Universe image Subito Texto Universe image Subito Texto

Subito Texto

Maude, Jennifer, Mélanie, Vincent and Sami are starting high school. Together, they try to ease into a foreign world, full of promise but also fraught with worries!

Official sitefor Subito Texto
Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

See Double

Melanie has found the perfect way to shine at the Science Fair without expending a single effort, but it could very well turn against her. For their part, Francis and Bastien complete the ultimate achievement!



Production year: 2015

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Début générique d'ouverture


Subito texto


Fin générique d'ouverture


MÉLANIE est dans le local du journal. Elle parle à une autre fille qui se change dans le cagibi.


MÉLANIE

OK, je t'envoie

une photo.

Elle, c'est

Maude Allard-Fraser.

Elle a de longs cheveux

châtains, de grands yeux bleus,

mais tu vas surtout

la reconnaître à son cerveau.

Oui... Bon, ça...

Ça a l'air vraiment bizarre dit

de même, mais tu vas comprendre.

Oh, tiens.

Mets ça, aussi.


MÉLANIE tend une veste à la fille.


VOIX DE MAGALIE

Super, ça me fait.


MÉLANIE

Bien, là, c'est sûr.

Bon, je t'en envoie une autre.

OK, lui,

c'est Viateur Nolin,

c'est notre professeur

de sciences.

Il est grand comme...

Oui, non,

il est vraiment petit, en fait.


VOIX DE MAGALIE

Le monde arrive déjà?


MÉLANIE

Oui, il va falloir

y aller bientôt.

Te sens-tu prête?


VOIX DE MAGALIE

Attends! Tu penses pas qu'on

devrait faire un test avant?


MÉLANIE

OK, si tu veux.


MÉLANIE interpelle BASTIEN dans le corridor. BASTIEN entre au local.


MÉLANIE

Hé, Bastien! Viens voir.

Ah, il faut que je te montre

quelque chose.

Il m'est arrivé une affaire

vraiment incroyable.


BASTIEN

Incroyable comment?


MÉLANIE

Tu sais,

j'ai toujours su

que j'étais vraiment

exceptionnelle,

comme si je comptais

pour deux.

Bien, maintenant,

j'en ai la preuve.

Tu peux sortir,

Magalie.


MAGALIE sort du cagibi. Elle est absolument identique à MÉLANIE. Les deux filles portent les mêmes vêtements.


BASTIEN

(Ahuri)

Hé, woh! Euh...


MAUDE et FRANCIS marchent dans le corridor de l'école.


MAUDE

Mais si tu les avais vus,

les pauvres chats.

Dans le reportage,

on voyait la maison dégueulasse

et le propriétaire, là,

un monsieur trop bizarre.


FRANCIS

(Distrait)

C'est trop

bizarre, ça.


MAUDE

Mais imagine!

Il adopte 16 chats

et il ne s'en occupe même pas.

Ça fait que là, le refuge

les a récupérés,

tu comprends,

mais si personne ne fait rien,

ils vont être obligés

de les faire euthanasier.


FRANCIS envoie un message texte.


FRANCIS (Par message texte)

T'es où Bastien


FRANCIS

MAUDE, distrait)

C'est super, ça.


MAUDE

Bien, non, Francis!

Ils vont mourir.


FRANCIS

Hein? Qui ça?


MAUDE

Les chats.


FRANCIS

Ah!


MAUDE

L'affaire, c'est que

je ne connais personne

qui voudrait s'en occuper.

Chez nous, mes parents

ne veulent pas.

Je ne sais pas quoi faire.


FRANCIS

Bien, demande à tes parents

d'en adopter un.


MAUDE

En tout cas,

je te remercie

pour tes bons conseils

et pour ton écoute.


FRANCIS compose un numéro de téléphone et attend qu'on réponde.


FRANCIS

MAUDE, distrait)

Hum, de rien.


FRANCIS s'en va rapidement.


MAUDE

Francis!


Au local du journal, BASTIEN est devant MÉLANIE et MAGALIE.


MAGALIE

Salut, moi,

c'est Mélanie.


MÉLANIE

Non, non,

c'est moi, Mélanie.


MÉLANIE et MAGALIE rient.


BASTIEN

C'est...

c'est impossible.


MÉLANIE et MAGALIE rient.


MAUDE réussit à rattraper FRANCIS.


MAUDE

Je voudrais faire

une pétition en ligne

pour essayer de les sauver,

ces chats-là.


FRANCIS raccroche et recompose un numéro.


FRANCIS

(Distrait)

Pourquoi faire,

une compétition?


MAUDE

Ah, laisse faire.


MONSIEUR PRUD'HOMME rencontre MAUDE et FRANCIS.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Hé, les jeunes!

Je suis à deux doigts de trouver

mon slogan pour la journée.

OK, euh... ça me prend quelque

chose qui rime en "ique".

