Universe image Subito Texto Universe image Subito Texto

Subito Texto

Maude, Jennifer, Mélanie, Vincent and Sami are starting high school. Together, they try to ease into a foreign world, full of promise but also fraught with worries!

Official sitefor Subito Texto
Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Screw Up

Melanie`s heart beats faster every time she thinks about the mysterious Pixel 00. Vincent, though, doesn`t want to talk about feelings and crushes that day…



Production year: 2014

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Début générique d'ouverture


Titre :
Subito texto


Fin générique d'ouverture


JENNIFER et MÉLANIE sortent d'un cours.


MÉLANIE

T'as pas reçu mon texto?


JENNIFER

Oui, mais j'étais occupée.

C'est quoi

ta grande nouvelle?


MÉLANIE

J'ai rencontré

le gars de mes rêves!


JENNIFER

Ah, oui? Où ça?


MÉLANIE

Sur Facebook. Regarde.

Il est tellement cool!

Il a full d'amis.

Puis sa photo de profil

est malade.


MÉLANIE montre la photo d'un jeune homme dont presque tout le visage est recouvert par un capuchon.


JENNIFER

(Étonnée)

Hein? Il a juste celle-là?


MÉLANIE

Oui. Avoue que c'est

full mystérieux

avec le juste le bout du nez

qui dépasse de son capuchon.


JENNIFER

Ouais. Mais... c'est pas

évident de savoir

de quoi il a l'air en vrai.

C'est quoi son nom?


MÉLANIE

Pixel 00. Ça aussi,

c'est full intrigant.

Mais ce qui est vraiment clair,

c'est qu'il s'intéresse à moi.


JENNIFER

Ah, oui? Cool! Ça fait combien

de temps que vous vous parlez?


MÉLANIE

Sur l'heure du dîner,

il a mis un "j'aime"

sur ma photo de chaton à tuque.

Je lui ai écrit tout de suite!


JENNIFER

OK...


MÉLANIE

Bien, là, ma tuque,

son capuchon...

C'est des gros points communs,

en partant.


JENNIFER

Oui, il a comme un lien.


MÉLANIE

On a parlé pendant 30 minutes

de nos animaux préférés.

Mais ce qui est poche,

c'est qu'il a dû partir

quand ça devenait intense.


JENNIFER

Ah... Bien, je suis vraiment

contente pour toi, Mel,

mais j'espère juste

que Pixel 00,

c'est comme pas

un vieux pervers.


MÉLANIE

OK, tu penses que

je suis pas capable

d'attirer

du monde intéressant?


JENNIFER

Bien non, voyons!

Non, je dis juste qu'on n'est

jamais trop prudent.

Il faut que j'aille

au local du journal.


MÉLANIE

Oui, bien, je te donnerai

des nouvelles

de mon Pixel 00 quand

je saurai son vrai nom.


JENNIFER

Tu vas pas lui donner

un rendez-vous, là.


MÉLANIE

Jamais de la vie!

Me prends-tu pour une tarte?


JENNIFER

OK. Bye-bye!


MÉLANIE aperçoit MARC-O.


MÉLANIE

Hé, Marc-O! Ça va?


MARC-O

Oui.


MÉLANIE

Vu que... t'es le plus grand

crack informatique de l'école,

tu pourrais peut-être m'aider?


MARC-O

Ça dépend.


JENNIFER retrouve VINCENT au local du journal.


JENNIFER

Allô, mon cousin d'amour!


VINCENT

Salut!

Pourquoi tu voulais que

je t'attende ici, au juste?


JENNIFER

Euh... pour le service que

t'as accepté de me rendre.

Merci, tu me sauves la vie.


VINCENT

Attends une minute, là.

T'as comme pas précisé

c'était pour quoi, le service.


JENNIFER

Ah, mais c'est super simple!

Ma mère est censée animer un

kiosque pour les midis-métiers,

demain midi.

Tu sais, un peu comme...

quand le chauffeur de bus est

venu parler

de son travail, le mois passé.


VINCENT

(Acquiesçant)

Han-han. Ce mois-ci,

Brigitte va expliquer

comment fonctionne

sa compagnie de savon?


JENNIFER

Notre compagnie de savon.

Je suis son associée maintenant.


VINCENT

OK, mais qu'est-ce que

j'ai à voir là-dedans?


JENNIFER

Ma mère a accepté ça avant

qu'elle se trouve un travail.

Puis là, elle peut pas

s'en occuper.

Moi, je suis dans le jus

à cause du spectacle.


VINCENT

Si tu veux que je m'occupe

du kiosque,

je te dis tout de suite

que moi, je suis pas un...

savon... savonneur?


