Universe image Subito Texto Universe image Subito Texto

Subito Texto

Maude, Jennifer, Mélanie, Vincent and Sami are starting high school. Together, they try to ease into a foreign world, full of promise but also fraught with worries!

Official sitefor Subito Texto
Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Love Letter

The love letter Jennifer wrote Sami ends up in the possession of Fatima, who thinks it’s the grocery list. The lovers must retrieve the paper, no matter what!



Production year: 2015

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Début générique d'ouverture


Subito texto


Fin générique d'ouverture


C'est le matin chez les Mazari. FATIMA range les restes du déjeuner avec SAMI.


FATIMA

Tu vas aider ton père

pendant que je serai

en France, hein?


SAMI

Oui, maman, ça fait 10 fois

que je te le promets.


FATIMA

Il y aura beaucoup

de choses à faire.

Et ton père

n'a pas l'habitude

de s'occuper

de la routine tout seul.


SAMI

Maman, inquiète-toi pas,

on va être corrects.


FATIMA

Je suis pas inquiète,

je suis prévoyante.

C'est pas pareil.


Quelqu'un cogne à la porte.


FATIMA

Viens, Jennifer, entre, entre!

Bolbol, Jennifer est là!


JENNIFER entre.


JENNIFER

Allô, Sami!

Est-ce que je peux prendre

tes notes du dernier

cours de math, s'il te plaît?

J'ai pas bien compris.


FATIMA

C'est sûr qu'il va

te montrer ses notes.

Il prend toujours

de très bonnes notes,

mon petit bolbol, hein!


SAMI

Oui, oui, oui.


FATIMA sort de la cuisine.


SAMI

(Chuchotant)

Qu'est-ce que tu fais ici?

On s'était dit qu'on ferait

attention avec mes parents.


JENNIFER

Il fallait que je te voie,

j'ai fait un méchant cauchemar.


SAMI rit.


JENNIFER

C'est pas drôle,

je suis super traumatisée.

Quelqu'un avait mis

de la colle sur un verre,

alors j'ai bu dedans et mes

lèvres sont restées collées.


SAMI

(Perplexe)

C'est tout?


JENNIFER

Non. Là, t'es arrivé

puis t'as commencé à me dire

des super belles affaires.

(S'énervant)

Mais tes parents

étaient derrière toi,

puis avec mes lèvres collées,

je pouvais pas t'avertir

pis là je capotais!


SAMI

Chut, chut, chut!

C'est juste un rêve.


JENNIFER

(Souriante)

Est-ce que t'as lu mon mot?


SAMI

Quel mot?


JENNIFER

Le mot que j'ai mis

dans ton sac, hier.

Voyons... Je l'avais mis

dans cette pochette-là.



JENNIFER regarde dans le sac à dos de SAMI mais ne trouve rien.


SAMI

Ah, non, j'ai vidé mon sac

sur le comptoir, hier.


JENNIFER

Sami! Dans la cuisine...

Puis avec tes parents!


SAMI commence à fouiller sur le comptoir alors que FATIMA revient. Pendant ce temps, à l'école, SIERRA et MÉLANIE entrent dans le local du journal.


SIERRA

Je commence à être tannée que

tout le monde soit après moi.


MÉLANIE

(Sarcastique)

Bien oui, pauvre toi!


SIERRA

Ils arrêtent pas

de me poser des questions

sur ma vie sur le bateau,

mes voyages, mes parents.

Je suis toujours en train

de répéter les mêmes affaires.


MÉLANIE

(Tannée)

Bien, engage-toi

une secrétaire.


SIERRA

À moins de pré-enregistrer

mes réponses.


MONSIEUR PRUD'HOMME entre dans le local.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Ah! Justement...

celle que je voulais voir.


MÉLANIE

Qu'est-ce que tu veux?


MONSIEUR PRUD'HOMME

Vous savez que, demain, c'est

la journée portes ouvertes.

On va accueillir plein d'élèves

du primaire

qui vont devoir choisir

leur future école.

Et puis on va devoir

les convaincre

et convaincre leurs parents

que c'est la nôtre, la meilleure.


MÉLANIE

Oui, on sait tout ça, papa.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Vous allez voir que j'ai pensé

à tout. Vous allez être fières

de votre école, les filles.

Victoire-Desmarais

doit se distinguer

comme une école publique

parfaite.


MÉLANIE

(Sarcastique)

C'est vraiment génial, ça,

papa, bravo!


MONSIEUR PRUD'HOMME

Oui. Là, il reste juste

un petit détail à régler.


MÉLANIE

(Sarcastique)

Tu veux que tous les élèves

chantent une chanson

de bienvenue?


MONSIEUR PRUD'HOMME

Mon problème, c'est que

j'avais complètement oublié,

mais Julie-Pier participe

à une télé-réalité.

C'était elle, notre hôtesse,

donc il faut la remplacer.


MÉLANIE

Ah, oui?


MONSIEUR PRUD'HOMME

Bien oui!

Ça sera pas évident,

la remplacer.

L'hôtesse doit donner une image

très forte de notre école.

Il faut que sa seule présence

donne le goût

aux élèves et à leurs parents

de s'inscrire à Victoire-Desmarais

plutôt que dans une autre école.

C'est un rôle primordial.


MÉLANIE

Inquiète-toi pas, papa.

