Universe image Subito Texto Universe image Subito Texto

Subito Texto

Maude, Jennifer, Mélanie, Vincent and Sami are starting high school. Together, they try to ease into a foreign world, full of promise but also fraught with worries!

Official sitefor Subito Texto
Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Bean Bags

Vincent and Sami hold a dubious contest: they can`t eat or drink anything except water all day. Mélanie drags Félicie in a nasty prank she is planning to annoy Mona.



Production year: 2014

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Début générique d'ouverture

Titre :
Subito texto

Titre :
Fin générique d'ouverture


VINCENT et SAMI sont dans la chambre de SAMI. Ils viennent de se lever et se préparent.


[VINCENT:] [Pliant le sac

de couchage par terre au pied

du lit]

Je me demandais, c'est quoi,

au juste, le ramadan?


SAMI

C'est le 9e mois

du calendrier musulman.


VINCENT

Puis pourquoi, des fois,

on entend du monde dire

qu'ils font le ramadan?


SAMI (Enfilant ses jeans)

Ça veut dire qu'ils jeûnent.

Chaque jour du mois du ramadan

du lever au coucher du soleil.


VINCENT

Ça veut dire qu'ils mangent

pas de la journée?


SAMI

Non, mais après le coucher

du soleil, ils peuvent manger,

puis boire normalement.


VINCENT

C'est quoi le but?


SAMI

C'est pour enseigner la

patience, puis la modestie.


VINCENT

Ah! Tu m'avais pas dit

que tu faisais ça.


SAMI

Non. Dans ma famille,

les enfants ne le font pas.


VINCENT

Ah! C'est pour ça

qu'il te manque les deux.


SAMI

Les deux quoi?


VINCENT range le sac de couchage et s'habille lui aussi.


VINCENT

De patience et de modestie.

De toute façon,

tu serais pas

capable de le faire.


SAMI

Pourquoi tu dis ça?


VINCENT

Bien, parce que

tu es pas fait assez fort.

Je suis sûr que tu te bourrerais

la face avant la fin

de la journée.


SAMI

Puis toi,

avant l'heure du midi.


VINCENT

Moi, je te ferais ça

facilement.


SAMI

OK! Es-tu prêt

À relever le défi?


VINCENT

Quel défi?


SAMI

Aujourd'hui, on mange rien

jusqu'au dernier cours.

Pas le droit de rien avaler

À part de l'eau.


VINCENT

Cool!


SAMI

On va bien voir c'est qui

qui est le plus résistant.


On cogne à la porte de la chambre.


SAMI (Chuchotant)

Parle pas de ça devant

ma mère, par exemple.


VINCENT

OK!


SAMI

Entre, maman.


À l'école Victoire-Desmarais, MÉLANIE entre dans le bureau de père. MONA est assise derrière le bureau.


MÉLANIE

Mon père est déjà

parti à sa rencontre?


MONA

Oui. Il est

au centre administratif

de la commission scolaire.


MÉLANIE

Puis vous

avez pris son bureau.


MONA

C'est lui qui me l'a offert

pour m'encourager à surveiller

les têtes folles qui vont

vouloir profiter de son absence.


FRANK arrive dans l'embrasure de la porte.


MONA (S'adressant à FRANK)

Hmm! Entre!


FRANK (S'adressant à MÉLANIE)

Salut! Moi,

c'est Frank. Je suis le

nouveau technicien en loisirs.


MÉLANIE

Ah! Salut. Moi, c'est Mélanie.

Vincent m'a beaucoup

parlé de toi.


FRANK

Ah! En bien, j'espère?


MÉLANIE

Pas si mal.


FRANK

OK! Je vais

prendre ça comme un oui.


MÉLANIE

Bon choix. En passant...


MONA (L'interrompant)

Frank, vas-tu rester

planté là toute la journée?


MÉLANIE

Inquiète-toi pas. Elle est

comme ça avec tout le monde.


FRANK

Oh! Je m'en fais pas.

Je connais très bien Mona.


MÉLANIE

Ah oui? Comment ça?


FRANK entre et s'assoit en face de MONA. MÉLANIE le suit.


MÉLANIE

Ah oui! C'est vrai.

Tu connais bien Mona parce que

tu as fait ton secondaire ici.


FRANK (S'adressant à MONA)

Désolé de te rappeler

des mauvais souvenirs.


MONA

Mélanie, c'est beau.

Tu peux disposer.


Pendant ce temps chez les Mazari, FATIMA entre dans la chambre de SAMI portant un plateau d'aliments pour les garçons.


FATIMA

Coucou! Des bons muffins

aux dattes encore tout chauds.

Hein?


SAMI

Merci!


FATIMA

Et je vous ai aussi

préparé chacun un lunch.

Du poulet aux olives

avec une salade de couscous,

un pain pita, un jus de pastèque

avec des figues

et un bon morceau de gâteau

au beurre d'érable.


VINCENT

Wow! C'était vraiment pas

nécessaire d'en faire autant.


