Universe image Subito Texto Universe image Subito Texto

Subito Texto

Maude, Jennifer, Mélanie, Vincent and Sami are starting high school. Together, they try to ease into a foreign world, full of promise but also fraught with worries!

Official sitefor Subito Texto
Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Goodbye, Cabbage Rolls!

One of Maude`s idols, India Desjardins, is coming for a conference at the school! But the guest speaker is earlier than expected, and Maude doesn`t have time to prepare.



Production year: 2014

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

[Début information à l'écran]

Bye-bye, cigares aux choux!

[Fin information à l'écran]

Début générique d'ouverture

Fin du générique d'ouverture

Seule dans le local du journal, MAUDE danse. JENNIFER entre avec un plateau de la cafétéria.



[JENNIFER:] As-tu besoin d'aide?
[MAUDE:] Non! Je fais

une danse de la joie.

Mon auteure préférée,

India Desjardins,

elle a dit oui!


[JENNIFER:] Ah! Elle va

lire ton roman, finalement?


[MAUDE:] Non, non. J'organise

une activité-conférence

avec Mme Préfontaine.

On a invité India

puis elle a dit oui!

Danse de la joie!

(MAUDE se remet à danser.)


[JENNIFER:] Cool!

Elle va signer des autographes?


[MAUDE:] Certain!

Elle va parler,

répondre à des questions,

visiter l'école...

et...


[JENNIFER:] Et...

(MAUDE tape sur le bureau devant elle pour faire un roulement de tambour.)


[MAUDE:] ... donner

une entrevue au journal

à ta journaliste préférée.

(MAUDE fait un salut en se penchant vers l'avant.)


JENNIFER (Taquine)

Ah! Julie-Pier?

(MAUDE cesse de sourire.)


[JENNIFER:] Non, je te niaise!

C'est quand, le grand jour?


[MAUDE:] Euh... dans un mois

ou deux.

C'est parce que son horaire

est super chargé.

Donc, on n'a pas

encore de date.

Mais je peux déjà

commencer à faire une liste

des choses à faire.

(MAUDE prend une feuille et commence toute de suite sa liste.)


[MAUDE:] Donc!

Premièrement, il faut

faire de la pub

dans le journal

et sur les murs.

Oh! Il faut réserver

l'auditorium.

Oh non, non, non...

Le gymnase! Ou la cafèt'?

Hein! Il faut aussi

que je me trouve 15

très, très bonnes questions.

Non, non.

Vingt bonnes questions.


[JENNIFER:] Relaxe, Maude!

T'as encore le temps, tu peux

danser de joie encore.


[MAUDE:] Ha...

(MAUDE cesse d'écrire et se remet à danser. MADAME PRÉFONTAINE entre dans le local du journal.)


MADAME PRÉFONTAINE

Ah! Maude!


[MAUDE:] Oui?

MADAME PRÉFONTAINE

Au sujet d'India.


[MAUDE:] Oui?

Qu'est-ce qu'il y a?

(Chez les Beaucage, JULIEN et VINCENT sont attablés devant leur dîner qu'ils regardent d'un air peu convaincu. MARIE entre dans la cuisine en parlant au téléphone.)


MARIE (Parlant au téléphone)

On se retrouve après dîner.

Bien oui, je vais prendre

le temps de manger.

À tantôt, mon amour.

(MARIE raccroche le téléphone et elle voit l'air de JULIEN et VINCENT.)


[MARIE:] Quoi?

Ç'a pas l'air bon?


[VINCENT:] Ç'a l'air

rouge et vert.


[MARIE:] Je pensais

que vous aimiez ça,

les cigares au chou.


[JULIEN:] Ben là, moi,

c'est pas compliqué!

J'aime tout

sauf le "chmigare" au chou.


[MARIE:] Ah!
[JULIEN:] Puis le foie de veau.
[MARIE:] Hum!
[JULIEN:] Puis le boudin

pas de sauce.


[MARIE:] Mes amours,

je suis dans le jus,

puis votre père aussi.

Je fais tout toute seule.


[VINCENT:] Mais tu n'es

pas toute seule!

On va t'aider, moi puis Julien.

Hein, Julien?


[JULIEN:] Ouais!
[MARIE:] Vous allez m'aider,

c'est gentil, mais comment?


[JULIEN:] Je sais!

(JULIEN quitte la table précipitamment.)


[VINCENT:] Il sait.
[MARIE:] Il sait.
[VINCENT:] Bien, tiens!

(De retour à l'école, MAUDE, JENNIFER et MADAME PRÉFONTAINE sont toujours dans le local du journal.)


[MAUDE:] Qu'est-ce qu'il y a?

MADAME PRÉFONTAINE

Alors, India,

elle vient de m'écrire.

Elle a eu une annulation,

alors elle va pouvoir

venir plus tôt.


[MAUDE:] Super! C'est quand,

la date?

Je vais la noter.


MADAME PRÉFONTAINE

Demain!


[MAUDE:] De...

(MAUDE commence à noter sur une feuille et comprend tout à coup ce que MADAME PRÉFONTAINE vient de dire.)


[MAUDE:] [Horrifiée:] Ah!

Demain!


MADAME PRÉFONTAINE

Bien oui...

Maude?

(Chez les Beaulieu, JULIEN est de retour à table et montre une circulaire à MARIE et VINCENT.)


[JULIEN:] Regardez ça!

(Lisant la circulaire)

« La web liste.

Faites votre épicerie

dans le confort de votre foyer! 

Livraison incluse! »

C'est pour nous, ça!


[MARIE:] Ha! ha!

Comment ça marche?

