Universe image Subito Texto Universe image Subito Texto

Subito Texto

Maude, Jennifer, Mélanie, Vincent and Sami are starting high school. Together, they try to ease into a foreign world, full of promise but also fraught with worries!

Official sitefor Subito Texto
Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Pointless Secrets

It`s a lovely Friday night at the Beaucage`s… until Vincent, Melanie and Benjamin are forced to plot in their parents` backs.



Production year: 2014

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Début générique d'ouverture


Titre :
Subito texto


Fin générique d'ouverture


On se trouve chez les Beaucage avec VINCENT qui entre dans sa chambre avec BENFAMIN.


VINCENT

Là, il n'y a personne

pour nous déranger.

On a toute la nuit pour préparer

notre tournoi de hockey.


BENJAMIN

Pas toute la nuit.

Si tu veux pas manquer d'énergie

en après-midi comme Mathis

Dutreuil le 17 novembre 2010,

il faut que

tu sois couché à 9h.


VINCENT

Seigneur!


BENJAMIN

(Donnant un document à VINCENT)

J'ai fait un montage

des faiblesses des gardiens

et des défenseurs

les plus coriaces.


VINCENT

Hé! Avec ça, on va gagner,

c'est sûr, Ben!


BENJAMIN

Il faut pas vendre la peau

des boeufs avant la charrue.


VINCENT affiche un air confus.


BENJAMIN

Sais-tu contre qui on joue

au 1er tour?


VINCENT

Euh, les Sangliers

de Baie-des-Belettes?


BENJAMIN

Exactement. Et tu sais

ce que ça veut dire?


VINCENT

Pas vraiment, non.


BENJAMIN

Les Sangliers

de Baie-de-Belettes,

c'est les nouveaux Faucons

de Saint-Roger.

Ils ont pas peur d'aller

jouer dans les coins et...

et je les hais!


VINCENT

On va les planter.


BENJAMIN

T'es la meilleure chance

qu'on a de le faire.

Ils sont gros, mais toi,

t'es rapide sur tes patins.

Par contre, leur gardien, c'est

un mur de 1,78 m, 67 kilos.


VINCENT

Ça me fait pas peur.


BENJAMIN

Tu devrais.

Ouvre ton livre à la page 4.

On va étudier

le pourcentage de ses arrêts

entre les jambières

en avantage numérique.


VINCENT

Benjamin, t'as vraiment

trop de temps libre.


BENJAMIN

Au contraire,

j'en ai pas assez, regarde:

j'ai même pas eu le temps

de faire une table des matières.


VINCENT

Bien non, hein! Bon.


Dans le salon, ALAIN installe un film dans le lecteur DVD. JULIEN B est assis sur le divan.


ALAIN

Te souviens-tu

de la règle pour ce soir?


JULIEN B

Ne pas vous déranger!


ALAIN

Bingo!


JULIEN B

Vincent m'a dit

la même affaire!


ALAIN

Je sais, mais tu sais,

ta mère et moi,

ça fait longtemps qu'on n’a pas eu

une petite soirée...

tranquille.


JULIEN B

Je vous laisse tranquilles

à une seule condition.

Que tu me laisses manger

de la crème glacée à l'infini!


ALAIN

T'as le droit à un bol.


JULIEN B

Avec des craquelins

au fromage dedans.


ALAIN

Marché conclu.


JULIEN B

Yes! Youhou!


MARIE entre dans la pièce au moment où JULIEN B en sort.


MARIE

(S'adressant à JULIEN B)

Oh! Attention, mon loup!

Regarde où tu cours!

(S'adressant à ALAIN)

Le champagne est au frais,

les sushis sont commandés...

On est prêts pour notre

soirée d'amoureux!


MARIE et ALAIN s'apprêtent à s'embrasser et on sonne à la porte.


MARIE

Ah! J'y vais. OK!

(Ouvrant la porte)

Ah, Mélanie?


MÉLANIE

Salut!


MARIE

Allô.


MÉLANIE

Est-ce que Jennifer est là?

(Entrant dans la pièce, s'adressant à ALAIN)

Allô!


ALAIN

Allô.


MARIE

Non, Jennifer est partie

chez sa grand-mère

pour la fin de semaine.


MÉLANIE

Oh!


MARIE

Pourquoi?

Avez-vous prévu

passer la soirée ensemble?


MÉLANIE

Non, c'est juste que...

En fait, je devais

coucher chez Maude,

mais elle est super malade

et ça me tente aucunement

d'attraper ce qu'elle a.