FATIMA

Tu sais bien que ça

me fait plaisir, hein?


FATIMA sort de la chambre. VINCENT et SAMI regardent le plateau avec les muffins avec gourmandise.


VINCENT

Il n'y en aura pas

de facile, hein?


SAMI

On pourrait peut-être manger

les muffins tout de suite,

puis commencer

le défi juste après.


VINCENT

Oh! Bien, si tu abandonnes

tout de suite...


SAMI

Non, non. J'ai rien dit.


Ils se lèvent pour prendre leurs affaires.


VINCENT

Tu sais, on pourrait

les apporter avec nous.

Comme ça, ils vont être plus

proches quand tu vas abandonner.


SAMI

Tu veux dire:

quand tu vas lâcher.


VINCENT

Non, non. Quand tu vas lâcher.


SAMI

C'est ça. Quand tu vas lâcher.


VINCENT

Quand tu vas lâcher.


Dans le bureau de M. PRUD'HOMME, MÉLANIE termine ce qu'elle avait à dire.


MÉLANIE

En tout cas, ce que

je voulais dire avant que Mona

m'interrompe, c'est que je suis

full contente que tu aies été

engagé. On va enfin arrêter de

faire des activités pas rapport.


MONA

Ha, mais c'est pas mes

activités, le problème.


MÉLANIE

Bien non. Eille!

Tournoi de poches.


FRANK

Vous avez joué aux poches?


MONA

Non! On devait jouer

aujourd'hui après les cours,

mais je vais encore

être obligée d'annuler ça.


FRANK

Pourquoi?


MONA

Parce que les jeunes

d'aujourd'hui sont paresseux.


[MÉLANIE:] [Levant les yeux

au ciel]

Oh!


MONA

J'ai mis une feuille

d'inscriptions dans le corridor

la semaine dernière. Il y a pas

encore un mosus de nom dessus.

Peux-tu croire ça?


FRANK (S'adressant à MÉLANIE)

Tu aimes pas jouer aux poches?


MÉLANIE

J'aimerais peut-être ça

si j'avais 90 ans.


MONA

Bon! Là, tu vas

nous laisser travailler?


MÉLANIE

OK! Salut, Frank.


FRANK

Bonne journée!

C'est pas vrai que les jeunes

sont paresseux, Mona.

Non. Tu vas voir,

ça va être un succès.


MONA

Euh... De quoi tu parles?


FRANK

Ton activité, le jeu

de poches.


MONA

Ha! Ha! Ha! Un succès?

Ha! Ha! Ha!

Elle est bonne, celle-là.


FRANK

Mais tu sais, Mona,

si tu trouves que les jeunes

sont plus paresseux qu'avant,

c'est peut-être toi qui as mal

vieilli. Bonne journée!


FRANK se lève et sort. MONA est figée.


Un peu plus loin, VINCENT et SAMI regardent les muffins qu'ils viennent de placer dans le casier. FRANK passe près d'eux.


VINCENT (Apercevant FRANK)

Eille, Frank! Ils t'ont

finalement engagé comme

technicien en loisirs.


FRANK

Oui, monsieur.


VINCENT

Ah, yes!


SAMI

As-tu prévu une

activité pour aujourd'hui?


FRANK

En fait, on va garder

celle que Mona avait planifiée.


VINCENT

C'est super poche, les poches.


SAMI

C'est vrai. C'est pour

les vieux, puis les

enfants de 5 ans.


FRANK

Ah oui? Bien, j'haïs

pas ça, jouer aux poches.


VINCENT

Sérieux.


FRANK

C'est pas l'activité

la plus sportive, mais...


VINCENT

Bien, moi, c'est ça, mon

problème. Ça demande aucun

effort physique,

puis zéro talent.


SAMI

C'est vrai n'importe qui

peut être bon là-dedans.


FRANK

Ah, mais il y a rien qui nous

empêche de changer les règles,

puis de rendre ça plus sportif.


SAMI ET VINCENT

Ha! Ha! Ha!


FRANK

Là, si ça vous tente, on

peut faire des essais ensemble.

Êtes-vous libres

sur l'heure du dîner?


SAMI

Oui, oui. Certain.


FRANK

Bon, bien, prenez le temps

d'aller bien manger, puis venez

me rejoindre ici après.


SAMI

Super!


FRANK s'éloigne. VINCENT et SAMI regardent à nouveau les muffins dans le casier.


VINCENT

J'ai le droit

À une petite pomme, quand même.


SAMI

Ça veut me dire

que tu me laisses gagner.


VINCENT

Jamais de la vie.

J'ai même pas faim.


SAMI (Salivant)

Moi non plus.

Mais si tu as le goût

pour une petite pomme,

sens-toi bien à l'aise.


VINCENT

Non, non. J'ai rien dit.


VINCENT referme le casier. Dans le bureau de M. PRUD'HOMME, MONA, observe les étudiants qui déambulent dans la salle des pas perdus. Elle aperçoit FÉLICIE qui court et donne un coup de sifflet.


