Universe image Subito Texto Universe image Subito Texto

Subito Texto

Maude, Jennifer, Mélanie, Vincent and Sami are starting high school. Together, they try to ease into a foreign world, full of promise but also fraught with worries!

Official sitefor Subito Texto
Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

The Barnique d'Or awards

Maude has been nominated for the Student Journalistic Award of the year at The Barnique d’Or, and she is struggling to decide who she will invite to accompany her to the Gala. Hugo plays the matchmaker, but his good intentions end up making more harm than good.



Réalisateur: Stephan Joly
Acteurs: David Beaudoin, Normand D'Amour, Camille Felton
Production year: 2014

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Début générique d'ouverture


Titre :
Subito texto


Fin générique d'ouverture


On se trouve chez les Allard-Fraser au moment du déjeuner.


JACQUES

(Criant vers l'étage)

Julien, déguedine,

tu vas être en retard!


AUDREY

Euh, wow.

C'est ton nouveau look, maman?


STÉPHANIE porte son haut de pyjamas.


STÉPHANIE

Je n'ai plus de blouse propre,

elles sont toutes au lavage.


MAUDE

Moi, j'aime ça, jeans-pyjama.

Tu pourrais partir une mode.


AUDREY

Oh boy.


JACQUES

C'est bien nono.

J'ai fait du lavage hier.


STÉPHANIE

Pas grave, Jacques.

C'était à moi de m'organiser.

Maintenant qu'on va se séparer,

c'est chacun son linge sale.


JACQUES

J'ai finalement appelé

au théâtre. Pas de problème

pour séparer notre abonnement.


STÉPHANIE

Ah, super.


AUDEY

(Sarcastique)

Ah bien oui.

Tout ça, c'est vraiment super.


MAUDE

Moi aussi, je peux

m'occuper de mon linge sale,

si vous voulez.


On se retrouve à l'école Victoire-Desmarais avec MAUDE et JENNIFER, assises sur un banc.


MAUDE

Elle prend ça vraiment dur.


JENNIFER

Puis toi,

comment tu prends ça?


MAUDE

Moi, tant que mes parents

sont contents, ça va.


MADAME PRÉFONTAINE s'approche.


MADAME PRÉFONTAINE

Maude, prête

pour la grande soirée?


JENNIFER

Qu'est-ce qui se passe

ce soir?


MADAME PRÉFONTAINE

C'est le gala

des Barniques d'or.


JENNIFER

Les bar-quoi?

Barniques.


MAUDE

C'est un vieux mot

pour dire lunettes.


JENNIFER

Un gala de lunettes?


MAUDE

Bien non. Un gala

de journalisme étudiant.


MADAME PRÉFONTAINE

Ton amie est en nomination pour

le prix de la Recrue de l'année.


JENNIFER

Hein?

Tu ne m'avais pas dit ça.


MADAME PRÉFONTAINE

J'ai entendu dire

entre les branches

que tu avais d'excellentes

chances de gagner.

Mais vraiment excellentes.

En fait...

(Chuchotant)

On m'a dit que

c'est toi qui l'aurais.


JENNIFER

(Faisant une accolade à MAUDE)

Bravo, Maude!

C'est full cool!


Dans l'imaginaire de MAUDE, on entend de la musique rap. MAUDE danse avec MADAME PRÉFONAINE et JENNIFER, toutes vêtues d'un costume de rappeuse. On revient ensuite à la réalité.


MADAME PRÉFONTAINE

Euh... bon.

Je m'étais pas sensée

vendre la mèche,

mais je voulais m'assurer

que tu sois là avec tes parents.

As-tu toujours l'enveloppe

avec les billets

que je t'ai donnée

la semaine passée?


MAUDE

Oui, oui.


MADAME PRÉFONTAINE

Parfait!

(S'éloignant)

J'en connais deux qui vont être

contents et fiers de leur fille!


JENNIFER

Un gala ce soir?

C'est bien malade!

Je vais te trouver une robe,

une super belle robe.

Il faut que tu aies l'air

d'une vraie star

pour aller

chercher ton prix.


MAUDE

Jennifer? Penses-tu que ça se fait,

inviter mes deux parents,

même s'ils viennent

de se séparer?


JENNIFER

Mmm. Laisse-moi y penser

deux secondes.

Non, pas vraiment.


MAUDE

Ça créerait un malaise, hein?


JENNIFER

Oui.


MAUDE

C'est ça que je me disais.

Ils ne veulent même plus

aller au théâtre ensemble.

Qu'est-ce que je fais?


