Universe image Subito Texto Universe image Subito Texto

Subito Texto

Maude, Jennifer, Mélanie, Vincent and Sami are starting high school. Together, they try to ease into a foreign world, full of promise but also fraught with worries!

Official sitefor Subito Texto
Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Jitters for All

Today is Victoire Desmarais day at school, and students are invited to dress up like the 60`s and 70`s to relive the times of the famous journalist. While everyone else is having fun, Mélanie seems nervous.



Production year: 2014

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Générique d'ouverture


MÉLANIE arrive à l'école déguisée en hippie. C'est la journée « Victoire Desmarais et son époque ». Tous les élèves portent des costumes des années 1970.


MÉLANIE

(Propos en anglais et en français)

Oh my God!

Marco, tes cheveux!


MARC-O porte une longue perruque qu'il agite en secouant sa tête.


MARC-O

Yeah!


MÉLANIE

Voir qu'il y a du monde qui

avait vraiment l'air de ça!


MONA

Marco?


MARC-O

Hein?


MONA

Pas obligé de faire le clown.


MARC-O

Inquiétez-vous pas,

je ne me transformerai pas

en Brandon-Lee.


MÉLANIE

Mona, vous êtes la seule qui

n'êtes pas déguisée. Pourquoi?


MONA

Des journées spéciales,

ça finit toujours en bordel.

Vous virez fous avec ça.


MARC-O

Voyons, Mona.

C'est la journée Victoire

Desmarais et son époque. Cool.


MONA

Ça dépend pour qui.

Comment veux-tu que je fasse

respecter le code vestimentaire

avec ces costumes-là?


MÉLANIE

Les costumes rétro

c'est vraiment la seule affaire

le fun aujourd'hui.


MARC-O

Vous faites de la peine

à Victoire.

Personne ne veut rien

savoir d'elle.


MÉLANIE

Très drôle.


S'adressant à la statue de Victoire Desmarais qui trône dans le couloir.


MARC-O

Ne t'en fais pas, Victoire.

Je ne me fous de vous

comme Mélanie.


MARC-O

Sérieux, Marco, arrête.


MARC-O

Qu'est-ce que vous dites?

Vous vous sentez mal aimée?

Surtout par Mélanie?

Vous avez raison.


MÉLANIE

Ne dis pas ça!


MONA

Bon.

Les problèmes commencent.


MAUDE croise BRANDON-LEE dans le couloir de l'école.


MAUDE

Wow, beau costume.


BRANDON-LEE

Quoi? Ça ne me tentait pas.


MAUDE

T'aurais pu faire

comme l'autre fois,

puis prendre les lunettes

du père à Sami.


BRANDON-LEE

C'est poche.

C'est qui le rejet

qui a proposé à Mme Cardinal

de se costumer comme à l'époque

de Victoire Desmarais?


MAUDE

C'est moi.

C'est moi, la rejet.


BRANDON-LEE

Euh... bien...

T'aurais pu laisser faire,

mettons.


MAUDE

Moi, je trouve ça cool, me

déguiser en Janis Joplin.


BRANDON-LEE

Qui?


MAUDE

Janis Joplin. Tu ne connais

pas?


BRANDON-LEE

Oui, je ne suis pas cave.

Je sais c'est qui.


MAUDE

Je suis peut-être rejet,

mais tu n'es pas cool.


BRANDON-LEE

Moi, pas cool?


MAUDE

Mets-en.


Plus loin, MONA pousse des cris de colère.


MONA

Le bordel!

Le bordel! Le bordel!


MAUDE

La preuve. La seule personne à

part toi qui n'est pas costumée,

c'est Mona.


BRANDON-LEE

Puis ça?


MAUDE

Si tu aimes ça,

faire partie de la même gang

que la casseuse de party

officielle,

c'est ton affaire.


FÉLICIE s'approche alors que MAUDE s'éloigne.


BRANDON-LEE

Maude, regarde Félicie.


MAUDE est déjà loin et ne répond pas.


FÉLICIE

Quoi?


BRANDON-LEE

Tu n'es pas déguisée.


FÉLICIE

Hein?

On est jour 9?

Ah non!


BRANDON-LEE

Tu es bien intense.

Ce n'est pas si pire que ça.


MAUDE et MARC-O discutent devant la statue de Victoire Desmarais.


MÉLANIE

C'est de ta faute.


MARC-O

Bien là.

Tu me niaises?


MÉLANIE

À cause de toi, Victoire

Desmarais est fâchée contre moi.


MAUDE rejoint MÉLANIE et MARC-O


MAUDE

Mel, pour ton information,

elle est morte.


