Universe image Petz Club Universe image Petz Club

Petz Club

Nina set up "Petz Club" with Oscar, Tim and Marlou the Dog. They created this secret club to help find lost animals and return them to their inconsolable young owners. Our heroes have to juggle school life and running Petz club investigations. Becoming a detective when you're just 7 years old is not that easy. But with methods and complementary skills there is nothing our heroes can't do! Petz Club, SOS Lost Animals is about the very special relationship that exists between children and their...

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

I Lost My Master

What a surprise this morning for our heroes, when they see Marlou bring a lost dog back to the lair. From its tag, they find its name: Arnold. Time to help him find his owner.



Production year: 2013

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Le PETZ CLUB, composé de TIM, NINA et OSCAR, est dans son quartier général, au sous-sol d'une maison. NINA consulte le PETZ MAIL sur sa tablette.


[NINA:] Voici le dernier message

qu'on nous a laissé sur notre

site. "Bonjour, le Petz club.

Je voudrais acheter un serpent.

Est-ce que c'est dangereux?"

Signé "Édouard".

"Bonjour, Édouard. Ne t'inquiète

pas. Les serpents vendus dans le

commerce ne sont pas dangereux.

Bisous. Signé Nina."


[TIM:] Wah! Mais pourquoi tu lui

fais un bisou? Et pourquoi tu

signes toujours de ton nom

quand c'est un garçon?


[OSCAR:] Oui. Quand c'est une

fille, tu nous obliges à signer

Petz club.


[NINA:] Oh, là, là! Bon, comme

vous voulez. J'enlève bisous

et je signe Petz club.

C'est fait. Vous êtes contents?


[MARLOU:] Wouah! Wouah!

Wouah! Wouah!

(MARLOU est à la porte du quartier général du PETZ CLUB et entre à l'intérieur.)


[TIM:] Alors, Marlou, qu'est-ce

que tu nous as rapporté

cette fois? Un nonos? Une

basket? Un--

(Un CHIEN à l'air piteux s'avance derrière MARLOU.)


[MARLOU:] Wouah! Wouah!
[OSCAR:] Une laisse. Un collier.
[NINA:] Un chien perdu!

(NINA prend le CHIEN dans ses bras. Le CHIEN gémit.)


[TIM:] C'est une affaire

pour le Petz club.


[NINA:] Tu peux compter

sur nous.


[VOIX MASCULINE:] ♪ Petz club ♪
[PETZ CLUB:] ♪ Petz club ♪

♪ Petz club ♪

♪ Retrouvons les animaux

disparus ♪

♪ Petz club ♪

♪ Petz club ♪


[TIM:] Voici Tim.
[OSCAR:] Oscar!
[NINA:] Et moi, Nina.

♪ Et sans oublier

le chien Marlou ♪

♪ Un chien un peu zinzin

un peu fou ♪


[PETZ CLUB:] ♪ Petz club ♪

♪ Petz club ♪


[NINA:] ♪ Contactez-nous ♪

♪ Vous pouvez compter sur nous ♪


[PETZ CLUB:] ♪ Petz club ♪

♪ Petz club ♪


[NINA:] ♪ Retrouvons

les animaux disparus ♪

[Début information à l'écran]

J'ai perdu mon maître

[Fin information à l'écran]

NINA consulte Petzpedia, l'encyclopédie du PETZ CLUB. Elle imprime une affiche du chien perdu.


[OSCAR:] Pas de

puce, pas de tatouage, mais

il y a son nom sur le collier.

Arnold. Arnold?

(ARNOLD saute sur OSCAR et lui lèche la joue, en lui laissant une trace de bave sur le visage.)


[OSCAR:] Oh, stop! Ah... C'est

dégoûtant!


[TIM:] Dis donc, Oscar, tu

n'aurais pas un peu bavé ce

matin en prenant ton petit-déj?

Haha!


OSCAR (Vexé)

Gnan gnan

gnan gnan!


[NINA:] Les garçons!

C'est un fox-terrier à poil

lisse. Cette race a été créée

pour la chasse au renard. Fox

signifie renard en anglais.