JENNIFER

Je sais.


MAUDE

J'invite qui?


JENNIFER

Pour tes parents,

je ne sais pas.

Mais pour la robe,

j'ai quelque chose!


JENNIFER s'éloigne. MAUDE prend le papier d'invitation et approche MADAME PRÉFONTAINE. On se retrouve plus loin avec AUDREY et HUGO près des casiers.


AUDREY

J'étais sûre qu'ils étaient

ensemble pour toujours.


HUGO

Moi avec, j'étais sûr.

Écoute... Steph puis Jack,

c'est Mickey puis Binnie.

Barbie et Ken.

Mario puis Juliette.


AUDREY

Si mes parents se séparent,

ça veut dire qu'il n'y a aucun

couple qui peut marcher.


HUGO

Bébé chat, regarde-nous.

On est heureux puis ça marche.


AUDREY

Jusqu'à quand?


HUGO

Pour toujours.


AUDREY

Mes parents, là,

ils disaient sûrement ça,

eux aussi,

quand ils se sont rencontrés.

Puis aujourd'hui,

ils ne veulent même plus

partager leur linge sale.


HUGO

Moi, sais-tu ce que je dis?

Ils ne le savent pas, mais

leur histoire n'est pas finie.

Pour te le prouver, je vais

les faire revenir ensemble.


AUDREY

J'espère vraiment

que tu as

une méchante bonne plogue

avec Cupidon, parce que...


HUGO

Pas besoin de ton gugusse

avec des dons.

Super Hugo peut

très bien s'en charger.

Avec son arme secrète.


AUDREY

Quelle arme secrète?


HUGO

Le gène de la fidélité.


AUDREY éclate de rire.


HUGO

Bien voyons.


De retour avec MAUDE qui tend un papier à MADAME PRÉFONTAINE.


MAUDE

Il y avait un billet

de plus dans l'enveloppe.


MADAME PRÉFONTAINE

Tu es tellement pleine d'attentions.

Regarde-moi bien t'applaudir

quand tu vas aller chercher ton prix.

(À la manière d'une chanson rap)

♪♪ Oh oh ♪♪


MAUDE s'éloigne. JENNIFER la rejoint avec une robe dans les mains.


JENNIFER

Je voulais te prêter

la robe que j'ai mise

pour la sortie

de groupe au théâtre,

mais j'ai vu

qu'elle est tachée.

Le noir et blanc, ce n'est pas

vraiment ta palette de couleur.

Ça te prendrait quelque chose

de plus actuel.


MAUDE

Avant de choisir ma robe,

il faut que je choisisse

si j'invite mon père

ou ma mère.


JENNIFER

Mais pour ça, on va faire

de la visualisation positive.

Ferme tes yeux.

Allez, ferme tes yeux.

Imagine-toi

sur le tapis rouge.

Dans une super belle robe,

prête à devenir la nouvelle

Victoire-Desmarais

du journal étudiant.

Et là, il y a quelqu'un

qui marche à côté de toi,

sous les flashs

des journalistes.

Quelqu'un de vraiment,

vraiment important.

Quelqu'un que tu te dis:

Oh my God, je suis

tellement contente

que cette personne-là soit là.

La vois-tu?


MAUDE

Je pense que oui.


De retour avec HUGO et AUDREY.


HUGO

Le gène de la fidélité,

c'est le gène qui te fait rester

avec la même personne

toute ta vie. C'est connu.


AUDREY

Toi, tu as ça?


HUGO

Oui. C'est mémère Charlebois

qui me l'a transmis.


AUDREY

Puis comment

tu peux être sûr?


HUGO

Facile. Dans ma famille, le

taux de séparation, c'est zéro.

Tous les descendants de mémère

Charlebois sont en couple.

Il y a juste mon oncle Paulo

pour faire descendre la moyenne.


AUDREY

Il est séparé?


HUGO

Non. Il a le gène

du vieux garçon endurci.

Mais à part ça,

dans la famille,

on a tous le gène

de la fidélité.


AUDREY

En tout cas, dans la mienne,

on ne l'a pas.


HUGO

Ne dis pas ça,

bébé chat.

Je suis sûr que

tes parents ont ce gène.

Caché quelque part, mais...


AUDREY

Il doit être

vraiment bien caché.


HUGO

On va le trouver.


On se retrouve avec MAUDE qui écrit un message texte à son père.


MAUDE

(Par message texte)

Papa, je t'invite ce soir

au gala Barniques d'or!

