Universe image Subito Texto Universe image Subito Texto

Subito Texto

Maude, Jennifer, Mélanie, Vincent and Sami are starting high school. Together, they try to ease into a foreign world, full of promise but also fraught with worries!

Official sitefor Subito Texto
Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Injustice for All

Jennifer is unfairly treated by Mrs. Cardinal, and her fight against injustice will go further than expected! Melanie seizes the opportunity to get closer to Sami: she wants to learn guitar.



Production year: 2014

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

[Début information à l'écran]

Injustice pour tous

[Fin information à l'écran]


Début générique d'ouverture

Fin du générique d'ouverture


C'est le matin à Victoire-Desmarais. MADAME CARDINAL parle avec MARC-OLIVIER dans le couloir.


MADAME CARDINAL

Marc-O, je suis surprise.

À chaque fois, tu l'améliores.


MARC-OLIVIER

Oui.


JENNIFER se joint à MARC-OLIVIER et MADAME CARDINAL.


JENNIFER

Madame Cardinal.

C'est à propos de ma note

pour le dernier travail.


MADAME CARDINAL

Deux secondes, Jennifer.

Impeccable ton travail.

Encore une fois, Marc-O, bravo.


Derrière MADAME CARDINAL, JENNIFER l'imite.


MARC-OLIVIER

Merci, madame Cardinal.


MADAME CARDINAL

Peut-être même que tu vas

te mériter un petit bonus.

Laisse-moi juste confirmer,

je te reviens.


MARC-OLIVIER part.


MADAME CARDINAL

Oui, Jennifer. Qu'est-ce que

t'as à me dire pour ta défense?


JENNIFER

Vous avez oublié de mettre

un chiffre devant mon zéro.


MADAME CARDINAL

Tu ne serais pas un peu

ratoureuse, Jennifer?


JENNIFER

Ça m'arrive.


MADAME CARDINAL

Mmm, mmm.

Regarde, le travail comptait

juste pour 5% de la note,

mais tu aurais pu faire

un effort, tu ne penses pas?


JENNIFER

(Abasourdie)

Quoi? J'ai vraiment eu zéro?


Pendant ce temps, dans le local du journal, SAMI entre alors que MÉLANIE y travaille déjà.


SAMI

Dis-le-moi si je dérange.


MÉLANIE

Toi, me déranger?

Jamais de la vie.


SAMI

Si je joue de la guitare,

je vais t'empêcher de travailler.


MÉLANIE pose subitement son crayon.


MÉLANIE

J'ai fini.


SAMI

OK. Je pensais jouer seul.


MÉLANIE

On est tout seuls.


SAMI

J'ai trouvé une nouvelle

partition à la bibliothèque.

J'ai vraiment hâte

de voir comment ça sonne.


MONA arrive à la porte du local.


MÉLANIE

(Mielleuse)

OK. Mais si tu me permets

de rester pour t'écouter.


MONA entre dans le local.



MONA

(Imitant MÉLANIE)

Pour ça, il faudrait

que je te donne l'autorisation

de jouer de la guitare ici.


Dans le couloir, JENNIFER est toujours avec MADAME CARDINAL.


JENNIFER

Je suis peut-être ratoureuse,

mais je ne suis pas niaiseuse.

J'ai dû comprendre

une ou deux questions.


MADAME CARDINAL

Je n'en doute pas.


JENNIFER

C'est quoi d'abord?


MADAME CARDINAL

Avant de penser que

j'ai oublié un chiffre,

tu pourrais te demander

ce que tu as oublié.


JENNIFER

Je ne vois pas.


MADAME CARDINAL

Ton devoir, Jennifer.

Tu ne me l'as pas envoyé.


JENNIFER

(Confuse)

Hein? Mais...


Dans le local du journal, MÉLANIE s'obstine avec MONA.


MÉLANIE

J'ai dit que ça

ne me dérangeait pas qu'il joue,

il n'y a personne d'autre que moi.


MONA

Il y a des règlements.

C'est pas à la fille du directeur

que je vais apprendre ça.


MÉLANIE

Je le connais le règlement.

Il n'y a rien qui interdit

de jouer de la guitare.



SAMI

Je voulais jouer de la guitare,

mais ma mère reçoit des amis.


MONA

Pour ça, ça te prendrait

une autorisation.


MÉLANIE

On va en demander

une à mon père.


MONA

Autorisation que je dois endosser.

Vous voulez que je me sépare en 15?

Que je surveille un local ici,

la gang du basket là-bas,

en plus de la récup!


MÉLANIE

C'est votre job.


MONA

C'est aussi ma job

de guetter s'il n'y a pas

des barbeaux sur ces tables.


MONA pointe une marque de crayon sur la table où travaillait MÉLANIE.


MONA

Hon. Il y en a un là.

Pas le temps de parler zizique.


SAMI

Vous n'aimez pas la guitare?


MONA

À cause de mon voisin guitariste,

j'ai perdu mon Ritalin.


SAMI

(Riant)

Votre médicament?


MONA

Bien non!

Mon chat. Ritalin.

La musique le rendait fou,

puis il s'est sauvé.

Le moindre fring, fring,

fait juste me le rappeler.


MÉLANIE

Vous auriez dû lui donner

du Ritalin à votre chat,

il serait peut-être resté.


SAMI rit.