MONA

On est pressés,

ce matin, Félicie.


FÉLICIE

J'ai oublié un livre.


MONA

Tu vas me copier 50 fois:

« Je ne courrai plus

dans les corridors de l'école. »,

puis tu viendras me porter ça

demain matin en arrivant.


MONA s'éloigne. FÉLICIE se dirige vers son casier et MÉLANIE s'approche d'elle.


MÉLANIE

Elle se prend

pour une police

parce que mon père lui a prêté

son bureau pour la journée.

Ça te tente-tu

qu'on lui fasse un coup?


FÉLICIE

À quoi tu penses?


MÉLANIE

Il y a une des deux

toilettes qui est brisée.

Quand tu tires la chaîne,

l'eau revole partout,

une vraie fontaine.


FÉLICIE

OK!


MÉLANIE

Le concierge a mis un carton

hors d'usage sur la porte,

mais on a juste à le coller sur

la porte de l'autre cabine,

celle qui marche bien.

Comme ça, quand Mona va

aller à la toilette,

elle va prendre celle

qui arrose comme une fontaine.


FÉLICIE

Ha! Ha! Ha! OK, mais on est

peut-être pas sûrs qu'elle va

utiliser cette toilette-là

aujourd'hui.


MÉLANIE

Elle y va tous les jours

À 12 h 15 tapant, juste avant

d'aller surveiller les dîners

à la café. On a juste à arriver

un petit peu d'avance pour

organiser notre affaire, puis...

On se revoit à 12 h 10?


FÉLICIE ferme son casier et les deux filles marchent dans le couloir pour se rendre au cours.


FÉLICIE

Ah, je ne sais pas.


MÉLANIE

Mais quoi? T'as peur?


FÉLICIE

Si on se fait prendre?


MÉLANIE

Bien voyons donc.

Il y a pas de danger.


FÉLICIE

Facile à dire quand on est

la fille du directeur.


MÉLANIE

Euh... Rapport?


FÉLICIE

Bien, si on se fait prendre,

tu risques pas grand-chose.


MÉLANIE

Mon père sait que les gens

pensent comme toi.

Je ne peux pas me faire chicaner

parce que je suis sa fille.


FÉLICIE

Puis?


MÉLANIE

Bien, comme il déteste

que le monde pense ça, bien,

il a hâte de montrer qu'il est

aussi sévère avec moi

qu'avec les autres.


FÉLICIE

Il te l'a dit?


MÉLANIE

Non, mais je connais mon père.

Même que pour bien montrer

que j'ai pas de passe-droit,

je suis certaine qu'il serait

encore plus sévère avec moi.


FÉLICIE

Tu penses?


MÉLANIE

Bien oui, c'est certain.

Dans le fond, c'est bien plus

risqué pour moi que pour toi

de faire un coup à Mona.


FÉLICIE

Ouais! Peut-être, d'abord.


MÉLANIE

Envoye donc.

On va avoir du fun.


FÉLICIE

J'avoue.


MÉLANIE

On se revoit tantôt.


MÉLANIE et FÉLICIE se séparent. Un peu plus tard, SAMI marche dans la salle des pas perdus et aperçoit une élève qui mange une pointe de pizza. Il salive en la regardant. VINCENT arrive derrière lui et regarde la pointe de pizza en se frottant le ventre. Ils poursuivent leur chemin, mais leur attention est dirigée vers tout ce que les autres élèves mangent. Ils arrivent près de FRANK en train d'installer une affiche sur le babillard.


FRANK

Bien mangé?


SAMI

Ouf! Mets-en!


VINCENT

Écoute, sa mère nous a fait

un lunch de malade.

Je pense que je ne mangerai plus

de la journée tellement que

j'ai le ventre plein.


SAMI

Pareil pour moi.


VINCENT

Eille, elle est vraiment hot,

ton affiche, Frank.


SAMI

C'est pas mal plus attirant

que celle de Mona.


Au loin, FATIMA arrive dans la salle des pas perdus.


FATIMA

(S'adressant à SAMI)

Bolbol! Ha! Ha! Ha!


SAMI

Voyons, qu'est-ce

que tu fais là?


FATIMA

Je suis venu vous porter vos

lunchs. Vous les avez oubliés

dans le frigo.


FRANK se retourne et regarde les garçons avec étonnement.


SAMI

C'était pas

nécessaire de venir ici.


FATIMA

Bien, je ne pouvais quand même

pas vous laisser mourir de faim.


SAMI

Je comprends.


VINCENT

Merci, Mme Mazari.


SAMI

Merci! Merci!


FATIMA

Bon, bien...

Bon appétit, hein?

Merci, maman!

Ça fait plaisir.


FRANK (Se moquant)

Eille, je suis tellement

plein. Sa mère, elle

nous a fait un lunch

de malade.


VINCENT

On peut lui dire.


SAMI

On n'a pas le

droit de manger aujourd'hui.