JENNIFER

Mais tu connais super bien

les savons!

Puis tu pourrais pas être pire

que le chauffeur de bus

qui se plaignait que son travail

lui faisait mal au dos.

Dis oui, s'il vous plaît!

S'il vous plaît...


VINCENT

Ouais, j'imagine que

je pourrais faire ça.


JENNIFER

Ah, merci, t'es vraiment fin.


GEORGES entre dans le local.


GEORGES

Ah! Le gars que je cherchais.


VINCENT

Moi, ça?


GEORGES

Oui. J'ai reçu un appel

de Marc Tremblay.

Tu sais, le journaliste.

Il va être ici demain,

à midi, pour faire le portrait

d'un jeune sportif du mois.

On a donné ton nom.


VINCENT

(Ravi)

Hein?


JENNIFER

Le capitaine des Castors

va avoir sa face

dans le journal?


VINCENT

OK, mais je pourrai pas

m'occuper de ton kiosque

pour le midi-métier.


GEORGES

Ah, bien, pourquoi pas?

Au contraire, je vais l'envoyer

te voir directement là-bas.

Ça va montrer t'es

un jeune engagé

en même temps

qu'un grand sportif.

Puis un pro du hockey.


VINCENT

Ouais, vu comme ça...


GEORGES

Parfait.


JENNIFER

Puis... tu vas aussi

avoir besoin de...

ça pour... le kiosque.


JENNIFER montre une affiche à VINCENT.


VINCENT

Tu me niaises, là?


MÉLANIE discute avec MARC-O.


MÉLANIE

Serais-tu capable de retrouver

un gars avec qui j'ai parlé

sur Facebook?


MARC-O

Peut-être. C'est l'adresse IP

que tu veux retrouver?


MÉLANIE

Oui, oui.


MARC-O

Trouver l'adresse IP à partir

d'une conversation Facebook?

Non, je suis pas sûr

que je vais capable.


MÉLANIE

Marc-O, je sais que

j'ai peut-être abusé

de ton code d'accès spécial,

hier, mais là c'est important.

On parle peut-être du gars avec

qui je vais avoir des enfants.

Puis des animaux à tuque!


Au local du journal, JENNIFER tient l'affiche pour le kiosque des midi-métiers. L'affiche est rose avec des dessins brillants et porte la mention: « Brigitte et fille. Douceur de bébé pour toutes les sensibilités ».


VINCENT

Tu veux utiliser ça

pour le kiosque...


JENNIFER

Bien, c'est quoi le problème?


VINCENT

Bien, tout!

Vous parlez même pas

des surprises

dans les savons

quand ils fondent.

C'est toi qui as fait

cette affiche-là?


JENNIFER

Non, ma mère, quand elle a

commencé sa compagnie.

Moi, j'ai rajouté

le "et fille".


VINCENT

"Et fille" qui brille.

C'est totalement anti-gars.

Désolé, Jen, mais

c'est l'affiche ou moi.


MÉLANIE discute avec MARC-O.


MÉLANIE

Tout ce que je veux dire,

c'est que c'est crucial

que tu retrouves ce gars-là.


MARC-O

Je peux essayer de le retracer

demain matin,

mais là, j'ai un travail

à finir.


MÉLANIE

Ça va te prendre

toute la soirée?


MARC-O

Minimum.


MÉLANIE

Je vais m'arranger sans toi.

Il est hors de question que

j'attende jusqu'à demain matin.

Bon travail.


MARC-O

Merci.


Le soir, chez les Beaucage JENNIFER, MARIE, JULIEN B et VINCENT regardent un film. Tous ont l'air émus.


MARIE

(Chamoublée)

Ouh... Hé, c'était

touchant, ça.

La scène du foulard,

c'est...

OK, excusez-moi,

il faut que j'aille me moucher.


JENNIFER prend une photo de VINCENT.


JENNIFER

Ouais, Vincent aussi

a les yeux pleins d'eau...


VINCENT

N'importe quoi!


JULIEN B

(Se moquant)

Ha! Ha!

J'ai 5 ans de moins

puis je suis moins

braillard que toi.


JENNIFER

Moi aussi, j'ai pleuré

dans la scène du foulard.


JULIEN B

Quel foulard?


VINCENT

Celui du chien qui meurt,

peut-être.

C'est le punch du film!


JULIEN B

Bien, c'était raté

parce que je l'ai pas vu.


MARIE

Ah, t'as pas vu le foulard?

Es-tu myope

comme ton père, toi?

Il faut que je prenne rendez-vous

chez l'optométriste.


VINCENT

(Se moquant)

Ouh... oh!