MÉLANIE

En tout cas,

vous n'empêcherez pas Sami

de jouer de la guitare ici.


MONA

Ça, on verra.


MONA quitte le local.


SAMI

Je vais jouer où?


MÉLANIE

Je sais quoi faire.


SAMI

Jouer devant la fontaine

au Carrefour 2000?


MÉLANIE rit de façon exagérée. Au même moment, dans la cuisine des Beaucage, JENNIFER cherche son travail sur son ordinateur pendant que BRIGITTE lave la vaisselle.


JENNIFER

Maudite machine!


BRIGITTE

Qu'est-ce qui se passe?


JENNIFER

J'ai fait une mise à jour

puis tous mes documents

se sont déplacés.

Je ne retrouve pas le travail

à envoyer par courriel.


BRIGITTE

Tu ne l'as pas fait?


JENNIFER

Oui, je l'ai envoyé hier.

Mais...

Ah non!

Mes messages envoyés

ne s'affichent plus.


BRIGITTE

Tu l'as remis

ton travail ou pas?



JENNIFER

Oui, mais c'est ma prof,

madame Cardinal.

Elle dit qu'elle ne l'a pas reçu.


BRIGITTE

Tu lui as dit qu'elle avait tort.


JENNIFER

Oui, plein de fois.

Elle ne m'a pas crue.

Il faut dire...

que j'ai envoyé trois travaux

en retard depuis un mois.


BRIGITTE

Mais pas cette fois-ci?


JENNIFER

Non, je te jure que non.


BRIGITTE

Je vais lui parler, moi,

à ta madame Cardinal.


JENNIFER

Non, laisse faire maman.

Ça compte juste

pour 5% de la note.


BRIGITTE

Que ce soit pour 5% ou 90%,

c'est pareil.

On ne va pas laisser passer ça,

c'est une injustice.


JENNIFER

On va plutôt se calmer,

ma petite maman chérie.


BRIGITTE

Je te dis que moi, à ton âge,

je ne me laissais pas gruger

la laine sur le dos.

J'ai même organisé des manifs.


JENNIFER

Toi? Tu manifestais?

Pourquoi?


BRIGITTE

Bien...

contre tout.

Contre les horaires

qui n'avaient pas d'allure,

les autobus toujours en retard.



JENNIFER

(Moqueuse)

Le poulet transgénique

de la cafétéria?


BRIGITTE

Pour cette manif-là,

je m'étais déguisée

en poule indignée.


BRIGITTE marche dans la cuisine en imitant une poule.


BRIGITTE

Cot! Cot! Cot!

Pas de chimique

dans mon pique-nique!

Cot! Cot! Cot!


JENNIFER

(Gênée)

OK. Euh... je vais être

en retard, moi.


JENNIFER range son ordinateur dans son sac.


BRIGITTE

Je t'accompagne.


JENNIFER

Non, non.

Tu n'as pas ton beau

costume de poulet fâché?


BRIGITTE

C'est correct.

Je te laisse te défendre seule..

Mais comment tu vas faire?


JENNIFER

Je me rattraperai

à mon prochain travail.

Tant pis pour moi.


JENNIFER part. BRIGITTE se remet à la vaisselle, l'air contrarié.


BRIGITTE

Ouais...


Entre temps, à l'école, MÉLANIE montre à SAMI l'affiche qu'elle a épinglée au babillard dans le couloir. L'affiche dit : « Cours de guitare au local du journal. »


MÉLANIE

Qu'est-ce qu'on dit?


SAMI

Merci, Mélanie,

mais ce n'est pas

donner des cours que je veux.

C'est jouer ma partition.


MÉLANIE

Mais on s'en fout.

Tant que Mona croit...


MONA arrive à cet instant.


MONA

Que Mona croit quoi?


SAMI

Que je vais donner

des cours pour vrai.


MÉLANIE

Règlement 10.4,

« Toute activité à caractère

pédagogique doit avoir accès... »


MONA

« ... à un local adéquat

à l'intérieur de l'école. »


SAMI

Je vais m'installer

dans le local du journal.

Il est libre. On a vérifié.


MÉLANIE

Il va avoir une autorisation,

j'ai parlé à mon père.


MONA

Vous vous êtes donné le mot

pour me faire suer?

Déjà qu'il faut que

je gère des graffitis!


SAMI

(Impatient)

Tout ce que je veux,

c'est jouer tranquille.

(Plus doucement)

Je veux dire,

donner mon cours tranquille.


MÉLANIE

Pendant que vous cherchez

votre graffiteur et votre chat,

il ne vous dérangera pas.

Ça fait que, c'est oui?


MONA

OK. Mais jusqu'à 18 heures,

pas plus.


SAMI lève le poing en l'air en signe de victoire.


MONA

Puis compte sur moi

pour vérifier souvent

comment se déroule ton cours.


SAMI perd son sourire.


MONA

C'est aussi ça, ma job.


MONA fait signe à SAMI qu'elle le surveille et part.


MÉLANIE

Tu peux encore dire:

« Merci, Mélanie. »


SAMI

Si elle vient vérifier,

je n'aurai pas le choix

de donner un vrai cours.


MÉLANIE

Justement.


SAMI

Ce n'est pas ce que je voulais!

À moins que je demande

à Jennifer de faire semblant...


MÉLANIE

Non!

Non, pas besoin de Jennifer.