Donc, hum...

Chic, magnifique, hein?


FRANCIS

Pour que ça rime

avec "scientifique"?


MONSIEUR PRUD'HOMME

Oui.


FRANCIS

OK.


MAUDE

Quoi?

C'est aujourd'hui, la journée

des sciences? Mais je...

Je pensais que c'était

la semaine prochaine.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Bien, non, c'est

aujourd'hui! Non, non...

Il faut que je trouve

vite, là. OK, bon.

Double-clic, hein?

Non... Atomique!

Non, non,

mais c'est...


MONSIEUR PRUD'HOMME s'en va.


FRANCIS

C'est pour ça qu'il faut

que je trouve Bastien.

On a un ballon à lancer

dans l'espace aujourd'hui,

c'est en plein la bonne journée

pour faire ça.


MAUDE

Oui, mais je n'ai rien

préparé, moi.

Ah, comment

j'ai pu oublier?


FRANCIS

Non, mais ce n'est pas grave,

tu as toute la journée

pour faire ton projet

de sciences et ta partenaire,

elle doit avoir commencé

toute seule de son bord, non?


MAUDE

Ça m'étonnerait, ça.

Je suis en équipe avec Mélanie.

Mais toi, là,

tu n'aurais pas comme...

une idée de projet vite, vite,

de même, s'il te plaît!


FRANCIS

Mon projet à moi,

c'est de trouver Bastien.

Je suis désolé.


BASTIEN est toujours au local du journal, bouche bée devant les deux sosies.


MÉLANIE

Je sais que ce serait

vraiment merveilleux, là,

mais non, Bastien,

ce n'est pas une autre Mélanie.

Je te présente

Magalie.


MAGALIE

Salut, Bastien.


BASTIEN

OK...

Vous êtes genre des sosies.


MÉLANIE

Exact, je l'ai trouvée

par hasard sur Facebook.


BASTIEN

Non, mais c'est malade

de se ressembler comme ça.


MÉLANIE

MAGALIE)

Bon, bien, je pense

que notre plan va marcher, hein?

OK, vas-y, maintenant et dès

que je te bippe par texto,

tu reviens ici

et on échange de place.


MAGALIE

OK.


MAGALIE quitte le local du journal.


MÉLANIE

J'ai bien choisi

ma journée, en plus!

Elle est vraiment forte

en sciences.

Pour le travail avec Maude,

elle va être parfaite.


BASTIEN

OK! Elle est comme toi,

mais en mieux.


MÉLANIE

Oh... Tu ne dirais pas ça

si tu avais vu son vrai linge.

Elle s'habille

tellement mal!

La semaine prochaine, c'est la

journée de la mode à son école.

Une chance pour elle,

je vais aller prendre sa place.


BASTIEN

Et à quelle école elle va?


MÉLANIE

À l'école...

Richard-Côté-Machin-Chose.


BASTIEN

Non, tu veux dire

l'école Richard-Cloutier...

l'école à vocation

scientifique!


MÉLANIE

Oui. Tu n'en parles

à personne, OK?

C'est ma journée,

mon fun,

et c'est elle qui va

se taper tout le travail.


MAUDE rencontre MONSIEUR NOLIN à la salle des pas perdus.


MAUDE

Monsieur Nolin,

avez-vous vu,

hier, le reportage

sur les chats abandonnés?

Ah, j'y ai pensé

toute la soirée,

tellement que ça m'a empêché

de me concentrer-


MONSIEUR NOLIN

Mademoiselle Maude.

Si vous vous servez

de cette histoire

pour ne pas faire

votre projet scientifique,

je vous transforme

en citrouille.


MAUDE

OK, je vais trouver une idée.

C'est juste que...

Je suis en équipe

avec Mélanie.


MONSIEUR NOLIN

Et?


MAUDE

Bien,

ça ne m'aide pas.

C'est pas la fille

la plus motivée.


MAGALIE arrive à la salle des pas perdus.


MAGALIE

Allo!

Quelle belle journée

pour faire des sciences, hein?

Oh, tu as de beaux grands yeux

bleus, Maude Allard-Fraser.


MAUDE

Bien, merci,

Mélanie Prudhomme.


MAGALIE

Bonjour, monsieur Jolin.


MONSIEUR NOLIN

Hum?


MAUDE ET MONSIEUR NOLIN

Monsieur Nolin.


MAGALIE

Bien oui!


MONSIEUR NOLIN

C'est l'idée de faire

un projet scientifique

qui vous emballe tant?


MAGALIE

Bien, oui, moi,

j'adore ça, les sciences!


MONSIEUR NOLIN

Ah...


MAUDE

Oui, euh, j'avais comme oublié

que c'était aujourd'hui, là,

je n'ai rien préparé

à cause du reportage sur...


MAUDE ET MAGALIE

Les chats abandonnés.


MAGALIE

Je le sais!