Viens ici.

Ah!

Hop, hop, hop!


VINCENT met les lunettes d'ALAIN à JULIEN B et prend une photo.


VINCENT

Là... Ça va te donner

un beau look de

nerd!


JENNIFER et VINCENT rient en regardant la photo.


JULIEN B

(Sarcastique)

Ha, ha, ha...

Très drôle!

En tout cas, toi,

si tu portais des lunettes,

ça te prendrait des essuie-glace

tellement tu pleures trop.

Hein?


VINCENT

T'es allé la chercher loin?


JENNIFER

Bon, là, tu peux pas dire

que c'est anti-gars.


JENNIFER montre la nouvelle affiche qu'elle a faite pour les midi-métiers.


VINCENT

Bien là...


JENNIFER

Bien, là, quoi encore?


VINCENT

(Lisant l'inscription sur l'affiche)

"Brigitte et fille,

ça prend du talent pour plaire,

même aux gars".

Il y en a qui vont

penser croche.

Non, oublie ça.


JENNIFER

J'aurais vraiment dû prendre

quelqu'un d'autre.

T'es un lâcheur, Vincent!


VINCENT

Je te rappelle

que j'ai rien lâché!

Je n'ai qu'une seule parole.


JENNIFER

C'est plate que tu la tiennes

pas avec moi.


JULIEN B

Arrête de le chicaner,

il va pleurer comme un bébé!

(Imitant des pleurs)

Bouh, ouh...


JENNIFER

C'est vrai que, pour un gars,

t'es pas mal sensible.

Hé! J'ai hâte de raconter ça,

demain, à l'école.

Ou même à Mélanie

si elle est connectée sur

Facebook.


Le lendemain, MÉLANIE et MARC-O sont au local du journal.


MÉLANIE

J'aurais pu faire mes

recherches moi-même, hier soir,

si mon père m'avait pas interdit

l'accès à Internet.


MARC-O

Pourquoi il a fait ça?


MÉLANIE

Il m'a surprise en train...

d'utiliser mon cell

pendant le souper.

Hé, gros crime!


MARC-O

Mais... si ton gars

était pas

connecté sur Facebook

avant cette heure-là,

c'est peut-être qu'il était pas

si pressé de te parler.


MÉLANIE

Vous êtes donc pessimistes!

Il a une vie

en dehors de moi.

Il a des amis puis il fait

peut-être...

du sport ou de la musique.


MARC-O

Ou du bénévolat.


MÉLANIE

On sait jamais!

Mais si t'arrives

à le retracer,

ça va peut-être

me donner des indices.


MARC-O

Ouais, justement,

j'ai ta réponse.

Je sais où Pixel 00

t'a écrit hier.


MÉLANIE

Bien, dis-le!


MARC-O

Il était à la bibliothèque

de l'école.

Ça veut dire que c'est un gars

bien ordinaire.


MÉLANIE

(Excitée)

Ha! ha! ha! Il était ici...

à Victoire-Desmarais.

Ça veut dire qu'il est là,

maintenant, là?


Dans la salle des pas perdus, JENNIFER installe la table pour le midi-métier.


JENNIFER

Pourquoi tu peux pas m'aider,

ce midi, déjà?


MÉLANIE

Moi? Euh...


VINCENT

Salut!


MÉLANIE

Ah, tiens,

voilà Vincent.


VINCENT dépose une petite pancarte sur la table sur laquelle est écrit: « Métier: entrepreneur ».


JENNIFER

Euh, c'est quoi, ça?


VINCENT

J'ai oublié l'affiche.

Alors, j'en ai fait

une nouvelle.


JENNIFER

Non, Vincent...


MARIE et JULIEN B entrent dans la salle des pas perdus. MARIE tient l'affiche rose.


MARIE

Coucou!

T'es parti vite de la maison,

toi, ce matin.


VINCENT

C'est même pas la bonne

affiche!


JENNIFER

Ça va être parfait

avec celle-là, merci.


MARIE

Je comprends pas,

j'en ai pas vu d'autres.


JULIEN B

Moi, je l'ai vue,

super bien, même.

La preuve que mes yeux

sont corrects.


MARIE

On va chez l'optométriste

après l'école, non négociable.


JULIEN B

Comment on fait ça,

un examen de la vue?


VINCENT

T'as juste besoin de lire

les petites rangées de lettres.

Si tu ne te souviens plus

de ton alphabet,

tu chantes la chanson.

♪ A B C D... ♪


MARIE

C'est bon, je pense qu'il va

être capable comme un grand.

Bon midi-métier! Bye!


JENNIFER

Hé, merci!