ALAIN

Je peux aller

te reconduire chez moi.


MARIE

Bien oui.


MÉLANIE

C'est ça, le problème.

Mon père est pas là et il veut

pas que je dorme toute seule.


MARIE

Ah, OK. Euh...

Dans ce cas-là,

peut-être que tu pourrais...


MARIE regarde ALAIN du coin de l'oeil. ALAIN fait discrètement non de la tête.


MARIE

...dormir dans la chambre

à Jennifer, si tu veux.


MÉLANIE

Ah, cool! Parfait!

Oui, c'est parfait!

Merci beaucoup!

Je vais aller porter

mes affaires. Merci, hein!


MÉLANIE s'éloigne.


ALAIN

(S'adressant à MARIE)

Le problème, c'est

que Julien dort déjà

dans la chambre de Jennifer

à cause de Benjamin.


MÉLANIE

Oui, mais c'est pas grave.

Je m'en occupe de Julien.

Julien!


JULIEN B entre dans la pièce, un gros bol de crème glacée en main.


MARIE

Hé! C'est quoi, ça?


JULIEN B

Hein? Papa m'a dit

que j'avais le droit.


MARIE

(Pointant les bâtons de fromage piqués dans la crème glacée)

Yark! Ha! ha! ha! Julien...

Mélanie va dormir

dans la chambre à Jennifer;

toi, tu vas passer la nuit

sur le sofa dans le salon.


JULIEN B

Oh! Je peux faire un fort

avec des couvertures?


MARIE

Bien sûr, si tu veux.


JULIEN B

Cool!


JULIEN B s'éloigne.


ALAIN

Adieu, soirée romantique, hein?


MARIE

Le film, on peut le regarder

dans la chambre.


ALAIN

Hum, bonne idée!


ALAIN et MÉLANIE s'apprêtent à s'embrasser.


MÉLANIE

(Interrompant le baiser)

Ah, j'avais oublié.

Stéphanie fait dire qu'elle va

venir dans une heure!

pour regarder les appartements.


MARIE

Ah!


MÉLANIE

Bon, bien, cool, merci!


MÉLANIE s'éloigne.


MARIE

J'ai complètement oublié!

J'avais promis à Stéphanie

de faire une recherche

d'appartements pour elle

et d'organiser des visites

pour le week-end.


ALAIN

Notre soirée!


MARIE

Je fais ça le plus vite possible

et après, je suis toute à toi.


ALAIN

Si dans deux heures t'es pas

arrivée, je pars le film

et je bois le champagne.


MARIE

Je vais faire ça super vite!


Dans la chambre de JENNIFER, MÉLANIE s'installe. VINCENT est là.


VINCENT

Qu'est-ce qu'elle a, Maude?


MÉLANIE

Un genre de gastro atomique.

C'est vraiment dégoûtant!

Ça explose de partout...


VINCENT

Arrête, trop de détails!

Au cas où tu l'as attrapée,

tiens-toi loin de ma chambre.

J'ai pas envie de passer mon

tournoi de hockey aux toilettes.


MÉLANIE

Moi, j'ai pas envie de passer

la soirée à parler de hockey!

J'aime juste le hockey

quand des beaux gars jouent.


VINCENT

Justement, moi et Benjamin,

on va passer la soirée

à regarder des vidéos de hockey,

comme tu dis.


MÉLANIE

Est-ce qu'il y a des beaux gars?


VINCENT

Comment veux-tu que le sache?

Là, tu restes loin de moi, OK?


MÉLANIE paraît soudainement nauséeuse.


VINCENT

Ça va?


MÉLANIE court à la salle de bain. VINCENT lui parle à travers la porte.


VINCENT

Hé! Si t'es malade,

lave la toilette, OK?

(Entrant dans sa chambre)

Reste loin de Mélanie,

je pense qu'elle a la gastro.


BENJAMIN

Vincent, c'est toi

qui dois faire attention.

Bon, t'es prêt

à recommencer?


De l'équipement d'entraînement est installé au sol.


VINCENT

Que fais-tu avec

les exerciseurs de ta mère?


BENJAMIN

C'est pour t'échauffer

avant la partie de demain.


VINCENT

Mais c'est

les exercices d'une fille!


BENJAMIN

Non, c'est

pour échauffer tes muscles,

pas pour te transformer

en Monsieur Univers.


Vincent monte debout sur un ballon d'exercice à moiré gonflé et il sautille tout en étirant un ruban d'exercice.


BENJAMIN

Vincent, qu'est-ce que tu fais?