MÉLANIE

Mais justement.


MARC-O

Elle recommence avec

ses histoires de fantôme.


MAUDE

Encore? Je pensais

que tu avais décroché

depuis qu'on avait dormi ici

l'autre fois.


MÉLANIE

Oui, mais là,

j'ai des nouvelles preuves.


MAUDE et MARC-O se moquent de MÉLANIE.


MÉLANIE

Ce n'est pas drôle!


MAUDE

OK.

Quelles preuves?


MARC-O

Les lumières ont flashé,

comme à la nuit de camping.


MARC-O ET MAUDE

(Feignant la peur)

Oh!


MAUDE

C'est vrai que panne

d'électricité égale fantôme,

c'est bien connu.


MÉLANIE

Non, ce n'est pas ça, non.


MARC-O

Mais c'est quoi d'abord?


MÉLANIE

Je ne veux pas en parler.


MARC-O

Pas de problème.


MÉLANIE

Mais la dame

blanche existe.


MAUDE

Tu disais ça aussi

l'autre fois.

Puis ta dame blanche,

c'était Mme Mazari.


MARC-O

Oh, trop épeurant!


MÉLANIE

Vous ne comprenez jamais rien

parce que vous êtes vraiment

trop bouchés!


MARC-O

Bouchés? Non.

On n'est pas bouchés,

on est rationnels.


MARC-O

Mets-en.

C'est elle qui est bouchée.


MAUDE

Franchement.


MARC-O

Va falloir lui faire

comprendre le bon sens,

sinon la journée va être longue.


MAUDE

Compte sur moi,

je ne la lâcherai pas.


MAUDE et MARC-O font un signe de paix avec leurs doigts.


MARC-O

Yeah.


MAUDE

Rock'n'roll!


FÉLICIE discute avec BRANDON-LEE dans le couloir de l'école.


FÉLICIE

Mais là, je me suis

trompée de jour.

Ça ne m'arrive jamais.


BRANDON-LEE

Moi, tout le temps.


FÉLICIE

J'avais trouvé un costume

tellement drôle.


BRANDON-LEE

Oublie ça, on est plus hot

habillés de même.


FÉLICIE

Tellement pas.


MONA passe dans le couloir.


FÉLICIE

Mona?

S'il vous plaît, pourriez-vous

nous ouvrier le costumier?


MONA

Négatif.

Faut que je vérifie si les

costumes respectent le code.

Je ne vais pas fournir

les costumes.


FÉLICIE

Mona, s'il vous plaît!


MONA

Non, impossible.

De toute façon, pas costumés,

vous êtes bien plus cools.


BRANDON-LEE

Est-ce que

j'ai bien entendu?

Mona vient de nous traiter...

de cool?


FÉLICIE

On dirait bien.


FÉLICIE ET BRANDON

(Dégoûtés)

Ark!


MÉLANIE rejoint MAUDE et MARC-O dans la salle des pas perdus.


MÉLANIE

Puisque vous insistez,

je vais vous dire

pourquoi je suis sûre

que la dame blanche existe.


MARC-O

On n'a pas insisté.


MÉLANIE

(Propos en français et en anglais)

La nuit passée,

j'ai fait un rêve

vraiment weird.

J'ai rêvé à une entité.


MAUDE

Une entité? Ha!

C'est vraiment

n'importe quoi!


MÉLANIE

C'était Victoire Desmarais,

je l'ai reconnue!


MARC-O

Puis elle t'a dit:

"Hou, Mélanie! Enlève ton pied

de sur mon drap blanc!"

Hou!


La lumière de la salle s'éteint. Une silhouette de femme apparaît dans le cadre de la porte.


MÉLANIE

C'est elle!

Elle est là! Je la vois!

C'est Victoire Desmarais!

Je ne suis pas folle,

je la vois! Elle est là!

Elle est venue me chercher!


MÉLANIE gémit de peur.


La lumière revient.


MARC-O

Bonjour, Mme Cardinal.


MADAME CARDINAL

Bel accueil!

C'est une façon originale de me

dire que mon costume est réussi.


MADAME CARDINAL est déguisée en Victoire Desmarais.


MÉLANIE

L'électricité.

Ça, c'est une preuve.


MADAME CARDINAL

Une preuve

de quoi?


MÉLANIE

Une preuve que le grand jeu-

questionnaire va avoir lieu?


MADAME CARDINAL

Ah bien oui.

Ce n'est pas une petite panne

de rien qui va nous arrêter.

Surtout que notre local n'est

même pas touché.


MAUDE

Cool. Moi, j'ai

full étudié.