Peux-tu? ;)


STÉPHANIE

(S'approchant)

Maude, je voulais te dire...


MADAME PRÉFONTAINE

J'en connais une qui va être

fière de sa fille ce soir.


STÉPHANIE

Comment ça?


MADAME PRÉFONTAINE

Maude ne t'a rien dit encore?


STÉPHANIE

Qu'est-ce qui se passe?


MADAME PRÉFONTAINE

Elle est en nomination

aux Barniques d'or.


STÉPHANIE

Tu es en nomination dans un

gala puis tu gardes ça secret?


MAUDE

Pas secret. Juste discret.


STÉPHANIE

Une chance que Nicole est là

pour me tenir au courant.


MAUDE

Tu veux venir?


STÉPHANIE

Bien... oui, je veux venir.

Quelle question!


MAUDE

C'est juste un petit gala.


MADAME PRÉFONTAINE

C'est une remise de prix

régionale, quand même.

Puis ça ne m'étonnerait pas

qu'il y ait un tapis rouge!


STÉPHANIE

De toute façon,

ce n'est pas la couleur du tapis

qui m'intéresse.

C'est de voir ma fille aller

chercher son prix!


MAUDE

(Donnant un billet à STÉPHANIE)

Bon.


STÉPHANIE

Merci!


STÉPHANIE enlace MAUDE. Derrière le dos de STÉPHNIE, MAUDE regarde son cellulaire.


JACQUES

(Par message texte)

J'accepte l'invitation avec plaisir! ;)


Début animation

On voit le visage confus de MAUDE sur fond coloré devant lequel on peut lire : « # Prise en sandwich ». [Fin animation


On se retrouve au domicile des Allard-Fraser. JACQUES fait la cuisine. HUGO et AUDREY sont plus loin en retrait.


AUDREY

Bonne chance, chaton.


HUGO

(Approchant Jacques)

Hé, Jack!


HUGO arrive brusquement vers JACQUES et lui vaporise un parfum dessus. JACQUES a un mouvement de recul.


JACQUES

My God, qu'est-ce

que c'est que ça?


HUGO

Musc de muscles.

Quand je mets ça,

Audrey devient

full amoureuse.

Tu sais ce qu'on dit?


JACQUES

Au secours, ça pue.


HUGO

Telle mère, telle fille.

C'est ça qu'on dit.


JACQUES

Non, je vais aller me changer.


HUGO

(Retenant JACQUES)

Parce que tu sais, ton

body, c'est comme ton couple.

Ça s'entretient

avec des petites attentions.

Par exemple,

tu t'es acheté une cravate.


HUGO prend une cravate neuve sur le comptoir. Elle est rouge à motif de yeux à lunettes, style bande dessinée.


HUGO

Elle n'est pas bien belle...


JACQUES

Hey.


HUGO

En tout cas, l'important,

c'est que Steph sente

que tu fais des efforts

pour la séduire.


JACQUES

C'est bien, j'ai compris.


HUGO

Je vais te montrer

comment couper des petites

carottes en coeur.

J'avais fait ça une fois pour

Audrey puis elle avait capoté.

Hein, bébé chat?


AUDREY

J'ai trouvé ça

tellement cute...


JACQUES

Regarde, Hugo. Tu es bien fin

de vouloir me conseiller,

mais ça ne sert à rien.

Stéphanie et moi, on ne

reviendra pas ensemble.


HUGO

(Vaporisant JACQUES de nouveau)

Pense musc.


JACQUES

Arrête ça, OK? Merci.


JACQUES s'éloigne de HUGO. MAUDE arrive.


JACQUES

Maude. Tu as vu ce que

j'ai acheté pour à soir?


MAUDE

Justement, pour ce soir,

il faut que je te dise.


JACQUES

Ta-dam!


MAUDE

Une nouvelle cravate?

Tu as vu ce qu'il y a dessus?


MAUDE

(Mal à l'aise)

Des lunettes.


JACQUES

Oui, des barniques.

C'est super concept pour à soir.

Je vais essayer

d'aller m'enlever cette odeur,

je n'en peux plus.

Du jus de tomate!


De retour à l'école avec AUDREY, HUGO et STÉPHANIE.


HUGO

(S'adressant à STÉPHANIE)

Mémère puis pépère Charlebois,

ça fait 67 ans qu'ils sont ensemble.

Pépère Charlebois,

il a son caractère.

Puis mémère Charlebois,

elle l'a toujours enduré.

Parce que c'est des âmes soeurs,

puis c'est fait pour rester

ensemble jusqu'à la mort.


