Universe image Sam Chicotte Universe image Sam Chicotte

Sam Chicotte

Sam Chicotte is a boy that asks a lot of questions, some silly, some troubling. When he moves, he meets Edgar, a young ghost that will transform his vision of things, because Sam is the only one who can see him. Sam will also meet Alice, his new neighbour, who is unable to see Edgar.

Official sitefor Sam Chicotte
Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Some Have Nothing... But Why?

During work, François accepted to fix toys for poor children. Sam and Alice help him, but find it unfair. Why are there children who have nothing?



Production year: 2011

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Le personnage de TANTE CHICOTTE est le portrait d'une vieille dame dessinée à la main. Différents portraits de TANTE CHICOTTE sont affichés dans certaines pièces de la maison. Lorsque les autres personnages interagissent avec les portraits, TANTE CHICOTTE répond en bougeant les yeux, ou en faisant des clins d'oeil.


Début chanson thème


SAM

Je m'appelle Sam Chicotte,

Sam Chicotte.

Oui c'est moi Sam Chicotte,

Sam Chicotte.

Il y a ma voisine Alice,

ma nouvelle complice

et il y a aussi Edgar,

je suis seul à le voir.

Juste à côté madame Kelleur,

je ne sais pas pourquoi,

mais elle fait peur.

Tant de secrets.

Sam Chicotte, Sam Chicotte

Tant de questions.

Sam Chicotte, Sam Chicotte


Titre :
Sam Chicotte


Fin chanson thème


Des extraits des épisodes précédents défilent, puis l'épisode débute.


SAM est dans la cachette, tentant de déverrouiller un tiroir d'une commode avec une clé en forme de trèfle.


SAM

Yé, c'est la bonne clé!


ALICE rejoint SAM.


ALICE

Sam, viens vite,

ton père te cherche.


SAM regarde le plancher, penaud.


ALICE

T'as retrouvé la clé en trèfle!

T'allais l'essayer sans moi?


SAM

Non, non, je voulais juste

voir si c'était la bonne clé

pour cette serrure-là. On l'essaie?


ALICE

Sam, ton père.


SAM

Ça sera pas long.


SAM met la clé dans la serrure.


SAM

Alice, ça marche, la clé tourne.

T'as entendu?

On dirait qu'il y a

quelque chose

qui s'est passé

dans la commode.

Je suis sûr qu'on peut

pousser le meuble.


ALICE

Pistache de pistache

à moustache,

qu'est-ce que ça cache?


SAM

Je sais pas,

c'est sûrement l'entrée

d'un nouveau tunnel.


ALICE

Ah Sam, regarde!


SAM

Des mini-armoiries,

comme dans l'atelier.


ALICE

Mini comme la fée?

C'est sûrement l'entrée

de sa cachette!


SAM

Ça se peut,

mais une chose est sûre,

il faut les compléter et vite.


ALICE

Non,

pas tout de suite Sam,

je te l'ai dit,

ton père te cherche.


SAM

Oui, O.K.,

on y va.


SAM regarde dans le périscope donnant sur l'atelier.


SAM

Shnoutte,

mon père est dans l'atelier.


ALICE

Ah non, pistache,

qu'est-ce que tu vas lui dire?


SAM

Je sais pas,

est-ce qu'il t'a vue rentrer

chez nous?


ALICE

Non, je pense pas.


SAM

Parfait.


SAM et ALICE remettent la commode en place. SAM regarde dans le périscope.


SAM

Mon père est sorti,

on peut y aller. Vite!


Titre :
Il y en a qui n'ont rien. Pourquoi?


FRANÇOIS et MADAME KELLEUR entrent dans l'atelier. FRANÇOIS transporte une grosse boîte.


MADAME KELLEUR

Oui, alors j'ai croisé

Isabelle

et elle m'a tout raconté

pour son nouveau travail et...


FRANÇOIS

Excusez-moi

de vous interrompre,

madame Kelleur,

mais mon collègue est pressé,

il faut que j'aille chercher

une autre boîte

dans sa voiture

avant qu'il s'en aille.


MADAME KELLEUR

Ah bien, allez-y

et puis prenez votre temps.