VINCENT

Je t'ai promis que

je te dépannerais.

Mais un joueur étoile

négocie ses conditions.


JENNIFER

Vincent, j'ai pas

le temps de te parler.

Il faut que j'aille

à une répétition du spectacle.

Donc... oh!


JENNIFER retire la pancarte faite par VINCENT et le laisse avec l'affiche rose.


JENNIFER

Bon, t'as juste

À t'installer.

Merci, bye!


Chez les Beaucage, JULIEN B, une tablette électronique entre les mains, essaie de retenir les lettres d'un test d'optométrie.


JULIEN B

M, R, T, V, F, U...

E, M, C, X, O, Z, D...


Soudain, JULIEN B semble avoir une idée; il saisit un calepin et un crayon et commence à composer une phrase dont chacun des mots débute avec une des lettres du test d'optométrie.


JULIEN B

Mon... rat... turquoise...


Au local du journal, MÉLANIE montre la photo de Pixel 00 à MARC-O.


MÉLANIE

Sa face te dit rien, hein?


MARC-O

Bien, on la voit pas vraiment.

Il a peut-être mis cette photo-là

parce qu'il a des boutons!


MÉLANIE

Mais on s'en fout des boutons

s'il a un beau visage.

La seule chose qui me

dérangerait vraiment, ça serait

qu'il porte

des bas blancs.


MARC-O

Des bas blancs?


MÉLANIE

T'en portes pas, toi, hein?


MARC-O montre ses bas à MÉLANIE.


MÉLANIE

Ah, fiou! Parce que moi,

les bas blancs...

(Dégoûtée)

Ark! Ça m'écoeure.

Je pense que c'est parce que

j'ai déjà connu un gars

qui puait des pieds

puis qui portait

des bas blancs.

(Dégoûtée)

Ark! Plus capable!


MARC-O

En tout cas,

l'imprimante est correcte.


MÉLANIE

Hé, Marc-O, attends!

Euh... Georges te donnerait

peut-être

des informations

intéressantes à toi...


MARC-O

Quel genre d'informations?


MÉLANIE

Bien, genre... le nom des gens

qui ont utilisé des ordis

à la bibli...


MARC-O

Oublie ça.

Puis j'ai pas de raison de

demander ça à Georges.


MÉLANIE

Bien, t'as juste à signaler

un bogue avec un ordi,

pour le support technique.

Allez, Marc-O,

s'il te plaît...

Aide-moi.


MARC-O

Je peux ben essayer.


MÉLANIE

(Propos en français et en anglais)

Ah, yes! T'es tellement cool!

Merci.


Dans la salle des pas perdus, VINCENT installe ses trophées à côté des savons sur la table des midi-métiers.


MARC-O

Vincent, j'ai besoin

d'un conseil stratégique.

Entre gars.

C'est pour un ami.


VINCENT

Ça tombe bien; t'as le pro

de la stratégie devant toi.


MARC-O

(Propos en français et en anglais)

Good, good.

Le problème, là...


JENNIFER s'approche de la table.


JENNIFER

Ah, c'est drôle, hein!

La pancarte de "Brigitte et

fille" a disparu,

puis il y a des trophées

de pee-wee qui sont apparus.


VINCENT

C'était ma condition.

Je te dépanne, mais

sans cette pancarte-là.

(Encourageant MARC-O à le défendre)

Marc-O...


MARC-O lève les mains et sourit en signe d'innocence, puis s'en va.


VINCENT

Si t'es pas contente,

débrouille-toi toute seule.


JENNIFER

Mais je peux pas,

tu le sais!


VINCENT ramasse ses trophées.


JENNIFER

OK, OK, arrête!

On garde les trophées

et la pancarte, OK?

S'il te plaît, là!

Georges te l'a dit.

Si le journaliste te voit faire

les deux,

il va te trouver encore

plus hot.

Qu'est-ce qu'il va penser s'il

voit que t'as laissé tomber?


VINCENT

Let's go la kétainerie

extrême.


JENNIFER

"Extrême", relaxe; c'est juste

du rose puis des fleurs.


VINCENT

Bien, t'as oublié

les petits coeurs, la paillette,

les petits nuages puis

le "douceur de bébé

pour toutes

les sensibilités"...


JENNIFER

Toi, t'es pas sensible?

Hier soir, devant la télé...


VINCENT

Chut! Hein.


JENNIFER

D'ailleurs, je vais peut-être

donner d'autres détails

à Mélanie.

Ça avait l'air de bien

l'intéresser,

mon histoire de cousin sensible.


VINCENT

Attends, oh! Qu'est-ce que

tu lui as raconté?