STÉPHANIE

C'est super ça, Hugo.

Mais pourquoi tu me racontes ça?


HUGO

J'ai juste un mot

pour toi, Steph.

Fi. Dé. Li. Té.

Pense à ce mot-là,

puis je te jure que le reste

va venir tout seul.


STÉPHANIE

Bon, bien,

tu diras un beau bonjour

à ta mémère Charlebois, là.

Maintenant,

si tu veux bien m'excuser,

j'ai un cours à préparer.

(S'adressant à AUDREY)

Bye, ma grande.


Stéphanie s'éloigne.


AUDREY

On dirait que ton gène n'est

pas en grande forme aujourd'hui,

mon amour.


HUGO

Tes parents sont forts.

Ils se méfient de lui.


AUDREY

De ton gène?


HUGO

Oui. Ils le sentent.

Ils ont comme un gène

détecteur de gènes.


AUDREY

Ouf! C'est bien trop

compliqué, ton affaire.

Non. Moi, je dis qu'on

scrappe ça, puis on essaye

de les rematcher ensemble sans

qu'ils s'en rendent compte.


HUGO

Et comment

tu veux faire ça?


AUDREY

Euh... bien... on pourrait

leur donner rendez-vous

à la même place

sans qu'ils ne le sachent.


HUGO

OK.


STÉPHANIE

Puis là, bang!

Ils tombent un sur l'autre.


HUGO

Yes! On les invite

au paintball.


STÉPHANIE

Non, pas au paintball.


HUGO

Au go-kart.


AUDREY

Non.


HUGO

Le café en bas de la côte.


AUDREY

Oh, c'est bon, ça. OK.

On va leur écrire

chacun une lettre

leur donnant rendez-vous ce soir

au café en bas de la côte.

Puis bien,

on laisse la magie opérer.


HUGO met les doigts sur sa tempe et se concentre.


AUDREY

Qu'est-ce que tu fais?


HUGO

Mon gène me parle.

Il dit que c'est une très bonne idée.


Dans le local du journal, MAUDE essaie une robe avec JENNIFER.


MAUDE

Où est-ce que tu as trouvé ça?


JENNIFER

Dans le costumier

du théâtre de l'école.

Ça te fait bien.


MAUDE

Ce n'est un peu grand?


JENNIFER

Non. Deux, trois épingles à couche

puis ça va être réglé,

ça ne paraîtra plus.

Regarde. Bon, je reviens.


MAUDE

Attends. Peut-on régler

l'histoire de mes parents avant?


JENNIFER

C'est vrai, tes parents.


MAUDE

C'était quoi, ton idée?


JENNIFER

On envoie un courriel de la

part des organisateurs du gala

pour leur dire que c'est annulé.

Pas besoin de choisir.

Ni l'un ni l'autre va y aller.


MAUDE

Comment je vais faire

pour aller chercher mon prix?


JENNIFER

Facile. Tu dis que tu passes

la soirée chez nous.

Puis tu vas au gala

avec Mme Préfontaine,

en lui disant que tes parents

sont vraiment désolés,

mais ils ont

un gros empêchement.


MAUDE

Mais Mme Préfontaine est...


JENNIFER

Elle ne parlera pas

du gala à ta mère.

Elle va avoir trop peur qu'elle

se sente mal d'avoir raté ça.


MAUDE

Wow! Tu es

vraiment brillante.


JENNIFER

Ah, merci!

On y va?


MAUDE et JENNIFER s'installent derrière l'ordinateur.


MAUDE

(Tapant à l'ordinateur)

« Nous sommes désolés

de vous informer

qu'en raison de bris électrique

dans la salle communautaire,

nous nous voyons

dans l'obligation

de reporter

le gala de ce soir. »


JENNIFER

Hé, super.


MAUDE

« Veuillez nous excuser

des inconvénients.

Signé: les organisateurs

des Barniques d'or. »


JENNIFER

Génial. Là, tu le transfères

en CC à tes parents,

puis tu l'envoies.

Ah! Le sens-tu?


MAUDE

Quoi?


JENNIFER

Le poids qui vient

de s'enlever de tes épaules?


MAUDE

Un peu, oui.


JENNIFER

Bon.

Là, on va pouvoir s'occuper

de ta robe.

Je reviens, mon kit de couture

est dans mon casier.


De retour avec HUGO et AUDREY qui écrivent une lettre.


HUGO

"Tes boucles d'oreille

me font frissonner."


AUDREY

(Rêveuse)

Wow.

Elle ne peut pas ne pas venir

après avoir lu ça.