FRANÇOIS quitte. MADAME KELLEUR s'adresse à un portrait de TANTE CHICOTTE.


MADAME KELLEUR

Éléonore Chicotte, j'imagine

que tu sais parfaitement

ce que Stetch O'Donnall

est venu faire ici,

pas vrai?

Bien entendu, c'est pas

un vieux tableau poussiéreux

qui va répondre à mes questions,

mais je m'en moque.

Je vais découvrir pourquoi

tout le monde

est sous le charme

de ce Stetch de malheur,

et ensuite,

je vais faire mieux que lui,

beaucoup mieux que lui

et tout le monde ici

va m'aimer plus que lui.

Et après, à moi la victoire!

Ah, ah, ah, ah, ah!


FRANÇOIS revient dans la salle à manger.


FRANÇOIS

Qu'est-ce qui vous fait rire,

madame Kelleur?


MADAME KELLEUR

Pardon? Euh, oh,

c'est... c'est cette boîte

de jouets là,

qu'est-ce que vous allez faire

de tout ça?


FRANÇOIS

Les réparer

pour les enfants pauvres,

c'est la nouvelle campagne

d'aide des ambulanciers.

Vous pouvez m'aider

si vous voulez.


MADAME KELLEUR

Moi? Oh, je... mettre,

mettre mes mains

dans les vieilles affaires

des autres,

c'est... c'est pas du tout

ma tasse de thé.

Mais je sais comment faire

ma part pour vous aider.


FRANÇOIS

Ah oui? Comment?


MADAME KELLEUR

Comme je vous l'ai dit

tout à l'heure,

j'ai croisé Isabelle,

elle m'a parlé

de son nouveau travail,

mais c'est épouvantable,

être obligée d'abandonner

sa famille pour un travail, ah.


FRANÇOIS

Non, non, rassurez-vous,

ça va, ça va.


MADAME KELLEUR

Bien oui, ça va maintenant

que je suis là.

Je vais vous préparer

un bon dîner.


FRANÇOIS

Euh...


MADAME KELLEUR

Chut, chut, chut, chut, chut,

chut, j'insiste.

Quel est le plat préféré

de Samuel?


FRANÇOIS

Sam euh, le spaghetti,

le pâté chinois.


MADAME KELLEUR

Génial! Je vais acheter

ce qu'il faut et je reviens.


FRANÇOIS

Attendez, madame Kelleur,

non, c'est...

c'est pas nécessaire de...


MADAME KELLEUR quitte. SAM et ALICE sont cachés dans l'atelier, observant FRANÇOIS.


ALICE

(Chuchotant)

Il s'en vient, il s'en vient,

il s'en vient.


FRANÇOIS entre dans l'atelier. SAM et ALICE font sursauter FRANÇOIS en sortant de leur cachette.


SAM et ALICE

Booh!


FRANÇOIS

Hey hey hey,

je t'ai cherché partout,

où tu étais?


SAM

Ah bien, excuse-moi, papa,

je t'ai pas entendu.

On jouait à la cachette

Alice et moi.


ALICE

Oui, allô François!


FRANÇOIS

Salut Alice!


ALICE

Wow,

c'est à Sam tout ça?


FRANÇOIS

Non. Ça, c'est des jouets

que les gens nous ont donnés

à nous les ambulanciers,

puis on va les réparer

pour les enfants qui en ont pas.


ALICE

Des fois, c'est pas juste.

Pourquoi il y a des enfants

qui ont moins de choses

que les autres?


SAM

Pourquoi tu dis ça?


ALICE

Bien regarde-toi,

tu as une nouvelle montre,

un nouveau jeu vidéo

de hockey, un...


SAM

Euh...

C'est pas de ma faute,

c'est mon oncle Stetch

qui me les a donnés.


ALICE

Bien, c'est ça,

c'est pas tout le monde

qui a la chance d'avoir un

oncle comme lui.


SAM

Bien, à toi aussi

il en a donné un cadeau, Alice.


ALICE

Une petite broche,

c'est vrai.


FRANÇOIS

Alice a raison,

tu es chanceux mon Sam.

