Universe image Subito Texto Universe image Subito Texto

Subito Texto

Maude, Jennifer, Mélanie, Vincent and Sami are starting high school. Together, they try to ease into a foreign world, full of promise but also fraught with worries!

Official sitefor Subito Texto
Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

No Thanks IEP

Sami wants to get accepted in the new International Education Program that might be implemented next year at Victoire Desmarais. Vincent is afraid he`ll lose his best friend… But locking yourself up in the principal`s office might not be the best way to get accepted in the IEP!



Production year: 2014

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Début générique d'ouverture

Titre :
Subito texto

Titre :
Fin générique d'ouverture


VINCENT entre dans la chambre de SAMI.


SAMI

Eh! Qu'est-ce que tu fais là?


VINCENT

Écoute, Sami, j'ai quelque

chose d'important à t'annoncer.


SAMI

Voyons, qu'est-ce

qui se passe?


VINCENT

Eh bien, il se passe... ça!


VINCENT assène un coup de coussin sur la tête de SAMI. SAMI réplique avec un oreiller.


SAMI

Tu ne vas jamais me battre!


FATIMA arrive dans la chambre.


FATIMA

(Propos en arabe)

Yalla,

Bolbol!

(Propos traduits de l'arabe)

Arrête de niaiser!

Dépêche toi, je ne veux pas être

en retard à la bibliothèque.


VINCENT

Qu'est-ce qu'elle a dit?


SAMI

Que tu ne me battras jamais

dans une bataille d'oreiller!

Non, elle veut qu'on se grouille!

Elle travaille à la bibliothèque

de l'école aujourd'hui

et ne veut pas être en retard.

Mais qu'est-ce

que tu voulais, au juste?


VINCENT

Je suis venu t'annoncer

que toi et moi, ce soir,

on s'en va au... laser tag!


SAMI

Ouin, mais je ne suis pas

super bon à ces affaires-là.


VINCENT

On s'en fout!

C'est juste pour le fun!

Tout le monde va être là: Hugo,

Franck, Benjamin, Félicie...


SAMI

Jenn?


VINCENT

Oui, Jenn! Pourquoi?


FATIMA

(Propos en arabe puis en français)

Bolbol! C'est ton sac que

tu fais ou la Sagrada Familia?


À l'école, M. PRUD'HOMME entre dans son bureau, suivi de BRANDON-LEE.


BRANDON-LEE

Je vous jure,

monsieur Prudhomme,

je ne voulais rien voler.


M. PRUD'HOMME

Assieds-toi.


BRANDON-LEE

Je fais juste tester un truc

que j'ai vu dans un film.


M. PRUD'HOMME

Je m'en fiche!

Ça ne se fait pas,

forcer la porte

du magasin scolaire.

Il va y avoir des conséquences.

As-tu déjà oublié

ce qu'on s'était dit

quand tu t'étais fait prendre

avec les clés de l'école?


BRANDON-LEE écoute distraitement, remarquant sur le bureau une brochure du programme d'études internationales.


M. PRUD'HOMME

Brandon-Lee!


BRANDON-LEE

Hein?


M. PRUD'HOMME

J'ai dit: as-tu déjà oublié

ce qu'on s'était dit

quand tu t'étais fait prendre

avec les clés de l'école?


BRANDON-LEE

Ce n'est pas pareil.

Tantôt, c'était pour tester

les serrures de l'école.

Je n'avais même pas de clé.

Ce n'est pas de ma faute

si vos serrures ne valent rien.


M. PRUD'HOMME

Je ne veux plus que tu essayes

de l'ouvrir, compris?


BRANDON-LEE

Compris.

C'est quoi, ces papiers-là?


BRANDON-LEE met la main sur la brochure.


M. PRUD'HOMME

Arrête ça! Ce n'est pas

de tes affaires!


Chez les MAZARI, SAMI questionne sa mère.


SAMI

C'est quoi, ça,

la Sagrada Fami­lia?


FATIMA

La Sagrada Fami­lia est

une cathédrale à Barcelone

conçue par l'architecte Gaudi­.

Elle est en construction

depuis 1882.


SAMI

(S'esclaffant)

Il n'a pas encore fini?

Ça veut dire que ça fait...

Ça fait...


FATIMA

133 ans.

Presque aussi longtemps

que tu mets à finir ton sac!


VINCENT

Qu'est-ce que tu voulais

demander à ta mère déjà, Sami?


SAMI

(S'adressant à FATIMA)

Je voulais savoir

si je pouvais aller

au laser tag ce soir

avec mes amis.

Tout le monde y va.


FATIMA

(Ironisant)

Ah! Le Président

des États-Unis va être là!


SAMI

Non, mais il va

y avoir... Jenn puis...


VINCENT

Puis moi, Hugo, Benjamin...


FATIMA

Non, je suis désolée Bolbol,

mais tu sais très bien

que les loisirs,

c'est après les études.


VINCENT

Et les filles?


FATIMA

Comment, les filles?

Quelles filles?

Il y aura des filles?

Non, Bolbol!

(Propos en arabe)

Tu connais

la règle à ce sujet.