JENNIFER

Pas grand-chose.

Elle est tellement potineuse.

Mais je pourrais donner

d'autres détails

si je vois que tu respectes pas

notre entente

à propos de la pancarte.


VINCENT

Tu ferais pas ça, quand même.


JENNIFER

On gage-tu?


Chez les Beaucage, JULIEN B éteint la tablette électronique lorsqu'il entend MARIE s'approcher.


MARIE

T'es donc bien silencieux,

mon loup, qu'est-ce que tu fais?


JULIEN B

Ah, j'écris un texte

pour l'école.


MARIE

Ah, oui?

Tu fais tes devoirs sans

qu'on te le demande, toi?

C'est rare, ça.


JULIEN B

Bien, c'est...

pas si pire, là.

Il faut juste inventer...

une histoire avec un...

animal imaginaire.


MARIE

Montre-moi ça,

je veux lire ça.

Je veux voir ça, moi.

Alors...

(Lisant)

"Mon rat turquoise va faire

une étoile noire...

"car xylophone orange...

zébu domino."


JULIEN B

Bien, le prof a demandé

que ce soit une histoire

fantaisiste.


MARIE

C'est sûr que ça manque pas

d'imagination, hein.


JULIEN B

Ouais, je vais avoir

une bonne note.


MARIE

Mais quand même,

il faut que t'aies

des liens entre les idées

puis que...

tes phrases soient

bien construites.

Sujet, verbe, complément.

Je vais te donner

un coup de main, vas-y.


À l'école, MARC-O entre dans le bureau de GEORGES; celui-ci, vêtu d'un costume rouge et noir et coiffé d'un chapeau, pratique ses mouvements de tango.


GEORGES

(Gêné)

Ahem!


MARC-O

Je veux pas vous déranger

avant votre répétition

de spectacle.


GEORGES

Ah, non, il y a pas

de problème;

c'est juste dans 20 minutes.


MARC-O

J'ai besoin de savoir qui

était à la bibli, hier midi.

Mais j'ai pas besoin

de le savoir.

Même s'il faut que je fasse

semblant de pas le savoir.


GEORGES

Euh... je comprends pas,

Marc-O.


MARC-O

Jétais à la bibli,

hier midi,

puis je me suis mis

dans le trouble

en parlant avec Mélanie

sur Facebook.


GEORGES

OK. Quel genre de trouble?


MARC-O

Je lui ai dit que j'aimais

une de ses photos,

pour être fin.

Puis elle s'est imaginé qu'on

avait une connexion spéciale...


GEORGES

Elle a un petit kick sur toi?


MARC-O

Non, vraiment pas.

Elle a un kick sur Pixel 00.


GEORGES

Qui est...


MARC-O

Un compte que j'ai créé

pour faire plus sérieux

sur les sites de support

informatique.


GEORGES

Donc, là, Mélanie fréquente

des forums technos

et est devenue l'amie Facebook

de ton double.


MARC-O

Même pas!

Elle a juste vu

que Pixel 00 aimait

une de ses photos de chat.

Puis là, elle s'est mise

à me parler.


GEORGES

Là, Marc-O...

tu l'as niaisée en te servant

de ta fausse identité?


MARC-O

Non, je vous jure

que non!

Je pensais que je lui parlais

avec ma vraie identité.


GEORGES

Pourquoi tu lui dis pas

que tu t'es trompé?


MARC-O

J'y ai pensé trop tard, puis

ça aurait été gênant pour elle.


GEORGES

Ouais...

Là, tu pourrais pas faire

disparaître la page de Pixel 00?


MARC-O

Ouais, j'y ai pensé, mais

je veux pas lui faire de peine.

Elle s'est fait pas mal d'idées.


GEORGES

À ce point-là?


MARC-O

Je vais vous lire...

son dernier message.

"Il paraît que tu vas à

Victoire-Demsrais!

J'ai trop hâte

qu'on se parle en vrai."

Après, il y a comme

une douzaine de coeurs,

de bisous puis d'émoticônes

amoureux.


GEORGES

C'est vrai que tu t'es

un peu mis dans le trouble.

Mais je vais essayer

de t'aider à t'en sortir.

Comme on dit, le tango,

ça se danse à deux.


Chez les Beaucage, MARIE essaie d'aider JULIEN B avec son texte.


MARIE

Ta première phrase,

tu dirais qu'elle finit où?


JULIEN B

Euh... à "domino"?


MARIE

(Hésitant)

Hum...

Essaie de voir après "noir".

Mettons un point ici.

"Mon rat turquoise va faire

une étoile noire." Point.

Et puis... maintenant.

