais ce que je veux dire!

Aide-moi à trouver une solution!


MAGALIE

Peut-être, si t'embrassais Smir,

il se passerait quelque chose

de surnaturel puis tu pourrais

ravoir tes pouvoirs!


KIMI

Quoi?


MAGALIE

Bien oui! Comme dans les contes

de fées: les crapauds,

les princesses,

les princes charmants!


KIMI

C'est tellement

une idée d'humaine!


MAGALIE

Ce serait quoi, une

idée de monstre d'abord?


KIMI

Les monstres, ça joue

des tours aux humains.

Ça leur tend des pièges...

Ah! Je le sais

ce que je vais faire!

Va trouver Léo puis venez

me rejoindre au lobby!

(Un peu plus tard, ANTON et ÉTIENNE rassemblent des outils de construction.)


ANTON

Étienne, est-ce que c'est

vraiment nécessaire tout ça?


ÉTIENNE

Si tu veux que je fasse semblant

d'être en ville avec toi,

il faut que tu m'aides

à tester mon bunker!


ANTON

Oui, mais moi, je ne t'en

demande pas tant!


ÉTIENNE

OK, t'es pas obligé de m'aider,

mais je vais être obligé de dire

à la gang que tu travailles

maintenant pour le Mercantium!


ANTON

Comment tu sais?

Je ne te l'ai pas dit!

Tu n'oserais pas!


ÉTIENNE

Peut-être que oui!


ANTON

Bon ben, on les commence

tu, ces tests-là?


ÉTIENNE

C'est ce que je pensais.

On va commencer avec le bruit.

Je veux savoir si ça

coupe bien le son.


ANTON

Je vais t'en faire

moi, couper le son!

(ANTON prend alors un marteau et frappe sur une planche de bois.)


ÉTIENNE

J'entends rien!

Tu peux continuer

avec autre chose, OK?

(ANTON fait alors du bruit avec différents objets.)


ÉTIENNE

OK, maintenant : la solidité!


ANTON

La solidité!

(ANTON essaie alors de fracasser la porte du bunker avec différents objets.)


ÉTIENNE

Ow! J'en reviens pas,

il est méga solide!

Dernier test : l'étanchéité!

(ANTON lance alors différents substances liquides sur la porte du bunker .)


ÉTIENNE

Mon bunker est parfait!

Il résiste à tout!


ANTON

Bravo!


ÉTIENNE

Les tests sont terminés!

Il reste juste à voir si

toute la gang peut entrer

dans le bunker en même temps.

Je vais aller chercher

tout le monde au motel!


ANTON

Non, non! Oh ho ho!

Non! Oublie pas!

Tu es en ville présentement,

avec moi, à une manifestation!


ÉTIENNE

Mais je ne suis pas en

ville avec toi en man...

Ohh! Oui! Je suis en ville

en train de manifester!


ANTON

De toute façon, une petite pause,

ça va nous faire du bien, hein?

(Le cellulaire d'ANTON sonne à ce moment.)


ANTON

Oupelaille! Ah non!

C'est Léo! Il veut encore faire

une vidéo conférence!

Vite, notre décor de ville!


ÉTIENNE

Ahhh! Décor de ville! Ahhh!

(Pendant ce temps, KIMI et MAGALIE cherchent SMIR dans le lobby du motel.)


KIMI

Ohh Smir! Je devrais

peut-être dire : Smon!

J'ai une petite nouvelle

pour toi! Tu pensais

m'avoir volé tous mes pouvoirs,

hein? Mais, il m'en reste

toujours un! Si tu le veux,

viens le chercher!

(SMIR apparaît à ce moment devant KIMI.)


SMIR

Il te reste un pouvoir?

Je veux voir!


KIMI

Oh avec plaisir!

(KIMI essaie alors en vain de faire apparaître quelque chose.)


MAGALIE (à voix basse)

J'ai dit à Léo de se pointer ici

au bon moment.

Je comprends pas!


SMIR

C'est ça que je pensais!

Il t'en reste plus de pouvoirs!

Je te les ai tous volés.