MARC-O

Moi aussi.


MADAME CARDINAL

Toi, Mélanie?


MÉLANIE

Oui.


MADAME CARDINAL

J'espère.

Il ne faudrait pas décevoir

la grande Victoire Desmarais.


MARC-O

Non. Il ne faut pas qu'elle

se retourne dans sa tombe.

Hein, Mélanie?


MADAME CARDINAL

Bon.

Je vous laisse, OK?

En passant, vos costumes sont

vraiment réussis. Bravo!

À tantôt.


MAUDE imite MÉLANIE.


MAUDE

C'est elle, c'est Victoire!


MÉLANIE

Riez tant que vous voulez,

elle est pareille à l'entité

de mon rêve. C'est un signe.


MARC-O

Dis-lui qu'elle délire.


MAUDE

Peut-être pas.

Tu as l'air pas mal convaincue.


MÉLANIE

Ah oui.


MAUDE

Ça voudrait dire que

l'entité t'aurait une messagère,

Mme Cardinal.

C'est ça?


MÉLANIE

(Propos en anglais et en français)

My God!

Tu as trop raison!

Elle m'a dit de ne pas

la décevoir

au grand jeu-questionnaire sur

la vie de Victoire Desmarais.

Il faut que j'aille étudier

à la bibli.


FÉLICIE et BRANDON-LEE entrent dans la classe de MADAME CARDINAL.


FÉLICIE

Mme Cardinal? Pourriez-vous

nous ouvrir le costumier

du local d'art dram?


MADAME CARDINAL

Vous avez oublié vos costumes?


BRANDON-LEE

Je me suis trompé de jour. Je

pensais qu'on était le jour 8.


MADAME CARDINAL

J'avais prévu le coup.

J'ai sorti des éléments

du costumier.

Je le savais

que ça allait servir.

Prenez ce

que vous voulez.


MADAME CARDINAL sort un grand sac de costumes du placard.


BRANDON-LEE

C'est qui, Janis Chaplin?


MADAME CARDINAL

Janis Joplin.

C'est une chanteuse rock

légendaire des années 60.


BRANDON-LEE

J'aimerais ça me déguiser en

chanteur rock, moi aussi.

C'était qui, les vedettes

dans ce temps-là?


MADAME CARDINAL

Aux États-Unis,

il y avait Jimmy Hendrix.

Et puis ici au Québec,

il y avait Robert Charlebois.

Attends, tiens. Cette perruque

serait parfaite pour les deux.


MADAME CARDINAL donne à BRANDON-LEE une perruque frisée.


BRANDON-LEE

Wow! Trop hot!


FÉLICIE trouve dans le sac des vêtements colorés et brillants.


FÉLICIE

Oh!

(Propos en anglais)

Disco fever!


MADAME CARDINAL

C'est parfait pour toi.


FÉLICIE

Hey, je pense à ça.

On est jour 9, hein?


MADAME CARDINAL

Oui.


FÉLICIE

Mon article est

à remettre aujourd'hui.


MADAME CARDINAL

Sur les sports que Victoire

pratiquait?

Oui, c'est aujourd'hui.


FÉLICIE

Ça aussi, j'étais sûre que

c'était pour demain!


BRANDON-LEE

Go, Félicie, tu es capable!

Rock on!


Dans le local du journal, MAUDE saupoudre de la farine sur un grand carton noir posé sur un bureau.


MÉLANIE

Tu l'as prise où, ta farine?


MAUDE

À la café.


MÉLANIE

OK. Mais pour quoi faire?


MAUDE

S'il y a un fantôme puis s'il

veut communiquer avec toi,

il va venir écrire

dans la farine.


MÉLANIE

N'importe quoi!

Victoire Desmarais était

journaliste, pas boulangère.


MAUDE

Je sais, mais j'ai lu ça

sur un blogue.

Il y avait plein de témoignages

qui disaient que ça marche.

Bon.

Maintenant, lis ça à voix haute.


MAUDE tend une feuille à MÉLANIE.


MÉLANIE

(Lisant)

"Toi qui as vécu avant,

"je t'appelle d'esprit à esprit,

reviens du néant

et manifeste-toi ici."


MAUDE

Bon. Il reste juste

à attendre.


MÉLANIE ouvre un livre sur la vie de Victoire Desmarais.


MÉLANIE

Bon.

Bon.

(Lisant)

"Victoire Desmarais

effectue son premier voyage

en Europe en 1963."

(Mémorisant)

Premier voyage en Europe, 1963.


MAUDE

Mel.

Ce n'est pas ça,

le genre de questions

que Mme Cardinal va poser

pendant son quiz.