(VINCENT prend la tablette sur la table derrière lui.)


[VINCENT:] On va voir ça.

(VINCENT se rend sur le site de l'épicerie.)


[VINCENT:] Hein! Tu fais

ton épicerie en ligne!

Tout ce qu'il y a

sur les étagères,

puis tu peux même

choisir des recettes

puis ça le met automatiquement

dans ta commande.


[MARIE:] Hum... Si seulement

ça pouvait faire

la vaisselle en plus!


[VINCENT:] Maman,

c'est sérieux, là.

C'est la réponse

à tous nos problèmes!

Tu peux faire ça ici

en te limant les ongles!


[MARIE:] Ben oui, écoute,

c'est vrai!

Moi, je passe mon temps

à me limer les ongles.

Je vous rappelle

que j'ai pas encore maîtrisé

toutes les fonctions

de mon téléphone intelligent.

Ça fait que

la web liste, là, hum!

(MARIE fait un signe de la main signifiant qu'elle laisse tomber. JULIEN prend la tablette et regarde les produits offerts.)


[JULIEN:] Hein! Puis il y a même

un accompagnement à escargots.


[VINCENT:] Maman... on va le faire

pour toi, hein?

Puis je vais m'occuper

de la faire avant 10 h ce soir.


[JULIEN:] Je vais t'aider!
[VINCENT:] Puis la commande

arrive le lendemain.

Écoute, si tu veux, on va même

s'occuper du rangement,

t'as juste besoin de cuisiner.


[JULIEN:] En te limant

les ongles!


MARIE (Riant)

Bon, OK!

Je suis convaincue

que c'est beau, OK!

Vous allez choisir des recettes

pour cinq soupers.

Oubliez pas d'enlever les

ingrédients qu'on a déjà ici.

Pour vous remercier

de votre implication,

vous pouvez choisir chacun un

aliment qui vous fait plaisir.


[JULIEN:] Yes!
[VINCENT:] Ah!
[JULIEN:] Moi, je sais

ce que je veux.


[MARIE:] Vous oubliez pas

de consulter Jennifer

puis Francis, là.


[VINCENT:] Hum, hum.

Super!

Bye, bye,

« chmigares au chmou »


[JULIEN:] Yeah!
[MARIE:] Pas trop vite!

Il en reste une douzaine

dans le congélateur.


[JULIEN:] Yark...

(Un peu plus tard, à l'école, VINCENT court pour rattraper JENNIFER dans le couloir. VINCENT tient la tablette.)


[VINCENT:] Jen! Tu sais

que je m'occupe

des achats de bouffe

dans la maison?


[JENNIFER:] Non.
[VINCENT:] Normal, on a

décidé ça ce midi.

Je m'occupe

de la commande Internet

et j'ai besoin de prendre

tes demandes spéciales en note.


[JENNIFER:] Je sais pas, là.

Vite de même...


[VINCENT:] Il faut que la liste parte

avant 10 h ce soir.

(VINCENT lui tend la tablette.)


[VINCENT:] Regarde là-dessus,

t'as à peu près 350 recettes

puis t'as le droit

à une cochonnerie aussi.


[JENNIFER:] Je sais pas.

Des tortellinis?


[VINCENT:] J'ai déjà

prévu des penne.

Laisse faire, je vais

m'organiser avec ça.

(VINCENT reprend la tablette et part. MAUDE arrive à cet instant.)


MAUDE (Stressée)

OK!

Ç'a pas de bon sens.

India s'en vient

à l'école demain

puis elle va parler

devant une salle vide.


[JENNIFER:] Pourquoi tu dis

une salle vide?


[MAUDE:] Parce qu'on n'a pas le temps

de faire de la pub!

Il faut l'annoncer,

la conférence!

Sinon, ça va être

la honte fois mille!


[JENNIFER:] Là, ç'a pas rapport!

Même à la dernière minute, c'est

sûr que tu remplis la salle

avec une invitée comme India.


[MAUDE:] Oui... Mais moi,

je serai pas prête, hein!

Je vais être stressée,

mes questions vont être plates,

puis là, je vais avoir

la honte fois dix mille.


[JENNIFER:] Mais Mme Préfontaine

va t'aider, puis moi aussi.

Veux-tu que je fasse

des affiches?

(MAUDE fait un câlin à JENNIFER.)


[MAUDE:] Ah! Ah oui!

Des affiches, ça serait parfait!

J'osais pas te le demander.


[JENNIFER:] Et je pourrais

en faire des mini pour les autres.


[MAUDE:] Oui! Oui! Oui! Oui!

Ça serait génial, c'est en plein

ça qu'il nous faut.

Moi, je m'occupe des questions.

Il faut que j'en trouve

des vraiment bonnes.

Elle doit être tannée

de se faire poser les mêmes.


[JENNIFER:] Ah! Mais...

pose-lui ça!

Est-ce que t'es tannée

de toujours te faire poser

les mêmes questions?


MAUDE (Incertaine)

Ouais...

non. Je pense

que je vais essayer de trouver

des questions

vraiment originales.

(MAUDE s'imagine poser des questions loufoques à INDIA DESJARDINS. Dans son scénario imaginaire, MAUDE a les cheveux rouges, des lunettes rouges brillantes et un veston rouge. MAUDE s'exprime de manière exagérée et le public rit.)


[MAUDE:] Woh... est-ce

que t'aimes ça les lézards avec

du petit vert sur la tête?

Oh! Et India,

dis-moi, India,

t'es-tu déjà mis de la

mayonnaise dans les cheveux?

(INDIA DESJARDINS regarde MAUDE d'un air perplexe.)