Mais là, si vous voulez

faire votre part vous aussi,

vous pouvez m'aider

à réparer les jouets.


SAM

Ah, on aimerait ça, papa,

mais on a quelque chose

à faire avant, hein Alice?


ALICE

Oui.


FRANÇOIS

Si jamais vous changez d'idée,

ça va me faire plaisir.

Ah en passant, Alice,

j'ai croisé ta soeur,

elle s'en vient m'aider.


ALICE

Ah super! Elle est où?


FRANÇOIS

Elle est allée chercher

du papier collant

dans la cabane,

mais elle revient pas.

Sam, peux-tu aller

l'aider à trouver?


ALICE

Bien, j'y vais.


FRANÇOIS

Bon. Il y a beaucoup

de jouets en bois,

je vais aller chercher

mon banc de scie

et ma sableuse.


SAM

Papa, tu vas

t'installer dehors?


FRANÇOIS

Pour sabler le bois?

Bien oui.

Avec toute la poussière là.


FRANÇOIS quitte.


SAM

Là, si on veut passer

par le foyer pour retourner

dans la cachette,

il faut que tu t'arranges

pour que ta soeur

reste dans la cabane.


FRANÇOIS

Elle s'en vient aider

ton père. Comment je fais ça?


SAM

Je sais pas,

tu vas trouver.

Moi, je m'occupe de mon père.


ALICE

O.K.


SAM

Attends Alice,

si on veut compléter

les mini-armoiries,

ça nous prend le mini-peigne.

Je pense qu'il est

dans notre boîte à indices.


ALICE

Je m'en occupe.

Qu'est-ce que ça prend d'autre?

Il me semble qu'il y avait...

il me semble qu'il y avait

une forme de coquillage.


SAM

Ah oui, Edgar en avait un,

je sais où le trouver.

Ça nous prend aussi

un mini-soulier.


ALICE

Stetch t'a déjà donné

un soulier de fée,

est-ce que tu penses...


SAM

On va l'essayer.


ALICE

Mais attends, il me semble

que c'était comme ici,

il y avait quatre objets

sur les armoiries.


SAM

Oui, tu as raison,

sauf que j'ai pas eu le temps

d'écrire le dernier.

Qu'est-ce que c'était hein?


ALICE

Je sais pas,

je m'en souviens plus.

C'est pas grave,

on s'en occupera

tout à l'heure.


SAM

Oui.


ALICE

Je vais voir ma soeur.


SAM

O.K.


CRI-CRI lit un livre dans la cabane. ALICE rejoint CRI-CRI.


ALICE

Salut Cri-Cri.


CRI-CRI

Ah...


ALICE

Qu'est-ce que tu fais?


CRI-CRI

Allô Alice,

je me suis laissée emporter

par ma lecture,

il est tellement bon

ce livre-là,

mais je vais terminer plus tard.

Est-ce que tu sais où est

le papier collant?


ALICE

Euh ici.


ALICE fouille dans un coffre de déguisements.


ALICE

Ah non, c'est vrai,

Edgar l'a fini l'autre jour.

Euh...


CRI-CRI

Je l'ai déjà entendue celle-là,

Edgar c'est le nom

de code de Sam?


ALICE

Oui, oui, oui,

c'est... c'est ça.


CRI-CRI

O.K., O.K.

Bien, c'est pas grave,

je vais aller en chercher

à la maison

dans ce cas-là.


ALICE

Bonne idée.


CRI-CRI

Est-ce que tu viens réparer

des jouets avec nous?


ALICE

Euh pas tout de suite,

on a quelque chose à faire

Sam et moi.


CRI-CRI

Tu peux peut-être

remettre ça,

c'est important de faire sa part

pour les autres.

Toi, tu es chanceuse,

tu as plein de choses.


ALICE

Bien moins que Sam.


CRI-CRI

Ah Ali, je suis sûre

qu'il y a plein de jeunes

qui trouvent que tu en as

beaucoup plus qu'eux.


ALICE

Oui, peut-être.


CRI-CRI

Bon, je reviens.


ALICE

Attends Cri-Cri.


