Universe image Subito Texto Universe image Subito Texto

Subito Texto

Maude, Jennifer, Mélanie, Vincent and Sami are starting high school. Together, they try to ease into a foreign world, full of promise but also fraught with worries!

Official sitefor Subito Texto
Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

SOS Goodwill

Maude wants to sort through the Guatemala donations, but no one wants to help… with the exception of Marc-O, who complicates the whole thing by testing out a new application.



Production year: 2015

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Début générique d'ouverture


Subito texto


Fin générique d'ouverture


C'est le matin à Victoire-Desmarais. MAUDE est dans le local du journal et fait le tri dans des boîtes. FRANK entre dans le local en portant une boîte.


FRANK

Maude? T'es déjà arrivée?


MAUDE

J'ai trop de choses

à faire aujourd'hui.

Il faut que

je classe tout ça,

et il faut que je retrouve

mon vieux cahier de notes.

Je l'utilisais pour mon roman.

Je dois l'avoir perdu

dans tout ça.


FRANK

Ton roman... ? Tu l'as pas

déjà envoyé à des éditeurs?


MAUDE

Ouais. Non,

c'est pour un oral demain.

Il faut que je parle

d'un objet qui me représente.

Qu'est-ce qu'il y a

dans la boîte?


FRANK

J'ai l'impression que c'est

pour l'école du Guatemala.


MAUDE

(Sans enthousiasme)

Yé! Encore plus

d'affaires pour San Pedro!


FRANK

T'es pas contente?


MAUDE

Oui, oui.


FRANK

Eh boy!

Si c'est ta face contente,

je veux pas voir ta face déçue.


MAUDE

C'est juste

qu'on n'arrête pas

de recevoir des affaires

pour l'école,

mais j'ai pas commencé

à classer encore.

En plus, j'ai promis à Romain

que j'allais lui envoyer

une liste du matériel amassé.


FRANK

Maude, ton correspondant

va comprendre.

Ils sont en train

de reconstruire une école.

Ils ont pas besoin de matériel

scolaire tout de suite.


MAUDE

Non, mais nous,

on a besoin d'espace.

Il n'y a plus moyen

de travailler, ici.

On se pile dessus.


FRANK

Ouais. Je t'aiderais bien,

mais j'ai une tonne

de dossiers à régler.


MAUDE

J'y arriverai jamais.


Tout en parlant, MAUDE sort un foulard qui ne finit plus de l'une des boîtes.


MAUDE

(Criant)

Pis depuis

quand un foulard truqué,

c'est du matériel scolaire?


FRANK

La personne

pensait peut-être

que c'était

pour une école de cirque.


MAUDE

C'était qui,

cette personne-là?

Un clown?


Pendant ce temps, chez les Mazari, SAMI déjeune alors que SAAD parle au téléphone avec FATIMA.


SAAD

(Au téléphone)

T'inquiète pas, Fatouma.

Tout est sous contrôle ici.

Hein, Bolbol?


SAMI

(Criant)

Tout va bien, maman!


SAAD

(Au téléphone)

Tu vois?

Oui, j'ai même déjà terminé

la liste que tu m'as laissée.

Je te jure!

Ton mari est un maître

de l'efficacité.

Allez, tu peux dormir sur

tes deux oreilles, ma chérie.

Bon après-midi.


SAAD met fin à l'appel.


SAAD

Ta mère s'inquiète

toujours pour rien.


NADYA entre dans la cuisine en faisant du tricot.


SAAD

Nadya, c'est pas le temps

de tricoter, là!

Tu vas être

en retard pour l'école.

Allez, viens déjeuner.


SAMI

Ben non,

elle a pas d'école.

Elle est en

journée pédagogique, elle.


SAAD

J'avais complètement oublié.

Bon, bien, tu pourras venir

remplacer ta mère

avec moi à la bibliothèque.

Tu pourras m'aider.


NADYA

Mais il faut que je finisse

mon tricot aujourd'hui.

C'est le vernissage, ce soir.


SAAD

Quel vernissage?


NADYA

Celui de mon cours

d'arts plastiques.

On a fait une belle murale

pleine de tricots.

Moi, ça va être un chat.


SAMI

Bonne chance.

T'as même pas

les pattes de faites.


NADYA

C'est pas grave.

Moi, j'ai toute la journée.


SAAD

Dis-moi, ça t'a pris

combien de temps

faire le petit bout

que t'as là?


NADYA

Deux semaines,

mais je m'améliore.

Ah non, je l'ai

encore manqué!


SAMI

Tu finiras

jamais à temps.


NADYA

J'ai pas le choix!

Mon tricot va

au milieu de la murale.

Ça va avoir l'air fou

s'il y a un gros trou.


SAAD

C'est impossible,

j'ai fait tout

ce qu'il y avait

sur la liste!

Tu te trompes pas de date?


NADYA

Han-han.


SAMI prend la liste sur la réfrigérateur et la montre à SAAD.



SAMI

Ah, ben non. Papa?

Il y a un verso

sur la liste.


SAAD prend la liste.


SAAD

Quoi?

Mais non, mais il reste

encore plein de choses!