[MAUDE:] Non?

(MAUDE sort de sa rêverie.)


[MAUDE:] Non, je veux pas

que ça se passe

comme l'entrevue catastrophe

que Mélanie a fait

avec Karim Perreault.


[JENNIFER:] Bien là, inquiète-toi pas!

Tu pourras jamais tomber aussi

bas, même en faisant exprès.


[MAUDE:] Pour éviter ça, il y a juste

une chose à faire: me préparer.

(Plus tard, chez les Beaucage, VINCENT est au comptoir de la cuisine avec la tablette. Plein d'aliments sont posés sur le comptoir. MARIE arrive.)


[MARIE:] Coucou!

Hé... Hé!

gros inventaire.


[VINCENT:] Je fais le tour de

ce qu'il y a dans les armoires

pour être sûr de pas acheter

deux fois la même chose.


[MARIE:] Wow, bravo!

Tiens, justement!

Ça, c'est ma liste, celle de

Francis, puis celle d'Alain.


[VINCENT:] OK...

(VINCENT prend une boîte de céréales sur le comptoir.)


[VINCENT:] Dis-moi,

tu les aimes,

ces céréales-là, hein?


[MARIE:] Je sais pas.
[VINCENT:] Tu les aimes.

Je t'ai vue

en manger plein de fois.

(MARIE prend la boîte et la regarde d'un air perplexe.)


[VINCENT:] Dans chacune de ces boîtes

spécialement marquées

se trouve un numéro

qui nous permet de...


[MARIE:] De?
[VINCENT:] Participer

à un concours.


[MARIE:] As-tu vérifié

avec les autres s'ils les aiment?

T'oublies pas Julien.

Vous êtes supposés

faire ça ensemble.


[VINCENT:] Il écoute la télé.

Sa liste, c'est n'importe quoi.


[MARIE:] Montre donc.

(VINCENT donne la liste de JULIEN à MARIE.)


MARIE (Lisant la liste)

« Tourte au boeuf

et rognons »? Ark!

(Pendant ce temps, à l'école, MAUDE et JENNIFER sont assises dans la salle des pas perdus.)


[MAUDE:] OK, écoute ça!

(Lisant sa question)

« India, disons que tu as le pouvoir

de faire la paix dans le monde

à condition que le chocolat

disparaisse complètement,

le fais-tu? »


[JENNIFER:] J'adore.

(MADAME PRÉFONTAINE arrive.)


MADAME PRÉFONTAINE

Tout va bien, Maude?


[MAUDE:] Oui!

(MADAME PRÉFONTAINE regarde l'affiche que JENNIFER est en train de faire.)


MADAME PRÉFONTAINE

Jennifer, belle affiche!

Parfait!

Et toi, Maude.

Je compte sur toi pour avoir

des bonnes questions simples

et pas trop bizarroïdes.


[MAUDE:] Biza... Ha! Ha!

(Mal-à-l'aise)

Bien non,

jamais de la vie.


MADAME PRÉFONTAINE

Les pauvres auteurs,

on leur demande n'importe quoi!

Enfin! Si vous avez besoin

de me parler ce soir,

gênez-vous pas;

vous pouvez me « skiper ».


MAUDE (Perplexe)

Vous « skiper »?


MADAME PRÉFONTAINE

Bien oui! Vous me parlerez

sur « Skipe ».

(MAUDE comprend que MADAME PRÉFONTAINE parle de Skype.)


MADAME PRÉFONTAINE

Je reste à l'école encore

un moment,

j'ai de la correction à faire,

si je veux avoir l'esprit tranquille

pour recevoir India demain.

Hum!

(MADAME PRÉFONTAINE part d'un pas décidé et se rend compte qu'elle va dans la mauvaise direction.)


MADAME PRÉFONTAINE

Oh!

C'est par là...

Ha! Ah...

(MADAME PRÉFONTAINE part.)


[MAUDE:] Ah! Elle me stresse tellement!

J'ai l'impression que toutes

mes questions sont poches!


[JENNIFER:] Bien non, elles sont

super bonnes!

Surtout celle avec le chocolat.


[MAUDE:] Oui, c'est parce qu'elle aime

tellement ça, le chocolat.

Je sais!

Je vais lui en donner!


[JENNIFER:] Ah oui, c'est super bon!

Elle va vraiment aimer ça.

Puis même si tes questions

sont poches.


[MAUDE:] Mes questions sont

pas super poches.


[JENNIFER:] Hon! Fais-lui

les brownies de la mort.


[MAUDE:] Les quoi?
[JENNIFER:] Bien...

je suis pas super bonne

en cuisine,

mais je connais

une recette de brownies

qui est tellement chocolatée

que c'est presque illégal.

(MAUDE retourne dans sa rêverie d'entrevue. Alors que MAUDE questionne INDIA DESJARDINS, celle-ci s'empiffre de brownies.)


[MAUDE:] India, t'aimes ça,

écrire des livres?

T'aimes ça beaucoup?

Beaucoup, beaucoup, beaucoup?

Ah!

(MAUDE sort de sa rêverie.)


[MAUDE:] Il faut

que tu me la donnes,

je vais les faire.


[JENNIFER:] Oui, tout en composant

tes questions?


[MAUDE:] Viens m'aider ce soir,

dis oui!


[JENNIFER:] OK, c'est sûr

que je dis oui.


[MAUDE:] Tu me sauves la vie!

Puis pendant que ça cuit, est-ce

que tu vas pouvoir m'aider

à réviser les Aurélie Laflamme?

Ça fait longtemps

que je les ai pas lus.

(Tout en parlant, MAUDE et JENNIFER quittent la salle des pas perdus.)