CRI-CRI

Quoi?


ALICE

Si tu veux,

tu peux t'installer ici

pour réparer les jouets.


CRI-CRI

Pourquoi?


ALICE

Bien, parce que,

parce qu'ici,

il y a de l'air frais,

parce que dans la maison de Sam,

il fait super chaud.


CRI-CRI

Ah bien...


ALICE

Et puis en plus

François s'installe juste en bas

pour travailler le bois,

c'est plus pratique pour toi

de rester ici.


CRI-CRI

Ouais, peut-être.


ALICE

O.K., à tout de suite.


CRI-CRI quitte la cabane. ALICE fouille dans la boîte d'indices cachée dans le coffre, trouvant un TRÈS PETIT OBJET.


SAM et FRANÇOIS sont dans la salle à manger, préparant les jouets à réparer.


SAM

Regarde papa,

ici c'est bien mieux,

tu es à côté de la porte,

tu auras presque pas besoin

de marcher pour te rendre

à ton banc de scie et...

et à ta sableuse.


On sonne à la porte.


SAM

J'y vais.


MADAME KELLEUR entre dans la salle à manger, transportant deux sacs d'épicerie avec elle.


MADAME KELLEUR

Bonjour mon petit chou

à la crème.

Tiens, prends ceci,

je vais vous préparer

un dîner que vous n'êtes

pas prêts d'oublier.


SAM dévisage FRANÇOIS.


FRANÇOIS

Euh, comme ta mère

est partie travailler,

madame Kelleur veut nous aider.


SAM

Maman dit qu'il y a plein

de restes à manger.


MADAME KELLEUR

Oh des restes, chou,

c'est déprimant.

Attends de voir

toutes les belles surprises

que j'ai pour toi.

(Regardant les boîtes de jouets sur la table)

Pardon cher, mais...


FRANÇOIS

Attendez, je vais aller

mettre ça dans l'atelier.


SAM

Non, papa.


FRANÇOIS

Ça va Sam, c'est pas deux,

trois pas de plus

qui vont m'épuiser là.


MADAME KELLEUR

Ah. Alors, comme ça,

il paraît que ton oncle Stetch

est parti? Tu dois t'ennuyer,

pauvre chou.


SAM

Oui.


FRANÇOIS

C'est normal, il les a

beaucoup gâtés Laurent et lui.


MADAME KELLEUR

Ah oui?

Racontes-moi ça Samuel,

est-ce qu'il te faisait

des cadeaux, lesquels?


SAM

Bien, plein de choses là.


FRANÇOIS

Mais il jouait avec eux,

il cuisinait avec eux

et il leur racontait

des blagues,

des histoires, il chantait.

Il leur a même fait

un sandwich à trois étages.


MADAME KELLEUR

À trois étages?

Ah, comme c'est charmant.

Si tu veux, en l'absence

de ton oncle Stetch,

je pourrais être ta

tante adoptive, moi.


FRANÇOIS fait un clin d'oeil à SAM avant de partir pour l'atelier.


SAM

Euh, merci, mais ça va aller,

madame Kelleur.

J'y pense, j'ai trouvé

votre test de la journée,

vous allez faire

des biscuits triple poivre.


MADAME KELLEUR

Crimpuf, Samuel,

c'est ridicule!


SAM

C'est ça ou vous trouvez

une excuse pour partir.


MADAME KELLEUR

Enfant de malheur!

Ah, je les déteste tous!

(Regardant un portrait de TANTE CHICOTTE)

Et ça va pour toi aussi, aargh!


SAM et ALICE sont dans la cabane.


SAM

Espèce de madame Kelleur.

À cause d'elle,

on est encore obligés d'attendre

avant d'aller

dans la cachette.


ALICE

De toute façon,

on n'aurait pas pu y aller

tout de suite,

ma soeur a décidé de s'installer

dans l'atelier pour aider

ton père.


SAM

Oui. Au moins,

après le dîner,

on va être débarrassés

de madame Kelleur, c'est sûr.


ALICE

Comment ça?


SAM

Comme test du jour,

je lui ai demandé de mettre

du poivre dans ses biscuits.