VINCENT

Mais on a le droit de boire

de l'eau par exemple.


SAMI

C'est un genre de défi

qu'on s'est lancé.


FRANK

Pourquoi?


VINCENT

Pour le fun.


FRANK

Ouais! Je trouve pas que c'est

l'idée du siècle.


VINCENT

Inquiète-toi pas. Il y a

plein de monde qui jeûne

pendant le ramadan.


FRANK

Oui, mais il y a une dimension

spirituelle derrière ça.

Je veux dire, c'est pas

juste pour le fun.


VINCENT

Je le sais. Sami m'a déjà

tout expliqué, hein?

Le ramadan enseigne

la modestie et la patience.


FRANK

Hmm hmm! Mais vous autres,

vous voulez juste jeûner

pour voir c'est lequel des deux

le plus fort. C'est ça?


VINCENT

Dans le genre.


FRANK

On est loin de la modestie.

Bon, regarde,

je vais pas commencer à vous

faire la morale. J'ai fait

la même affaire

quand j'avais votre âge.


SAMI

Ah oui? Avais-tu gagné?


FRANK

C'est pas important.


VINCENT

Ça veut dire qu'il

avait perdu.


FRANK

Faites attention, les gars.

C'est important de bien manger.

C'est la base

pour rester en santé.

Puis tu peux pas te concentrer

si tu as l'estomac vide.

Vous avez pas d'examen?


VINCENT

Bien, inquiète-toi pas.

On va manger si on a trop faim.


SAMI

C'est clair.


FRANK

Pas sûr de ça, moi. Vous avez

l'air de deux petits coqs

pas mal orgueilleux.


SAMI

De toute façon,

il va craquer bientôt.


VINCENT

Ha! C'est tellement lui

qui va craquer bientôt.


FRANK

Ouais! En plein ce que je

disais, hein? Deux petits coqs.

(Frank se moque d'eux en caquetant.)


FRANK

Bon! On se met au travail.


SAMI

Qu'est-ce qu'on fait?


FRANK

Il faut rendre le

jeu de poches cool.


VINCENT

Méchante commande.


SAMI

Comment on fait ça?


VINCENT

Oh! Oh! Oh!

J'ai vu un vidéo sur Youtube

il y a pas longtemps.

Ça nous prendrait des bas de

nylon et une paire de ciseaux.


VINCENT court chercher ce dont il a besoin. SAMI et FRANK se regardent et s'interrogent. Un peu plus loin dans le couloir, FÉLICIE rejoint MÉLANIE près des toilettes des filles.


FÉLICIE

Tu vas me trouver

plate, mais...


MÉLANIE

Chut!


FÉLICIE (Chuchotant)

Ça ne me tente plus

de faire le coup.


MÉLANIE

Quoi?


FÉLICIE

J'ai repensé à mon affaire.


MÉLANIE

Oublie ça. C'est trop tard.


Soudain, la voix de MONA retentit dans les toilettes.


MONA

Eille, batinse!

FÉLICIE

Qu'est-ce qu'on fait?


MÉLANIE

Chut!


MONA sort des toilettes en colère. Elle est trempée. MÉLANIE fait comme si elle se trouvait là par hasard et montre un livre à FÉLICIE.


MÉLANIE

C'est un super bon livre.

Je pourrais te le prêter.


FÉLICIE prend peur en voyant le regard e MONA et s'enfuit en courant dans le couloir.


MONA

Reviens ici, toi.

Puis on court pas

dans l'école.


FÉLICIE ne se retourne pas et poursuit sa course.


MÉLANIE

Voyons donc.

Qu'est-ce qui se passe?


MONA

Oh, essaie pas. Je le sais

que c'est toi, puis ton amie.

Elle a pas fini avec moi, elle.


MÉLANIE (Jouant l'innocente)

De quoi vous parlez?


MONA

Pourquoi elle se sauve?


MÉLANIE

Je lui ai parlé de mon livre,

Au fils des jours, quand paf!

Elle s'est sauvée en courant.


MONA

Ha! Si jamais j'apprends

que t'as manigancé ça

avec elle, je te garantis

que vous allez avoir de mes

nouvelles toutes les deux.


Dans la salle des pas perdus, VINCENT s'exerce au jeu de poches qu'il a modifié. La poche est dans un bas de nylon. Il fait tournoyer le bas et lance, sous le regard de SAMI et FRANK. La poche n'entre dans aucun des trous.


VINCENT

Presque, quand même. Presque.


SAMI

Tu devrais prendre une petite

bouchée. Ça t'aiderait peut-être

À voir plus clair.


VINCENT

J'ai bien hâte de te voir.


SAMI fait une tentative, mais ne réussit pas lui non plus.


VINCENT

Ha! Ha! Ha!

Un petit poulet aux olives

avec ça, mon Sammy?


FRANK se lève et interpelle les autres élèves.


FRANK

Allez, allez!

Venez vous inscrire.