Ah pauvre Kimi!

Qu'est-ce que tu vas faire?

Pleurer?


KIMI

T'as pas le droit de faire ça.

Redonne-moi mes pouvoirs!


SMIR

Tu peux essayer de les

reprendre si tu veux

mais tu seras jamais capable!

(Au même moment, LÉO appelle ANTON sur son cellulaire.)


LÉO

Envoye répond, Anton!

C'est long!


ANTON

Le Comte Anton Balog, Roi

de la patate, à l'appareil.


LÉO

Ça t'a pris du temps à répondre!


ANTON

Ah tiens, Léo! Comme il fait bon

de te reparler! Eh bien oui, il y a

tellement de bruit ici qu'on a

de la difficulté à s'entendre.


ÉTIENNE

So-so-so, sobre et sans couleur!

So-so-so, so qu'est-ce

qu'on fait asteure?


LÉO

Wow! Étienne est dedans!


ANTON

Étienne? Étienne est parmi

les plus impliqués.

Pas vrai, Étienne?


ÉTIENNE

Du gris, du gris, du gris en masse!

Du gris, du gris,

du gris dans la face!


LÉO

Avez-vous attiré l'attention

des journalistes?


ANTON

Des journalistes?

Mais, il y en a plein ici!

Il y a même des policiers

pour contenir la foule!

Ils font un travail impeccable!


LÉO

Impressionnant!

Hey, est-ce que je peux

parler à Étienne?


ANTON

À Étienne?


ÉTIENNE

La couleur, c'est dangereux!

Le rouge, ça fait mal aux yeux!


ANTON

J'ai bien peur que notre pauvre

Étienne ne soit trop impliqué

pour venir te parler.


LÉO

C'est correct, je comprends.

Hey, Anton, je m'excuse

d'avoir pensé que c'était

pas vrai votre affaire de

manifestation à Bigton.


ANTON

Oui, ça m'a contrarié!

Mais, c'est bon.

Tout est oublié.

Ne t'en fais pas!


LÉO

OK, cool! On se revoit plus tard.

Bye!


ANTON

OK! Au revoir!

(ÉTIENNE accroche à ce moment la peinture d'une ville qui tombe au sol.)


ANTON

Mais, Étienne qu'est-ce que

tu as fais?


ÉTIENNE

Je sais pas, je...


ANTON

Oops!


LÉO

Oh Kimi!

J'avais complètement oublié!

J'arrive les filles!

(LÉO éteint son ordinateur. Au même moment, ANTON et ÉTIENNE regardent la peinture sur le sol.)


ANTON

Est-ce que tu penses qu'il a eu

le temps de raccrocher avant que

notre décor de ville s'effondre?


ÉTIENNE

Je sais pas. Je suis désolé!

(Pendant ce temps, KIMI est sur le point d'embrasser SMIR. LÉO apparaît alors sous la forme d'une lumière vive entre les mains de KIMI.)


KIMI

Il était temps!

Je peux pas croire que

j'ai presque fait ça!


SMIR

C'est ça ton pouvoir? Cool!


KIMI

Impressionnant, hein?


SMIR

Je le veux! Je le veux! Je le veux!


KIMI

Si tu le veux, viens le chercher!


SMIR

T'es vraiment prête à me

donner ton dernier pouvoir?


KIMI

Tu seras jamais capable

de me le prendre!


SMIR

Attention au choc!

(SMIR sort alors son invention et la tend à KIMI.)


KIMI

OK, Go! Maintenant, Léo!

(LÉO apparaît alors sous la forme d'une boule lumineuse et fracasse l'invention de SMIR en deux morceaux.)


SMIR

Qu'est-ce que t'as fait à

mon électrospectrophone?


KIMI ET MAGALIE

Ton quoi?


SMIR

Mon électrospectro...

Ah laissez faire!


KIMI

Qu'est-ce que tu vas faire,

Smon? Pleurer?


SMIR

Non! T'as peut-être brisé mon

électrospectrophone mais...


KIMI ET MAGALIE

Ton quoi?