HUGO

Et la touche finale.


HUGO vaporise du parfum sur la lettre.


AUDREY

OK. Parfait,

maintenant, signe.


HUGO s'apprête à signer.¼ [AUDREY

Non, non, non!

Pas ton nom!


HUGO

J'ai déjà écrit le "H".


AUDREY

C'est pas grave, on va trouver

autre chose. "H" comme...


HUGO

Hulk.


AUDREY

Non, elle va avoir peur.

Non, "H" comme... oh!

"H" comme "Homme amoureux anonyme"!

OK, parfait.

Je vais écrire la lettre de mon

père avant que la cloche sonne.

Pendant ce temps-là, toi,

tu vas à la salle des profs

puis tu déposes

celle-là dans le pigeonnier

de ma mère. OK?


HUGO

Ta mère cache des pigeons

dans la salle des profs?


AUDREY

Hugo. C'est un autre mot

pour dire boîte à messages.


HUGO

Je le sais.

Je ne m'en rappelais plus.


De retour au local du journal. MAUDE regarde son cellulaire.


JACQUES

(Par message texte)

Gala annulé = :(

Pour te consoler :

resto ce soir? = :)


MAUDE

Oh non.

(Par message texte)

OK :)


De retour avec HUGO et AUDREY.


HUGO

Mission accomplie.


AUDREY

Personne ne t'a vu?

Puis tu as déposé la lettre

dans le pigeonnier de ma mère?


HUGO

Oui madame.

Dans la boîte avec un "P.


AUDREY

Comment ça, un "P?


HUGO

Pour "pigeonnier."


AUDREY

C'est parce que

sur la boîte de ma mère,

il y a un gros "a",

comme pour "Allard".


HUGO

Elle a peut-être changé

de lettre.


AUDREY

Pourquoi elle aurait fait ça?


HUGO

Ça fait du bien de changer,

des fois.


AUDREY

Oui, oui.

Mais je pense que

quand même, ces temps-ci,

elle a son quota

de changement, mon amour.


HUGO

Comment ça?


AUDREY

Elle est en train

de se séparer de mon père.

Tu n'avais pas oublié.


HUGO

Non. Super Hugo

oublie jamais ses missions


AUDREY

Parlant de mission,

aide-moi donc

à finir la lettre de mon père.

Il me manque une rime.


HUGO

OK. Hum, bon.

"Tes dents de nacre,

tes cheveux de..."

De Pâques?


AUDREY

On va trouver autre chose.


HUGO

C'est drôle. Tout commence

par un "P aujourd'hui.


AUDREY

(Soudainement découragée)

Ah non!


HUGO

Qu'est-ce qu'il y a?


AUDREY

Ce n'est pas ma mère

qui a changé de lettre.

Tu t'es trompé de pigeonnier.


HUGO

Oups.


AUDREY

Puis devine quel prof a un nom

de famille qui comment par "P?


HUGO

Ne commence pas les devinettes.

Tu sais que je n'aime pas ça.


AUDREY indique de la tête MADAME PRÉFONTAINE plus loin.


HUGO

Ça ne peut pas être Mme Préfontaine.

Madame, ça commence par un "M".


MADAME PRÉFONTAINE passe devant le local du journal. MAUDE l'intercepte.


MAUDE

Mme Préfontaine!

Vous avez laissé tomber

quelque chose.


MAUDE tend un papier à MADAME PRÉFONTAINE.


MADAME PRÉFONTAINE

Ça aurait été plate

de perdre mon courrier

avant d'avoir eu le temps

de le lire.


MAUDE

Oui. Il fallait que je vous dise...

Je ne pense pas pouvoir aller

aux Barniques d'or.


MADAME PRÉFONTAINE

Hein? Mais comment ça?


MAUDE

Je ne sais pas ce que j'ai,

mais je file bizarre

depuis tout à l'heure.

J'ai peur que ça soit

un début de gastro.


MADAME PRÉFONTAINE

(Reculant)

Ah! Bien oui,

tu es toute pâle.


MAUDE

J'ai vraiment le goût

d'aller chercher mon prix,

mais je ne voudrais pas être

malade devant tout le monde,

vous comprenez?

Ça ferait vraiment

mauvaise impression.

La Recrue de l'année qui vomit

en recevant son trophée.


MADAME PRÉFONTAINE

Bien oui, je comprends.


MAUDE

Est-ce que vous pourriez aller

chercher mon prix pour moi?


MADAME PRÉFONTAINE

Oh! Mais ça va être un honneur!