MÉLANIE

Ah non?


MAUDE

Non, c'est plus

sur son époque,

comment c'était

dans ce temps-là.


MÉLANIE

OK, OK.

Désolée, Mme Desmarais!


MAUDE

Penses-tu

qu'elle t'entend?


MÉLANIE

J'aime mieux ne pas prendre

de chance.


Sans que MÉLANIE s'en aperçoive, MARC-O entre dans le local du journal et écrit un message avec son doigt dans la farine.


MAUDE

Donc, qui était

le premier ministre du Québec

à l'époque

de la Grande noirceur?


MÉLANIE

Ça, je le sais, par exemple.

Maurice Richard.


MAUDE

Non. Lui, c'est le hockey.

Maurice Du...?


MÉLANIE

Du...? Dupuis?


MAUDE

Duplessis.


MÉLANIE

Oui, je l'avais presque.

(Mémorisant)

Maurice Duplessis.

Maurice Duplessis.

Maurice Duplessis.

Maurice Duplessis.


MAUDE

C'est bon.

(Ton inquiet)

Mélanie?


MÉLANIE

Quoi?


MAUDE

Regarde la farine.


MÉLANIE

Quoi, la fa...?

(Lisant le message)

"Mel = élue?"


MAUDE

Ne capote pas, elle ne peut

pas te vouloir de mal.


MÉLANIE

Comment tu le sais?


MAUDE

Victoire était

une bonne personne.

Si elle t'a choisie,

c'est sûrement un bon signe.


MÉLANIE

Oui, OK.


MÉLANIE se dirige vers la porte de l'armoire et l'ouvre toute grande, pensant y trouver quelqu'un.


MÉLANIE

(Voulant surprendre une personne qui serait cachée)

Ah ah!


Il n'y a personne dans l'armoire.


MÉLANIE

Mais...

Mais pourquoi?


MAUDE

La meilleure façon

de le savoir,

ça serait de lui demander.


MÉLANIE

Non, non.

Non, moi, je ne reste pas ici.

Je n'aime pas ça.


MÉLANIE quitte le local. MARC-O entre.


MARC-O

Elle marche à fond.


MAUDE

Je n'en reviens pas.

Mais comment on va faire

pour communiquer

avec un fantôme?


MARC-O

Fais-moi confiance.


FÉLICIE tombe nez à nez avec BRANDON-LEE dans le couloir. FÉLICIE porte un costume disco et une perruque frisée. BRANDON-LEE est déguisé en rockeur et porte lui aussi une perruque frisée. FÉLICIE tente de contourner BRANDON-LEE, mais celui-ci lui barre la route.


FÉLICIE

Arrête. Je suis pressée.

Si je fais la file à la café,

je n'aurai pas le temps

de finir mon article.


MONA s'approche de FÉLICIE et BRANDON-LEE.


MONA

Encore les clowns.


FÉLICIE s'éloigne.


MONA

Brandon-Lee.

Donne-moi ta perruque.


BRANDON-LEE

Hein? Comment ça?


MONA

Les perruques frisées

sont interdites

par le code vestimentaire.


BRANDON-LEE

Puis Félicie, elle?


MONA

Ça dépend qui tombe sur

les nerfs de la surveillante.


BRANDON-LEE

Ce n'est pas juste.


MONA

Tu as trois avertissements.

Je ne peux pas te laisser aller

en cours avec cette perruque

tu vas faire suer tes profs.

Donne-moi

ton pendentif aussi.

Les bijoux dangereux

sont interdits.


BRANDON-LEE

C'est n'importe quoi.


MONA

Heille!

Je t'ai à l’œil.


MONA s'éloigne en maugréant.


MONA

Le bordel. Le bordel. Le bordel.


MAUDE et MARC-O s'approchent, une chaise et une boîte dans les mains.


MARC-O

Mélanie va capoter.


MAUDE

Brandon-Lee!

Tu t'es trouvé

un semi-costume

pour avoir

l'air semi-cool?


BRANDON-LEE

Je n'ai pas besoin d'être

costumé pour être cool.

J'ai bien mieux que ça.


MAUDE

Ah oui? Quoi?


BRANDON-LEE

Un vieil objet qui a appartenu

à Victoire Desmarais.


MAUDE

Pour vrai?


MARC-O

Tu sais bien que non.


MAUDE

(Voulant afficher de l'assurance)

Pff! Je le savais.

Tu nous niaises. Laisse faire.


BRANDON-LEE

Non, sérieux. Je vous

l'apporte après le dîner.


MAUDE

Parfait.

On compte sur toi.