SAMI

Mais non, Maman.

Vincent niaisait.

Il n'y a pas de filles.

Tout ce que je voulais,

c'est être avec mes amis.


FATIMA

Tu les verras tout l'été.

Maintenant, tu termines ton sac.


FATIMA sort de la pièce. SAMI soupire.


SAMI

(Murmurant à VINCENT)

Pourquoi tu as dit ça?


VINCENT

Juste pour rire,

on s'en fout.

Écoute, Sami,

j'ai comme l'impression

que tu as un kick

sur ma cousine.


SAMI

Mais non!

N'importe quoi.


Dans le bureau de M. PRUD'HOMME, BRANDON-LEE cherche à en savoir plus sur la brochure.


BRANDON-LEE

Il va y avoir

un nouveau programme?


M. PRUD'HOMME

Oh que oui!

On est en train de prendre

les mesures nécessaires.

C'est fini, le va-et-vient,

n'importe comment.

Non, non! Victoire-Desmarais

va être une des premières

écoles publiques à participer

à un programme révolutionnaire.


BRANDON-LEE

Victoire-Desmarais

puis révolutionnaire,

ça ne va pas dans la même

phrase, il me semble.


M. PRUD'HOMME

Prépare-toi à être

impressionné dès l'an prochain

et puis d'ici là, c'est moi

qui vais t'impressionner

avec deux retenues samedi matin!


BRANDON-LEE

Quoi?


M. PRUD'HOMME

(Rigolant)

Je savais que ça

t'impressionnerait, hein!


Près des casiers, VINCENT montre une vidéo à SAMI.


VINCENT

Ça, c'est un bon guitariste.


SAMI

Qu'est-ce que tu veux dire?


BRANDON-LEE bouscule VINCENT en passant.


VINCENT

Eille! C'est quoi

ton problème?


BRANDON-LEE

C'est le PEI, mon problème.


VINCENT

De quoi tu parles?


BRANDON-LEE

Il va y avoir un PEI

à Victoire-Desmarais.

L'an prochain, on ne pourra plus

rien faire de ce qu'on veut.

Ça va être pire que l'armée.


SAMI

Attends, un programme d'études

internationales? Qui te l'a dit?


BRANDON-LEE

Le directeur, les documents

traînaient sur son bureau.

Il n'arrêtait pas de me parler

du programme bientôt à l'essai

à Victoire-Desmarais

puis à quel point ça va être...

révolutionnaire!


VINCENT

Es-tu sûr que tu as

bien compris?


BRANDON-LEE

Mets-en! Il m'a même donné

une double retenue parce que

j'ai dit que Victoire-Desmarais

n'avait rien de révolutionnaire.


SAMI

Mais sais-tu si ça va être

le PEI pour tout le monde?


BRANDON-LEE

Il ne me l'a pas dit.

C'est sûrement ceux avec

les meilleures notes qui seront

acceptés dans le programme.


VINCENT

En tout cas,

si c'est comme ça,

on ne s'inscrira pas. Hein Sami?

(Attendant une réponse)

Sami?


SAMI

Non, mais... Moi, j'aimerais

peut-être ça, m'inscrire.


VINCENT

Quoi?


SAMI

Attends,

si je m'inscris,

ça prouvera à ma mère que

je prends mes études au sérieux.

Elle va me laisser sortir

plus souvent, en gang.


VINCENT

Plus souvent

en gang... avec Jenn.


SAMI

Ça n'a pas rapport, ça.


VINCENT

Je suis sûr que Brandon-Lee

nous niaisait.

S'il y avait un PEI

l'an prochain,

le directeur nous en aurait

déjà parlé.


SAMI

Ouais...


MARC-O et FÉLICIE discutent dans le local du journal.


MARC-O

Je ne serai jamais capable.

Je suis nul en impro,

le prof va me couler.


FÉLICIE

Arrête de paniquer!

Tu n'es pas tout seul,

on est en équipe,

je vais t'aider.


MARC-O

Je ne veux pas

te faire de peine,

mais tu n'es pas vraiment

meilleure que moi.


FÉLICIE

Au moins, moi,

j'arrive à dire des mots!

Toi, tu gèles tout de suite

après le titre de l'impro.


MARC-O

Je vais avoir un échec!

Ça va faire baisser

ma moyenne, ma mère va capoter.

En plus, on est contre l'équipe

super forte de Brandon-Lee.


FÉLICIE

Arrête de stresser.


MARC-O

Ça paraît que ce n'est pas toi

qui te fais niaiser.

Chaque jour, il vient me dire

qu'ils vont nous clancher.

J'ai une idée.

Je vais m'arranger pour avoir

un rendez-vous chez le dentiste

la journée de l'évaluation.

J'ai même un peu mal.


FÉLICIE

Puis moi?

Tu me laisses tomber?


MARC-O

Trouve-toi un rendez-vous,

toi aussi.


FÉLICIE

Ça va juste retarder

le problème.

Il va quand même falloir

être évalué un jour.

Allez, lève-toi!

On va en faire une!

OK, bon...

Improvisation mixte,

durée 30 secondes,

ayant pour thème...