Je l'ai vu, moi aussi.

Hé, c'est terrible!

Ça n'a pas d'allure!

Hé, on pourrait faire notre

projet de sciences là-dessus.


MAUDE

Bien... comment?


MAGALIE

Euh... on pourrait faire

des courbes de comportement

et étudier les relations

sociales entre les chats.

Hé, c'est un bizarre

d'écosystème,

la maison dans laquelle

ils vivaient, hein?

Ce serait tellement intéressant

d'étudier leur biotope.


MONSIEUR NOLIN

En effet!


MAUDE

Mais...

Oui, OK, on fait ça.

Et tu m'expliqueras

ce que ça veut dire, biotope.


MAGALIE

Promis.


MAGALIE reçoit un message texte de MÉLANIE.


MÉLANIE (Par message texte)

On change!


MAGALIE

MAUDE)

Oh, euh,

je reviens... OK.

À tantôt.


MAUDE

Bye.


MONSIEUR NOLIN

Oh, je savais bien

qu'elle finirait

par s'intéresser

aux sciences,

mais jamais autant que ça!


BASTIEN croise FRANCIS, qui tient un faux buste de Victoire-Desmarais dans ses mains. Il place le buste vis-à-vis le vrai pour le comparer.


BASTIEN

Bien... je vois

encore double, moi, là!


FRANCIS

Ah! Tu es là, toi! Ça fait

mille ans que je te cherche!


BASTIEN

Oui, hum...


FRANCIS

J'espère que

tu es en forme.

Parce qu'on a

une grosse journée aujourd'hui.

Pas pire, hein, l'impression 3D

que j'ai fait faire?


BASTIEN

Ah, elle est pareille,

mais en pas mal moins lourde.


FRANCIS

C'est aujourd'hui que Victoire

Desmarais s'en va dans l'espace.

Le ballon et la nacelle

sont quasiment prêts.


BASTIEN

Oui, à ce sujet-là...


FRANCIS

Aujourd'hui, en plus

de notre exploit scientifique,

on rend hommage à notre école.

Face de Geeks va capoter.

Ils vont nous accepter,

c'est sûr.


BASTIEN

Francis! On ne fera pas voler

le ballon aujourd'hui.


FRANCIS

Comment ça,

tu as une meilleure idée?


BASTIEN

Non, mais on les a faits,

les tests, et on s'est plantés.


FRANCIS

Pas tant que ça.


BASTIEN

Ah, oui?

Il est où,

le téléphone qu'on a utilisé

pour filmer l'expérience?

Présentement,

il doit approcher la Lune.

On ne le retrouvera jamais.


FRANCIS

Et puis? On s'en fout.

Mon forfait, il était déjà fini.

Et mon vieux téléphone aussi.

Regarde, j'en ai déjà un nouveau

avec un nouveau forfait,

et tout est beau.

Et là, j'ai refait les calculs,

ils sont bons cette fois-ci.


BASTIEN

Ah, oui?


FRANCIS

Hum hmm.


BASTIEN

Et si on fait le lancement

aujourd'hui,

avec quoi on va le filmer,

champion?


FRANCIS

Avec ton téléphone à toi.

C'est à ton tour.


BASTIEN

Mon téléphone?

Jamais de la vie,

il est neuf!

Si je le perds en orbite,

c'est une catastrophe,

genre Apollo 13,

mais en pire!


FRANCIS

Tu n'as pas confiance

en mes calculs, c'est ça?


Un peu plus loin dans la salle des pas perdus, MAUDE discute avec MONSIEUR NOLIN.


MAUDE

Je n'en reviens

de la bonne idée à Mélanie!

Et peut-être

qu'en étudiant les chats

d'une façon scientifique,

je vais trouver un moyen

d'aider leur cause.


MONSIEUR NOLIN

Pourquoi pas?

D'une pierre deux coups.


MONSIEUR NOLIN quitte la salle des pas perdus. MÉLANIE rejoint MAUDE.


MÉLANIE

Salut! Hum...

Re-salut. Et puis,

comment ça avance, notre projet?


MAUDE

Hé, je n'en reviens pas

de ta bonne idée!

Étudier les comportements

des chats.

Non, je n'y avais

même pas pensé.


MÉLANIE

Bien, oui!

Tu vas voir, à l'avenir,

tu vas me supplier

d'être avec moi en équipe.


MAUDE

Toi, tu as dû manger

un gros bol

de bonne humeur ce matin.

Hé, tu es tellement allumée!


MÉLANIE

Bien, là!

Je suis pareille

comme d'habitude, là.


MAUDE

(Riant)

Elle est bonne. Hé!

Si tu pouvais toujours être

aussi fine et motivée, là,

ah, ce serait tellement

merveilleux!


MAUDE rit. MÉLANIE rit jaune.