Ah, ben oui... « Aider Nadya

à terminer son tricot

pour l'exposition

Tricotés serrés

sur le thème de la famille. »


NADYA

Les familles

de tous les élèves

vont avoir leur carré de tricot.


SAMI fait semblant d'éclater en sanglots.


SAMI

Sauf les Mazari!


SAAD rit, mais pas NADYA. Entre temps, dans le local du journal, FRANK essaie d'encourager MAUDE.


FRANK

Ben oui,

tu vas y arriver, Maude.

Où tu veux que

je mette cette boîte-là?


MAUDE prend un livre dans la boîte et le remet.


MAUDE

Tu peux mettre

tout ça aux poubelles.

Les élèves de San Pedro

ont pas besoin de livres

qui se désintègrent

quand tu les regardes.


FRANK

Il faut juste leur donner une

petite cure de rajeunissement.


MAUDE

Une chirurgie plastique,

tu veux dire.



FRANK

OK, laisse-moi faire.

Je m'en occupe.


MAUDE

Merci.


FRANK

Sais-tu ce que

tu pourrais faire?

Tu pourrais commencer

par faire deux piles.

Une pour les choses à jeter

et une pour

les choses à garder.


MAUDE

Ouais, bonne idée.


FRANK

Ce que tu jettes,

tu me le donneras.

Je me rends à l'écocentre après

les cours porter d'autres trucs.

J'apporterai tes affaires

en même temps.


MAUDE

Aujourd'hui?


FRANK

Hum-hum.


MAUDE

Pourquoi pas

dans deux minutes?


FRANK

Un petit sourire,

Maude, avec ça,

pour remercier

ton gentil Frank qui t'aide?


MAUDE fait un demi-sourire.


FRANK

Allez, allez! Hop! Hop!

Vas-y, vas-y, vas-y,

une petite dent.


MAUDE fait presque un vrai sourire.


FRANK

Ah! Merci.

Ciao! Bonne journée!



FRANK sort du local avec une boîte. Plus tard, SAAD est à l'école et va rejoindre SAMI dans la salle des pas perdus. Sur la table devant SAMI se trouve le tricot de NADYA.


SAAD

Où est ta sœur?


SAMI

Elle est partie

s'acheter un jus.


SAAD

Elle pourra jamais terminer

son tricot toute seule.


SAMI

Ça irait plus vite

si tu le faisais toi-même.


SAAD

Je sais pas tricoter, moi.


SAMI

Ça doit pas être si compliqué,

si Nadya est capable.

Et elle pourrait te montrer.


SAAD

J'ai pas le temps, faut que

je m'occupe de la bibliothèque.


SAMI

Il se passe

jamais rien à la bibli.

Tu vas avoir plein de temps.

Personne va te déranger.


FRANK entre dans la salle des pas perdus à cet instant.


FRANK

M. Mazari,

content de vous voir.

J'ai absolument

besoin de votre aide.


Dans le local du journal, MAUDE s'exclame à l'arrivée de MARC-O.


MAUDE

Oh! Marc-O!

Dis-moi que tu viens

pour l'annonce que j'ai mise

sur le site du journal?


MARC-O

De quoi tu parles?


MAUDE

Je cherche des bénévoles

pour m'aider avec le tri

des dons amassés pour San Pedro,

l'école du Guatemala.

Personne répond

à mon annonce.


MARC-O

Je vais t'aider pour ça aussi!


MAUDE

Ah! Cool!

OK, c'est simple.

Il faut faire deux piles:

les déchets

et ce qu'on garde.


MARC-O

Ben non!

Faut faire trois piles:

les déchets,

ce qu'on garde pis...


MAUDE

Ce qu'on jette?


MARC-O

Ce qu'on récupère!


MAUDE

Ce qu'on récupère?


MARC-O

Oui! Il y a plein

d'objets inutiles

qui peuvent avoir

une deuxième vie

si on les répare.


MAUDE

Mais ça va

nous ralentir.


MARC-O

Pas avec ma nouvelle

application de classement.


MAUDE

Quelle application?


MARC-O

Je l'ai créée pour le club

de science de M. Nolin.

Je vais la tester.

Elle peut servir à classer

plein de choses différentes.

Tu vas voir,

ça va être super rapide.


MAUDE

(Sans enthousiasme)

OK, si tu le dis.


MARC-O

Envoye, apporte-moi une boîte.


MAUDE

Ah! Euh, si jamais

tu trouves un cahier de notes noir

en fouillant, tu me le donneras.


MARC-O

Euh, Maude,

c'est pas pour toi, les dons.


MAUDE

C'est le mien.

Je l'ai perdu.

C'est mon objet

pour l'oral de demain.

Toi, tu présentes quoi?


MARC-O

Ma collection de roches!


MAUDE

Hum...


MARC-O

Ouais, c'est moins hot

qu'une relique d'épave,

mais bon.


MAUDE

Qui présente ça? Sierra?


MARC-O

Qui d'autre?

Tantôt, elle nous a montré

une vieille assiette

qu'elle a trouvée dans une épave

en faisant de la plongée.


MAUDE

Wow! Trop cool!


MARC-O

Tout le monde tripait!


MAUDE

Ben oui!