Je vais te trouver une vraie élève.


SAMI regarde MÉLANIE d'un air perplexe. Pendant ce temps, dans la salle des pas perdus, MARC-OLIVIER remplit un formulaire, assis à une table. MARC-OLIVIER range le formulaire dans son sac mais son nom a passé au travers de la feuille et reste écrit sur la table. MONA voit la table et va voir MARC-OLIVIER.


MONA

Oh! Marc-Olivier!

Il faut qu'on se parle

de ton dernier exploit.


MARC-OLIVIER

Madame Cardinal vous l'a dit

pour ma bonne note?


MONA

C'est pour ça que tu signes

des autographes sur mes tables?


MONA pointe la table devant MARC-OLIVIER.


MARC-OLIVIER

Mon feutre a passé au travers

ma feuille d'inscription

au club d'échecs.

Ce n'est pas ma faute.


MONA

Je t'attends après les cours

pour nettoyer ça.

C'est le règlement,

monsieur le vandale.

J'espère que t'as du temps

parce que j'ai vu tes traces

partout dans l'école.


MARC-OLIVIER

Ça ne se peut pas.


MARC-OLIVIER essuie son nom avec sa main.


MARC-OLIVIER

C'est déjà parti. Presque...


MONA

Tu vas nettoyer

cette table-là maintenant,

puis toutes les autres tables

après ta journée de cours.

Marc-Olivier Roy. Vandale.


MONA affiche un air déçu puis part.


MARC-OLIVIER

Mais...


JENNIFER vient voir MARC-OLIVIER.


JENNIFER

Tu as l'air

moins content que tantôt.


MARC-OLIVIER

(Insulté)

Je viens de me faire traiter

de vandale par Mona.

C'est tellement pas vrai.

Elle veut que je lave l'école!


JENNIFER

Ils gossent les adultes,

des fois.

Veux-tu que je lui parle

dans le casque?


MARC-OLIVIER

Laisse faire.

Je ne veux pas partir de chicane.

Toi, tu es fâchée contre qui?


JENNIFER

Je ne suis pas vraiment fâchée,

mais après Mme Cardinal.


Plus loin dans le couloir, SAMI essaie de deviner qui MÉLANIE va lui envoyer comme élève.


SAMI

C'est qui?


MÉLANIE

(Trop enthousiaste)

Quelqu'un qui trippe

sur les guitaristes!

(Plus doucement)

La guitare.

Qui trippe sur la guitare.

Je te l'envoie au local du journal

à la fin de la journée.


SAMI

OK. Mais c'est qui?


MÉLANIE

Ah!


MÉLANIE part.


SAMI

(Perplexe)

« Ah? »


Dans la salle des pas perdus, MARC-OLIVIER et JENNIFER parlent.


MARC-OLIVIER

(Outré)

Je serais fâché à ta place.

C'est trop pas juste.


MADAME CARDINAL arrive.


MADAME CARDINAL

Marc-O.

C'est confirmé.

Tu te mérites un beau billet

pour la conférence

de Joachim Séguin.


MADAME CARDINAL remet un billet à MARC-OLIVIER. JENNIFER ouvre de grands yeux.


MARC-OLIVIER

Pour vrai? Wow.


MADAME CARDINAL

J'ai réussi à avoir dix billets

que j'ai décidé d'offrir à mes élèves

les plus méritants de la semaine,

dont tu fais partie.


JENNIFER

Joachim Séguin?


MADAME CARDINAL

Tu le connais?


JENNIFER

(Enthousiaste)

Celui qui fait de l'art intervention

puis des graffitis?

C'est mon idole!


MADAME CARDINAL

Dommage que tu n'aies pas

remis ton travail.

Tu aurais pu faire partie

des 10 chanceux.

(S'adressant à MARC-OLIVIER)

Le rendez-vous, c'est à 18 h.

C'est moi qui vous emmène.


MARC-OLIVIER

C'est ce soir la conférence?

Il faut que je lave les tables.

Mona pense que c'est moi

qui ai fait des graffitis dessus.


JENNIFER

(Fâchée)

Mais ce n'est pas de sa faute.

Un peu comme moi.


MADAME CARDINAL

Bon, OK.

Je ne veux pas me mêler

de ce qui ne me regarde pas,

même si ça me désole un peu.

Ça fait que pour le rendez-vous,

on laisse tomber?


MARC-OLIVIER redonne son billet à MADAME CARDINAL.


JENNIFER

Je pourrais le prendre, son billet.


MADAME CARDINAL

Bien essayé.

C'est pour les gens

qui ont remis leur travail

et qui l'ont mérité.


JENNIFER

(Fâchée)

Je l'ai remis, mon travail,

puis je vous l'ai dit.

C'est vous qui avez peut-être

un problème d'ordi.


MADAME CARDINAL

(Fâchée)

J'aimerais te croire,

mais je ne l'ai pas reçu.


MADAME CARDINAL part. Peu de temps après, JENNIFER est assise dans la salle des pas perdus et parle avec sa mère sur Skype.


JENNIFER

Allô, maman.


BRIGITTE

Ça va, ma grande?

J'ai vu que tu t'étais connectée

puis je voulais te raconter

quelque chose.


JENNIFER

Je suis occupée.


BRIGITTE

Tu vas rire.