Plus tard, aux casiers, MÉLANIE envoie un message texte à MAGALIE. MONSIEUR PRUD'HOMME vient à sa rencontre.


MONSIEUR PRUD'HOMME

"Scienti-fantastique!"

Hein?

C'est le slogan

que j'ai trouvé

pour la journée des sciences,

pas pire, hein?


MÉLANIE (Par message texte)

Y a un problème!!!


MÉLANIE

MONSIEUR PRUD'HOMME)

Oui, mais là,

je suis très occupée, papa.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Mmm hmm,

Bastien et Francis

vont envoyer Victoire Desmarais

dans l'espace!

Et toi? Qu'est-ce

que tu nous prépares de beau?


MÉLANIE

Ah, euh...

Maude s'en occupe, là.


MAGALIE (Par message texte)

Quel problème?


MONSIEUR PRUD'HOMME

Là, je vais

commencer à penser

que tu te mets

en équipe avec Maude

seulement pour lui faire faire

tout le travail, hum?


MÉLANIE

Bien, non, là.

C'est une affaire sur euh...

sur les animaux.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Bon, là,

si j'étais à ta place,

je commencerais

à me grouiller, un petit peu.

Ça compte pour une très grosse

partie de la note de l'étape.

Ce n'est pas comme si tu avais

la science infuse, hein?


MONSIEUR NOLIN

Ah, mademoiselle Mélanie.

Il y a quelque chose

que je tiens à dire

devant votre père...


MONSIEUR PRUD'HOMME

Oui, je pense

que je le sais déjà, Viateur.


MONSIEUR NOLIN

... c'est à quel point

vous m'avez impressionnée

aujourd'hui par votre belle

motivation scientifique

et vos bonnes idées.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Bien, oui. Non, mais oui!

Justement, c'est ce que j'étais

en train de dire à Mélanie.

Tu es trop modeste. Hein?

Elle disait que toutes

les idées venaient de Maude.

Non, non, cré Mélanie!


MÉLANIE répond au texto de MAGALIE.


MÉLANIE (Par message texte)

Oublie ça!


MONSIEUR NOLIN

Je suis certain

que vous allez nous pondre

un bon projet

avec votre camarade.


MÉLANIE

Ah, bien, vous savez,

je n'ai pas la science infuse,

comme dit mon père,

mais pas loin.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Ah, tu es

"scienti-fantastique", ma fille!


MONSIEUR NOLIN

Euh, je voulais savoir,

avez-vous seulement pensé

étudier le biotope des animaux

ou si vous voulez aussi

vous occuper de la biocénose?

Ça m'intrigue.


MÉLANIE

OK... Oui, non,

c'est vrai

que vous avez raison,

c'est très intrigant.

Non, le... le "bio-stop",

je vous l'accord,

c'est très intéressant,

mais il y a

quelque chose avec la..

la "bionose", là,

qui est comme... c'est...

C'est comme une coche au...

c'est tout de suite plus...

Moi, j'ai un cours.

Salut!


MÉLANIE se dépêche de s'en aller.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Elle a la science infuse,

elle n'a juste pas

le vocabulaire qui va avec.


FRANCIS et BASTIEN ont installé leur kiosque dans une salle de classe.


FRANCIS

Bon, ce serait

le fun, Bastien,

que tu arrêtes de bouder

et que tu m'aides un peu.


MAGALIE entre dans la classe et regarde autour.


FRANCIS

Bien, là, tu ne vas pas me faire

accroire que Mélanie Prudhomme

est plus intéressante

que notre projet quand même.


BASTIEN

Allo, "Mélanie"!


MAGALIE

Salut, Bastien.

Ayoye, ça a l'air

vraiment cool, votre projet.


BASTIEN

Oui, on s'apprête à lancer

un ballon dans la stratosphère.


FRANCIS

Oui, la stratosphère,

Mélanie.

Ça, ça veut dire bien,

bien haut dans le ciel.


BASTIEN

Et on va programmer

un système de télémesure

dans mon téléphone.


FRANCIS

Ça, ça veut dire

que le téléphone va filmer

de bien, bien haut dans le ciel

et qu'il va envoyer des données.


MAGALIE

Hé, d'après moi,

les gars,

ça va vous prendre

des cristaux de silicate

pour absorber l'humidité

dans la nacelle.

Sinon, ça va faire

plein d'humidité

et vos images vont être

vraiment floues.


FRANCIS

(Orgueilleux)

Euh... Oui, oui,

on y avait déjà pensé.


MAGALIE

Cool!

Bon, bien, j'ai vraiment hâte

de voir vos images.

Euh, je sais que ça va avoir

l'air vraiment niaiseux,

mais le bureau du directeur,

il est par là ou par là?


BASTIEN

Tu veux dire

le bureau de ton père?


MAGALIE

Oh... Oui. Oui, oui.

Euh... Oui.

Je voulais tester si toi,

tu le savais.