C'est sûr

que ça va être la seule

à présenter un objet comme ça.

C'est tellement hot.


MARC-O

Mets-en! Mais tu sais,

j'ai l'impression qu'elle aurait

pu présenter un cœur de pomme

que le monde

aurait été impressionné.


SIERRA entre dans le local à cet instant.


MAUDE

Sierra, justement,

on parlait de toi.

Viens-tu nous

aider pour le tri?


SIERRA

Non, j'ai oublié

mon agenda chez nous

et je ne me rappelle plus

de mon horaire.

As-tu le tien?


MAUDE

Français, géo,

maths, éduc?!

Tu connais pas

ton horaire par cœur?


SIERRA

Je suis pas encore habituée

à avoir un horaire.


MAUDE

(Riant)

Ben là!

C'est juste quatre cours.

C'est pas l'horaire

du premier ministre, hein!


MAUDE et MARC-O rient. SIERRA ne réagit pas.


MAUDE

(Sérieuse)

T'es sûre que tu peux pas

nous aider avec le tri?


SIERRA

Sûre.


SIERRA sort du local. Au même moment, dans la salle des pas perdus, FRANK donne la boîte remplie de vieux livres à SAAD.


SAAD

Recoller les pages?

Pas de problème.


FRANK

Merci. Vous pourriez

les redonner à Maude

quand vous aurez terminé?


SAAD

Certainement.


FRANK

Super.


FRANK part.


SAAD

Comment j'aurai le temps

d'aider ta sœur avec ça?


SAMI

Pourquoi

t'as accepté, d'abord?


SAAD

On peut pas

les laisser tomber.

Ta mère aurait accepté aussi.


SAMI

T'es mieux de commencer

tout de suite, hein.

Si tu veux avoir

le temps de tricoter...


SAAD

Mish mumkin.


SAMI

Mumkin.


Plus tard, MAUDE et MARC-O se rencontrent à nouveau, devant les casiers cette fois.


MARC-O

As-tu trouvé

des bénévoles pour le tri?



MAUDE

Non. Personne trouve ça cool,

comme activité.

L'idéal, ce serait

que Sierra embarque.


MARC-O

C'est quoi

le rapport?


MAUDE

Tout le monde la trouve hot,

surtout depuis qu'il y a eu

le documentaire sur sa famille.

Si elle s'intéresse au projet,

les autres vont suivre.


MARC-O

Tu penses?


MAUDE

C'est sûr!

Mais elle a été

super bête, tantôt.

Elle avait pas l'air

de s'intéresser.


MARC-O

Peut-être parce que tu l'as

niaisée avec son horaire.

C'est normal

qu'elle le sache pas encore.


MAUDE

Ben non, elle me connaît.

Elle sait que

c'étaient juste des farces.


MARC-O

Ben, non.

Moi, je te connais.

Je sais que c'est

parce que t'étais stressée.

Mais elle, ça fait pas longtemps

qu'elle te connaît.


MAUDE

Elle a dû me trouver

ultrapoche et penser que...

que je capotais à rien?!


À cet instant, SIERRA se rend aussi à son casier.


MAUDE

(Chuchotant)

C'est pour ça

qu'elle a pas voulu m'aider.


MAUDE s'approche de SIERRA.


MAUDE

Euh... Sierra...

J'ai mon horaire,

si tu veux voir.


SIERRA

C'est beau,

je me suis arrangée.


MAUDE prend une assiette dans le casier de SIERRA.


MAUDE

Ah! C'est ton objet

pour l'oral de demain?


SIERRA

(Mal à l'aise)

Oui!


MAUDE

Ah! C'est cool!

T'aimes ça, les vieux objets?

Moi aussi, j'ai quelque chose

de super vieux.


MARC-O

Ton grand-père?


MAUDE

Non, encore

plus vieux que ça.

Une météorite.


SIERRA

Une météorite?


MARC-O

Depuis quand t'as ça?


MAUDE

Euh, ça fait longtemps.

Elle est tombée dans ma cour

quand j'étais petite.


SIERRA

Wô!

Ça ressemble à quoi?


MARC-O

Ouais, ça ressemble à quoi?


MAUDE

À une roche.


MARC-O

Wow... C'est une belle

description, ça!


MAUDE

Euh, c'est parce que tu m'as

pas laissé le temps de finir.

À une roche noire

avec des petits trous.


SIERRA

Est-ce

que je peux la voir?


MAUDE

(Mal à l'aise)

À un moment donné! Ha!


SIERRA

Aujourd'hui?

C'est trop cool!


MAUDE regarde MARC-O qui semble surpris.


MAUDE

(Hésitante)

C'est parce que...


Pendant ce temps, dans un local de l'école, NADYA essaie de tricoter alors que SAAD recolle les livres.


NADYA

Papa, j'arrive pas

à faire comme eux!


SAMI entre dans le local.


SAAD

Tiens, demande à ton frère.

Il va t'aider.


SAMI

Pourquoi moi?


SAAD

Parce que tu fais partie

de la famille Mazari.

Et une famille,

ça se soutient

dans les hauts

comme dans les bas.


SAMI

T'es sûr que tu te trompes pas

avec un ascenseur?