[OSCAR:] Sa laisse trainait par

terre, mais elle n'est pas très

sale. Il n'a donc pas été perdu

très loin d'ici.


[TIM:] Allez, Marlou.

Montre-nous. Montre-nous

où tu as trouvé Arnold.


[MARLOU:] Wouah!

(MARLOU s'élance hors du quartier général du PETZ CLUB.)


[NINA:] Je prends des affiches.

(Le PETZ CLUB court dans la ville, à la suite de MARLOU.)


[MARLOU:] Wouah! Wouah!
[NINA:] Alors, Marlou? C'est ici

que tu as retrouvé Arnold?

(OSCAR arrive en dernier, essoufflé.)


[OSCAR:] Ouf, ouf!
[NINA:] Il ne reste plus qu'à

trouver quelqu'un qui le

reconnaisse.

(Le PETZ CLUB montre la photo d'ARNOLD à de nombreux citoyens. Aucun ne le reconnaît.)


[GRAND-MÈRE:] Le maître

d'Arnold? Oh, oui. Je le

connais, ce voyou.

Une vraie brute.


[En confidence:] Un jour,

il s'est même énervé et

a fait pleurer la caissière. Et

en plus, avec tous ses muscles,

il ne m'a jamais aidée

à porter mes courses.

Il travaille à la salle de gym.


[OSCAR:] Merci, madame.
[GRAND-MÈRE:] Hum?

(Le PETZ CLUB est à l'entrée du gym où travaille le maître d'ARNOLD. TIM contemple l'enseigne du gym. Elle montre des hommes en train d'exhiber leur musculature bien développée.)


[TIM:] Wow!
[NINA:] Le paradis du

muscle pour Zarak.

(TIM se précipite à l'intérieur du gym.)


[TIM:] La bête humaine.
[NINA:] Hé, attends-nous.

(ARNOLD reste en arrière. Attristé, il s'éloigne.)


[OSCAR:] Bien, où tu vas? Allez,

viens. Ton maître va être

content de te revoir.

(ARNOLD gémit.)

(Une fois dans le gym, TIM admire les installations.)


[TIM:] Wow! Un tapis de marche.

(Il met le tapis roulant en marche et se met à courir.)


[TIM:] Avec ça, je pourrai avoir

des jambes méga musclées.

(TIM augmente la vitesse du tapis, jusqu'à atteindre une vitesse extrême.)


[TIM:] Plus vite! Ha, ha, ha!

Encore plus vite! Ha! Ha! Ha!


[NINA:] Oh...
[TIM:] Hum?

(TIM perd l'équilibre et tombe.)


[TIM:] Aaah!

Trop puissant,

le tapis. J'adore.


[CÉSAR:] Arnold? Bien,

où est-ce que tu étais?

(ARNOLD tremble de peur.)

[MAÎTRE:] Ha, ha, ha! Arnold,

mon chien.

(Le MAÎTRE prend un ARNOLD tremblotant dans ses bras.)

[MAÎTRE:] Que je t'aime, toi!

Que je t'aime!


[OSCAR:] Euh, nous l'avons

trouvé dans la rue.


[CÉSAR:] Oh, merci. Vous êtes

gentils. J'ai perdu Arnold ce

matin. J'étais très inquiet. Je

m'appelle César. Dites-moi ce

que je peux faire pour vous.

Vous avez le droit

à une récompense.


[OSCAR:] Ah, justement, j'avais

un peu faim, là. Et peut-être

que--


[TIM:] On prend aussi les

chèques.


[NINA:] C'est gentil, mais on ne

fait pas ça pour une récompense.


[CÉSAR:] D'accord. Mais si vous

voulez faire un peu de gym, je

vous offre une séance gratuite.

Cette salle m'appartient.


[TIM:] Oh!...

OSCAR (Sans enthousiasme)

Trop cool...


[NINA:] Hé! Je pense que ça va

plaire à Zarak, la bête humaine.

(CÉSAR s'éloigne avec ARNOLD, qui gémit dans ses bras.)


[NINA:] Au revoir, Arnold.