Je vais y aller.


MAGALIE s'en va. FRANCIS se moque de BASTIEN.


FRANCIS

(Imitant BASTIEN)

Regarde, Mélanie,

mon beau ballon.

Je me demande bien

ce que Julie-Pier penserait

si elle te voyait...


BASTIEN

Sans elle,

tu n'y aurais pas pensé,

à l'humidité

dans la nacelle.


FRANCIS

Bon, là, est-ce

qu'on la fait l'expérience

ou on ne la fait pas?


MAGALIE rejoint MONSIEUR PRUD'HOMME devant son bureau.


MAGALIE

Oh, allo.

Euh... papa.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Oui, allo,

ma sauterelle.


MAGALIE

Euh...

Oui, il faudrait que

je te demande quelque chose,

parce que vu que tu es

le directeur de l'école

et que moi, je suis...

ta sauterelle.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Bien, oui.

Est-ce que ça a rapport

avec ton projet scientifique?


MAGALIE

Oui, oui,

c'est en plein ça.

En fait, j'aurais besoin

de l'autorisation

pour faire rentrer des chats

abandonnés dans l'école.


MAUDE et MÉLANIE sont au local du journal. MÉLANIE envoie un texto à MAGALIE.


MÉLANIE (Par message texte)

Viens pas au local!!!

OK merci


MAUDE

As-tu parlé à ton père?

Il me faut sa réponse

avant d'appeler

le refuge pour animaux.


MÉLANIE

Lui...

lui parler de quoi?


MAUDE

De ton idée d'expérience,

voyons. Il a dit quoi?


MAGALIE (Par message texte)

Pourquoi?


MÉLANIE

Ah, il a...

Il a dit qu'il allait y penser,

comme d'habitude.


MAGALIE (Par message texte)

Tu fais quoi?


MAUDE

C'était plus oui

ou c'était plus non?

C'est parce qu'il faut

que je le sache

sinon on ne sera

jamais prêtes.


MÉLANIE répond au texto de MAGALIE.


MÉLANIE (Par message texte)

Attends... j'arrive


MÉLANIE

MAUDE)

Bien, si tu veux, je pourrai

aller lui parler tantôt.


MAUDE

Bon, je vais

y aller.


MÉLANIE

Non, non!

Regarde, hum...

Laisse-moi faire,

j'ai vraiment le tour avec lui.


MAUDE

C'est beau,

mais fais ça vite. OK?


MÉLANIE

OK, regarde, toi,

va à la bibli

pour continuer la recherche,

longtemps,

et moi, je m'occupe

du reste, OK?


MAUDE

OK.


De son côté, MAGALIE discute avec MONSIEUR PRUDHOMME.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Attends, là...

C'est scientifique, ça?


MAGALIE

Oui, oui.

Super scientifique, là.

Et en plus,

c'est une super bonne cause

parce qu'ils sont abandonnés

et Maude veut absolument

les faire adopter.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Oui, mais là,

des chats dans l'école...

Laisse-moi y penser

un peu, hein?

Je te reviens

là-dessus, OK?


MAGALIE

Cool. Merci...

(Incertaine)

mon petit papa d'amour.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Bien, oui.


MAGALIE s'en va. Des jeunes courent dans les corridors.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Non, non, non!

Hé, hé!

Hé, s'il vous plaît...

Non, quand je dis "hé",

c'est à vous que je parle.

Non, tu m'enlèves

ce sourire-là de ta face.


MÉLANIE va voir MONSIEUR PRUD'HOMME.


MÉLANIE

Il faut

que je te parle.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Voyons... encore?


MÉLANIE

Oui, c'est à propos de ce que

je t'ai demandé tantôt.

Oui, c'est parce qu'il me

faudrait vraiment une réponse

parce que Maude stresse

et c'est vraiment important

pour notre projet de sciences

et là, il me faut

une réponse

vite, vite, vite.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Mélanie, qu'est-ce

que je t'ai dit?


MÉLANIE

Bien, justement,

tu pourrais peut-être répéter...


MONSIEUR PRUD'HOMME

Non, Mélanie. Non, ne joue pas

avec mes nerfs, s'il te plaît!

J'étais de bonne humeur.


MÉLANIE

Oui, mais c'est oui

ou c'est non?

Regarde,

c'est simple, là.


MONSIEUR PRUD'HOMME s'en va.


MÉLANIE

Tu vas où?


MONSIEUR PRUD'HOMME

À l'infirmerie.

Là, j'ai un drôle

de mal de tête soudainement.


MÉLANIE

Bon...

C'est mal parti.


MONSIEUR PRUD'HOMME parti, BASTIEN rejoint MÉLANIE.


BASTIEN

Hé, Mélanie!

Hé, c'est OK

pour l'invitation.

Je peux même partager

mon sandwich aux oeufs

avec toi si tu veux.