Quand mon père va y goûter,

il voudra plus qu'elle revienne

cuisiner chez nous.


ALICE

T'es drôle,

on dirait une idée d'Alice.


SAM

Merci.


ALICE

En attendant,

on devrait aller aider ton père

à réparer les jouets,

pauvres enfants qui en ont pas,

c'est pas drôle.


SAM

Oui. Est-ce que tu penses

que c'est parce que

leurs parents gagnent

pas assez d'argent?


ALICE

Mais je sais pas.


SAM

En tout cas moi,

ça me dérangerait pas

d'avoir moins de jeux,

parce que mes parents,

mes parents

travailleraient moins.

Ma mère serait là plus souvent,

puis madame Kelleur viendrait

plus cuisiner chez nous.


ALICE

On devrait aider quand même.


SAM

Oui.

Attends, avant as-tu trouvé

le mini-peigne?


ALICE

Oui, il est ici.

Toi, as-tu retrouvé

le mini-soulier?


SAM

Oui, puis le coquillage

d'Edgar aussi.


ALICE

Super! Sam,

il nous manque juste un objet

et on va voir la fée!


SAM

Tu te souviens vraiment pas

de ce que c'est?


ALICE

J'arrête pas d'y penser,

mais non, je m'en rappelle plus.

Avec mon habit d'inspectrice,

je réfléchis toujours mieux.


SAM et ALICE fouillent dans le coffre de déguisements. SAM fixe une broche sur l'habit d'inspectrice.


SAM

Attends, c'était pas

une forme de feuille,

comme ta broche

d'oncle Stetch?


ALICE

Mais oui, ça se peut.

Mais Sam, ton oncle

sait rien au sujet de la fée,

pourquoi il nous aurait donné

deux objets qui vont peut-être

compléter les armoiries?


SAM

Bien, je sais pas,

la fée vient d'Irlande,

lui aussi.

Peut-être que c'est

des objets populaires là-bas.


ALICE

Oui, ça se peut.


SAM

Finalement,

c'est un cadeau important

qu'oncle Stetch

t'a donné hein!


ALICE

Oui. Grâce à lui,

on va peut-être pouvoir

compléter les armoiries.

J'ai tellement tellement hâte

de voir ce qui va se passer!


SAM

Bien, je te l'ai dit,

c'est sûrement

un nouveau tunnel.

Mais là, il faut préparer

notre expédition.


ALICE

Euh oui. Bon,

de quoi on a besoin?


SAM

D'une lampe de poche.


ALICE

Euh oui.

La trousse de premiers soins

au cas ou, là, parfait.


SAM

Euh des jus.


ALICE

Oui,

un sac pour mettre

les petits objets

pour pas les perdre.

Est-ce que tu as

les autres objets?


SAM

Oui.


SAM et ALICE déposent les petits objets dans un sachet.


SAM

La broche, le mini-peigne.


ALICE

Le coquillage

et le mini-soulier.


ALICE

Ça y est, on a tout!


VOIX DE FRANÇOIS

Sam, le dîner est prêt!

Alice peut manger avec nous

si elle veut.


SAM

Cool, tu viens?


ALICE

D'accord. Le dernier arrivé

est une madame Kelleur mouillée.


FRANÇOIS et CRI-CRI sont attablés dans la salle à manger, pendant que MADAME KELLEUR est dans la cuisine. SAM et ALICE arrivent à la table.


SAM

On est là.


MADAME KELLEUR

Asseyez-vous, j'arrive.


FRANÇOIS

Avez-vous besoin d'aide?


MADAME KELLEUR

Non, non.

Pâté chinois à trois étages!


MADAME KELLEUR dépose un énorme pâté chinois sur la table.


FRANÇOIS

Merci beaucoup,

madame Kelleur.

Wow!


MADAME KELLEUR

Donne-moi ton assiette,

mon petit chou,

je vais te servir.


FRANÇOIS

C'est énorme hein.

Avez-vous besoin d'aide,

madame Kelleur?


MADAME KELLEUR

Non, non, cher.