Je vais m'en occuper.


MONSIEUR PRUD'HOMME

(Mal-à-l'aise)

Ah!

C'est gentil de te proposer,

ma grande,

mais j'avais déjà quelqu'un

en tête.


Entre temps, chez les Mazari, SAMI reste près d'une pile de papiers posés sur le comptoir.


FATIMA

Bolbol, tu es dans le chemin.

Tu as besoin

de quelque chose?


SAMI

Non, non, non.


FATIMA

Alors, tu peux

me laisser la place?

Parce que je dois encore

nettoyer.

J'ai beaucoup de choses

à faire.


SAMI

Je vais le nettoyer,

moi, le comptoir.


FATIMA

Je préfère que tu gardes

tes énergies

pour aider ton père

quand je serai partie, hum?


SAMI laisse la place à FATIMA et recule. JENNIFER voit un papier sur le dessus du réfrigérateur et fait signe à SAMI. SAMI prend le papier et le cache dans son dos.


FATIMA

Vous allez être en retard.


SAMI

Oui, oui, on y va.


SAAD arrive dans la cuisine.


FATIMA

Soussou!

Tu peux reconduire

Bolbol et Jennifer?

Ils vont être en retard.


SAMI

Non, c'est correct.


SAAD

Non, ta mère a raison.

Je vous dépose, c'est

sur le chemin, allez!


FATIMA

(S'adressant à SAAD)

Et tu te dépêches

de revenir, hein.

Parce qu'il y a encore les

courses pour la semaine à faire.


SAAD

Bye.


SAAD part avec SAMI et JENNIFER. Au même moment, à l'école, MONSIEUR PRUD'HOMME annonce son choix à SIERRA et MÉLANIE.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Pour le rôle de l'hôtesse,

j'avais pensé

à notre nouvelle élève

globe-trotter.


SIERRA

Moi?


MÉLANIE

Elle?


MONSIEUR PRUD'HOMME

Oui! Sierra a un parcours

unique.

Depuis son arrivée, elle est

le centre d'intérêt de l'école.


SIERRA

C'est gentil

d'avoir pensé à moi,

mais je pense pas être

la mieux placée pour vous aider.


MÉLANIE

Je suis d'accord avec elle.

Sierra connaît rien à l'école.

Comment veux-tu

qu'elle nous représente?


MONSIEUR PRUD'HOMME

Elle fréquente l'école

depuis trois semaines;

on peut pas dire

qu'elle connaît rien.

Sierra projette

une image dynamique

et originale de notre école.

Pour ça, j'ai aucun doute.


SIERRA

Merci, monsieur Prud'homme.


MONSIEUR PRUD'HOMME

J'ai même pensé que...

tu pourrais transférer

ton blogue sur celui du journal.


MÉLANIE

T'as lu son blogue?


MONSIEUR PRUD'HOMME

Bien oui.

Toute l'école en parle.

C'est très intéressant.


SIERRA

Bien oui, si vous voulez.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Bon, bien, c'est parfait.

Mélanie va s'en occuper.


MÉLANIE

C'est parce que moi, j'ai...


MONSIEUR PRUD'HOMME

Puis si t'as des questions

sur le rôle d'hôtesse,

tu te gênes pas, hein;

Mélanie est à ton service.


MONSIEUR PRUD'HOMME sort du local.


MÉLANIE

(À contrecœur)

Bien oui.


Un peu plus loin, SAMI et JENNIFER marchent dans le couloir.



SAMI

Un peu plus puis mon père

venait nous reconduire

directement dans la classe.


JENNIFER

Tu lis pas mon mot?


SAMI et JENNIFER s'éloignent dans un coin du couloir.


SAMI

(Lisant à voix haute)

« Aubergine,

citron...

feuille de vigne »?


JENNIFER

Hum? Mais c'est pas

mon mot, ça.


SAMI

C'est l'écriture à ma mère.


JENNIFER

Ah, non. Est-ce que ça se peut

que ta mère

ait pris mon mot à la place

de sa liste d'épicerie?


SAMI

Ça se peut.

Qu'est-ce que t'as écrit?


JENNIFER

Bien, je m'en rappelle pas

en détail,

mais si elle le lit, elle va

comprendre qu'on sort ensemble.


SAMI

Ah, non.


JENNIFER

Si elle l'a pas déjà lu.


MÉLANIE vient rejoindre SAMI et JENNIFER.


MÉLANIE

Bon! Est-ce que je vous pogne

encore à vous embrasser?


JENNIFER

(Sans enthousiasme)

Non.


MÉLANIE

(Fâchée)

En tout cas.

Laissez-moi vous dire

que MA journée a vraiment mal

commencé.

Vous devinerez jamais.

Mon père a demandé à Sierra

d'être hôtesse

à la journée portes ouvertes.

À Sierra!

Vous vous rendez compte?

Je sais vraiment pas

ce qu'il lui trouve.

Elle m'énerve tellement

avec ses airs

de fille trop populaire

à son goût, là.

Elle se plaint parce que tout

le monde vient toujours la voir.

Moi aussi, je suis populaire,

puis je gosse personne avec ça.


JENNIFER appuie sa tête sur l'épaule de SAMI.


MÉLANIE

Hé, lâchez-vous un peu.

Vous êtes pas seuls,

dans la vie.

