Universe image Sagwa, the Chinese Siamese Cat Universe image Sagwa, the Chinese Siamese Cat

Sagwa, the Chinese Siamese Cat

Sagwa is a Siamese Cat who lives in a palace. Sagwa loves to explore and learn about Chinese culture as well as the cultures of other children around the world. Join Sawga on her wonderful discoveries!

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Ciao, Meow!

The Magistrate receives Marcito Polo, a descendant of Marco Polo. The guest falls in love with the kittens, and to impress him, the Magistrate lets him choose one of the kittens to take home! The Miao and Tai-Tai families are horrified! How can he lack such consideration for the cats?



Production year: 2002

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Début chanson thème


CHOEUR D'ENFANTS

(Propos en langue étrangère)

♪♪♪

♪ Hao péngyou hao péngyou ♪

♪ Sagwa xiaode

hao péngyou ♪

♪ Hao péngyou hao péngyou ♪

♪ Sagwa xiaode

hao péngyou ♪

♪♪♪

♪ Sagwa ♪

♪ Hao péngyou hao péngyou ♪

♪ Sagwa xiaode

hao péngyou ♪

♪ Hao péngyou ha péngyou ♪

♪ Sagwa xiaode

hao péngyou ♪

♪ Sagwa ♪


Fin chanson thème


Titre :
Ciao-ciao, chaton


Dans un village chinois en bord de mer, un navigateur descend de son bateau. Le MAGISTRAT, sa femme TAI-TAI, leurs filles et d'autres hommes l'accueillent. Le MAGISTRAT lui lit un mot de bienvenue.


MAGISTRAT

Signore Polo...Bienvenue

dans notre magnifique village..

Cette visite

commémore une époque

d'une très grande

importance historique,

alors que votre arrière,

arrière arrière arrière...

Hum-hum! arrière-grand-père

est venu un jour d'Italie

rencontrer mon arrière, arrière,

arrière... et cetera, et cetera,

grand-père, ouvrant ainsi

la voie à des siècles de paix

et de commerce

entre nos deux pays.


SIGNORE POLO

Votre excellence,

grazie millepour ce

superbe et généreux accueil.

si seulement mon

arrière, arrière arrière...


MAGISTRAT

(Se raclant la gorge)

Hum...


SIGNORE POLO

Excusez-moi,

Si seulement mon ancêtre pouvait

être témoin de ce grand moment.


MAGISTRAT

Nous avons préparé une

réception en votre honneur.

Je vous en prie.


Au palais, SIGNORE POLO salue la cour. La famille de SAGWA la chatte siamoise le salue en retour.


SIGNORE POLO

Votre Excellence, Votre Grâce

et très chers membres de la Cour.

C'est un immense plaisir pour

moi de venir

dans votre magnifique province

afin de célébrer

l'anniversaire d'un voyage

tout à fait similaire qui a eu lieu

il y a plusieurs

centaines d'années.

Un voyage au court

duquel votre ancêtre

a chaleureusement

accueilli mon ancêtre,

le légendaire Marco Polo.

Et c'est au cours de ce voyage

que grand-papa

Polo allait découvrir

les délicieuses pasta,

ici même, dans votre pays

et les rapporter en Italie.


TAI-TAI

(Chuchotant au MAGISTRAT)

Les pâtes! Mais qu'est-ce

qu'il raconte, dis-moi?

Je croyais que ton ancêtre lui

avait donné des nouilles?


SIGNORE POLO

(Leur tendant un fromage)

Euh, un fromage Gorgonzola

de... euh, Gorgonzola.


MAGISTRAT

Un fromage?

Qu'est-ce que c'est?


TAI-TAI renifle le fromage d'un air dégoûté.


TAI-TAI

(Chuchotant au MAGISTRAT)

Ooh, oh...! Fais

semblant d'être ravi.

Je suis sûre que ce cadeau

vaut vraiment très cher.

(S'adressant à SIGNORE POLO)

Oooh, merci,

signore.

Aaa-ah, ha! Nous n'avions

plus de fromage depuis,

eh bien, depuis des siècles,

j'ai l'impression.


SIGNORE POLO

Et pour la plus merveilleuse

de toutes les fleurs de Chine,

... ce magnifique collier

de diamants qui vient de Rome.

Un bijou comme celui-là ne peut

qu'ajouter à la délicatesse

du cou d'une personne aussi

adorable et raffinée que vous.


TAI-TAI

(Flattée)

Oh, signore!Je ne sais plus

du tout quoi vous dire.


MAGISTRAT

Et pour souligner

votre visite historique,

nous avons aussi

des présents pour vous.


Deux hommes amènent un coffre de bijoux et d'argent à SIGNORE POLO.


SIGNORE POLO

Ah! Que de belles

choses vous possédez!

Et même vos chats sont si euh...

élégants, si exceptionnels.

Tout l'après-midi, je n'ai cessé

de les admirer.

Molti belli!


MAGISTRAT

Mais, signore,ces chats

sont très, très spéciaux.