Peut-être que les...

les gros morceaux seront pas

les plus beaux, mais croyez-moi,

crimpuf ça va être très bon.

Et alors, les réparations

de jouets, ça va?


FRANÇOIS

Ça avance, mais ça irait

beaucoup plus vite

si Sam et Alice nous donnaient

un coup de main,

hein Cri-Cri?


CRI-CRI

Ah oui, ça, c'est sûr.


ALICE

Bien, moi je veux bien,

mais ils vont aller ou

ces jouets-là?

Parce que moi,

j'en connais pas des pauvres.


SAM

Oui, c'est vrai, moi non plus.


FRANÇOIS

Vous seriez surpris,

il y en a beaucoup plus

qu'on pense.


SAM

Tu en connais toi, papa?


FRANÇOIS

Oui, toi aussi d'ailleurs.


SAM

Hein? Qui?


FRANÇOIS

Mais gardez ça pour vous là,

mais dernièrement

les parents de Sacha ont

tous les deux perdu leur emploi.


SAM

Quoi? Ils ont...

ils ont plus rien à manger,

plus de jouets, plus rien?


FRANÇOIS

Il y a des organismes

qui leur donnent

des paniers de nourriture.


ALICE

Pauvre lui. Est-ce qu'ils ont

encore une maison?


FRANÇOIS

Elle est à vendre,

c'est triste hein.

J'espère qu'ils vont trouver

du travail bientôt.


SAM

Oui, moi aussi.


ALICE

En tout cas, moi je mange,

puis après, je viens vous aider.


SAM

Moi aussi.


ALICE

Est-ce que je peux donner

des jouets que j'utilise plus?


FRANÇOIS

Mais certainement.


SAM

Moi aussi j'en ai, papa.


FRANÇOIS

Justement, j'ai trouvé ça

tout à l'heure.


FRANÇOIS sort de sa poche une loupe jouet en forme de hochet.


FRANÇOIS

Es-tu d'accord pour qu'on

le donne?


SAM

Euh non, non, ça c'est...

c'est oncle Stetch

qui me l'a donné.


MADAME KELLEUR regarde la loupe jouet avec attention.


SAM

C'est un porte-bonheur,

j'aimerais ça le garder, papa.


FRANÇOIS

Mais oui, pas de problème, Sam.


SAM

Merci.


MADAME KELLEUR

Ah bien, voyez-vous, moi je...

j'ai pas tellement faim,

puis j'ai... j'ai

une petite course à faire.

Alors, je vous laisse,

bon appétit

mes petits choux à la crème!


MADAME KELLEUR quitte subitement.


Plus tard, SAM est dans l'atelier, triant ses jeux et jouets. FRANÇOIS rejoint SAM.


FRANÇOIS

Ça y est,

les jouets réparés sont

dans la voiture.

Je viens de le dire aux filles,

mais merci beaucoup

pour ton aide, Sam.


SAM

De rien, papa.


FRANÇOIS

As-tu terminé ton tri?

Si je comprends bien,

c'est non?


SAM

Je sais pas lesquels donner.


FRANÇOIS

Voyons Sam,

qu'est-ce qui se passe?


SAM

Si je donne tout

et que vous perdez votre emploi,

toi et maman,

j'aurai plus rien.


FRANÇOIS

Mon pauvre trésor,

faut pas que tu t'inquiètes,

j'ai un bon emploi.


SAM

Les parents de Sacha aussi

avaient des bons emplois.


FRANÇOIS

C'est sûr qu'on n'est jamais

à l'abri de rien là,

mais il faut avoir confiance.

Si jamais il arrive

quoi que ce soit là,

je te promets qu'on va trouver

des solutions.


SAM

O.K.


SAM donne une boîte de jouets à FRANÇOIS.


SAM

Tiens d'abord.


MADAME KELLEUR entre dans l'atelier, transportant un sac avec elle.


MADAME KELLEUR

Coucou! C'est moi!

Ah, tu vas être content

mon petit chou

à la crème,

tati Kelleur a plein

de belles surprises

pour toi.

Si je veux devenir

la tante adoptive des enfants,

il faut bien

que je es gâte un peu.