Moi aussi, j'existe.


MÉLANIE part.


SAMI

Si ma mère

avait lu le mot,

elle m'en aurait parlé,

ce matin.


JENNIFER

Oui, t'as raison.


SAMI

Mais elle va sûrement

voir le mot

quand elle va être

à l'épicerie.

Il est pas trop tard.


SAMI part.


JENNIFER

Mais, Sami, les cours!


Peu de temps après, SAMI revient chez lui. FATIMA et SAAD préparent les bagages de FATIMA dans leur chambre à coucher.


FATIMA

(De la chambre à coucher)

Tu as vu le coussin

pour l'avion?


SAAD

(De la chambre à coucher)

Dans le premier tiroir

de la commode.


Pendant que ses parents parlent, SAMI cherche le mot de JENNIFER dans la cuisine.


FATIMA

(De la chambre à coucher)

Ah, tu as raison,

je l'ai.


SAAD

(De la chambre à coucher)

Ta valise est prête?


FATIMA

(De la chambre à coucher)

Presque.


SAAD

(De la chambre à coucher)

Tu veux que j'aille faire

les courses avec toi?


FATIMA

(De la chambre à coucher)

Ah, ce serait gentil.


Le téléphone sonne dans la cuisine.


FATIMA

(De la chambre à coucher)

J'y vais.


SAMI se cache sous la table de la salle à manger alors que FATIME vient répondre au téléphone.


FATIMA

(Répondant au téléphone)

Allô? Oui, bonjour,

monsieur le directeur.

Oui, vous allez bien?



Tout en parlant, FATIMA pose son sac à main sur une chaise et y range des papiers.


FATIMA

(Au téléphone)

Euh... faire le ménage

de la bibliothèque?

Aujourd'hui?

Ah, oui, c'est vrai.

La journée portes ouvertes

de demain, oui.

C'est vrai que

c'est important, hein.

Écoutez, c'est juste que...

je dois prendre l'avion,

ce soir, pour le sud de la France.

C'est que ma tante est décédée.


SAAD vient voir FATIMA.


SAAD

C'est qui?


FATIMA

(Au téléphone)

Ah, je...

Oui, d'accord, je comprends,

monsieur le directeur.

À plus tard.

Oui, j'arrive.


FATIMA met fin à la communication.


FATIMA

Je dois aller à l'école.

Le directeur tient à ce que

la bibliothèque soit rangée

pour la journée portes ouvertes

de demain.


SAAD

Tu lui as dit que tu prenais

l'avion, ce soir?


FATIMA

Depuis que Brigitte est partie,

je suis la seule bénévole.

J'ai pas eu le courage

de lui dire non.


SAAD

Bon, d'accord, je vais y aller

avec toi!



FATIMA

Mais les courses?


SAAD

On ira après.

C'est sur le chemin.


FATIMA

C'est très bien.


FATIMA met son manteau et sort en coup de vent.


SAAD

Attends-moi!


SAAD se dirige vers la porte et voit le sac de FATIMA.


SAAD

Ah!

T'allais oublier ton sac!


SAAD prend le sac à main de FATIMA et sort de la maison. Pendant ce temps, à l'école, MÉLANIE vient voir MONSIEUR PRUD'HOMME alors qu'il accroche des affiches pour la journée portes ouvertes.


MÉLANIE

Papa, je sais que t'es plein

de bonnes intentions et tout,

mais je pense pas

que ce soit une bonne idée

de lier le blogue de Sierra

au site du journal.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Ah, non? Pourquoi?


MÉLANIE

Je suis certaine que Sierra

connaît plein de choses

à la reproduction des baleines

puis aux passe-temps préférés

des crevettes,

mais elle connaît rien à la

vraie vie des élèves de l'école!


MONSIEUR PRUD'HOMME

Oui, c'est sûr...


MÉLANIE

Nous autres, les jeunes,

on aime ça, entendre parler

des vraies choses,

des choses qui nous

touchent vraiment, autour de nous.

Par exemple, savoir que

ces deux-là, là-bas,

ils ont eu une super grosse

chicane, la semaine passée.

Puis que celle-là,

juste là-bas, elle a coulé

son examen de math.


MONSIEUR PRUD'HOMME

C'est pas plus de l'ordre

du potin, ça, Mélanie?


MÉLANIE

Potin ou pas,

ça nous intéresse plus

que des histoires de baleines,

si tu vois ce que je veux dire.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Oui, tu marques

un point, mais...


MÉLANIE

Plutôt que de transférer

le blogue de Sierra,

on devrait en créer

un nouveau,

vraiment destiné aux élèves

de Victoire-Desmarais!


MONSIEUR PRUD'HOMME

Le problème, la journée portes

ouvertes, c'est demain.

On n'a pas le temps de mettre

ton projet en place.


MÉLANIE

Puis si je te disais

que je relevais le défi,

tu dirais quoi?


MONSIEUR PRUD'HOMME

Je te souhaiterais

bonne chance.

J'attendrais de voir

ce que tu proposes.


MÉLANIE

Tu vas voir de quoi

je suis capable.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Ça, c'est excellent.

J'aime ça quand tu prends

les choses à cœur comme ça.


MÉLANIE

Bon. Là, je sais

qu'on en a déjà parlé,

mais je pense pas

que tu devrais

donner le rôle d'hôtesse

à Sierra.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Mélanie...