MÉLANIE

Ton sandwich aux oeufs?


BASTIEN

Bien, si tu n'aimes pas ça,

c'est pas grave,

je peux te payer à dîner.

Tiens, je t'ai dessiné ça.

C'est mon algorithme préféré.


BASTIEN montre un algorithme à MÉLANIE.


MÉLANIE

(Sarcastique)

Ah, bien, écoute,

félicitations

pour ton beau bricolage,

Bastien.

Mais il est hors de question

que je partage

même une biscotte

avec toi!


BASTIEN

Hein? Mais c'est pas

toi qui m'as laissé

une invitation

sur mon casier de...

OK, là, je comprends.

OK, excuse.

C'est parce que je pensais

que tu étais Magalie.


MÉLANIE

Il va falloir qu'on se parle,

elle et moi.

Parce que moi, dîner avec toi,

hé, dans tes rêves, chose!


BASTIEN

Hé, non, dans tes rêves!


Au local du journal, MAUDE est au téléphone.


MAUDE

Oui, c'est à propos

des chats maltraités,

ceux dans le reportage.

C'est moi qui veux faire

une expérience scientifique

à mon école.


MONSIEUR PRUD'HOMME entre au local du journal.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Maude? Bon.

Après mûre réflexion

et deux, trois aspirines,

c'est OK pour loger

des chats ici, OK?

Mais admettons,

quatre, pas plus.


MAUDE

(Au téléphone)

On a l'autorisation

de notre directeur

pour en prendre quatre.

Vous allez me rappeler?

Super.


MAUDE raccroche.


MAUDE

Merci, monsieur Prudhomme.


MÉLANIE entre au local.


MÉLANIE

Qu'est-ce que

vous faites encore ici?


MAUDE

Je viens de parler à quelqu'un

du refuge pour animaux,

j'attends

qu'ils me rappellent.


MONSIEUR PRUD'HOMME

Oui, bon, là,

j'ai dit oui à votre idée,

mais là, je ne vois pas

d'autres endroits, à par ici,

dans le local du journal

pour les héberger, les chats.


MÉLANIE

Woh,

attends, attends!

C'était ça,

ton idée de génie?

Les chats dégueu,

abandonnés?

J'ai vu passer ça

sur Facebook.

Ils sont pleins de puces

et super sales.


MAUDE

Justement.


MÉLANIE

Non, non,

il est hors de question

qu'on fasse entrer ça ici,

là, franchement!

MONSIEUR PRUD'HOMME)

Et toi, tu dis oui,

comme ça, de même!


MONSIEUR PRUD'HOMME

Voyons! C'est toi-même

qui m'as supplié.

Je n'ai quand même

pas rêvé ça.


MAUDE

MÉLANIE)

Comment veux-tu

qu'on fasse

une expérience scientifique

sur des chats maltraités

si on n'a pas de chats

maltraités à étudier?


MONSIEUR PRUD'HOMME

Bon, là, démêlez ça

entre vous,

moi, je retourne

à l'infirmerie.


MONSIEUR PRUD'HOMME quitte le local.


MÉLANIE

Tu fais comme tu veux,

mais moi,

il est hors de question

que je touche à ces bêtes-là.


MAUDE

C'est beau.

Je vais faire tout, toute seule,

comme d'habitude.

Je retourne à la bibli.


MAUDE s'en va. MÉLANIE ferme la porte du local.


MÉLANIE

Magalie, sors de là.

Qu'est-ce que tu fais, là?


MAGALIE sort du cagibi.


MAGALIE

Bien, je m'arrange

pour que tu aies

une bonne note

dans ton projet de sciences.


MÉLANIE

Oui, bon, des chats pleins

de puces passent encore.

Mais tu fais

de l'oeil à Bastien?

Tu n'es pas ici pour ruiner

ma réputation, là.

Tu prends ma place,

mais tu fais comme je dis.


MAGALIE

Bien, je fais de mon mieux,

tu sauras.

Et comme tu vas venir me

remplacer la semaine prochaine,

on devrait peut-être se faire

un peu confiance, non?


Le téléphone du local sonne.


MAGALIE

Ça, c'est le monsieur

du refuge qui rappelle.

Cache-toi!


MÉLANIE se cache dans le cagibi. MAGALIE répond au téléphone.


MAGALIE

Allo? Oui.

Oui, oui,

c'est moi qui fais

le projet de sciences

avec Maude Allard-Fraser.


FRANCIS est à son kiosque dans la salle de classe avec MONSIEUR NOLIN. Il envoie un texto à BASTIEN.


FRANCIS (Par message texte)

T'es où? Il manque juste

toi... pis ton téléphone!


MONSIEUR NOLIN

Bon, bien, le temps est idéal.

Tous les calculs sont bons.

Qu'est-ce qu'on attend

pour dire 3, 2, 1, décollage!