Plus tard, dans le local du journal, MARC-O parle dans son téléphone cellulaire.


MARC-O

Qui était Victoire Desmarais?


VOIX NUMÉRIQUE

Victoire Desmarais était une journaliste.


FÉLICIE entre dans le local du journal.


FÉLICIE

As-tu vu la tablette

du journal?


MARC-O

Je ne sais pas.

Écoute ça.

(Parlant dans le téléphone)

Qu'est-ce qu'une poutine?


VOIX NUMÉRIQUE

Poutine.

Pommes de terre frites

accompagnées de sauce brune.


FÉLICIE

Wowo, on dirait un revenant!


MARC-O

Mais qui travaille

dans un snack-bar.


FÉLICIE

C'est quoi, ça?


MARC-O

C'est une application qui

répond à plusieurs questions,

mais j'ai trafiqué la voix.


FÉLICIE

Pourquoi?

Qu'est-ce que tu fais?


MARC-O

Il ne faut pas

que tu en parles.


FÉLICIE

Promis.


MARC-O

Maude et moi,

on fait croire à Mélanie

qu'on entre en communication

avec le fantôme

de Victoire Desmarais.


FÉLICIE

Qu'est-ce que

vous allez faire?


MARC-O

J'ai vu à la télé des vrais

chasseurs de fantômes.

Ils utilisaient des radios

amateurs comme ça.


FÉLICIE

Hein? Cool.


FÉLICIE tend la main.


MARC-O

Non, non, non.

Ne touche pas.


BRANDON-LEE entre dans une classe alors qu'il n'y a personne et fouille les lieux.


MARC-O est au local du journal. MÉLANIE entre.


MARC-O

Maude est où?


MÉLANIE

Elle s'est fait attraper

par Félicie

qui capote avec son article.


MARC-O

On va l'attendre.


MÉLANIE

Non, je stresse trop!


MARC-O

Elle voulait être ici.


MÉLANIE

Je sais, je ne suis plus

capable d'attendre.

Je veux en finir

tout de suite!


MARC-O

Assis-toi sur la chaise

de Victoire.


MÉLANIE

C'était à elle, cette chaise?


MARC-O

Ça prend un objet qui a

appartenu à la personne décédée.


MÉLANIE

OK.


MARC-O

Tiens.


MARC-O donne un cadre à MÉLANIE.


MARC-O

Pour attirer le fantôme, tu dois

fixer le visage de Victoire

sans jamais le quitter des yeux.


MÉLANIE

OK.


MARC-O

Je mets le récepteur

en marche.


Discrètement, MARC-O place son cellulaire près de MÉLANIE.


MARC-O

(Chuchotant)

Tu peux parler.


MÉLANIE

Bonjour.


VOIX NUMÉRIQUE

Bonjour.


MARC-O

Où sommes-nous?


VOIX NUMÉRIQUE

Nous sommes à l'école

Victoire-Desmarais.


MARC-O

Voulez-vous être notre ami?


VOIX NUMÉRIQUE

Votre ami?

Pouvez-vous répéter?


MÉLANIE

C'est bien trop rushant!

Je ne peux pas rester ici!

Je ne peux pas rester ici!


MÉLANIE sort du local en criant de frayeur.


MARC-O

Méla.


VOIX NUMÉRIQUE

Avez-vous dit "mélasse"?


MADAME CARDINAL entre dans le local du journal.


MADAME CARDINAL

Marco, peux-tu venir m'aider

dans ma classe, s'il te plaît?

Je suis dans le jus.


MARC-O

Tout de suite?


MADAME CARDINAL

Oui, ça ne sera pas long.


MARC-O

OK.


VOIX NUMÉRIQUE

Le hockey

est un sport d'équipe sur glace.


MARC-O quitte le local en laissant le cellulaire allumé.


MONA surveille dans le couloir.


MONA

Mélanie! On ne court pas

dans l'école.


MÉLANIE

Mona, vous devez

me laisser sortir!


MONA

En quel honneur?

Il n'y a pas le feu.


MÉLANIE

Non, mais il y a

des fantômes!


MONA

Puis je suis

la Bonne femme sept heures.


MÉLANIE

C'est vrai!

L'école est hantée

par Victoire Desmarais.


MONA

Bon, ça recommence.

La même histoire

chaque année.


MÉLANIE

Mais c'est parce que c'est

vrai. Son entité m'a élue.

Elle m'a parlé.


MONA

Pardon?


MÉLANIE

Dans le local

du journal.


MONA

Viens-t-en.


MÉLANIE

Où ça?


MONA

Purifier le local du journal.