MÉLANIE

Elle a toujours juste

vécu avec sa famille.

Son seul rapport social,

c'était de saluer les dauphins

qui passaient à côté

de son bateau.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Non, là, t'exagères!

Elle a visité plein de pays;

elle a rencontré des gens.


MÉLANIE

Bien, oui, des tribus

autochtones en Nouvelle-Guinée.

Ça va vraiment l'aider

à accueillir des parents, ça.


MONSIEUR PRUD'HOMME prend MÉLANIE par l'épaule et la regarde attentivement.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Oh! Oh, oh, oh.


MÉLANIE

(Inquiète)

Quoi? J'ai un bouton?


MONSIEUR PRUD'HOMME

Non, chut, chut!


MÉLANIE

Quoi?


MONSIEUR PRUD'HOMME

Est-ce que ça serait pas

un peu de jalousie

que je vois là,

au fond de tes yeux?


MÉLANIE

Papa!


MONSIEUR PRUD'HOMME

Fais-moi confiance,

je sais ce que je fais.


MÉLANIE

OK. Mais je t'aurai averti.

Je voudrais pas

qu'il arrive quelque chose

à notre superbe réputation.


Alors que MONSIEUR PRUD'HOMME et MÉLANIE traversent la salle des pas perdus, MONSIEUR PRUD'HOMME aperçoit JENNIFER.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Attends un peu...

Jennifer! Jennifer!

Jennifer, ton école

a besoin de toi.


JENNIFER

(Incertaine)

Euh... moi?


MONSIEUR PRUD'HOMME

Oui, oui.

Toi qui as organisé

le spectacle de fin d'année,

tu sais comment on accueille

les parents à l'école?


JENNIFER

Bien oui.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Parfait. Tu vas donner

tous les trucs à Sierra

pour qu'elle soit

une hôtesse impeccable.


JENNIFER

Mais, aujourd'hui...


MONSIEUR PRUD'HOMME

Non, non, merci.

Ton école te remercie

de faire ta part, Jennifer.


MONSIEUR PRUD'HOMME part avec JENNIFER, laissant MÉLANIE en colère. MONSIEUR PRUD'HOMME et JENNIFER se rendent dans le bureau de MONSIEUR PRUD'HOMME.




MONSIEUR PRUD'HOMME

(Voix à l'interphone)

Sierra Marceau-Desgagnés

est demandée immédiatement

au bureau du directeur.

Sierra Marceau-Desgagnés.

Merci.

Bonne journée à tous.

(S'adressant à JENNIFER)

Tu vas voir:

il y a pas un élève

qui résiste à l'appel

de l'interphone.


JENNIFER

Je vous crois, mais...


MONSIEUR PRUD'HOMME

Ils résistent surtout pas

à l'appel du directeur.

Tu vas voir, elle tardera pas.


JENNIFER

J'aimerais vraiment

ça, vous aider,

monsieur Prud'homme, mais...


MONSIEUR PRUD'HOMME

Ah, Jennifer,

toujours la main sur le coeur.


JENNIFER

Ça tombe un peu mal

aujourd'hui.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Ouais...

Ah, bien, tiens.


SIERRA se dirige vers JENNIFER et MONSIEUR PRUD'HOMME.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Qu'est-ce que je disais?

La voilà.


SIERRA

Vous vouliez me voir?


MONSIEUR PRUD'HOMME

Oui! Jennifer s'est portée

volontaire pour t'offrir

une petite formation

en accueil de parents.


SIERRA

Ah, bien, merci, c'est gentil.


JENNIFER

De rien.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Ah, bien, tiens, justement,

j'ai des cobayes pour vous.


SAAD et FATIMA sont dans le couloir près de là.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Des vrais parents

à accueillir.


SIERRA

C'est pas les parents à Sami?


JENNIFER

Oui, qu'est-ce qu'ils font là?


MONSIEUR PRUD'HOMME

Bien, allez-y, les filles!

(S'adressant à SIERRA)

Tu regardes attentivement

ce que fait Jennifer,

tu prends des notes

puis tu l'imites.

C'est simple comme tout.


SIERRA

OK.


JENNIFER et SIERRA s'avancent vers SAAD et FATIMA.


JENNIFER

Bonjour.


SAAD

Ah, rebonjour, Jennifer.


JENNIFER

Qu'est-ce que vous faites

à l'école?


FATIMA

On est venus faire le ménage

de la bibliothèque.

On est vraiment pressés.


JENNIFER

Pour rendre les gens à l'aise,

tu peux leur demander

de prendre leur manteau.




SIERRA

Voulez-vous que je prenne

vos manteaux?


SAAD

Non, merci.


JENNIFER

Elle se pratique pour

la journée portes ouvertes.


FATIMA

Ah, dans ce cas,

avec plaisir, hein.


SAAD et FATIMA enlèvent leurs manteaux pour les donner à SIERRA.


JENNIFER

Tu peux aussi leur

demander de prendre leur sacoche

pour être en sécurité

dans le local du journal.


SIERRA

Est-ce que je peux prendre...


FATIMA

C'est gentil.

Je vais la garder avec moi.


JENNIFER

Parce qu'il y a eu des vols

de signalés à la bibliothèque.