C'est pas le temps de jouer!

On n’a même pas fini

d'analyser les tirs de poignet

du 4e trio!


VINCENT

Vas-y, je t'écoute.


BENJAMIN

T'es sûr?


VINCENT

Je suis capable de faire

trois affaires en même temps.

J'ai besoin de bouger.

Tu me fais fondre le cerveau

avec tes stats.


VINCENT

Arrange-toi pour faire

tes exercices comme du monde!

Faudrait pas que tu te blesses.


VINCENT se jette soudainement sur son lit en criant et en se tenant sa cheville.


BENJAMIN

Oh non! Non! Non! Non!

Vincent!


VINCENT

Ouch!


BENJAMIN

(Touchant la cheville de VINCENT)

T'as mal à ta cheville?


VINCENT

Ouch! Non, à l'oreille!


ALAIN

(Entrant)

Ça va? J'ai entendu crier.


BENJAMIN

Oui! Vincent pratique

ses cris de guerrier.


VINCENT

Aaaah! C'est pour augmenter

l'adrénaline avant un tournoi.


ALAIN

OK. Essayez de pas crier

trop tard, hein?


BENJAMIN

Oui, monsieur.


VINCENT

(Faussement)

Aaaah!


MÉLANIE sort de la salle de bain, attirant l'attention d'ALAIN. Elle a un rire timide, puis retourne dans la chambre de JENNIFER.


ALAIN

Est-ce qu'il y a

un problème avec Mélanie?


BENJAMIN

Aucune idée.


ALAIN

Elle est un peu gênée.

Essayez de faire un effort

pour la mettre à l'aise.


BENJAMIN

On s'en occupe!

Vous avez pas

à vous inquiéter.

Bye!


VINCENT

(Tirant sur le ruban d'exercice)

Aaaah!


ALAIN

Bonsoir.


ALAIN sort.


BENJAMIN

Là, ça va prendre

de la chaleur sur ta cheville.


VINCENT

Je pense qu'il y a de la crème

pour ça dans la salle de bains.


BENJAMIN

Je vais te remettre

sur le piton pour demain.

On va les planter,

les Sangliers!

Parole de préposé

à l'équipement!


ALAIN entre dans la cuisine et croise JULIEN B qui traîne une chaise hors de la pièce.


ALAIN

Pas obligé de prendre toutes

les chaises pour ton fort.


MARIE

(Pointant sur l'écran de son ordinateur)

Alain, regarde ça

pour Stéphanie.


ALAIN

Attends un peu.

(Regardant)

Oh, boy!Je viens de voir

un fort pas mal plus grand.

As-tu bientôt fini?


MARIE

Pantoute.


De retour avec VINCENT. BENJAMIN entre en brandissant un tube de crème.


BENJAMIN

J'ai trouvé le remède

miracle pour ta cheville!


VINCENT

C'est pas la bonne crème.


BENJAMIN

Il n'en restait plus.

Ça, c'est encore mieux.

C'est de la crème dépilatoire.


BENJAMIN donne le tube à VINCENT.


VINCENT

(Lisant)

"Pour une peau de satin

sans poils disgracieux."


BENJAMIN

C'est pas pour raser les

poils, c'est pour les brûler.

Et si ça brûle...


VINCENT

Ça rend la peau plus douce?


BENJAMIN

Non! Si ça brûle, ça chauffe!

Et on a besoin de chaleur

pour ta cheville.


VINCENT

Pas sûr que ce soit

une bonne idée.


BENJAMIN

Vincent,

qu'est-ce que t'as à perdre?

C'est ton devoir d'athlète

de faire tout ce qui est

en ton honneur

pour être guéri pour le tournoi.


VINCENT

OK!

(Étendant la crème)

Là, c'est froid.


BENJAMIN

Il faut laisser le temps

à la crème d'agir.

Là, est-ce que ça chauffe?


VINCENT

Pas encore.


BENJAMIN

Et là?


VINCENT

Pas encore.


BENJAMIN

Et là?


VINCENT

Je vais te le dire

quand ça va brûler!


BENJAMIN

En attendant,

on peut étudier nos stratégies.


VINCENT

Oublie ça. attendant,

J'ai trop mal au pied

pour me concentrer.


BENJAMIN

D'abord, on peut jouer

à du hockey et des lettres.

Je dis une année et il faut

nommer tous les joueurs

de cette saison-là

en ordre alphabétique.

Je commence. Euh...

1974-1975, John Acorn.