Je me suis rappelée

ce que j'avais fait à ton âge,

quand une de mes profs

m'avait punie parce qu'elle trouvait

que je riais trop fort.


JENNIFER

C'est interdit de rire?


BRIGITTE

Justement. Injustice.

J'avais porté un nez de clown

pendant des jours.

(Fière)

La prof avait fini

par me donner raison.


JENNIFER

Super.

Puis tu me racontes ça pour...?


BRIGITTE

Ben juste de même.

J'ai pensé aussi, un slogan,

c'est mieux quand ça rime.

« Assez les niaiseries,

Cardinal tu n'as rien compris! »


JENNIFER baisse le son de son ordinateur.


JENNIFER

OK, maman.

Je vais te laisser.

J'ai un cours qui commence.


JENNIFER coupe la conversation. MÉLANIE arrive derrière JENNIFER.


MÉLANIE

Allô.

Tu es fâchée

parce que tu n'as pas été choisie

pour la conférence.


JENNIFER

Un peu.


MÉLANIE

Tiens.

Je te donne mon billet.


MÉLANIE donne son billet à JENNIFER.


JENNIFER

Merci. Tu es trop gentille.


MÉLANIE

Il est tellement hot,

Joachim Séguin!



JENNIFER

Si tu le trouves si hot que ça,

pourquoi tu n'y vas pas?


MÉLANIE

Je commence des cours de guitare.

Des cours privés.


JENNIFER

Ah...

Tu ne peux pas demander

de commencer plus tard?


MÉLANIE

Non. Sami veut absolument

qu'on commence ce soir.


JENNIFER est surprise. MÉLANIE devient mal-à-l'aise.


JENNIFER

(Suspicieuse)

Depuis quand tu aimes la guitare?


MÉLANIE

(Mal-à-l'aise)

Depuis toujours.

J'ai toujours aimé ça, la guitare.

J'adore ça.


JENNIFER

Puis tu ne fais pas ça

à cause de...

ce que tu sais à propos

de Sami puis moi?


MÉLANIE

C'est juste des cours, tu sais.


JENNIFER

OK. C'est pour ça

que tu t'es maquillée.


MÉLANIE ne sait pas quoi répondre. JENNIFER redonne le billet à MÉLANIE.


JENNIFER

Non merci.

Je ne le prendrai pas.

Moi, je ne fais rien

dans le dos des autres.

Mon billet, je vais le mériter.

Je vais devoir prouver

à madame Cardinal qu'elle a tort.


MÉLANIE

Comme tu veux.

Bonne journée.


MÉLANIE part, laissant JENNIFER de mauvaise humeur. Un peu plus tard, SAMI et MÉLANIE sont dans le local du journal. SAMI essaie d'accorder la guitare de MÉLANIE.


SAMI

On dirait que ça n'a pas

servi depuis 100 ans.


MÉLANIE

Ce n'est pas grave.


MÉLANIE s'assoit sur SAMI.


MÉLANIE

Montre-moi

comment on fait les accords.


SAMI

(Perplexe)

Ce n'est pas en t'assoyant sur moi

que tu vas apprendre plus vite.


MÉLANIE éclate de rire.


MÉLANIE

En plus d'être super cute,

tu es tellement drôle!

Je veux dire en plus

d'être vraiment cool.


À cet instant, MARC-OLIVIER entre dans le local.


MARC-OLIVIER

Oh excusez.

Je viens juste laver les tables.


MÉLANIE se lève, SAMI pousse MÉLANIE pour l'aider. MARC-OLIVIER lave les tables.


MÉLANIE

C'est parce que ça dérange.


MARC-OLIVIER

C'est Mona qui m'oblige.


MÉLANIE

OK. Mais ne fais pas de bruit.

On travaille.

On y va, Sami?


SAMI

Tiens.


SAMI donne la guitare à MÉLANIE.


SAMI

Tu la tiens à l'envers.


MÉLANIE

Ah! Je le savais.

Je voulais juste te faire rire.


SAMI fait semblant de rire. MONA entre dans le local.


MONA

Ça ne travaille pas fort ici,

hein?


SAMI

C'est sûr que si on est

toujours dérangés...


MONA

C'est beau pour ici,

Marc-Olivier.

Va faire la vitrine à trophées

et ensuite mon bureau.

Merci.


MARC-OLIVIER sort du local. MONA reste debout devant SAMI et MÉLANIE.


SAMI

Puis vous allez rester là?


MONA

Je fais ma job.

Je surveille.

Mais allez-y.

Pratiquez votre zizique.


MÉLANIE

(S'adressant à SAMI)

Je vais te montrer la gamme

que tu m'as montrée tantôt.


MÉLANIE essaie de faire un accord. SAMI et MONA grimacent.


MONA

Ça me rappelle trop mon chat!

Je vous ai raconté

comment il s'était sauvé?


SAMI

Non.


MONA

C'était il y a un an.

Mon manouche de voisin se met

à faire ses fling fling,

puis là, paf!

Ritalin saute en bas du balcon,

puis il détale, terrorisé!


Pendant que MONA raconte, MÉLANIE ne quitte pas SAMI des yeux.


MONA

Il n'est plus jamais revenu

depuis ce jour-là.

Ça fait que moi...

... je suis toute seule.