FÉLICIE cherche un thème mais n'en trouve pas.


MARC-O

Tu vois, tu n'es même pas

capable d'improviser un thème.


SAMI cogne à la porte du bureau de M. PRUD'HOMME, qui est au téléphone.


M. PRUD'HOMME

(S'adressant à SAMI)

Hein? Ha!

Non, non, tu peux entrer,

ils m'ont mis en attente.

Je peux t'aider?


SAMI

(Arrivant avec un verre)

En fait, c'est moi

qui vais vous aider.

Je me suis dit que ça vous

ferait du bien, un petit café.


M. PRUD'HOMME

Ah? J'en ai déjà pris un,

ai-je l'air si fatigué?


SAMI

Pas du tout, c'est juste que

vous travaillez tellement fort

pour nous, je me suis dit

que c'était à moi de faire

quelque chose pour vous.


M. PRUD'HOMME

Ah? Merci, c'est gentil.


SAMI

J'ai mis du lait

et deux sucres, c'est ça?


M. PRUD'HOMME

Oui, tu es bien renseigné.


SAMI

C'est Mélanie qui m'a dit

quoi mettre dedans.

(Regardant sur le bureau)

Ce n'est pas un document

sur le PEI, ça?


M. PRUD'HOMME goûte au café.


M. PRUD'HOMME

Ouache! Dégueulasse!

(S'adressant à son interlocutrice)

Non, non.

Madame?

Je ne parlais pas de...

Madame!

Je ne parlais pas de vous!


M. PRUD'HOMME raccroche en soupirant.


M. PRUD'HOMME

(Exaspéré)

Elle n'est pas très drôle,

ta petite blague!

Une demi-heure

que j'étais en attente!

Brandon-Lee essaye d'entrer

par effraction dans les locaux

puis toi, tu mets une pelletée

de sel dans mon café!


SAMI

Du sel? J'ai dû me tromper

de sachet, je vais le changer.


M. PRUD'HOMME

Non, laisse faire!

Je vais appeler la compagnie

pour régler mon problème

de serrure magnétique. Ouste!


SAMI

Désolé...


M. PRUD'HOMME

Non, merci.


Dans la salle Des pas perdus, VINCENT écrit un message texte.


SAMI

Tu perds ton temps.


VINCENT

Je te le dis, Sami.

Tu vas être le seul de la gang

à t'inscrire au PEI!


SAMI

Je te rappelle que je fais ça

pour toi et la gang,

pour pouvoir sortir

plus souvent.


VINCENT

Tu n'en auras jamais le temps

avec le double de travaux!

(Voyant ses amis passer)

Marc-O, Félicie! J'ai

une question à vous poser!


FÉLICIE

On n'a pas le temps,

on a des impros à écrire.


SAMI

Écrire des impros?

Le but, ce n'est pas

de ne rien écrire, justement?


MARC-O

Oui, mais on est trop poches.

On va apprendre

des répliques par coeur.


VINCENT

Ça va prendre 30 secondes,

je veux juste savoir:

est-ce que vous allez

vous inscrire au PEI?


MARC-O

Hein? Il y a un PEI, ici?

Certain que je vais m'inscrire!


VINCENT

(S'adressant à SAMI)

Mais c'est Marc-O, la bolle.

(Se tournant vers FÉLICIE)

Toi, Félicie?


FÉLICIE

Non, j'aime mieux être bonne

au régulier que moyenne au PEI.


VINCENT

(S'adressant à SAMI)

Bon, tu vois!

(Recevant un message texte)

Ah tiens! Mélanie non plus,

elle ne s'inscrira pas au PEI.


VINCENT montre le message texte à SAMI.


MÉLANIE

(Par message texte)

"40 heures obligatoires de

bénévolat par année? Non merci!"


FÉLICIE

(S'adressant à SAMI)

40 heures? Tu vas encore avoir

le temps pour le hockey?


VINCENT

La question est: aura-t-il

encore les capacités d'y jouer?


SAMI

Pourquoi tu dis ça?


VINCENT

Tu auras tant de livres à

porter que tu auras mal au dos.

Donc, tu ne pourras

plus jouer au hockey.


SAMI

Ou je vais tellement

transporter de livres

que je vais être

plus en forme que toi.


VINCENT reçoit un nouveau message texte.


SAMI

C'est qui?


VINCENT

Personne.


SAMI arrache le téléphone des mains de VINCENT.


VINCENT

Eille!


SAMI

(Lisant le message texte)

Jenn s'inscrirait au PEI?


VINCENT

Mais oui, regarde! Je suis sûr

qu'elle va changer d'idée.

Personne ne veut 3000 heures

de devoirs par semaine.


MARC-O

Il n'y a pas juste

les devoirs,

il y a aussi plein de voyages.


FÉLICIE

C'est vrai. Mon cousin

fait le PEI.

Il est allé en Italie

avec sa classe.


SAMI

L'Italie?

C'est super romantique...


VINCENT

Romantique?

C'est quoi ça encore?


SAMI

Non, je parlais

de la Rome antique.

Tu sais, l'architecture et tout.