FATIMA

(Étonnée)

Des vols? Mais personne

ne m'a rien dit.


JENNIFER

Oui. C'est récemment,

mais en tout cas,

c'est votre choix.


FATIMA

Bon, d'accord, tiens.


FATIMA donne son sac à main à SIERRA.


SIERRA

Merci.


FATIMA

(S'adressant à SAAD)

La bibliothèque est par là.


SAAD

D'accord.


SAAD et FATIMA partent.


JENNIFER

Tu peux me donner

les trucs.

Je vais aller les porter

dans le local du journal.


SIERRA

Je m'en occupe; je voudrais

pas que tu sois en retard.


JENNIFER essaie de prendre le sac à main de FATIMA mais SIERRA le tient bien.


JENNIFER

Non, non, mais j'y vais là.


La cloche du début des cours retentit.


SIERRA

Vite la cloche a sonné!


JENNIFER laisse SIERRA partir avec le sac à main de FATIMA. Quelques temps après, JENNIFER entre dans le local du journal et commence à fouiller dans le sac de FATIMA. SIERRA entre à cet instant.


SIERRA

Jennifer?


JENNIFER

C'est pas ce que tu penses.

C'est un cas de vie ou de mort.


SIERRA

Vraiment?


JENNIFER

J'ai écrit

un mot d'amour à Sami,

il l'a laissé dans la cuisine

puis ses parents l'ont pris

en pensant que c'était

la liste d'épicerie.



SIERRA

OK... mais je vois pas

ce qui est en danger

de vie ou de mort là-dedans.


JENNIFER

Bien, c'est parce que...

Les parents de Sami

sont religieux

puis ils ont des principes...

C'est compliqué.

Il faut vraiment pas qu'ils

sachent qu'on sort ensemble.


SIERRA

Qu'est-ce qu'ils feraient

s'ils l'apprenaient?


JENNIFER

Je sais pas, ils changeraient

Sami d'école ou...

ils déménageraient

en Algérie.


SIERRA

T'exagères pas un peu?


JENNIFER

J'aimerais ça mais non.

S'ils trouvent le mot,

on ne pourra plus se revoir.


SIERRA

Ah, oui?

Mais je pense pas

que ça te donne le droit

de fouiller dans la sacoche

à Mme Mazari.


JENNIFER

Oui, j'avoue

j'aurais pas dû le faire.


SIERRA

Mais là, c'est un cas

d'extrême urgence.


SIERRA va fermer la porte du local et revient aider JENNIFER à fouiller dans le sac à main.


SIERRA

De toute façon, c'est pas

comme si on est des voleuses;

on reprend ce qui

t'appartient.


JENNIFER

T'as encore raison.


SAMI entre dans le local à cet instant.


SAMI

J'ai eu ton message.


JENNIFER

OK, tiens, ça va être

moins pire

si c'est toi qui fouilles

dans sa sacoche.


SAMI fouille dans le sac à main de FATIMA.


SAMI

Le message est pas là.


JENNIFER

Elle l'a peut-être

mis dans ses poches.


SAMI

Peut-être qu'elle l'a donné

à mon père.


JENNIFER

Ils l'ont peut-être

déjà lu.


SAMI arrête de fouiller, découragé. Peu de temps après, SAMI rejoint FATIMA qui sort de la bibliothèque.


SAMI

T'as fini de ranger

la bibliothèque?


FATIMA

Ah, ton père s'en occupe,

mais je vais aller nettoyer

des étagères.


SAMI

La journée portes ouvertes,

c'est vraiment important

pour l'image de l'école.


FATIMA

Bon. Je dois y aller.


SAMI

Le directeur est chanceux

de t'avoir comme bénévole.


FATIMA

Ah, c'est sûr.


SAMI

Puis nous aussi, les élèves.


FATIMA

C'est gentil de dire ça.


SAMI

Attends!

J'allais t'offrir d'aller

faire les courses pour toi.


FATIMA

Ah, bon?


SAMI

Oui, je me suis dit que

t'avais beaucoup de travail,

puis avec le bénévolat...

Ça serait ma façon de t'aider.


FATIMA

Mais comment tu ramènerais

tous les sacs?


SAMI

Je peux faire livrer.


FATIMA

(Riant)

Et tu veux manquer l'école

pour faire des courses?


SAMI

Bien, pourquoi pas?


FATIMA

Non, bolbol.


SAMI

Non, mais je peux

y aller après.

Donne-moi juste la liste;

je vais m'arranger.


FATIMA

Ah, qu'il est gentil,

mon grand garçon!

Et si serviable!

Ne t'en fais pas

pour les courses.

Ton père va me ramener

à la maison

et ensuite, il va s'occuper

de faire les courses.


SAMI

Tu veux dire que c'est papa

qui a la liste?


FATIMA

Mais oui.


SAMI

Ah, non.


FATIMA

T'exagères, bolbol!

Ton père est très capable

de faire les courses.

Il a une liste, en plus.

Il peut pas se tromper, hein!

Bon, je dois retourner.


Dans le local du journal, JENNIFER raconte son histoire avec SAMI à SIERRA.


SIERRA

(Attendrie)

J'en reviens pas,

de votre histoire.

Mais ça doit pas être facile

tous les jours, hein.


JENNIFER

Oh, non!


JENNIFER reçoit un message texte.