Tiens mon petit chou,

c'est pour toi.


SAM

Merci, madame Kelleur.


SAM ouvre le sac, qui est rempli de jouets.


MADAME KELLEUR

Ce sont des nouveaux porte-bonheur.


FRANÇOIS

Madame Kelleur,

il y en a beaucoup.


MADAME KELLEUR

Ah!


SAM

On peut les donner

aux pauvres.


MADAME KELLEUR

Non.

Vous... vous travaillez

assez fort pour gagner

votre argent là,

allez vous faire rembourser.


MADAME KELLEUR

(Offusquée)

Vous refusez mon cadeau,

crimpuf!


FRANÇOIS

On peut en garder un

si vous voulez,

mais les autres...


MADAME KELLEUR

Bon bien,

entendu, au revoir.


SAM

Attendez madame Kelleur!

C'est pas grave

si vous vous êtes trompée

dans votre choix de cadeau,

vous faites toujours

les meilleurs biscuits

au monde, hein papa?


FRANÇOIS

Ah oui.

D'ailleurs, j'en prendrais bien

un moi, toi Sam?


SAM

Ah moi, moi

j'ai plus faim,

mais madame Kelleur

a pas mangé.


FRANÇOIS

C'est vrai,

je vais les chercher.


FRANÇOIS quitte.


SAM

Ça va être bon ça hein,

tati Kelleur.


MADAME KELLEUR

Samuel crimpuf!


SAM

Tati Kelleur.


FRANÇOIS revient dans l'atelier, avec des biscuits.


FRANÇOIS

Tenez, servez-vous.


MADAME KELLEUR

Ah, merci.


MADAME KELLEUR prend une très petite bouchée du biscuit, s'étouffant ensuite.


FRANÇOIS

Ça va, madame Kelleur?


MADAME KELLEUR

Je vais...j'ai mis du poivre

au lieu du... du sucre.


FRANÇOIS

Attendez, est-ce que je peux

faire quelque chose?


MADAME KELLEUR

Je brûle!


Plus tard, ALICE et CRI-CRI entrent dans l'atelier, transportant des sacs.


ALICE

Tu as pris Léon,

mon toutou lapin?


CRI-CRI

Oui, tu joues plus avec,

non?


ALICE

Non, mais là, tu as donné

tous nos toutous.


SAM entre dans l'atelier.


SAM

Ah, vous êtes là.

Mon père place les jouets

dans l'auto, vous pouvez aller

les porter là si vous voulez.

Wow, vous en avez des choses!


CRI-CRI

Oui, on en a trouvé plein

au sous-sol.


ALICE s'adresse à un portrait de TANTE CHICOTTE.


ALICE

Si je veux aider les gens,

tante Chicotte,

est-ce qu'il faut que je donne

tout ce que j'ai?


TANTE CHICOTTE réagit en faisant un clin d'oeil.


ALICE

Et Cri-Cri, attends.

Léon, si je le garde pour moi,

est-ce que c'est correct?


CRI-CRI

Mais oui, Ali,

tu as déjà donné

plein de choses.

Je reviens.


ALICE

As-tu donné beaucoup

de jouets?


SAM

Euh oui,

mais pas mal moins que vous.

J'ai peut-être une montre,

mais toi,

tu as pas mal plus

de jouets que moi,

espèce de gâtée.


ALICE

C'est vrai. Je suis contente

d'avoir partagé.


SAM

Moi aussi,

mais la bonne nouvelle,

mon père s'en va.


ALICE

Je sais, c'est ma soeur

qui nous garde.


SAM

Ah shnotte, c'est vrai.

On pourra jamais

aller faire notre expédition.


ALICE

Mais oui

et plus vite que tu penses.


CRI-CRI revient dans l'atelier.


CRI-CRI

François

vous fait dire salut,

il revient dans une demi-heure,

une heure.


ALICE

Si tu veux aller finir ton

livre dans la cabane, tu peux.


SAM

Euh oui, puis il y a un

walkie-talkie sur la banquette.

S'il y a quelque chose,

on va t'appeler avec le mien.