On joue ici après l'école. On a

besoin de participants. Génial,

puis on passe le mot à nos amis.

Les poches, c'est vraiment pas poche.


VINCENT

Mais c'est pas facile, mais

c'est super le fun.


[FRANK:] [Insérant une poche

dans un bas]

Hé, je finis celui-là, puis je

viens essayer ça, moi aussi.


VINCENT s'approche de SAMI qui regarde avec convoitise des sacs de lunchs déposés sur une table.


SAMI

Je craquerai pas.


VINCENT

Pourquoi tu dis ça?


SAMI

Bien, je le sais que c'est ça

que tu veux.


VINCENT

Ça? Je n'y pensais même plus.


SAMI

Me semble, oui.


VINCENT

Je te le dis.

J'ai tellement d'énergie.

Je pourrais ne rien manger

jusqu'à demain matin.


SAMI

Demain matin?

Je pourrais facilement me rendre

jusqu'à demain au souper.


VINCENT

Oh ouais! On arrange

le défi, d'abord.


L'estomac de SAMI gargouille très fort.


VINCENT

La victoire est proche.


C'est au tour de l'estomac de VINCENT de gargouiller très fort.


SAMI

La tienne ou la mienne?


[VINCENT:] [Faisant une grimace

à SAMI]

Go! On continue

À se pratiquer.


Dans le bureau du directeur, MONA sermonne FÉLICIE.


MONA

T'as voulu te venger pour

la copie que je t'ai donnée,

ce matin. C'est ça?


FÉLICIE

Je vous l'ai dit.

J'ai rien fait.


MONA

Puis Mélanie?

C'est ta complice?


FÉLICIE

Ça peut pas être ma

complice. J'ai rien fait.


MONA

Bon! On va arrêter de niaiser,

puis on va parler

de ta sanction.


FÉLICIE

C'est tellement injuste.


MONA

Interdiction formelle

d'aller jouer aux poches

après l'école.


MÉLANIE se tient près du bureau et espionne par la fenêtre.


FÉLICIE

C'est tout?


MONA

Tu vas aussi t'arranger pour

que l'activité ait pas lieu.

Si tu réussis, t'auras pas

d'autres sanctions,

mais si tu manques

ton coup, on va se reparler,

puis tu vas me trouver

pas mal moins fine.


FÉLICIE

OK! Mais là, je veux juste

être sûre de bien comprendre.

Là, vous voulez que je fasse

rater l'activité que vous avez

pris la peine d'organiser?


MONA

Pose pas de questions,

puis fais ce que je te dis.


FÉLICIE

Oui, mais...


MONA

Bon! Si c'est trop compliqué

pour toi, tu me le dis,

puis je te donne une autre

sanction tout de suite.


FÉLICIE

Non, non. C'est correct.

Je vais m'arranger pour que

personne ne s'inscrive au jeu.


MONA

Bon! Parfait.

Attends!

Évidemment, ça reste

entre nous deux.

Top secret.


FÉLICIE

Top secret.


MONA

Ya!


MÉLANIE rejoint FÉLICIE devant le babillard.


MÉLANIE

Ah! Je te cherchais.


FÉLICIE

Qu'est-ce qui se passe? Vous

avez tous mis votre nom

sur la liste?

Vincent, Sami, toi.


MÉLANIE

Ouais! Frank, puis les gars

ont inventé une nouvelle

façon de jouer.

C'est super cool!


FÉLICIE

Bien là, c'est bien chien!


MÉLANIE

Ouais! Je sais!


FÉLICIE

Non, non. Tu sais rien.


MÉLANIE

Regarde, j'ai tout entendu ce

que Mona t'a dit dans le bureau

de mon père, tantôt.


FÉLICIE

C'est pas juste. L'activité va

avoir lieu. Mona va me donner

une punition de la mort

parce que j'avais pas réussi à

l'empêcher, puis en plus, je

vais rater quelque chose

de le fun. C'est trop chien.

Je ne voulais même plus le

faire, moi, ce coup-là.

C'est toi, la coupable.


FRANK arrive près d'elles.


FRANK

Hé, salut, salut!

Ah! Moi, c'est Frank.


[FÉLICIE:] [Serrant la main

qu'il lui tend]

Félicie.


FRANK

J'ai entendu parler de toi.

Félicie, la super athlète.

As-tu mis ton nom sur la liste?


MÉLANIE

Elle allait le faire

quand tu es arrivé.


FRANK

Super!


MÉLANIE

Excuse-nous une petite

seconde. Il faudrait

que je parle à mon amie.


Les deux filles s'éloignent.


FÉLICIE

Qu'est-ce qui t'a pris d'aller

dire ça? Tu le sais que

je peux pas jouer.


MÉLANIE

J'ai décidé de t'aider.


FÉLICIE

M'aider à quoi?


MÉLANIE

À t'en sortir.


FÉLICIE

Ah ouais? Comment tu vas faire

ça? T'as un costume de super

héros dans ta case?