SAAD

Très drôle, Bolbol.

Mais je suis sérieux.

Ta famille, c'est ton assise,

tes racines, ta fondation.

C'est un pilier.

Sans la famille,

tout s'écroule.

Et aujourd'hui, ta sœur

a besoin de sa fondation

pour l'aider à construire

son avenir scolaire.


SAMI s'assoit à côté de NADYA.


SAMI

Bon, c'est quoi,

le problème?


NADYA

J'arrive pas à faire

les pattes de mon chat.


SAMI regarde le modèle que NADYA a choisi.


SAMI

Ben oui, mais c'est normal.

C'est ben trop compliqué.

Prends quelque chose

de plus simple.


NADYA

Ben non, c'est un chat

que je veux faire.


SAMI

Oui, mais ç'a pas rapport

avec la famille.

Pourquoi tu fais pas

un cœur, à la place?


SAAD

C'est vrai, ça.

Il faut que ça ait

un lien avec la famille.


Le téléphone de SAAD sonne.


SAAD

(S'adressant à SAMI)

Tu peux répondre, s'il te plaît?


SAMI

Oui.

(Au téléphone)

Allô?

Non, c'est son fils.

Oui, je vous écoute.

Non, non, non.

Pas de problème.

On va apporter ça.

OK, bonne journée.

Oui, je vais

lui faire le message.

Salut.


SAMI repose le téléphone.


SAMI

Papa...

Maman avait oublié

de mettre quelque chose

sur la liste

avant de partir.


SAAD

(Méfiant)

Quoi?


SAMI

Elle avait dit

au prof de Nadya

qu'elle ferait des baklavas

pour le vernissage de ce soir.

Comme ceux qu'elle avait faits

à la fête de la rentrée.


SAAD

À la fête de la rentrée?


NADYA

Oh oui!

Je me rappelle!

Elle en avait fait.

Ils étaient vraiment bons.

Elle s'est fait demander

sa recette plein de fois.


SAAD

Combien il faut en faire

exactement?


SAMI

Une centaine?


SAAD se fâche en arabe.


SAAD

Les livres, ton tricot,

et maintenant les baklavas?

On n'y arrivera pas.


SAMI

Papa, on va t'aider.


SAAD

Non. Il faut

se rendre à l'évidence.

Les enfants, on a

une grave décision à prendre.


Entre temps, MAUDE entre dans le local du journal où se trouve MARC-O.


MAUDE

Euh, Marc-O,

est-ce que ça va?


MARC-O

Très bien. Pourquoi?


MAUDE

On dirait que le tri a comme

pas avancé depuis ce matin.


MARC-O

Dans les boîtes, non,

mais dans mon ordi, oui.

J'ai fait plein de nouvelles

catégories avec mon application.

Juste pour les crayons,

j'en ai 10.


MAUDE

Dix?


MARC-O

Ben ouais!

Crayons de bois, feutres,

stylos, pousse-mines, marqueurs.

Et pour chaque catégorie,

j'ai l'option noir ou couleur.


MAUDE

Pis tu vas faire

des catégories comme ça

pour chaque item?


MARC-O

Ben oui.


MAUDE

Ah.


MARC-O

Les cahiers,

les sacs à dos,

les coffres à crayons,

les effaces, tout.

Tu vas voir, l'inventaire

va être ultraprécis.


MAUDE

Est-ce que c'est

vraiment nécessaire?


MARC-O

Ben oui!

La liste doit

être ultraprécise!

Maude, ils se remettent

d'un tremblement de terre!

Si on leur envoie

des affaires tout croches,

ça va juste ajouter

à leur détresse.


MAUDE

Ouais, vu de même.

Hé...

T'aurais pas, par hasard,

une roche dans ta collection

qui ressemble à une météorite?


MARC-O

(Souriant)

T'en avais pas déjà une?


MAUDE

Je sais pas pourquoi

j'ai dit ça!

C'était vraiment niaiseux.


MARC-O

Une chance que t'avais pas un

détecteur de mensonges sur toi.

Tu l'aurais fait exploser.


MAUDE

J'ai inventé n'importe quoi

pour avoir l'air

aussi cool qu'elle.

Je voulais juste qu'elle oublie

l'affaire de l'horaire.


MARC-O

J'avoue que

t'as manqué de tact.


MAUDE

Là, j'ai vraiment

besoin d'une météorite!

Sinon, elle va penser

que je l'ai encore niaisée.

Et là, c'est sûr qu'elle

embarquera pas

dans mon projet.


MARC-O

Ben j'en ai pas.


Plus tard, SAAD, SAMI et NADYA reviennent à l'école. SAAD porte un sac.


NADYA

J'en reviens pas

qu'on ait fait ça!


SAAD

J'avais pas le choix!


SAMI

C'était la seule solution.

C'était ça...

ou on n'avait pas le temps

de finir le tricot.


SAAD

Nadya a raison.

Ta mère serait

tellement pas fière de nous.


NADYA

Quand maman va apprendre

qu'on a acheté des baklavas...


SAMI

Non, elle l'apprendra pas.

Tu vas pas lui en parler.


NADYA

(Catastrophée)

Ah non!