JENNIFER

Ah, c'est Sami!

(Lisant le message texte)

« C'est mon père

qui a le mot.

Fouille dans ses poches.

Je vais à la bibliothèque. »


MÉLANIE entre dans le local.


MÉLANIE

Ah! Jen. J'ai besoin

que tu m'aides à trouver

un sujet de blogue super

intéressant

et vraiment destiné

aux élèves normaux.


JENNIFER fouille dans les poches du manteau de SAAD.



JENNIFER

C'est pas le moment, Mel.


SIERRA

(S'adressant à JENNIFER)

Puis?


JENNIFER

Non, rien.


SIERRA

Ça veut dire qu'il l'a

sur lui.


JENNIFER

Qu'est-ce qu'on va faire?


MÉLANIE

Vous êtes-vous donné le mot

pour m'ignorer, aujourd'hui?


SIERRA

On est sur une grosse urgence

pour sauver le couple

de Sami pis Jen.


MÉLANIE

« On »?


Entre temps, JENNIFER envoie un message texte à SAMI.


SIERRA

Oui, je veux les aider!

C'est tellement romantique,

leur histoire.

C'est comme Roméo et Juliette.


MÉLANIE

(Méprisante)

OK.


SIERRA

C'est vrai.

Une histoire d'amour impossible

à cause de leur famille.


MÉLANIE

(Riant)

Il va falloir en revenir,

un moment donné,

parce que le monde

tourne pas autour d'eux, OK?


JENNIFER

Bon, je vais aller rejoindre

Sami au coin des minouches.


SIERRA

C'est quoi le coin des minouches?


MÉLANIE

Tu sais pas c'est quoi?

Ah, non, c'est vrai!

Il devait pas y avoir

de coin des minouches

au milieu de l'océan.


SIERRA

Bien, je dois pas minoucher

assez souvent.


JENNIFER

(Sarcastique)

C'est comme un peu ça,

le but, hein, Mel?

Qu'il reste secret.


JENNIFER quitte le local.


SIERRA

Veux-tu que je t'aide

à trouver un sujet

pour ton blogue?


MÉLANIE

Non, ce sera pas

nécessaire, je...

je pense que je viens

de le trouver.


SIERRA

OK.


Plus tard ce jour-là, MÉLANIE va voir son père.


MÉLANIE

Ça y est: le tout premier

article de mon nouveau blogue.


MÉLANIE donne son téléphone où se trouve son texte à MONSIEUR PRUD'HOMME.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Oui? Déjà? Montre ça, voir.

Oui, oui...

Ah. Eh bien!


MÉLANIE

Puis? C'est court,

c'est punché,

c'est évidemment bien écrit

et surtout, ça intéresse

tout le monde à l'école.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Hum-hum. Oui, c'est...

le coin des minouches.


MÉLANIE

Avoue que tu le savais pas.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Non, mais je me doutais bien

qu'il y avait quelque chose,

quelque part.


MÉLANIE

Comment ça?


MONSIEUR PRUD'HOMME

Bien, il y en avait un

quand j'étais au secondaire,

donc...


MÉLANIE

(Outrée)

Voyons, papa, c'est pas

une raison pour rien faire!


MONSIEUR PRUD'HOMME

Bon, OK...

Qu'est-ce qu'ils font,

les jeunes,

quand ils vont là?


MÉLANIE

Bien, ils se minouchent!


MONSIEUR PRUD'HOMME

Des minouches...


MÉLANIE

Qu'est-ce que tu vas dire

aux parents

quand il vont voir les jeunes

s'embrasser à pleine bouche,

dans ce coin-là, pendant

la journée portes ouvertes?


MONSIEUR PRUD'HOMME

Non, mais ils font ça

à pleine bouche?


MÉLANIE

Bien, tu croyais quoi?

Qu'ils faisaient juste

se pogner les mains

comme dans ton temps?



MONSIEUR PRUD'HOMME

Oui, mais on peut pas

laisser faire ça!


MÉLANIE

J'aurais peut-être pas dû

te le dire, je voulais pas

te traumatiser.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Non, non, t'as bien fait.

Tu viens peut-être

de me sauver la face.

Ce coin-là, je vais m'arranger

pour qu'il soit un petit peu

moins intime.


MÉLANIE

Comme tu veux.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Là, euh... dis-moi.

Toi, tu... fréquentes pas

le coin des...


MÉLANIE

Ah! Non, tellement pas!

Mais ce matin, j'ai vu...

Sami et Jennifer,

et hier après-midi,

c'était...

Attends, c'était qui?


MONSIEUR PRUD'HOMME

Non, il faut agir vite.


MÉLANIE

Oups.


MONSIEUR PRUD'HOMME part, laissant MÉLANIE satisfaite. Ailleurs dans l'école, SAMI trouve SAAD.


SAMI

Papa!

Je t'ai cherché partout.


SAAD

Moi, c'est le bac de recyclage

que je cherche partout.


SAMI

Il est juste là.


SAAD

Ah, très bien, merci.


SAAD jette une pile de papiers au recyclage.


SAMI

Mais attends!


SAAD

Qu'est-ce qu'il y a, Sami?

Il faut que je me dépêche

à terminer ces tâches

parce que je veux avoir

le temps de faire les courses

avant d'accompagner

ta mère à l'aéroport.