De retour avec MÉLANIE qui ouvre un tiroir du bureau de JENNIFER.


JULIEN B

(Entrant dans la pièce)

Qu'est-ce que tu fais?


MÉLANIE

Rien.


JULIEN B

Je vais le dire à Jennifer

que tu fouilles dans sa chambre.


MÉLANIE

Non, non, je fouillais pas,

je lui jouais un tour.


JULIEN B

Non. Tu joues pas un tour.

Que fais-tu pour vrai?


MÉLANIE

Euh... Ha! ha! ha!

OK, d'accord, tu gagnes.

Je vais tout t'avouer.

J'ai... J'ai trouvé une carte qui dit

Mais maintenant que j'y pense,

il est sûrement dans le salon.

(Exagérément excitée)

Va voir, vite, vite, vite!


JULIEN B

Me prends-tu pour un bébé?

S'il y avait un trésor

dans la maison,

je l'aurais déjà trouvé.

J'ai déjà cherché un million

de fois, tu sauras.


MÉLANIE

OK, d'accord, là!

Je vais te dire la vraie raison

pour laquelle je fouille.

C'est une raison

tellement vraie

que t'en croiras pas

tes oreilles. Oh que oui!


De retour avec MARIE et ALAIN.


MARIE

Regarde ça.

C'est beau, c'est grand,

c'est pas cher.

Bien décoré.


ALAIN

Montre-le à Stéphanie

et c'est réglé.


MARIE

C'est loin d'être réglé:

c'est à côté de l'aéroport.

Ça marche pas.

Regarde, ça sera pas long.

Va donc rejoindre les gars.

Va prodiguer tes conseils

de coach de hockey.


ALAIN

Bien oui.


De retour avec VINCENT et BENJAMIN. VINCENT tient sa cheville enduite de crème.


VINCENT

T'as raison, ça chauffe, ton affaire.

Ça chauffe pas à peu près.


BENJAMIN

Tu trouves pas qu'il y a

une drôle d'odeur?


VINCENT

C'est sûr, ma peau est

en train de calciner!

Je peux-tu l'enlever,

la crème, là?

Je suis en train de lire

un article sur les foulures.

Ça dit ici que...

Oups! Comment ça, "oups"?


BENJAMIN

Apparemment...

c'est pas de la chaleur

qu'il fallait mettre,

c'est de la glace.


VINCENT

Ah! Merci, docteur.

Va me chercher une serviette

pour enlever ça.


ALAIN entre dans la pièce. VINCENT cache sa jambe avec une couverture.


ALAIN

Puis, ça travaille fort ici?


BENJAMIN

Oui, oui, ça travaille...

On... On... On est

en feux, hein, Vincent?


VINCENT

Tu peux le dire.


ALAIN

En attendant que

Marie ait fini de travailler,

je me suis dit que vous auriez

peut-être besoin

d'une couple de conseils

d'un ancien entraîneur


ALAIN s'assoit sur le lit à côté de JULIEN.


BENJAMIN

Bien oui, c'est tellement

intéressant! Justement,

j'avais une question

sur les gardiens gauchers

par rapport aux ailiers

gauches droitiers.


ALAIN

Vous trouvez pas

que ça sent le bacon?


VINCENT

C'est la crème de Benjamin.

Oui, c'est... C'est pour ses boutons

sur les fesses.


ALAIN

Oh...


BENJAMIN

(Gêné)

Oui, c'est ça.


VINCENT

C'est un genre d'acné

qui fait en sorte

que son derrière

ressemble à une lune.


ALAIN

Pauvre toi!


JULIEN B

(De la chambre de JENNIFER)

Papa! Mélanie est en train de voler!


ALAIN

Attendez, je reviens!


VINCENT

Prends ton temps.


ALAIN

(Rejoignant MÉLANIE et JULIEN B)

Bon! Qu'est-ce qui se passe?


JULIEN B

Mélanie fait du désordre.

Je suis sûr qu'elle veut voler!


MÉLANIE

Non, non! Julien capote pour rien.

La chambre était déjà en

désordre quand je suis arrivée.


ALAIN

Oui, je sais. Jennifer

se ramasse pas bien, bien.


JULIEN B

Je l'ai vue fouiller!


MÉLANIE

Oui, oui, je fouillais,

mais c'est parce que je voulais

trouver... un pyjama!

Bien oui, j'ai oublié

le mien chez moi, alors...

Maintenant,

si ça vous dérange pas trop,

je vais aller me changer.

OK, d'accord?