JENNIFER entre dans le local. MAUDE ne porte plus la robe.


JENNIFER

Bien là, il faut que tu la

mettes pour que je te l'ajuste.


MAUDE

Je n'en aurai pas besoin

finalement.


JENNIFER

Comment ça?


MAUDE

Parce que je n'irai pas

au gala des Barniques.


JENNIFER

Tu me niaises?


MAUDE

Mon père m'a invité au resto.

Devine pourquoi?

Pour me consoler

parce que le gala a été annulé.


JENNIFER

Puis tu n'as pas été capable

de lui dire non?


MAUDE

Ça lui aurait fait

de la peine.


JENNIFER

Franchement.


MAUDE

De toute façon, ça ne me fait

pas tripper, les galas.


JENNIFER

Mais tu aurais tellement été

belle dans ta petite robe.


MAUDE

Vas-y, toi. Je suis sûre

qu'elle te ferait super bien.


JENNIFER

Jamais de la vie.

Comment ça?


MAUDE

Même dans

la plus belle robe du monde,

pas question que je passe la

soirée avec ma prof de français.


Dans sa salle de classe, MADAME PRÉFONTAINE, rêveuse, lit la lettre. De l'extérieur de la classe, HUGO et AUDREY l'observent.


AUDREY

C'est épouvantable.


HUGO

Elle a l'air bien contente.


AUDREY

C'est sûr qu'elle est contente

sur le coup.

Mais comment tu penses

qu'elle va se sentir

quand elle va passer la soirée

à attendre un admirateur

qui ne se pointera pas.


HUGO

Pourquoi il se pointerait pas?


AUDREY

Ce n'est pas mon père qu'on va

envoyer au rendez-vous anonyme.


HUGO

Ouin. C'est vrai.


AUDREY

Pauvre Mme Préfontaine.

On va lui briser... le coeur.


MADAME PRÉFONTAINE rejoint STÉPHANIE.


MADAME PRÉFONTAINE

Stéphanie?

Je voudrais te parler

d'un petit dilemme.


STÉPHANIE

Qu'est-ce qui se passe?


MADAME PRÉFONTAINE

J'ai trouvé ça

dans mon pigeonnier.


De retour avec AUDREY et HUGO.


AUDREY

Tu ne peux pas te déguiser.


HUGO

Avec une moustache,

j'ai l'air plus vieux.

(Mettant son doigt sous son nez)

Regarde.


AUDREY

Non, tu vois bien

que ça ne marche pas.

Il faut trouver

quelqu'un d'autre,

un vrai célibataire

de son âge.


HUGO

Où veux-tu trouver ça,

un célibataire de son âge?

Attends, mon gène me parle.

Il aurait peut-être une idée.


AUDREY

Pff. Ton gène.


HUGO

Quoi?


AUDREY

Ce n'est pas vraiment un gène

de fidélité que tu as.

Je pense que

c'est plutôt un gène de...

pieds dans les plats.


HUGO

Pourquoi tu dis ça?


AUDREY

Tu devais t'en servir pour

ramener mes parents ensemble.

Puis regarde

ce que ça a donné.

On est pogné pour chercher

une date à Mme Préfontaine!


HUGO

Je m'excuse, bébé chat...


AUDREY

Oh! Je sais!

Pour le prétendant

de Mme Préfontaine,

je pense que j'ai une idée!


HUGO

Quoi?


De retour avec STÉPHANIE et MADAME PRÉFONTAINE.


STÉPHANIE

Wow! Tu as un admirateur

anonyme. C'est super, Nicole.


MADAME PRÉFONTAINE

C'est excitant.

Mais je suis embêtée,

parce que j'ai promis à Maude

que j'irais aux Barniques d'or.


STÉPHANIE

Les Barniques d'or?

Mais c'est annulé.


MADAME PRÉFONTAINE

Annulé? Comment ça?


STÉPHANIE

Un truc de problème

électrique, je ne sais pas trop.


MADAME PRÉFONTAINE

Mon Dieu, mais c'est parfait!

Wou! Non, mais je m'excuse,

c'est dommage.

Mais mettons

que ça tombe bien.

Justement,

je voulais te demander.

Comment tu me trouves?

Je veux dire,

ma tenue.

Pour un premier

rendez-vous, ça va?


STÉPHANIE

C'est un peu spécial.


MADAME PRÉFONTAINE

Ah, tu trouves, hein?

C'est embêtant, parce que moi,

dans ma garde-robe,

je n'ai rien de...

tu sais, de sexy.