[JENNIFER:] Bien oui,

surtout les premiers.

Mais le dernier tome,

tu dois t'en rappeler;

ça fait pas si longtemps.


[MAUDE:] Ah oui... Le tome 8!

Ha! ha!

Oh non, le tome 8...

(MAUDE s'arrête subitement, l'air catastrophé. Pendant ce temps, chez les Beaucage, VINCENT parle avec JULIEN dans la cuisine pendant que JULIEN vide le lave-vaisselle.)


[VINCENT:] Tu comprends pas!

Si on veut mettre toutes

les chances de notre côté,

il faut acheter le plus

de boîtes de céréales possible.


[JULIEN:] Mais elles sont

pas bonnes, tes céréales!


[VINCENT:] Hé! Je t'ai déjà laissé

choisir la sorte de pâtes.

J'ai abandonné mes penne

pour que tu puisses

prendre tes macaronis.

(VINCENT regarde sa liste.)


[VINCENT:] Bon, regarde,

je vais mettre

tes crottes au fromage

dans la section produits laitiers.

Comme ça, ça va laisser

de la place.


[JULIEN:] Bien là,

tu peux pas faire ça!


VINCENT (Impatient)

Des crottes

au fromage! Allô!

Donc là, ça laisse de la place

pour mes céréales.


[JULIEN:] Tu peux pas décider

de tout, là!

Laisse faire

les crottes au fromage,

je vais prendre

les nouvelles chips.


[VINCENT:] Des chips

à saveur de poutine italienne!

Quoi encore?

Regarde, je vais les classer

dans la catégorie des légumes.

Ça va me laisser de la place

pour mes céréales.


[JULIEN:] Bien là! J'en veux pas,

de tes céréales!

Je veux une vraie cochonnerie, moi!


[VINCENT:] Tu veux

un accompagnement pour escargots.

Ç'a pas de sens!

On en mange pas, d'escargots!


[JULIEN:] On pourrait commencer...

lentement.

Ha! ha! Ha!

(VINCENT ne rit pas de la blague de JULIEN.)


[VINCENT:] Ça marche pas,

on peut pas faire ça à deux.

Il y en a un qui doit décider

la liste.


[JULIEN:] Ça va être moi!
[VINCENT:] Regarde.

On va faire ça

comme dans le vieux temps:

on va régler ça avec un duel.


[JULIEN:] OK...

Le jeu des bâtonnets.


[VINCENT:] Ha! Un jeu de bébé?
[JULIEN:] On va voir ça.

(MARIE entre dans la maison.)


[MARIE:] Coucou!
[VINCENT:] Allô!
[JULIEN:] Allô!
[MARIE:] Ah! Vous avez vidé

le lave-vaisselle? Mes amours!

Ah! j'aime tellement ça

vous voir collaborer!

Comment ça se passe,

la liste?


[JULIEN:] Ça va super bien.
[VINCENT:] C'est clair.
[MARIE:] C'est parfait!

Je compte sur vous

pour qu'elle parte ce soir!


[VINCENT:] Hum, hum!
[MARIE:] Oui?

(MARIE sort de la cuisine.)


[VINCENT:] OK

pour le jeu des bâtonnets.

Tu vas te faire massacrer.


[JULIEN:] C'est ça qu'on va voir.

Ah!

(Au même moment, chez les Allard-Fraser, JENNIFER est assise au comptoir alors que MAUDE prépare les brownies.)


[JENNIFER:] Maude, brasse plus fort!

J'en reviens toujours pas

que t'aies pas lu le tome 8

d'Aurélie Laflamme.


[MAUDE:] C'est parce que je voulais

tellement pas que ça finisse,

je me le gardais pour plus tard.

Là, je peux pas interviewer

India Desjardins

si je connais pas

la fin de sa série.

Résume-moi le chapitre un.


[JENNIFER:] OK. Il faut juste

que je me remette dedans.

(JENNIFER prend le livre devant elle et le feuillette.)


[MAUDE:] Dire que j'aurais pu

la rencontrer avant

si j'avais gagné le concours,

tu te rappelles?


[JENNIFER:] Oui, elle t'aurait aidée

pour écrire ton roman.

Ça aurait été super,

mais, mais, mais...

pas autant que dans le chapitre un

où Aurélie va visiter Tommy!

(Une tablette est posée sur le comptoir. La sonnerie d'un appel Skype se fait entendre.)


[JENNIFER:] Oh!

(JENNIFER prend l'appel. MADAME PRÉFONTAINE apparaît à l'écran.)


MADAME PRÉFONTAINE

Bonsoir, Maude!


[JENNIFER:] Non, c'est Jennifer.

Je suis chez Maude.


MADAME PRÉFONTAINE

Ah!

(JENNIFER tourne la tablette vers MAUDE.)


[MAUDE:] Bonsoir, Mme Préfontaine.

MADAME PRÉFONTAINE

Je suis contente

que tu sois là, Jennifer.

Je viens de voir

une autre erreur sur l'affiche.


JENNIFER (Tannée)

Je vais

m'en occuper demain.


MADAME PRÉFONTAINE

(Perplexe)

Mais qu'est-ce

que tu fais, Maude?

Tu popotes au lieu de préparer

tes questions?


[MAUDE:] Non, je prépare

mes questions

en cuisinant des brownies

aux noix et au chocolat.

India dit partout

qu'elle adore le chocolat.


MADAME PRÉFONTAINE

Arrête, Maude!


[MAUDE:] Quoi?

Qu'est-ce qu'il y a?


MADAME PRÉFONTAINE

T'es sûre qu'India

est pas allergique aux noix?