SMIR

Mon électrospectro....

Ah laissez faire!

T'as peut-être brisé mon affaire,

mais j'ai quand même

volé tes pouvoirs!


KIMI

Ah ouin?


SMIR

Ouin! Bye!

(SMIR tente alors sans succès de disparaître.)


SMIR

Qu'est-ce qui se passe?

Je suis plus capable

de disparaître! Mes pouvoirs!

J'ai perdu mes pouvoirs?


KIMI

Ah tu veux dire mes pouvoirs?

Tu sais, la boule lumineuse?

C'est mon ami Léo!

Quand il est entré

dans ta machine,

il a renversé le flux

électrospectral puis il

m'a redonné mes pouvoirs!


SMIR

Je te crois pas!


KIMI

Ah ouin? T'es plus

le bienvenu ici!


SMIR

Mais, mais... Ahhh, OK!


KIMI

Bon débarras!

(SMIR sort alors du motel la tête basse.)


MAGALIE

Yes! Tu l'as eu!

Ben qu'est-ce qu'il y a?

T'es pas contente d'avoir

retrouvé tes pouvoirs puis que

Smir-Smon-chose soit parti?


KIMI

Non, c'est juste que

je me trouve niaiseuse.


MAGALIE

D'avoir fait confiance

à ce gars-là?


KIMI

Je le connaissais même pas.

J'y ai parlé une couple de

fois dans le monde des morts

puis j'ai cru tout ce qu'il m'a dit!


MAGALIE

Ouin. Là, au moins, tu sais

qu'il faut faire attention!


KIMI

Je me ferai plus jamais prendre.

Je te le jure!

Ben là, il faut que j'aille

aider Étienne avec son bunker.

J'ai promis de l'aider,

plus tard aujourd'hui.


MAGALIE

Ah! Là, tu t'intéresses à Étienne!


KIMI

Quoi? Une promesse,

c'est une promesse!

(Un peu plus tard, ANTON et ÉTIENNE terminent des placer des mannequins à l'intérieur du bunker.)


ANTON

Enfin! Mon présentoir

est terminé!

Un chef d'oeuvre de la mode,

signé Anton Balog!


ÉTIENNE

Moi j'ai la preuve

que toute notre gang

peut entrer dans le bunker!

Comme ça, quand la fin

du monde va arriver,

ben je vais pouvoir protéger

tous ceux que j'aime!


ANTON

Si la fin du monde

arrive, Étienne. Si!


ÉTIENNE

Quand la fin du monde arrive.

Quand!


ANTON

Si.


ÉTIENNE

Quand!


ANTON

Si!


ÉTIENNE

Quand!


ANTON

Si!


ÉTIENNE

Qu-qu-quand!


ANTON

Si! Hey! Il n'y aurait pas quelque

chose que tu aimerais me dire?


ÉTIENNE

Merci d'avoir monté ton

présentoir dans mon bunker.


ANTON

Ah de rien!

Ne me reste plus qu'à prendre

quelques photos de mon oeuvre

et à les envoyer aux

dirigeants de Mercantium afin

qu'ils évaluent mon travail!


ÉTIENNE

Léo n'est toujours

pas venu, hein?


ANTON

Et, il n'a pas rappelé.


ÉTIENNE

Ça veut dire qu'il n'a

pas vu qu'on n'était pas

vraiment en ville.


ANTON

Et, que mon secret

restera secret!

(KIMI apparaît à ce moment à l'intérieur du bunker.)


ANTON

Ahh!


KIMI

Anton? Qu'est-ce que tu fais là?


ÉTIENNE

Euh, moi, je vais y aller!


KIMI

Pourquoi tu portes

l'uniforme de...


ANTON

Il y a des choses, Kimi, dans

la vie, qui s'expliquent mal

et ça, ça en est une...


KIMI

Tu travailles pour Mercantium!


ANTON

Non! Non, non!


KIMI

Traître!


ANTON

Oh my god!

(ANTON s'évanouit et tombe sur le sol.)

(Générique de fermeture)

Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Season
  • Category Fiction

Résultats filtrés par