VINCENT

Tu es amateur en architecture

depuis que ta mère t'a parlé

de Gandhi ce matin, c'est ça?


SAMI

Gandhi n'est pas architecte.


VINCENT

Qui a fait la "Sonata

Camelia", d'abord?


MARC-O

Tu veux dire Gaudi­, celui

qui a fait la Sagrada Fami­lia?


VINCENT

C'est ça que j'ai dit.

(S'adressant à MARC-O)

Sais-tu qui a construit

le nouveau Colisée de Québec?

Personne? Mais c'est Régis!


SAMI

Sérieux, Vincent,

tu devrais t'inscrire au PEI.


VINCENT

Tu es malade? Des plans

pour que je fasse un burn-out!


FÉLICIE

Franchement, Vincent!

C'est le PEI, pas la torture.

Ils ne t'attachent pas

à ton bureau

pour te forcer à travailler.


SAMI

(S'adressant à MARC-O)

Ça prend quoi comme notes

pour entrer dans le programme?


MARC-O

Une assez bonne moyenne,

mais surtout un bon

dossier sans retenue.


SAMI

Ah, ouin. Il faut que je me

force d'ici la fin de l'année.

Je vais voir monsieur Prudhomme

ce midi pour demander

s'il y a des périodes

de récupération pour se préparer

pour les examens de fin d'année.


VINCENT

(Déçu)

Ce midi, on était supposés

jouer au cosom dans le gymnase.


SAMI

Une autre fois!


FÉLICIE

Puis nous, il faut qu'on aille

écrire nos impros.


MARC-O

(S'adressant à FÉLICIE)

Attends! Si on poche

notre évaluation,

est-ce que je vais pouvoir

quand même être admis au PEI?


VINCENT reste seul dans la salle Des pas perdus quand soudain, il voit passer BRANDON-LEE.


VINCENT

Eh, Brandon-Lee! Brandon-Lee!

Qu'est-ce qu'on fait ce midi?


BRANDON-LEE

On?


VINCENT

Eh bien oui, on!


BRANDON-LEE

Comme dans "toi puis moi"?


VINCENT

Oui, on pourrait dîner puis

jouer au cosom dans le gymnase.


BRANDON-LEE

C'est quoi, là?

Sami est tombé malade,

tu te cherches un bouche-trou?


VINCENT

Pantoute, j'ai juste envie

de faire différent ce midi.


BRANDON-LEE

OK... Mais le cosom,

ça ne me tente pas vraiment.

Veux-tu jouer à Motocross Fever?


VINCENT

Motocross Fever?


BRANDON-LEE

Un jeu de courses de moto,

tu vas voir, c'est malade.


VINCENT

Tu n'aurais pas un jeu

de sports à la place?


BRANDON-LEE

Le motocross, c'est du sport.

Envoye, viens-t'en,

je vais te montrer ça.


SAMI cogne à la porte du bureau de M. PRUD'HOMME et décide d'y entrer, en l'absence du directeur. FATIMA entre derrière lui.


SAMI

Qu'est-ce que tu fais là?


FATIMA

Toi, qu'est-ce que tu fais!

Fouiller dans le bureau

du directeur!

Tu devrais voir honte!


SAMI

Non, je lui écrivais une note

pour le rattrapage de ce midi.

On devrait sortir,

il pourrait arriver.


SAMI essaie d'ouvrir la porte.


SAMI

On a un problème.


FATIMA

(Propos en français puis en arabe)

Cesse de faire diversion,

Bolbol, yalla!


SAMI

Je suis très sérieux!

La porte ne s'ouvre plus.

Ça devait être ça,

son problème de serrure.


FATIMA

(Essayant d'ouvrir la porte)

Que veux-tu dire?


SAMI

Ce matin, il appelait

une compagnie de serrure

pour un problème. Attends...


FATIMA

(Angoissée)

Mais qu'est-ce que monsieur

le directeur va dire

quand il va me trouver

dans son bureau!


BRANDON-LEE et VINCENT jouent dans le journal du local.


BRANDON-LEE

Il faut que je prenne

le bidon d'essence

pour aller plus vite. Regarde!

Tu vois, je suis en mode turbo!

C'est hot, hein?


VINCENT

Mets-en.


BRANDON-LEE

(S'arrêtant de jouer)

Bon...


VINCENT

Qu'est-ce que tu fais?


BRANDON-LEE

C'est à ton tour.


VINCENT

Ah non, vas-y, j'aime

bien mieux te regarder.


BRANDON-LEE

T'es sûr?


VINCENT

Tu es tellement bon.


VINCENT reçoit un message texte.


BRANDON-LEE

(Agacé)

Coudonc, tu attends un appel

de la Ligue nationale?


VINCENT

Non, pourquoi?


BRANDON-LEE

Tu regardes ton cell, on

dirait que tu n'as pas de fun.


VINCENT

Non, il est super cool,

ton jeu, même que je vais

texter Sami pour lui dire

à quel point on s'amuse.


SAMI lit le message texte envoyé par VINCENT.


VINCENT

(Par message texte)

Dîner + jeux vidéo avec

B.L... Trop chill!