Tellement de gens le sont!


[MAUDE:] C'est vrai, ça.

(MAUDE retourne dans sa rêverie d'entrevue et s'imagine INDIA DESJARDINS faire une réaction allergique à ses brownies.)


[MAUDE:] India!

India, es-tu correcte?

India!

Non!!

India!

(MAUDE revient à la réalité.)


[MAUDE:] Non, mais...

elle en parle nulle part

dans ses entrevues.


MADAME PRÉFONTAINE

Tu les as peut-être pas

toutes lues.

Puis peut-être qu'elle est gênée

d'en parler.

Tu sais, c'est très intime.

Prends moi, par exemple.

Je suis allergique aux kiwis,

mais personne le sait!


[JENNIFER:] Bien... sauf nous, là.
[MAUDE:] C'est correct,

j'en mettrai pas.


MADAME PRÉFONTAINE

Bon, bien, je vais retourner

à ma correction, hein.

Heureusement que je

vous ai « skipé ».

Bonne soirée, les filles!

Comment ça se ferme...

(JENNIFER et MAUDE font au revoir à MADAME PRÉFONTAINE. JENNIFER met fin à l'appel.)


JENNIFER (Sans entrain)

Bye!

(S'adressant à MAUDE)

C'est plate! C'est tellement

meilleur avec des noix!

Ça me donne le goût

de m'en faire.


[MAUDE:] Jennifer,

c'est pas le temps.

Bon! Euh... résume-moi

le chapitre un, puis ça urge.


[JENNIFER:] Oui...

(De leur côté, JULIEN et VINCENT jouent au jeu des bâtonnets pour décider qui fera la liste. VINCENT essaie d'enlever un bâtonnet sans faire bouger les autres, sans succès.)


VINCENT (Rageur)

Ah!

(JULIEN rit. JULIEN enlève quelques bâtons sans difficulté.)


[VINCENT:] Certain, si je passais

mes journées

à jouer à ce jeu-là aussi...

(VINCENT se prépare à rejouer en relevant ses manches.)


[VINCENT:] OK! Attention,

c'est pas terminé.

Oublie pas que j'ai

des doigts de feu.


[JULIEN:] Ah! Montre-moi donc ça.

(La sonnerie d'un appel Skype se fait entendre. VINCENT accroche un bâtonnet.)


[VINCENT:] Ah!
[JULIEN:] Yes!
[VINCENT:] Regarde, c'est correct.

T'as gagné.

Tu peux la faire, ta maudite liste.


[JULIEN:] Oh yes!

(JULIEN sort de la cuisine. VINCENT prend la tablette pour répondre à l'appel Skype. JENNIFER apparaît à l'écran.)


[JENNIFER:] Allô!

VINCENT (Impatient)

Quoi?
[JENNIFER:] Voyons, t'es bien bête!
[VINCENT:] Excuse-moi,

c'est parce que j'ai perdu

au jeu du bâtonnet.


[JENNIFER:] Voyons!

C'est bien un jeu de bébé!


[VINCENT:] Je le sais, que c'est

un jeu de bébé!

À cause de ça, Julien a

le mot final sur la liste.


[JENNIFER:] Justement,

il faudrait que je lui parle

parce que j'ai besoin

de chocolat 70%

pour faire des brownies.


VINCENT (Parlant à lui-même)

Ça me donne peut-être

une idée, ça!

(S'adressant à JENNIFER)

Je veux dire... je vais...

peut-être lui dire.

OK? Bye!


[JENNIFER:] Bye.

(VINCENT met fin à l'appel avec un sourire de satisfaction. Au même moment, chez les Allard-Fraser, MAUDE sort ses brownies du four.)


[MAUDE:] Voilà!
[JENNIFER:] Ah, wow!

Ils sont super beaux!

T'es vraiment bonne,

surtout pour une première fois.


[MAUDE:] Merci, mais tu m'as

beaucoup aidée.

(JENNIFER montre le livre d'Aurélie Laflamme devant elle.)


[JENNIFER:] Oui, mais là,

je t'ai pas assez aidée;

on est juste rendues

au chapitre 3.


[MAUDE:] Ah bien... C'est pas grave,

il nous reste un peu de temps.


[JENNIFER:] Mais t'es sûre?

C'est le plus long

de la série, 500 pages!


MAUDE (Bâillant)

Ah...

On est capables, là.

(Plus tard, chez les Beaucage, MARIE se dirige vers la cuisine en bâillant. JULIEN et VINCENT sont assis à la cuisine devant la tablette.)


[MARIE:] Mon beau Julien,

c'est l'heure d'aller te coucher,

mon amour.


[JULIEN:] OK!
[MARIE:] OK.

VINCENT (S'adressant à MARIE)

Toi aussi, on dirait.


JULIEN (S'adressant à VINCENT)

Puis là,

tu changes rien, hein?


[VINCENT:] Non, non.

(JULIEN sort de la cuisine.)


MARIE (S'adressant à VINCENT)

Tu tarderas pas, hein?


[VINCENT:] Non, non, je...

Je termine la liste.

J'ai suivi ta liste,

celle de Francis, de Jen...

Tout ça approuvé par Julien.

(MARIE regarde la liste rapidement.)


[MARIE:] Wow! Bravo!
[VINCENT:] Hum...
[MARIE:] C'est vraiment beau

de voir ça!

Bonne nuit, mon loup.

(MARIE embrasse VINCENT et sort de la cuisine.)


[VINCENT:] Bonne nuit.

(VINCENT commence à faire des changements sur la liste.)


[VINCENT:] OK...