SAMI

Relaxe,

on te demande juste

de pas parler

de baklavas.

C'est pas compliqué.


NADYA

Non, c'est pas ça!

J'ai oublié mon tricot

à la pâtisserie!


SAAD

T'es sûre

qu'il est pas dans l'auto?


NADYA

Non, non, non!

Je l'ai oublié sur la table

à côté de la poubelle.


SAMI

Tu nous niaises...


NADYA

Tout d'un coup

qu'ils l'ont jeté?


SAMI

Mish mumkin!


SAAD

Mumkin!


À cet instant, MAUDE revient dans le local du journal.


MARC-O

Déjà revenue?


MAUDE

Oui!

Et regarde

ce que j'ai trouvé!


MAUDE donne une pierre noire à MARC-O.


MARC-O

Une météorite, ça?


MAUDE

Hum!


MARC-O

Tu l'as trouvée où?


MAUDE

Dans ma douche!

C'est la pierre ponce

à ma mère.

Je l'ai peinturée.


MARC-O

J'espère pour toi

qu'elle connaît pas trop ça.


MAUDE

Ben là, elle a habité

sur un voilier,

pas dans un vaisseau spatial.


SIERRA entre dans le local et prend la pierre dans la main de MAUDE.



SIERRA

C'est ça?


MAUDE

Hum hum!


SIERRA

Tu devrais la présenter

à l'oral, demain.


MAUDE

(Mal à l'aise)

Ouais, ben...

J'aime mieux présenter

quelque chose

qui est plus proche de moi.

Pis, est-ce

que t'embarques?


SIERRA

Dans quoi?


MAUDE

Ben, dans

mon projet humanitaire.


SIERRA

C'est quoi le rapport?


MAUDE

C'est pas parce que

tu me trouvais poche ce matin

que tu voulais

pas m'aider?


SIERRA

Ben non!

C'est pas que je veux pas,

c'est que je peux pas.

Mes parents m'ont un peu

chicanée à cause de mes notes.


MAUDE

Elles sont pas bonnes?


SIERRA

Pas vraiment.

Pis en attendant

que je m'ajuste, ils veulent pas

que je m'embarque

dans plein d'activités.


MARC-O

(S'adressant à MAUDE)

Tu vois, t'avais pas

besoin de tout faire ça.



SIERRA

Faire quoi?


MAUDE

Rien.

Mais tu sais,

c'est super important,

aider des gens

dans le besoin.


SIERRA

Ouais, j'avoue!

Ça me tente

vraiment de participer.

T'arrêtes pas de m'en parler

et ç'a l'air super cool.


MAUDE

Oui! Pis tes parents peuvent

pas être fâchés contre toi

parce que tu t'impliques

dans un projet humanitaire.

C'est pas comme si

tu t'inscrivais

dans un club de magasinage!


SIERRA

Wow!

Moi, dans un club de magasinage?

C'est comme si je disais

que Mélanie

était dans les Jeunes Bénévoles!


MARC-O

Mélanie est

dans les Jeunes Bénévoles.


SIERRA

(Sceptique)

Pour vrai?

Si Mélanie

fait du bénévolat,

je vois pas pourquoi

je pourrais pas en faire!


MAUDE

T'embarques?


SIERRA

Oui. Je vais

prouver à mes parents

que je peux réussir à l'école

et faire du bénévolat.


MAUDE

Cool!

OK, on commence.


MAUDE reprend la pierre dans la main de SIERRA.


SIERRA

Euh, je peux la garder?

C'est que ma mère

tripe sur l'astronomie

et elle capoterait

d'en voir une de près.

S'il te plaît!

Je te la ramène demain, promis.


MAUDE

OK.


MAUDE redonne la pierre à SIERRA.


SIERRA

Merci!


SIERRA met la pierre dans son sac.


MAUDE

Marc-O,

explique à Sierra

ton système de tri.


SIERRA

Un système?


MARC-O

Oui.


SIERRA

Ben là, c'est quand même pas

de la physique nucléaire.


MAUDE

Non, mais pas loin.


MARC-O entraîne SIERRA plus loin dans le local. Pendant ce temps, MAUDE reprend la pierre dans le sac de SIERRA et sort du local.


MARC-O

Bon, ce coin-là,

c'est toutes les choses

qui vont

dans un coffre à crayons.

à droite, les effaces,

il y a les crayons...

les surligneurs...


Un peu plus tard, SAAD, SAMI et NADYA sont de retour de la boulangerie avec le tricot de NADYA.


NADYA

Qu'est-ce

qu'on fait, maintenant?


SAMI

On peut essayer

de l'arranger.


NADYA

Tu veux que je présente ça

au vernissage?


NADYA montre son tricot à peine entamé, maintenant taché en plus.


NADYA

Que ce soit ça qui représente

notre famille?!


SAMI

Hé, hé!

Fâche-toi pas contre moi.

C'est pas moi qui l'ai échappé

dans un stationnement.


NADYA

J'ai pas fait exprès!


SAAD

Bon, ça va,

je vais expliquer au professeur

qu'est-ce qui est arrivé.


SAMI

Attends,

si tu le dis au prof,

il va falloir

le dire à maman aussi.