"Xylophone, orange,

zébu, domino".

Qu'est-ce qui manque

pour faire une phrase?


JULIEN B

Euh, je sais pas...


MARIE

Un verbe, peut-être?

Qu'est-ce que tu dirais

si on disait:

"Mon rat joue aux dominos

avec un zébu orange".

Hein?

Tiens, puis on enlève ça.


JULIEN B

Hé, mais pourquoi tu barres

"xylophone"?

C'est important

dans l'histoire!


MARIE

C'est une autre idée;

on fera une autre phrase.

Bien, si c'est si important,

fais-moi une phrase

avec xylophone au début.

Hein? Puis...

oublie pas le verbe!


JULIEN B rit nerveusement. MARIE s'éloigne.


JULIEN B

(Découragé)

Ah!


À l'école, MARC-O discute avec MÉLANIE.


MARC-O

Georges a pas pu

me donner des noms.


MÉLANIE

Tant pis.

Pixel vient de m'écrire.


MARC-O

Ah, oui?


MÉLANIE

(Acquiesçant)

Hum-hum.

Il dit qu'il a peur

que je sois déçue

quand je vais apprendre

qui il est,

vu que je suis tellement

géniale!


MARC-O

C'est plate que

ça finisse comme ça.


MÉLANIE

Voyons donc, c'est pas fini!

Un gars qui dit que

je suis quasiment parfaite!

C'est trop hot!


JENNIFER vient voir VINCENT à la table des midi-métiers.


JENNIFER

Puis? Tout est sous

contrôle?


VINCENT

Oui, à part que le journaliste

est en retard.


JENNIFER

Ah... T'as pas besoin

de mouchoirs?


VINCENT

Non, merci.


JENNIFER

(À haute voix)

Vu que t'es vraiment

sensible aux animaux...


MÉLANIE se retourne et regarde VINCENT et JENNIFER avec un air interrogateur.


VINCENT

(À haute voix)

Ouais, c'est parce que

je suis allergique aux chiens.


JENNIFER

Ah oui, on en a vu un,

justement, hier soir.


VINCENT éternue.


VINCENT

C'est pour ça que j'ai...

des allergies.

Les yeux rouges puis...


MÉLANIE

Ça va, toi?

T'as l'air très bizarre.


VINCENT

Euh... non, non,

je suis correct.


MÉLANIE

OK!...


MÉLANIE prend soudain un air étonné et s'adresse à MARC-O à voix basse.


MÉLANIE

C'est clair: Pixel 00,

c'est Vincent.


MARC-O

Comment ça?


MÉLANIE

Il est mal à l'aise avec moi.

Il fait semblant

d'avoir des allergies.

Puis Jennifer dit qu'il est

sensible aux animaux!

Comme les chatons à tuques!


MARC-O

Ça se peut pas.

Il dit toujours qu'il a pas de

temps à perdre avec les filles.


MÉLANIE

Moi non plus, j'aurais jamais

imaginé ça, mais...

sortir avec le sportif du mois,

pourquoi pas?

Il est aussi hot que moi!


MARC-O

T'es sérieuse, là?


MÉLANIE

Je devrais aller lui parler?


MARC-O

À ta place,

je précipiterais pas les choses.


MÉLANIE

Ah, oui, t'as raison...

je vais me calmer.

Je lui parlerai quand il va

être seul au kiosque.

Mais... subtilement,

inquiète-toi pas.


MARC-O va retrouver GEORGES dans son bureau.


GEORGES

Mélanie est avec Vincent,

en ce moment, là?


MARC-O

Oui. Le journaliste

doit arriver à quelle heure?


GEORGES

Euh, en principe,

il devrait déjà être là.


MARC-O

Mélanie va tellement se

ridiculiser si elle parle trop.


GEORGES

Je peux peut-être essayer

quelque chose.


GEORGES fait une annonce à l'interphone.


GEORGES

Attention, attention.

Mélanie Prud'homme est demandée

au bureau du directeur,

s'il vous plaît,

immédiatement.


MÉLANIE se tient à côté de VINCENT et le regarde intensément en souriant.


VINCENT

Tu y vas pas?


MÉLANIE

Non. On parlait

des sentiments qui sont...

difficiles à exprimer,

des fois?


VINCENT

Moi, j'ai rien à dire

là-dessus.


MÉLANIE voit un exemplaire du livre « Cousines clandestines » sur la table.


MÉLANIE

Il y a encore moins de gars

à l'aise avec ça, hein.

As-tu lu la partie où...

Victor déclare

son amour à Martine?


VINCENT

Non, moi, je les passe toutes,

ces parties-là.