(JENNIFER entre dans la cuisine.)


[JENNIFER:] Hé, j'ai cuisiné

toute la soirée avec Maude.

Ça m'a donné faim.


[VINCENT:] C'est pas bon

de trop manger avant de se coucher.

Bonne nuit!

(VINCENT reporte son attention sur la tablette.)


[JENNIFER:] Veux-tu

que je m'en aille?


VINCENT (Mal-à-l'aise)

C'est pas ça,

c'est juste que tu...

tu me déconcentres un peu.


[JENNIFER:] C'est la web liste?

(JENNIFER vient s'asseoir à côté de VINCENT.)


[VINCENT:] Oui, il faut juste que

j'arrange des petites affaires.


[JENNIFER:] Euh... C'était pas Julien

qui avait le dernier mot?


[VINCENT:] Sa liste a aucun sens!

Il faut que j'arrange ça!

Moins de sauce aux escargots,

plus de céréales.


[JENNIFER:] Vincent, tu triches.
[VINCENT:] Regarde, si tu promets

de tenir ça mort,

je te rajoute un paquet

de tortellinis.


[JENNIFER:] Non, c'est pas nécessaire.
[VINCENT:] Une chance...

(VINCENT appuie sur l'écran.)


[VINCENT:] … parce que

c'est parti. Ha! ha!

(Le lendemain matin, à l'école, JENNIFER se promène pour faire de la publicité pour la conférence d'INDIA DESJARDINS.)


JENNIFER (Criant)

Conférence ce midi

à l'auditorium

avec India Desjardins!

Veux-tu

un petit dépliant?

(Un élève prend un dépliant.)


[JENNIFER:] Ouais!

(JENNIFER donne un autre dépliant.)


[JENNIFER:] Toi aussi!

Venez tous à la conférence

avec India Desjardins

à l'auditorium...

Allez, tout le monde!

(MADAME PRÉFONTAINE arrive et lit l'affiche de JENNIFER.)


MADAME PRÉFONTAINE

Oh! Excellente idée,

Jennifer!

Oh! Mais il manque un accent

à « conférence », attends.

Je vais l'ajouter.

(MADAME PRÉFONTAINE sort un crayon rouge de son sac à main.)


[JENNIFER:] Non, non.

Pas avec un crayon rouge,

ça va avoir trop l'air

d'une faute.


MADAME PRÉFONTAINE

Ah bien, t'as raison!

India doit arriver

d'une minute à l'autre,

mais j'ai le temps d'aller

chercher mon feutre bleu.

(MADAME PRÉFONTAINE part. MAUDE arrive en courant, portant ses brownies sous une cloche à gâteau.)


[JENNIFER:] T'étais où, toi?

Je t'ai pas vue ce matin.


[MAUDE:] Ah!

Je me suis levée en retard.

Hier soir, j'ai lu

tant que j'ai pu,

mais je me suis endormie

la face dans le tome 8.


[JENNIFER:] Ah... Au moins,

t'as rien d'imprimé dans le front.


[MAUDE:] Je capote, là!

Je peux pas interviewer India

si je sais pas ce qui se passe

dans le tome 8!

Il faut que tu me le dises.


[JENNIFER:] Je peux pas,

c'est tellement bon!

Il faut que t'aies la surprise

quand tu vas le lire.

Fais semblant que tu le sais.


[MAUDE:] Non! Ce serait pas honnête.

Imagine si elle me demande

ce que j'en pense...

Dis-le-moi.


[JENNIFER:] T'es sûre?

Ça va complètement

gâcher ton plaisir!


[MAUDE:] T'as raison!

Pourquoi j'ai pas

juste lu le tome 8?

(Criant)

Pourquoi? Pourquoi?

Pourquoi j'ai pas lu le tome 8

d'Aurélie Laflamme?

(JENNIFER ouvre de grands yeux.)


[JENNIFER:] Chut...

(MAUDE regarde derrière elle. INDIA DESJARDINS est là avec MADAME PRÉFONTAINE.)


[INDIA DESJARDINS:] Allô!
[JENNIFER:] Bonjour!

MADAME PRÉFONTAINE

India, je te présente

Maude Allard-Fraser.

C'est la rédactrice en chef

du journal étudiant,

et ta plus grande fan.

(INDIA DESJARDINS s'avance pour serrer la main de MAUDE qui reste bouche bée. MAUDE enlève le couvercle de la cloche à gâteau et s'avance vers INDIA DESJARDINS.)


MAUDE (Gênée)

Brownies?

Hi! hi! hi!

(MAUDE échappe tous les brownies devant INDIA DESJARDINS et se sauve en courant.)


MADAME PRÉFONTAINE

Oh...

C'est clairement l'émotion,

elle est pas

comme ça d'habitude!

Euh... Bon, c'est l'heure

de l'activité-conférence.

Viens, l'auditorium

est par là.

(MADAME PRÉFONTAINE entraîne INDIA DESJARDINS avec elle. En passant devant les brownies par terre, INDIA DESJARDINS en prend un, sous le regard perplexe de JENNIFER. Pendant ce temps, chez les Beaucage, MARIE est au téléphone, des sacs d'épicerie sont posés sur le comptoir.)


[MARIE:] Ah oui!

Mais c'est parfait.

Dès que les garçons

ont fini de dîner,

je vous fais visiter ça.

Merci!

(VINCENT et JULIEN entrent dans la cuisine.)


[JULIEN:] Hein! La commande

est arrivée?


[MARIE:] Oui, j'ai pas eu le temps

de la déballer.

Voulez-vous commencer?

Trouvez-moi le jambon,

on va se faire des sandwichs.