SAMI

(En pensée)

Vincent puis Brandon-Lee?

(Se tournant vers sa mère qui joue avec la serrure)

Maman, ça ne sert à rien,

c'est électronique.


FATIMA

Monsieur le directeur

va nous expulser.

Tu vas devoir changer d'école.


SAMI

Non, on n'a juste à inventer

une histoire comme quoi

on passait dire bonjour

à monsieur Prudhomme

puis la porte s'est fermée

en coup de vent.


FATIMA

Il faut que tu dises la vérité

à monsieur le directeur,

que tu lui expliques pourquoi

tu étais dans son bureau.

Et d'ailleurs, tu ne me l'as

toujours pas dit, à moi, hein!


SAMI

Je venais voir monsieur

Prud’homme pour savoir s'il y a

des périodes de récupération

en maths, français et anglais

pour me préparer

aux examens de fin d'année.


FATIMA

Est-ce que j'ai l'air d'avoir

une poignée dans le dos?


SAMI

Tu n'as pas de poignée.

Ni de serrure.


FATIMA

(Fâchée)

Bolbol!


SAMI

Quoi? C'est vrai!

Je veux monter mes moyennes pour

entrer au PEI l'an prochain.


FATIMA

Le programme d'études

internationales?

(Ravie)

Ah?

Et tu connais les exigences

pour t'inscrire?


SAMI

Je ne sais pas,

mais c'est pour ça

que je venais voir

monsieur Prudhomme.

Regarde, il est sûrement

écrit dans le document ici.


SAMI montre le document à sa mère.


FATIMA

Je trouve ça merveilleux

qu'il y ait un programme

d'études internationales.

Mais il faut quand même

que tu dises la vérité

à monsieur le directeur.


SAMI

Mais non, je ne peux pas!

Brandon-Lee s'est fait prendre

dans un local ce matin,

le directeur lui a donné

une double retenue.


FATIMA

Et puis?


SAMI

S'il pense que j'ai

fait la même chose,

je peux dire adieu au PEI.

Et... à ma grande

carrière de médecin.


FATIMA

(Remplie de fierté)

Oh! Tu veux étudier

en médecine?


SAMI

On ne sait jamais

où le PEI peut me mener.


FATIMA

Bon, d'accord.

D'accord, d'accord.

Mais c'est parce que ça concerne

ton éducation, hein!


SAMI

Merci, maman. Tu vas voir,

j'ai un super plan

pour qu'on sorte d'ici

sans que personne ne nous voie.


BRANDON-LEE continuer à jouer pendant que VINCENT envoie toujours des messages texte.


BRANDON-LEE

Tu lui diras aussi

que je viens de battre

mon record: 4850 points!


VINCENT

Ayoye! Tiens, il vient

de me répondre...

Il me demande

d'aller le rejoindre

au bureau du directeur.


BRANDON-LEE

Pourquoi?


VINCENT

Je ne sais pas, il dit

qu'il a besoin d'aide.


BRANDON-LEE

C'est bon, j'ai compris,

tu peux y aller.


VINCENT

Non, je reste ici.


BRANDON-LEE

Ah ouin?


VINCENT

Il faut qu'il s'habitue

à faire sans moi.

Je ne serai pas toujours là l'an

prochain pour lui tenir la main.


BRANDON-LEE

Fais-tu de la fièvre, Vincent?


VINCENT

(Rigolant)

Je fais du Motocross Fever!

(Arrachant la tablette des mains de BRANDON-LEE)

Passe-moi ça, c'est à mon tour.

Ayoye, OK! Ça va vite.


BRANDON-LEE

À gauche.


Dans la salle Des pas perdus, FÉLICIE retrouve MARC-O.


FÉLICIE

Ok! Tu peux arrêter

d'écrire des impros.

J'ai trouvé des super exercices

de théâtre sur Internet.

Ça va te dégeler.

Pour commencer, tu vas

imiter un arbre

avec du vent dans les feuilles.


MARC-O

Je te rappelle que tu n'es pas

géniale, toi non plus.


FÉLICIE

Non, mais moi,

je ne suis pas gênée.


MARC-O

Justement, si tu n'es pas

gênée, tu peux faire

les exercices avec moi.


FÉLICIE

OK! Allez, lève-toi! Allez!

À go, on va imiter un arbre

avec du vent dans les feuilles.

1, 2, 3... Go.


MARC-O est intimidé par les rires moqueurs des élèves autour.


FÉLICIE

Marc-O!


MARC-O

Quoi? Il n'y a pas

beaucoup de vent de mon bord.


FÉLICIE

OK! Je sais

ce que tu vas faire.

Tu vas aller voir la fille

là-bas et partir

une conversation avec elle.


MARC-O

Sur quoi?


FÉLICIE

Je ne sais pas, improvise!


MARC-O

Oui, mais en impro,

on a toujours un thème.


FÉLICIE

OK, d'abord. Parle-lui de...

De lait.


MARC-O

Voyons, c'est ridicule.

Je vais lui dire quoi?

Du 1 %, du 2 %?

Ou du lait écrémé?

Elle va rire de moi

jusqu'à la fin du secondaire.