NADYA

À moins qu'on dise

qu'on a attrapé la gastro

et qu'on est trop contagieux

pour aller au vernissage?


SAMI

Je sais pas ce qui est pire

entre la famille

qui tient pas sa parole

ou la famille

qui a la gastro?


Entre temps, au local du journal, MAUDE continue son tri. FRANK entre dans le local.


FRANK

Pis, comment

ça se passe, ici?


MAUDE

Mal. Le monde donne

vraiment n'importe quoi.

Une passoire!

C'est pas du matériel scolaire!


FRANK

Pour une cafétéria d'école,

peut-être.

Avez-vous pas mal de déchets

pour l'écocentre?


MAUDE prend un sac vert avec peu de choses dedans.


MAUDE

Ça.


FRANK

C'est tout?


MAUDE

Oui.

Marc-O veut rien jeter.


MARC-O entre justement dans le local avec une boîte remplie d'effets personnels.


MAUDE

Ah! C'est quoi, ça?

Des déchets, j'espère?


MARC-O

Ah, non. C'est les objets

perdus de l'an dernier.

Personne les a réclamés,

on peut les ajouter aux dons.


MAUDE

Il faut pas les ajouter.

Il faut en jeter.

Je veux libérer

le local du journal!


MARC-O

Tu le libères peut-être,

mais t'encombres la planète.

Faut réfléchir avant de jeter.


MAUDE

(S'adressant à FRANK)

Tu vois,

c'est pour ça que ça avance pas.


FRANK

Au moins,

t'as un bénévole très dévoué.


MARC-O

Oui!


Le téléphone de FRANK sonne.


FRANK

Euh...

Faut que je le prenne.

Je repasse après les cours.

(Au téléphone)

Oui, allô?


FRANK sort du local. MAUDE pointe la boîte d'objets perdus.


MAUDE

Tu vas pas classer ça?


MARC-O

Pourquoi pas?


MAUDE

Regarde, Marc-O:

l'idée de récupérer des trucs

est super bonne,

mais ça nous ralentit.

Surtout que ton système

est pas mal compliqué.


MARC-O

(Insulté)

Quoi?


MAUDE

Ben là, 10 catégories

juste pour les crayons,

tu trouves pas ça exagéré?


MARC-O

J'en avais 12, au départ,

mais j'ai réduit à 10

pour que

ce soit plus simple.


MAUDE

Ça serait plus simple d'en

avoir une! Une pour les crayons,

une pour les cahiers,

une pour les effaces...


MARC-O

OK,

c'est beau!

T'as raison.


MAUDE

Pour vrai?

Tu vas simplifier le système?


MARC-O

Moi, non.

Mais toi, oui.

Je démissionne.


MAUDE

Ben là!


MARC-O

Je vais aller

tester mon application

sur l'inventaire

de Mme Café!


VOIX À L'INTERPHONE

Maude Allard-Fraser est priée

de venir récupérer

d'autres dons à la réception.


MAUDE soupire et sort du local. SIERRA entre dans le local.


SIERRA

(Désespérée)

Marc-O, j'ai

absolument besoin de toi.


MARC-O

Si c'est pour le tri,

oublie ça.

Je viens de démissionner.


SIERRA

Non. J'ai besoin

d'une météorite.

En as-tu une dans ta collection?

J'ai perdu celle de Maude!

Je pourrais te l'acheter!


MARC-O

Tu t'en fais

pour rien.

C'est même pas

une vraie météorite.


SIERRA

(Perplexe)

Pardon?


Pendant ce temps, les Mazari sont toujours dans l'autre local.


SAAD

Bon, pas de panique.

C'est pas un tricot qui va venir

à bout de notre tissu familial.

Vingt minutes et c'est réglé.


NADYA

Qu'est-ce que

tu vas faire?


SAAD

Tu vas voir.

Sami, peux-tu aller porter

les livres à Maude

pendant que je m'occupe

de ta sœur?


SAMI

Parfait.


SAAD

Bon, viens, Nadya.

On va trouver une solution.

Saad Mazari n'a pas dit

son dernier mot. Allez!


SAAD sort du local avec NADYA. Dans la salle des pas perdus, SIERRA interpelle MAUDE.


SIERRA

Maude!

Hum... faut que

je te dise...

J'ai perdu ta météorite.


MAUDE

Ah non!

Ah, c'est pas grave!


SIERRA

T'es pas fâchée?


MAUDE

Oui, oui.

Mais il va sûrement

en tomber d'autres.


SIERRA

Des météorites

ou des pierres ponces?

Marc-O m'a tout raconté.

Je peux pas croire

que tu m'as menti!


MAUDE

Moi non plus, mais c'était

pour une bonne cause.


SIERRA

C'est pas une raison!

Moi, j'étais

prête à mettre

deux fois plus d'effort

pour t'aider,

et toi, tu me niaises.


MAUDE

Je t'ai pas niaisée!

Je voulais juste

t'impressionner.


SIERRA

Moi, je débarque

de ton projet.

Ça t'impressionne, ça?