(MARIE sort de la cuisine.)


[VINCENT:] Bon! Mon petit Julien,

il va falloir que je t'explique

quelque chose.

Dans la vie, on n'a pas toujours

ce qu'on veut, hein.

(JULIEN sort quelque chose d'un sac.)


[JULIEN:] Yé!

Ma sauce aux escargots!


VINCENT (Perplexe)

Comment ça,

ta sauce aux escargots?


[JULIEN:] Bien oui,

elle était sur ma liste!

J'ai aussi mes macaronis!

(VINCENT commence aussi à regarder dans les sacs.)


[VINCENT:] Hein?

J'ai mes penne...

puis mes six boîtes de céréales.


[JULIEN:] J'ai mes crottes

de fromage!

Puis mes chips

à la poutine italienne. Ha! Ha!

(VINCENT prend la tablette pour vérifier la liste.)


[VINCENT:] Ça veut dire qu'hier,

j'ai pas réussi à enlever

les aliments sur la liste.


[JULIEN:] T'as triché?
[VINCENT:] Hein? Non. Oui. Bien...

Regarde, aide-moi, là.

Urgence camouflage!

(VINCENT prend ses boîtes de céréales et les cache.)


[JULIEN:] Qu'est-ce que tu fais?
[VINCENT:] Aide-moi, on va

en cacher un peu.

(JULIEN met un pain dans le lave-vaisselle.)


[VINCENT:] Il faut pas

que maman voie ça

tout de suite, hein?

Je vais essayer de la préparer

un peu avant.

(MARIE revient dans la cuisine.)


[MARIE:] Tu veux me préparer

à quoi?

(JULIEN ferme le lave-vaisselle rapidement.)


MARIE (Perplexe)

As-tu mis

le pain dans le lave-vaisselle?

Hum?

(VINCENT se frotte le nez d'un air coupable. Au même moment, à l'école, MADAME PRÉFONTAINE parle avec INDIA DESJARDINS.)


MADAME PRÉFONTAINE

Maude, mon élève exceptionnelle,

est en train d'écrire un roman.

Moi aussi, d'ailleurs!

C'est drôle, je me suis

prise au jeu.

Je me suis dit: Nicole,

tu y penses depuis des années,

ce serait temps

que tu le fasses!

(Cachée derrière la porte de son casier, MAUDE espionne INDIA DESJARDINS. INDIA DESJARDINS étouffe un bâillement alors qu'elle écoute MADAME PRÉFONTAINE.)


MADAME PRÉFONTAINE

Alors, j'ai fait

un petit coin à la maison.

Je mets des chandelles,

puis je me fais un contexte...

(À cet instant, JENNIFER va rejoindre MAUDE.)


[JENNIFER:] Maude, je suis désolée.

J'aurais dû te dire la fin.


[MAUDE:] Non, c'est de ma faute;

j'aurais dû lire le livre

au lieu d'attendre

comme une épaisse.


[JENNIFER:] Pense au côté positif,

au moins!

La conférence a super bien

marché! La salle était pleine.


[MAUDE:] Oui...

(MADAME PRÉFONTAINE interpelle MAUDE.)


MADAME PRÉFONTAINE

Maude! Maude, ce serait

l'heure de l'entrevue.


MAUDE (Chuchotant)

J'y vais pas!

J'ai trop honte!


[JENNIFER:] Non! Maude, tu peux pas

passer à côté de ça.

T'es sa plus grande fan!

Explique-lui,

elle va comprendre!


[MAUDE:] Je sais pas.

MADAME PRÉFONTAINE

(S'adressant à MAUDE.)

Hum, hum!

(JENNIFER pousse MAUDE.)


[JENNIFER:] Bon! Viens-t'en.

Maude...

(MAUDE résiste mais JENNIFER la pousse jusqu'à INDIA DESJARDINS.)


MADAME PRÉFONTAINE

Bon! Maude, c'est l'heure

de l'entrevue, hum?

Si tu veux, je peux

y aller avec toi.


[MAUDE:] Non!

Ça sera pas nécessaire.


MADAME PRÉFONTAINE

Ah! Bon. Bien...

je vous laisse.

(MADAME PRÉFONTAINE part.)


INDIA DESJARDINS

Est-ce qu'elle parle

toujours autant, ta prof?


[MAUDE:] Non. D'habitude,

elle parle plus que ça.

(INDIA DESJARDINS et MAUDE rient. Plus tard, chez les Beaucage, VINCENT et JULIEN sont attablés. MARIE prépare leur dîner.)


[VINCENT:] Je m'excuse maman.

Je voulais pas créer

une catastrophe alimentaire.

Je me suis juste un peu trompé

en faisant la liste.


[JULIEN:] T'es pas meilleur

avec la liste qu'avec le jeu

des bâtonnets, hein?


[MARIE:] Tu t'es pas

seulement trompé,

t'as trompé tout le monde.


[VINCENT:] Je sais

que j'aurais pas dû

changer la liste de Julien.


[MARIE:] C'est pas juste ça

qui me choque.

C'est surtout le fait

que vous étiez d'accord pour mettre

les crottes au fromage

avec les produits laitiers

puis les chips à la poutine

avec les légumes, franchement!


[JULIEN:] La poutine italienne!

(MARIE s'avance avec le dîner qu'elle a préparé.)


[MARIE:] Ah ben voilà

ce que ça donne quand on

trafique les listes d'épicerie!

Tiens! Donne-moi donc

ton assiette.


[VINCENT:] C'est quoi?

(MARIE prend l'assiette de VINCENT et commence à le servir.)