MÉLANIE

Je te garantis que tu vas

jouer aux poches, puis que

tu auras pas de punition.


FÉLICIE

Prends-le pas mal,

mais je te fais pas confiance.


MÉLANIE

Tantôt, dans le bureau de mon

père, t'aurais pu me dénoncer.

T'as rien dit.

Fait que je t'en dois une.


FÉLICIE

Merci, Mélanie.


MÉLANIE et FÉLICIE reviennent vers FRANK. FÉLICIE inscrit son nom sur la liste pour jouer.


FRANK

Je pensais à ça.

On pourrait peut-être jouer ça

les gars contre les filles.


MÉLANIE

Vendu!


FÉLICIE

On va tellement les planter.


FRANK

Ouais! Pas sûr

de ça, moi.


Dans le bureau du directeur, MONA les observe de loin. MÉLANIE la voit et grimace. Un peu plus loin, VINCENT et SAMI sont assis et boivent de l'eau en regardant les muffins dans le casier ouvert. FRANK arrive près d'eux.


FRANK

Oh bien, oh bien,

oh bien!

Je vois que votre petit défi

tire à sa fin.


On entend le rire de FATIMA qui arrive dans le couloir.


[FATIMA:] [Passant près du jeu

de poches]

Ha! Ha! Ha! C'est mignon, ça.


FRANK

Ta mère qui revient.


SAMI

Ah! Qu'est-ce qu'elle veut?


FATIMA

Je ne dérangerai

pas longtemps.

J'avais oublié

le plus important.

Le gâteau

au beurre d'érable.

J'avais oublié de le mettre

dans votre sac à lunch.


Dans le bureau du directeur, MONA parle au téléphone.


MONA

Oui. Je viens de voir la note

que vous m'aviez laissée,

monsieur le directeur.

14 h 30, c'est parfait. Je vais

être là pour votre plombier.

Oui. C'est bien. Au revoir,

M. Prud'homme.


MÉLANIE frappe et entre dans le bureau.


MONA

Qu'est-ce que tu veux?


MÉLANIE

C'est de ma faute.


MONA

De quoi tu parles?


MÉLANIE

Le coup de la toilette.


MONA

Je le savais tellement.


MONA ferme la porte du bureau précipitamment.


MÉLANIE

Je vous visais pas.


MONA

Mon œil!


MÉLANIE

Voyons, Mona.

Comment j'aurais pu savoir que

ça tomberait sur vous. En plus,

On venait de se chicaner.


MONA

C'est quoi, le rapport?


MÉLANIE

Bien là, j'aurais été vraiment

niaiseuse de vous faire le coup

tout de suite après. C'est

certain que vous m'auriez

accusée en premier. Sérieux,

je suis plus rusée que ça.


MONA

Admettons que tu ne

m'aurais pas visée.


MÉLANIE

Bon!


MONA

J'ai dit « admettons ».

Laisse-moi finir. Tu penses

que ce serait moins pire

si c'était tombé sur

quelqu'un d'autre que moi.


MÉLANIE

Bien non. Je le sais que

c'était pas fort comme coup.

Je m'excuse.


MONA

Puis Félicie?


MÉLANIE

Au début, elle voulait faire

le coup avec moi. Elle m'a dit

que ça ne lui tentait plus,

mais il était trop tard, puis

elle a capoté quand elle

vous a entendue crier.


MONA

Pourquoi elle m'a pas dit ça?


MÉLANIE

Bien, elle ne voulait

pas me dénoncer.

Dans le fond,

elle mérite pas de punition.


MONA

Ha! Ha! Ha!

Elle en mérite une quand même.


MÉLANIE

Hein? Pourquoi?


MONA

Bien, pour m'avoir

caché la vérité.


MÉLANIE

Mais là!


MONA

Manque de collaboration

avec un membre du personnel

de l'école. Code de vie,

page 6, 2e paragraphe.

En ce qui te concerne,

ça prendrait une bonne punition.


MÉLANIE

Hein? Bien voyons donc.

J'espère qu'on se comprend bien.

Je mérite pas de punition, moi.


MONA

J'espère que tu niaises, là.


MÉLANIE

Mais je suis venue tout

vous avouer, j'ai été honnête.


MONA

En plus de ne pas jouer

aux poches, tu vas... Hmm!

Laisse-moi y

penser un petit peu.


Près des casiers, VINCENT et SAMI prennent les gâteaux apportés par FATIMA un peu gênés.


FRANK

Oh, les chanceux.

Du gâteau au beurre d'érable.


SAMI

Maman, c'est Frank.


FATIMA

Bonjour, jeune homme.


FRANK

Bonjour, madame. Je suis le

nouveau technicien en loisirs.


Ils se serrent la main.


FATIMA

Enchantée, jeune homme.


FRANK

Enchanté. Vous mangez

pas, les gars?


SAMI

Bien, on ne pouvait pas savoir

que tu viendrais les porter ici.

Ça fait que...


