Universe image Subito Texto Universe image Subito Texto

Subito Texto

Maude, Jennifer, Mélanie, Vincent and Sami are starting high school. Together, they try to ease into a foreign world, full of promise but also fraught with worries!

Official sitefor Subito Texto
Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Vanished

Vincent lost his cellphone and can`t tell his mother, because she`ll only tell him to be more careful with his belongings… Marc-O, for his part, struggles to interview Audrey and Hugo.



Production year: 2014

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Début générique d'ouverture


Titre :
Subito texto


Fin générique d'ouverture


VINCENT et FRANCIS déjeunent dans la salle à manger. MARIE regarde dans le réfrigérateur.


MARIE

Ah... est-ce qu'il y a

quelqu'un qui peut

m'expliquer comment ça se fait

que le carton de jus

est vide dans le frigo?


VINCENT

(À la blague)

Je ne voulais pas te le dire,

maman, mais... le carton de jus,

il est possédé par un esprit,

il marche! Il est retourné

tout seul dans le frigo!


FRANCIS

Bien, là, impossible!

Tout le monde sait

que les études scientifiques

le prouvent! Les fantômes

n'existent pas.


MARIE

Eh bien, Vincent, tu diras

à l'esprit du jus que sa place

est dans le bac de récupération.

Et tu le sors, c'est ton tour.


VINCENT

Ah non, pas besoin, maman!

Le bac aussi est possédé,

il va marcher tout seul

jusqu'au chemin!


MARIE trouve les souliers de VINCENT par terre.


MARIE

Vincent...

ça fait combien de fois que

je te demande de détacher tes

souliers avant de les enlever?

Hum? Tu vas

les briser et moi,

je ne t'en rachèterai pas à

toutes les semaines. Il faut

vraiment que tu apprennes

à prendre plus soin de tes

affaires. J'imagine

que ton téléphone cellulaire est

encore au fond de ton sac?


VINCENT vide le contenu de son sac à dos sur la table.


VINCENT

Non.


FRANCIS

Ah, eh bien moi aussi,

je le sais il est

où. Il est perdu.


VINCENT

T'es gossant!


MARIE

OK, OK, OK, les gars!

VINCENT)

Regarde,

mon amour... je suis sérieuse,

tu ne prends pas soin

de tes affaires.


MARIE prend la calculatrice de VINCENT, qui était posée sur son verre de jus d'orange, et la place sur la table.


FRANCIS

Eh bien, là, la calculette,

c'est pas grave,

il compte encore sur ses doigts.


VINCENT

Parce que je suis capable

de compter sur mes doigts... le

nombre de filles qui te trouvent

cool. Il n'y en a même pas 10!


MARIE

Les gars, tututut! Sur ce, je

vais aller courir. Bonne

journée, les amours!


FRANCIS

Bonne course, maman.


VINCENT

(Imitant FRANCIS)

Bonne course, m'man.

T'es tellement têteux.


FRANCIS consulte son téléphone.


FRANCIS

Hé, ils ont annoncé le gagnant

du couple le plus chou

à l'école.


VINCENT

C'est qui? Ah, c'est-tu

Hugo et Audrey? Ils font

tellement un beau couple.


FRANCIS

Bien, là... pas tant que ça.


VINCENT

(Moqueur)

Excuse-moi.


FRANCIS

Si tu veux savoir, tu peux

checker sur ton téléphone.


FRANCIS se lève de table et s'en va. VINCENT se lève, prend le téléphone et compose un numéro. Le téléphone sonne une fois et tombe sur la boîte vocale de son propre téléphone cellulaire.


VOIX DE VINCENT

Salut, c'est Vincent! Texte-

moi si t'es cool ou laisse-moi

un message si t'es vieux.


VINCENT soupire et raccroche.


À l'école, HUGO discute avec AUDREY dans une salle de classe. Il se regarde avec la caméra de son cellulaire.


HUGO

C'est lequel, mon meilleur

profil? Je n'arrive pas

à me décider.


AUDREY

Tu feras l'entrevue

face à la caméra.


HUGO

Ouais.


AUDREY

Qui tu penses

que La Victoire va envoyer

pour nous interviewer?


HUGO

Leur meilleur journaliste,

c'est sûr!


MARC-O entre dans la classe.


MARC-O

Salut!


AUDREY

Hé!


HUGO

Hé, salut, Marco! Tu sais la

nouvelle? On a gagné le couple

chouchou de l'école!


MARC-O

Ouais, je suis ici pour

votre entrevue!


AUDREY

Oh!

je ne savais pas que c'était

devant un public!


HUGO

Moi non plus!


MARC-O

Eh bien... je ne suis pas

le public, je suis le

journaliste.


AUDREY

(Déçue)

Ah! toi?


MARC-O

Hum-Hum.


AUDREY

Tu vas nous interviewer?

Tout seul?


MARC-O

Bien, quoi?