FRANCIS

On attend juste Bastien,

mais...

Je pense que je sais

où il est.


MÉLANIE sort du cagibi. Elle lit un message texte de FRANCIS.


FRANCIS (Par message texte)

Mélanie, lâche les mamours

avec Bastien!


MÉLANIE lève la tête et sursaute en voyant des chats dans des cages posées sur les bureaux du local. MAGALIE entre dans le local.


MÉLANIE

Ça fait quatre fois

que je te bippe, Magalie,

et tu ne me réponds jamais.

Non, au lieu de ça,

tu me laisses enfermée ici,

avec des chats enragés

qui puent!


MAGALIE

Oh, oui, oui, mais ça, c'est

parce qu'il faut juste leur

laisser le temps de s'habituer

à leur nouvel environnement.


MÉLANIE

Et euh... tu faisais quoi,

au juste, avec Bastien?

C'est parce qu'il y a

quelqu'un qui vous a vus.


MAGALIE

Bien, on... on parlait

du ballon qu'il va envoyer

dans l'espace, il... il va tout

filmer avec son téléphone.


MÉLANIE

Hum hmm...

Bien à cause de toi, là,

tout le monde pense

que je sors avec un

nerd!

Et le local du journal

est rempli

de chats puants

pleins de puces.

(Sarcastique)

Bravo, Magalie. Félicitations

pour ton beau travail.


MAGALIE

OK, tu sais quoi?

Magalie, elle commence

à être vraiment tannée.

Ça fait que...

tu te débrouilleras toute seule.

Salut!


MÉLANIE

Bien, c'est ça.

Bon débarras!


MAUDE entre au local.


MAUDE

OK, j'ai trouvé un article

super intéressant

sur l'affaire de...


MAUDE aperçoit MÉLANIE et MAGALIE. Elle est stupéfiée. MAGALIE sourit à MAUDE et s'en va.


MÉLANIE

Je peux vraiment

tout t'expliquer, là.

Il y a une explication

très simple.


MÉLANIE rit nerveusement.


MÉLANIE

Voilà.


À la salle des pas perdus, FRANCIS a attaché son faux buste à son ballon.


BASTIEN

Francis, attends!

Tu vas quand même pas

faire le lancement sans moi!


FRANCIS

Je pensais

que tu n'avais plus

le temps avec

ta nouvelle blonde.


BASTIEN

Non, mais arrête ça.

Je suis même prêt à laisser

mon téléphone pour la science.


FRANCIS

Tu t'es chicané avec elle,

c'est ça?


BASTIEN

Un peu, oui.

On a dîné ensemble, tout s'est

bien passé

jusqu'à tant que je parle que

mon rêve, moi, dans la vie,

c'est d'entrer

sur Face de Geeks.


FRANCIS

Le rêve ultime de n'importe

quel scientifique!


BASTIEN

Pas pour elle,

d'après elle, Face de Geeks,

c'est un réseau pour

les bollés boutonneux, toi.


FRANCIS

Ah...

De toute façon, je ne vois bien

pas ce que tu lui trouvais.

On parle quand même

rien que de Mélanie, là.


BASTIEN

Euh, à vrai dire, je dois

t'avouer quelque chose.


MAUDE et MÉLANIE discutent au local du journal.


MÉLANIE

Ça fait que c'est ça.

Comme c'était

mon sosie parfait,

je lui ai demandé

de venir me remplacer.

Ça avait l'air

d'une idée de génie,

mais finalement,

tellement pas.

Comme tu as pu...

le constater.


MAUDE

Je l'ai vraiment prise

pour toi toute la journée.

Bon, OK, là, pour notre projet,

on fait quoi?

Parce que...


MÉLANIE

Pour ça,

j'ai peut-être une idée.


MÉLANIE prend un papier sur un des bureaux.


MÉLANIE

C'est le numéro

du refuge, ça?


MAUDE

Qu'est-ce que tu vas faire?


À la salle des pas perdus, BASTIEN termine ses explications à FRANCIS.


FRANCIS

Son sosie?


BASTIEN

Malade, hein?


FRANCIS

Hé, je n'en reviens pas!

C'est pour ça

qu'elle était si fine

que ça quand elle est venue

nous voir tantôt.

J'aurais dû m'en douter,

Mélanie,

elle n'est jamais fine

comme ça d'habitude.


MÉLANIE rencontre FRANCIS et BASTIEN.


MÉLANIE

Hé, les gars!

Vu que votre expérience

est vraiment,

mais vraiment

exceptionnelle,

j'aurais un gros service

à vous demander.

Oui, je vais même vous dire

s'il vous plaît.

En fait, il faudrait juste

que le-


FRANCIS

Attends, attends. Tu es

la vraie, toi, ou tu es--


MÉLANIE

(Autoritaire)

Je parlais, Francis!


BASTIEN

Je te confirme

que c'est la vraie.