Ce sont des chats impériaux,

et non seulement sont-ils beaux,

mais ils ont aussi un

talent vraiment unique.

Ils savent écrire.

Une superbe calligraphie.

Avec leurs queues.


SIGNORE POLO

C'est fantastico d'avoir

des chats comme ça.


MAGISTRAT

Eh bien,

signore, si vous

les appréciez à ce point,

pourquoi ne pas en choisir

un et le ramener avec vous.


Les chats sont horrifiés.


MAGISTRAT

Vous n'avez qu'à prendre

celui des 3 chatons

qui vous plaira le plus.

Vous avez jusqu'à demain pour me

dire lequel vous aurez choisi.

Vous posséderez le premier chat

capable d'écrire pour

vous, en italien.


Plus tard, SAGWA, SHEEGWA et DONGWA discutent.


SAGWA

Je ne comprends

pas comment le maître

puisse nous donner

à un étranger.

C'est terrible.


DONGWA

Terrible? C'est affreux!

Ça pue.

Oui comme ce fromage

que cet homme a apporté.


SHEEGWA

Sagwa... Dongwa...

J'ai très peur...

Et si c'était moi?


SAGWA

Et si c'était moi?


DONGWA

Mais qu'avez-vous

vous en faire?

Il est évident que ce sera moi.

C'est moi le plus fort.

Et je suis le plus beau, aussi.

Je suis certain que

c'est moi qu'il choisira.

(Triste)

Oooh! Je ne veux pas

vous quitter vous deux.

Je ne veux pas

quitter Mama et Baba.

Et par-dessus tout, je

ne veux pas aller en Italie.


SAGWA

Mais peut-être que personne

n'aura à aller en Italie.

Approche. Écoutez...


SAGWA leur chuchote quelque chose.


BABA le papa chat s'approche avec MAMA la maman chat.


BABA

Ne t'inquiète pas, ma chérie.

Je ne permettrai pas que

le maître fasse cadeau

d'un de nos petits.

Je ne laisserai pas

détruire notre famille.


MAMA

Mais comment faire?


BABA

Nous quitterons cette

maison s'il le faut.

Bien des chats

survivent dans la rue.

Nous ferons de même.


DONGWA

(S'adressant à ses sœurs en chuchotant)

Laissons tomber notre plan.


SAGWA

(Chuchotant)

Je pense qu'il faut

aller jusqu'au bout.


TAI-TAI et le MAGISTRAT discutent dans leur chambre.


TAI-TAI

Mais comment as-tu pu

lui offrir de ramener

un de nos précieux

chats avec lui?


MAGISTRAT

Oh, mais, ma mangue fabuleuse,

ça m'a semblé être une

bonne idée à ce moment-là.

Mais que puis-je

faire, à présent?

Je ne peux pas

revenir sur ma parole.

Là, j'aurais

vraiment l'air farfelu.

Non, je ne peux

pas perdre la face.


TAI-TAI

Eh bien, je ne

voudrais surtout pas

que tu aies l'air

farfelu, mon cher.

Je vais devoir trouver

un moyen de nous en sortir.


Le lendemain, SIGNORE POLO rejoint le MAGISTRAT dans son bureau.


MAGISTRAT

Signore, puis-je

vous présenter

nos 3 chatons

impériaux que voici.

Sagwa, Dongwa, et Sheegwa

qui vont faire une

démonstration de leurs talents.

Vous choisirez

ensuite celui des 3

qu'il vous plaira d'adopter.

Sagwa, tu peux commencer.


SAGWA trempe sa queue dans l'encrier et arrose le SIGNORE POLO avec de l'encre.


MAGISTRAT

Oh, signore...

mille excuses, j'ignore

ce qui lui prend, aujourd'hui.

Le suivant est passé

maître dans les arts martiaux.


DONGWA s'apprête à faire des mouvements d'arts martiaux, mais il s'effondre.


DONGWA

Woaaah!!!


BABA

(Chuchotant à MAMA)

Je suis prêt à les emmener en

quatrième vitesse, s'il le faut,

mais je crois que

nos 3 petits génies

ont bien élaboré leur plan.


MAGISTRAT

Signore, je, j'ai, j'ignore

ce qui ne va pas, aujourd'hui.

D'habitude, celui-ci

est vraiment solide et...


SIGNORE POLO

Oh, c'est euh très bien,

ne vous en faites pas.

Voyons maintenant

cette toute petite.


SHEEGWA

Miaou! Miaou!!! MIAOUUUUU!


SIGNORE POLO

Bambina! Bambina Cara!

Qu'est-ce que tu as,

ma petite chatonne?


SAGWA et DONGWA sautent près d'un bol de poivre.


DONGWA

Vite! Plonge tes

pattes dans le poivre,

on s'en mettra partout sur le

corps pour le faire éternuer.


SAGWA

Ouh! Pendant qu'on y est,

mettons-en un peu dans son thé.


SAGWA et DONGWA mettent du poivre dans son thé. Le SIGNORE POLO tient SHEEGWA dans ses bras.