JULIEN B

Je suis sûr que t'étais

en train de voler!

Je t'ai à l'oeil!


MÉLANIE quitte la pièce.


ALAIN

Julien, mêle-toi de tes affaires.

Déjà que Mélanie est assez

gênée de même.


JULIEN B

En tout cas, si elle touche

un poil de mon château,

je la jette au donjon!


ALAIN

Ha! ha!


De retour avec BENJAMIN qui donne une compresse à VINCENT.


BENJAMIN

Comment tu te sens?


VINCENT

Comme si je venais de me

tordre le pied dans un volcan!

Au moins, j'ai la cheville

douce comme du satin.

Veux-tu toucher?


BENJAMIN

Bien oui.


VINCENT

Bien non, je te niaise!

Touche pas à ma cheville.

Va me chercher

de la glace en bas.

On va voir si je suis capable

de joueur demain.


BENJAMIN

Toi, t'es un vrai guerrier!


Dans la cuisine, BENJAMIN s'approche du réfrigérateur. MARIE est au téléphone tout près.


MARIE

Oui, bonjour.

Monsieur Castonguay, SVP.

Merci.

Hé, Benjamin!

Si t'as faim,

tu peux te servir.


BENJAMIN

Euh, bien, merci.


MARIE

Oui, monsieur Castonguay.

Marie Pichette à l'appareil.

J'appelle au sujet

du 5 1/2 à louer.

C'est pour avoir

des informations.

Oui. Oui, bien sûr!

Internet, c'est pas pour tout le monde.

Je comprends. Hum-hum.

Votre beau-frère vous a donné

un coup de main?

C'est gentil de sa part.

Oui. Han-han.

Ah oui! Je...

Justement, l'appartement,

on y revient.


BENJAMIN veut prendre la glace, mais le contenant est vide. MÉLANIE arrive dans la cuisine devant MARIE.


MÉLANIE

Salut.


BENJAMIN

Allô.


MÉLANIE

T'es venu te chercher

une collation?


BENJAMIN

Non. Euh, oui, oui.

Je veux dire oui.


MÉLANIE

Ça fait longtemps

qu'elle est au téléphone?


BENJAMIN

Je sais pas.

Tu veux lui parler?


MARIE

(À l'écart)

Vous partez pour la Floride?

Voyons, monsieur Castonguay!

Comment vous pensez le louer,

cet appartement-là?

On n'est plus en 2005!

Déjà qu'il y a pas

de photos dans l'annonce!

Bonne chance,

monsieur Castonguay!


MARIE, visiblement énervée, raccroche.


MARIE

Une perte de temps monumentale!

(S'adressant à MARIE et BENJAMIN)

Euh, bon, j'ai perdu

un peu les pédales.

D'habitude, je suis plus professionnelle.


MÉLANIE

Marie, est-ce que je pourrais

vous parler?


MARIE

Oui.


MÉLANIE

En privé.


MARIE

(Regardant BENJAMIN)

Oui.


MÉLANIE

En haut, genre?


MARIE

(Rassurante)

Oui.


MARIE et MÉLANIE montent. BENJAMIN ouvre le réfrigérateur et prend un sceau avec une bouteille de champagne à l'intérieur.


MARIE

(Redescendant à la course)

Oh! Mélanie, excuse-moi.

C'est un autre propriétaire.

Je vais juste prendre l'appel

et je suis avec toi

tout de suite.


BENJAMIN court se cacher vers le salon.


MARIE

Marie Pichette, bonjour!


On sonne à la porte.


ALAIN

(Au loin)

J'y vais!


Dans le salon, près de l'entrée, BENJAMIN se cache dans le château de couvertures de JULIEN B avant l'arrivée d'ALAIN.


ALAIN

(Ouvrant la porte)

Ah, Stéphanie!

On t'attendait

avec impatience.


STÉPHANIE

Good! Merci de me laisser

vous déranger un vendredi soir.


ALAIN

(Mécaniquement)

Tu nous déranges pas du tout.

On avait rien de prévu.

Marie est dans la cuisine.


De retour dans la cuisine.


MARIE

J'en parle à ma cliente

et je vous rappelle.

Merci, au revoir.


STÉPHANIE

Comment vont

les recherches?


MARIE

Oh! Il faut être honnête,

c'est pas la meilleure période

pour l'immobilier en ce moment.


ALAIN

Avec tout le temps que

t'as mis dans tes recherches,

je suis certain que

tu lui as trouvé un château

au prix d'une chambre d'étudiant!


STÉPHANIE

J'ai hâte de voir ça.