SAMI

Mais justement,

j'ai besoin d'ajouter

quelque chose sur la liste.

Est-ce que je peux l'avoir?


SAAD

T'as juste à me le dire

et je vais m'en rappeler.


SAMI

C'est quelque chose

de vraiment compliqué.


SAAD

Raison de plus pour me

l'expliquer de vive voix.


SAMI

Attends!

C'est une marque.

Je sais pas comment l'expliquer.


SAAD

Une marque de quoi, bolbol?


SAMI

Donne-moi la liste et je vais

l'écrire, ça sera plus simple.


SAAD regarde SAMI d'un air curieux. Entre temps, MÉLANIE et JENNIFER entrent dans le local du journal où se trouve encore SIERRA.


JENNIFER

J'en reviens pas.


SIERRA

Coudonc,

qu'est-ce qu'il y a?


JENNIFER

Mélanie a dévoilé

l'existence du coin

des minouches à tout le monde!

Y compris à son père.

Te rends-tu compte que

tout le monde va lire ça?

Même Mona ne nous laissera plus

jamais tranquille.


MÉLANIE

Vous aurez juste

à vous minoucher ailleurs.


JENNIFER

Mais on peut pas!

Plus le monde va savoir

qu'on sort ensemble,

plus les parents de Sami

risquent de l'apprendre.


MÉLANIE

Mais reviens-en, Jen!

C'est pas la fin

du monde, OK?


JENNIFER

Aujourd'hui, c'est comme

un peu la fin du monde.


SIERRA

Les parents à Sami se

promènent sans le savoir

avec une lettre d'amour

que Jennifer a écrite.


JENNIFER

Puis quand ils vont

la lire, bien...

ça va être fini

pour nous deux.


SIERRA

Comme Roméo et Juliette.


JENNIFER

(Au bord des larmes)

Je capote.


MÉLANIE

(S'adressant à SIERRA)

Bravo. Tu vas la faire pleurer.

Personne n'a rien lu encore.


JENNIFER

C'est une question de temps.


MÉLANIE

Calme-toi...

On va trouver une solution.


MÉLANIE réfléchit et pense à quelque chose.


MÉLANIE

Ah, non.


JENNIFER

Quoi?


MÉLANIE

Bien...

quand je parlais du coin

des minouches avec mon père,

je me suis comme un peu

échappée.


SIERRA

Tu lui as dit

pour Jennifer et Sami...


JENNIFER

Mélanie, t'as pas fait ça!


MÉLANIE

Je suis vraiment désolée.


JENNIFER

Mélanie,

te rends-tu compte?

Si jamais il s'échappe

devant Mme Mazari?


MÉLANIE

Je voulais pas.

Je suis vraiment désolée!


JENNIFER

(Fâchée)

Là, Mélanie...

si tu veux rester mon amie,

trouve une solution puis vite!


MÉLANIE

OK. Suis-moi.


MÉLANIE sort du local en courant. JENNIFER suit MÉLANIE. Au même instant, dans la salle des pas perdus, SAAD cherche la liste d'épicerie dans ses poches.



SAAD

Où est-ce que

je l'ai mise, encore?

Ah! La voici.


FATIMA arrive à cet instant.


FATIMA

Ah, tu es encore là.

J'avais justement oublié

d'écrire sur la liste...


FATIMA prend la liste dans les mains de SAAD.


SAMI

Maman, c'est à moi...


FATIMA déplie la lettre.


FATIMA

(Lisant la lettre)

« Je pense à toi, toujours

et à notre amour secret.

Je t'aime. J. »


SAMI

(Mal-à-l'aise)

Bien, c'est quoi, ça?


FATIMA

Il est à toi,

ce message, bolbol?


SAMI

Euh...


MONSIEUR PRUD'HOMME sort alors de son bureau avec des projecteurs.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Sami!

Tu peux me donner un coup de

main pour transporter ça?


SAMI

Oui! Oui, avec plaisir.


SAMI se précipite vers MONSIEUR PRUD'HOMME.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Bon!

Comme ça, il paraît

que tu connais

le coin des minouches,

toi aussi, hein.


SAAD

Le coin des quoi?


MONSIEUR PRUD'HOMME

Des minouches.

Un endroit

où les jeunes vont pour...

se bécoter.


FATIMA

Non!


MONSIEUR PRUD'HOMME

Mais faites-vous-en pas,

madame Mazari;

j'ai pris les choses en main

pour que cet endroit-là

soit un petit peu

moins attirant.


MÉLANIE et JENNIFER arrivent à ce moment.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Comme ça, toi et ta petite copine,

il faudra vous trouver

un autre endroit tranquille.


SAMI

Non, j'ai pas de petite

copine, moi, non.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Hein?

C'est pas ce que

Mélanie m'a dit!


MÉLANIE

Ah... papa!

Tu comprends toujours

tout croche!

Voir si Sami aurait une blonde.


JENNIFER

Ouais, hein.


FATIMA

Alors, si tu n'as pas

de petite amie,

qu'est-ce que ce mot d'amour

signifie?


MÉLANIE

Ça?


MÉLANIE prend la lettre dans les mains de FATIMA.


MÉLANIE

Non!

Bien, non, là!

Ça, c'est pour

Roméo et Juliette.