(De retour dans le quartier général du PETZ CLUB.)


[NINA:] Encore une fois, le Petz

club a accompli sa mission.

(On gratte à la porte.)


[NINA:] Vous avez entendu? Oh...

(OSCAR va ouvrir la porte pour vérifier ce qui se passe. C'est ARNOLD.)


[OSCAR:] Arnold?

(ARNOLD saute sur OSCAR pour lui lécher le visage. OSCAR tombe à la renverse.)


[OSCAR:] Arn... Mais, je vais

finir par croire que tu le fais

exprès.

Ha, ha, ha!

(Le PETZ CLUB est de retour au gym.)


[CÉSAR:] Non, merci. Merci

encore. Je ne comprends pas ce

qui arrive à Arnold. Hein,

Filou? Tu vas arrêter de fuguer

comme ça? Allez, viens dans

les bras de papa.

(CÉSAR s'approche. ARNOLD se réfugie derrière MARLOU et gémit, terrifié.)


[MARLOU:] Grrr!
[CÉSAR:] Allez, viens là, mon

chien.


[MARLOU:] Grrr!

(CÉSAR prend ARNOLD dans ses bras.)


[CÉSAR:] Oh, que je l'adore,

ce chien!

(Le PETZ CLUB sort du gym de CÉSAR.)


[NINA:] Arnold avait l'air

bizarre. Vous ne trouvez pas?


[TIM:] Eh bien, en tout cas,

César adore son chien. Et

ça se voit tout de suite.


[OSCAR:] Euh, je ne sais pas.

Il y a un truc pas net.

Quand on l'a ramené ce matin,

il y avait déjà quelque

chose de pas normal.

(Retour dans le passé)


[TIM:] La bête humaine.
[NINA:] Hé! Attends-nous.

ARNOLD (En gémissant)

Aouh!

(ARNOLD s'éloigne.)


[OSCAR:] Bien, où tu vas?

Allez, viens. Ton maître va

être content de te revoir.


[NINA:] On aurait dit

qu'il avait peur.


[OSCAR:] Et un chien qui

s'enfuit deux fois, Tim, ça ne

te semble pas étrange?


[TIM:] Bien, non. C'est même

Nina qui a dit que c'était un

chien de chasse. Il doit

aimer sortir.


[OSCAR:] Hum. Il faut vérifier.

Et si Zarak allait à sa

séance gratuite de muscu?


[TIM:] Tu veux que je surveille

César. C'est ça? Franchement,

je pense que vous vous trompez.

Mais bon, une bonne séance

de muscu, ça ne se refuse pas.

Allez, à plus. Viens, Marlou.

(TIM se précipite à l'intérieur, suivi de MARLOU.)


[MARLOU:] Wouah! Wouah!

(NINA et OSCAR se font un clin d'oeil complice.)

(Une fois à l'intérieur du gym, TIM surprend CÉSAR, de l'autre côté d'une salle vitrée, qui semble fâché et menaçant.)


[CÉSAR:] Combien de fois je vais

te le répéter? Tu vas finir par

comprendre à la fin, hein?

(Il entend TIM arriver.)


[CÉSAR:] Hum?
[TIM:] Il y a un problème?
[CÉSAR:] Hein?

(Embarrassé)

Oh, euh... Non.

Encore un employé au téléphone

qui a fait une bêtise.

(Un gémissement d'ARNOLD attire l'attention de TIM et MARLOU. ARNOLD se cache derrière un pan de mur.)


[ARNOLD:] Aouh!
[CÉSAR:] Bon, sinon, qu'est-ce

qui t'amène par ici? Ah, je

sais. Toi, tu viens pour

ta séance gratuite.

(À la clinique vétérinaire du docteur GILOU, en compagnie du PETZ CLUB, GILOU tente de faire une injection à la chienne sur la table d'examen, PRINCESSE. PRINCESSE, effrayée par la seringue, s'enfuit d'un bond et se met à courir dans la salle d'examen.)


[GILOU:] Non, non, non,

Princesse. C'est ton médicament.

Princesse, allez, viens ici.