SAMI hausse les épaules alors que MÉLANIE continue de dévorer SAMI des yeux. Dans la salle des pas perdus, JENNIFER cherche toujours son travail dans son ordinateur. MARC-OLIVIER lave la table à côté de JENNIFER.


JENNIFER

Je ne retrouve plus rien.

Aide-moi.

Je veux qu'elle voit que je l'ai fait,

mon travail.


MARC-OLIVIER

Te rends-tu compte?

Après la vitrine, Mona veut

que j'aille frotter son bureau.


JENNIFER

Elle n'a tellement pas

le droit de faire ça.

Cherche mon travail,

je vais laver la vitrine.


JENNIFER cède sa place à MARC-OLIVIER.


JENNIFER

OK. Mon travail s'appelle:

« Comment être un bon citoyen ».


MARC-OLIVIER

Elle ne me croit pas

quand je dis que ce n'est pas

moi ai fait ces graffitis.


JENNIFER

Comme Madame Cardinal.

Elle ne veut juste pas me croire.


MARC-OLIVIER

Peut-être que si tu lui

parlais calmement,

elle comprendrait.


JENNIFER

(Sarcastique)

Merci pour tes conseils,

le gars pas capable de dire

à Mona qu'elle abuse de lui.


MARC-OLIVIER cherche le travail de JENNIFER dans son ordinateur.


MARC-OLIVIER

Je l'ai!


JENNIFER

Yes!


MADAME CARDINAL traverse la salle des pas perdus à cet instant.


JENNIFER

Madame Cardinal!

Venez voir.


MADAME CARDINAL rejoint JENNIFER et MARC-OLIVIER.


JENNIFER

J'ai retrouvé mon travail.

Je ne suis pas une menteuse.


MADAME CARDINAL

Je n'ai jamais dit

que tu étais une menteuse.

Mais si tu me le remets

aujourd'hui, il est en retard.

Tu perds des points quand même.

Sinon, ce n'est pas juste.


JENNIFER

Tandis que là, ce n'est pas

juste pour moi.


MADAME CARDINAL

Je suis désolée que vous

n'assistiez pas à la conférence.

Mais voyez ça comme un défi.

La prochaine fois,

vous allez être plus vigilants.

Hein?


MADAME CARDINAL part.


JENNIFER

Pourquoi ma parole

n'a pas de valeur

contre celle d'un prof?


MARC-OLIVIER

Pourquoi je dois laver

des tables que je n'ai pas salies?


Pendant ce temps dans le local du journal, MONA joue à un jeu de ping pong sur son téléphone pendant que SAMI et MÉLANIE essaient de jouer de la guitare.


MONA

(Criant)

Side split! Touch split!

Flip! Smash!


MÉLANIE

(Criant)

Ça dérange!


SAMI

(Criant)

Excusez!

Ça fait du bruit, votre jeu!


MONA

(Criant)

Il faut que je garde mes bouchons

pendant que vous jouez,

sinon je pense trop à mon chat!

Smash!


Au même moment, dans la salle des pas perdus, MARC-OLIVIER enlève des feuilles sur une table et découvre un graffiti en dessous. Le graffiti dit : « Encore en retenue! Pourquoi moi? »


MARC-OLIVIER

Regarde ça.


JENNIFER s'approche pour lire le graffiti.


JENNIFER

Ça devrait exister

une place dans l'école

pour qu'on puisse se défouler.

Qu'on puisse écrire

ce qu'on pense vraiment!


MARC-OLIVIER

Ça empêcherait le monde

d'écrire sur les tables.


JENNIFER

Ou une place

pour faire des graffitis.

Comme Joachim Séguin.

Quand il a quelque chose à dénoncer,

il va l'écrire en gros sur les murs.


MARC-OLIVIER

Des graffitis?

Oublie ça.

Je ne veux pas les nettoyer.

Je vais aller laver la vitrine

puis le bureau de Mona

avant qu'elle me force

à laver les toilettes.


MARC-OLIVIER part. JENNIFER se rassoit devant son ordinateur. BRIGITTE essaie d'appeler JENNIFER par Skype. JENNIFER ne répond pas. Dans le local du journal, MONA termine sa partie de ping pong.


MONA

(Criant)

Smash!


MONA s'approche de SAMI et MÉLANIE.


MONA

Ça fait que, vous continuez

de pratiquer votre zizique?


MÉLANIE

Oui. Puis le règlement 16.7.2

stipule très clairement,

que la surveillance doit

se faire de manière discrète...


MONA

... de façon à ne pas entraver

le travail en cours. Je sais.

Je vais aller faire ma ronde

de surveillance d'abord.

Discrètement.

Mais je vais revenir.


MONA quitte le local.


SAMI

Tu connais vraiment

tous les règlements par coeur?


MÉLANIE

Juste ceux qui peuvent être utiles.

Enfin seuls.


SAMI

Mélanie, je pense que ça ne

marchera pas, nous deux.

Je veux dire, regarde...

Je n'ai pas déchiffré

une ligne de ma partition!


MÉLANIE

Mais je veux vraiment apprendre.


SAMI

Et moi, vraiment jouer.

Je vais appeler Vincent

pour lui demander

si je peux pratiquer chez lui.


SAMI se lève et commence à ranger sa guitare.


MÉLANIE

OK. Combien tu veux

pour me donner mon cours?


SAMI

Je ne sais pas. Cher?


MÉLANIE

OK.