SIERRA part. MAUDE soupire. FRANK sort de son bureau près de là et regarde MAUDE d'un air interrogateur. Entre temps, près des casiers, SAMI va voir MARC-O avec la boîte de livres réparés.


SAMI

Marc-O, peux-tu donner

cette boîte de livres là

à Maude, s'il te plaît?


MARC-O

Non.

Elle respectait pas mon travail;

j'ai démissionné.


SAMI

Ouin,

ça brasse aujourd'hui!

Ça doit être la pleine lune!


MARC-O

Tu crois à ces affaires-là?


SAMI

Avec toutes

les affaires bizarres

qui se passent aujourd'hui,

ça expliquerait ben des malheurs

qui nous tombent dessus.


MARC-O

Quels malheurs?


SAMI

Ma sœur a un tricot

à faire pour l'école.

Elle l'a échappé

dans un stationnement,

une auto a roulé dessus.

Elle n'a plus le temps

de le recommencer.


MARC-O

Peut-être que je pourrais

t'aider, moi.


SAMI

Tu sais comment

faire un miracle?


MARC-O

Non, mais je sais

comment tricoter.


SAMI

(Surpris)

Pour vrai?


MARC-O

Ben oui! J'ai appris ça

en faisant du bénévolat

avec des personnes âgées.


SAMI

Trop cool!

Attends, son design,

c'est un cœur dans un rectangle

de 20 cm par 10.


MARC-O

Ça devrait pas

être trop compliqué.


SAMI

Merci, Marc-O!

Tu sauves l'honneur des Mazari!

Grâce à toi, on n'aura pas

l'air fou ce soir.


MARC-O

C'est pour ce soir?


SAMI

Hum-hum.


MARC-O

Oh.


Dans le couloir, MAUDE explique le problème à FRANK.


MAUDE

Sierra débarque du projet

et Marc-O a démissionné.

Je suis pourrie

comme organisatrice!


FRANK

Wô, wô, on se calme!

Premièrement, t'es pas pourrie.

Regarde la quantité

de dons que t'as amassés.


MAUDE

Mais ça sert à quoi

si je suis pas capable

de trouver du monde

pour les trier?


FRANK

T'as été capable

d'en trouver,

t'as pas été capable

de les garder.


MAUDE

C'est ça que je disais:

je suis pourrie.


FRANK

Bon, est-ce que ça se peut que

tu t'y sois mal prise avec eux?

Tantôt, quand je suis passé,

tu critiquais

le système de tri de Marc-O.


MAUDE

C'était ben trop compliqué!


FRANK

C'était compliqué ou

c'était pas ta façon de faire?

Hum? C'est pas

parce que les autres

font pas les choses

comme toi tu les ferais

que leur technique

est pas bonne.

Tant que c'est bien fait.


MAUDE

De toute façon, avec Marc-O,

ça avançait pas.

Pis même s'il revient,

ça ramènera pas Sierra.

Elle est super fru contre moi.

Elle ne voudra

plus jamais me parler.


FRANK

T'exagères pas

un petit peu?


MAUDE

Euh, ça paraît

que tu l'as pas vue tantôt.

J'ai vraiment foiré.


FRANK

Les gaffes, c'est

comme les ordis, Maude:

c'est fait pour être réparé.


MAUDE

Hein?


FRANK

Hum-hum. Tu y penseras.

Pis tu travailleras

là-dessus.


Plus loin, SAMI et MARC-O sont encore aux casiers.


SAMI

Ben là, t'es sûr que tu peux

pas en faire un plus petit?

Il est pas obligé

d'être aussi gros!


MARC-O

Non.


SAMI reçoit un message texte et le lit.


SAMI

OK, il y a vraiment

une malédiction

sur notre famille.


MARC-O

Qu'est-ce qui se passe?


SAMI

Mon père a essayé

de laver le restant du tricot

à l'eau chaude

et il s'est tout défait.

Il est

complètement foutu.


SAMI se prépare à partir mais voit la boîte des objets perdus que MARC-O a déposée sur un banc. SAMI a une idée. Dans le local du journal, SIERRA vient rejoindre MAUDE.


MAUDE

T'as eu mon texto?

Je pensais pas

que tu viendrais.


SIERRA

Ça me tentait pas.

C'est Franky qui m'a convaincue.


MAUDE

Je m'excuse, Sierra.

J'ai inventé n'importe quoi

pour me rendre intéressante.

C'était stupide.


SIERRA

Pourquoi t'as fait ça?


MAUDE

Je sais pas.

Je fais jamais ça.

Je pense que tu m'intimides.


SIERRA

(Surprise)

Pour vrai?


MAUDE

Ben oui!

T'as voyagé partout,

t'as vu plein d'affaires.

C'est pas tout le monde

qui a visité une épave,

et encore moins qui a

une relique de naufrage.


SIERRA

(Mal à l'aise)

Ouais, euh...

Ha! En parlant de ça...

Euh...

Mon assiette, elle vient pas

vraiment d'une épave.


MAUDE

Ah non?


SIERRA

Avec mes parents qui voulaient

que je monte mes notes,

j'ai un peu

romancé l'histoire.


MAUDE

Un peu... ?


SIERRA

C'est une assiette

qui vient du service à thé

de mon arrière-grand-mère.