C'est pour ton bien, tu sais.

C'est ton vaccin.


[PRINCESSE:] Wouah!

(GILOU court après PRINCESSE en vain, et soupire de frustration.)


[OSCAR:] Mais vous ne trouvez

pas ça bizarre de s'enfuir comme

ça deux fois de suite?


[GILOU:] Hein? Oh, ça

non. Non, il peut s'enfuir pour

toutes sortes de raison.

(GILOU tente de s'approcher de PRINCESSE en marchant sur la pointe des pieds.)


[GILOU:] Ce qui

est vraiment bizarre dans votre

histoire, c'est...

(GILOU attrape PRINCESSE.)


[GILOU:] Ha, ha, ha! Je t'ai eu

cette fois. Vous voyez

Princesse?

C'est un fox-terrier aussi,

à poil dur. C'est la même race.

C'est juste le pelage qui

change.


[PRINCESSE:] Grrr!

(PRINCESSE croque le bras du GILOU et en profite pour s'enfuir.)


[GILOU:] Aaah! Nom d'une

crotte de biquette! Comme vous

pouvez le constater, les

fox-terriers sont des chiens

très nerveux.

(PRINCESSE s'est réfugiée sous une table.)


[PRINCESSE:] Grrr!
[GILOU:] Ce qui n'est

pas normal dans votre histoire,

c'est qu'Arnold soit si mou

avec son maître.

(De retour au gym de CÉSAR, TIM s'entraîne au saut à la corde.)


[TIM:] Hop! Hop! Hop!

(TIM saute de plus en plus vite et finit par s'empêtrer dans sa corde qui s'enroule autour de lui et l'emprisonne.)


[TIM:] M-m-mh!

(TIM tombe sur le côté. Sa tête heurte le punching-ball à côté de lui. TIM ne peut plus bouger.)


[TIM:] Aye! Aidez-moi!

Je suis coincé.


[CÉSAR:] Attends.

Bouge pas, bonhomme.

(CÉSAR s'agenouille près de TIM pour le libérer.)


[CÉSAR:] C'est pas pour toi le

punching-ball.


[HOMME:] Hé, César!

Il y a quelqu'un qui a ouvert

ton bureau, et il y a ton

chien qui a encore filé.


CÉSAR (Furieux)

Quoi!

Mais c'est pas vrai, ça!

(CÉSAR donne un coup de poing dans le punching ball.)


[CÉSAR:] Oh, ça m'énerve! Grrr!
[HOMME:] Oh...

(Maintenant, ARNOLD erre seul en ville. ARNOLD traverse la rue au milieu de la circulation et des klaxons. ARNOLD se réfugie sous une voiture en tremblant et en gémissant.)

(De retour avec le PETZ CLUB. Ils sont sur un trottoir.)


[NINA:] Hein? Tu dis que

César s'est énervé?


[TIM:] Oui, mais bon, ça arrive

à tout le monde. Regarde-moi.

(Il imite CÉSAR et donne un coup de poing dans un poteau.)

Ça m'énerve! Ya!


[Cris douloureux:] Oh! Ta, ta,

ta! Ça fait mal. Bouh!


[OSCAR:] Tim, retourne à la

salle de gym. Il faut

absolument...

(TIM se précipite vers le gym.)


[TIM:] ... qu'on découvre ce qui

se passe.


[NINA:] Quant à nous, il faut à

tout prix retrouver Arnold.


[OSCAR:] À chaque fois qu'il

s'est échappé, où Arnold

est-il revenu?


[NINA:] Tu penses comme moi?

(De retour dans le quartier général du PETZ CLUB)


[OSCAR:] Arnold?

Mais où il peut bien être?

Arnold? Tu es là?

(ARNOLD, caché derrière une pile de boîtes, sort timidement.)


[ARNOLD:] Coui! Coui!
[OSCAR:] Arnold!

Viens là, mon chien.

(ARNOLD s'élance vers OSCAR, qui lui donne un câlin.)


[OSCAR:] Cette fois-ci, on ne te

ramène pas tout de suite à ton

maître.