Mais si je te paye,

on arrête les petits accords niaiseux.

Je veux faire

de la vraie « miouze. »


SAMI

Je ne demande rien que ça, moi.


MÉLANIE

On pourrait même faire un duo.

On pourrait s'appeler Mélami.

Non, non!

On pourrait s'appeler Sanie!


SAMI

(Sarcastique)

Ou Salami, tant qu'à y être.


MÉLANIE rit très fort et tend un 10$ à SAMI en arrêtant de rire.


MÉLANIE

Je suis très sérieuse.


Un peu plus tard, JENNIFER entre dans la salle des pas perdus avec un rouleau de papier et du ruban adhésif. BRIGITTE vient rejoindre JENNIFER.


BRIGITTE

(Se râclant la gorge)

Mmm, mmm.


JENNIFER

Ne viens pas me dire

que tu es là par hasard.


BRIGITTE

Je voulais faire du bénévolat

à la bibliothèque...


JENNIFER

Maman.


BRIGITTE

Je suis inquiète.

Tu ne réponds plus à mes appels.


JENNIFER

Parce que je ne veux pas

me faire dire quoi faire.


BRIGITTE

Jennifer, je sais

que tu n'es pas d'accord,

mais je veux parler à ta prof.

Dis-moi où est son bureau.


JENNIFER

Je veux m'arranger seule

avec mon problème.

Je suis déjà entrain de le faire.


BRIGITTE

Ah oui? Comment?


JENNIFER

À ma façon.


JENNIFER montre le rouleau de papier devant elle.


JENNIFER

La prof d'art plastique

m'a donné ça.


On entend de la guitare et le rire de MÉLANIE venant du local du journal.


BRIGITTE

Qui joue de la guitare?


JENNIFER

C'est une autre affaire

qui m'énerve aujourd'hui.


BRIGITTE

Tu sais que j'en ai déjà joué

pendant six heures d'affilée

en dessous de la fenêtre

de mon directeur d'école secondaire?


JENNIFER

Pour protester contre quoi?


BRIGITTE

Un concert qu'il avait fait annuler.

Peut-être que toi aussi...


JENNIFER

Maman.


BRIGITTE

Ma chouette, si tu ne défends

pas tes droits,

tu te laisses marcher sur les pieds.

Puis ça, je ne veux pas

que ça t'arrive, jamais.

Pas à toi.


Dans le local du journal, SAMI essaie d'apprendre un accord à MÉLANIE.


SAMI

Puis en mettant ton index ici,

ça fait un accord de mi.


MÉLANIE

Là? OK.


MÉLANIE essaie de faire l'accord tout en chantant.


MÉLANIE

(Chantant faux)

Mi!


MONA entre dans le local.


MONA

Ça va, les manouches?


SAMI

On avance, on avance.


MÉLANIE

(Essayant encore)

Mi!

Non, non...


MONA

Regarde...

(Chantant)

Sa... Mi!

(Redevenant sérieuse)

Je le vois très bien,

votre petit jeu.

Mais là, la madame est tannée,

elle a autre chose sur le feu

puis elle veut être partie d'ici

avant 6 heures.


MÉLANIE

(Enthousiaste)

Je viens de faire un accord!

Il était super beau!

Je viens de faire un beau mi.

Après, c'est fa?

OK. OK.

Un super beau fa.


MÉLANIE essaie un accord mais il sonne faux.


MÉLANIE

Fa!

Non, ce n'est pas ça.

C'est pareil comme tantôt!


Dans la salle des pas perdus, BRIGITTE et JENNIFER parlent toujours.


JENNIFER

Pour une fois, ça a de l'allure

ce que tu dis.

Tu viens d'améliorer

ma super idée contre l'injustice.


BRIGITTE

(Fière)

Je le savais, tu n'es pas

la fille de la voisine.

C'est quoi ton idée?

Qu'est-ce qu'on fait?

Où on va?


JENNIFER

Maman, je vais faire ça

à ma manière.


MONA arrive, ses bouchons toujours dans les oreilles.


MONA

(Criant)

Vous n'avez pas vu Marc-O?


JENNIFER

Dans votre bureau.


MONA

(Criant)

Quoi?


JENNIFER

Dans votre bureau.


MONA

(Criant)

Laisse faire,

il doit être dans mon bureau!


MONA s'en va.


BRIGITTE

Bon. En tout cas.

Je vais y aller, moi.

J'aurais pu rester

pour t'aider dans ton projet.

Mais si tu préfères

que je m'en aille.


BRIGITTE se dirige vers la sortie.


JENNIFER

Non, maman.

Attends.

Il y a peut-être autre chose

que tu pourrais faire

pour me rendre service.


BRIGITTE

(Enthousiaste)

Oh, oui!


Entre temps, dans le local du journal, MÉLANIE arrête de jouer de la guitare.


MÉLANIE

Bon, je pense qu'on aurait

besoin d'une petite pause,

monsieur le professeur.


MÉLANIE a de la difficulté à déplier sa main.


SAMI

Je pense que tu en as eu assez

pour un premier cours.


MÉLANIE

Je n'en ai pas eu assez,

j'ai trop de fun!

C'est juste que j'aurais besoin

d'une pause toilette.

Mais je reviens.

Ne bouge pas, je reviens.