JENNIFER

(S'approchant)

Désolée de vous déranger.

Je ne sais pas

si une de vous deux aurait

la clé du costumier de l'école.

Il faut que je rapporte ça.


JENNIFER tient la robe de gala.


MADAME PRÉFONTAINE

Tiens, mais c'est joli, ça.


STÉPHANIE

Ah, bien...

ça te ferait bien, Nicole.


MADAME PRÉFONTAINE

Oh!


Plus tard, MADAME PRÉFONTAINE sort d'une salle de bain vêtue de la robe. MAUDE croise son chemin.


MAUDE

Oh! Wow! Vous êtes chic.


MADAME PRÉFONTAINE

Tu trouves?

Mmm, mmm.

Ce n'est pas trop?


MAUDE

Mais non.

Pour un gala, c'est parfait.


MADAME PRÉFONTAINE

Non, c'est parce que...

c'est pour un rendez-vous.

Pas pour le gala.


MAUDE

Hein? Mais tout à l'heure,

vous m'aviez dit

que vous alliez aller chercher

mon prix aux Barniques d'or.


MADAME PRÉFONTAINE

Je ne comprends plus rien.

Ta mère vient de me dire

que c'était annulé.


MAUDE

C'est bizarre. Je ne sais pas

comment elle a pu penser ça.


MADAME PRÉFONTAINE

Là, je trouve que tu as l'air

d'aller beaucoup mieux.

Tes couleurs sont revenues.

Peut-être que tu pourrais

y aller, finalement.


MAUDE

(Se prenant le ventre)

Ouch! C'est parce que

ça revient en vague.

Comme là, j'ai vraiment

mal au ventre.

Et au coeur. Je...


MADAME PRÉFONTAINE

Attention.

Ne vomis pas sur ma robe.


STÉPHANIE

(S'approchant)

Maude, ça ne va pas?


MAUDE

Ah, oui, oui, oui.

C'est juste

un petit mal de coeur.


MADAME PRÉFONTAINE

Petit? Je dirais

plutôt foudroyant.


STÉPHANIE

Aimes-tu mieux

que je dise à Jacques

qu'on annule

pour le resto ce soir?


MAUDE

Hein? Papa t'a invitée

au resto, toi aussi?


STÉPHANIE

Bien oui. Pour te consoler

du gala qui est annulé.


MADAME PRÉFONTAINE

Un instant, là. C'est annulé

ou ce n'est pas annulé?


MAUDE

Euh... c'est...


STÉPHANIE

Maude, tu es malade

ou tu n'es pas malade?


Plus tard, chez les Allard-Fraser, MAUDE s'entretient avec JACQUES et STÉPHANIE.


JACQUES

Vas-y, ma puce.

On t'écoute.


MAUDE

Bon.

Ce que je voulais vous dire,

c'est que...

j'essaie de comprendre pourquoi

vous vous séparez, mais des fois,

je trouve que ça rend les choses

vraiment trop compliquées.

Puis ça, ça me dérange.


STÉPHANIE

Qu'est-ce que

tu trouves compliqué?


MAUDE

Ne pas pouvoir vous inviter

ensemble aux mêmes choses.


JACQUES

Comme quoi?


MAUDE

Comme les Barniques d'or.

J'ai essayé de décider lequel

de vous deux je voulais inviter,

mais j'avais tellement peur

de vous faire de la peine,

ça fait que je vous ai envoyé

un faux message pour vous dire

que c'était annulé

pour pas avoir à choisir.

Je sais que ce n'est pas cool,

mentir, mais...


STÉPHANIE

Écoute-moi bien,

ma belle Maude.

Jamais de toute ta vie

on veut que tu aies

à choisir entre nous deux.

Jamais.


MAUDE

Ce matin, vous avez dit

que vous ne vouliez plus

aller au théâtre ensemble.


JACQUES

Regarde, Julien,

Audrey puis toi,

vous êtes plus importants

qu'un abonnement de théâtre.


STÉPHANIE

On a beau de séparer,

on va rester vos parents.

Puis notre priorité,

ce sera toujours

d'être là pour les moments

importants de vos vies.


JACQUES

Comme la remise de ton premier

prix de journalisme,

par exemple.


MAUDE

Ça ne vous dérange pas

de venir ensemble?


JACQUES

Mais non.


STÉPHANIE

Ça nous fait plaisir, même.


MAUDE

OK. Bien...

il faut qu'on se dépêche si on

ne veut pas manquer le début.