VINCENT

Qu'on a mangé plein de

pouding chômeur à la cafétéria.


SAMI

Méchante portion de fous.


VINCENT

Je me demande pourquoi

ils en mettent autant.


SAMI

C'est vraiment exagéré.


FATIMA

Ah, alors vous pouvez donner

votre portion à monsieur

jeune homme, alors.


SAMI

Oh, bien certain. Tiens,

Frank. Prends le mien.


VINCENT

Non, non. Le mien.


[FRANK:] [Prenant le gâteau

offert par SAMI]

Bien, merci, Sami. C'est

vraiment gentil de ta part.


FRANK (Savourant le gâteau)

Mmm! Mmm!

Un délice!


FATIMA

Oh, vous allez

me faire rougir.

Ha! Ha! Ha! Bon!

Au revoir, tout le monde.

Ravie d'avoir fait votre

connaissance, jeune homme.


FRANK

Tout le plaisir est

pour moi, madame.


FATIMA s'éloigne. FRANK se tourne vers les garçons.


FRANK

Bien, moi,

ça me dérange pas, les gars,

mais vous risquez

d'en arracher aux poches.

En plus, on va jouer les gars

contre les filles.


SAMI

Ah ouais?


[VINCENT:] [Étourdi en sentant

le gâteau dans sa main]

Ah ouais?


FRANK

En tout cas, faites

comme vous voulez.


FRANK s'éloigne.


SAMI

Est-ce que tu abandonnes?


VINCENT

Toi?


SAMI

Je te l'ai demandé en premier.


VINCENT (Se ressaisissant)

Non! Non! Toi?


SAMI

Non!


VINCENT

T'es sûr?


SAMI

Certain!


VINCENT place le gâteau à côté des muffins dans le casier et ferme la porte. Dans le bureau du directeur, MONA réfléchit à la sanction qu'elle veut donner à MÉLANIE.


MONA

Tiens, je l'ai.

Comme punition supplémentaire,

tu vas laver le plancher

de la toilette.

Puis celui du corridor.


MÉLANIE (Se levant d'un bond)

Quoi?


MONA

Depuis ton coup, les filles

pilent dans l'eau, puis elles

font des traces partout

en sortant.


MÉLANIE

Oh ouache!


MONA

Le plombier vient réparer

la toilette à 14 h 30. Comme

d'habitude, il va sûrement faire

encore plus de cochonnerie.

Tu viendras quand il sera parti.


MÉLANIE

C'est pas juste.


MONA

Viens me rejoindre tout

de suite après le 2e cours.

On va t'attendre sur place.


MÉLANIE

Qui ça, on?


MONA

Moi, puis la moppe.


MÉLANIE

Je méritais vraiment pas ça.

Je suis une victime, moi.


MONA

C'est ça. Puis moi,

je suis la fée des étoiles.


MÉLANIE sort en trombe du bureau. Près des casiers, VINCENT et SAMI sont assis par terre. VINCENT a appuyé sa tête sur un banc et SAMI se tient le ventre.


FRANK

Bon! Les petits coqs ont

pas encore fini leur défi?


SAMI pointe vers le casier. FRANK regarde à l'intérieur et constate qu'il n'y plus aucune trace de nourriture.


FRANK

Puis?

C'est qui le grand gagnant?


VINCENT

Match nul!


FRANK

Là, vous avez

tout mangé en 5 minutes?


Les garçons font signe que oui avec la tête.


FRANK

Vous allez pas être malade?


[VINCENT:] [La tête toujours

couchée sur le banc]

Euh...


SAMI (Se tenant le ventre)

Euh...


FRANK

Ha! Ha! Ha!


FRANK s'éloigne en riant. SAMI aide VINCENT à se relever. Les deux garçons marchent péniblement. Dans le couloir près des toilettes des filles, MONA supervise le travail de MÉLANIE.


MONA

Non! Ici, c'est encore sale.

Refais-moi ça.

C'est mieux d'être beau

quand je vais ressortir.


MONA s'éloigne et entre dans les toilettes. FÉLICIE s'approche de MÉLANIE.


FÉLICIE

T'as bien fait de rester

calme. Je suis sûre qu'elle veut

te faire choquer pour pouvoir

te donner une autre punition.


MÉLANIE

Oh, t'as raison.

Je vais faire attention.


FÉLICIE

Si tu dis rien jusqu'à la fin,

on va peut-être pouvoir aller

jouer aux poches.

On sait jamais.


MÉLANIE

Là, tu rêves en couleurs,

par exemple.


FÉLICIE

T'es sûre tu veux pas

que je fasse un bout?


Soudain, on entend MONA crier dans les toilettes.


MONA

Hé, batinse!


MÉLANIE et FÉLICIE se regardent, éberluées.


FÉLICIE

Le plombier ne l'a pas réparée?


MÉLANIE

Je l'ai vu repartir, tantôt.


FÉLICIE

Comment ça se fait, d'abord?


MÉLANIE

Aucune idée!