Puis je n'entendrai plus jamais

parler de ce fantôme.


MÉLANIE

Vous savez comment?


MONA

Certain.

Je regarde des films,

comme tout le monde.


BRANDON-LEE fouille toujours la classe et trouve un objet dans le classeur. MADAME CARDINAL entre dans la classe. BRANDON-LEE cache l'objet trouvé dans son manteau.


MADAME CARDINAL

(S'adressant à une élève dans le couloir)

Je te reviens là-dessus,

OK, ma belle?

Donne-moi juste

deux minutes.


MADAME CARDINAL aperçoit BRANDON LEE assis à un bureau, faisant semblant de lire un livre.


MADAME CARDINAL

Qu'est-ce que

tu fais ici?


BRANDON-LEE

J'étudiais pour le quiz.


MADAME CARDINAL

Ah! C'est bien ça.


BRANDON-LEE

C'est une bonne idée,

le jeu-questionnaire

puis les costumes.


MADAME CARDINAL

Tu es bien fin. Ça tombe bien

que tu sois ici.

Pourrais-tu me donner

un coup de main?


BRANDON-LEE

Oui, oui.


MADAME CARDINAL

C'est aider Marco à déplacer

les tables dans mon local.


BRANDON-LEE

OK, mais pas trop longtemps,

je dois étudier.


MADAME CARDINAL

Mon Dieu, ça te rend studieux,

les journées thématiques.

Ça me donne le goût

d'en faire plus souvent.

Ça te dirait?


BRANDON-LEE

Oui, mais pas trop souvent,

quand même.


MADAME CARDINAL

Ouin.

Je prends un truc

puis on y va.


MADAME CARDINAL fouille dans le classeur.


MADAME CARDINAL

Bien voyons...

J'étais sûre que

j'avais mis ça là, moi.


MÉLANIE et MONA entrent dans le local du journal.


MONA

(Chuchotant)

Il ne faut pas

déranger le fantôme.

Il ne faut pas le provoquer.

Dans Malédiction

à Ghost Town 2, The Return,

ils mettent du sel dans

les quatre coins de la pièce.


MONA lance des sachets de sel dans les coins du local.


MONA

(Chuchotant)

Ensuite...

ils font brûler de la sauge.

Ils n'en avaient pas

à la café.

Du persil,

ça fait pareil.

Agite tes mains

pour disperser la fumée.

Maintenant,

répète après moi.

(Criant)

Fantôme, va-t-en!


MÉLANIE

Fantôme, va-t-en!


VOIX NUMÉRIQUE

Où dois-je aller? Au cinéma?


MONA

Au cinéma?


VOIX NUMÉRIQUE

Vous désirez l'horaire

du cinéma le plus près?


MONA

Oui.

Pour

Malédiction à Ghost Town 2.


VOIX NUMÉRIQUE

Désolé.

Ce film n'est plus à l'affiche.


MONA aperçoit le cellulaire.


MONA

(Triomphante)

Ah ha!


VOIX NUMÉRIQUE

A est la première lettre

de l'alphabet.


MÉLANIE

C'est quoi ça?


VOIX NUMÉRIQUE

Tu ne savais pas

que ton fantôme se cachait

dans un téléphone, hein?


MÉLANIE

Mais... mais les lettres

dans la farine?


MONA

Quelle farine?


MÉLANIE

Ici.

"Mel = élue."

Le fantôme a écrit ça

pendant que j'étudiais

pour le quiz avec Maude.


MONA

Ah!

Tu penses que le fantôme

d'une grande journaliste

t'appellerait Mel?


MÉLANIE

Ah ouin, peut-être pas.


MONA

Je pense que ton amie Maude

a voulu te jouer un tour

puis elle avait sûrement

un complice pour l'aider.


MÉLANIE

Mona. Je vais dire à toute

l'école, à la ville,

au monde entier,

qu'il n'y a pas de fantômes ici!

Mais avant...


MONA

Mélanie.

Si tu penses te venger...


MÉLANIE

Ça mérite une vengeance.


MONA

Arrête-moi ça.


MÉLANIE

J'ai le droit de m'amuser,

moi aussi, d'abord.


MONA

OK.

Si tu respectes

le code de vie de l'école,

puis si tu ne fous pas

le bordel dans la place,

je ne m'en mêle pas.


MÉLANIE

On devrait pouvoir

s'arranger d'abord.


MAUDE et FÉLICIE sont assises à une table dans la salle des pas perdus.


FÉLICIE

Merci, Maude.

Tu m'as sauvé la vie.


MAUDE

Fallait juste trouver le bon

angle pour ton article.