FÉLICIE

Tu peux aussi lui demander si

elle est intolérante au lactose.


MARC-O

Puis lui demander si elle a

des problèmes de gaz aussi?


FÉLICIE

C'est ça ou une mauvaise note.

Puis peut-être pas de PEI.


Dans le bureau de M. PRUD'HOMME, SAMI regarde son téléphone.


SAMI

Vincent ne répond pas.


FATIMA

C'est signe

qu'il faut se rendre.

J'appelle le concierge,

il pourra nous sortir.


SAMI

Non, il ne faut pas l'appeler,

il le dira à monsieur Prudhomme.

Maman, laisse-moi

encore une minute.


FATIMA

Mais qu'est-ce que ça va

changer, une minute?


SAMI

C'est peut-être la minute qui

va me permettre de devenir...

un grand cardiologue.


FATIMA

(Attendrie)

Tu veux être cardiologue?

Bon, d'accord. D'accord,

encore une minute.

Mais pas plus, hein!

Ah, cardiologue...


Dans la salle Des pas perdus, FÉLICIE essaie d'encourager MARC-O.


FÉLICIE

Allez, Marc-O,

tu es capable! Allez!


MARC-O

OK, d'abord, mais pour le PEI.

(S'approchant de la fille)

Hum... à lait, allô!

À lait, allô, le lait...

(S'assoyant à la table de la fille)

Toi... Tu aimes les vaches?

Ça va de mal en pis, hein?

Pis, pis de vache.

Moi, ça me fait crémer.

(Recevant un appel)

Oh, je... Je pense

que la ferme m'appelle.

Je serais meuh de le prendre.

Meuh, mieux, la vache.

(S'adressant à FÉLICIE)

C'est Sami. Il faut que j'aille,

il faut que j'aille l'aider.


FÉLICIE

N'essaye pas, Marc-O.


MARC-O

C'est vrai,

regarde, ça presse.

Il faut que je l'aide à sortir

du bureau du directeur.


FÉLICIE

Hein?


Dans le journal du local, BRANDON-LEE et VINCENT poursuivent leur jeu vidéo.


VINCENT

Je fais quoi, là?


BRANDON-LEE

Tu prends le

jump, puis

tu rentres dans le tunnel

pour aller te chercher ton gaz.

Non, non, ne va pas là,

tu vas mourir.

Oh, je l'avais dit!


VINCENT

Excuse-moi, je ne l'ai

pas fait exprès.


BRANDON-LEE

(Fâché)

J'ai perdu mes points, je vais

descendre dans le classement.


VINCENT

Tu voulais que je joue.


BRANDON-LEE

Je ne te savais pas aussi nul.


VINCENT

Je suis meilleur que ça

d'habitude, j'étais distrait.

Je me demandais, là.

Toi, tu changerais

de programme pour être

dans la même classe

qu'une fille, mettons?


BRANDON-LEE

Es-tu malade?

Pourquoi tu dis ça?

T'as une blonde?


VINCENT

Non, je me demandais, c'est tout.


BRANDON-LEE

La seule chose qui me ferait

changer de programme,

c'est si l'école

offrait sport-études.


VINCENT

Mets-en! Moi aussi,

je changerais n'importe quand

pour être en sports-études.

Sami aussi!


MARC-O et FÉLICIE arrivent discrètement à la porte du bureau de M. PRUD'HOMME.


MARC-O

(Murmurant)

Sami, tu es là?


SAMI

Oui, la porte est

barrée de l'intérieur.

Peux-tu la débarrer de ton côté?


Au moment même où MARC-O ouvre la porte, FÉLICIE voit M. PRUD'HOMME s'amener au loin dans le couloir.


MARC-O

(Refermant la porte)

Oh! Le directeur arrive!

Tenez la porte!


M. PRUD'HOMME

Eh bien? Est-ce que vous

vouliez me parler?


MARC-O

Hein? Non, non.


M. PRUD'HOMME essaie d'ouvrir la porte.


M. PRUD'HOMME

Voyons?


MARC-O

Vous avez un problème?


M. PRUD'HOMME

Oui, c'est drôle,

ma porte ne barrait pas

de l'extérieur ce matin.

C'est une nouvelle serrure.

Le serrurier de la compagnie

l'a posée à l'envers.


MARC-O

Méchant serrurier!


M. PRUD'HOMME

Oui...


MARC-O

Quelqu'un

est venu la réparer?


M. PRUD'HOMME

Ah peut-être, oui.


M. PRUD'HOMME essaie alors d'utiliser sa carte magnétique.


M. PRUD'HOMME

Ma carte non plus

ne fonctionne plus.


MARC-O

L'avez-vous mise près

de votre cellulaire?


M. PRUD'HOMME

Ça se peut.


MARC-O

Il ne le faut pas:

ça démagnétise les cartes.

Mais je peux la remagnétiser,

si vous voulez.


M. PRUD'HOMME

Oui, merci, ce serait bien.

Comment tu vas faire ça?


MARC-O

Je... Je vais repolariser

la piste magnétique de la puce

avec des aimants à tungstène.