AUDREY

Mais tu sais... ça fait pas

longtemps que t'es au journal,

là, t'as pas

beaucoup d'expérience.



HUGO

Hum.


MARC-O

Je suis bien préparé, hein?

J'ai pensé que durant

l'entrevue, on pourrait émettre

des hypothèses sur les raisons

de votre popularité pour ensuite

les valider ou les infirmer.


HUGO

Des hypothèses?

Valider, infirmer?


MARC-O

Ouais.


HUGO

C'est la 1re fois que

j'entends parler de moi

et que ça sonne plate.


AUDREY

Peut-être que tu devrais

demander à Maude de t'aider?


MARC-O

Pas besoin d'être

2 journalistes. De toute façon,

j'ai réservé un petit local de

réunion à la bibli. Et à 4,

on va être trop serrés.


AUDREY

On veut juste

que ce soit bien fait.


MARC-O

Je vous le jure,

ça va être génial.

Promis ou argent remis!


AUDREY

OK, d'abord.

Mais oublie la bibli.

On devrait faire ça ici,

c'est... c'est plus chill.


MARC-O

OK, je vais

installer la caméra.


AUDREY

Non, pas tout de suite!

Euh... je ne peux pas.

Julie-Pier m'attend.

On devrait faire ça à la pause.


MARC-O

OK.

J'ai préparé une feuille avec

les questions, si vous voulez

les lire avant.


AUDREY prend la feuille de questions de MARC-O et la déchire.


AUDREY

Marco, Marco, Marco...

ce n'est plus comme

ça qu'on fait des entrevues.

Non, c'est out, les questions.

Maintenant, on parle comme si on

discutait normalement.


MARC-O

OK, eh bien...

on discute de quoi?


HUGO

Hum...


AUDREY

T'es sûr que tu ne veux pas

qu'on t'aide?


MARC-O

Mais non! Pas besoin d'aide,

moi. Tout le monde veut faire

des entrevues avec moi. Bon.

Revenez me voir à la pause

et promis, ça ne ressemblera

pas à une entrevue.


HUGO

Parfait!


AUDREY et HUGO quittent la salle de classe.


Plus tard, aux casiers, VINCENT fouille sa case jusqu'au dernier recoin. FRANCIS l'observe, amusé.


VINCENT

Quoi, veux-tu

ma photo?


FRANCIS

Eh bien, oui!

Prends-la avec ton cell!

Tu sais, si tu

le mettais toujours

à la même place comme moi,

tu ne le perdrais jamais.


VINCENT

C'est pas ça que je cherche.

Je cherche ma veste.


MARC-O vient à la rencontre de VINCENT et de FRANCIS.


MARC-O

Ah!

Hé, les gars,

j'ai besoin de vous.

À la pause, venez me voir et

faites comme si vous vouliez que

je vous interviewe.


FRANCIS

Pourquoi?


MARC-O

Ça va rassurer Audrey. Et

Hugo, hein? Comme ça, ils vont

voir que je suis un

journaliste populaire.


FRANCIS

Je ne peux pas.


FRANCIS s'en va.


VINCENT

Oh, je... j'ai

pas le temps, là.

Je pense que j'ai

perdu mon cellulaire.


MARC-O

Ah... pis, ça?

Même si t'as un téléphone

intelligent, t'es encore capable

de penser par toi-même

et venir me voir, 2 secondes?

Hey, le couple chouchou se

prend pour Véronique Cloutier

et Louis Morissette!


VINCENT

C'est pas parce que Hugo a eu

sa photo dans le circulaire

que c'est une star. Va chercher

une entrevue de Véronique

et Louis sur Internet et pose-leur

les mêmes questions.



MARC-O

Ils ne veulent pas que je leur

pose de questions.


VINCENT

Quoi?


VINCENT a soudainement une idée.


VINCENT

Je sais pourquoi je ne trouve

pas mon cellulaire!

Parce que je cherche

trop! Ma mère, là,

elle ne cherche

jamais mes affaires

et elle les trouve

tout le temps.


MARC-O

Eh bien, laisse ta

mère le trouver, d'abord.


VINCENT

Oh, non, non, non.

Si elle trouve mon cellulaire

avant moi, elle va péter une

coche. Le vendeur me disait

que le nouveau modèle était plus

petit que l'ancien, mais je ne

suis plus sûr que c'était

une qualité.


MARC-O

Ah! c'est bon,

ça, les qualités!


MARC-O s'en va.


Chez les Beaucage, MARIE revient de sa course.


MARIE

Bon!


MARIE se dirige vers la cuisine et remarque que le bac de recyclage n'a pas été sorti.


MARIE

Oh, Vincent!


MARIE remarque quelque chose dans le fond du bac.


MARIE

Bien, voyons!


MARIE trouve le cellulaire de VINCENT dans le bac. Elle sourit.


Dans la salle de classe, AUDREY et HUGO attendent MARC-O. La caméra est installée sur un trépied.