MÉLANIE entre dans la salle des pas perdus et s'approche de la table de MAUDE et FÉLICIE, l'air hébété.


FÉLICIE

Les filles.

(Propos en anglais et en français)

Je viens de vivre

une expérience vraiment

weird avec Marco.


MAUDE

Ah oui? Quoi?


MÉLANIE

La dame blanche m'a parlé.


MAUDE

Ah ouin?


MÉLANIE

Puis juste après, là,

elle m'est apparue

dans la toilette des filles.


MAUDE

Hein? Tu veux dire

que tu l'as vue?


MÉLANIE

Oui.

Elle était juste là devant moi,

toute transparente.


MÉLANIE s'approche de la statue de Victoire Desmarais avec un chiffon et un nettoyant en vaporisateur.


MÉLANIE

Fermez vos yeux, Mme Desmarais.

Vous allez être propre,

propre, propre.


MAUDE rit.


MÉLANIE

Ne ris pas.

L'entité m'a demandé

de prendre soin d'elle.


BRANDON-LEE

Maude, j'ai quelque chose

à te montrer.


MÉLANIE

L'objet de Victoire Desmarais?


BRANDON-LEE

(Sortant un objet de sa poche)

Ah!


MÉLANIE

Wow.

Son micro.


BRANDON-LEE

Mmm, mmm. Ses initiales

sont gravées dessus. VD.


MAUDE

Menteur.

C'est un micro de l'école.


BRANDON-LEE

Non, c'est le vrai.


MAUDE

Il y a un trait d'union

entre V et D.

Comme sur le matériel

de l'école.


BRANDON-LEE

Puis ça?


MAUDE

As-tu déjà vu quelqu'un

qui met un trait d'union

entre ses initiales?


BRANDON-LEE

Tu gosses. Pourquoi

tu ne me crois jamais?


MAUDE

Parce que la moitié du temps,

tu mens.


BRANDON-LEE

Même pas vrai.


MAUDE

Excuse-moi.

C'est 3/4 du temps.

Heille franchement, pas fort.


BRANDON-LEE

Tu te penses meilleure

que tout le monde aujourd'hui.


MAUDE

Mets-en.

Brandon-Lee,

attends.


MÉLANIE pose des barres tendres et une pomme près de la statue de Victoire Desmarais.


MÉLANIE

C'est des offrandes

pour la garder de mon bord.

(S'adressant à BRANDON-LEE)

Est-ce que ça te dirait

qu'on étudie ensemble

pour le grand questionnaire sur

la vie de Victoire Desmarais?


BRANDON-LEE acquiesce. BRANDON-LEE et MÉLANIE partent ensemble.


FÉLICIE

Elle est en train

de virer folle.

C'est de votre faute à Marco

puis toi.

Vous êtes allés trop loin.


MAUDE

Mais non, elle nous niaise.


FÉLICIE

Comment tu peux dire ça?

Elle est super inquiétante.


Plus tard, MÉLANIE, MAUDE et MARC-O sortent de la classe de MADAME CARDINAL.


MÉLANIE

Le jeu-questionnaire était

tellement facile.


MARC-O

Parle pour toi.


MÉLANIE

Maude, pourrais-tu venir

dormir chez nous?

Je n'ai pas envie

d'être seule avec l'entité.


MAUDE

Euh... Mélanie...


MÉLANIE

Quoi?


MARC-O

Bien, l'histoire du fantôme,

c'est arrangé.

La farine, la radio,

ce n'est pas vrai.

Mais l'affaire de la toilette,

comment vous avez fait?


MARC-O

La toilette?


MAUDE

Elle pense avoir vu

la dame blanche

dans la toilette des filles.


MÉLANIE

Je ne pense pas.

Je l'ai vue.

Elle m'a parlé.

Mais pour la farine

puis la radio,

je veux des preuves

que c'était arrangé.


MAUDE

Pas de problème.

On va te montrer notre piège.


MÉLANIE, MAUDE et MARCO entrent dans le local du journal. La chaise de Victoire Desmarais se balance toute seule. Des cris d'outre-tombe se font entendre.


MÉLANIE

Il est vraiment cool,

votre trucage.


MAUDE

Ce n'est pas un trucage.


MARC-O

C'est quoi, la joke?


MAUDE et MARC-O sortent du local en criant.


MONA surveille dans le couloir.


MONA

Maude!

Qu'est-ce qui te prend? On ne

court pas dans les corridors.


MAUDE

Je suis vraiment pressée!


MONA

Viens ici.

Il n'y a pas le feu.


MAUDE

Non, mais il faut vraiment

que je m'en aille!