SIGNORE POLO

Maintenant, je

ferai mon choix.

Peut-être cette jolie minette.

(Prenant SAGWA puis éternuant)

Aaaa-aaa...

aaaa-tchoooooom!

... Atchooom!!

AAAAAAtchoooom!

Eh bien, peut-être pas celle-là

Mais voyons son frère.

(Prenant DONGWA puis éternuant)

Aaa-aa-aa-aa-a-a-a...

Atchooom... Atchooom!!!


SAGWA

(Chuchotant)

Pousse sa tasse de

thé vers lui Sheegwa!


SIGNORE POLO

Aa-aa-aa-ah..

Atchoooo!

Madonna Mia,

Je ne m'étais pas rendu compte

que j'étais

allergique aux chats.

(S'adressant à SHEEGWA)

Eh toi,

mia belissima,

ma toute petite.

Tu aimerais venir

en Italie avec moi?


SHEEGWA monte sur la table et pousse la tasse de thé avec son museau.


SIGNORE POLO

Quel gentil petit chat!

Et tu m'apportes même le thé.

Grazie!Oui. Tu es

celle que je veux.

Mama Mia!!

Je croyais que nous,

les Italiens,

aimions les choses épicées,

mais ce thé est...

(Éternuant)

Aa-aa-aa-aa-aa...

Oooh! Atchooooom!

Je dois dire que ces chats

me font un effet

des plus bizarres.

Non, non. Ce n'est rien.

Niente! Je vais prendre

un de vos chats.

Après tout, comment

pourrais-je refuser

ce généreux cadeau?

Ce ne serait pas très poli!


Les chatons sont tristes tandis que les parents chats sont furieux.


SIGNORE POLO

Alors, je vais prendre...

... je vais prendre...

(Montrant SHEEGWA)

la toute petite.

Elle est tellement mignonne,

et elle ne me fait pas...

éternuer comme

les deux autres.

Viens ici, ma petite.


SHEEGWA miaule en pleurant.


TAI-TAI

Non! Attendez!

Juste un moment.

Ahh, signore, signore,nous

avons fait une terrible erreur,

en vous offrant un

de nos petits chatons.


SIGNORE POLO

Comment! Q-Q-Quoi?

V-V-Vous changez d'idée?


TAI-TAI

Vous voyez,

signore Polo,

nos chats ne savent

écrire qu'en chinois.

C'est tout ce

qu'ils connaissent.

Alors, j'ai bien peur

que ces chats ne vous

soient d'aucune utilité.

Ils ne seraient pour vous qu'une

source permanente d'embarras,

une fois rentré en Italie.


SIGNORE POLO

​[Éternuant]

Atchooom!


TAI-TAI

Oh, et c'est sans parler de

tous ces éternuements!

Oh... Bon sang!

Mais euh... où donc en étais-je?

Oh oui... pour que vous nous

pardonniez cet affront,

mon cher mari

aimerait vous offrir

un cadeau qui

est beaucoup plus...

approprié et beaucoup

plus prestigieux,

si je peux me

permettre de le dire.

Un cadeau très spécial,

une oeuvre que j'ai

moi-même peinte pour vous.


Le MAGISTRAT aperçoit le tableau que tient TAI-TAI et semble très étonné.


TAI-TAI

Il s'agit d'un tableau

de votre cher ancêtre...

et de celui de mon mari...

représentant leur

toute première rencontre,

voilà tellement de siècles déjà.

Et regardez!


TAI-TAI lui montre un tableau plutôt mal dessiné.


SIGNORE POLO

Oooh...

Oh, c'est euh, euh, c'est si...

c'est tellement, euh...

c'est tout à fait

magnifico!


Le MAGISTRAT est soulagé de sa réaction.


TAI-TAI

Veuillez accepter

ce modeste présent,

de même que nos

voeux les plus humbles

pour un bon retour

dans votre beau pays.


SIGNORE POLO

Merci.

Grazie. Grazie mille!


TAI-TAI

Ce fut pour nous

un immense plaisir.

Et maintenant,

signore,

avant que les vents alizés

ne soufflent dans

une direction indésirable,

il vaudrait mieux

vous mettre en route.

Que les dieux

veillent sur vous

et cetera, et cetera,

et tout le bla bla bla.

Encore une fois,

faites un très bon voyage.

Ciao.


TAI-TAI a reconduit le SIGNORE POLO à la porte.


TAI-TAI

​[S'adressant au MAGISTRAT]

Tu ne te doutais pas

que j'étais une artiste

aussi talentueuse, hein?


MAGISTRAT

Non! Je l'ignorais!

Absolument brillante!


TAI-TAI

Cuisinier!

Qu'il y ait beaucoup de poisson

pour les chats, ce soir.

Et pendant que tu y es,

prépare un mets

tout à fait spécial

pour mon généreux époux.

Je crois, en effet,

que toute la famille a bien

mérité de célébrer ce soir.


Générique de fermeture


Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Age

Résultats filtrés par