AUDREY

Mais qu'est-ce qu'il fait?


HUGO

Eh bien, je ne sais pas.


MARC-O entre dans la classe en faisant semblant de parler au téléphone.


MARC-O

(Au téléphone)

Non, non, excusez, j'ai

vraiment pas le temps.

Non, non, non, je ne

peux pas. OK, bye.


MARC-O fait semblant de raccrocher.


MARC-O

Ah! excusez-moi, il y a fallu

que j'explique à l'équipe de

volleyball que je ne pouvais pas

les interviewer avant

au moins... 3 mois.

Ça fait des semaines que

les joueurs me supplient.


AUDREY

(Sceptique)

Bizarre.


MARC-O

Ah, je vous le dis, hein?

Je suis un pro,

je suis en demande!


AUDREY

Non! Non, c'est bizarre,

parce que... il n'y a pas

d'équipe de volleyball, ici.


MARC-O

Ah, bien, non! Je voulais

dire l'équipe de basket, hein?


HUGO sort son téléphone et filme MARC-O.


HUGO

Moi, je filme l'envers du

décor. Ça pogne au boutte!

Hé, savez-vous ce qu'on

devrait faire?


MARC-O

Non.


HUGO

Ajouter des bouts comiques!

Je pourrais faire semblant de

tomber en bas de ma chaise.

Tu sais, le monde pense

que c'est vrai, mais tu sais,

nous autres, on le sait,

que ce n'est pas vrai.


AUDREY

J'ai une meilleure idée.

On devrait commencer l'entrevue.


MARC-O

OK.


MARC-O toussote et commence l'entrevue. Il prend une voix grave et sérieuse.


MARC-O

Bonjour. Je suis

avec Audrey et Hugo,

les gagn...


AUDREY et HUGO pouffent de rire.


MARC-O

les gagnants du...


HUGO

Ha! Ha! Ha!


HUGO se lève et secoue son corps.


HUGO

Fais ça, là, c'est

un truc de mannequin.

Ça relaxe. Shake ton corps.

Ça relaxe au boutte.


MARC-O

Non, non, ça va

être correct, moi, on

n'est pas supposé me voir.

Bon. Qu'est-ce que

ça fait d'être élu

couple chouchou de l'école?


AUDREY

On avait dit pas de questions.


MARC-O

OK, eh bien, on pourrait

discuter de vos qualités.


HUGO

Hum! L'entrevue

va être longue!

Par laquelle commencer,

je ne sais pas!


MARC-O

OK, d'abord, on va

discuter de vos défauts.


AUDREY

Eh bien, tous ses défauts

sont trop mignons.


HUGO

AUDREY)

Oh... bébé chat...

MARC-O)

Audrey, elle, elle est

super bosseuse.

Ha! Ha! c'est tellement

gossant! Ha! Ha! Ha!


AUDREY

Quoi?


HUGO

Avoue que t'es bosseuse,

là. Depuis tantôt qu'elle essaie

de tout décider, hein?


AUDREY se lève.


AUDREY

HUGO)

Si tu veux que je fasse

l'entrevue, il va falloir

que tu me fasses

des excuses publiques.

Je t'en ai trouvé un, défaut,

hein? T'es tellement tête

enflée! Deux caméras,

c'est pas assez

pour filmer ta grosse tête!


AUDREY s'en va.


VINCENT est devant son casier et consulte une brochure. FRANCIS vient le voir.


FRANCIS

Oh, une petite

lettre d'amour!


VINCENT

Ça m'étonne que tu connaisses

ça, en as-tu déjà eu une?


FRANCIS

Oui.


VINCENT

Moi aussi.


FRANCIS

Oh, tu veux dire les petites

notes que maman laisse

dans ton lunch?


VINCENT

As-tu entendu parler

de la nouvelle patente

dans notre téléphone, une puce

électronique, à ce qu'il paraît,

ça indique où on est.


FRANCIS

Euh... oui, c'est un GPS.

Tout le monde connaît ça.


VINCENT

Ça, ça veut-tu dire

que... si je me perds avec

mon cellulaire, par exemple,

la police pourrait me retrouver?


FRANCIS

Malheureusement, oui.


VINCENT

Et si je me perds sans mon

cellulaire, je veux dire,

est-ce que la police

va quand même le retrouver?


FRANCIS

Ton cell?


VINCENT

Ouais.


FRANCIS

Pourquoi la police

voudrait retrouver ton cell?


VINCENT

Laisse faire.


FRANCIS

Hé!

Moi, j'ai une

nouvelle application.

Il faut juste

que je rentre

ton numéro de téléphone

et ça va te dire où il est.


VINCENT

Hein, pour vrai?


FRANCIS

Eh bien, oui, regarde!


FRANCIS fait semblant de consulter son téléphone.


FRANCIS

(Moqueur)

Oh! Oh, non!

Ça me dit: "Ce cellulaire

est perdu."


VINCENT

Hein?