MÉLANIE sort du local. SAMI prend sa partition et commence à pratiquer. Pendant ce temps, MÉLANIE se cache dans un coin du couloir en tenant sa main. MARC-OLIVIER arrive derrière MÉLANIE.


MARC-OLIVIER

Qu'est-ce que tu as?

Tu n'aimes plus ça

tant que ça, la guitare?


MÉLANIE

Pourquoi tu dis ça?

Jennifer t'a demandé de m'espionner?

Dis-lui que j'adore la guitare.

Dis-lui aussi

que Sami est un vrai bon prof.

Puis fais-lui le message

que je me pars un duo avec lui

Puis que notre première

chanson va s'appeler

« Mêle-toi de tes affaires »,

OK?


MÉLANIE part.


MARC-OLIVIER

(Perplexe)

OK.


Lorsque MÉLANIE revient au local du journal, BRIGITTE est avec SAMI et utilise la guitare de MÉLANIE.


BRIGITTE

Sami, tu es vraiment meilleur

que ce que tu dis.


SAMI

Merci.



MÉLANIE

C'est pour ça

qu'il me donne des cours.

Des cours privés.


SAMI

Brigitte va rester, elle va

nous aider avec le morceau.


BRIGITTE

Mais ça fait des années

que je n'ai pas joué.

Ça va me faire une révision.

Ça va te faire deux profs

pour le prix d'un, Mélanie.


MÉLANIE

Juste un, ça m'allait.


BRIGITTE

Jennifer m'a dit

de venir vous retrouver.

Elle sait à quel point

j'aime la musique.


SAMI

Vous allez nous aider?

J'avais trop de misère

à le déchiffrer.


BRIGITTE

Voyons, Sami, il faut

que tu te fasses confiance.


BRIGITTE montre la guitare dans ses mains.


BRIGITTE

(S'adressant à MÉLANIE)

Tu permets que je te l'emprunte?


MÉLANIE

Woa, je n'ai pas payé pour ça,

vous regarder jouer avec ma guitare.


BRIGITTE

Regarde-nous.

C'est la meilleure façon

d'apprendre quand on débute.

OK.


MÉLANIE regarde BRIGITTE, outrée.


SAMI

Au début, c'est mi mineur.

Puis après, on change

on va en la7.


BRIGITTE et SAMI commencent à jouer, ignorant MÉLANIE. À l'extérieur du local, JENNIFER les écoute en souriant. JENNIFER retourne à son projet sur une table de la salle des pas perdus. MARC-OLIVIER arrive.


JENNIFER

Marc-O, j'ai enfin trouvé

le moyen pour qu'on s'exprime.


MARC-OLIVIER

Dis-moi pas qu'on va salir les murs.

Je viens de les nettoyer.


JENNIFER

Non. On ne va pas faire de dégât

et personne ne sera obligé

d'effacer ce qu'on va écrire.


MARC-OLIVIER

OK. C'est quoi ton idée?


MONA s'approche de JENNIFER et MARC-OLIVIER en regardant sa montre.


MONA

17h25, ça devrait être

en chemin pour la maison

ce monde-là.

J'espère que tu as eu ta leçon.


JENNIFER

Il l'a eue sa punition,

c'est beau.


MONA

Toi, Jennifer, arrange-toi pas

pour que je te fasse laver

le dessous des tables.

Reste polie.


MARC-OLIVIER

Je n'écrirai plus jamais

sur les tables.


Le téléphone de MONA sonne.


JENNIFER

(S'adressant à MARC-OLIVIER)

Mais tu vas écrire par terre.


MARC-OLIVIER regarde JENNIFER sans comprendre.


JENNIFER

Je vais t'expliquer.


MONA

Quoi?


JENNIFER

Rien. Rien.


MONA quitte en regardant son téléphone.


MONA

Ah. C'est Pinotte.


MARC-OLIVIER

Tu es pas mal baveuse, toi.


JENNIFER

Je suis tannée des abus de pouvoir.


MARC-OLIVIER

Il faudrait d'autre monde

pour ton affaire.

On n'a pas grand temps.


JENNIFER

Le groupe à Mme Cardinal

commence à arriver

pour la conférence.

On pourrait faire ça là.


JENNIFER a collé son grand rouleau de papier par terre et donné des crayons aux élèves présents.


JENNIFER

(Expliquant son projet)

Ça s'appelle

« Le trottoir des injustices ».

Tous ceux qui ont quelque chose

à écrire, défoulez-vous.

On ne se laissera plus

marcher dessus.


Plusieurs élèves écrivent sur le papier.


MARC-OLIVIER

Il manque juste toi.


JENNIFER

Pourquoi moi?


MARC-OLIVIER

Tu laisses les autres écrire,

mais tu n'as rien marqué.

Faut que Mme Cardinal le sache

que ce n'était pas juste

de pas te croire.


JENNIFER

Tu as raison.


JENNIFER s'agenouille et écrit elle aussi sur le papier. MADAME CARDINAL arrive à cet instant.


MADAME CARDINAL

Jennifer. Jennifer,

je suis tellement désolée.

J'ai retrouvé ton travail

dans mes pourriels.

Tu me l'avais vraiment

envoyé à temps.


MARC-OLIVIER

Mais vous ne l'avez pas crue.


JENNIFER

Ce n'est pas grave, Mme Cardinal.