(De retour à la clinique du docteur GILOU. En présence de NINA et d'OSCAR, GILOU examine un ARNOLD tremblotant et plaintif sur sa table d'examen.)


[GILOU:] Hum... Il y a

deux bleus. Un sur le dos, et

un sur le côté.


ARNOLD (Gémissant)

Aouh!
[GILOU:] Peut-être une

côte de cassée aussi.

(GILOU presse sur un jouet couineur pour évaluer la réaction d'ARNOLD. ARNOLD sursaute et bondit en bas de la table d'examen.)


[GILOU:] Ah... Ce chien est

traumatisé, les enfants. On a dû

beaucoup lui crier dessus. Et

peut-être même le frapper aussi.


[NINA et OSCAR:] Oh...

(Maintenant, le PETZ CLUB est réuni devant l'entrée du gym de CÉSAR.)


[TIM:] Mais qu'est-ce qu'il y a?

Vous ne pouviez pas me le dire

à l'intérieur? J'étais en

plein développé couché

là, pour mes abdos.


[OSCAR:] Euh, c'est au sujet de

César.


[TIM:] Ce mec est génial. Il m'a

donné ses petits secrets pour

faire gonfler les muscles.

Regardez. Gniann!

(TIM exhibe son biceps. Une petite bosse se forme.)


[TIM:] Impressionnant, hein!
[NINA:] Écoute, Tim. On a vu

Gilou--


[TIM:] En fait, tout est dans

le régime. Il faut supprimer les

barres chocolatées, les bonbons,

les sodas, les hamburgers.

En fait, tout ce que

tu manges, Oscar.


[OSCAR:] César frappe Arnold.
[TIM:] Hein, qu'est-ce que tu as

dit?


[OSCAR:] C'est la vérité. Gilou

nous l'a confirmé. Arnold est

terrorisé. Il a peut-être

même une côte cassée.

(Depuis l'intérieur du gym, CÉSAR s'approche de la porte d'entrée et surprend les paroles d'OSCAR.)


[OSCAR:] Oh, j'ai été bête.

J'aurais dû le deviner

avec ce que m'a dit la

grand-mère ce matin.

(Retour dans le passé)


[GRAND-MÈRE:] Le maître

d'Arnold. Oh oui,

je le connais, ce voyou.

Une vraie brute.

(Retour au présent)


[TIM:] Et ce que j'ai entendu

dans la salle de gym.


Retour dans le passé


CÉSAR

Combien de fois je vais te

le répéter? Tu vas finir par

comprendre à la fin, hein? Hum?

(TIM se dirige vers l'intérieur du gym.)


[TIM:] Je vais chercher Marlou.

Il est resté à l'intérieur--


[CÉSAR:] Tu vas rien chercher du

tout. Maintenant, vous allez me

rendre mon chien. Enfin, si vous

voulez revoir le vôtre.


[TIM:] Marlou! Mais--
[CÉSAR:] Il n'y a pas de mais.

Arnold est mon chien, et j'en

fais ce que je veux. Rendez-vous

dans 30 minutes. Et vous me

ramenez Arnold si vous voulez

récupérer votre chien. C'est

compris?

(De retour à la clinique vétérinaire avec le docteur GILOU, ARNOLD et le PETZ CLUB.)


[GILOU:] Bon maintenant,

je vais appeler la police, mais

il va falloir jouer serré

si on ne veut pas qu'il

fasse du mal à Marlou.

(Le PETZ CLUB est de retour au gym. OSCAR tient un ARNOLD terrifié dans ses bras, tandis que CÉSAR s'approche avec MARLOU dans les bras.)


[OSCAR:] Courage, Arnold.
[MARLOU:] Rrr! Rrr!
[OSCAR:] J'ai aussi peur

que toi, tu sais?


[CÉSAR:] Allez-y! Lâchez Arnold.

(OSCAR s'exécute et dépose ARNOLD par terre.)


[OSCAR:] Ne t'inquiète pas.

Je ne t'abandonnerai pas.

(Sous les grognements de MARLOU, ARNOLD s'avance lentement vers CÉSAR. Il jette un regard inquiet vers OSCAR, qui lui donne un sourire rassurant. ARNOLD continue d'avancer.)