FRANCIS

Et ça va me dire où t'es,

aussi. "Vincent

est dans le trouble."

Hon...


VINCENT

Très drôle. Très drôle.


MARC-O se rend à son casier, à côté de VINCENT et de FRANCIS.


MARC-O

Je m'ennuie de mes articles

scientifiques, hein? Au moins,

les neutrons ne passaient pas

leur temps à s'engueuler.


VINCENT

Oh! le couple

chouchou s'est chicané?


MARC-O

Je pense qu'il n'y a

même plus de couple.


VINCENT

Oupelaille!


FRANCIS lève la tête, intéressé. HUGO se rend à son casier.


MARC-O

Hé, Hugo! Tu sais,

pour l'entrevue,

imagine comment les filles te

trouveraient romantique

si c'est toi qui s'excuses? Même

si c'est Audrey qui a tort, là.


FRANCIS

Eh bien, je ne pense pas

que les gars

de football te trouveraient

très tough, par exemple.


HUGO

Il a raison. Je ne peux pas

perdre mon image de gars tough.

Il faut qu'Audrey

s'excuse, ouais!


HUGO et FRANCIS s'en vont.


MARC-O

Pourquoi Francis a dit ça?


VINCENT

Je ne sais pas,

Francis fait suer

tout le monde, aujourd'hui.

On devrait lui voler son

cellulaire! Hein, comme ça,

moi, ça réglerait mon problème

et toi, tu pourrais te venger.


MARC-O

Je ne veux pas me venger, je

veux que la gang du journal soit

fière de mon entrevue!


VINCENT

Laisse faire, je vais demander

à quelqu'un de plus facile

à convaincre.


MARC-O a une idée.


MARC-O

Moi aussi!


Un peu plus tard, MARC-O rejoint AUDREY dans les corridors de l'école.


MARC-O

Audrey, attends-moi!

Ouais, t'avais raison, ce matin.

J'aurais peut-être

dû demander l'aide de Maude

ou d'un journaliste plus

expérimenté. Je ne l'ai pas fait

parce que j'avais

confiance en toi.


AUDREY

En moi?


MARC-O

Oui. Je me suis dit que si

l'entrevue se passait

mal, tu saurais

comment la sauver. Tu en fais

souvent avec le journal

de la ville.


AUDREY

Ouais.


MARC-O

Il faut que

tu sois plus mature qu'Hugo.


AUDREY

Ha! Ha! ce ne

sera pas difficile.


MARC-O

Il faut que tu t'excuses, même

si c'est Hugo qui a eu tort.


AUDREY ne dit rien.


MARC-O

Ah, s'il te plaît, là! Je

suis sûr que c'est pas ça

qu'il voulait dire. C'est pas

tout le monde qui s'exprime

aussi bien que toi.


AUDREY

OK. Je peux être bosseuse,

mais je ne suis pas rancunière.


MARC-O

T'es trop cool!

Ce midi, on recommence

l'entrevue du début.


À l'heure du midi, VINCENT cherche son cellulaire chez lui.


VINCENT

OK. Hier,

Sami m'a texté

pendant que...

je mangeais

des biscuits!


VINCENT court dans la cuisine et fouille dans le garde-manger.


VINCENT

Après... je suis allé

faire mes devoirs.


VINCENT regarde sous la table de la salle à manger.


VINCENT

Et j'ai pris

mon cell pour attaquer

Francis à l'Empire des Clans.

Oh non, ma partie! Je dois

être en train de perdre!


MARIE revient du sous-sol. VINCENT sursaute.


MARIE

Vincent!


VINCENT

Maman?

Qu'est-ce que tu fais là?


MARIE

(À la blague)

Vincent,

je pense que t'es assez vieux

pour connaître la vérité,

maintenant. Tu sais, des

fois, quand t'es à l'école,

je reste à la maison

et je fais... du lavage.

Oui! Mon grand,

ton linge ne se lave pas

et ne se plie pas tout seul!


VINCENT

Ha! Ha! Ha!


MARIE

Ah, sais-tu,

ça fait du bien de dire

la vérité, ouf! Ah! As-tu

quelque chose à me

dire, toi? Hum!


VINCENT

Non.


MARIE

Ah, OK!

T'avais l'air de chercher

quelque chose, là!


VINCENT

Non.


MARIE

Non? Ah! OK.

As-tu pris mon message

sur ton cellulaire?


VINCENT

Euh...


MARIE

Eh bien, ça sert à quoi

de te payer un cellulaire

si tu ne prends pas

tes messages? Hum?


VINCENT

Je l'ai pris,

j'avais juste oublié.


MARIE

Ah! pis?

Ça te tente-tu?

Non?


VINCENT

(Menteur)

C'est clair, ça me tente!

J'ai tellement hâte!


MARIE

Hein! Avoir su

que ça te ferait

autant plaisir, je

t'aurais demandé de nettoyer

le terrain bien avant! Hi! Hi!