Ils sont tous disponibles

immédiatement?

J'ai pas envie d'attendre le

mois de juillet pour déménager.


MARIE

Bien oui, évidemment.

Mélanie, tu voulais me parler?


MÉLANIE

Non! Non, non, non.

En fait, oui, mais tout est...

Je voulais dire

que tout est parfait.

Merci, hein!

Merci encore de... Merci.


MÉLANIE s'éloigne.


ALAIN

Vous trouvez pas qu'elle a

l'air de cacher quelque chose?


MARIE

Elle dort chez son amie

sans son amie.

C'est normal qu'elle soit

un peu mal à l'aise.


ALAIN

Oui. Vous avez raison,

je m'inquiète pour rien.


On se retrouve dans le salon avec MÉLANIE. Elle aperçoit le sac à main de STÉPHANIE et se met à fouiller à l'intérieur. Elle voit ensuite le sac de MARIE et le fouille également.


Dans la cuisine, JULIEN B passe devant les adultes avec un ensemble d'éclairage et une couverture.


JULIEN B

Le preux chevalier s'en va

illuminer son fort de mille feux!


MARIE

Ha! ha! ha!

Allez, mon brave!


MÉLANIE entend JULIEN approcher le salon. Elle se cache dans le château de couverture, emportant avec elle les sacs à main. MÉLANIE sursaute à la vue de BENJAMIN.


BENJAMIN

Chut! Chut! Chut!


MÉLANIE

(Indiquant la bouteille)

Que fais-tu avec ça?


BENJAMIN

C'est pour Vincent. Sa cheville.


De retour dans la cuisine.


MARIE

J'ai une dernière proposition,

mais j'ai pas de photos.

C'est un 5 1/2 avec mezzanine,

près de tous les services,

plancher de bois franc

partout...


De retour dans le château de couverture.


BENJAMIN

(Pointant les sacs à main)

Tu voles?


MÉLANIE

Bien non, voyons donc!

Pour qui tu me prends?


BENJAMIN

Chut! OK, calme-toi, je m'excuse.


MÉLANIE

Si tu veux vraiment savoir...

(Sortant une serviette hygiénique d'un des sacs)

Je suis menstruée et j'ai pas

de serviettes, OK?!


BENJAMIN

OK...


De retour dans la cuisine.


ALAIN

J'avais mis la bouteille

de champagne dans le frigo,

mais elle n'est plus là.


STÉPHANIE

Du champagne?

Alain! Tu m'avais dit que vous aviez

rien de prévu ce soir.


MARIE

Inquiète-toi pas,

c'est pour plus tard.

Ha! ha! ha!


ALAIN

Penses-tu que les jeunes...


MARIE

Les jeunes quoi?


ALAIN

Ils auraient pris

la bouteille?


MARIE

Pour quoi faire?


ALAIN

Je sais pas, une sorte de jeu.

Peut-être que Vincent veut

arroser ses coéquipiers

s'ils gagnent le tournoi demain

comme les vrais pros.


STÉPHANIE

Il me semble

que c'est pas son genre.


MARIE

(Faisant signe que oui)

Hum-hum!

T'es sûr que tu l'as pas

apportée dans la chambre

tantôt?


ALAIN

Je vais aller voir.


STÉPHANIE

Donc, quand je peux

le visiter, cet appartement-là?


MARIE

C'est ça, le hic.

Le propriétaire demain

pour la Floride.


STÉPHANIE

Bien, je peux y aller ce soir.


MARIE

Là, là?


STÉPHANIE

Bien oui.


MARIE

(Hésitante)

Euh, oui. Bien oui.

J'ai juste besoin d'appeler

M. Castonguay.

Je suis sûre qu'il va accepter.

Il m'adore!


De retour dans le château de couvertures. BENJAMIN mime un téléphone sur l'oreille.


MÉLANIE

Non, j'ai pas mon cell

avec moi, non! Oh, attends!


MÉLANIE sort un cellulaire d'un des sacs. De retour avec VINCENT dans son lit. Il reçoit un message texte.


STÉPHANIE

(Par message texte)

Au SECOURS!!! Je suis

dans le salon... Benjamin!


On cogne à la porte de la chambre.


VINCENT

Oui.


ALAIN

Je peux entrer?


VINCENT

Hum-hum. Oui, oui.

Tout va bien?


ALAIN

T'aurais pas vu ça, toi,

une bouteille de champagne?


VINCENT

Non, pourquoi?