C'est la pièce qu'on va monter

à la fin de l'année.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Hein? Personne ne m'a dit ça.


MÉLANIE

Papa, il y a plein de choses

que tu sais pas.

Comme...

le coin des minouches.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Oui, c'est sûr.


MÉLANIE

C'est encore un secret,

mais Sami et Jennifer

veulent auditionner pour

les deux rôles principaux.

Puis moi, je suis un peu

comme leur coach.


JENNIFER

C'est pour ça qu'on va

dans le coin des minouches.

C'est plus tranquille

pour répéter les textes.


MÉLANIE

Et ce mot-là,

c'était un exercice

d'improvisation.

C'était pour vraiment

qu'ils rentrent dans la peau

des personnages.

Puis J, c'est pour Juliette.


FATIMA

(Soulagée)

Juliette.

Ah! Alors...

mon bolbol va jouer Roméo?

Mais tu n'as pas déjà assez

avec le hockey

et toutes tes activités?


SAMI

Hein? Non, non, non.

À part la guitare,

j'ai pas d'autres activités.


SAAD

Et la philatélie, hein.


SAMI

Oui, la philatélie.

Mais ça, c'est pas très

accaparant.

Puis l'école va toujours passer

avant tout.


SAAD

C'est quand même une belle

pièce, Roméo et Juliette.

J'ai hâte de voir ça.


MÉLANIE

Ah! C'était mon idée.


MONSIEUR PRUD'HOMME

On peut dire que ma fille

a toujours des bonnes idées.


MÉLANIE

Toujours.

Hein, que j'ai

des bonnes idées?


Plus tard ce jour-là, MÉLANIE et SIERRA sont dans le local du journal.


MÉLANIE

Oui... Ça fait que

c'est grâce à moi

que leur histoire d'amour

a survécu.


SIERRA

Wow! J'aurais jamais

eu le réflexe de sortir ça.


MÉLANIE

(Suffisante)

Hé! Ha, ha, ha!


SIERRA

Mais qu'est-ce qu'ils vont

dire quand ils vont voir

que la pièce sera jamais

vraiment montée?


MÉLANIE

Chaque chose en son temps,

veux-tu?

Là, laisse-moi savourer

MA victoire

et le fait que Sami et Jennifer

vont m'en devoir une

pour le restant de leurs jours.

Comme je suis une experte

pour sauver le monde,

je pourrais peut-être te donner

un coup de main

pour transférer ton blogue

sur celui du journal.


SIERRA

Tu voulais pas en créer

un nouveau?


MÉLANIE

Ah, non, ça... me tente pas

tant que ça, finalement.


SIERRA

Je suppose que ça a rien

à voir avec les commentaires

que t'as reçus sur ton blogue.


MÉLANIE

Quels commentaires?


SIERRA

Des élèves...

frus que t'aies dévoilé

le coin des minouches.


MÉLANIE

Ça? Rien à voir.

Ça m'atteint pas.

Je te propose ça

par pure gentillesse.

Puis je pourrais même te donner

les meilleurs trucs

pour être une hôtesse parfaite,

demain.


SIERRA

Tu ferais ça?


MÉLANIE

Bien quoi?

C'est l'image de l'école

qui est en jeu, là.

Je veux pas qu'on passe pour

une gang d'incompétents.


SIERRA

OK! J'accepte avec plaisir.


Pendant ce temps, MONSIEUR PRUD'HOMME est dans le coin des minouches avec SAMI et JENNIFER. MONSIEUR PRUD'HOMME a apporté un projecteur et l'allume.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Tenez, hein, pouf!

Je veux que ce soit clair

comme en plein jour, OK?

Je veux que ce soit

le coin le moins attirant

pour faire des...

Hein, vous savez quoi?

Ça vous empêchera pas

de pratiquer votre texte.

Vous allez juste mieux le voir.


SAMI

On s'en occupe, monsieur.


JENNIFER

Inquiétez-vous pas.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Tant mieux parce que

j'ai encore

beaucoup de choses à faire

pour la journée de demain.


MONSIEUR PRUD'HOMME part.


JENNIFER

Je pensais qu'on était faits.


SAMI

Moi, j'ai vu ma vie

défiler sous mes yeux.


JENNIFER

C'est plate que Mélanie ait

parlé du coin de minouches.


SAMI

Ouais. On a dit au directeur

qu'on illuminerait le coin,

mais on n'a pas dit

qu'on le ferait tout le temps.

On peut quand même en profiter

un petit cinq minutes, non?


JENNIFER

Mais si quelqu'un nous voit?


SAMI

On dira qu'on pratique

nos textes, hein?

Ah, Juliette,

donnez-moi un petit bec!


JENNIFER

Tes parents sont dans l'école.


SAMI

Ah, mais vous vous méprenez,

ma Juliette.

Saad et Fatima Mazari

sont partis à l'épicerie.

Ils ne nous

trouveront pas ici.

Alors, donnez-moi un petit bi,

ma mie.


JENNIFER

Ah, mon Roméo,

vous êtes tellement nono!


SAMI et JENNIFER s'embrassent.


Fin de l'épisode


SAMI

Envie de t'amuser?

Les personnages de Subito Texto

t'attendent sur le site web

de l'émission.


Texte informatif :
tfo.org/subitotexto


Générique de fermeture

Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Season

Résultats filtrés par