MADAME CARDINAL

Oui, c'est grave.

En plus,

tu as eu une bonne note,

assez pour assister à la conférence.

Si j'avais su...


MADAME CARDINAL regarde le papier par terre.


MADAME CARDINAL

Qu'est-ce que vous faites?


MADAME CARDINAL lit ce que JENNIFER vient d'écrire.


MADAME CARDINAL

« Tannée qu'on me croie pas. »


JENNIFER

J'ai écrit ça parce que j'étais fâchée.


MADAME CARDINAL

Je comprends.

Moi aussi, j'aurais été fâchée.

Quel beau moyen de s'exprimer

puis d'exprimer sa colère.

Joachim Séguin

serait très fier de toi.



JENNIFER

Merci.


MADAME CARDINAL

Je vais tout faire

pour te trouver un billet.

Je me sens tellement mal.

Je reviens.


MADAME CARDINAL part. MONA arrive, prête à partir chez elle, et regarde le papier par terre.


MONA

(Lisant le papier par terre)

« Trottoir des injustices. »

C'est quoi ça, encore?

(Lisant quelques phrases)

« Mona, souris donc un peu. »

« Mona m'a confisqué mon MP3. »

« Mona se prend pour une police. »


MONA rit.


MARC-OLIVIER

Ça ne vous fâche pas?


MONA

Au contraire.

Est-ce que je suis ici

pour me faire aimer, d'après toi?

Ça, ça veut dire

que je fais bien ma job.

Si je comprends bien,

tout le monde écrit sa crotte

sur le coeur. C'est ça?


MARC-OLIVIER

C'est ça.


MONA tend la main, JENNIFER lui donne un crayon. MONA s'agenouille et commencent à écrire elle aussi. MADAME CARDINAL revient.


MADAME CARDINAL

Un moment d'attention

tout le monde,

j'ai une mauvaise nouvelle.

Joachim Séguin

a une extinction de voix.

La conférence est annulée.

Désolée.

Je n'ai pas de plan B.

À moins de me transformer

en conférencière ou en clown...


JENNIFER

Je connais quelqu'un

qui est un peu clown des fois.

C'est sûr qu'elle va avoir des idées.

Je reviens.


JENNIFER part. MONA part aussi. MARC-OLIVIER lit la phrase que MONA a écrite. La phrase dit : « J'ai perdu mon Ritalin. » Plus tard, SAMI fait un petit spectacle dans la salle des pas perdus accompagné de BRIGITTE à la guitare.


SAMI

(Chantant)

Mêle mêle mêle mêlé

Tout est pêle-mêle mêlé

Woa woa woa

Mêle mêle mêle mêlé

Comment je peux te retrouver

Yeah yeah yeah

Mêle-toi de tes affaires

on est tous dans le même univers

Plus je gagne moins tu perds

mêle-toi de tes affaires

Mêle mêle mêle mêlé

Tout est pêle-mêle mêlé

Woa woa woa

Mêle mêle mêle mêlé

Comment je peux

te retrouver


Tout le monde applaudit, sauf MÉLANIE assise seule sur un banc.


MADAME CARDINAL

Bravo!

(S'adressant à JENNIFER)

Quelle bonne idée

d'avoir invité ta mère

pour un concert privé comme ça.

Puis toutes les anecdotes

sur ses manifs,

tout le monde est content!


JENNIFER

Oui, sauf une personne.


MADAME CARDINAL

(S'adressant à BRIGITTE)

En tout cas,bravo

et surtout merci.

Désolée de la méprise encore.



BRIGITTE serre la main de MADAME CARDINAL.


BRIGITTE

Ma fille avait raison.

C'est dur de vous en vouloir à vous.


SAMI va voir MÉLANIE, assise en retrait.


SAMI

Mélanie, merci.

Grâce à toi, j'ai finalement pu jouer

le morceau que je voulais.

En public! Je ne pensais pas.

Ce n'est pas un morceau facile.


MÉLANIE

Tant mieux pour toi.


SAMI

Tu ne m'en veux pas trop

d'avoir été un prof, disons...

... dissipé?


MÉLANIE

Écoute, Sami.

C'est compliqué...


SAMI

Ça te tente qu'on se revoie?

Mettons après demain.

Juste toi puis moi.


MÉLANIE

(Flattée)

Ah? Où ça?


SAMI

Où tu voudras.

Tant que tu pratiques

tes gammes d'ici là,

parce que tu joues encore

trop mal pour qu'on fasse un duo.


MÉLANIE

(Insultée)

Tu sais quoi?

La guitare, ça me donne mal

aux doigts.

Puis toi, tu me donnes

mal au coeur.

Salut.


MÉLANIE part.


SAMI

Qu'est-ce que j'ai dit?


JENNIFER regarde MÉLANIE partir en souriant.


BRIGITTE

(S'adressant à MADAME CARDINAL)

Est-ce que je vous l'ai dit

à quel point je suis fière

de ma fille?


JENNIFER

Au moins 15 fois.


BRIGITTE

Grâce à toi, Jennifer,

tout le monde a pu s'exprimer.


MADAME CARDINAL

Vous avez raison d'être fière.

Elle est ratoureuse,

mais il ne faut pas

qu'elle change, on en a besoin.


BRIGITTE et MADAME CARDINAL rient.


Générique de fermeture


Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Season

Résultats filtrés par