JACQUES

Yes! Je vais pouvoir mettre

ma nouvelle cravate!


STÉPHANIE

Merde! Mes blouses sont...


JACQUES

(Mettant le panier de vêtements propres devant STÉPHANIE)

Propres. J'ai fait du lavage.


STÉPHANIE

Merci!


On se retrouve avec AUDREY et HUGO.


HUGO

Il doivent être

en train de se parler.


AUDREY

Même qu'ils ont eu

un coup de foudre! Pa-kaw!


HUGO

Ses gènes de vieux garçon

endurci me stressent.


AUDREY

Hugo, ça va super bien

se passer, OK?

Puis au moins, Mme Préfontaine

ne sera pas déçue

si il est aussi sweet que toi.


HUGO

Ouin.


AUDREY

Oh. Qu'est-ce qu'il y a?

Tu as l'air triste.


HUGO

J'ai dit que je rematcherais

tes parents ensemble,

puis bien, je n'ai pas réussi.


AUDREY

Tu as essayé,

puis tu as quand même réussi

à me redonner le sourire.

Ce qui n'est pas rien.


HUGO

Mais j'ai peur que tu penses

que mon gène de la fidélité

ne marche pas,

puis qu'à cause ça,

tu m'aimes moins.


AUDREY

Il marche, ton gène de la fidélité.


HUGO

Ah oui?


AUDREY

Bien oui.

Regarde-nous.

On s'aime.

Puis on va passer

notre vie ensemble.


HUGO

Tu penses?


AUDREY

Je suis sûre.

Peut-être même que...


HUGO

Que quoi?


AUDREY

Bien, qu'il s'attrape, ton gène.

Tu sais, comme...

comme un rhume?


HUGO

Ça se peut ça?


AUDREY

Bien, je ne sais pas,

mais je suis prête à prendre le risque.


AUDREY fait signe à HUGO de l'embrasser.


On se retrouve à l'école avec MAUDE et STÉPHANIE qui discutent avec JENNIFER.


JENNIFER

Est-ce qu'il y avait

un tapis rouge?


MAUDE

Non. Juste du tapis gris

super poche.

(S'adressant à STÉPHANIE)

Mais c'était cool pareil, hein?


STÉPHANIE

Oui. Maude a fait

un très beau discours.


MAUDE

Mon père a pleuré.

Puis il s'est mouché tellement

fort que toute la salle a ri.


STÉPHANIE

On était vraiment

fiers de toi.


JENNIFER

C'est plate que tu n'aies pas

porté la belle robe.


MAUDE

Ce n'est pas comme si

elle n'avait pas servi.


MADAME PRÉFONTAINE

(S'approchant)

Tiens, tiens.

Si ce n'est pas la recrue

de l'année des Barniques d'or.


MAUDE

Bonjour, Mme Préfontaine.


MADAME PRÉFONTAINE

Maude, il faut prendre une

photo de toi avec ton trophée.

Pour la une de la prochaine

édition de La victoire.


JENNIFER

(Sortant son cellulaire)

J'ai tout ce qu'il faut.


MAUDE

J'ai une idée.

Vous pouvez me passer ça?


Pointant la robe que MADAME PRÉFONTAINE tient dans ses mains.


MADAME PRÉFONTAINE

Oui, c'est sûr.


STÉPHANIE

Puis, Nicole?

Comment s'est passée ta soirée

avec ton admirateur anonyme?


MADAME PRÉFONTAINE

Bien, bien.


STÉPHANIE

Est-ce que tu vas le revoir?


MADAME PRÉFONTAINE

Malheureusement,

ce ne sera pas possible.


STÉPHANIE

Ah? Ce n'est pas ton genre?


MADAME PRÉFONTAINE

Ah non, Paolo était parfait.

Mais il haït les chats.

Puis moi, j'en ai trois.


STÉPHANIE

Mais tu ne penses pas que...

je veux dire...

vous n'êtes pas obligés

de vivre ensemble tout de suite.


MADAME PRÉFONTAINE

Ah non. Moi, j'aime mieux

arrêter ça là.


MAUDE enfile la robe sur ses vêtements et fait la pose avec son trophée.


JENNIFER

OK. Dis: "Barniques".


MAUDE

Barniques!


JENNIFER prend une photo.


JENNIFER

OK, on prend une selfie.


JENNIFER et MAUDE se prennent en photo ensemble en riant.


Transition animée


MAUDE

Pour jouer ou revoir des émissions,

visite notre site.


Site internet

tfo.org/subitotexto


Fin émission

Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Season

Résultats filtrés par