VINCENT

Nettoyer le terrain?


MARIE

Oui. Comme je t'ai dit

sur le message.


VINCENT

Ah, j'ai dû mal comprendre,

j'ai pas bien entendu.


MARIE

Ah oui?


VINCENT

Hum...


MARIE

Coudonc, as-tu un problème

avec ton téléphone, toi?

Parce que si jamais il est

défectueux, tu sais que tu peux

le retourner à la compagnie et

ils vont t'en donner un autre.


VINCENT

Ils donnent un autre?


MARIE

Hum-Hum!


VINCENT

Oui! Oui, maintenant

que tu le dis,

il y a un problème avec.


MARIE

Ah oui? Eh bien, donne-le-moi.


VINCENT

Euh... Je pense que je

l'ai laissé à l'école.


MARIE

À l'école? Ah oui? Et où,

exactement, à l'école?


VINCENT

Marco le surveille,

là, c'est parce que...

il m'a demandé de lui prêter

parce que... eh bien,

sa mère n'est pas aussi

cool que toi, hein?


MARIE

Ouais!


VINCENT

Elle ne veut

pas lui en acheter un.


MARIE

Et toi, t'avais oublié que tu

l'avais prêté à Marco, là?


VINCENT

Je pense que j'ai

des problèmes de mémoire.


MARIE

Ça doit être la fatigue, ça.

Je pense que ce soir, tu devrais

te coucher à la même heure

que Julien. Hi! Hi! Hi!


VINCENT

Ça va me faire du bien.


MARIE

Oui.


VINCENT

Bon, eh bien,

je retourne à l'école, moi.


MARIE

Oh! tu récupères ton

téléphone et tu me le montres

quand tu rentres à la maison?

Oui? OK! Bye!


Dans la salle de classe, AUDREY et HUGO sont assis devant la caméra. MARC-O est prêt à donner son entrevue.


AUDREY

Hugo, je m'excuse,

t'as pas une grosse tête,

t'as la plus belle

tête de l'école.


HUGO

MARC-O)

As-tu ça sur caméra?


MARC-O

Non.


MARC-O commence à enregistrer.


MARC-O

Euh...

Ça tourne... action.


FRANCIS entre dans la classe.


MARC-O

Hé, Marco! Oh, excuse!

C'est juste... j'avais une idée

pour remplacer l'article

sur le couple gagnant.


AUDREY

T'avais déjà commencé à nous

chercher des remplaçants?


MARC-O

Eh bien, quand je

lui ai demandé, ce matin,

vous étiez encore en chicane.


AUDREY

Tes belles paroles:

"J'ai confiance en toi

pour sauver l'entrevue..."

T'as pas si confiance

que ça, si t'as un plan B.


MARC-O

Eh bien, non, tous les

journalistes ont un plan B.


HUGO

Attention, Marco, elle va pogner

les nerfs comme à matin!

Ha! Ha! Ha!

AUDREY)

Même Marco m'a

dit que t'as pété une coche pour

rien. Il me l'a dit aux cases.


AUDREY

Marco, tu m'as dit

que c'était

Hugo, l'immature.


MARC-O ne sait pas quoi répondre.


AUDREY

HUGO)

Je retire mes excuses.

J'attends encore les tiennes.

MARC-O)

Et les tiennes aussi.


AUDREY s'en va.


HUGO

MARC-O)

OK, t'as dit que

j'étais immature.

Je pensais que pour être

journaliste, il fallait

savoir écrire, mais ça l'air

qu'il faut juste savoir mentir.


HUGO s'en va.


MARC-O

FRANCIS)

C'était ce matin que t'étais

censé faire semblant, pas là!


FRANCIS

J'ai une super belle idée,

sérieux! OK?

Le Comiccon! C'est la convention

de fans de superhéros.

Bon, ils ne reviendront pas, là.

Audrey avait l'air super fâchée.


MARC-O

Eh bien... tu la connais

bien, toi. Qu'est-ce qu'il faut

que je fasse pour qu'elle arrête

d'être frustrée?


FRANCIS

Eh bien... tu sais, il y a

certaines chicanes de couple

qu'on ne peut pas régler. Audrey

et Hugo, c'est comme 2 pôles

négatifs de l'émail.

Ils vont toujours se repousser.

Il faut juste attendre qu'Audrey

se trouve un aimant positif.


MARC-O prend le cellulaire d'HUGO, qui a été oublié sur un pupitre.


MARC-O

Je vais le reporter à

Hugo et je vais essayer de

le transformer pôle positif.


FRANCIS

Non, regarde, j'ai

un cours avec lui tantôt,

je m'en occupe.


MARC-O

Si c'est toujours

aussi compliqué que ça, faire

des entrevues moi, je vais

démissionner!


En sortant de la classe, FRANCIS croise AUDREY aux casiers. Il se donne du courage pour aller lui parler et lui montre un des livres qu'il tient dans sa main.