Mais en attendant, vous devriez

aller voir le concierge.

C'est lui qui a touché à

votre serrure.


M. PRUD'HOMME

Oui, bonne idée, ça!


M. PRUD'HOMME repart. MARC-O pousse un long soupir de soulagement.


FÉLICIE

Marc-O! Tu as été parfait!

Tu as improvisé

comme si de rien n'était!


MARC-O

Mais oui! J'ai inventé

n'importe quoi puis ça a marché!


SAMI

(Cognant de l'intérieur du bureau)

Quelqu'un peut nous aider

à sortir?


MARC-O

Oui, désolé.


MARC-O ouvre la porte.


SAMI

Oh, merci! Tu nous as

sauvé la vie!

Un peu plus et on se faisait

prendre par le directeur.


MARC-O

Mais vous faisiez

quoi là-dedans?


SAMI

C'est une longue histoire.

L'important, c'est

que ce soit fini.


FATIMA

Si c'est fini, pourquoi

je me sens si coupable?


SAMI

Maman, on n'a rien

fait de mal.


FATIMA

(Voyant M. PRUD'HOMME revenir)

Attends, attends...


M. PRUD'HOMME

Le concierge dit qu'il n'a pas

touché à la serrure.


MARC-O

Ah?


M. PRUD'HOMME

Ça va, madame Mazari?

On dirait que...


FATIMA

Que je viens de sortir

de votre bureau?

(Éclatant de rire)

Non, non, qu'est-ce que

je ferais dans votre bureau?


M. PRUD'HOMME

Mais non! Est-ce que vous

veniez me parler ou... ?


FATIMA

Oui, je voulais

vous dire que...

Que tous ces beaux jeunes

aimeraient s'inscrire

à des cours de rattrapage

en prévision des examens, hein?


M. PRUD'HOMME

Ah! Tant mieux,

c'est super, ça!

Je vais inscrire

vos noms sur la liste

aussitôt que je vais pouvoir

entrer dans mon bureau.


FATIMA

Bon, alors, je vais retourner

à la bibliothèque.

J'ai... J'ai les livres pour...


ENSEMBLE

Oui, merci.


FATIMA entraîne les jeunes avec elle. M. PRUD'HOMME, sans aucun problème, réussit à ouvrir la porte de son bureau. Plus tard, VINCENT retrouve SAMI dans le couloir.


VINCENT

Sami! Je te cherchais!


SAMI

Ah! Tu aurais pu me trouver ce

midi dans le local du directeur.


VINCENT

Excuse-moi, j'étais occupé.


SAMI

Occupé, mais oui, à jouer

à un jeu vidéo avec Brandon-Lee.

C'est sûrement plus important

qu'aider ton meilleur ami.


VINCENT

On n'a pas juste joué,

on a réfléchi aussi.

Il faut convaincre le directeur

de changer le PEI pour...

Sports-études!


SAMI

Pourquoi?


VINCENT

Parce que ça aussi,

ça demande une bonne moyenne,

mais au moins, c'est le fun.

Donc, tes parents seraient

contents, puis...

On pourrait être ensemble.


SAMI

Ouais. Mais ce n'est pas tout

le monde qui aime les sports.


VINCENT

Tout le monde n'est pas

intéressé par un PEI non plus.


SAMI

Il faudrait un programme plus

général, comme arts-études.

Oui, il y aurait du théâtre,

de la musique... puis du dessin.


VINCENT

Ah, mais oui! Ça tombe bien

que Jenn aime le dessin.


SAMI

Arrête avec ça!


VINCENT

Mais toi, arrête de faire

semblant puis je vais arrêter!


SAMI

OK! J'ai un kick

sur ta cousine,

mais ne lui dis pas! Je n'ai pas

le droit d'avoir de blonde.

Donc j'ai dit à Jenn

que je voulais qu'on soit amis.


VINCENT

Ah! Puis si tu es

dans le même programme,

puis que vous avez

presque tous les mêmes cours,

vous allez pouvoir passer

plus de temps ensemble.


SAMI

Exact.


VINCENT

Et tu vas me laisser tomber

comme un vieux bas sale.


SAMI

Mais oui. Mais non!

Plus comme des vieux gants

de hockey qui puent.


VINCENT

J'ai une meilleure idée pour

que tout le monde soit content.

On va proposer mon programme

de sports-études,

mais on va ajouter un volet art.


BRANDON-LEE, non loin de là, entend la conversation et s'approche.


BRANDON-LEE

Euh... ton idée?


VINCENT

Hey! Brandon-Lee, mon ami!

Je le sais que c'est

notre idée, ton idée, mais...

Comme tu n'es pas un élève

super modèle,

je pense qu'il y a

plus de chance

que le directeur nous écoute si

l'idée vient de Sami et moi.


SAMI

(Montrant du doigt le directeur)

Il arrive.


VINCENT

(S'adressant à BRANDON-LEE)

Ok, va-t'en, va-t'en.


BRANDON-LEE

(Vexé)

Ne me demande plus

jamais de jouer

à Motocross Fever,

Vincent Beaucage!


SAMI

Ark! Motocross Fever?