CRI-CRI

Bon bien, c'est beau,

à tout à l'heure.


ALICE

À tout à l'heure.


SAM

Salut.


CRI-CRI quitte.


SAM

Prête?


ALICE

Ah oui, pistache!


SAM et ALICE entrent dans la cachette.


ALICE

Sam, je vais enfin voir la fée!

Dis-moi comment elle est.


SAM

Je m'en souviens plus.


ALICE

Ah pistache, j'ai hâte,

j'ai hâte, j'ai hâte!

Tu as tout ce qu'il faut?


SAM

Je crois bien.


SAM et ALICE bougent la commode, dévoilant les mini-armoiries.


SAM

Prête?


ALICE

Oui.


SAM dépose les objets dans les mini-armoiries.


SAM

Le mini-peigne,

la broche.


ALICE

Ça marche,

c'est de la bonne grosseur.


SAM

Mon mini-soulier a l'air

un peu petit.

Ah c'est parfait!


ALICE

Il manque juste le coquillage.


SAM

Place-le, Alice.


ALICE

Oui.


Une porte s'ouvre sur la maison de ONDINE.


ONDINE

Bonjour Alice,

bonjour Samuel.


ALICE

(Étourdie)

Pistache de... pistache.


ONDINE

Attention Sam, elle va

s'évanouir,

aide-la, vite!


SAM

Ça va aller, Alice,

prends des grandes respirations.


ALICE

Sam, je... je rêve pas,

c'est une fée qui est là?

C'est celle que tu as vue,

pas vrai?


SAM

Oui, c'est elle.

Ça va mieux?


ALICE

Oui.


ONDINE

Ça me fait plaisir

de te rencontrer, Alice.


ALICE

Euh moi... moi aussi.

Tu savais mon nom?


ONDINE

Ah oui et je savais aussi

que vous finiriez

par découvrir ma cachette.

Mais si vous voulez aider

Edgar à me protéger,

vous devez jurer de ne jamais

parler de moi

à qui que ce soit.


SAM

Ah, c'est sûr.

De toute façon,

personne nous croirait.


ALICE

Je le jure moi aussi.


ONDINE

Vous recevrez bientôt

des indications pour la suite

des événements.

D'ici là,

vous devez partir.

et chut...


ALICE

Mais attends!

Avant, est-ce qu'on peut savoir

comment tu t'appelles,

d'où tu viens?

Pourquoi madame Kelleur

veut s'en prendre à toi?

Puis pourquoi l'oncle Stetch

avait un de tes souliers?


ONDINE

Oncle Stetch

avait un de mes souliers?


SAM

Oui, puis il a donné

une broche en forme de feuille

à Alice. Grâce à elle,

on a pu compléter les armoiries.

Il sait que tu existes?


ONDINE

Euh je m'appelle Ondine.

Pour le reste, comme j'ai dit,

les indications suivront.

Au revoir Samuel,

au revoir Alice.


La porte se referme.


ALICE

Non, attends Ondine!

Reste encore un peu!

J'en reviens pas, Sam,

on l'a vu,

j'ai vu Ondine,

une vraie de vraie fée!


SAM

Pourquoi elle savait

qu'on la trouverait?


ALICE

Peut-être qu'Edgar

lui a dit quelque chose.


SAM

Bien non, il sait même pas

qu'on a découvert

la cachette de la commode,

je lui ai rien dit.


ALICE

C'est vrai.

Puis pourquoi elle a dit: " Les

indications suivront "?

On n'a jamais reçu

d'indication.


SAM

Je sais pas, puis tu as vu,

elle avait l'air surpris

pour le mini-soulier.


ALICE

Moi, je pense

qu'ils se connaissent,

elle et ton oncle Stetch.


SAM

Ça se peut, je comprends

plus rien.


ALICE

On n'a pas le choix,

il faut commencer

une nouvelle enquête.


SAM

Oui.


Transition


ALICE est dans la cabane, s'adressant au public de l'émission.



ALICE

Tu veux jouer ou enquêter

avec nous?

Tape tfo.org/samchicotte.


Générique de fermeture

Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Age
  • Category Fiction

Résultats filtrés par