ALAIN

J'en avais une dans le frigo

et elle a disparu.


VINCENT

Et tu penses

que je l'ai prise?


ALAIN

Bien non! Non, pas du tout.


VINCENT

Je bois même pas d'alcool.


ALAIN

Je le sais bien!

Je me disais que demain, t'as

un tournoi de hockey, alors...


VINCENT

J'aurais voulu arroser

tout le monde si on gagne.


ALAIN

Oui.


VINCENT

J'aurais jamais fait ça.

Même si j'avoue que ça aurait

été vraiment cool!

Hé! Penses-tu que

je pourrais le faire avec...

tu sais le jus de pomme

sans alcool

qui ressemble

à du champagne?


ALAIN

Du moût de pomme?


VINCENT

C'est ça!


ALAIN

Oui. On pourrait aller

en acheter.

Mais pour ce qui est

de mon vrai champagne...


VINCENT

Je sais pas. Il est pas ici,

je te le jure.

Peut-être que Julien a voulu

mettre des bulles dans son bain.

C'est son genre de niaiserie.

Ou... Va voir dans la chambre à Jennifer....

Mélanie est bizarre

depuis qu'elle est arrivée.

Je pense qu'elle cache

quelque chose.


ALAIN

Tu trouves ça, toi aussi?


VINCENT

Oui.


ALAIN

OK. Merci.


ALAIN sort. VINCENT sort un instant après, sautillant sur une jambe. Dans le salon, JULIEN B place ses lumières sur le château. VINCENT entre dans le salon.


VINCENT

T'as mal au pied?


VINCENT

Hein? Non.

Non, pas du tout.

C'est un jeu.


JULIEN B

Comment on joue?


VINCENT

C'est pas compliqué:

tu sautes sur un pied.


JULIEN B

C'est tout?


VINCENT

J'ai pas dit que c'était

un bon jeu. Il est cool,

ton fort!


JULIEN B

Merci!

C'est le château

de Couvertelot!

C'est comme le château

de camelot, mais...


VINCENT

J'avais compris.


JULIEN B

(Pointant le coin du salon)

Il va y avoir un 2e château ici.

Les deux vont être reliés

par un tunnel fait de coussins.


VINCENT

Cool!


JULIEN B

(S'apprêtant à soulever une couverture pour entrer)

Voulez-vous visiter?


VINCENT

Non, non, non!

Pas tout de suite.

J'aime mieux attendre

quand il va être

complètement terminé.


JULIEN B

Comme tu veux.


VINCENT

Sais-tu ce qui manque

à ton fort?


JULIEN B

Quoi?


VINCENT

Un système de sécurité!


JULIEN B

Avec des pièges?


VINCENT

Oui, mais tu pourrais

mettre aussi un ordinateur

à l'intérieur avec une webcam

à l'extérieur pour pouvoir

tout surveiller!


JULIEN B

Ah! Comment j'y ai pas

pensé avant?


VINCENT

Je sais pas. Je pense

qu'il y a une vieille webcam

qui traîne

dans la chambre à Francis.


JULIEN B

(S'éloignant)

Ah, cool!


VINCENT

C'est bon, la voie est libre!


MÉLANIE et BENJAMIN s'apprêtent à sortir du château. STÉPHANIE et MARIE entrent dans le salon.


VINCENT

(Subtilement)

Non!


STÉPHANIE

J'en reviens pas

que t'aies réussi

à le convaincre

de me faire visiter

l'appartement.


MARIE

C'est un peu dernière minute,

mais c'est mieux que rien.


STÉPHANIE

Salut, Vincent!


VINCENT

Salut!


STÉPHANIE

Merci encore,

Marie.


MARIE

Ça me fait plaisir!

Dépêche-toi si tu veux pas

être en retard.


STÉPHANIE

(Cherchant près de l'entrée, confuse)

Je pensais que j'avais

laissé mon sac ici.


MARIE

Hein?

C'est donc bien curieux!

Moi aussi, je l'avais laissé là.

Vincent, as-tu vu

nos sacs à main?


VINCENT

Non.


Début animation

On voit le visage incertain de VINCENT sur fond coloré devant lequel on peut lire : « Meilleur menteur au monde ».

Fin animation


ALAIN entre dans la chambre de VINCENT et tombe sur la crème d'épilatoire. De retour au salon.


STÉPHANIE

On est pas fâchées là.

Tu voulais sûrement

nous jouer un tour,

mais je suis pressée,

il faut que j'y aille.


VINCENT

C'est pas moi.