MAUDE

On est

vraiment ridicules!


SIERRA

Tellement!

Mais tu sais, Maude, il faut pas

que tu te laisses impressionner.

T'es cool, toi aussi.


MAUDE

(Sceptique)

Ah oui?


SIERRA

Ben oui!

T'es tout le temps impliquée.

Ça bouge, tes affaires.

Moi, je fais du surplace depuis

que je suis revenue de voyage,

et j'aimerais ça

avoir mon projet, moi aussi.


MAUDE

T'as ta place dans le mien,

si tu veux.

Et si ça peut

rassurer tes parents,

dis-leur que je vais t'aider

avec tes devoirs.


SIERRA

Cool! Je vais les texter,

ils vont être contents.


MAUDE

OK!


SIERRA

Mais...

Est-ce qu'on pourrait

commencer par me trouver

un autre objet

pour l'oral?

Un vrai, je veux dire.


MAUDE

Ben oui!

On cherchera ensemble.

Moi aussi, il faut

que je m'en trouve un.

J'ai pas retrouvé

mon cahier de notes.

On va commencer

par finir le tri, OK?


SIERRA

Oui. Hé,

j'ai une idée pour ça.

On va faire

une liste visuelle

en prenant des photos

des objets qu'on garde.

Et on les envoie

à Romain.


MAUDE

Génial!

C'est pas mal plus clair

qu'une liste écrite.


SIERRA

Mais on va quand même

avoir besoin de Marc-O

pour classer les photos.


MAUDE

Oublie ça.

Il ne veut plus me parler.


SIERRA

Je te crois pas.


MAUDE

Je te dis.


SIERRA

Je te crois pas!


MAUDE

Je te dis!


SIERRA

Je te crois pas!


MAUDE

Je te jure!


SIERRA

Je te crois.



MAUDE et SIERRA rient. Peu de temps après, MAUDE et SIERRA vont voir MARC-O dans la salle des pas perdus.


MAUDE

S'il te plaît, Marc-O,

il faut que tu reviennes!


MARC-O

Oublie ça.


MAUDE

C'est parce que

t'es pas capable

de modifier ton application

que tu veux pas?


MARC-O

Pantoute. Je peux mettre

des photos, si je veux.


SIERRA

Prouve-le.


MARC-O

Non. Même si je fais

une liste visuelle,

vous voulez quand même

jeter des affaires

qu'on pourrait récupérer.


SAMI arrive, suivi de NADYA et SAAD.


SAMI

Pis? L'as-tu?


MARC-O

Oui.


MARC-O sort de son sac un morceau de tricot avec un chat.


NADYA

Un chat!


SAMI

On a trouvé un vieux chandail

de laine dans les objets perdus.

J'ai découpé un rectangle et

Marc-O a tricoté la bordure.


NADYA

C'est parfait!



SAAD

Mais le thème

de l'exposition,

c'est la famille.


NADYA

Justement!

J'aimerais ça

qu'on adopte un beau chat

pour compléter notre famille.


MAUDE

C'est ça!

Je sais ce qu'on va faire

avec les objets à jeter

mais qui sont récupérables!


MARC-O

Quoi?


MAUDE

On va les donner

au prof d'arts plastiques.

Les étudiants

vont faire des projets

avec les objets récupérables.


MARC-O

C'est bon, ça!

Ça, c'est une solution!

Ça marche. Je dé-démissionne.


FRANK arrive.


MAUDE

Frank!

On n'aura rien à donner

pour l'écocentre, finalement.


FRANK

Dites-moi pas que vous

abandonnez le projet?


MAUDE

Non.

Mais ce qu'on n'utilise pas

va servir à faire

des œuvres d'art.


FRANK

Ah! Excellente idée!


SIERRA

(S'adressant à MAUDE)

C'est ça,

ton sujet pour l'oral.

Tu prends un objet du tri

et tu parles de ton projet.

Ça, ça te représente.


MAUDE

Mais ça nous représente!

On devrait faire

l'oral ensemble!


SIERRA

Le prof va vouloir?


SAMI

Oui! Il y en a

qui le font en équipe.


SIERRA

Cool! Ça va être

moins long à deux!


MAUDE

Pis le tri va être

moins long à quatre.

Si Sami embarque.


SAMI

Je peux pas, ce soir.

C'est le vernissage de Nadya,

et elle a besoin

de sa fondation.


SAAD

Tu vas pouvoir y aller.

T'en as assez fait

pour ta famille, aujourd'hui.

Tenez, prenez un baklava

avant de vous mettre au travail.


Tout le monde prend un baklava.


SIERRA

Santé!


SAMI

Papa, on a un problème.


SAAD

Quoi? Ils sont pas bons?


NADYA

Pire que ça.


SAMI

Ils sont meilleurs

que ceux de maman.


SAAD

Jamais lui dire ça, hein?

Vous non plus!


MAUDE

Non!


SIERRA

Non, non!


Fin de l'épisode


MAUDE

Pour jouer

ou revoir des émissions,

visite notre site!


Texte informatif :
tfo.org/subitotexto


Générique de fermeture

Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Season

Résultats filtrés par