MÉLANIE

(Lisant)

"Martine... mon coeur bondit

dans ma poitrine

chaque fois que j'entends

ta voix."


GEORGES

Euh, Mélanie, t'as pas entendu

mon annonce?


MÉLANIE

Je vais aller le voir

plus tard, mon père.

Puis il est pas à une

conférence, lui, aujourd'hui?


GEORGES

Toi, es-tu prête

pour le spectacle?

Moi, ça s'en vient bien,

mes pas de danse.


VINCENT

C'est pour ça, le costume.


GEORGES

Oui. Connais-tu le tango?


VINCENT

Non.


GEORGES

Viens avec moi.

Ça va à peu près comme ça.


GEORGES prend MÉLANIE par la main et la fait tourner sur elle-même.


MÉLANIE

Non... non.


GEORGES

Attention,

trois, quatre...


MÉLANIE essaie de se dégager.


MÉLANIE

Oui. Non, non!


GEORGES

On revient...

Je pense vraiment qu'il va

falloir que tu viennes avec moi

pour pratiquer un petit peu.


MÉLANIE

Moi, je pense vraiment

que vous devriez

aller pratiquer ça...

au gymnase.


VINCENT

Jennifer est là,

en tout cas.


GEORGES

Ah, bien oui, c'est l'heure.

Il faut que j'y aille.

OK! À tantôt.


MÉLANIE

C'est ça.


VINCENT

Bye.


VINCENT met son capuchon sur sa tête.


MÉLANIE

Beau capuchon... Pixel.

Dans le fond, toi,

t'es... un peu comme Victor;

les sentiments, c'est difficile

à exprimer pour toi.


MÉLANIE flatte le dos de VINCENT.


VINCENT

(Mal à l'aise)

Ha, ha! J'ai pas de

sentiments, moi, rien.


MÉLANIE

C'est drôle, moi,

je te crois pas vraiment.


VINCENT

Ah, non?


MÉLANIE

Non.


VINCENT

Bon, OK, oui, ça m'arrive

d'être sensible.

Ça m'arrive de pleurer

en regardant certains films.

Je suis sensible aux animaux,

surtout quand ils meurent.

Je suis sensible à

d'autres affaires.

C'est ça que tu voulais

entendre?


Le JOURNALISTE, arrivé sur ces entrefaites, se met à photographier VINCENT.


JOURNALISTE

Wow!

Notre sportif du moi

a pas mal de caractère!

OK, une petite photo

pour le journal.


VINCENT prend la pose.


JOURNALISTE

Ouais...


VINCENT

Euh... attendez!


VINCENT pose avec ses trophées.


JOURNALISTE

C'est bon, ça.

(Propos en anglais)

All right!


MÉLANIE se place dans le cadre de la photo.


JOURNALISTE

C'est encore mieux.

Ouais!


MARCO-O est au local du journal et écrit un message à MÉLANIE de la part de Pixel 00 disant: « Il faut que je te dise un détail: je porte juste des bas blancs. J'espère que t'aimes ça.» MARC-O n'a pas le temps d'appuyer sur « envoyer », car MÉLANIE entre dans le local.


MÉLANIE

Le journaliste a pas lâché

Vincent une seule seconde.

Je viens de le voir partir

À vélo.


MARC-O

Tu lui as pas parlé?


MÉLANIE

Non!


MÉLANIE fait un appel.


MÉLANIE

Allô, madame Pichette?

C'est Mélanie.

En fait, je me demandais,

j'aurais vraiment besoin

qu'on répète

mon numéro de chant.

Parfait!

C'est super, je vais être là.

Merci! Bye-bye.

(S'adressant à MARC-O)

J'ai rendez-vous

chez Vincent à 6 h!


MARC-O appuie discrètement sur « envoyer ».


MARC-O

Es-tu vraiment sûre que c'est

lui, Pixel 00?


MÉLANIE

Ah! Il vient de m'écrire.

"Il faut que je te dise

un détail:

je porte des bas blancs.

J'espère que t'aimes ça."


Chez les Beaucage, JULIEN B est couché sur le divan du salon.


JULIEN B

J'ai mal à la tête,

au coeur...

aux oreilles,

un peu.

Puis... un peu plus

aux coudes, là.


MARIE

Oui, mais moi, je pense

que c'est avec tes yeux

qu'il y a un problème, hum?

Je comprends que tu veuilles pas

aller chez l'optométriste

puis que t'aimerais mieux

regarder la télé,

mais... il faut y aller.


JULIEN B

Ça a pas rapport avec ça.


MARIE

Mon coeur, je te connais.


JULIEN B

Je te le jure, là!