FRANCIS

Hé... t'as...

as-tu lu ce roman-là?


AUDREY

Oui, c'était la lecture

obligatoire de l'étape passée.


FRANCIS

Oh! c'est vrai,

j'ai oublié.


AUDREY consulte son cellulaire.


AUDREY

Quoi!?


FRANCIS

Ça va?


AUDREY

Hugo a changé son statut

Facebook. Il dit que nous

deux, c'est "compliqué".

Tu sais... c'est

la fin du monde, là.


FRANCIS

Mais non, mais

non, regarde, Hé!

Regarde, si tu penses que c'est

la fin du monde, j'ai une

bonne nouvelle pour toi.

Tu sais, les études disent que

la fin du monde, ça ne se

passera pas subitement.

Au début, il va y avoir

un épuisement d'eau, de

ressources d'énergie...

Tu sais, il y a plein de...


VINCENT court à la rencontre de FRANCIS.


VINCENT

Francis! Est-ce que tu peux

me prêter ton...


FRANCIS

VINCENT)

Oui, go, go, c'est

beau!


VINCENT prend le sac de FRANCIS et s'en va.


FRANCIS

AUDREY)

Puis, là,

il y a d'autres théories. La

théorie des conflits mondiaux.

Tu sais, quelqu'un peut lancer

une arme bactériologique!


AUDREY n'écoute pas FRANCIS. Elle consulte son cellulaire.


AUDREY

Qui, ça?


FRANCIS

Eh bien... il

y en a qui le disent.


AUDREY

Non! Il y a quelqu'un qui a

aimé le statut de Hugo!

Il y a quelqu'un qui est content

que ce soit compliqué!

Méchant sans-coeur!


FRANCIS

Je suis sûr que c'est juste

vraiment... un malentendu et...

Hugo, il va changer ça

dans... 2 secondes.


AUDREY s'en va. FRANCIS se retourne et voit que son sac a disparu.


FRANCIS

Vincent?


MARC-O rejoint VINCENT dans les corridors de l'école.


VINCENT

Attends avant de dire

non!


VINCENT se retourne.


VINCENT

Oh! je pensais

que c'était mon frère.

Regarde, je lui ai pris

son cell pour faire croire à ma

mère que c'est le mien!


MARC-O

Tu lui as piqué?


VINCENT

Hé, wow, wow! Emprunté.

J'ai pas le choix, là! Je suis

dans le trouble jusque là,

comme toi, avec ton entrevue.


MARC-O

C'est pas

l'entrevue, le problème,

c'est moi. Audrey a raison,

j'ai pas assez d'expérience.

Je vais lâcher le journal web.


VINCENT

Mais là, c'est pas en arrêtant

d'écrire au journal que tu vas

prendre plus d'expérience.


MARC-O

J'ai gâché l'entrevue

avec le couple chouchou! Maude

ne me le pardonnera jamais!


VINCENT et MARC-O retournent dans la salle de classe. VINCENT consulte le cellulaire de FRANCIS.


VINCENT

Ha! Ha! Ha! regarde,

c'est une photo de Francis

déguisé en superhéros!


MARC-O prend le cellulaire de VINCENT et appuie sur un bouton par erreur.


VINCENT

Hé, wow, qu'as-tu fait là?


MARC-O

Euh... une gaffe?

Je fais juste ça, aujourd'hui.


VINCENT

T'as envoyé la photo

à tous ses amis Facebook,

il va m'arracher la tête!


Le cellulaire d'HUGO sonne dans le sac de FRANCIS. MARC-O prend le cellulaire. HUGO arrive et voit MARC-O avec son cellulaire dans les mains.


HUGO

Hé, c'est ma

sonnerie, ça!

Ah, c'est vrai, je l'avais

oublié ici après l'entrevue.

Ça veut dire que c'est toi qui

as piraté mon Facebook?


MARC-O

Non, non, non, moi...


HUGO

Qui d'autre a touché

à mon cell, là?


FRANCIS entre dans la salle de classe.


VINCENT

Euh... moi, j'ai... je l'ai

trouvé par terre dans

la cafétéria.


HUGO

Quand je vais trouver qui qui

m'a niaisé sur Facebook...


FRANCIS

Hé, là, Hugo...

t'es bien trop important pour

perdre ton temps avec ça.


HUGO

Ouais. En passant,

pas pire, ton costume!

T'es en avance pour l'Halloween!


FRANCIS

Hein, quoi!?


HUGO montre à FRANCIS la photo que MARC-O a envoyée par erreur.


MARC-O

Ha, malade! Ton costume

est comme dans les films.

Je pourrais faire l'entrevue

avec toi, la gang du

journal capoterait.

Les superhéros sont vraiment

populaires, à Hollywood.

Tous les acteurs veulent en

jouer un. T'es peut-être la

future star de l'école!