MARIE

On t'accuse pas, Vincent,

mais on a de bonnes raisons

de croire que tu sais

où sont nos sacoches.


VINCENT

C'est justement ça

que ça veut dire "accuser".


STÉPHANIE

Non, on te soupçonne.

Il y a une différence.


ALAIN

Vincent, veux-tu me dire

ce que tu fais

avec de la crème dépilatoire?

J'ai trouvé ça dans sa chambre.


VINCENT

C'est Julien, papa.

Il voulait épiler

un de ses toutous.


ALAIN

Déjà que c'est

bizarre la crème,

en plus la bouteille

de champagne qui disparaît.


MARIE

Et nos sacoches aussi.


ALAIN

Vos sacoches?


BENJAMIN fait une flatulence sous les couvertures du château. MÉLANIE est dégoûtée et peine à respirer.


VINCENT

Bon, OK!

C'est une blague!

Toutes vos affaires

sont au sous-sol.


MARIE

Vincent, va les chercher, SVP.

Stéphanie est pressée.


VINCENT

Allez-y, je vais

aller vous rejoindre.


ALAIN

Vincent!


MÉLANIE et BENJAMIN sortent soudainement du château, détruisant celui-ci. MÉLANIE tend les sacs à main à STÉPHANIE et BENJAMIN tend la bouteille de champagne à ALAIN. Les deux s'expliquent très rapidement en même temps.


ALAIN

Les nerfs, je comprends rien!


BENJAMIN

On va tout vous expliquer.


STÉPHANIE

Vous me ferez un résumé

plus tard.

Il faut vraiment que j'y aille.

Merci, hein!

Dites-moi bonne chance!


TOUS

Bonne chance!


MARIE

Bonne chance!

Tiens-moi au courant.


STÉPHANIE sort.


VINCENT

Nous autres, on va y aller.


ALAIN

Hop! Hop! Restez ici.


On se retrouve plus tard avec MÉLANIE, VINCENT et BENJAMIN, tous assis sur le divan. ALAIN et MARIE les regardent en riant.


VINCENT

C'est correct, vous êtes pas

obligés de rire de nous.


ALAIN

Désolé, mais vous vous

êtes quand même donné

pas mal de trouble.


MARIE

Pourquoi vous êtes pas

venus nous voir au lieu de faire

des cachotteries?


VINCENT

Vous m'auriez jamais

laissé jouer demain

avec une cheville foulée.


BENJAMIN

Maintenant que j'y pense,

les chances que tu sois guéri

pour demain étaient à peu près

d'une sur 8 millions.


ALAIN

Ça, j'aurais pu vous le dire

tout de suite.

Ça prend au moins deux jours

de repos, c'est sûr.


MARIE

Et Mélanie, il y a pas

de honte à avoir besoin

de serviettes sanitaires.


MÉLANIE

Je le sais, là! C'est juste que...

Je vis seule avec mon père

et c'est pas notre plus grand

sujet de conversation.


MARIE

Je comprends.


MÉLANIE

Et c'est gênant pareil!


JULIEN B

(Arrivant dans la pièce)

Vous avez détruit

Couvertelot?!


BENJAMIN

On va le refaire,

Julien, ton fort.


JULIEN B

Il est mieux d'être beau!


ALAIN et MARIE se font un regard complice.


ALAIN

Bon, bien, on va

vous laisser régler tout ça;

nous autres, on a

d'autres choses à faire.

Viens.


ALAIN et MARIE quittent le salon.


MÉLANIE

On pourrait...

je sais pas, mettre des plantes

pour faire un genre

de cour intérieure.


JULIEN B

Hum...


VINCENT

Je voudrais bien vous aider,

mais je peux pas bouger.


BENJAMIN

Vincent, ça te tenterait

de passer le tournoi

avec moi à noter les statistiques

pendant que notre équipe

plante les Sangliers?


VINCENT

Pourquoi pas.


JULIEN B

Assez de niaisage!

Mélanie, tu t'occupes

de l'aile ouest!


MÉLANIE

Euh... C'est quoi, l'aile ouest?


JULIEN B

Je sais pas, mais tous

les châteaux en ont une.


MÉLANIE

Oh! OK.


JULIEN B

(Directif)

Go! Go! Go!

Allez! Skate! Skate!

Skate! Skate!


Fin de l'épisode


VINCENT

Envie de relever des défis?

Viens nous rejoindre sur le site

de Subito Texto.


Texte informatif :
tfo.org/subitotexto


Générique de fermeture

Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Season

Résultats filtrés par