MARIE

(Sceptique)

Hum.


JULIEN B

OK! Je veux pas porter

de lunettes, bon!

S'il te plaît, maman!

Je veux pas que mes amis rient

de moi, à l'école!


JULIEN B se met à genoux et supplie MARIE en sanglotant.


VINCENT rentre à la maison.


VINCENT

Allô!

T'es pas censé être moins

braillard que moi, toi?


MARIE

Julien a peur d'avoir besoin

de lunettes.

Mais c'est pas dramatique,

porter des lunettes.

Même que... ça peut être

pas mal cool, hein, Vincent?


VINCENT

Hein? Ah, il y a rien là,

sans farce.

Puis ils vont te trouver

des super belles lunettes,

pas comme celles de papa.

Puis, crois-moi,

il y a des affaires

pas mal plus gênantes que ça.


MARIE

Mais oui.

Allez, on y va!


MARIE lance le manteau de JULIEN B.


MARIE

Hop!

(Amusée)

Ha! ha! ha!


Dans le local du journal, MÉLANIE discute avec MARC-O.


MÉLANIE

On dirait quasiment que Pixel

a su que j'haïssais ça

puis qu'il a fait exprès

de me le dire, hein?


MARC-O

C'est peut-être un message,

hein.


MÉLANIE

Plate.

Parce qu'il aurait pu me dire

son vrai nom, au moins.

Même si j'avais pas été

intéressée,

on aurait pu rester amis.


MARC-O

Peut-être que c'était juste ça

qu'il voulait, être ton ami.

Peut-être que t'as mal

interprété ce qu'il t'a écrit.


MÉLANIE

Tu penses?...


MARC-O

Peut-être qu'il s'est juste...

trompé de profil Facebook quand

il a aimé ta photo, au début.


MÉLANIE

Ça serait vraiment

pas fort, ça.

Puis utiliser une fausse

identité sur le net,

ça non plus, c'est pas

l'idée du siècle, hein!


MARC-O

Méchant zéro,

hein, le Pixel.

Mais je gagerais

qu'il va disparaître bientôt.


MÉLANIE

Moi aussi.


MARC-O

Je vais y aller.


MÉLANIE

Fais donc ça.


JENNIFER et MÉLANIE rejoignent VINCENT dans le salon chez les Beaucage.


JENNIFER

Marie, est-ce qu'elle est

revenue de chez l'optométriste?


VINCENT

Non, pas encore.


JENNIFER

Puis... Pixel 00?


MÉLANIE

Bof!

Il était pas terrible,

je l'ai flushé.


VINCENT

C'est qui, ça?


MÉLANIE

Un gars sur Facebook.


VINCENT

Les vrais gars cool

ont pas besoin de Facebook

pour impressionner les filles.


MÉLANIE

Ah, parce qu'il y a des filles

qui triperaient sur un castor?


MARIE et JULIEN B rentrent à la maison.


MARIE

Coucou!


VINCENT

Puis? Julien

a besoin de lunettes?


MARIE

Même pas!

Mais là, il est déçu

parce qu'il a vu des super

belles lunettes de vedette,

mais il en a pas besoin.


JENNIFER

(Marquant la déception)

Ah...


MARIE

Parlant de vedette...

t'angoisses avec

ta chanson, toi?


MÉLANIE

Ouais... non, mais...

je pense

qu'il faudrait juste

qu'on la répète

pour que ça sonne un peu

moins... sentimentale.


MARIE

Ça va me faire plaisir

de t'aider.


VINCENT

Oh! En tout cas,

il y a des journalistes

qui s'intéressent à un castor.


VINCENT lit un article de journal sur sa tablette électronique.


VINCENT

"Du coeur au ventre.

"Vincent est non seulement un

capitaine de hockey passionné,

"mais il est sensible à

plusieurs causes

"et engagé dans différents

projets.

Un vrai gars d'équipe"!


JENNIFER

Ouais, un vrai gars

peut être sensible, hein.

Hé! Ça te tenterait pas

de t'engager dans la compagnie

Brigitte et fille?...

Et cousin.


VINCENT

Non. Non.


JENNIFER

Je vais arranger la pancarte.


VINCENT

Non, non...

fais pas ça, Jen.


VINCENT court pour rattraper JENNIFER.


VINCENT

Arrête! Ça sert à rien!


MÉLANIE

(Amusée)

Ha! ha! ha!


Fin de l'épisode


VINCENT

Tu veux en apprendre plus sur

Subito? Visite notre site web.

Texte informatif :
tfo.org/subitotexto


Générique de fermeture


Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Season

Résultats filtrés par