HUGO

Mais non, c'est moi,

la peut-être future star

de Victoire-Desmarais. Et je

vais la faire, ton entrevue. Et

viens-t'en donc, on va aller

s'excuser à Audrey.


HUGO et MARC-O s'en vont.


VINCENT

Moi, je vais...


FRANCIS

Hé!

Pourquoi t'as fait ça?


VINCENT

Regarde, excuse-moi, là!

C'est un accident,

je le jure!

Mais j'ai vraiment besoin que tu

me prêtes ton cell pour ce soir,

hein? Juste en attendant que

maman me laisse tranquille! Je

pense que j'ai vraiment perdu

le mien!


FRANCIS

Non, OK?


VINCENT

Je t'ai couvert avec Hugo,

j'aurais pu lui dire

que c'est toi qui as changé

son statut Facebook!


FRANCIS

OK!


Plus tard, AUDREY rejoint FRANCIS aux casiers.


AUDREY

T'avais raison.

C'est pas la fin du monde avec

Hugo, regarde son nouveau

statut Facebook.


AUDREY montre son cellulaire à FRANCIS.


FRANCIS

"En couple avec la fille

la plus hot de l'école." Cool.


AUDREY

C'est bizarre, je ne

trouve plus ta photo!

En superhéros...


FRANCIS

Euh... ça ne me dit rien.


AUDREY

En tout cas,

ton pouvoir, c'est

ta mémoire phénoménale, non?

C'est pas grave, je la

retrouverai plus tard.

Je voulais la partager

sur mon mur, t'avais l'air

super musclé, dans ton costume.

Ouais.


À la fin de la journée, VINCENT rejoint FRANCIS dans la cuisine.


VINCENT

Je te le redonne

dans 5min, promis.


MARIE entre dans la cuisine.


MARIE

Ah! tiens donc!


VINCENT montre le cellulaire de FRANCIS à MARIE.


VINCENT

Je te l'avais dit que

je le retrouverais, hein?


MARIE

Ah? Montre donc?


MARIE examine le cellulaire.


MARIE

C'est celui

de Francis.


FRANCIS

J'ai accepté de te le prêter,

pas de te sortir du trouble.


FRANCIS reprend son cellulaire et s'en va.


MARIE

Qu'est-ce qui se passe,

entre vous deux?


VINCENT

Ah... rien, là. Je vais

quand même aller m'excuser.


VINCENT va pour s'en aller, mais MARIE le retient.


MARIE

Ah, attends une petite minute,

jeune homme! Il est où,

ton cellulaire, toi, hein?

Il est chez Marco?

On va l'appeler?


VINCENT

Attends.

T'as raison, je ne l'ai plus,

mais je ne l'ai pas perdu, je...

je me le suis fait voler.


MARIE

Voler? Oh!

T'es sûr que tu ne l'as pas

perdu, comme d'habitude?

Hein? Parce que ton histoire,

là, c'est plus bien

bien crédible.


VINCENT

Je te le dis!

Hein, c'est vrai,

je le jure! J'ai

même vu le voleur.

Hier. Quand j'étais

à la bibliothèque.

Je cherchais un livre et...

j'ai laissé mon sac 2min

et... plus de cell.


MARIE

Hein!


VINCENT

J'ai juste vu

quelqu'un sortir en courant.


MARIE

Et tu n'as pas averti

le responsable?


VINCENT

Bien, là, c'est interdit de

crier à la bibliothèque!


MARIE

Ah! bien, oui.


VINCENT

Mais regarde, on va appeler

les assurances et je vais

en avoir un autre, un téléphone!


MARIE

OK, d'accord!

On va appeler la police.


VINCENT

(Inquiet)

La police?


MARIE

Oui, c'est grave, ce qui s'est

passé. Le voleur a peut-être

même volé ton identité.

Sais-tu ce qu'on va faire?

Tu vas prendre un papier

et un crayon et tu vas écrire

tout ce dont tu te souviens...

avant que tu l'oublies, hein? Et

ça, ça va aider à l'enquête.

Hum? Bonne chance.


AUDREY et MARC-O sont à la salle des pas perdus. MARC-O a sorti la caméra.


AUDREY

Mais... t'es sûr qu'Hugo a

compris que c'était ici,

le rendez-vous?


MARC-O

Oui, oui.


HUGO s'apprête à faire son entrée.


HUGO

Mesdames, mesdemoiselles et

messieurs, accueillez le grand,

l'unique... Marco, ça filme-tu?


MARC-O

Oui, Hugo, tout est prêt!


HUGO

OK. Accueillez le grand,

l'unique...

Super Hugo!


HUGO arrive à la salle des pas perdus en costume de superhéros.


AUDREY

C'est quoi, ça?


HUGO

Je l'ai trouvé dans le

costumier de l'école.

Si Francis a l'air cool en

collants, imagine moi, hein?


MARC-O

J'ai pensé que ce serait

cool, faire l'entrevue

en superhéros.


HUGO

Non... Super Hugo.