MONA sort des toilettes, complètement trempée.


MONA

Maudit plombier incompétent.

Depuis le temps que je le dis à

Jean-Pierre qu'il faut en

trouver un autre. Batinse.


MONA s'éloigne. MÉLANIE et FÉLICIE éclatent de rire.


Peu après, c'est le tournoi du jeu de poches dans la salle des pas perdus. FÉLICIE s'apprête à lancer.


TOUS

Félicie! Félicie!


Tous frappent dans leurs mains et encouragent FÉLICIE. Elle réussit son coup et gagne 500 points.


FRANK

Ouais!


Les filles crient et applaudissent. Vient ensuite le tour d'un garçon.


FRANK

Come on! Come on!

T'es capable!


Il lance et la poche rebondit sans marquer de point. Les filles se réjouissent. Le jeu se poursuit et les filles réussissent à marquer alors que les garçons échouent.


TOUS

Let's go! Let's go! Let's go!

Let's go! Let's go! Let's go!


MONA observe la scène du bureau du directeur. C'est maintenant le tour de VINCENT.


FRANK

T'es capable! T'es capable!


SAMI

Let's go, mon Vince. T'es capable!


MÉLANIE s'approche de FRANK.


MÉLANIE

Puis? Tu es content?


FRANK

Bien, je serais encore plus

content si les gars en gagnaient

au moins une. En ce moment,

ils nous font pas mal honte.


MÉLANIE

Oui, mais ils ont quand même

une bonne chance de gagner

celui-là. Vincent,

puis Sami ont pas encore joué.


FRANK

Honnêtement, je ne miserais

pas trop sur eux autres.


MÉLANIE

Ah oui?


VINCENT prend place pour lancer.


TOUS

Vincent! Vincent! Vincent!


VINCENT fait tournoyer la poche dans le bas de nylon d'une main et se tient le ventre de l'autre. Il lance et la poche est projetée derrière lui sur les casiers.


FRANK

Vince, focus!


VINCENT

C'est à cause

du pouding chômeur.


SAMI

C'est vrai.

Il était même pas frais.


FÉLICIE

Mauvaise excuse, les gars.

J'en ai pris deux morceaux.


C'est maintenant le tour de SAMI.


FRANK

Allez, Sami! L'honneur des

gars est en jeu.


TOUS

Let's go, Sami!

Sami! Sami! Sami! Sami!


SAMI fait tournoyer la poche et lance complètement à côté de la cible. Les filles jubilent.


SAMI

J'ai l'impression

de vivre un vrai cauchemar.


SAMI s'éloigne du jeu en se tenant le ventre. VINCENT le rejoint et s'appuie sur lui tout en se tenant le ventre lui aussi.


VINCENT

Moi aussi, puis les cauchemars

au pouding chômeur,

c'est les pires.


Les deux garçons se précipitent dans les toilettes. Quelque temps plus tard, VINCENT et SAMI sont couchés dans le lit de SAMI.


VINCENT

As-tu encore mal au cœur?


SAMI

Un peu. Toi?


VINCENT

Je me sens pas super.


On cogne à la porte de la chambre. VINCENT et SAMI se redressent dans le lit.


FATIMA

Coucou! Ha! Ha! Ha! Je vous ai

préparé une petite collation.


SAMI

Oh! Des madeleines

au chocolat.


VINCENT

Avec des bons fruits frais.


SAMI

On est vraiment

gâtés depuis ce matin.


VINCENT

Oh oui, vraiment!


FATIMA

Vous savez bien

que ça me fait plaisir.


SAMI

Bien, je veux dire, je suis

chanceux d'avoir une mère

comme toi. Il y a plein de

jeunes qui ne mangent pas à

leur faim ou qui ne mangent pas

des aussi bonnes choses que moi.


VINCENT

Mes parents sont tellement pas

de taille comparativement à vous

dans une cuisine. La nourriture,

c'est pas leur domaine.


FATIMA

Tant mieux

si vous appréciez autant.

Vraiment, ça me fait

chaud au cœur.

Bon! Allez! Goûtez! Goûtez!

J'ai amélioré ma recette.

J'aimerais bien

avoir votre verdict.


Les deux amis se regardent un peu inquiets. Ils prennent chacun une petite bouchée sous le regard de FATIMA.


VINCENT

Mmm! Délicieux.


FATIMA

Ha! Ha! Ha! Alors,

je vous laisse déguster.


VINCENT

C'est malade

comme c'est bon.


SAMI

Mais ça rentre vraiment pas.


VINCENT

Oh non!

Hé! C'était vraiment

poche comme journée.

(En effectuant le mouvement du lancer de la poche)

Poche!


SAMI (En riant)

Elle est vraiment poche.


VINCENT

C'est toi qui es poche.


Fin de l'épisode


SAMI

Pour jouer

ou revoir des émissions,

visite le site web

de Subito texto.


Texte informatif :
tfo.org/subitotexto


Générique de fermeture


Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Season

Résultats filtrés par