VINCENT

Ne m'en parle pas...

(S'adressant au directeur)

M. Prudhomme! On peut vous

déranger quelques secondes?


M. PRUD'HOMME

Désolé, je suis un peu pressé.


VINCENT

Que diriez-vous

si on changeait le PEI

pour un programme

de sports-arts-études?


M. PRUD'HOMME

Changer le PEI? Il n'est pas

question d'avoir de PEI ici.


VINCENT

Hein?


SAMI

Attendez, Brandon-Lee a

vu les papiers sur votre bureau.

Vous lui avez parlé d'un

programme révolutionnaire.


M. PRUD'HOMME

Ah, ça? Non, c'est un collègue

qui a oublié ses dossiers

dans mon bureau.

Non, le PEI, ce n'est pas

pour nous autres.Le programme révolutionnaire,

ça oui, par exemple.

Brandon-Lee voulait

sûrement parler du programme

"La sécurité à votre portée".


VINCENT

"La sécurité à votre portée"?


M. PRUD'HOMME

Un programme de serrures

magnétiques censé être testé

dans plusieurs écoles.

L'implantation du programme

est un peu retardée, parce qu'on

a eu des problèmes techniques.


SAMI

J'ai vu ça...


M. PRUD'HOMME

Pardon?


SAMI

Non, je veux dire,

c'est plate, ça.


M. PRUD'HOMME

Oui, je ne te le fais pas

dire. Excusez-moi.


M. PRUD'HOMME repart.


VINCENT

(S'adressant à SAMI)

Bon! Ça a bien l'air

qu'on est pognés

pour faire nos projets

ensemble l'an prochain.

Mais si tu veux, je te laisserai

te mettre en équipe

avec Jenn une couple de fois.


M. PRUD'HOMME

(S'écriant de loin)

Ah oui! Sami! J'oubliais:

j'ai mis ton nom sur les listes

de rattrapage en français,

en anglais puis en maths!


VINCENT

Oh, ça va lui faire plaisir!

(Se tournant vers VINCENT avec un rire moqueur)

Ça va être le fun!


De retour dans le local du journal, FÉLICIE et MARC-O discutent.


FÉLICIE

Je suis sûre que mes exercices

t'ont aidé à improviser

avec le directeur.


MARC-O

Oui! Faire un arbre

avec le vent dans les feuilles,

ça m'a vraiment fait évoluer

en tant qu'improvisateur.


FÉLICIE

Je suis sûre que oui.


MARC-O

C'est sûr, mais j'ai surtout

compris qu'il faut m'imaginer

dans une situation dans la vraie

vie pour que cela marche.


FÉLICIE

Fais juste la même

chose à l'évaluation,

on aura une super note.


BRANDON-LEE arrive dans le local du journal.


BRANDON-LEE

Tiens, si ce n'est pas

les champions d'impro!

Êtes-vous prêts pour le match?

(S'adressant à MARC-O)

Tu dois être content qu'il n'y

ait plus de programme de bollé.

Parce que c'est pas avec tes

talents d'acteur que tu te serais

classé.


MARC-O

Tu dois aussi être content:

les classes ne seront

pas divisées,

tu vas pouvoir encore

copier sur les bollés.


FÉLICIE

(Impressionnée)

Oh!


BRANDON-LEE ressort du local sans dire un mot. FÉLICIE et MARC-O éclatent de rire.


FÉLICIE

Je te l'avais dit

que tu étais capable!


Chez les Mazari, FATIMA entre dans la chambre de SAMI.


FATIMA

Alors, Bolbol? Tu as

des nouvelles du PEI, hein?

Quand est-ce que ça commence?

J'ai si hâte

de le dire à ton père,

il va être si fier de toi!


SAMI

Oui, mais on avait mal

compris, finalement.

Il n'y aura pas

de PEI l'an prochain.


FATIMA

Comment, pas de PEI?


SAMI

On avait mal compris.


FATIMA

Tu veux dire qu'on a fait

tout ça pour rien?

Sortir en cachette et...

mentir à monsieur le directeur!


SAMI

Non, non. Pas pour rien.

Tu vas être contente,

le directeur m'a quand même

inscrit aux cours de rattrapage.


FATIMA

Ah!


SAMI

Je commence demain.


FATIMA

C'est une bonne nouvelle,

hein? Il faut quand même

des bonnes notes

pour devenir cardiologue.


SAMI

Ouin, ouin...


FATIMA

Alors... Vu que tu commences

demain et si tu promets

de faire des efforts

jusqu'à la fin de l'année...

Tu peux aller

rejoindre tes amis.


SAMI

Au laser tag?

Pour vrai?


FATIMA

Oui.


SAMI

Merci, maman! Tu es

super cool, merci!


FATIMA

Mais fais attention!

Tu n'es pas encore médecin!


SAMI sort de la chambre.


FATIMA

(En pensée)

Docteur Mazari...

Cardiologue.


Fin de l'épisode


SAMI

Viens créer ton propre

univers de

Subito Texto!


Texte informatif :
tfo.org/subitotexto


Générique de fermeture




Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Season

Résultats filtrés par