AUDREY

Et c'est quoi, ton pouvoir?


HUGO

Je suis le superhéros

des coeurs.

C'est l'idée de Marco.


AUDREY

Mais il y a déjà

Cupidon pour ça.


HUGO

Ah oui, mais c'est pas pareil.

Premièrement, Cupidon, son

costume n'est pas

aussi hot que le mien. Il porte

rien qu'une couche. Et

lui, son pouvoir,

c'est de créer des couples.


MARC-O

Et Hugo, son pouvoir,

c'est de sauver

des couples en chicane.


HUGO

Au lieu des trucs de pro,

je donne des

conseils aux amoureux.


MARC-O

Et si ça pogne,

je pourrais

t'interviewer à chaque mois!


AUDREY

Hé, mais tu n'as pas sauvé

notre chicane tout seul, on a

réglé notre chicane à 2, Hugo.


HUGO

Pas Hugo, Super Hugo! Tiens!

J'ai un petit

cadeau pour toi.


HUGO remet un costume de superhéros à AUDREY.


HUGO

Tadam!


AUDREY

Euh...


HUGO

Tous les superhéros ont un partenaire.

Batman avait Robin, Super Hugo

a besoin de Super Audrey!

Ha!


AUDREY

Euh... il n'est pas question

que je mette ça!


HUGO

Juste pour l'entrevue,

s'il te plaît.


AUDREY

MARC-O)

Tu voulais des hypothèses,

ce matin, je pense qu'on a gagné

le concours, parce que mon chum

est prêt à tout pour

me faire rire. Il n'a peur

de rien, même pas du ridicule.


HUGO

Exact! Comment ça, ridicule?


AUDREY

Bien, là!


Plus tard, MARIE rejoint VINCENT dans la cuisine.


MARIE

Puis, as-tu fini? On

appelle la police?


VINCENT

Non.


MARIE

Bien, là! Si on attend trop,

tu risques d'oublier,

avec tes petits problèmes de

mémoire, aujourd'hui, là!


VINCENT

Regarde, je ne sais pas

si je me suis fait voler mon

cellulaire. Tout ce que je sais,

c'est qu'il est disparu.

C'est la 1re fois que je ne

le retrouve plus, d'habitude,

tu trouves toujours tout! Si tu

ne l'as pas vu, ça veut dire

qu'il est vraiment perdu.


MARIE

T'as raison.

Je trouve toujours tout.


MARIE sort le cellulaire de VINCENT.


MARIE

Il était dans

le bac de recyclage.


VINCENT

Eh bien, là,

merci, maman!

Mais là, je... j'ai

dû le ramasser

sans m'en rendre compte

avec les brouillons de ma compo!

Mais là, c'est... tout est

réglé, t'es géniale!

Merci, maman!


VINCENT se lève pour s'en aller.


MARIE

Euh... Vincent Beaucage,

viens t'asseoir ici.

Vu que t'as trouvé

ton téléphone cellulaire,

tu vas nettoyer le

terrain, maintenant?


VINCENT

OK.

Promis, là, je... je sais que ça

vaut cher et je suis chanceux

d'avoir un cellulaire,

je vais faire plus attention,

la prochaine fois.


MARIE

Là, il va falloir que les

bottines suivent les babines.


VINCENT

Hein?


MARIE

Hum-Hum. Ça, ça veut dire

qu'il va falloir que tu arrêtes

de me faire des promesses comme

quoi tu vas faire attention

à tes affaires,

mais... que tu me le montres

avec des gestes concrets, hum?


VINCENT

Je vais le mettre

dans ma poche.


MARIE

Hum...


MARIE tend la main. VINCENT lui donne son cellulaire.


MARIE

Vincent...

faire attention à ses

affaires, c'est une chose,

mais de me mentir en pleine

face à plusieurs reprises,

c'en est un autre.

Pas mal plus grave.

Fait que je vais te

demander de réfléchir à ça...

sans cellulaire.


VINCENT

Eh bien, là, maman, si

quelqu'un me texte?

Mon Empire des

Clans, mes courriels?


MARIE

La prochaine fois,

tu vas y penser.


MARIE s'en va. VINCENT se lève et appelle FRANCIS su bas de l'escalier.


VINCENT

Francis! Me prêterais-tu

ton cell?



VOIX DE FRANCIS

Je vais y penser

et te texter la réponse!


VINCENT

Très drôle...


VINCENT s'assoit à la table de la salle à manger et détache ses souliers avant de les enlever. MARIE, qui a vu VINCENT agir, revient le remettre son cellulaire.


MARIE

Bravo! T'as 10min pour

avertir tes contacts

et protéger tes clans.

10min, pas plus.

Top chrono.


Fin de l'épisode


VINCENT

Viens sur le site web

de l'émission.

Il y a un jeu vraiment cool

à découvrir.


Texte informatif :
tfo.org/subitotexto


Générique de fermeture

Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Season

Résultats filtrés par