[MARIE:] Ça? C'est la recette

que vous m'avez inspirée. Mmm!

Alors, crottes aux fromage avec

accompagnement pour escargots

avec ses chips pour la portion

de légumes. Tiens!

Voilà! Bon appétit,

les gars!

(VINCENT et JULIEN regardent leurs assiettes d'un air incertain.)


[MARIE:] Quoi? Ç'a pas l'air bon?

Pourtant, au prix

que ça m'a coûté!

J'ai jamais payé aussi cher

pour une épicerie.

Si c'est ça la web liste, là...


[VINCENT:] Tu sais, maman,

même si on fait des erreurs...

(JULIEN se râcle la gorge.)


[VINCENT:] ... même si j'ai fait

des erreurs,

la web liste, c'est pas

une mauvaise chose.

Je vais te montrer, c'est pas dur.


[JULIEN:] Le plus dur,

c'est juste de trafiquer la liste.


[MARIE:] Hum!
[VINCENT:] Toi, mange donc de...
[MARIE:] Tut-tut-tut!
[VINCENT:] Mange donc ta sauce

aux escargots!


[JULIEN:] Hum!
[MARIE:] Bon, bon, bon!

Vous mangez pas?


[VINCENT:] Honnêtement, ç'a l'air

vraiment dégueulasse.

Je mangerais

n'importe quoi d'autre.


[JULIEN:] Hum... moi aussi.
[MARIE:] Ah bien, ça tombe bien!

Vous savez pas ce que j'ai fait

ce matin en me levant?


[VINCENT:] Quoi?
[MARIE:] J'ai dégelé

des beaux cigares au chou!

(JULIEN et VINCENT affichent un air désespéré.)


[JULIEN:] Ah...

(MARIE prend l'assiette de JULIEN en riant et retourne au comptoir de la cuisine.)


[MARIE:] Ça s'en vient,

mes amours!

Ça s'en vient!

(VINCENT regarde dans son assiette et prend un escargot. MARIE et JULIEN le regardent curieusement.)


[VINCENT:] Quoi?

(Au même moment, à l'école, MAUDE et INDIA DESJARDINS sont assises face à face. MAUDE est très gênée.)


[MAUDE:] Ha...

Euh...

est-ce que c'est la réalité?

T'es là pour vrai?


INDIA DESJARDINS

Bien... oui.

Hé, est-ce que ça te dérange

si je mange en parlant?


[MAUDE:] Hein? Ah non, non.

Pas du tout, là.

Désolée pour

les brownies tantôt.

(INDIA DESJARDINS se déballe une barre de chocolat.)


INDIA DESJARDINS

Mmm! Ils étaient

vraiment écoeurants!

(INDIA DESJARDINS tend sa barre de chocolat à MAUDE.)


INDIA DESJARDINS

Tiens, en veux-tu?


[MAUDE:] Euh... OK, merci.

(MAUDE prend un morceau et se râcle la gorge.)


[MAUDE:] India...

J'ai pas lu le tome 8

d'Aurélie Laflamme

parce que je savais que quand

j'aurais fini de lire le livre,

la série serait finie, finie,

et je voulais pas qu'elle finisse.


INDIA DESJARDINS

Hum, je comprends.

Moi non plus, j'avais pas

le goût que ça finisse.


[MAUDE:] Bien là, je peux pas

faire une entrevue

si j'ai pas lu

tous tes livres.


INDIA DESJARDINS

C'est pas grave!

Mais tu devrais le lire,

par exemple,

parce que le thème du tome 8,

c'est justement d'affronter ses peurs.


[MAUDE:] Oui, c'est sûr

que je vais le lire.

Bon...

J'ai essayé de trouver

des questions originales,

je suis pas sûre que j'en ai.


INDIA DESJARDINS

Hé, en veux-tu

une entrevue originale?

C'est moi qui vais te poser

les questions.


[MAUDE:] Hein? Ah bien... OK.

Ha! ha!


INDIA DESJARDINS

Est-ce que t'écris d'autres choses

que les articles pour ton journal?

Je suis sûre que oui.


MAUDE (Gênée)

Oui...

j'ai commencé un roman.


INDIA DESJARDINS

(Enthousiaste)

Ah wow, cool!


[MAUDE:] Mais je suis

vraiment pas sûre

que c'est bon.

Je l'avais envoyé pour le

concours des jeunes écrivains

puis j'ai pas été choisie.


INDIA DESJARDINS

Ça veut pas dire

que c'est pas bon, ça.

On n'est jamais sûr

que c'est bon, de toute façon.

Mais moi, j'ai un truc.

J'ai un crayon porte-bonheur.

(INDIA DESJARDINS sort un crayon de son sac à main.)


[MAUDE:] Quoi?

INDIA DESJARDINS

J'écris toutes mes idées de

départ avec un crayon comme ça.

Tiens, je te le donne.


[MAUDE:] T'es sûre?

(MAUDE prend le crayon.)


INDIA DESJARDINS

J'ai déjà écrit plein d'idées

avec celui-là.

Je suis sûre qu'il va

te porter chance!


[MAUDE:] Oui, mais là, toi,

tu n'en as plus.


INDIA DESJARDINS

J'en garde toujours

un deuxième au cas.

(INDIA DESJARDINS sort un autre crayon de son sac à main.)


[MAUDE:] On est

comme des jumelles de crayons!

(INDIA DESJARDINS et MAUDE font se toucher leurs crayons.)


INDIA DESJARDINS et MAUDE

Oui!


[MAUDE:] Merci!
[INDIA DESJARDINS:] Ça fait plaisir.

(Générique de fermeture)

Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Season

Résultats filtrés par