[TIM:] Allez, à vous

de lâcher Marlou.

(CÉSAR laisse tomber MARLOU par terre.)


[MARLOU:] Grrr!

CÉSAR (Intimidant)

Hum!
[MARLOU:] Coui! Coui!
[TIM:] Oui, mon Marlou! Chuut!

CÉSAR (À ARNOLD)

Ah, c'est comme ça que

tu me remercies? Tu vas

voir tout à l'heure.

(Au PETZ CLUB)

Et si je

vous revois dans les parages,

vous aurez affaire à moi.

(Des POLICIERS sont entrés dans le gym sans que CÉSAR s'en aperçoive. CÉSAR sursaute en les entendant.)


[POLICIER:] C'est à moi que tu

vas avoir affaire maintenant,

alors lâche ce chien et viens

ici gentiment.

(ARNOLD profite de la surprise de CÉSAR pour s'enfuir hors du gym et se précipiter dans la rue. OSCAR court à sa suite.)


[OSCAR:] Oh, Arnold... Arnold,

reviens! Tu ne risques plus

rien.

(ARNOLD et OSCAR courent sur le trottoir. Dans la rue, les voitures circulent rapidement sous un concert de klaxons.)


[ARNOLD:] Coui! Coui!
[OSCAR:] Je t'en supplie,

Arnold.


[NINA:] Il est paniqué.

(ARNOLD se précipite entre les jambes d'un PASSANT.)


[PASSANT:] Orr, mais il est fou,

ce chien.


[PASSANTE:] Regardez! Il fonce

vers le carrefour. Il va

se faire écraser.


OSCAR (En courant)

Arnold!

Arnold! Stop!

(ARNOLD freine à la dernière minute au bout du trottoir, tout près du carrefour.)


[ARNOLD:] Wouah! Wouah!

(ARNOLD rebrousse chemin et se jette dans les bras d'OSCAR et lui lèche le visage.)


[OSCAR:] Ah, voilà! C'est fini.

Plus personne ne te fera de mal.

(Le PETZ CLUB et ARNOLD sont de retour à la clinique vétérinaire.)


[TIM:] Ça fait des années que

j'essaie de faire courir Oscar,

et ce chien, lui, il y

arrive. Alors là, respect.


[OSCAR:] [À ARNOLD:] Tu sais,

j'aurais bien voulu te garder,

mais ma maman m'a dit que ce

n'était pas possible.


[GILOU:] Et en

appartement, ce n'est

pas vraiment recommandé. Je

lui ai trouvé un nouveau

propriétaire. Marc. Il vit à la

campagne. Ce sera bien mieux

pour Arnold. Les fox-terriers

ont besoin de se dépenser.

(NINA tend une carte à DOCTEUR GILOU avec la photo de TIM et d'ARNOLD.)


[NINA:] Gilou, vous pourrez

donner à Marc sa carte du Petz

club?


[GILOU:] [En prenant

la carte] Bien sûr, Nina.


[OSCAR:] Tu verras.

Tu seras bien là-bas.


ARNOLD (Enjoué)

Wouah! Wouah!
[NINA:] Il est d'accord.
[TIM:] Quand on ne sait pas se

contrôler, on ne prend pas

de chien. Dans le catch, c'est

la première chose qu'on apprend.

Savoir se contrôler. Moi, si je

ne m'étais pas contrôlé, je lui

aurais cassé la figure à César.


[OSCAR:] Tu ne lui aurais pas

fait grand-chose avec tes

muscles de deux millimètres.


[TIM:] Quoi? Je vais te montrer

un peu ce qu'ils vont te faire,

mes deux millimètres!

(TIM se lance à la poursuite d'OSCAR. TIM et OSCAR courent alentour de la salle d'examen.)


[GILOU:] Oh, non! Ça ne

va pas recommencer.


[TIM:] Reviens là.
[ARNOLD:] Wouah! Wouah!

(Générique de fermeture)

Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Age
  • Category Fiction

Résultats filtrés par