MONA

Tu vas me dire que tu as vu

un fantôme, toi aussi?


MAUDE

Oui, je suis sûre.

Mais, je... je pense.


MONA

J'ai comme une vague

impression de déjà vu.


MAUDE

Si on est plusieurs

à l'avoir vu,

ça doit être

parce que c'est vrai!


BRANDON-LEE arrive et tend un cellulaire à MAUDE.


BRANDON-LEE

Maude. Écoute ça.


Le cellulaire joue les bruits entendus par MAUDE dans le local plus tôt.


MAUDE

La chaise berçante,

c'était toi?

Mais là,

elle berçait toute seule!


BRANDON-LEE

Fil à pêche.

Pratique, hein?


MAUDE

Ayoye. Je n'ai rien vu.


BRANDON-LEE

Poisson.


MONA

Un autre fantôme

dans un téléphone.


MAUDE

C'est vraiment chien.


BRANDON-LEE

C'est toi qui n'as pas arrêté

de dire

que j'étais un pas cool

toute la journée.


MAUDE

C'est vrai.


BRANDON-LEE

Mélanie avait besoin d'aide.

Je ne pouvais pas refuser.


MONA

Pour les mauvais coups,

il n'y a pas plus créatif

que lui. Hein?


BRANDON-LEE

Avoue que c'est fort

d'avoir pensé à ça,

Maude Allard-Fraser.


MAUDE

OK, j'avoue.

T'es cool.


MONA

(Voulant clamer les ardeurs de MAUDE et BRANDON-LEE)

OK, OK...


Plus tard, les élèves sont réunis dans la salle des pas perdus. MONA discute avec MADAME CARDINAL. MONA a mis un bandeau autour de sa tête.


MONA

J'ai même fait brûler

du persil pour calmer Mélanie.

Qu'est-ce qu'on ne ferait pas

pour ces jeunes-là?


MADAME CARDINAL

Merci pour votre dévouement,

Mona. C'est très apprécié.


MONA

Ah bien, je fais

juste ma job.


MADAME CARDINAL

C'est beau, votre bandeau.

Est-ce qu'il respecte

le code vestimentaire?


MONA rit jaune.


MÉLANIE tend son cellulaire vers MARC-O et MAUDE.


MÉLANIE

Maude, Marco.

Excusez-vous

au fantôme.


MARC-O

On s'excuse, Méla.


VOIX NUMÉRIQUE

Avez-vous dit mélasse?


FÉLICIE

Ayoye! La voix

fait vraiment peur!


BRANDON-LEE

Marco, tu es malade!


MÉLANIE

(Propos en anglais et en français)

C'est vraiment

nice

comme application.


FÉLICIE

Je capotais quand tu donnais

des collations à la statue.


MÉLANIE

Je sais.

J'étais tellement intense.

Je me croyais vraiment en plus.


MADAME CARDINAL

Votre attention,

s'il vous plaît.

Je veux vous féliciter pour

votre magnifique participation

à cette journée Victoire-

Desmarais et son époque.

C'est un vif succès!


MAUDE

Merci, Mme Cardinal!


Les élèves applaudissent.


MONA

On laisse une chance,

s'il vous plaît.

Mme Cardinal

n'a pas de micro.


MAUDE

C'est parce que c'est

Brandon-Lee qui l'a.


BRANDON-LEE

Je l'ai trouvé par terre.

J'allais justement le remettre.


MADAME CARDINAL

OK. On va s'en reparler de ça,

Brandon-Lee.


BRANDON-LEE

Oui.


MADAME CARDINAL

Bon, alors.

Pour clore

cette belle journée,

je veux particulièrement

féliciter la grande gagnante

du concours

jeu-questionnaire.

Et j'ai nommé:

Mélanie Prudhomme!

Mélanie.

Tu mérites amplement

le certificat-cadeau

qui est offert par

la librairie Point-Virgule.


MÉLANIE

J'ai gagné!

Est-ce que ça veut dire

que le fantôme de Victoire-

Desmarais me protège?

Pensez-vous

qu'elle me regarde?


MAUDE

Reviens-en, Mélasse!


MÉLANIE

Bon. Une petite photo.


MADAME CARDINAL

Ah, bien oui.


MÉLANIE prend des photos avec MADAME CARDINAL et la statue de Victoire Desmarais.


[Début information à l'écran]

tfo.org/subitotexto

[Fin information à l'écran]


MÉLANIE

Envie de t'amuser?

Les personnages de Subito

t'attendent sur le site Web

de l'émission.


Générique de fermeture


Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Season

Résultats filtrés par