FRANCIS

Oui, c'est ça.


MÉLANIE

Oui...

En fait, j'aimerais

juste ajouter

un tout petit

quelque chose à votre...

Montgolfière bizarre.

C'est pour notre projet

scientifique à Maude et à moi.

Oui, il y a bien une caméra

qui va filmer-


FRANCIS

Woh, woh! Pourquoi

on te laisserait faire ça, toi?


MÉLANIE

Ah, je ne sais pas, moi...

Peut-être parce que...

Je pourrais demander

à un des amis de mon père

qui travaille dans

un magazine scientifique

de parler de vous autres?


FRANCIS et BASTIEN sont estomaqués.


MÉLANIE

Je vais prendre ça

pour un oui, moi.


MÉLANIE accroche une petite pancarte sur le buste où il est écrit «ADOPTEZ UN CHAT, 450-555-0444».


La voix de MONSIEUR PRUD'HOMME résonne dans l'intercom.


VOIX DE MONSIEUR PRUD'HOMME

Attention, attention,

j'invite tous nos jeunes

scienti-fansasti...

nos jeunes scienti-fanta...

Ah! J'invite

tous les élèves

à se rendre dans la cour d'école

pour assister au décollage.

Victoire Desmarais dans

l'espace, c'est maintenant!


FRANCIS

OK, il faut y aller.

Allons-y, allons-y.


Plus tard, MÉLANIE et MAUDE sont au local du journal. MÉLANIE est devant un ordinateur.


MÉLANIE

Vas voir sur le site

de l'école la vidéo

de Francis et Bastien,

tu n'en reviendras juste pas.


MAUDE

(Paniquée)

On n'a pas le temps,

Mélanie.


MÉLANIE

Regarde.

Juste regarde, OK?


MAUDE s'approche de l'ordinateur.


MÉLANIE

C'est leur ballon

qui va dans l'espace.


MAUDE

Bien, oui, il y a...

Victoire Desmarais

accrochée dans l'espace.


À leur kiosque, FRANCIS et BASTIEN regardent leur ballon sur un ordinateur. MONSIEUR NOLIN est avec eux.


MONSIEUR NOLIN

Vous avez bien ajusté

la pression du ballon, hein?

Parce que vous risquez

de le perdre.


BASTIEN

J'aurais tellement dû

effacer les données

sur mon téléphone.


FRANCIS

Non, mais on va le récupérer,

laisse-moi faire.


BASTIEN

Non, mais imagine

s'il disparaît dans l'espace

et que les extra-terrestres

tombent

sur mes derniers

selfies.


FRANCIS

C'est beau!

Je l'ai! OK!

Le ballon est rendu...

Il est rendu à la limite

de la stratosphère!


BASTIEN

Ça veut dire que Victoire

est pratiquement dans l'espace!

On a réussi!


MONSIEUR NOLIN

Ah, félicitations!

Bravo, bravo.


FRANCIS

Ah, à partir de maintenant,

peu importe ce qui arrive,

on peut dire:

mission accomplie.


Au local du journal, MAUDE et MÉLANIE suivent la progression du ballon.


MÉLANIE

Et est-ce que tu as remarqué

la pancarte sur la statue?


MAUDE

"Adoptez un chat".

Avec le numéro du refuge.


MÉLANIE

C'était mon idée!

Comme de mettre le lien

de la vidéo sur Youtube.

Oui, on a déjà plus

de 200 clics.

Le téléphone n'arrête pas de

sonner au refuge à cause de ça.


MAUDE

Ah, il y a du monde

qui veut adopter des chats?


MÉLANIE

Les seize chats!

D'ailleurs, monsieur Sansfaçon

s'en vient chercher

ces quatre-là demain.

Allez, dis-le.

Dis-le que

je suis formidable!


MAUDE

Disons qu'il n'y a

jamais personne

qui va pouvoir remplacer

Mélanie Prudhomme,

la vraie, hum?


Le lendemain, à la salle de pas perdus. MONSIEUR NOLIN lit un message envoyé par BASTIEN sur son téléphone. FRANCIS et BASTIEN le regardent lire.


MONSIEUR NOLIN

"Après avoir été témoins

de votre expérience,

"il nous fait plaisir de vous

accepter sur le réseau..."


FRANCIS ET BASTIEN

De Face de Geeks!


MONSIEUR NOLIN

"Avec toutes

nos félicitations!"

Et avec celles

de votre professeur!


BASTIEN fait jouer une musique victorieuse sur son téléphone. Les élèves applaudissent FRANCIS et BASTIEN.


Fin de l'épisode


MÉLANIE

Tu es un vrai fan de

Subito?

Viens vite nous rejoindre

sur le site web de l'émission.


Texte informatif :
tfo.org/subitotexto


Générique de fermeture


Episodes

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Season

Résultats filtrés par